Vous êtes sur la page 1sur 33

Rapport de stage

Mdimagh Khalil

BTP TMI 39

Période : Du 19/02/2018 au 21/04/2018


Page 1
Remerciement

J’ai le plaisir de témoigner mes profondes reconnaissances à tous ceux qui ont collaboré,
de près ou de loin, à accomplir mon stage dans les bonnes conditions à la société LEONI
Mateur Nord auprès de son département service technique.

Je tiens à exprimer mon intimes gratitudes au responsable Mr Aymen Themri qui m’a encadré
et soutenu tout au long de ce stage. J’aimerai manifester tous mes respects pour son aide
précieux et pour toutes les remarques constructives dont elle a bien voulu me faire bénéficier.

De plus, Je ne laisserais jamais cette occasion passer sans présenter mes grands
remerciements à tous les agents du LEONI Mateur Nord qui m’ont présenté toute l’aide avec
beaucoup de patience et de pédagogie puisque j’ai reçu la bienvenue de l'équipe qui m’a
encadré tout au long de ce stage.

Page 2
Table des matières

Remerciement ......................................................................................................................................... 2
Table des matières .................................................................................................................................. 3
Table des figures...................................................................................................................................... 4
Chapitre 1 : généralité sur la société ....................................................................................................... 6
Introduction : ....................................................................................................................................... 6
I. Le groupe Leoni : ......................................................................................................................... 6
1. Généralités : ............................................................................................................................ 6
1. Historique : .................................................................................................................................. 6
1. Implantation géographique : ................................................................................................... 6
2. Classement dans le monde :........................................................................................................ 7
3. Clients : ........................................................................................................................................ 7
II. Leoni Tunisie : .............................................................................................................................. 8
III. Le site mateur nord : ................................................................................................................... 8
1) Généralité : .................................................................................................................................. 8
2) Clients : ........................................................................................................................................ 9
3) Description des différents services de l’entreprise : ................................................................... 9
Conclusion : ........................................................................................................................................... 12
Chapitre 2 : déroulement de travail ...................................................................................................... 12
Introduction : ......................................................................................................................................... 12
I. Le produit : .................................................................................................................................... 12
II. Cycle de production : ..................................................................................................................... 13
Chapitre 3 : Service technique .............................................................................................................. 25
Introduction : ..................................................................................................................................... 25
Service technique : ............................................................................................................................ 25
Conclusion : ....................................................................................................................................... 28
Conclusion générale : ............................................................................................................................ 29

Page 3
Table des figures
Figure 1 : Historique de la société.......................................................................................................... 6
Figure 2 : Leoni dans le monde en 2013................................................................................................. 7
Figure 3 : les principaux clients............................................................................................................. 8
Figure 4.................................................................................................................................................. 9
Figure 5 : Organigramme de la société................................................................................................ 9
Figure 6 : un faisceau électrique.......................................................................................................... 12
Figure 7 : les différents câbles dans l’automobile................................................................................ 13
Figure 8 : Les étapes de construction du faisceau électrique................................................................ 13
Figure 9 : les différentes zones de production...................................................................................... 15
Figure 10 : unité de marquage.............................................................................................................. 16
Figure 11 : Différentes parties de la machine de coupe........................................................................ 17
Figure 12 : les différentes étapes de réalisation de l’épissure............................................................... 18
Figure 13Machine d’épissage Figure 14 fils épissés....................................... 18
Figure 15 : Fils torsadé......................................................................................................................... 19
Figure 16 :Komax bt 188..................................................................................................................... 19
Figure 17 Figure 18.................................20
Figure 19 : Boitiers avant bouchonnage Figure 20 : boitiers après bouchonnage..............20
Figure 22 : planche fixe....................................................................................................................... 21
Figure 23 : une partie d’une planche fixe............................................................................................. 21
Figure 24 : Carrousel............................................................................................................................ 22
Figure 25 : LAD................................................................................................................................... 22
Figure 26 : planche agrafe.................................................................................................................... 23
Figure 27 : Table de contrôle électrique............................................................................................. 23
Figure 28 : Poste de contrôle 100%...................................................................................................... 24
Figure 29 : organigramme.................................................................................................................... 25

Page 4
Introduction générale

Le stage est une formation professionnelle qui permet de préparer le stagiaire à la vie pratique
car il lui permet d’assister au déroulement du travail et d’avoir une idée sur la réalisation
quotidienne de la vie professionnelle au sein d’une entreprise opérant dans un secteur de
l’économie nationale, ainsi c’est une occasion de mettre en œuvre les connaissances
théoriques dans un cadre professionnel et de confronter au mode de travail.

