Vous êtes sur la page 1sur 3

Classe

 de  première  –  Langues  vivantes  :  Anglais  


Épreuve  commune  de  contrôle  continu  –  Durée  de  l’épreuve  :  1  heure  
 
Private  space  and  public  space  
 
 
 
'Jacinda  Ardern  :  a  Woman  in  Government'    
https://www.youtube.com/watch?v=1aFGvUwkQhQ  
 
 
Compte  rendu  
 
Rappel  méthodologique  :  Vous  passerez  cette  épreuve  entre  la  fin  janvier  et  début  mars  de  votre  1ère.  Il  est  
ainsi   important   de   sensibiliser   votre   oreille   aux   sons   de   la   langue   anglaise  rapidement.   Toutefois,   pour   cette  
épreuve,   on   vous   demande   d'avoir   acquis   le   niveau   B1.   Ainsi,   on   ne   vous   demande   pas   d'être   bilingue,   ni  
même  d'avoir  absolument  tout  compris  à  la  vidéo.  Prenez  le  temps  de  respecter  l'ordre  chronologique  de  la  
vidéo,   de   bien   étudier   la   nature   puis   la   source   de   votre   document.   Enfin,   il   est   essentiel   de   bien   identifier   les  
interlocuteurs  :  quel  est  leur  rôle  ?  Pourquoi  interviennent-­‐ils  ?  
 
 
 
Il  s'agit  d'un  reportage  diffusé  par  le  Washington  Post  [un  grand  journal  américain]  le  15  mai  2019  suite  aux  
attentats   qui   ont   eu   lieu   à   Christchurch   en   Nouvelle-­‐Zélande,   causant   la   mort   de   quarante-­‐neuf   personnes.  
Ce   document   a   pour   but   de   nous   présenter   la   première   ministre   néo-­‐zélandais   Jacinda   Ardern   et   de  
retracer  sa  carrière  politique.    
 
La  vidéo  s'ouvre  sur  un  extrait  d'une  conférence  de  presse  organisée  par  Jacinda  Ardern  suite  aux  attentats.  
Elle  y  explique  que  la  Nouvelle-­‐Zélande  n'a  jamais  autant  souffert  et  que  le  pays  exige  des  réponses  pour  
tenter  d'expliquer  un  tel  acte.  Jacinda  Ardern  indique  que  les  Néo-­‐Zélandais  n'ont  jamais  ressenti  une  telle  
colère.    
 
La   voix-­‐off   nous   apprend   que   Jacinda   Ardern   est   devenue   la   première   ministre   de   son   pays   en   octobre  
2017  ;  c’est  alors  la  plus  jeune  première  ministre  au  monde.    
 
On  voit  ensuite  un  extrait  d'une  interview  donnée  par  Jacinda  Ardern,  le  1er  août  2017,  dans  laquelle  elle  
explique   qu'il   revient   aux   femmes   de   choisir   le   moment   où   elles   désirent   avoir   des   enfants.   Cela   ne   doit   en  
aucun  cas  avoir  un  quelconque  impact  sur  leur  chance  d'obtenir  tel  ou  tel  emploi.    
 
Ensuite,  la  voix-­‐off  précise  que  Jacinda  Ardern  a  accouché  d'une  petite  fille  en  2018,  ce  qui  a  fait  d'elle  la  
deuxième  femme  à  accoucher  lors  de  son  mandat.  Par  conséquent,  lors  d'une  conférence  de  presse  le  19  
janvier   2018,   Jacinda   Ardern   plaisante   et   précise   qu'elle   n'est   pas   la   première   femme   à   travailler   et   à  
s'occuper  de  son  enfant  en  même  temps.  Cette  figure  atypique  prouve  que  la  Nouvelle-­‐Zélande  est  un  pays  
moderne  et  qui  tend  à  réduire  les  écarts  entre  les  hommes  et  les  femmes.  En  effet,  le  reportage  ajoute  que  
les   femmes   néo-­‐zélandaises   ont   obtenu   le   droit   de   vote   dès   1893.   En   outre,   de   nombreuses   lois   entendent  
supprimer  les  inégalités  entre  les  hommes  et  les  femmes.  
 
