Vous êtes sur la page 1sur 8

Moteur... Action !

Quel est le dernier film que vous êtes allés voir au cinéma ? Nous, c’est « La reine des neiges 2 ». Nous
adorons le cinéma et nous avons voulu connaître l’avis et les habitudes d’autres spectateurs. Nous
avons interrogé des professeurs et Véronique l’AESH mais aussi des élèves de notre classe.

M
me Turlan va au cinéma une ma depuis l’âge de 10 ans et aime ger mais pour regarder des films.
fois par mois. Ce qu’elle aussi manger des pop-corn sucrés Elle nous confie qu’elle va au ciné-
adore au cinéma c’est man- caramélisés ou des bonbons. Elle ma pour sortir de son quotidien et
ger des pop-corn sucrés aime aller au cinéma en groupe pour vivre des émotions. Elle trouve
parce qu’elle est gourmande. Djor- pour se changer les idées mais elle que le prix des places est cher
dane, lui, aime aller au cinéma pour trouve que c’est cher. Aussi, elle quand elle va au CGR, mais dans les
regarder des films d’horreur ; il va aime beaucoup échanger sur les cinémas indépendants comme les
au cinéma depuis l’âge de 3 ans. films avec son entourage. 400 coups, c’est moins cher quand
Léa et Emma vont au cinéma pour on a un abonnement. Elle va très
Mme Lenhard y va souvent. Quand
passer un moment en famille. Léa rarement au cinéma seule, « mais
elle était jeune, elle allait au cinéma
adore raconter le film Pierre Lapin. quand j’étais plus jeune, j’allais sou-
car elle n’avait pas de télévision
Oriana aime aussi le cinéma et y va vent seule au cinéma et j’aimais
chez elle. Ses parents l’emmenaient
depuis l’âge de 7 ans, mais elle bien ça ». Elle aime les films
voir des « classiques », du genre
trouve que le prix est cher. Son film d’auteurs. Le film qui l’a marqué
« Ben-Hur ». Elle n’aime pas man-
préféré est « Jumanji: Next Level ». dernièrement, c’est le « Joker ».
ger du pop-corn car selon elle, le
Véronique, une adulte du collège
cinéma ce n’est pas fait pour man- Louisa et Halima.
adore aussi ce film. Elle va au ciné-

La Rédaction (en confinement) : Louisa Dupuy, Oriana Fontelles, Leny Maquette : Lenhard Séverine
Jonathan Audibert, Djordane Bartis, Laugier-Leduc, Enerique Pros-Damm, Crédits photo ©Splash, 2020
Kévin Blanc, Léa Blet, Emma Bocquet Halima Zebaire Collège René Descartes, 98, Bd
-Fischer, Mathéo Boisteau, Klaryse Directeur de publication : Agathe Blossac, 86100 Châtellerault
Bouchet, Antoine Chicard, Sean Gautier et Séverine Lenhard
Croizon-Henerique, Ilann Da Silva, Imprimé par nos soins au collège à
Antoine Desme, Louna Doussain, Mars 2020 100 exemplaires
Orage, tous
aux abris !

Avez-vous peur que le ciel vous tombe sur la tête comme les gaulois ? Beaucoup de gens ont
peur de l’orage mais si on sait comment se forme un orage, on pourrait en avoir moins peur.
Moi je n’ai pas peur de l’orage. Par contre, j’ai interrogé des élèves de la classe et 3 élèves en
particulier en ont peur.

