Vous êtes sur la page 1sur 25

INTODUCTION :

Le secteur bancaire en Tunisie représente un pilier de l'économie nationale, l'un


des moteurs du développement du pays et de sa prospérité, ce dernier est devenu

dans une courte période un secteur moderne et efficace.

En effet, son évolution constatée est le fruit de la rivalité accrue entre les
différents établissements. Dans ce contexte les banques réalisent qu’elles
doivent modifier leur orientation et leur mode de gestion, leur façon de penser,
d’être et de faire. Par ailleurs, elles ne peuvent plus se contenter des anciennes
méthodes de gestion, elles doivent prendre les dispositions nécessaires pour leur
succès, leur croissance et leur gloire. Le client sera au cœur de leurs
préoccupations. Elles veillent à le stimuler, le fidéliser et attirer constamment
son attention. Or fidéliser les clients n’est guère évident dans le secteur bancaire:
d’une part, les produits des banques sont presque semblables, d’autre part. C’est
ce qui explique le phénomène nouveau la multi-bancarisation des clients . Ces
derniers se pencheront alors vers la banque qui saura satisfaire leurs besoins,
essentiellement en matière de crédit ils chercheront celle qui propose des
produits à moindre coût et dans les plus brefs délais.

Dans ce jeu concurrentiel élargi, reconfiguré et évolutif la BANQUE


NATIONALE AGRICOLE a su surmonter le défis et figurer en leader. Cette
dernière, riche de son savoir-faire et son expérience, et profitant du plus dense
réseau du pays, elle ne cesse d’améliorer son image auprès des clients.

Par ailleurs, elle a tout mis en œuvre afin de faire évoluer les métiers qui
composent son activité. Principalement le crédit a connu une amélioration des
méthodes de gestion grâce à l'intégration de nouvelles technologies de
l'information et de la communication.
Ce rapport est le produit de trois mois de stage au sein de l’agence « B » ,ce
stage a été d’une grande utilité puisqu’il m’a permis de confronter la pratique à
la théorie et de pouvoir apprécier l’aspect pratique de plusieurs opérations
bancaires.

La plupart des informations ont été recueillies tant auprès des différents cadres
des services concernés de la BNA, qu’à travers l’étude des circulaires qui nous
ont été fournies.
Présentation de l’agence Tunis «  B  »  :
Agence B

Adresse : Immeuble Zarrouk rue Ahmed Tlili

Tel : 71 258 054 – 71 258 055

Date de création de l’agence B : 05 Février 1962

Chef d’agence : Mr ATEF TRIMECH

Nombre de personnel : 18 dont 12 cadres

Type : Commercial.
Catégorie : I
ORGANIGRAMME :

Chef d’agence

Second

Service juridique Service de crédit

Contrôle caisse et Service étranger


opérations de guiche

Service porte feuille

Service placement et monétique


A- Les Services des crédits :
I-Crédit aux particuliers :
Ce sont des crédits accordés aux particuliers salariés ayant la titularisation,
pour but de financer ses besoins.
C’est un contrat à CMT et/ou long terme dont le remboursement est effectué
selon le principe de l’annuité constante avec perception des intérêts à la fin de
chaque période
Le total des retenues ne doit pas dépasser 40 % du revenu mensuel.

1- Objet de crédit :
- Logement standing maximum 20ans
- Acquisition de véhicule neuf maximum de 7ans
- Acquisition de véhicule d’occasion âgé de 3 ans maximum de 5ans
- Crédit d’aménagement maximum 5 ans avec devis estimatif
- Crédit à la consommation maximum 3ans.
Le taux d’intérêt appliqué TMM+5%
 Les éléments constitutifs du dossier :
- Demande de crédit
- Copie CIN
- Attestation de salaire ou du travail mentionnant la titularisation du client
- Fiche de paie
- Facture pro-forma ou promesse de vente pour l’acquisition de véhicule
- Devis/autorisation de bâtir+ plan de logement
- Titre de propriété/ promesse ou contrat de vente
- Constat en cas d’acquisition d’un ancien logement

