Vous êtes sur la page 1sur 42

UNIVERSITÉ SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH

FACULTÉ DES SCIENCES Dhar El Mehraz

Cours d’algèbre 1

MOUANIS Hakima

Département de Mathématiques

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 1 / 34


PLAN DU COURS

1
NOMBRES COMPLEXES
2
POLYNÔMES
3
FRACTIONS RATIONELLES
4
ESPACES VECTORIELS

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 2 / 34


Chapitre 1

NOMBRES COMPLEXES

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 3 / 34


Chapitre 1

1 Définitions et propriétés
2 racines carrées d’un nombre complexe
3 Equations du second degré dansCI
4 nombres complexes de module 1
5 Argument d’un nombre complexe
6 Racines nième de l’unité
7 Racines nième d’un nombre complexe

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 4 / 34


Définitions et propriétés

L’ensembleCI des nombres complexes

Définition
On note parCI = {a + ib/ a, b ∈ IR } et i 6∈ IR muni de deux lois + et . telles que

(a + ib) + (c + id) = (a + c) + i(b + d)

(a + ib).(c + id) = (ac − db) + i(ad + cb)


En particulier, i 2 = i.i = −1

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 5 / 34


Définitions et propriétés

Partie réelle et partie imaginaire

Définition
Soit z = a + ib un nombre complexe.

a est appelé la partie réelle de z qu’on note par Re(z).


b est appelé la partie imaginaire de z qu’on note par Im(z)

Un nombre complexe et dit réel si sa partie imaginaire est nulle.


Un nombre complexe et dit imaginaire pur si sa partie réelle est nulle.

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 6 / 34


Définitions et propriétés

Proposition
Soient u = a + ib ∈CI et v = c + id ∈CI deux nombres complexes.

u = v ⇐⇒ a + ib = c + id ⇐⇒ a = c et b = d

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 7 / 34


Définitions et propriétés

Définition
Soit z = a + ib un nombre complexe.
On appelle conjugué de z le nombre z = a − ib

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 8 / 34


Définitions et propriétés

Propriétés
0
Soient z = a + ib ∈CI et z = c + id ∈CI deux nombres complexes. Alors,
1 z=z
2 z + z0 = z + z0
3 ( zz0 ) = z
z0
4 zz = a + b2 ≥ 0
2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 9 / 34


Définitions et propriétés

Le module d’un nombre complexe

Définition
Soit z = a + ib, on appelle module de z le nombre réel positif noté par |z| et
défini par √ p
|z| = zz = a2 + b2

propriétés
0
Soit z, z ∈CI
1 |z| = |z|
1 z
2 z −1 = z = |z|2
0 0
3 |zz | = |z||z |
|z|
4 | zz0 | = |z 0 |

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 10 / 34


Définitions et propriétés

Le module d’un nombre complexe

Définition
Soit z = a + ib, on appelle module de z le nombre réel positif noté par |z| et
défini par √ p
|z| = zz = a2 + b2

propriétés
0
Soit z, z ∈CI
1 |z| = |z|
1 z
2 z −1 = z = |z|2
0 0
3 |zz | = |z||z |
|z|
4 | zz0 | = |z 0 |

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 10 / 34


Les racines carrées d’un nombre complexe

Les racines carrées d’un nombre complexe

Définition
Soient z, u ∈C.
I On dit que u est racine carrée de z si

u2 = z

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 11 / 34


Les racines carrées d’un nombre complexe

Les racines carrées d’un nombre complexe

Théorème
un nombre complexe non nul z = a + ib possède deux racines carrées non
nulles et opposées qui sont :
1 Si b ≥ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= +i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − −i
2 2

2 Si b ≤ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= −i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − +i
2 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 12 / 34


Les racines carrées d’un nombre complexe

Les racines carrées d’un nombre complexe

Théorème
un nombre complexe non nul z = a + ib possède deux racines carrées non
nulles et opposées qui sont :
1 Si b ≥ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= +i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − −i
2 2

2 Si b ≤ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= −i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − +i
2 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 12 / 34


Les racines carrées d’un nombre complexe

Les racines carrées d’un nombre complexe

Théorème
un nombre complexe non nul z = a + ib possède deux racines carrées non
nulles et opposées qui sont :
1 Si b ≥ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= +i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − −i
2 2

