Vous êtes sur la page 1sur 5

Techniques d’expression

Cahp1 : les mots de liaison

1) Les mots de liaison qui introduisent une explication :


- Car
- En effet
- C’est pourquoi
- C'est-à-dire
 Car : se met au milieu de la phrase et sert a justifier la première partie de la phrase. Ce mot
de liaison permet de mettre en relief un jugement ou une idée. Exemple : Il ne faut pas
envoyer votre relevé d’heures après le 20 de chaque moi, car le service comptable clôture
ses paiements le 21.
 C'est-à-dire : permet de préciser un aspect de la pensée. Cependant ce mot de liaison
alourdit la phrase. Il est préférable d’utiliser les deux points ( : ) . Exemple : Nous vous
autorisons a payer en deux fractions égales, c'est-à-dire l’une en novembre et l’autre en
décembre.
 C’est pourquoi : introduit une explication. Il permet aussi de montrer la conséquence de
l’action ou du fait précédemment cité. Exemple : les difficultés de livraison devenaient trop
importantes, c’est pourquoi les commerçants se sont associés pour avoir leur propre
transporteur.
 En effet : souligne la véracité de l’énoncé qui précède. Cependant, il sert dans la plupart des
cas a introduire une explication. Exemple : Nous sommes assujettis au blocage des MP dans
le port de Sete depuis un mois. Il nous est, en effet, difficile dans ces circonstances de vous
garantir un délai de livraison. (renforcement de l’idée de difficulté)
2) Les mots qui introduisent une précision :
- En ce qui concerne
- Quant à (au)
- Au cas où
- En d’autres termes
- En fait
- En ce sens
 En ce qui concerne : il signifie « au sujet de ». ex : en ce qui concerne le complément de
notre ordre vous voudrez bien en faire l’envoie en une fois.
 Quant à (au) : possède le méme sens que l’expression « en ce qui concerne » , il est
cependant plus léger stylistiquement.
 Au cas où : s’emploie pour souligner une éventualité. Ex : au cas où cette formule ne
retiendrait pas votre attention, il faudrait vous adressez à…
 En ce sens : apporte une précision dans la méme ligne que l’idée précédemment émise. Ex :
nous vous rappelons que votre service est le habilité a prendre des décisions en ce sujet. En
ce sens nous avons établi un document a votre intention.
 En fait : synthétise les idées précédemment émises. Ex : en fait tous ces textes deviennent
caducs par les dérogations apportées.
 En d’autres termes : donne une précision exprimée d’une autre manière. Ex : en d’autres
termes vous devriez travailler en collaboration avec le département « vente » afin de
sensibiliser les entreprises au problème de l’emploi.
3) Les mots de liaison qui introduisent un exemple :
- Par exemple
- Ainsi
=synonyme
- Notamment

Ces mots permettent d’illustrer une idée, de confirmer ou d’expliquer un fait. Il servent a recentrer
l’attention du lecteur sur une idée précédemment citée ou sous-entendue. Il est a noter que ces
mots de liaison sont synonymes. Nous pourrions facilement les employer les uns pour les autres.

 Notamment : ex : un récépissé nous apprend notamment que l’expédition envoyée le lundi
ne lui est parvenue que le vendredi
 Ainsi : ex : les commandes arrivent en mauvais états depuis un mois. Ainsi, la commande du
9 décembre contenait dix assiettes ébréchées
 Par exemple : ex : nous proposons un choix intéressant. Le dernier modèle, par exemple, est
livré avec un système de dégivrage
4) Les mots de liaison qui introduisent une addition :
- En méme/ voire
- De plus
- Aussi
- En outre
- D’une part/ d’autre part
- Par ailleurs

Tous ces mots de liaison offrent la possibilité d’ajouter un élément a l’argumentation, l’explication ou
l’information.

 Aussi : maque un rapport de conséquence avec la proposition qui précède. Ex : il nous reste
quelque article disponible. Aussi, nous vous proposons l’expédition immédiate du dernier
catalogue afin que vous arrêtiez votre choix
 De plus : introduis généralement le premier élément de l’addition. Ex : il n’approuve pas, de
plus, notre projet.
 Par ailleurs : montre un nouvel aspect des choses. ex : nous avons une bibliothèque a la
disposition des clients. Par ailleurs, nous possédons une documentation complète sur les
derniers ouvrages parus.
 En outre : permet d’introduire une accumulation de faits et signifie « de plus » « en plus de
cela ». ex : cette erreur est très regrettable et me portez préjudice. En outre, vous m’imputez
les frais de transport.
 D’une part/ d’autre part : introduis l’utilisation de 2 arguments successifs. Ex : l’abadant de
ce modèle nous parait très regrettable. D’une part, notre clientèle est très exigeante, d’autre
part, les coloris de ces modèles étaient très appréciés.
 Et même/voire : permettent de souligner une affirmation et de la développée grâce a un
exemple. Ex : cette dernière nouvelle a perturber le fonctionnement des services, voir (et
même) interrompu la production dans certains secteurs
5) Les mots qui introduisent une restriction :
- Mais
- Cependant
- Toute fois
- Néanmoins
- Hormis
- Pourtant

Dans les accords commerciaux, des réserves sont souvent émises. Des mots de liaisons permettent
de refuser une demande, sans risquer de blesser le client ou le fournisseur. Ils offrent la possibilité de
nuancer la décision prise.