Il nous permet d’être en contact avec la vie professionnelle qui nous renseigne sur l’esprit de
collaboration et de faciliter le passage du monde de l’enseignement supérieur au monde de
travail, et également de mieux d’intégrer dans la société et de familiariser avec
l’environnement industriel et découvrir le monde de l’entreprise avec tous ses exigences et ses
contraintes ainsi que prendre conscience du rôle primordial des entreprises dans le
développement économique.

A cet effet, et dans le cadre de ma formation en études génie électrique à l’école nationale
supérieure des ingénieurs de Tunis, j’ai effectué un stage d’un 2 mois du 19/02/2018 au
21/04/2018 à la Société LEONI MATEUR NORD au Service Technique.

Durant la période de mon stage, j’ai pris une idée sur le cycle de production dans la société.

Page 5
Chapitre 1 : généralité sur la société:

Introduction :
LEONI est un fournisseur leader de systèmes de câbles et services connexes destinés à
l'industrie automobile et à différents autres secteurs industriels. C’est dans ce chapitre qu’on va
présenter l’entreprise LEONI, son historique, ses différentes activités et aussi son diagramme

I. Le groupe Leoni :

1. Généralités :
Le Groupe LEONI est basé à Nuremberg (Allemagne) en 1917. Il se consacre à la
production de fils et de câblages pour les industries automotives, électriques, électroniques
et les télécommunications. La production de câblages essentiellement destinés à l’industrie
automobile, représente 56 % de son activité.

1. Historique :

Figure 1 : Historique de la société

1. Implantation géographique :
Présent dans 31 pays (Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Asie),
LEONI compte environ 61591 employés travaillant sur 130 sites de production, 54 centres

Page 6
de recherche et développement. C'est en Europe que se concentre encore la majeure partie des
activités du groupe.

Figure 2 : Leoni dans le monde en 2013

2. Classement dans le monde :


Leoni est aujourd'hui le numéro un en Europe dans les systèmes électriques et se place en
quatrième position dans le monde, en se concentrant davantage sur la Chine, l'Inde et la
Russie. En ce qui concerne l'industrie du câble, le groupe est quatrième en Europe. En
France, sa filiale emploie environ 450 personnes et générait un chiffre d'affaires approchant
les 450 millions d'euros en 2011.

3. Clients :
En position de Leader mondial en terme de coûts dans les systèmes de câblage, LEONI est le
fournisseur de près de 30 marques de véhicules de tourisme et poids lourds.

Il fournit des systèmes de câblages aux constructeurs automobiles Et fournisseurs de rang 1


tels que Peugeot, Citroën, Renault Nissan, Fiat, Audi, VW, Seat, Skoda, Saab, Volvo et à
autres équipementiers (Valeo, Behr, Autoliv, PO, Faurecia, Gate, Jabil).

Page 7
Figure 3 : les principaux clients

II. Leoni Tunisie :

Leoni Tunisie dispose aujourd’hui de trois unités de production, basés à Sousse, Mateur Sud
et Mateur Nord. Elle emploie 16.630 personnes, à majorité des femmes (contre 2.415 en
2000 et 5.990 en 2018). Comptant 900 ingénieurs et 200 techniciens supérieurs, son taux
d’encadrement s’élève à 12,64 (contre 5% en 2000 et 7,6% en 2018). Son chiffre d’affaires à
l’exportation a suivi la même progression, passant de 60 millions de dinars (MD) en 2000 à
204 MD en 2018.

Il a été désigné «meilleur site de l’année» au sein du groupe en dehors de l’Europe à


plusieurs reprises : en 2002, 2004, 2005, 2006 et a décroché le titre honorifique de
l’année 2007.

III. Le site mateur nord :

1) Généralité :
LEONI MATEUR NORD est installé dans la zone industrielle route Bizerte 7030 Mateur
sur un terrain qui représente une superficie de 12463 m2 dont 11095 m2 est consacrée pour
l’usine.
Elle se compose d’un atelier de câblage, centre industrialisation et informatique avec
un effectif de 2200 personnes reparties 78% femmes et 22% hommes.