La   vidéo   retrace   ensuite   le   parcours   de   Jacinda   Ardern.   On   apprend   qu’elle   a   été   élue   pour   la   première   fois  
au  parlement  néo-­‐zélandais  en  2008.  Par  la  suite,  elle  est  devenue  la  secrétaire  générale  de  son  parti  (en  
2017)   et   déclare   améliorer   le   sort   de   chacun   en   Nouvelle-­‐Zélande.   Par   conséquent,   une   fois   élue,   elle   a   mis  
en   place   des   mesures   pour   mettre   fin   à   la   pauvreté   infantile,   pour   améliorer   le   système   des   soins   et   les  
droits  au  logement.  
 
En   conclusion,   ce   reportage   du   Washington   Post   a   pour   but   d'informer   les   spectateurs   et   de   mettre   en  
valeur  Jacinda  Ardern  :  une  icône  moderne  et  féministe.  
 
 
Expression  écrite  
 
Rappel  méthodologique  :  On  vous  demande  ensuite  de  traiter  un  sujet  en  120  mots  environ  :  il  s'agit  d'un  
sujet  en  lien  avec  la  vidéo  ou  d'un  sujet  en  lien  avec  le  thème  général  que  vous  aurez  étudié  en  classe.  Par  
ailleurs,   il   est   primordial   d'organiser   votre   raisonnement  :   utilisez   des   connecteurs   logiques   et   rédigez   une  
brève  introduction.    
 
Sujet  A  :  
 
Jacinda  Ardern,  Barack  Obama,  Elizabeth  Warren...  Could  we  argue  that  they  could  be  seen  as  ideal  political  
figures?  In  this  essay,  I'd  like  to  discuss  the  qualities  the  ideal  political  figure  should  have.    
   
Firstly,   the   ideal   political   figure   should   be   open-­‐minded,   understanding,   reliable   and   should   be   aware   of  
his/her  people's  needs.  Moreover,  he/she  should  be  accepting  of  everybody  and  find  ways  to  make  his/her  
country   shine   on   an   international   scale.   Furthermore,   he/she   should   fight   for   causes   that   matter   to   the  
people:  fight  against  any  form  of  discrimination;  or  implement  measures  to  defend  the  environment.  
 
Then,  the  world  remembers  some  iconic  political  figures  such  as  Barack  Obama.  His  voters  argued  that  he  
could   represent   the   whole   nation.   Jacinda   Ardern   could   also   be   a   potential   ideal   figure   as   she   cares   for   her  
voters   as   well.   Indeed,   after   the   attacks   that   hit   the   Muslim   community   of   Christchurch,   she   was   highly  
praised  by  the  whole  community  for  her  bravery  and  for  her  desire  to  include  everybody.  
 
As   a   conclusion,   I   would   argue   that   in   order   to   become   the   ideal   political   figure,   you   should   not   make  
anybody  feel  left-­‐out.  
 
 
Sujet  B  :  
 
Is  it  necessary  to  promote  gender  equality?  According  to  me,  it  is  essential  to  fight  for  this  cause.    
 
Indeed,   girls   or   women   have   been   discriminated   against   for   a   long   time.   For   instance,   women   could   not  
vote  in  the  UK  until  1918,  and  that  is,  only  if  they  were  above  thirty  years-­‐old.  Moreover,  they  used  to  need  
their  husbands's  approvals  to  open  a  bank-­‐account  for  example.  
 
However,  we  can  argue  that  our  societies  are  slowly  trying  to  change  this.  The  #MeToo  movement  has  shed  
light   on   women's   conditions   not   only   in   the   entertainment   industry,   but   also   in   the   workplace.  
Furthermore,   people   are   now   discussing   the   gender   pay   gap1   and   seek   to   bridge   this   gap2   by   implementing  
new  measures.    
 
Moreover,   some   campaigns,   such   as   the   #HeforShe   campaign,   seek   to   reduce   gender   inequality   by  
educating  young  people  and  by  raising  people's  awareness.    
   
  Yet,  even  if  women's  conditions  may  be  improving,  the  fight  is  not  over.  That  is  the  reason  why,  it  is  
still  necessary  to  promote  gender  equality,  so  that  girls  can  be  educated  and  can  have  access  to  the  same  
job  opportunities.    
 
Vocabulaire  :    
 
To  argue:  to  discuss,  to  debate  
Reliable:  fiable  
Shine  on  an  international  scale:  rayonner  à  l'échelle  internationale  
To  implement  mesures:  mettre  en  place  des  mesures  
Praised    celebrated  
To  light:  souligner,  mettre  en  lumière  
The  entertainment:  l'industrie  du  divertissement  
The  gender  pay  gap:  les  différences  salariales  entre  les  hommes  et  les  femmes  
To  bridge  the  gap:  combler  le  fossé