Vous êtes sur la page 1sur 33

Signalisation SS7

Objectif Général :
Expliquer l'application du code CCITT N°7 à la
signalisation téléphonique dans un réseau
sémaphore
Signalisation SS7
Objectifs Intermédiaires :

Justifier de la décomposition d'un système ouvert en
couches

Donner la structure d'un réseau sémaphore ainsi que
les différents modes d'exploitation possibles

Décrire les fonctions et les procédures principales du
Sous Systèmes de Transfert de Messages(SSMT)

Décrire les fonctions et les procédures principales du
Sous Systèmes Utilisateur Téléphonie(SSUT)

Présenter les fonctions principales et procédures du
Sous Système de Connexions Sémaphores(SSCS)

Les applications de la signalisation Sémaphore 7
Signalisation SS7
Sommaire :
1.Généralité
2.Éléments constituants du réseau sémaphore
3.Le système de référence
4.Sous-système de transport de message
5.Le sous-système utilisateur téléphonie
6.Le sous-système des connexions sémaphore
7.Les applications de la signalisation
sémaphore7
Signalisation SS7
1.Généralité
1.1 Rappels sur la signalisation téléphonique :
On appelle signalisation téléphonique l'ensemble
des ordres et des informations nécessaires à :

L'établissement

La supervision

La rupture des communications
Signalisation SS7
Généralité
1.1 Rappels sur la signalisation téléphonique :
On peut définir trois groupes dans la signalisation
téléphonique :

La signalisation terminale, utilisée sur les lignes du
réseau local et adaptée aux installations d'abonnés de
tous types

La signalisation du commutateur, utilisée entre les
différentes unités fonctionnelles d'un même autocom

La signalisation inter-commutateur, échangée sur les
circuits
SignalisationSS7
Généralité
1.2 Définition de la signalisation sémaphore :
La signalisation par canal sémaphore est une méthode
de signalisation dans la quelle une seule voie
achemine, grâce à des messages étiquetés,
l'information de signalisation se rapportant, par
exemple, à une multitude de circuits, ou d'autres types
d'informations telles que celles qui sont nécessaires a
la gestion du réseau :
C'est la signalisation sur voie commune ou signalisation
par canal sémaphore
Signalisation SS7
Généralité
1.3 Le code CCITT N°7
1.3.1 Historique :
Le CCITT N°7 fut précédé du CCITT N°6 qui devait
utilisé une liaison de données sémaphore travaillant à
2,4 Kbits/s
Les études du CCITT N°7 ont débuté en 1973
Les spécifications du CCITT N°7 ont été publié en 1981
Signalisation SS7
Généralité
1.3 Le code CCITT N°7
1.3.2 Principe des échanges de signalisations :
Les échanges de signalisation entre unités de
commande se font par l'intermédiaire message
appelés : Trames sémaphores
Les trames sémaphores sont de longueur variable et se
composent de deux parties :

3 octets Maxi =272 octets 3 octets


Signalisation SS7
Généralité
1.3 Le code CCITT N°7
1.3.3 Avantages du code CCITT N°7 :
Système universel et normalisé au niveau international
Extension du vocabulaire de la signalisation
Réduction du temps d'établissement d'une
communication
Fiabilité des échanges
Intégrations des services nouveaux
Optimisation des unités de commande des autocom
Exploitation bidirectionnelle des circuits
Signalisation SS7
1.Éléments constituants du réseau sémaphore :
2.1 Le réseau de signalisation :
L'ensemble des liaisons véhiculant la
signalisation constitue un réseau appelé
''Sémaphore '' . Ce réseau fait l'objet d'une
gestion séparée

A chaque commutateur du réseau téléphonique
est associé un ''Point Sémaphore'' ou PS

Les PS ne pouvant être tous reliés deux a deux,
on a introduit les ''Point de Transfert
Sémaphore'' ou PTS qui assurent la fonction de
transit pour les échanges sémaphores
Signalisation SS7
2.Éléments constituants du réseau sémaphore :
2.1 Le réseau de signalisation :

L'ensemble des PTS sera géré par des Points
Sémaphores de Gestion

PTS PTS
PTS PS
PS PS
PS PS PS

CS CS

CAA CAA

Réseau téléphonique
Signalisation SS7
Signalisation SS7
2. Éléments constituants du réseau sémaphore
2.2 Mode d'exploitation du réseau sémaphore
Il existe trois modes d'exploitation :

La signalisation en mode associé

La signalisation en mode quasi-associé

La signalisation en mode non-associé
Signalisation SS7
2. Éléments du réseau sémaphore
2.3 Acheminement dans le réseau sémaphore