Page 8
2) Clients :
LEONI Mateur Nord est le fournisseur de 3 clients :

CITROEN

PEUGEOT

FIAT

Figure 4

3) Description des différents services de l’entreprise :

Directeur Général

Directeur de site

Resource Service Service Service


Service Service Service Service Service de
logistique Achat de finance qualité engineer techniq production
Humaine Informatique ing ue

Figure 5 : Organigramme de la société


Page 9
a. Service de direction :
La direction assure l’industrialisation et la livraison des produits conformes aux
exigences des clients en matière de :

Délai

Qualité

Sécurité

Coût

La direction coordonne l’action de tous les services en vue de créer un dynamisme centré sur
un développement permanent de la productivité s’inscrivant dans une démarche de qualité
totale associant progressivement l’ensemble de personnel.

b. Service informatique :
L’informatique est le centre de traitement automatique de l’information en tant que les
connaissances sont des communications. Le rôle du département est d’assurer la fiabilité
de tous les outils informatiques tels que la programmation, développement et
maintenances du logiciel, résolutions des pannes, et la fonctionnalité du réseau.

c. Service logistique :
Le service logistique a pour fonction de commander le matériel nécessaire pour la
fabrication et de finir le processus d’approvisionnement de composantes et la gestion des
stocks magasin ainsi que le suivi des transports.

Ce service a pour mission d’assurer :

 La planification et ordonnancement des démarrages des nouvelles références


de l’unité de production.
 L’approvisionnement de tous les composants.
 Le suivi des indicateurs de performances logistiques,
approvisionnement, liaison de l’unité de production et l’animation des
plans progrès de sa responsabilité.

Page
10
d. Service achat :
Il sert à définir la stratégie achat du site en intégrant la stratégie globale des achats de sa
division et en cohérence avec les orientations définies par la coordination branche ou groupe
à laquelle il appartient.

C’est un service qui est lié directement par le groupe LEONI. L’acheteur famille doit
effectuer la consultation des fournisseurs.

e. Service de finance :
Ce service a pour mission de :


Assurer la gestion des flux financiers conformément aux législations en
vigueur et aux procédures éditées par le groupe et d’optimiser la
rentabilité financière de la société.

Assurer le contrôle de gestion.

Assurer le ‘reporting’ groupe.

Etablissement et contrôle des budgets.

Gestion du système d’informations.

Gestion du parc informatique.
f. Service qualité :
La mission principale du service qualité est de fournir la qualité des produits et de fournir des
Moyens fiables pour la fabrication des câblages ce qui veut dire que le dit service est le seul
Garant de la satisfaction totale du client.

Et pour suivre la qualité du produit au sein des segments qui veulent dire (Unité Autonome
De Production), le service Qualité met à la disposition de la production un Technicien Qualité
qui valide les moyens et veille spécialement à la conformité du produit qui sera livré Au
client.

Page
11
Conclusion :
Au cours de ce stage j’ai découvrit des informations générales sur LEONI ainsi que sur le
processus de travail c’est dans le chapitre suivant que je vais décrire le déroulement de travail.

Chapitre 2 : déroulement de travail

Introduction :
Au cours de ce stage d’ouvrier j’ai observé le déroulement du travail au sein de service de
production de la société c’est dans ce chapitre que je vais décrire cette observation.

I. Le produit :

LEONI MATEUR NORD est spécialisé dans la fabrication des faisceaux


électriques (câblage électrique).

Un faisceau électrique est un ensemble des fils électriques de connexion permettant la liaison
entre les différents organes de commande d’une automobile.

Figure 6 : un faisceau électrique


En effet, ces faisceaux de puissance sont composés de câbles tels que ce câblage, un ensemble des
fils qui relie l’ensemble des composants qui portent les fonctions électriques et électroniques

Page
12
du véhicule, assure la distribution électrique ainsi que le transfert des informations et la commande
entre les différents équipements électriques et électroniques dans tout le véhicule.

Il existe plusieurs familles de câblages connectés (environ 10), on trouve : Câblage moteur, Câblage
planche de bord, Câblage principal, Câblage porte, Câblage sous caisse, Câblage Habitacles…

Figure 7 : les différents câbles dans l’automobile


Le faisceau électrique (câblage) est constitué de :

Fils électriques.

Connexions.

Boîtiers.

Bague, scotch, agrafes…

II. Cycle de production :

Couper /
Controller
sertir

Préparer Assembler

Figure 8 : Les étapes de construction du faisceau électrique

Page
13
Ce produit est réalisé en plusieurs étapes selon un flux de production bien organisé. On
trouve quatre zones ou ZAP (Zone Autonome de Production) indispensables à la production
des faisceaux.

