Vous êtes sur la page 1sur 2

1) L'inactivité physique et la sédentarité (qui consomme moins d'énergie) ont des préocupations

de la santé publique, car elle influe sur la santé propre de l'individu même, car si ce dernier est
sédentaire il aura aussi une activité physique réduire donc cela influera sur l'indication
démographique, parce qu'il y aura de plus en plus de mort.
C'est également une préocupations, car la venue des appareils éléctroniques comme le
téléphone rend les individus de plus en plus inactif et dépendant, cela entraine donc une
augmentation des maladies, comme par exemple le diabètes de type 2, liées à la mal bouffe, et
cela s'explique dans le fait que ces personnes préfèrent rester devant les écrans en se
nourrissant mal que de sortir faire de l'exercice notamment.

2)
- Strasbourg :
1. (Novembre 2012) préscriptions du sport santé sur ordonnance. (SSSO)
2. (Octobre 2018) grâce à la mise en place du dispositif régional des moyens supplémentaires
ont étés possible.
- Les personnes de plus de 18 ans résidant à Starsbourg sont touchés par des maladies
chroniques (obésité, diabète de type 1 et 2,maladie cardio vasculaire, hypertension artérielle,
cancer du seins, du colon, de la prostate, maladie respiratoire, VIH/SIDA etc...)
- Pour les personnes âgés (+60 ans), depuis 2018, ce serait plus de 2600 personnes qui aurait
profitée du SSSO (Sport Santé sur Ordonnance). 750 personnes seraient actifs dans ce dispositif
(environ 28.8%) avec pas moins de 40 nouveaux bénéficiaires par mois.
- SSSO se déroule en 3 étapes : 1. Un médecin généraliste préscrit et conseille par le biais d'une
ordonnance. 2. Muni de cette ordonnance le patient rencontre un éducateur sport santé de sa
ville. 3. Ensembles ils vont déterminer plusieurs activités physiques adaptées à sa santé, sa
morphologie, son environnement, et ses envies (par exemple le foot, le roller etc...), ils peuvent
même avoir des vélos mis gratuitement à leurs dispositions.

70% sont des femmes (âge moyen : 34 ans),


63% d'entre eux n'ont pas d'activités professionnelles,
37% ont une activités professionnelles,
28% sont retraités,
52% sont issus de situations précaires à Strasbourg.
Ce dispositif dure au maximum 3 ans (dont 1 an pour rentrer complètement dans ce
programme), et le patient n'a aucun frais à régler, ou alors en fonction de ses revenues.
À la fin de la 1ère et 2ème année le patient doit consulter son médecin généraliste pour une
nouvelle préscription.
1 / 2 - Activités physiques sont encadrés par les éducateurs sport santé.
1 / 2 - 20ème associations fondée au sport santé.
Elle se pratique dans des lieux variés comme la piscine, des parcs, des gymnases, etc... dans
Strasboug.
3) Les biens faits sont : la perte de poids, baisse du diabète, baisse de l'hypertension artérielles,
amélioration de la respiration, réduction des chutes, baisse de la consommation de
médicaments. On peut y noter également une amélioration de l'état psychologique et une
meilleure positivité de la part des bénéficiaires.

Question 3
C'est gagnant pour lui et la sécu car il reste en bonne santé et en bonne condition physique.
Dans certains cas de maladies les médicaments sont mêmes réduit voir arrêter comme par
exemple l'hypertension.