 Cependant : permet de refuser. Il laisse souvent entrevoir une possibilité ou une concession.
Ce mot de liaison est très utile pour nuancé la pensé. Ex : malheureusement, votre
candidature n’a pue étre retenue pour le poste a pouvoir. Cependant, nous concevons vos
coordonnées dans le but de prendre contacte avec vous si un emploi de ce type étais vacant
prochainement
 Mais : peut jouer plusieurs rôles, celui de l’opposition ou celui du renforcement. Ex : nous
comprenons votre probléme financier mais nous ne pouvons vous accorder un délai de
paiement (opposition). Nous ne sommes pas nombreux mais nous sommes très efficaces
dans ce type de travaille (renforcement)
 Néanmoins : apporte une restriction a la pensé ou aux fait précédemment cités. ex :
néanmoins, je vous demande de considérer ces renseignements comme confidentiels
 Pourtant : marque l’opposition entre 2 aspects fondamentaux d’un méme fait. Ex : les fétes
de noel ont perturbées nos livraisons nous pension pourtant respecter les délais de livraison.
 Toutefois : annonce une restriction, elle peut étre positive comme négative. Ce mot de
liaison (comme « cependant ») est très utile pour nuancé la pensé. Ex : toutefois, nous
aimerions préciser divers points pour lesquels nous vous demanderons vos accords
 Hormis : signifie « a l’exception de». ex : ils étudient beaucoup hormis deux ou trois
stagiaires qui ne manifestent que très peu de sérieux

Remarque :
Les expressions « cependant, néanmoins et toutefois » sont utilisées comme synonymes
L’expression « pourtant » apporte une nuance positive

6) Les mots qui introduisent une argumentation :


- Par contre
- Or
- En revanche
- Au contraire
 Or : (a ne pas confondre avec hors) est le lien logique de l’argumentation. Ce mot de liaison
met en relation existant entre 2 faits. Il peut aussi introduire une argumentation ou une
objection. Ex : notre client aurait dû recevoir cette marchandise, il y a quinze jours, or il vient
de nous envoyer une réclamation.
 Par contre : est considéré comme une locution de langage commercial par certains
grammairiens. Il marque une idée d’opposition aux idées précédemment énoncées. Ex : il ne
nous est pas possible d’organiser une permanence dans tous les services. Par contre, le
service des urgences est assuré
 En revanche : signifie en compensation, au contraire. Ce mot de liaison est préféré par les
puristes na par contre. Ex : trop de règlements intérieurs sont désobligeants. En revanche,
rares sont ceux qui se montrent soucieux de la dignité des personnes
 Au contraire : met en relief l’opposition avec la première idée émise. Ex : certains estiment
qu’ils payent suffisamment de charges. D’autres, par contre, semblent satisfait de leur
condition
7) Les mots de liaison qui introduisent une conclusion :
- Donc
- En définitive
- Enfin
- En conséquence
- Par conséquent
- Pour toutes ces raisons
- Pour cette raison
 Donc : termine souvent une démonstration. Ce mot de liaison établi un rapport de déduction
et amène la conclusion de ce qui précède. Ex : notre fournisseur avait pris la précaution de
porter la mention « fragile » sur le colis. Sa responsabilité n’est donc pas engagée
 En conséquence : est très utilisé dans la correspondance et dans les messages porteurs
d’information. Ex : nous vous informons que nos locaux seront transférés le 19 mars
prochain. En conséquence, nous vous demandons de bien vouloir établir un avenant a notre
police
 Par conséquent : en un terme très impératif. Il est très utilisé dans les lettres de relance. Ex :
Par conséquent je vous demande de bien vouloir exécuter ma commande dans les meilleurs
délais
 En définitive : signifie « tout bien considéré » il est surtout employé a l’oral. Ex : En définitive
il a déclaré que nous ne sortions pas avant 16h
 Enfin : est souvent utilisé dans les rapports. Il marque la conclusion des idées émises après
l’énoncé de plusieurs arguments. Ex : Enfin, je suis dans l’impossibilité de créer un nouveau
poste
 Pour toutes ces raisons : montre que la conclusion est liée a la démonstration qui vient
d’être présentée. Ex : Pour toutes ces raisons, nous avons le regret de vous refuser cette
identité
La conjugaison négative :
Au bon vieux temps
Ah ! De mon temps, dit le grand père, on n’utiliser pas de tracteur, on n’employait pas de machines.
Mais on avait un bon cheval ou une paire de bœuf.

Bien sûr, on ne pouvait pas travailler la nuit tombée comme a présent ; on n’avait pas de phares.
Mais on allait aux champs du lever du jours au coucher du soleil.

Conjugaison et orthographe :

Mais on allait aux champs du lever du jour au coucher du soleil. C’est une phrase affirmative

… on n’utilisait pas le tracteur, on n’employait pas de machines. C’est une phrase négative

Le verbe conjugué négativement est précédé de la négation ne et suivi du mot : pas, point, jamais,
plus, guère, rien.

Le mot : pas, point, jamais, plus, guère qui accompagne la négation ne place immédiatement après
les verbes dans les temps simples