Magasin de stockage :
matière première tq fils

Zone de coupe

Zone de préparation

Zone d’assemblage

Zone de contrôle

Produit = FX
électrique

Page
14
Figure 9 : les différentes zones de production

1) Zone de coupe :
La coupe représente la phase la plus importante et la plus sensible dans tout le processus de
fabrication du câblage automobile car elle est productrice de son constituant le plus
important et la plus sensible, à savoir les fils. Ces fils sont de différente longueur, section et
couleurs à sa condition on trouve plusieurs types de machine de coupe.

Ces fils sont de différentes longueurs, sections et couleurs .c’est pourquoi on trouve
plusieurs types de machine de coupe :


Komax alpha 433 S
433 H

477

355

355 S

411

Komax gamma

Komax kappa

SAMEC
Principe de fonctionnement de la machine de coupe :

Les bobines de fils de différents diamètres passent par la machine de coupe, pour obtenir des
longueurs différentes suivant le besoin, la machine permet aussi de dénuder l’extrémité des
fils, de sertir les connections et de placer les joints d’étanchéité. Le câble passe tout d’abord à
travers l’appareil de dressage afin de neutraliser la torsion du câble en raison de son stockage
dans un réservoir. Les deux roues d’entraînement tirent ensuite le câble vers la tête revolver
de l’unité d’extraction, en passant devant la roue de mesure. Cette dernière assure que la
longueur de câble programmé est entièrement respectée. Immédiatement après l’introduction
du câble les fonctions suivantes sont réalisées :

Page
15
Sertir : c’est réaliser une liaison entre un fil électrique et un contact (connexion) à l’aide
d’un outil de sertissage.

Dénuder : c’est tirer la partie isolante d’un conducteur sur une longueur définie.

Avec une fonction supplémentaire c’est le marquage : écrire sur le fil les indications suivantes
(la date, le nom de l’opérateur, N° de la machine etc.…)

Figure 10 : unité de marquage

Page
16
Le fonctionnement de la machine de coupe est automatique et assisté par un ordinateur basé
sur un programme appelé TOP WIN fourni par le fournisseur ou la maison de fabrication
des machines.

Figure 11 : Différentes parties de la machine de coupe

2) Zone de préparation :
Elle se décompose d’une diversité des machine qui assurent des fonctions et des tâches qui
accomplissent l’opération de coupe tel que :

l’épissage

le torsadage

Etammage

Bouchommage

a) Epissages :
Dans cette tache on utilise plusieurs machines à ultrason: Minic II, Minic IV et Minic II GT

La machine à ultrason permet d’effectuer des épissures sur les câbles électriques, il s’agit de
souder deux ou plusieurs câbles électriques en utilisant la vibration ultrasonique.

Page
17
Une épissure se réalise en 4 étapes :

1. Mise en place des outils 2. Fermeture des outils

3. Vibration du sonotrode 4. Ouverture des outils


Figure 12 : les différentes étapes de réalisation de l’épissure

Figure 13Machine d’épissage Figure 14 fils épissés

b) Torsadage :
Torsader c’est le fait de vriller deux ou trois fils.

Page
18
Figure 15 : Fils torsadé

Pour réaliser cette tache on utilise la machine Komax bt 188

Figure 16 :Komax bt 188


c) Etammage
Etamer c’est remplir le cosse avec l’étain pour protéger le cuivre

Pour cette tache on utilise les machines suivantes :

Page
19
Figure 17 :Revelon Figure 18 : MTA

d) Bouchonnage :
Cette tache concerne l’utilisation des boitiers on prépare les boitiers pour l’assemblage

Figure 19 : Boitiers avant bouchonnage Figure 20 : boitiers après bouchonnage

3) Zone d’assemblage :

Les opérateurs de montage assemblent tous les fils et sous éléments précédemment établis
par la coupe et la préparation en respectant la géométrie demandée et les liaisons électriques
pour former des faisceaux électriques sur des planches tournantes appelées carrousel ou sur
les LAD ou bien des planches fixes

Cette opération s’effectue par l’insertion des connexions des fils dans des boitiers spécifiques
selon le mode opératoire indiqué, le montage et l’habillage des câbles sur des planches (lay-
out).

Page
20
(i) Planche fixe :

Figure 21 : planche fixe

Figure 22 : une partie d’une planche


fixe (ii) Carrousel :

Page
21
Figure 23 : Carrousel
(iii)LAD :

Figure 24 : LAD

4) Zone de contrôle :
Le contrôle est l’ étape terminale de production , c’est une étape très sensible et très
importante , elle vérifie l’état de bon fonctionnement et la bonne qualité d’un produit avant
son stockage et son expédition.