Pour le crédit complémentaire le client doit payer au moins 25% de la


durée de 1er crédit.
Les étapes pour la prise en charge de crédit
- Décision : une étude de dossier de client (la titularisation, l’interdiction,
salaire, pension…)
- Validation de la décision
- Notification : 90j pour annulation
- Préparation de papier (assurance vie, signature conforme et
enregistrement du contrat…)
- Déblocage : prise en charge réalisation, déblocage)
- Validation de déblocage par le chef d’agence ou le second
Le compte approprié d’alimentation des crédits 0902 à échoir crédit
BPN/client.
2-Types de crédits :
 Construction à usage d’habitation:
Crédit consenti pour la construction à usage d'habitation, l'acquisition auprès
d'un promoteur immobilier d'un logement neuf.
- Modalités d'octroi: La quotité de ce crédit est limitée à 60 % du coût de
l'investissement.
Taux : TMM + Marge de la banque.
 Eléments à fournir:
 Demande de crédit du demandeur;
 Attestation de salaire délivrée par l'employeur ou une déclaration unique
des revenus (professions libérales) ;
 Certificat de non propriété;
 Extrait d'état civil du client;
 Photocopie de la CIN.
En plus de ces éléments, il y a lieu de fournir d'autres éléments selon la
nature du crédit (construction ou acquisition de logement) qui sont listés comme
suit:
 Crédit de Construction:
Eléments à fournir:
 Devis estimatif global des travaux;
 Devis estimatif des travaux exécutés;
 Devis estimatif des travaux restant à exécuter;
 Devis descriptif de la construction;
 Autorisation de bâtir;
 Plan d'architecture.
 Soit un certificat de propriété délivré par la Conservation de la
Propriété Foncière datant d'au moins d'un mois, soit une promesse de vente
de l'A.F.H. ainsi qu'une attestation d'hypothèque auprès de la BNA.
 CMT d'acquisition de Logement:
Pour le demandeur d'un prêt pour acquisition de logement:
 Promesse de vente conclue avec un promoteur immobilier agrée;
 Engagement du promoteur d'inclure une classe d'hypothèque de 1 er rang
dans le contrat de vente définitif et de nous communiquer un exemplaire du
dit contrat après enregistrement avec précision du numéro du Titre Foncier
disponible.

II-Les Crédits A Moyen Terme (C.M.T):


1- Présentation
Ce sont des crédits destinés à parfaire le financement des projets
d’investissement (création ou extension ainsi que le renouvellement du matériel)
ou dans le cadre de leur exploitation.

Ces crédits peuvent être octroyés sur plusieurs ressources (ressources


ordinaires et ressources spéciales)

 CMT de Consolidation:
- Renseignements sur l’origine des difficultés rencontrées par l’entreprise
(problème d’approvisionnement, d’écoulement techniques, mauvaise gestion ou
autres).

- Solutions préconisées pour surmonter les difficultés.

Bénéficiaires: Entreprises en difficultés.


Durée : 2 à 7 ans
Taux : T.M.M + marge de la banque
 CMT à la Production:
-Destiné à financer la vente à crédit des biens d'équipements ou de services
à des investisseurs.
- Bénéficiaires: Industriels.
- Modalités d'octroi: La quotité de crédit est fixée à:
- 80% du montant des ventes à crédit.
Durée : 2 à 5 ans.
Taux : T.M.M + Marge de la banque.
Elément à fournir
- Programme des ventes de l’année tout en précisant le mode de règlement
détaillé par marché;

- Chiffre d’affaires global à crédit;

- Réalisation des années précédentes;

- Copie du contrat de vente ou du bon de commande

 C.M.T d'investissement :

