Vous êtes sur la page 1sur 11

MusiKinder

FRERE JACQUES

Conceptions d’enseignement
EVEIL MUSICAL
Petra Mengeringhausen

www.musikinder.eu
15, Hameau Des Meuniers
78240 Aigremont
tel 01.39.79.19.10
MusiKinder

Frère Jacques
Thème: Distinction entre modes mineur et majeur

Acquis: – Les enfants sont familiarisés avec les claviers


des percussions
– Les enfants peuvent nommer des différences
musicales complexes

Objectifs: – Distinction entre mineur et majeur


– Improvisation sur une basse obstinée

Déroulement: 1. Chanson: « Frère Jacques »


2. Mineur et Majeur
3. Enregistrement à écouter
4. Histoire « Au concert »
5. Improvisation sur une basse obstinée

Matériel: – un carillon pour chaque enfant


– enregistrement: l’introduction du 3 ième mouvement de
la symphonie no. 1 de Gustav Mahler
– une illustration où les enfants peuvent découvrir
l’emplacement des différents instruments dans un
orchestre
– une corde par groupe de cinq enfants de la classe
– des mélodies en mineur et majeur que la maîtresse
peut jouer sur son instrument

Durée: 50 minutes

Frère Jacques Page 1/1


MusiKinder

Cours: 1. Chanson: « Frère Jacques »

Pour montrer la différence entre mineur et majeur la


maîtresse raconte l’histoire suivante aux enfants :

Frère Jacques, un moine, habite une vielle abbaye


dans le sud de la France. Son sommeil est si profond
que chaque matin il faut que les autres moines le
réveillent. Dans un cloître on ne frappe pas
doucement à la porte de la cellule, on n’ouvre pas
doucement les rideaux, mais on fait sonner les
grandes cloches. « Ding dang dong » elles résonnent
sur tout l’environnement. Mais Frère Jacques ne se
montre pas. Alors, tous les moines chantent: Frère
Jacques, Frère Jacques, dormez vous, dormez vous?

Les enfants chantent avec la maîtresse la chanson :

Paroles et musique

S
traditionnelles

A 44
Sol
å å å å å å å å
Frè - re Jac - ques, Frè - re Jac - ques,

S å å ä å å ä
A
Dor- mez vous? Dor - mez vous?

S å å å å å å å å å å å
A ê ê ê ê å ê ê ê ê
Son- nez les ma - ti nes? Son- nez les ma - ti - nes,

S K K
A å å å å å å
Ding dang dong, Ding dang dong.

Mais Frère Jacques est tombé de fatigue. Il a lu


pendant toute la nuit et maintenant il souhaite
continuer à dormir.

Frère Jacques Page 2/2


MusiKinder

La maîtresse chante la variation suivante :

Paroles: P. Mengeringhausen
musique: Gustav Mahler

æ æ æ æ
A Q 44 å å å å å å å å å å
Je ne me lève pas, Je ne me lève pas,

AQ å å ä å å ä
Rester au lit, rester au lit,
æ æ æ æ æ æ æ æ æ æ
A Q å. å å å å å å å. å å å å å
å
ë
Dor- mir jusqu' - à de- main,
ë
Dor- mir jusqu' - à de- main

AQ å ä å ä
å å
Lais - sez moi! Lais - sez moi!

Mais les autres moines n’abandonnent pas leur but. Ils


continuent à essayer de réveiller Frère Jacques.

Encore une fois, les enfants chantent, avec la


maîtresse, la version originale.

Cette fois, ils ont du succès. Frère Jacques se lève.


Mais il baille sans cesse. Il jette sa couverture et
cherche ses pantoufles pour se mettre en chemin.

Sur son instrument, la maîtresse joue les deux


mélodies, l’une après l’autre, et cela plusieurs fois. En
écoutant, les enfants jouent la petite scène de Frère
Jacques. Ils bougent alors selon la tonalité. En
entendant le mode majeur, ils étirent les bras et par
contre en entendant le mineur, ils se mettent par terre
en imitant le moine qui dort.

