Vous êtes sur la page 1sur 3

REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

Union-Discipline-Travail

Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural


-----------------------
Direction Générale de la Planification du Contrôle des Projets et des Statistiques
----------------
Direction des Statistiques, de la Documentation et de l’Informatique

Rapport de la mission de formation sur


le nouveau système de CountrySTAT
Dakar / SENEGAL : 14 – 17 novembre 2016

Représentants de la Côte d’Ivoire

- M. AKE M’Bo Rodrigue (MINADER/DSDI)


- Mme EBY Gnamien Joséphine (INS)

Rapporteur Approuvé par :


AKE M’Bo Rodrigue

Organisateurs

1
Introduction

Dans le cadre du Projet MTF/GLO/345/BMG "Renforcement du système CountrySTAT dans 17 pays


d'Afrique subsaharienne", un atelier régional de formation sur le Nouveau CountrySTAT a été tenu à
Dakar, Sénégal, du 14 au 17 Novembre 2016 avec l’appui d’une mission du siège de la FAO.

L’atelier a enregistré 19 participants, dont 17 participants provenant de 8 pays africains que sont
l’Angola, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Conakry, le Mali et le Sénégal.

La Côte d’Ivoire y était représentée par M. AKE M’Bo Rodrigue (MINADER/DSDI) et Mme EBY Gnamien
Joséphine (INS).

L’objectif de la formation était de transférer à tous les 8 pays africains participants les connaissances de
base de la nouvelle plate-forme et offrir une formation sur l’utilisation du nouveau système CountrySTAT.

Le présent rapport présente le résumé des principaux résultats, les conclusions et recommandations de la
réunion adapté à la Cote d’Ivoire.

I- Activités

Après l’ouverture de l’atelier faite par M. Patrick Francis Pascal DAVID, Représentant par intérim de la
FAO au Sénégal, les travaux, animés par MM. Jacopo AVERARDI et Daniele OLIVOTTI, respectivement
statisticien et informaticien à la FAO, ont débuté par la présentation des objectifs de la formation et de la
nouvelle plateforme CountrySTAT. Ensuite, s’en est suivi les séances de travail sur la vue d’ensemble du
nouveau système CountrySTAT basé sur FENIX, l’utilisation des systèmes de codage internationaux (SH,
CPC, DAC, GAUL, etc.), les outils de gestion de données et les modules thématiques.

Les participants de la Côte d’Ivoire, à l’aide de leurs paramètres de connexion reçus de la FAO, ont
procédé à la mise à jour de l’écran d’accueil, le formatage et le chargement de certaines sources de
données actualisée jusqu’en 2015 dans la nouvelle plate-forme CountrySTAT Côte d’Ivoire dont l’adresse
est : http://cote-divoire.countrystat.org/fr/. Les données actualisées et chargées concernent la série de la
production agricole et les indicateurs clés. Les autres sources de données (prix, commerce extérieur,
engrais, production de l’élevage, de la pêche, etc.) devront être mises à jour, formatées et intégrées
ultérieurement par l’équipe d’administrateurs.

Les différentes présentations de la formation sont disponibles dans le menu « Documentation de


CountrySTAT » de la nouvelle plate-forme de la Côte d’Ivoire ou directement via le lien suivant :
http://cote-divoire.countrystat.org/countrystat-documentation/fr/

Les sessions tenues ont abouti à : (i) une claire compréhension du système CountrySTAT par les
représentants de la Côte d’Ivoire, (ii) la maîtrise de l’utilisation des concepts et définitions pour diffuser
les données comparables au niveau international, (iii) la création des tableaux selon le format
CountrySTAT, et le téléchargement des données en y associant les métadonnées.

2
II- Innovations majeures
Le nouveau système CountrySTAT, basé sur FENIX, donne plus de facilité à son utilisation et plus de
fonctionnalités pour la collecte, le traitement, l’harmonisation, la présentation, l’analyse et la publication
des statistiques agricoles et alimentaires. Il permet en effet de :
- définir, compiler, analyser et diffuser les données et métadonnées ;
- formater les données à partir des systèmes de codage internationaux1 (SH, CPC, DAC, GAUL,
etc.) ;
- télécharger les tableaux et bases de données chargées ;
- analyser en fournissant des graphiques et cartes liées à l'agriculture et aux zones rurales ;
- utiliser les technologies de l'information innovante pour la collecte et la gestion de données
(tablette, téléphone mobile, etc.).
Par ailleurs, il existe des outils personnalisés et la nouvelle plate-forme offre la possibilité de partager les
données avec les parties prenantes utilisant FENIX (UNECA, IMF, IFAD, etc.).

III- Conclusion et recommandations spécifiques à la Côte d’Ivoire

Le financement de la Fondation Bill et Melinda Gâtes pour l’appui de la mise en œuvre de CountrySTAT
dans les pays, à travers la FAO, prendra fin le 31 décembre 2016. Les pays sont invités à :
1. Prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la continuité des activités de CountrySTAT
et maintenir le site web à jour ;
2. Initier un atelier de renforcement des capacités des membres du Groupe Technique de Travail
CountrySTAT financé par l’Etat, afin qu’ils soient formés sur les nouvelles méthodologies et leur
permettre d’utiliser aisément la nouvelle plate-forme;
3. Utiliser la nouvelle plate-forme CountrySTAT pour archiver et publier les différents documents
(méthodologie, manuels, rapports, etc.) du Recensement des Exploitants et Exploitations Agricoles
(REEA) 2015/2016 ;
4. Elaborer un plan de communication national sur la disponibilité des données et métadonnées
agricoles dans CountrySTAT et sensibiliser les utilisateurs (administrations publiques, entreprises
agricoles, société civile, chercheurs et étudiants) sur son exploitation ;
5. Envoyer le nouveau fichier shapefile pays pour la mise à jour du nouveau découpage administratif
avec géolocalisation. Ce fichier est disponible auprès de la cartographie de l’Institut National de la
Statistique (INS) ;
6. Identifier, en plus des représentants-pays participants à l’atelier, si-nécessaire, les agents qui seront
administrateurs de la nouvelle plate-forme CountrySTAT afin que la FAO leur attribue les
paramètres de connexion d’Administration.

Conclusion
A la fin de la formation, la mission a remercié chaleureusement au nom de la FAO, les participants pour
leur participation active et a souhaité un grand succès à CountrySTAT. Les travaux se sont achevés avec la
remise des attestations de participation aux représentants des pays et le mot de clôture du Représentant
par intérim de la FAO au Sénégal.

1
SH (Système Harmonisé) pour les données du commerce ; CPC (Classification Centrale des Produits) pour les
produits et services ; DAC pour les secteurs ; GAUL pour les données géo ; UM pour les unités de mesure ; Attributs
pour les caractéristiques d’indicateurs ; Flags pour les informations additionnelles ; etc.