Destiné à parfaire le financement des projets de création ou d'extension ainsi


que le renouvellement du matériel.
- Bénéficiaires: Personnes physiques et morales résidentes où non résidentes
regroupées ou non en sociétés.
- Modalités d'octroi:
Le montant du crédit est fixé à 70% du coût du projet.
Durée : 7 ans.
Éléments fournir par les promoteurs :
- Une demande signée par le client précisant ses besoins en crédit et les
garanties proposées.
- Curriculum vitae du promoteur appuyé des justificatifs de sa
qualification professionnelle.
- Liste des associés avec précision pour chacun d'eux de son activité
actuelle, de sa domiciliation bancaire et de sa participation au capital social
de la société à créer.
- Titre de propriété régulier des biens proposés en garantie, y compris celui
réservé au projet (en cas de location contrat ou promesse de location).
- Facture Pro forma du matériel d'équipement et roulant à acquérir.
- Devis estimatif des travaux de Génie Civil à réaliser.
- Étude de faisabilité du projet.
- Justification des prévisions d'exportations escomptées.
- Renseignements sur l'assistance technique dont bénéficiera le projet
appuyé d'éléments justificatifs.
- Bilans et comptes annexes des 3 derniers exercices relatifs aux autres
affaires gérées actuellement par le promoteur.
 C.M.T pour acquisition de matériel agricole :
Alloué aux entreprises de commercialisation de matériel agricole.
- - Bénéficiaires: Entreprises agréées pour la commercialisation de matériel
agricole neuf.
- - Modalités d'octroi:
- * Le montant du crédit est fixé en fonction du volume des ventes à crédit et
du délai de règlement consenti aux exploitants agricoles.
- * La quotité maximale de ce crédit est fixée à 80 % des prévisions des
ventes à crédit.
- *Les bénéficiaires de ce crédit doivent représenter les exploitants
agricoles, les conditions de taux et de durée qui leurs sont appliquées par les
banques.
 C.M.T pour acquisition de matériel de transport :
Destiné à financer l'acquisition de véhicules neufs à usages de Taxi,
Louage ou d'Auto-école ou transport rural.
- Bénéficiaires : Personnes physiques Tunisiennes agrées par les autorités
administratives compétentes pour exercer les métiers de Louage, Taxis,
Moniteurs d'Auto-Ecole et Transporteurs ruraux.
- Modalités d'octroi :
-Crédit fixé à 80% maximum du prix d'acquisition du véhicule, tous frais
exclus. Durée : 4 à 5 ans
 C.M.T finançant les investissements dans le commerce de
distribution :
Destiné à financer les investissements dans le commerce de distribution
réalisés dans le cadre de création, aménagement et extension.
- Bénéficiaires: Entreprises commerciales à points de vente multiples.
- Modalités d'octroi: Le montant de ce crédit est fixé à:
- 60 % du coût des investissements;
-70 % pour les crédits finançant des investissements dans les zones
décentralisées.
Taux : T.M.M + Marge de la banque

 C.M.T finançant les constructions à usage industriel et


commercial :
Destiné à financer les investissements réalisés dans le cadre de la
construction à usage industriel et commercial et afférent aux opérations
suivantes:
o Les travaux de génie civil et d'aménagement relatifs aux
extensions de projets d'entreprises relevant du secteur des industries
manufacturières, à la double condition:
 Ces travaux correspondent aux besoins réels en locaux de
l'entreprise.
 Les schémas de financement antérieurs n'aient pas. prévu de
financement au titre de Génie Civile et d'Aménagement.
 La construction d'entrepôts et d'aires de stockage par des sociétés des
secteurs airé, énergétiques et des industries manufacturières.
 La construction d'entrepôts et d'aires de stockage par des entreprises du
secteur commercial, par des offices de collecte et de commercialisation, par
des coopératives de production de services et de stockage ou par tout autre
organisme habitué. Ces entrepôts doivent être destinés au stockage des
produits agricoles de première nécessité ou de produits éligibles à un
financement par lettre d'agrément.
 La construction d'entrepôts et d'aires de stockage pour le commerce de
distribution de produits stratégiques.
- Bénéficiaires: Entreprises manufacturières, entreprises du secteur airier
énergétiques, entreprises commerciales, offices de collecte et de
commercialisation et coopératives agricoles.
- Modalités d'octroi:
 60 % des dépenses à engager.
 70 % pour les investissements réalisés dans les zones décentralisées.
Taux : T.M.M + Marge de la banque.

 C.M.T finançant les équipements professionnels :