( 10 minutes )

Frère Jacques Page 3/3


MusiKinder

2. Mineur et Majeur

La maîtresse met les cordes par terre en formant un


cercle avec chacune d’entr’elles. Les enfants
s’assoient à l’intérieur et essayent d’exprimer la
différence entre les deux mélodies. S’ ils ne trouvent
pas les mots, la maîtresse leur explique que la
mélodie en mineur s’entend comme si elle était
concentrée. Alors que la mélodie majeur semble plus
légère. Ensuite, elle explique les termes musicaux,
que léger signifie majeur et concentré signifie mineur.

La maîtresse joue maintenant les mélodies sur son


instrument. Les enfants courent dans le tempo de la
mélodie. Pour la « mélodie majeure » ils courent hors
des cercles. Pour la « mélodie mineure », ils courent à
l’intérieur des cercles. Ils mémorisent ainsi la relation
entre concentré, la tierce mineur et léger, la tierce
majeur.

( 10 minutes )

3. Enregistrement à écouter

Les enfants écoutent un enregistrement du 3 ième


mouvement de la 1 er symphonie de Gustav Mahler. Ils
vont certainement reconnaître la forme mineur de la
chanson. L’introduction a une durée d’environ 3
minutes et peut être écoutée entièrement.

( 5 minutes)

4. Au concert

Avant de montrer l’illustration de la composition de


l’orchestre aux enfants, la maîtresse raconte l’histoire
d’un garçon qui, pour son anniversaire, est invité à
assister à un concert :

Aujourd’hui Alexandre a huit ans. Il reçoit un cadeau


de ses parents, de sa tante, de sa grand-mère et de
son frère qui a deux ans de plus. Après avoir ouvert
tous les paquets, il aperçoit une enveloppe de son
parrain qui est contrebassiste dans un orchestre à

Frère Jacques Page 4/4


MusiKinder

Paris. Quelle chance, il y a une invitation dans


l’enveloppe pour assister au concert et ce soir même!

Il faut se dépêcher. Alexandre change de vêtements et


son papa l’amène chez son parrain François. Lui
aussi, a déjà changé de pantalon et de chemise pour
l’habit. Il prend son archet et ils arrivent en voiture au
parking de la salle du concert. Pour les membres de
l’orchestre, il y a une entrée particulière qui les amène
directement au vestiaires. « Tu as oublié ta
contrebasse ! » Alexandre pousse un cri.
Tranquillement, François pose sa main sur l’épaule
d’Alexandre. « Non, ce n’est pas nécessaire de
l’apporter. Elle reste toujours sur la scène. Elle y est
certainement déjà placée. Allons, je vais te montrer la
salle du concert avec la scène. » François ouvre la
porte de la salle. Il s’y trouve déjà quelques musiciens
qui s’entraînent. Alexandre voit les huit contrebasses
qui sont appuyées contres les chaises.

Les enfants cherchent les contrebasses sur


l’illustration de l’orchestre. Et ensuite, tous les
instruments qui sont nommés.

Devant les contrebasses, Alexandre voit une dame qui


met une nouvelle corde sur son violoncelle. Elle est
entourée de toutes les chaises qui sont destinées aux
violons et aux altos.

Le hautboïste fait un test sur son embouchure qu’il a


taillé lui même. Il joue toujours en premier, car il
donne le son « la » à tous les musiciens sur la scène
afin qu’ils accordent leurs instruments avant le
concert.
A coté de lui, les autres instruments à vent : les flûtes,
les clarinettes, les bassons et un peu plus loin les
cuivres comme le cor, le trombone et la trompette.

Dans le foyer, la sonnerie se fait entendre et tout le


public entre dans la salle. Après trois séries de
sonnerie, les musiciens prennent tous place sur la
scène. Le hautboïste joue « la » et ensuite le chef
d’orchestre entre. Le public applaudit et l’orchestre se
met debout. Après une révérence, le chef d’orchestre
lève ses mains. Dans la salle, on entendrait voler une
mouche. Puis la musique commence et Alexandre

Frère Jacques Page 5/5


MusiKinder

sent que ce concert est le plus beau qu’il ait jamais


entendu jusqu’ à ce jour..
(10 minutes )

5. Improvisation sur une basse obstinée

Chaque enfant reçoit un carillon. Après une phase


courte pour essayer les instruments, la maîtresse joue
la mélodie suivante :

A 44 å å å å å ..

