Vous êtes sur la page 1sur 3

Classe

 de  première  –  Langues  vivantes  :  Anglais  


Épreuve  commune  de  contrôle  continu  –  Durée  de  l’épreuve  :  1  heure  
 
Scientific  innovations  and  Responsability  
 
 
 
'Affective  Robots'    
(Source : Association for Computing Machinery, an educational and scientific computing society)  
 
Compte  rendu  
 
Rappel  méthodologique  :  Vous  passerez  cette  épreuve  entre  la  fin  janvier  et  début  mars  de  votre  1ère.  Il  est  
ainsi   important   de   sensibiliser  votre   oreille   aux   sons   de   la   langue   anglaise   rapidement.   Toutefois,   pour   cette  
épreuve,   on   vous   demande   d'avoir   acquis   le   niveau   B1.   Ainsi,   on   ne   vous   demande   pas   d'être   bilingue,   ni  
même  d'avoir  absolument  tout  compris  à  la  vidéo.  Prenez  le  temps  de  respecter  l'ordre  chronologique  de  la  
vidéo,   de   bien   étudier   la   nature   puis   la   source   de   votre   document.   Enfin,   il   est   essentiel   de   bien   identifier   les  
interlocuteurs  :  quel  est  leur  rôle  ?  Pourquoi  interviennent-­‐ils  ?  
 
 
Il  s'agit  d'un  document  produit  par  The  Association  for  Computing  Machinery  et  qui  est  un  court-­‐métrage  
animé  à  des  fins  pédagogiques.  La  date  de  réalisation  n'est  pas  mentionnée.  
 
Tout   d'abord,   la   voix-­‐off   nous   invite   à   imaginer   à   quoi   pourrait   ressembler   notre   vie   si   jamais,   un   beau  
matin,  nous  verrions  un  robot  accourir  alors  que  nous  sommes  en  train  de  préparer  le  petit-­‐déjeuner.  Ce  
robot  nous  regarderait,  écouterait  les  sons  de  notre  voix  et  si  nous  manifestions  notre  colère  par  des  gestes  
brusques,   le   robot   comprendrait   que   nous   sommes   en   colère   et   ferait   tout   pour   ne   pas   attiser   ce  
sentiment.    
 
En   effet,   la   voix-­‐off   nous   explique   que   nous   aurions   alors   affaire   à   un   robot   capable   d'analyser   nos  
émotions.   Celui-­‐ci   serait   de   s'adapter   en   fonction   de   celles-­‐ci   et   de   ce   qu'il   peut   observer.   Il   serait   par  
exemple   en   mesure   de   deviner   l'humeur   dans   laquelle   nous   sommes   en   analysant   notre   posture,   notre  
voix,  notre  visage,  les  battements  de  notre  cœur,  le  rythme  de  nos  inspirations  et  expirations  ...  
 
En   outre,   de   telles   informations   l'aideraient   à   interagir   avec   nous   de   manière   naturelle   et   pour   tenter   de  
nous  apaiser.  Il  s'agit  ainsi  d'un  robot  sensible  aux  émotions  humaines,  qu'il  saurait  percevoir  et  interpréter.  
 
Finalement,   la   voix-­‐off   s'interroge   sur   les   bénéfices,   mais   aussi   sur   les   désavantages   d'une   telle  
technologique.   En   effet,   où   ces   données   pourraient-­‐elles   être   stockées  ?   Qui   y   aurait   accès  ?   Peut-­‐on  
envisager   que   des   compagnies   d'assurances,   des   laboratoires   pharmaceutiques   ou   même   nos   futurs  
employeurs  y  aient  accès  ?  
 
A  la  fin  du  document,  la  voix-­‐off  soulève  cette  question  :  que  se  passerait-­‐il  si  si  on  en  venait  à  voir  le  robot  
comme  un  réel  être  humain  ?    
 
Ce  document  semble  donc  futuriste  et  s'interroge  sur  les  liens  entre  l'homme  et  la  machine.  
 