L
a majorité des élèves de la classe n’ont pas peur ma se cache et appelle son père : AU SECOUURRSSS !!
de l’orage. Seulement 3 élèves qui sont : Hali-
J’ai appris qu’un orage se forme quand une masse
ma, Enrique et Emma. Halima a peur de l’orage
d’air chaud rencontre une masse d’air froid au niveau
depuis l’âge de 3 ans parce que sa mère a eu une
d’un nuage : le cumulo. Au fur et à mesure de sa mon-
mauvaise expérience et la foudre est tombée près
tée, l’eau qu’il contient se condense et le nuage gros-
d’elle. Quand il y a de l’orage, Halima se met au fond
sit : c’est la naissance du cumulonimbus. Il peut don-
de son lit et essaye de penser à autre chose. Enrique a
ner naissance aux chutes de grêle, à la pluie, à la
peur de l’orage car un jour, il s’est réveillé en sursaut
foudre et dans les cas extrêmes aux tornades. Voici
à cause de l’orage. Sa technique : se cacher en des-
donc comment se forme un orage, c’est naturel donc
sous du lit. Pour finir, Emma ne sait pas bien expliquer
aucune raison d’en avoir peur !
pourquoi elle a peur mais quand il y a de l’orage, Em-
Djordane
La viande, très peu pour nous !
Vous imaginez ne plus ja-
mais manger de viande ? C’est le
cas de certaines personnes qui sont
végétariennes. Moi, je ne suis pas
végétarien mais je voulais en savoir
plus sur ce sujet. J’ai interrogé Mme
Lenhard, documentaliste au collège
et Mme Turlan, professeur à la SEG-
PA, parce qu’elles sont toutes les
deux végétariennes.

M
me Lenhard est végétarienne de-
puis 6 ans. Pour elle un végéta-
rien ne mange pas d’animaux (pas
de viande, ni de poisson, ni de
crustacés). Elle est devenue végétarienne
parce que manger trop de viande ça pol-
lue la planète mais aussi pour des ques-
tions de santé. Pour elle, « il n’y pas de risques pour la rault, elle mange souvent des crêpes végétariennes. Elle
santé si tu équilibres tes repas (protéines, glucides, lipides) dit qu’il y a un peu de changements dans son corps sauf
mais si tu manges que du riz ou des pâtes sans manger de pour sa digestion qui est meilleure. En plus, ça coute
légumineuse (pois, lentilles) ce n’est pas très bon pour la moins cher, mais c’est plus long à cuisiner.
santé ». Le plat préféré de Mme Lenhard c’est les lentilles
Mme Turlan est végétarienne depuis 1 an. Son plat préfé-
et les falafels. (les falafels sont des sortes de boules de
ré c’est le risotto. Elle est devenue végétarienne pour l’en-
pois chiche avec des légumes dedans). Elle connait des
vironnement car la viande ça pollue. Mme Turlan trouve
restaurants végétariens, mais seulement à Poitiers car
aussi que ça lui coute moins cher.
c’est là qu’elle habite. Par exemple, « le bonheur est dans
le thé » ou le « grand ours ». Quand, elle est à Châtelle- Enrique

Sportif ? Oui ou non ?


Vous aimez le sport ? Même si ça fait trans-
pirer ? Nous avons interrogé Mr Martin, pro-
fesseur d’EPS au collège, pour en savoir plus
sur les bienfaits du sport.
une bonne avec les autres.
condition
Il a voulu être professeur de sport
physique. Il
pour partager sa passion du sport
nous a dit que
avec les élèves. Il nous explique
le sport per-
qu’on peut commencer le sport à
mettait de
partir de 3 ans. Cependant, Mr Mar-
rester en
tin nous a aussi expliqué que le sport
bonne santé,
peut être dangereux dans certains
de rencontrer
cas, uniquement si on en fait beau-
des gens, de
coup trop.

M r Martin nous a expliqué que le


sport est important pour avoir
se faire des amis, de découvrir de
nouvelles activités et de partager Antoine C. et Sean
De fil en aiguille
La couture sert à faire des vêtements. On peut en faire avec la machine à
coudre, utiliser des boutons, des franges et des broderies. On a interrogé Mme
Pierre, professeur d’anglais au collège et Anne-Lise, la mère d’Antoine.