Afin d’assurer le bon fonctionnement des faisceaux, le contrôle est divisé en trois
sous contrôles :

i) Contrôle agrafes :
C’est une planche qui assure le contrôle présences des agrafes dans le câblage et le
contrôle géométrique du faisceau.

Page
22
Figure 25 : planche agrafe

ii) Contrôle électrique :


Il s'agit de contrôler la continuité des faisceaux par des BANC OFF LINE ou bien table
de contrôle électrique.

Cette table assure :

 la présence des boitiers, leurs formes et leurs types.


 la continuité entre deux pins liés par un fil conducteur.
 le court-circuit.
 l’étanchéité des boitiers.
 l’inversement de deux ou plusieurs fils.
.

Figure 26 : Table de contrôle électrique

Page
23
iii) Contrôle 100% :
Cette opération sert à contrôler l'aspect dimensionnel et esthétique du faisceau et la présence
des éléments indispensables.

Figure 27 : Poste de contrôle 100%

Conclusion :
Il est très important pour un futur ingénieur d’être sur terrain pour avoir plus d’information sur la vie
professionnelle c’est dans le chapitre suivant que je vais citer les différentes observations rencontrer
lors de cette expérience.

Page
24
Chapitre 3 : Service technique

Introduction :
Au cours de ce stage d’initiation j’ai observé le déroulement du travail au sein de
service technique.

Service technique :

Son rôle est d’assurer le bon fonctionnement du parc machine .Aussi le département
intervient chaque fois qu’un nouveau équipement est procuré pour la production, on définit
ainsi ses caractéristiques techniques, on procède à son installation, à sa validation en
collaboration avec les départements de qualité et méthode, on définit la liste des pièces de
rechanges, le planning de la maintenance préventive. Le département s’occupe également des
travaux de maintenance curative et maintenance préventive.

Il a pour objectifs :

D’assurer une disponibilité maximale des équipements avec un coût minimal.

D’atteindre une efficacité maximale des agents de maintenance.

D’établir un système d’amélioration contenue des équipements.

Figure 28 : organigramme

B.T.M : Bureau Technique Maintenance

Page
25
M.P.R : Magasin de Pièce de Recharge

G.D.P : Gestionnaire de Parc

Annexe fabrication métallique : (équipe électrique bâtiment, équipe soudure et équipe


bâtiment).

Process : (Bureau de recherche et développement équipement, introduction nouveau


équipements

Ce bureau s’occupe aussi des études de la gestion de la maintenance curative et


préventive ainsi que la gestion du magasin pièce de rechange .En plus, l’analyse des
résultats (objectif temps d’arrêt, objectif coût)

Maintenance curative :

C’est l’intervention au cours du production par la dépannage afin d’assurer le bon


déroulement de la production .Cette maintenance se fait par les techniciens maintenance
curative à chaque disfonctionnement de la production .Cette maintenance se fait par les
techniciens maintenance curative à chaque disfonctionnement de n’importe quelle
machine. L’intervention curative doit être immédiate, rapide, et efficace.

Maintenance préventive :

Cette maintenance a pour but de maintenir l’équipement en bon état et garantir une grande
durée de vie. Cette maintenance se fait périodiquement suite à une fréquence bien définie
dans l’instruction maintenance préventive (mensuelles, trimestrielle et annuelle).

Page
26
Page
27
LOGIGRAMME DU PROCESSUS DE MAINTENANCE PREVENTIVE

Conclusion :
Il très éducatif d’observer et de participer au déroulement de travail surtout pour un
futur ingénieur qui va travailler dans le futur sur le terrain.

Page
28
Conclusion générale:
Cette momentané chez LEONI m’as permis d’élargir ma connaissance et renforcer mes
acquis théoriques et de s’intégrer plus facilement dans les milieux professionnels.

Ce stage était vraiment bénéfique, il m’a permis de découvrir le milieu industriel, j’ai appris
plusieurs expériences à propos la vie professionnelle dont j’ai consolidé mes compétences
déjà acquis et surtout connaitre moi-même (autonomie, responsabilité, l’intégration).

Enfin, je remercie encore une fois tous les personnels de la société et j’espère que j’ai pu les
aider avec mon modeste effort intellectuel ou physique.

Page
29