Vous êtes sur la page 1sur 2

Industrie

Industrie est un terme polysémique recouvrant originellement la plupart des travaux humains. Il


s'agit à présent de la production de biens grâce à la transformation des matières premières ou
des matières ayant déjà subi une ou plusieurs transformations et de l'exploitation des sources
d'énergie.
Oscillant depuis la préhistoire entre artisanat et mécanisation, l'activité industrielle s'intensifie au
tournant du XVIIIe siècle puis au XIXe siècle grâce à l'utilisation des énergies fossiles et l’application
de nouvelles technologies : ce phénomène est appelé révolution industrielle et est concomitant à
l'apparition du capitalisme. De profonds changements sociaux l'ont accompagné alors que
la société industrielle advenait. Ces transformations ont modifié l'industrie elle-même qui
s'est rationalisée par :

 l'utilisation de machines, d'abord manuelles puis automatisées, impliquant une production


en série et une notion d'échelle ;
 une division du travail, contrairement à l'artisanat où la même personne assure
théoriquement l'ensemble des processus.
En matière de secteurs économiques, la loi des trois secteurs indique que l'industrie recoupe
pour l'essentiel le secteur secondaire. Plusieurs classifications des secteurs de l’industrie
existent, il est par exemple possible de distinguer l'industrie manufacturière de l'industrie
d'extraction (qui appartient alors au secteur primaire), ou l'industrie des biens de
consommation de l'industrie des biens de production.

Historique[ :
« Industrie » provient du terme (la) industria composé de (la) indo : dans et (la) struere : bâtir. Il a
longtemps signifié : habileté à faire quelque chose, invention, savoir-faire1 et, par extension,
métier que l'on exerce pour vivre (profession mécanique, artistique ou mercantile2). Le mot a pris
un sens plus restreint au XVIIIe siècle, peut-être[précision nécessaire] à l'époque de Law pour
désigner « toute activité productive »3, c'est-à-dire toutes celles qui concourent à la production
des richesses : l'industrie agricole, l'industrie commerciale et l'industrie manufacturière4. Depuis
le XIXe siècle, les activités relevant de l'agriculture sont exclues du champ de l'industrie qui
désigne maintenant l'« ensemble des activités socio-économiques fondées sur la transformation
des matières premières »3.
Mais avant de s'imposer, « industrie » a dû supplanter les expressions arts et métiers, ou arts et
manufactures5, arts mécaniques, arts industriels. Industrie se dit aussi des Arts mécaniques et
des manufactures en général, ordinairement par opposition à l' Agriculture (Dictionnaire de
l'Académie française de 1932)

Le tonneau, introduit par les Celtes de l'Europe du Nord, est adopté par la civilisation romaine dès
le III  siècle en remplacement des amphores, fret si fragile du bassin méditerranéen ; son usage est
e

systématisé au Haut Moyen Âge (ici figuré dans un blason du Sud-Tyrol).

La Préhistoire voit l'apparition des premières activités humaines, qui peuvent être qualifiées
d'industrielles, en excluant celles qui sont liées à l'agriculture.

 L'homme préhistorique a besoin de nourrir sa famille, de se protéger des intempéries,


des animaux sauvages, de ses ennemis : ce sont les premières motivations des activités qu'il
exerce, dans le cadre des familles et des tribus où, très tôt, une spécialisation a dû exister,
en fonction du sexe ou des aptitudes particulières de chacun.
 Le terme de Préhistoire n'a pas la même signification, en matière de chronologie,
d'une civilisation ou d'un peuple à l'autre.
 L'homme se préoccupe davantage d'activités intellectuelles ou abstraites lorsque les
besoins essentiels sont satisfaits. Même si quelques communautés comme
certains moines, ermites voire tribus savent concilier la satisfaction minimale des besoins de
base et leur vie spirituelle.
 Les plus anciens témoins de l'activité humaine sont les objets en matériaux peu
destructibles : ce sont les outils et armes en pierre, d'abord taillée, puis polie.
 Il est vraisemblable que d'autres techniques utilisant des matériaux végétaux ont été
développées très tôt, mais les témoins ont disparu.
 La découverte des possibilités du feu a été la source de plusieurs
progrès : métallurgie (du bronze puis du fer), poterie, eux-mêmes à la source d'autres
développements.