Les enfants reconnaissent le motif de « Frère


Jacques ». Puis entourent la maîtresse pour regarder
comment on joue le motif. Ensuite chacun s’entraîne à
son instrument et finalement chacun présente la
mélodie.

La maîtresse répète 5 fois la basse obstinée. Déjà, à


la deuxième fois, les enfants, l’un après l’autre,
attaquent et font une improvisation de quatre mesures.
Il est important que les enfants attaquent dans le
même tempo que la maîtresse. Aussi, ils doivent bien
écouter la première mesure qu’elle joue. Ensuite,
chaque enfant joue en duo avec la maîtresse, soit sa
propre improvisation, soit le motif de la basse
obstinée.

On n’enlève pas de lames au carillon pendant


l’improvisation. On détermine ainsi la tonalité en mode
ecclésiastique dorien.

( 15 minutes )

Prochain cours
d’éveil musical : Mon enseignement se base sur une évolution
pédagogique :

« Les Indiens ». Objectif : Pulsation et rythme

Frère Jacques Page 6/6


MusiKinder

Le cours suivant est basé sur l’approfondissement du


thème:

« La fête japonaise du printemps ». Objectif : la


musique pentatonique sur les claviers de percussion.

Droits de propriété intellectuelle: « MusiKinder » est protégé par le droit d'auteur et représente une
conception générale pour l‘enseignement d’éveil musical. Les
droits de propriété intellectuelle relatifs à « MusiKinder » restent à
Petra Mengeringhausen exclusivement.
Dans le cas où nous n’aurions pas réussi à retracer un
propriétaire légal d’un texte où d’une mélodie, nous donnerons
immédiatement suite à ses exigences dès que nous en recevrons
la demande

Frère Jacques Page 7/7


Frère Jacques

Paroles: P. Mengeringhausen
musique: Gustav Mahler

æ æ æ æ
A Q 44 å å å å å å å å å å
Je ne me lève pas, Je ne me lève pas,

AQ å å ä å å ä
Rester au lit, rester au lit,
æ æ æ æ æ æ æ æ æ æ
A Q å. å å å å å å å. å å å å å
å
ë
Dor- mir jusqu' - à de- main,
ë
Dor- mir jusqu' - à de- main

AQ å ä å ä
å å
Lais - sez moi! Lais - sez moi!
1er mélodie en mode majeur

S
A S 34 å å å å å å å å. åæ å å å å å
å
SS å å å
A å å å å å å å å å å.
S S å. å å å å å
A å å å å å å å å K

2ième mélodie en mode majeur

A 44 å å å å å å å å
å å å å ä ä
A å å å å å å å å å å å å ä ä
A å å å å å å ä å å å å å å ä

A å å å å å å å å å å å å ä ä

1er mélodie en mode mineur

æ å å æ
6
A8 å å å å å. å å å å å å å
ê ê ê
æ å åæ å å å å å. å. å. å å å å.
A Så å ê ê

2ième mélodie en mode mineur

S
A 24 .. å å å å å å å å å å å å å
..
S
A å å å å å å å å å å å
å å
S å
A å å å å å å å å å å å å
MusiKinder

Aide – mémoire

Frère Jacques
1. Chanson « Frère Jacques »
– Raconter l’histoire de « Frère Jacques »
– Réalisation scénique : se lever en harmonie avec le mode majeur,
se mettre par terre en harmonie avec le mode mineur

2. Mineur et Majeur
– Conversation sur mineur et majeur, concentré et léger
– Distinction entre mineur et majeur, courir à l’intérieur et à
l’extérieur du cercle

3. Enregistrement à écouter

4. Histoire « Au concert »

5. Improvisation sur une basse obstinée


– Jouer le motif mineur de « Frère Jacques »
– Improvisation sur ce motif