 
Expression  écrite  
 
Rappel  méthodologique  :  On  vous  demande  ensuite  de  traiter  un  sujet  en  120  mots  environ  :  il  s'agit  d'un  
sujet  en  lien  avec  la  vidéo  ou  d'un  sujet  en  lien  avec  le  thème  général  que  vous  aurez  étudié  en  classe.  Par  
ailleurs,  il  est  primordial  d'organiser  votre  raisonnement.  
 
 
Sujet  A  :  
 
'Nowadays,  having  a  lap-­‐robot   means  that  you're  highly  fashionable  and  that  you  follow  the  trends!  All  of  
my   friends   do   have   an   affective   robot   which   accompanies   them,   which   protects   them,   which   helps   them  
with   their   homework!   Stacy   is   one   of   the   top   students   of   her   university   just   because   her   affective   robot  
helps  her  out!  You're  condemning  me  to  an  unambitious  life!  Please!',  I  said.  
 
'No,  never.  Snap  out  of  it  Jane!',  my  mom  said  quite  angrily  which  highly  surprised  me.  
 
'Look,   I'm   really   surprised   at   the   fact   you   do   not   want   me   to   have   better   grades!   Moreover,   imagine:   an  
affective  robot  could  take  care  of  me  and  of  my  little  brothers...  Therefore,  you  might  not  need  to  hire  a  
babysitter   to   watch   over   them.   Plus,   the   robot   could   cook   and   clean   the   house...   But   if   you   and   dad   still  
wish  to  do  all  the  housechores  around  here...  then  fine!',  I  argued  and  slammed  the  door  of  my  bedroom  
open.              
 
 
Sujet  B  :    
 
Mark  Zuckerberg  said:  “Connectivity  is  a  human  right.”  Comment.  
 
Such  claims  are  not  surprising  coming  from  Facebook's  CEO  who  had  also  bought  Instagram  back  in  2012.  
Therefore,  we  could  argue  that  Mark  Zuckerberg  is  an  Internet  tycoon.  However,  we  can't  help  but  wonder  
that  he  may  be  quite  biased.  Is  'Connectivity  […]  a  human  right?'  
 
Firstly,  with  the  Internet  may  come  equality  or  inequalities.  Indeed,  having  access  to  the  Internet  or  to  the  
Wifi   has   become   crucial   to   look   for   and   to   apply   for   a   job   or   to   enroll   in   universities,   for   example.   As   a  
result,  being  deprived  of  can  lead  to  discrimination  or  inequalities.  
 
Yet,   does   the   fact   that   our   society   has   been   increasingly   driven   by   the   Internet   is   necessarily   a   positive  
thing?   Indeed,   we   tend   to   be   increasingly   addicted   to   our   mobile   phones   and   to   social   media,   which   is  
detrimental  to  our  well-­‐being.  Young  people  tend  to  be  influenced  by  what  they  see  online.  Moreover,  fake  
news  spread  like  wildfire   on  the  Internet.  Recently,  deepfakes  misinformed  some  users.  We  can  think  for  
example   of   Nancy   Pelosi's   speech   which   had   been   altered   online   to   make   her   sound   intoxicated   in   May  
2019.  
 
As  a  conclusion,  I  would  argue  that  even  though  'connectivity'  might  be  essential  in  our  society,  we  can't  
help  but  qualify  Mark  Zuckerbergs's  claims  as  we  need  more  measures  to  protect  us  against  misinformation  
for  example.  
 
Vocabulaire  :  
 
A  lap  robot  :  un  robot  que  l'on  pourrait  promener  avec  soi,  un  robot  portatif  ou  de  poche  
Snap  out!  :  arrête  de  rêver  !  
Highly  :  extremely  
Housechores:  les  tâches  ménagères  
To  slam  the  door  open:  ouvrir  la  porte  très  violemment    
Claims:  discours,  idées  
Blased:  partial  
To  enroll  in  universities  :  s’inscrire  à  l’université  
Being  deprived  of:  être  privé  de  
Increasingly:  de  plus  en  plus  
Detrimental:  dangereux  
To  spread  like  wildfire:  se  répandre  comme  une  trainée  de  poudre  
Deepfake:  fait  de  modifier  une  vidéo  à  des  fins  malhonnêtes  
To  misinform:  désinformer  
To  qualify:  nuancer