Vous êtes sur la page 1sur 3

Le coefficient de variation (CV) est le rapport de l'écart-type à la moyenne.

Plus la
valeur du coefficient de variation est élevée, plus la dispersion autour de la moyenne
est grande. Il est généralement exprimé en pourcentage. Sans unité, il permet la
comparaison de distributions de valeurs dont les échelles de mesure ne sont pas
comparables.
Lorsque l'on dispose de valeurs estimées, le CV rapporte l'écart-type de l'estimation
à la valeur de cette estimation. Plus la valeur du coefficient de variation est faible,
plus l'estimation est précise.

P. Costa, J.M. Sousa Lobo / European Journal of Pharmaceutical Sciences 13 (2001) 123 –133

où i est le numéro de l'échantillon de dissolution (par exemple, i) 1 pour des données de 5 minutes,

i) 2 pour les données de 10 minutes), n est le nombre d'échantillons de temps de dissolution,

tmid est le temps au milieu entre i et i - 1, et ∆M est le

quantité supplémentaire de médicament dissoute entre i et i - 1.

Pairwise ProceduressUne deuxième catégorie de modèles indépendants

Les méthodes examinées sont désignées procédures par paires et incluent la

facteur de différence, le facteur de similarité et deux indices de Rescigno.

Comme les procédures de test de rapport, ces procédures par paires comparent

les profils de dissolution d’une paire de produits et peuvent employer 90%

approche par intervalle de confiance. Définitions utilisées ici pour la différence

facteur 2, le facteur de similarité 1,2 et deux indices de Rescigno7 suivent.


Le facteur de similarité, f2, a été calculé avec l'équation 1 et la différence.

P. Costa, J.M. Sousa Lobo / European Journal of Pharmaceutical Sciences 13 (2001) 123 –133

L'efficacité de dissolution (DE) d'un médicament pharmaceutique Les méthodes indépendantes du


modèle peuvent également être différenciées. La forme posologique (Khan et Rhodes, 1972; Khan,
1975) est définie comme test de rapport et procédure par paires. Le rapport

définis comme étant l’aire sous la courbe de dissolution jusqu’à un test sont des relations entre des
paramètres obtenus de

un certain temps, t, exprimé en pourcentage de la surface de dosage de la formulation de référence


et de la phase de libération

rectangle décrit par 100% de dissolution dans le même temps. dosage du produit à tester en même
temps et peut aller de

Il est représenté sur la figure 2 et peut être calculé à l'aide d'un simple rapport du pourcentage de
médicament dissous (t) à un rapport de x%.
équation suivante: aire sous la courbe de libération (AUC) ou même à un ratio de

temps de dissolution moyen (MDT). Le temps moyen de dissolution t

peut être calculé par l'expression suivante

546/5000
où n est le nombre de points de données collectés au cours de
le test de dissolution in vitro et AUCRt et AUCTt
sont les aires situées sous les courbes de dissolution des formulations de
référence et d'essai, respectivement, au temps t.
La différence en pourcentage entre deux dissolution
Les profils ont été calculés à l'aide de l'équation suivante:
Différence en pourcentage ¼ ðSd 0: 0022Þ = 0: 0038 ð4Þ
Pour que les formulations d’essai et de référence soient
identique, la valeur Sd doit être zéro. La différence en pourcentage entre
les profils de dissolution augmente
avec augmentation de la valeur de Sd.

J Pharm Biomed Anal. 1998 Aug;17(4-5):811-22 (réf auc)

Pinto JF, Podczeck F, Newton JM. The use of statistical moment analysis to elucidate the mechanism
of release of a model drug from pellets produced by extrusion and spheronization. Chem Pharm
Bull. 1997;45:171–80 (réf ABC)

AAPS J. 2010 Sep; 12(3): 263–271.

Yong Zhang, Meirong Huo, Jianping Zhou,  Aifeng Zou, Weize


Li,Chengli Yao, and Shaofei Xie ,DDSolver: An Add-In Program for
Modeling and Comparison of Drug Dissolution Profiles
Published online 2010 Apr 6. 12(3): 263–271. doi: 10.1208/s12248-
010-9185-1

Vous aimerez peut-être aussi