M
me Pierre, professeure d’an- 12h45 à 13h45, une semaine sur des franges et des broderies. Elle pra-
glais au collège a décidé de deux. Une semaine pour les 6e / 5e est tique principalement le « upcycling » :
créer le club couture parce l’autre semaine pour les 4ème. (Elle ne elle recycle tous les tissus. Par
qu’elle adore coudre et fabri- peut pas prendre tout le monde en exemple, les vêtements trop petits ou
quer des objets et des vêtements. Elle même temps car elle n’aurait pas as- qui ont un trou, une tâche, des ri-
a aussi appris à coudre à ses filles qui sez de place et il n’y a que 4 machines deaux, des draps, des plaids…Elle crée
elles aussi aiment beaucoup ça. Elle à coudre). Elle nous explique qu’après de nouveaux vêtements avec au lieu
s’est dit que d’autres jeunes pour- avoir fréquenté le club couture, les de les jeter. Elle a confectionné un
raient avoir envie d’apprendre. Cela élèves pourraient continuer de ma- pantalon dans une robe longue où le
se passe en salle 34 : c’est une petite nière autonome chez elles. haut était détendu. Elle a aussi fabri-
salle où il n’y a jamais cours car elle qué un chemisier avec une robe d’été
Anne-Lise, 40 ans, aime créer, elle
ne peut pas accueillir beaucoup et les manches avec une nuisette car
aime travailler les tissus. Elle imagine
d’élèves. Cela permet d’y stocker tout la dentelle était déchirée. « Rien ne se
une tenue et la confectionne. Elle
le matériel. Elle nous a dit que le club perd, rien ne se crée, tout se trans-
aime couper les matières, les coudre,
couture se déroule tous les mardis de forme » !
les accessoiriser avec des boutons,

Captivés par la télé


Je passe environ 5h par jour devant la télé et je regarde parfois les informations, puis je joue à ma PS4.
Moi, Kévin, je passe environ 2h par jour devant la télévision et je regarde souvent du football. Nous avons
interrogé des élèves pour savoir s’ils regardaient la télévision et des adultes pour nous expliquer les risques.

A
ntoine D. a 11 ans et il passe 3h Louisa, d’autres élèves de 6ème, ne mais on peut regarder un peu plus
devant la télévision le week-end peuvent pas regarder la télévision longtemps le week-end. Elle nous ex-
à regarder des dessins animés plus d’une heure par jour. plique que c’est mieux de bien choisir
et des mangas. Il regarde la té- Mme Lenhard nous a dit qu’il ne faut ce que l’on veut regarder et ne pas
lévision rarement pendant la semaine. allumer la télévision juste pour passer
pas regarder la télévision avant 3 ans,
Klaryce a 11 ans, elle passe beaucoup car à cet âge ce sont les interactions le temps. Elle nous a dit qu’il y avait
de temps devant la télévision le wee- avec les adultes qui sont importantes des risques pour la vue, des risques
kend et un peu la semaine à regarder d’être en surpoids car quand on est
pour développer le cerveau des en-
aussi des dessins animés. Antoine C. a fants. Ensuite, quand on a plus de 3 devant la télévision, on dépense très
12 ans et passe peu de temps devant ans on peut regarder la télévision peu de calories et il y a souvent des
la télévision, il regarde surtout les messages publicitaires qui donnent
mais avec ses parents pour pouvoir
informations et les films. Antoine D et poser des questions sur ce que l’on faim !
Klaryce n’ont pas de règles pour la Kévin et Jonathan
voit. Selon elle, au collège, il ne faut
télévision chez eux mais Emma et pas dépasser 1h par jour en semaine,
Un téléphone dans
le cartable ?
Dans la classe de 6ème3, seule-
ment 1 seul élève n’a pas de
portable et pourtant il est in-
terdit. On a interrogé la classe
de 6ème 3 et la CPE, Mme Royer
pour savoir si elle voulait auto-
riser le téléphone au collège.

M me Royer, la CPE, nous a expliqué que les télé-


phones sont interdits au collège parce que c’est la
loi. Cette loi a été votée au cours de l’été dernier. Elle
téléphone soit autorisé dans la récréation et il y a 4
élèves qui ne veulent pas. Antoine C. est contre l’auto-
risation du téléphone parce qu’il pense qu’il n’y aurait
nous a dit que le téléphone est interdit depuis le 3 plus de cohésion dans le collège : personne ne se par-
août 2018. Le règlement interdit les élèves de l’utili- lerait plus. Mathéo lui, aimerait que le téléphone soit
ser. Mme Royer nous a expliqué que l’on n’avait pas le autorisé parce qu’il a des difficultés d’écriture, il pour-
droit d’utiliser téléphone au collège. Le seul cas où on rait regarder les lettres et les formes. Léa et Klaryce
pourrait l’utiliser est la salle de classe avec l’accord du sont contres parce qu’on ne passerait plus de temps
professeur et seulement pour travailler. avec nos amis. Et vous, qu’en pensez-vous ?
Dans la classe il y a 13 élèves qui aimeraient que le Ilann et Leny