Destiné à financer l'ouverture ou l'extension de cabinet, laboratoire et de
bureaux.
- Bénéficiaires: Médecins, Pharmaciens, Vétérinaires, Radiologistes, Experts
Comptables, Commissaires aux comptes, Conseils, Bureaux d'Etudes,
Laboratoires d'Analyses Médicales.
- Modalités d'octroi: Ce crédit est fixé à:
 60% du coût des investissements (fonds de commerce et fonds de
roulement exclus).
 70% pour les crédits finançant des investissements dans les zones
décentralisées.
Taux : T.M.M + Marge de la banque.
2 - Circuit d’une demande de crédit à Moyen Terme :
 C.M.T sur ressources ordinaires :
 Dépôt de la demande à l'Agence ou directement à la direction centrale des
C.C.I.
 Vérification des éléments constituant le dossier par l'agence et transmission
du dossier soit à la Direction Régionale pour avis soit à la Direction Centrale
des C.C.I.
 Après instruction du dossier, étude et proposition, la décision finale sera prise
par le Directeur chargé de la Direction Centrale des C.C.I si les montants des
crédits font partie de sa compétence si non le dossier est soumis au Sous-Comité
de Crédit.
 En cas d'accord, le dossier sera transmis à la Division Garantie. .
 Après parfaite constitution des garanties, on passe à l'établissement de la
décision.
 C.M.T sur ressources spéciales :

* Cas FOPRODI : Fonds de promotion et de décentralisation industrielle.


Même circuit que le CMT sur ressources ordinaires, sauf qu'après accord de
la Direction Centrale des C.C.I ou du Sous-Comité de Crédit, le dossier sera
transmis à l'A.P.I pour approbation.
 En cas d'accord, le dossier sera transmis à la Division Garantie.
 Après constitution des garanties, on procède à l'appel de fonds auprès de la
B.C.T.
 Réception de l'avis de crédit.
 Etablissement de la décision.
 Déblocage du crédit.

* Cas FONAPRA : Fonds de promotion de l’artisanat et de petits métiers.


 Dépôt de la demande au Bureau de l'Emploi.
 Etude technique et économique motivée de l'avis du délégué.
 Transmission du dossier à l’Agence.
 Examen du dossier par la Direction Régionale.
 En cas d'accord, constitution des garanties par l’Agence.
 Transmission du dossier à la Direction Centrale des C.C.I pour vérification
des garanties.
 Etablissement de la décision.
 Déblocage du crédit.
Elément à fournir FONAPRA :

- Demande signée par le client


- Curriculum vitae du promoteur
- Engagement du client
- Un jeu d’imprimés FONAPRA
- Fiche de projet
- Diplômes, certificats et attestations justifiés
- Factures Pro-forma du matériel à acquérir
- Titre du terrain ou à défaut contrat de location

III- Les Crédits à Court Terme:


Présentation :
-Se sont des crédits destinés au financement de l’exploitation et de
l’équilibre de la trésorerie de l’entreprise;

-Ils sont octroyés en fonction de la nature de l’activité de l’entreprise, de


ses besoins et des réalisations antérieures;

-Les bénéficiaires des crédits à court terme sont: les personnes physiques et
morales résidentes opérant dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des
services en général.

-La durée de ces crédits n’excède pas 2 ans.

1-Facilite de Caisse:
Cette forme de concours est destinée à combler un déficit momentané de
trésorerie qui résulte du décalage entre les dépenses et les recettes.

La côte maximale de la facilité de caisse est fixée à:

- 15 jours à un mois du chiffre d’affaires pour les entreprises commerciales;

- 1 mois des dépenses prévisionnelles hors achats pour les entreprises


industrielles.

2-Escompte Commercial sur la Tunisie:


 ce type de crédit amène la banque à céder des espèces contre le
transfert de la propriété d’effet de commerce non échus.
 Le montant cédé présente la valeur nominale de l’effet diminué de
l’intérêt calculé jusqu’à son échéance.

- La cote d'escompte accordée est calculée sur la base du chiffre d'affaires


local et du délai de règlement consenti.

Côte théorique=Chiffre d’affaires prévisionnel à crédit X délais de


règlement clients
360 jours
-Taux : TMM majoré de la marge de la banque
3-Escompte commercial sur l'étranger :

Mobilisation d'un effet de commerce avant son échéance tiré sur un


commerçant ou industriel étranger.
Modalités d’octroi : La côte théorique en escompte commercial sur l'étranger
est calculée comme suit:

Prévisions annuelles des exportations à crédit x délai de règlement consenti


aux clients étrangers /360

4-Crédit de Financement de Stock:

Il est destiné au financement d’un stock outil de matières première et / ou


consommables de produits semi finis et finis constitués par les entreprises
industrielles.

La côte maximale de ce crédit est fixée à 3 mois des achats consommés en


tenant compte des autres sources de financement, en particulier des crédits
fournisseurs.