2 Si b ≤ 0, p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
u= −i
2 2
et p p
2(|z| + a) 2(|z| − a)
−u = − +i
2 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 12 / 34


Les racines carrées d’un nombre complexe

Les racines carrées d’un nombre complexe

Exemple
Soit z = 5 + 12i.
√ √
1 |z| = 52 + 122 = 169 = 13
2 Puisque 12 ≥ 0 alors les racines carrée de z sont :

u = 3 + 2i et − u = −3 − 2i

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 13 / 34


Equation du second degré dansCI

Equation du second degré dansCI


Théorème
Soient a, b et c trois nombres complexes tels que a non nul. Soit δ une racine
carée de ∆ = b2 − 4ac.
Alors l’équation du second degré aX 2 + bX + c=0 admet deux solutions :

−b + δ −b − δ
z1 = et z2 =
2a 2a

Remarque
1 z1 + z2 = − ba
c
2 z1 z2 = a
b
3 Si ∆ = 0, z1 = z2 = − 2a
4 Si a, b, c ∈ IR et si ∆ ≥ 0 alors z1 , z2 ∈ IR
5 Si a, b, c ∈ IR et si ∆ ≤ 0 alors z1 et z2 sont conjugués( c’est à dire
z2 = z1 )
Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 14 / 34
Equation du second degré dansCI

Equation du second degré dansCI


Théorème
Soient a, b et c trois nombres complexes tels que a non nul. Soit δ une racine
carée de ∆ = b2 − 4ac.
Alors l’équation du second degré aX 2 + bX + c=0 admet deux solutions :

−b + δ −b − δ
z1 = et z2 =
2a 2a

Remarque
1 z1 + z2 = − ba
c
2 z1 z2 = a
b
3 Si ∆ = 0, z1 = z2 = − 2a
4 Si a, b, c ∈ IR et si ∆ ≥ 0 alors z1 , z2 ∈ IR
5 Si a, b, c ∈ IR et si ∆ ≤ 0 alors z1 et z2 sont conjugués( c’est à dire
z2 = z1 )
Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 14 / 34
Equation du second degré dansCI

Equation du second degré dansCI

Exercice
Calculer les racines des équations :
1 (1 − i)z 2 + (1 + 2i)z − 2i = 0
2 3z 2 − 5z + 2 = 0
3 2z 2 − 2z + 1 = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 15 / 34


Equation du second degré dansCI

Equations du second degré dansCI

Corollaire
Soient z1 , z2 ∈C.
I
Notons s = z1 + z2 et p = z1 z2
Alors, z1 et z2 sont les racines de l’équation z 2 − sz + p = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 16 / 34


Equation du second degré dansCI

Equations du second degré dansCI

corollaire
Soient az 2 + 2b z + c = 0 une équation de 2ème degré et ∆ = b 2 − ac
0 0 0

0
Si δ est une racine carrée de ∆ alors les racines de l’équation sont
0 0 0 0
−b + δ −b − δ
z1 = et z2 =
a a

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 17 / 34


Les nombres complexes de module 1

Les nombres complexes de module 1

Proposition
Soit z ∈C.
I
|z| = 1 ⇔ ∃α ∈ IR tel que z = cos α + i sin α
. Dans ce cas z est noté z = eiα .

Exemples
1 ∀k ∈ ZZ; e2ikπ = cos 2k π + i sin 2k π = 1 + 0i
2 eiπ = cos(π) + i sin(π) = −1

3 e 2 = cos( π2 ) + i sin( π2 ) = i
√ √
iπ 2 2
4 e 4 = cos( π4 ) + i sin( π4 ) = 2 +i 2

iπ 1 3
5 e 3 = cos( π3 ) + i sin( π3 ) = 2 +i 2

iπ 3 i
6 e 6 = cos( π6 ) + i sin( π6 ) = 2 + 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 18 / 34


Les nombres complexes de module 1

Les nombres complexes de module 1

Proposition
Soit z ∈C.
I
|z| = 1 ⇔ ∃α ∈ IR tel que z = cos α + i sin α
. Dans ce cas z est noté z = eiα .