Une belle vie de chien


J’aime les chiens et j’aimerais en avoir un
plus tard. Mais attention, cela implique des
responsabilités. J’ai interrogé Julie qui a un
élevage de Bull terrier et qui m’a raconté son
métier d’éleveuse.

J
ulie aime les chiens, ils ont pose de 9 chiens. Sa 1ère chienne mique, drôle et têtu. Elle m’explique
toujours fait partie de sa vie bull terrier se nommait Fire Sweety, qu’il faut les éduquer dès le plus
depuis son plus jeune âge. et elle voulait que le nom de son jeune âge.
Pour elle, ils sont toujours pré- élevage porte une partie de son
Julie ne pratique pas l’agility avec
sents dans n’importe quel moment nom, en hommage à elle.
ses chiens. L’agility est un parcours
de la vie, c’est le plus fidèle de tous
Elle a connu cette race de chien, les d’obstacles multiples et divers. Il
les amis. Julie a eu son premier
Bull Terrier, à travers un couple s’agit d’avoir une complicité avec
chien à elle, sans qu’il soit le chien
d’amis, elle les a trouvés très aty- son chien pour effectuer un par-
de famille, à 17 ou 18 ans.
piques et uniques. Puis elle a eu Ke- cours le plus rapidement sans péna-
Aujourd’hui, Julie habite en région ny, son 1er bull terrier. Elle m’ex- lités mais toujours dans une attitude
Centre, dans le Cher (18) à Nancay, plique que cette race est très affec- positive quelque soit les résultats.
un petit village de Sologne au cœur tueuse malgré leurs bêtises parfois Elle en a fait occasionnellement avec
de la forêt, un lieu adéquat pour de démesurées. Julie a choisi cette race Sweety il y a quelques années lors
belles balades pour ses chiens. Le parce qu’elle aime ce qui n’est pas de cours en club canin.
nom de l’élevage de Julie est conventionnel, et aussi à travers leur
Klaryce
« Sweety of madness » et se com- physique et leur caractère dyna-
Relations mères-filles
Nous sommes toutes les deux proches de nos mamans et nous avons voulu en savoir plus sur la relation mère-
fille. Nous avons interrogé Véronique Quenon, AESH et maman de trois filles, Louisa, une élève de la classe et
Mme Lenhard, maman d’une fille de 12 ans.

ping, font de la marche dans


les forêts, font les courses en-
semble, de la peinture, elles
chantent, elles dansent... Elle
s’entend bien avec elle et ne se
disputent jamais, elles se font
toujours des câlins, des bisous,
donc c’est important pour elle.
Leur plus grosse dispute est
arrivée quand sa maman a
fouillé dans son téléphone, ça
l’a énervé. Elle se confie l’une à
l’autre car elle ne veut pas
perdre la confiance de sa ma-
man. Pour Louisa, c’est impor-
tant d’être proche avec sa ma-
man car elle l’aime beaucoup.

Enfin, nous avons interrogé


Mme Lenard qui est une ma-
man de deux enfants. Elle nous
sa dit que maintenant elle fai-
sait moins de sorties avec sa
fille car elle est au collège mais
quand elle était petite, c’était
souvent. Pour elle, c’est impor-
tant qu’elles se confient l’une à