Taux : TMM majoré de la marge de la banque

5-Crédit de préfinancement de marché :


Crédit accordé à l’entreprise adjudicataire d’un marché nouveau nanti
irrécouvrable ment en faveur de la banque afin de lui permettre de faire face aux
dépenses d’installation et de démarrage des travaux
Le montant du crédit ne doit pas excéder 10% du montant du marché
conclu.
 Avance sur attestations ou créances administratives :

Avance accordée à l’entreprise adjudicataire d’un marché public nanti ou


domicilié aux guichets de la banque sur présentation d’un décompte ou d’une
attestation des travaux faits dûment approuvés par le maître de l’ouvrage.
La côte théorique est :
Montant global du marché X 70% X 90jours

Délai d’exécution des marchés

- Taux : TMM majoré de la marge de la banque.


 Avance sur facture  :
Avance accordée à l’entreprise adjudicataire d’un bon de commande domicilié
à aux guichets de la banque sur présentation des factures dûment approuvées
par le maître de l’ouvrage.
Modalités d’octroi : Le montant de crédit ne doit pas excéder 70% des factures
présentées.
Taux : TMM majoré de la marge de la banque
- Credit de compagne :
Credt destine à financer les achats des produits agricoles et de peche en vue
de leur transformation, de leur conditionnement oude leur ecoulement en
l’etat .
La cote maximale de ce credit est egale à :
-80% des depences culturales pour la production de plants
-Un mois de previsions d’achat pour tous les autres produits
Ces credits echoient à l’achevement des campagnes dont les duree sont fixees
par la BCT
 Les documents spécifiques pour chaque catégorie de crédit:

 M.C.E et Escompte Sur l’Etranger:


-Vente à crédit;

-Délai de règlement clients.


 Crédits de Financement de Marchées (Préfinancement Marché,
A.S.A- A.S.F):
-Etat des marchés arrêté à une date récente;

-Délai d’exécution de chaque marché;

-Domiciliation bancaire de chaque marché.

6-Les cautions bancaires :

Les cautions administratives sont des engagements que la banque délivre comme
une garantie personnelle par laquelle elle s’oblige à payer pour le compte de
l’adjudicataire un montant prédéterminé qui permettra au bénéficiaire d’être
indemnisé en cas de défaillance de sa part.

Il existe plusieurs types de cautions administratives :

a-   Les Cautions Sur Marchés :

 La caution provisoire :

C’est une caution qui permet à l’adjudicataire de soumissionner à un marché


public en garantissant l’engagement de ne pas revenir sur sa décision ou sur ses
propositions au cas où le marché lui serait attribué. Le montant est généralement
de l’ordre de 1 % du montant soumissionné du marché ,avec une dure de 1 mois
renouvelable avec un maximum de 3 mois à l echeance le client restitue la
caution provisoire ou elle est annulee automatiquement dés l obtension de la
caution définitive .

 -La caution de retenue de garantie :

Elle permet a lentreprise de disposer des fonds retenus par le maitre de


louvrage à loccasion de chaque reglement à titre de garantie pour la bonne
exuction dés travaux .Le montant de la caution couvre la retenu de garantie qui
est generalement de 10% du marche la validite de la caution est jusqu’ à
expiration du delai de garantie prévus par le marche qui est generalement
d’une annee après la reception definitive.

 -La caution définitive :

C’est une assurance pour l’Administration contre le risque d’abandon du marché


au cours de sa réalisation par l’adjudicataire. Elle est affectée à la garantie des
engagements contractuels de l’adjudicataire jusqu’à la réception définitive des
travaux du commanditaire. La caution définitive est généralement de 3% à 10%
du montant du marché.

 -La caution d'avance :

Permet de disposer de l'avance consentie par le maître d'ouvrage à titre de


préfinancement sur marché.Le mantant de la cution est fixé generalement à 10
% du marché avec une validité qui etend jusqu’à la fin du prefinancement.
 .La caution pour admission temporaire :
Elle est délivrrée au client pour garantir le paiement des droit de douane dans
l’attente de réexportation des marchandises et materiels importés à titre
provisoire.
 -Les Cautions Douanières :
 La Lettre de garantie :

C’est une caution délivrée par la BNA en faveur d’une compagnie de transport
en vue de pallier à l’absence du titre de transport (connaissement, lettre de
transport aérien, lettre de voiture) des marchandises importées ,avec une durée 1
mois .