Exemples
1 ∀k ∈ ZZ; e2ikπ = cos 2k π + i sin 2k π = 1 + 0i
2 eiπ = cos(π) + i sin(π) = −1

3 e 2 = cos( π2 ) + i sin( π2 ) = i
√ √
iπ 2 2
4 e 4 = cos( π4 ) + i sin( π4 ) = 2 +i 2

iπ 1 3
5 e 3 = cos( π3 ) + i sin( π3 ) = 2 +i 2

iπ 3 i
6 e 6 = cos( π6 ) + i sin( π6 ) = 2 + 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 18 / 34


Les nombres complexes de module 1

Les nombres complexes de module 1

Propriétés
0
Soient z = eiα et z = eiβ avec α, β ∈ IR :
0
1 z = z ⇔ ∃k ∈ ZZ tel que α = β + 2k π
2 eiα eiβ = ei(α+β)
eiα
3
eiβ
= ei(α−β)

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 19 / 34


Les nombres complexes de module 1

Formule de Moivre

Théorème (Formule de Moivre)


Soit α un nombre réel et n ∈ IN . Alors,

(eiα )n = einα

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 20 / 34


Les nombres complexes de module 1

Formules d’Euler

Propriétés
∀α, β ∈ IR . On a
eiα +e−iα
1 cos(α) = 2
eiα −e−iα
2 sin(α) = 2i

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 21 / 34


Argument d’un nombre complexe

Argument d’un nombre complexe

Théorème
Soit z un nombre complexe non nul.
Il existe α ∈ IR tel que z = |z|eiα .
α est appelé argument de z et on le note arg(z)

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 22 / 34


Argument d’un nombre complexe

Argument d’un nombre complexe

Remarque
Si α est un argument de z alors, ∀k ∈ IN , α + 2k π est aussi argument de z.
On note arg(z) = α(mod2π)

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 23 / 34


Argument d’un nombre complexe

Argument d’un nombre complexe

Propriétés
Soit z ∈CI ?
1 arg(z) = 0(mod2kπ) ⇔ z ∈ IR ?+
2 arg(z) = π(mod2k π) ⇔ z ∈ IR ?−

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 24 / 34


Argument d’un nombre complexe

Argument d’un nombre complexe

Propriétés
0
Soient z et z deux nombres complexes et λ un nombre réel.
0 0 0
1 z = z ⇔ |z| = |z | et arg(z) = arg(z )(mod2π)
0 0
2 arg(zz ) = arg(z) + arg(z )(mod2π)
3 arg( z1 ) = arg(z)(mod2π) = −arg(z)(mod2π)

arg(z)(mod2π) siλ > 0
4 arg(λz) =
Π + arg(z)(mod2π) siλ < 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 25 / 34


Racines nième de l’unité

racines nième de l’unité

Définition
Soient n un entier naturel non nul et z un nombre complexe. On dit que z est
une racine nième de l’unité si z n = 1

Proposition
Soit n ∈ IN ? . L’ensemble des racines nième de l’unité est :
2ik π 2iπ 2i(n−1)π
S = {e n / k = 0, ..., n − 1} = {1, e n , ..., e n }

dont les éléments sont distincts deux à deux.

Posons ω = e n , alors las racines nième de l’unité sont les n nombre


2iπ

complexe 1, ω, ω 2 , ..., ω n−1 .

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 26 / 34


Racines nième de l’unité

racines nième de l’unité

Définition
Soient n un entier naturel non nul et z un nombre complexe. On dit que z est
une racine nième de l’unité si z n = 1

Proposition
Soit n ∈ IN ? . L’ensemble des racines nième de l’unité est :
2ik π 2iπ 2i(n−1)π
S = {e n / k = 0, ..., n − 1} = {1, e n , ..., e n }

dont les éléments sont distincts deux à deux.

Posons ω = e n , alors las racines nième de l’unité sont les n nombre


2iπ

complexe 1, ω, ω 2 , ..., ω n−1 .

