Vous êtes sur la page 1sur 2

Indicatif et Subjonctif

L’indicadif présente un fait comme certain.


Le subjonctif s’emploie dans une proposition subordonnée(le plus souvent)pour
exprimer une appréciation,une interprétation et après certaines conjonctions.

Les subordonnées complétives :


Indicatif
après verbes ou expressions marquant une déclaration,une affirmatio,une
constatation,une certitude

On annonce que le Président fera un discours.


Je suis sûr qu’il viendra.
Il est évident qu’il n’a rien compris.
Ses professeurs semblaient persuadés qu’il allait réussir.
A l’oral :Peut-être qu’on pourra faire du bateau/Bien sur que je l’ai fait !

Attention
Si pour mettre l’idée en relief,la subordonnée est au début de la phrase,cette
dernière est au subjonctif.

Je sais qu’il viendra.


Qu’il vienne,je le sais.

Subjonctif
après verbes et expressions indiquant la volonté,le conseil,l’obligation,un
sentiment,un jugement ,la possibilité,le doute.

Il a demandé que le courrier soit prêt.


Je préfère que vous téléphoniez avant de venir.
Il est étonnant qu’il ne sache pas conduire.
Quel dommage qu’il ait dû partir.
Je doute que ce soit vrai.
Il se peut qu’elle soit élue.
Il arrive qu’il y ait de la neige à Nice.

Indicatif ou subjonctif ?
1. Certains verbes habituellement construits avec l’indicatif peuvent être suivis du
subjonctif à la forme négative ou interrogative.
Ce changement correspond à un registre de langue soutenu,donc,on trouvera un
subjonctif après l’interrogation avec l’inversion du sujet.

J’ai l’impression qu’elle veut venir avec moi.


Je n’ai pas l’impression qu’elle veuille venir avec moi.
Vous croyez que la situation peut évoluer ?
Croyez-vous que la situation puisse évoluer ?

2. Certains verbes sont suivis de l’indicatif ou du subjonctif selon leur sens.


Le directeur a dit que les ventes augmentaient./Dites-lui qu’il soit là à 5 heures.
J’ai compris qu’il n’y avait pas d’autre solution./Je comprends qu’on puisse préférer la
campagne.
Il se plaignait que ses voisins faisaient du bruit/Il se plait qu’on l’ait accusé
injustement.

Attention
J’espère qu’il pourra sortir. Je souhaite qu’il guérisse vite.
Il est probable qu’il viendra. Il est possible qu’il vienne.
Il paraît que le malade va mieux. Il semble que le malade aille mieux.
Il me semble que c’est une bonne idée. Il semble que ce soit une bonne idée.
Je me doute que nous aurons du mal nous garer. Je doute qu’il y ait encore de la
place.
J’ai perdu mes clés.Heureusement que j’avais un double. Je suis heureux que vous
soyez là.

1. Je regrette que tu ne____pas venir avec nous à la campagne ce week-end.


a.peux b.pouvais c.puisses d.pourras
2.Il est sûr que tu____le français plus vite en pratiquant tous les jours.
a.apprendras b.apprennes c.appris d.apprenais
3.Le chef demande à ses employés qu’ils____plus ponctuels .
a.seront b.sont c.étaient d.soient
4 .Elle espère que tu____avec elle à la réunion pour présenter ce projet.
a.viennes b.viendras c.viens d.venais
5.Nous pensons que tu____plus performant si tu acceptes de suivre cette formation
le moins prochain.
a.sois b.étais c.seras d.as été
6.Il est nécessaire que vous____plus d’exercice physique.
a.fassiez b.faites c.ferez d.fasiez
7.Il est probable qu’il____tort.
a.avait b.a c.ait d.aura
8.Nous croyons que vous____des choses très pertinentes.
a.disiez b.direz c.diriez d.dites
9.Nous sommes heureux que vous____à notre mariage.
a.veniez b.viendrez c.viendriez d.venez
10.Il n’est pas certains que ce projet____une excellente opportunité pour notre
entreprise.
a.était b.sera c.est d.soit