 L'obligation cautionnée
C’est une caution délivrée par la BNA pour garantir aux services de la douane le
règlement à une échéance donnée du montant des droits de douane afférents aux
opérations d’importation,avec une duree de 3 mois.

b-L'aval Sur La Tunisie :

 -L'aval d'effet à court terme :

La BNA se porte garante des règlements d’effets de commerce à leurs


échéances.
En donnant au fournisseur la certitude du paiement à l’échéance, la BNA,
avaliste d’un effet accepté par son client, ouvre à celui-ci la possibilité d’obtenir
un allongement des délais de paiement.

 -L'aval Billet de Trésorerie :

C’est un engagement de la banque garantissant le remboursement d'un billet de


trésorerie souscrit par un emprunteur client de la banque en faveur d'un autre
client prêteur.

B-Les operation etranger :

Partout au monde les transactions internationales commencent par un


acheteur qui veut acheter de la marchandise de la part d’un fournisseur
étranger et un vendeur qui lui vend de la marchandise et qui voulais etre payé
dés le part ces deux parties se mettent d’accort sur le mode de livraison.

I-Les Virements internationaux :


A l'import comme à l'export, qu'il s'agisse de biens ou de services, le
virement bancaire assure une exécution rapide et simple des transferts, il permet
d'entrer en possession des fonds en toute célérité.
En plus des transferts courants liés à l’activité d'import-export, la BNA
assure :
- Le transfert à titre de frais de scolarité : ce sont des frais adressés aux
personnes physiques résidents de nationalité tunisienne ou étrangère poursuivant
des études universitaires à l'étranger
- Le transfert à titre de frais de soins : ce sont des frais adressés aux
personnes physiques résidents de nationalité tunisienne ou étrangère et qui sont
besoins de rendre à l'étranger pour des soins médicaux ou pour accompagner un
patient.
Le transfert à titre d'économie sur salaire : La BNA assure le transfert des
économies sur salaire pour les salariés étrangers, contractuels ou coopérants
en Tunisie
Document demandé :
 Orde de virement .
 Copie du titre
 Facture défitive
 Copie de la declaration de douane
 Copie de quittance de douane
 Déclaration sur l’honneur

II-La Domiciliation des titres de commerce extérieur :


Pour accomplir les échanges internationaux la banque joue le rôle
d’intermédiaire entre deux parties (importateur et exportateur) dans les deux cas
d’échange import/export, ce qui rend la domiciliation de titre d’échange
obligatoire.
Des documents nécessaires pour la domiciliation des titres de commerce
extérieur à l’import présenter au niveau de l’agence soit par le client soit par un
courrier de la part de la banque émettrice, dont les documents sont
principalement
- Un formulaire remplie présenté les informations suivantes :
- Nom et adresse des deux parties contractante
- Date de la facture qui ne doit pas dépasser 3 mois
- Montant de la devise
- Mode et délais de règlement (lettre de crédit, virement bancaire, contre
document)
Et concernant l’export la domiciliation des factures définitives d’export ne
dépasse pas 8 j à partir de la date d’imputation douanière.
III- Les Paiements internationaux :
 La banque assure le paiement international :
Dans le but de faciliter les échanges à l'international, réduire les formalités
liées à des opérations de commerce extérieur, assurer une meilleure réactivité de
l’entreprise, la BNA offre grâce à la liasse unique et au réseau d'échange
électronique "Trade Net " la possibilité de déposer, de domicilier instantanément
et d'apurer les titres de commerce extérieur.
Pour cela il suffit que le bénéficiaire s’abonner au réseau Trade Net, de
remplir le formulaire électronique et de  sélectionner la BNA comme
destinataire du dossier.
Le mode de règlement dépend de dégrée de confiance entre les deux parties
 Crédit Documentaire
Le crédit documentaire est l’engagement d’une banque de payer un
montant déterminé au fournisseur d’une marchandise ou d’une prestation, contre
remise, à l’échéance, des documents conforme prouvant que la marchandise a
été expédiée ou la prestation effectuée.
Le forme de Crédit documentaire peut être révocable ; peut être révoqué
annulé à tout moment sans accord préalable du bénéficiaire.
Crédit documentaire irrévocable ; peut être révoqué ou annulé qu’avec le
consentement exprès des parties concernées, la banque émettrice, la banque
confirmant et le bénéficiaire.
Crédit documentaire irrévocable et confirmé ; donne au bénéficiaire une
double garantie de paiement : à l’engagement de la banque émettrice s’ajoute
celui de la banque confirmant.
Dans ce cas pas de confiance entre les deux parties
 L’Encaissement Documentaire
L’encaissement documentaire est le moyen de faire encaisser par une
banque le montant dû par un acheteur contre remise de documents.
La banque émettrice envoi les documents nécessaire directement au niveau
de l’agence, de ce fait le chargé de l’opération donne un numéro au courrier et
l’envoyer au siège de son tour la banque diffuse par le réseau Tunisie Trade Net
« TTN ».
L'encaissement documentaire comprend trois variantes :
- La Remise des documents contre paiement ; la banque présentatrice ne
remet les documents au tiré que contre paiement.
- La Remise des documents contre acceptation ; la banque présentatrice
remet les documents contre acceptation d'un effet de change qui échoit à une
date déterminée.
- La Remise des documents contre engagement de paiement ; la banque
présentatrice remet les documents à l'acheteur contre une lettre d'engagement
par laquelle le tiré s'oblige à payer le montant de l'encaissement à une date
précise.
 Le financement en devise
C’est une technique pour le client de financer ses importations à court
terme selon un taux TR : taux de l’EURO sur le marché international ou
intervenir à un arbitrage dans la salle de change afin de se prémunir contre le
risque de change.