V
éronique nous a dit qu’elle sont grandes, Véronique aide ses
l’autre car elle parle beaucoup
était proche de ses trois filles dans les taches administra-
ensemble sur tous les sujets. Sa
filles. Elle nous a expliqué tives, elles partagent des repas, du
fille aime bien qu’elle lui ra-
qu’elle faisait beaucoup de sport et ont beaucoup de discus-
conte des anecdotes sur son
sorties avec ses filles jusqu’à l’âge sions. Elle se confie à ses trois
passé au collège et au lycée.
de 15 ans. Elle nous a dit quelle filles. Véronique pense que c’est
Mme Lenard n’a aucun souvenir
s’est disputée avec sa fille ainée essentiel de rester proche de ses
d’une grosse dispute. Elle fait
lors d’un déménagement car elle a trois filles car c’est important de
des activités avec sa fille, elles
quitté ses amis et sa tristesse a pouvoir compter les unes sur les
regardent des séries… pour elle
provoqué une grosse dispute. autres en cas de problèmes et aus-
c’est important d’être proche
Quand elles étaient plus jeunes, si pour partager des bons mo-
de sa fille car sa fille doit savoir
Véronique faisait des sorties avec ments.
qu’elle peut compter sur elle,
ses filles comme des promenades,
Nous avons interrogé une fille pour ne pas se sentir jugée.
du vélo, des jeux, de la danse…
adolescente, Louisa qui a 12 ans.
mais maintenant comme elles Louna et Oriana
Elle et sa maman font du shop-
Lunettes, binocles et lorgnons
J’ai interrogé Solène qui est opticienne à Châtellerault chez « Général
d’optique » depuis 6 mois parce que je porte des lunettes à ma vue et
j’ai voulu en savoir plus sur la fabrication.

E
lle a choisi ce métier parce qu’elle y a des effets de mode et surtout sur
porte des lunettes depuis toute les lunettes rondes en ce moment.
petite, elle trouve ça important Pour devenir opticien, il faut passer le
d’informer les clients pour avoir des BAC puis un faire un BTS en 2 ans. Au
lunettes à leur vue. Solène m’a expli- quotidien, Solène donne des conseils
qué comment fabriquer des lunettes. esthétiques sur la monture à choisir,
Les montures sont composées d’acé- elle corrige et répare les défauts des
tate (plastique) et de métal, fabriquée lunettes et contrôle la vue des clients.
dans une usine. L’opticien reçoit un Elle réalise aussi des tâches adminis-
verre à la correction de la personne tratives pour être remboursé par les
sous forme de palet rond. Ensuite, mutuelles.
l’opticien taille le verre à la forme de Mathéo
la monture. Solène m’a expliqué qu’il

Garde à vous !
Quand je serai grande, je voudrais être gendarme pour protéger les
gens. Et vous, est-ce que ce métier vous intéresserait ? J’ai interro-
gé Lucie, ma belle mère, qui est gendarme et, des élèves de la
classe, pour savoir ce qu’il pensait de ce métier.

L
ucie a 30 ans et elle est avec du verglas et du brouil-
gendarme depuis 10 ans lard, n’a fait aucun blessé !
maintenant. Son métier Ouf !
consiste à contrôler la vitesse
Léa, Antoine, Oriana et Kévin
des voitures. Elle a choisi ce
ne veulent pas être gendarme
métier parce qu’il y a de l’ac-
quand ils seront grands parce
tion. Lucie adore son métier
que selon eux, c’est trop vio-
parce qu’elle ne sait pas tou-
lent et aussi trop dangereux.
jours ce qu’elle va faire dans la
Louisa, elle, adore ce métier.
journée : c’est parfois imprévi-
Louisa, Antoine, Oriana, et Ke-
sible ! Lucie m’a confié qu’il y
vin se sentent en sécurité
avait des missions par fois diffi-
parce qu’ils pensent que les
ciles. Au quotidien, elle con-
policiers sont gentils et qu’ils
trôle les vitesses, elle s’occupe
font leur métier, ils n’en n’ont
des papiers, elle contrôle les
pas peur car ils en voient sou-
camions et fait des tests d’al-
vent. Par contre, Léa est im-
coolémie. Lucie m’a raconté
pressionnée par les gendarmes
une anecdote miraculeuse :
à cause de leur uniforme.
une collision entre un camion,
une voiture et 1 bus contenant
52 personnes, un jour d’hiver Emma