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 26 / 34


Racines nième de l’unité

Racines nième de l’unité

Corollaire
Si z est une racine nième de l’unité avec z 6= 1 alors

1 + z + z 2 + ... + z n−1 = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 27 / 34


Racines nième de l’unité

Racines nième de l’unité


Exemples

1
1 Les racines carrées de l’unité sont 2iπ
e 2 = eiπ = −1

 1
 √
2iπ
2 Les racines cubiques de l’unité sont e 3 = −1 2 + i √23 = j et on a
 e 4iπ
 −1 3 2
2 −i 2 =j =j
3 =

1 + j + j2 = 0



 1
i

3 Les racines 4i ème de l’unité sont et on a

 i 2 = −1
 3
i = −i

1 + i + i2 + i3 = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 28 / 34


Racines nième de l’unité

Racines nième de l’unité


Exemples

1
1 Les racines carrées de l’unité sont 2iπ
e 2 = eiπ = −1

 1
 √
2iπ
2 Les racines cubiques de l’unité sont e 3 = −1 2 + i √23 = j et on a
 e 4iπ
 −1 3 2
2 −i 2 =j =j
3 =

1 + j + j2 = 0



 1
i

3 Les racines 4i ème de l’unité sont et on a

 i 2 = −1
 3
i = −i

1 + i + i2 + i3 = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 28 / 34


Racines nième de l’unité

Racines nième de l’unité


Exemples

1
1 Les racines carrées de l’unité sont 2iπ
e 2 = eiπ = −1

 1
 √
2iπ
2 Les racines cubiques de l’unité sont e 3 = −1 2 + i √23 = j et on a
 e 4iπ
 −1 3 2
2 −i 2 =j =j
3 =

1 + j + j2 = 0



 1
i

3 Les racines 4i ème de l’unité sont et on a

 i 2 = −1
 3
i = −i

1 + i + i2 + i3 = 0

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 28 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

racines nième d’un nombre complexe

Définition
Soit z un nombre complexe et n un entier naturel non nul. On appelle racine
nième de z tout nombre complexe u vérifiant z = u n .

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 29 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

racines nième d’un nombre complexe

Théorème
Soit z = reiθ un nombre complexe non nul. L’équation u n = z possède, dans
I exactement n racines nième de la forme
C,
√ θ 2k π
uk = n r ei( n + n )
√ iθ 2ik π
= n re n e n

avec k = 0, ..., n − 1

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 30 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

Racines nième d’un nombre complexe

corollaire
Soient z = reiθ ∈CI et n ∈ IN ? . Alors les racines nième de z sont

u0 , u0 ω, u0 ω 2 , ..., u0 ω n−1

avec √ θ
u0 = n
r ei n
et
i2π
ω=e n

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 31 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

Racines nième d’un nombre complexe

Exemple
Calculer les racines nième du nombre complexe z = −4 dans les cas n = 2,
n = 3, et n = 4

Réponce
: On a z = −4 = 4eiπ donc √
n iπ
u0 = 4e n
√2 iπ
Cas n = 2 : u0 = 4e 2 = 2i et ω = −1 .
Donc les racines carrés de −4 sont :

2i, −2i

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 32 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

Racines nième d’un nombre complexe

Exemple (suite)
√ iπ √ √
4( 12 + i 3 i2π
3 3
Cas n = 3 : On a u0 = 4e 3 = 2 ) et ω = 3
Alors les racines sont :

3 iπ √
3 iπ i2π √
3 iπ i4π
4e 3 , 4e 3 e 3 , 4e 3 e 3

c’est à dire
√ √ √

3 1 3 √ 3 1 3 2√ 3 1 3
4( + i ), j 4( + i ), j 4( + i )
2 2 2 2 2 2

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 33 / 34


Racines nième d’un nombre complexe

Racines nième d’un nombre complexe

Exemple (suite)
√ iπ √ √ √
i2π
Cas n = 4 : On a u0 = 4e 4 = 4( 22 + i 22 ) = 1 + i et ω = e 4
4 4

Alors las racines 4ième de −4 sont :


√4 iπ √
4 iπ iπ √4 iπ √
4 iπ i3π
4e 4 , 4e 4 e 2 , 4e 4 eiπ , 4e 4 e 2

c’est à dire
1 + i, −1 + i, −1 − i, 1 − i

Filières SMP-SMC (Semèstre 1) Module Math: Algèbre 1 34 / 34

Vous aimerez peut-être aussi