Le client doit remplir une demande de financement en devise qui doit


indiquer les références du dossier objet de l’opération d’Import, la période et le
montant de financement en devise.
Le chargé de l’opération doit :
- Vérifier l’authenticité de la signature du client en opposant le cachet
« signature conforme »
- Demander l’accord du sous-comité de crédit ou d’escompte, avec une
étude de risque de client
- Adresser à la direction de commerce extérieur la demande de client
accompagné de la décision de S/C

IV- Allocation pour voyage d’affaires :


1-Exportateur :
Le dossier AVA est un dossier extra comptable ouvert sur simple demande
sans accord préalable de la B.C.T à toute personne physique ou morale résidente
ayant des recettes en devises.
Le plafond annuel des allocations pour l’exportation est de 25% des
recettes d’exportation des biens et services avec un plafond de 250.000 D
2-Importateur :
Le dossier AVA importateur est soumis à l’accord préalable de la B.C.T.
Le titulaire de l’allocation doit souscrire un engagement qui ne détient pas une
autre allocation dans une autre banque.
Le montant de l’allocation dépend des importations réalisées durant l’année
précèdent
3-AVA Promoteur :
C’est un dossier soumis à l’accord préalable de la B.C.T, destiné aux
promoteurs de nouveaux projets dont la réalisation nécessite des déplacements à
l’étranger.
La demande de l’autorisation doit être appuyée de la déclaration
d’investissement ou de l’agrément avec une copie de statut fixant un capital de
100.000 D et de registre de commerce. Le montant d’allocation est fixé à
15.000d
4-AVA autre activité
C’est un dossier soumis à l’accord préalable de la B.C.T.
L’ouverture de dossier exige :
- Une demande de l’intéressé, ou il doit mentionner clairement son
domaine d’activité
- Une copie de déclaration fiscale de l’année précédente
- D’un engagement sur l’honneur
- De tout document justifiant l’activité de demandeur (statut, registre de
commerce…)
Le montant de l’allocation dépend de chiffre d’affaire réalisées durant l’année
précèdent

CONCLUSION :
.

Il est évident que cette période de stage m'a permis d'accroître mes
connaissances en matière de banque et d'acquérir de nouvelles techniques, par
l'étude des opérations et l'utilisation des techniques, présentées au sein de
l'agence « B » .

Une ambiance professionnelle et décontractée a caractérisé le déroulement


de cette période de stage qui, par une participation forte et générale aux
opérations, m'a facilement favorisé la cohésion avec le personnel de la banque.

Ce stage m'a également permis de rencontrer des gens de différentes


disciplines, et de nouer des contacts avec des personnes de mon domaine, et
surtout de faire la différence entre les études théoriques et les réalités du terrain
qui est le monde de l'emploi, tout en étant à jour avec l'information.

Vous aimerez peut-être aussi