Vous êtes sur la page 1sur 2

ISIMM Année Universitaire 2019/2020

Wided BIZID
LF2 STIC

Série n◦ 1
– Analyse Numérique –

Exercice 1
Soit f (x) = x2 − 2
1◦ ) Monter que f (x) a un unique zéro dans [1, 2].
2√◦ ) Appliquer trois itérations de la méthode de dichotomie pour trouver une approximation de
2. √
3◦ )Combien faut-il d’itérations de cette méthode pour obtenir une approximation de 2 à 10−5
près.

Exercice 2
1◦ ) Monter que f (x) = sin x − x + 2 possède une unique racine réelle α et qu’on peut obtenir
celle-ci par la méthode de dichotomie à partir de l’intervalle [2, 3].
2◦ ) Quel est le nombre d’itérations minimal qui nous garantit une erreur ≤ 10−10 .

Exercice 3(DS 2018)


2
On considère l’équation Π8 − Π4 cos2 (x) = x.
1◦ ) Monter que ce problème admet une unique solution sur [0, 2Π].
2◦ ) Proposer une méthode numérique qui permet de résoudre ce problème, tout en justifiant sa
convergence.
3◦ ) Écrire les trois premières itérations de cette méthode.
4◦ ) Écrire un algorithme qui permet de résoudre cet équation à 10−5 près.

Exercice 4
On cherche à résoudre l’équation:
x2 − 2 = 0

(dont la solution est 2 au moyen de la√méthode de Newton.
1◦ ) Déterminer une approximation de 2 par la méthode de Newton en partant de 2 comme
valeur initiale et en se basant sur:

a- le résidu comme estimateur d’erreur.

b- l’incrément (écart entre deux valeurs successives) comme estimateur d’erreur.

Exercice 5(examen 2019)


On considère l’équation:
4 + cos(2x) = 2x + sin(x)
1◦ ) Dire pourquoi ”pour résoudre ce problème par la méthode de Newton, il est plus judicieux
de l’initialiser par un x0 ∈ [1, 3]”?
2◦ ) Écrire l’algorithme de la méthode de Newton, qui permet de résoudre cette équation à 10−5
près, en utilisant le résidu, comme estimateur d’erreur.
3◦ ) on considère x0 = 2 comme initialisation. Calculer les deux premières itérations de l’algorithme.

Exercice 6
On veut résoudre e−x − x = 0
1◦ ) Montrer que l’équation admet une solution unique x ∈ [0.1, 1].
2◦ ) Proposer une méthode de point fixe convergente qui résoud ce problème tout en justifiant
votre réponse.
3◦ ) Calculer la valeur de x avec une tolérance de de 10−5 près.
Exercice 7(examen 2012)
La fonction f (x) = x3 − 2, possède une racine réelle dans l’intervalle [21/3 , 2]. Pour trouver une
aproximation de cette racine, on se propose d’utiliser la méthode du point fixe avec
2 1
g(x) = (x + 2 )
3 x
1◦ ) Vérifier que la racine de f est un point fixe de g.
2◦ ) On considère la suite (xn )n définie par
(
x0 ∈ [21/3 , 2]
xn+1 = g(xn ), n ≥ 0

Vous aimerez peut-être aussi