Tous les points sémaphores (PS ou PTS) sont
identifiés par un code numérique unique

Un point sémaphore peut appartenir à deux
réseaux sémaphores différents(national et
international), il possède dans ce cas un
numéro spécifique dans chacun des plans de
numérotation
SignalisationSS7
2. Éléments du réseau sémaphore
2.4 Types de liens de signalisation SS7
Signalisation SS7
3. Le système de référence :
Le code CCITT N°7 s'appuie sur le modèle OSI
(Open System Interconnection)
Signalisation SS7
3.1 Le modèle en couche
Le réseau SS7 est constitué d'éléments
interconnectés qui échangent de l'information
afin de supporter les fonctions de
télécommunications.
Le protocole SS7 est destiné à faciliter ces
fonctions et à maintenir le réseau à travers
lequel elles sont fournies. Comme la plupart des
protocoles modernes, le protocole SS7 possède
un modèle
en couches.
Signalisation SS7
3.1 Le modèle en couche
Voici, à droite le protocole SS7, confronté au
modèle OSI à gauche :
3.1 Le modèle en couche
Les différentes couches constituant ce modèle
sont les suivantes :
-Message Transfert Part (partie transfert du
message), MTP
Le MTP est divisé en trois niveaux

Le MTP Level 1

Le MTP Level 2

Le MTP Level 3
-ISDN User Part (partie Usager RNIS), ISUP
3.2 Application au code CCITT N°7
Le SS7 est destiné a être utilisé dans
l'exploitation d'un réseau sémaphore multi-
services. Différents utilisateurs peuvent
bénéficier de ce réseau :

Téléphonie

RNIS

Exploitation et maintenance du réseau

Gestion des mobiles

Transmission de données, etc.
4. Le Sous-système de Transport de Messages
(SSTM)

Le niveau 1 est représenté par une Liaison
Sémaphore de Données (LSD)

Le niveau 2 (Liaison de donnée)
Transmission des trames sémaphores sur le
canal
Il existe trois types de trames sémaphores :

Trame sémaphore de message (TSM)

Trame sémaphore d'état (TSE)

Trame sémaphore de remplissage (TSR)
4.1 Fonctions assurées par le niveau 2

Delimitation des trames

Detection d'erreurs

Correction d'erreurs

Alignement initial

Supervision
4.2 Format Général d'une trame sémaphore :

8eb 16eb nx8eb 6eb 16eb 8eb


Fanion Détection Correction Fanion
Information Type erreur
erreur
4.3 Différents types de trames
On différencie les trois types de trames définis
plus haut (TSR,TSE,TSM), par leur champ INL
INL = Indicateur de longueur codé sur 6 bits.

INL = 0 ,TSR

INL = 1 ou 2 , TSE

INL >2 , TSM
Type de trame Type de SU
TSM Message Signal Units (MSU)

TSE Link Status Signal Units (LSSU)

TSR Fill-in Signal Units (FISU)


Détail de la TSM

8eb 16eb nx8eb 6eb 16eb 8eb

BIA NSA BIR NSR


Détail de la TSM

8eb 16eb nx8eb 6eb 16eb 8eb

8eb
SER

40eb
Etiquette telephnique

SCS CPO CPD DSS INS


8eb 16eb 272oct 6eb 16eb 8eb
Octet de service (SER)
- Indicateur de service (INS)

DCBA

0000 Gestion du réseau Niveau 3

0001 Essai du réseau niveau 3

0100 SSUT niveau 4

0110 SSUD niveau 4

0111 SSUD niveau 4

1011 CSN niveau 4


4.3 règle d'acheminement :
1. Les routes de message doivent passer par le
minimum de PTS intermédiaires
2. En chaque PS, l'acheminement ne sera pas
affecté par les messages utilisés jusqu'au PTS
concerné
3. Lorsque plusieurs routes de messages sont
disponibles, il convient de repartir la charge
entre ces routes
4. Les messages d'un utilisateur envoyés dans
une direction sont acheminés sur la même route
4.4 Répartition du trafic :

1 2

A
B

4 3
5- Procédure d’établissement d'un appel :
Différents signaux sont échangés lors de
l’établissement d'un appel :

MIA (Message Initial d'adresse)

MSS (Message subséquent d'adresse)

ACO (Signal d'adresse complète)

Signal de réponse (RAT)

Nouvelle Réponse (NRP)

Fin de signal

Libération de garde (LIG)
Central A Central B
MIA MIA
MSS Prise de ressource
MSS

ACO Adresse complète

Retour d'appel

Réponse avec taxation


RAT

ALLO … (Conversation)
Rachroc
hage du FIN
demande LIG Libération de garde
ur