Vous êtes sur la page 1sur 4

EMPRUNTS

Définition

Les emprunts sont inscrits dans le compte 16 « Emprunts et dettes assimilés ».

Ce compte peut être subdivisé, sur l’initiative de l’entreprise, en distinguant :

- Les opérations effectuées en Algérie et celles réalisées à l’étranger ;


- Les opérations réalisées en monnaie nationale et celles réalisées en devises.

Les emprunts sont comptabilisés initialement en tant que passifs financiers de l’entreprise à la
juste valeur de la contrepartie reçue après déduction des frais.

Le coût des emprunts correspond donc au montant de la dette après déduction des coûts
accessoires encourus lors de leur mise en place.

Exemple : La souscription d’un emprunt de 100 000 DA ayant induit 10 000 DA de frais de
dossier est reconnu pour 90 000 DA au passif.

512 Banque 90 000


164 Emprunts auprès des établissements de crédit 90 000

Évaluation et comptabilisation

Lors de la constatation initiale de l’emprunt, le montant effectivement encaissé est enregistré


en débit dans un compte de trésorerie ; en contrepartie, ce montant est enregistré dans une
subdivision du compte 16.

Enregistrement initial :

512 Banque X
16 Emprunts et dettes assimilées X

Après acquisition, les emprunts sont évalués au coût amorti.

Le coût amorti d’un passif financier est le montant auquel le passif financier a été évalué lors
de sa comptabilisation initiale diminué des remboursements en principal.

Les coûts d’emprunt incluent :

- les intérêts sur découverts bancaires et emprunts ;


- l’amortissement des coûts accessoires encourus pour la mise en place des emprunts ;
et
- les différences de change résultant des emprunts en monnaies étrangères, dans la
mesure où elles sont assimilées à un ajustement des coûts d’intérêt.

Préparé par A.F.M 1/4


Les coûts d’emprunt sont comptabilisés en charges financières (notamment le compte 661 «
charges d’intérêts ») de l’exercice au cours duquel ils sont encourus, sauf à ce qu’ils soient
incorporés dans le coût d’un actif.

Lors du remboursement de l’emprunt, le compte Emprunt concerné est débité du montant


payé en principal et le compte « Charges d’intérêt » est débité du montant des intérêts payés
en contrepartie d’un compte de trésorerie.

Enregistrement d’un remboursement d’emprunt :

16 Emprunts et dettes assimilées X


661 Charges d’intérêts X
512 Banque X

La dette inscrite en contrepartie de la disposition d’un actif pris par un contrat de location
financement figurent également dans des subdivisions de ce compte 16 « Emprunts et dettes
assimilés » :

Compte 167 « Dettes sur contrat de location financement ».

A la clôture de l’exercice, les intérêts courus non échus relatifs aux emprunts sont inscrits
dans des subdivisions de chacun des comptes de dettes concernés.

661 Charges d’intérêts X


168 Autres emprunts et dettes assimilées X

La méthode du taux d’intérêt effectif est une méthode de calcul de l’amortissement du passif
financier.

Le taux d’intérêt effectif est le taux qui actualise le flux attendu des sorties de trésorerie
future jusqu’à l’échéance, à la valeur comptable nette actuelle du passif financier.

Il correspond au taux de rendement interne du passif financier concerné.

Exemple
Une société emprunte pour 2.200.000 DA. Les frais de mise en place s’élèvent à 200.000 DA.

Le remboursement sur une durée de 5 ans est de 440.000 DA par an. Le taux annuel est de
4%.

Le montant figurant au passif de la société sera de 2.000.000 DA (le montant de la


souscription déduction faite des commissions payées).

Préparé par A.F.M 2/4


Tableau bancaire d’amortissement de l’emprunt

Détail du calcul
Période de Flux
souscription Capital restant Taux Intérêts
Amortissement financiers
dû constant

1 2 200 000 4% 88 000 + 440 000 528 000


2 1 760 000 4% 70 400 + 440 000 510 400
3 1 320 000 4% 52 800 + 440 000 492 800
4 880 000 4% 35 200 + 440 000 475 200
5 440 000 4% 17 600 + 440 000 457 600

Valorisation au coût amorti

La valorisation au coût amorti nécessite de retrouver le taux d’intérêt effectif (tie) qui égalise
la valeur au bilan avec la valeur actuelle des flux financiers.

Période de Flux Au bilan


souscription financiers 2 000 000

1 528 000
2 510 400
3 492 800
4 475 200
5 457 600

Exemple : Calcul du taux d’intérêt effectif « tie » :

2 000 000 = (528 000x(1+ tie)-1) + (510 400x((1+ tie)-2) + (492 800x(1+ tie)-3) + (475
200x(1+ tie)-4) + (457600x(1+ tie)-5)

Soit un taux d’intérêt effectif de 7,57887%.

Période de Flux Frais financiers


Remboursement de la Coûts amortis
souscriptio financiers
dette au bilan 7,57887%
n bancaires

1 528 000 376 423 2 000 000 151 577


2 510 400 387 351 1 623 577 123 049
3 492 800 399 108 1 236 226 93 692
4 475 200 411 756 837 118 63 444
5 457 600 425 362 425 362 32 238

Total des flux actualisés 2 000 000

Préparé par A.F.M 3/4


L’évolution du coût amorti se fait sur la base de la différence entre les flux financiers et les
frais financiers calculés au taux d’intérêt effectif.

512 Banque 2.000.000


16 Emprunts et dettes assimilées 2.000.000

16 Emprunts et dettes assimilées 376 423


661 Charges d’intérêts 151 577
512 Banque 528 000

Une société a emprunté 5.000.000 DA sur 10 ans à un taux de 5% le 01/01/N. L’annuité est à
payer le 31/12/N de chaque année. Le tableau de remboursement d’emprunts est le suivant :

(Annuités : 5.000.000 x 0,05 / (1 – (1,05-10) = 647 522,87)

Capital
Année amortissement intérêts annuités
restant dû

1 5 000 000,00 397 522,87 250 000,00 647 522,87


2 4 602 477,13 417 399,01 230 123,86 647 522,87
3 4 185 078,12 438 268,96 209 253,91 647 522,87
4 3 746 809,15 460 182,41 187 340,46 647 522,87
5 3 286 626,74 483 191,53 164 331,34 647 522,87
6 2 803 435,21 507 351,11 140 171,76 647 522,87
7 2 296 084,10 532 718,67 114 804,20 647 522,87
8 1 763 365,43 559 354,60 88 168,27 647 522,87
9 1 204 010,83 587 322,33 60 200,54 647 522,87
10 616 688,51 616 688,44 30 834,43 647 522,87

512 Banque 5.000.000


164 Emprunts auprès des établissements de crédit 5.000.000

164 Emprunts auprès des établissements de crédit 397 523


661 Charges d’intérêts 250 000
512 Banque 647 523

Préparé par A.F.M 4/4