Vous êtes sur la page 1sur 4

CONSEJERÍA DE EDUCACIÓN, CULTURA Y DEPORTES

PRUEBAS TERMINALES ESPECÍFICAS DE CERTIFICACIÓN DE NIVEL FR_B2_CO_SOL_S_2017


TAREA 1
UN CAPTEUR CONNECTÉ POUR SURVEILLER LA POLLUTION À LA MAISON
GRILLE DE RÉPONSES
QUESTION 0 1 2 3 4 5 6 7 8

RÉPONSE B A A C B A C B A

TRANSCRIPTION (Un capteur connecté pour surveiller la pollution à la maison)

 Bonjour Adrien Lafont.


 Bonjour Jérôme.
 Vous êtes directeur marketing de la société Airbox Lab. Alors, on le sait aujourd’hui, le niveau de
pollution à l’intérieur de nos habitations est parfois plus préoccupant qu’à l’extérieur (0)!
Malheureusement, on n’a souvent aucune visibilité sur ce phénomène. Votre capteur Foobot
permet de mesurer la pollution à l’intérieur. Qu’est-ce qu’il mesure exactement ?
 Ça mesure les composés organiques volatils, donc la pollution chimique ; la pollution
physique autrement appelée les particules fines (1), donc les particules qui font entre 0,3 m et
2,5 m.
 Et qu’est-ce qui génère la pollution justement ?
 Alors il y a, il y a, il y a beaucoup plus de sources à l’intérieur de la maison qu’à l’extérieur. Vous
avez par exemple les vêtements, les hommes…
 Les vêtements ?
 Oui, tout à fait ! Vous avez des particules fines qui peuvent se loger dans vos vêtements et vous
pouvez avoir des vieux tapis qui peuvent dégager des particules fines. Vous avez
également la glue dans les différents meubles – ça c’est assez connu –, donc les
moquettes, euh les… évidemment tous les produits de construction (2) peuvent générer de
la… du formaldéhyde ou d’autres types de polluants.
 Huhum…
 Euh, vous avez les animaux domestiques, euh, les produits ménagers… voilà, la liste est assez
longue.
 Alors, Foobot est une espèce de, de cylindre, hein, euh, que l’on branche sur le secteur, que
l’on connecte à son réseau wifi et euh, qui va nous donner des informations sous forme de
couleurs (3): si c’est bleu tout va bien, on est tranquille ; si ça commence à s’allumer en orange, là
il faut s’inquiéter…
 Oui alors, euh… s’inquiéter pas vraiment. Ça vous donne juste une indication de l’évolution de
votre qualité d’air et l’évolution à court terme n’a pas vraiment d’impact sur la santé, on n’est pas
faits en carton, ni en papier…
 C’est vrai que, alors je l’ai essayé et que, que, il suffit de faire cuire un steak dans la maison et
hop le truc passe en orange et on… et le taux de particules fines euh… augmente, triple, double,
enfin…
 Ou même plus…
 Même plus…
 On peut faire un fois, fois vingt, fois douze en, en faisant brûler un steak et ça dure plusieurs
heures pour évacuer euh… les particules fines, donc ça n’a pas d’impact à très court terme, mais
toutes ces petites choses accumulées à l’intérieur de chez soi sur une échelle de temps de
10, 15, 20 ans va avoir un impact sur votre santé avec des maladies plutôt graves au final
(4).
 Alors, Adrien Lafont, c’est bien avec le Foobot on sait euh quel est le niveau de pollution chez
soi, mais qu’est-ce qu’on peut faire ?
 Alors, ce qu’on peut faire, finalement les solutions existent déjà depuis assez longtemps, c’est
euh, la solution des grands-mères et ce qu’on préconise dans les crèches, hein, ouvrir la fenêtre
plusieurs fois par jour, et, ch… et également choisir ses produits. Si vous voyez par exemple en
analysant vos courbes de pollution qu’en introduisant chez vous un objet ou, moins
vraisemblablement une personne – mais ça peut arriver –, vous avez un pic de pollution, vous
allez pouvoir identifier la source euh, le polluant et éventuellement euh… remédier à ça en
CONSEJERÍA DE EDUCACIÓN, CULTURA Y DEPORTES
PRUEBAS TERMINALES ESPECÍFICAS DE CERTIFICACIÓN DE NIVEL FR_B2_CO_SOL_S_2017
le, en supprimant ces sources-là (5), par exemple un produit ménager euh… polluant vi… par
un produit bio.
 Faut en changer.
 Voilà !
 Alors, le Foobot est connecté, ça c’est la particularité, donc on a une application sur son
mobile, on peut même l’intégrer à des solutions domotiques euh… et du coup éventuellement
déclencher des actions automatiques (6).
 Tout à fait, c’est, c’est le cas d’Eedomus qui a connecté euh, son, son app avec celle de
Foobot. Et donc euh l’idée c’est d’avoir euh, par exemple si vous avez un purificateur d’air
connecté, vous allez pouvoir le déclencher uniquement quand vous avez un pic de pollution
chez vous (7) et… de cette manière vous allez pouvoir économiser la vie des filtres qui sont assez
chers sur ce type d’appareil.
 Huhum… C’est pas un peu angoissant à la longue d’avoir ce système, là, euh, petit à petit euh…
on passe son temps euh à voir la lumière orange et on se dit oh là là tout va mal !
 Notre but c’est simplement de fournir une source d’informations (8). Si vous faites attention
à ce que vous mangez, si vous mangez bio par exemple, par rapport à de la nourriture industrielle,
ça a du sens de, de de… faire attention à ce qui passe à l’intérieur de notre corps, et la première
chose qui passe à l’intérieur de notre corps c’est de l’air qu’on respire vingt mille fois par jour.
(http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-pitch-start-up/le-pitch-start-up-un-capteur-connecte-pour-surveiller-la-pollution-
a-la-maison_2081125.html, 21/03/2017, document adapté, 3 min 39)
CONSEJERÍA DE EDUCACIÓN, CULTURA Y DEPORTES
PRUEBAS TERMINALES ESPECÍFICAS DE CERTIFICACIÓN DE NIVEL FR_B2_CO_SOL_S_2017
TAREA 2
BANLIEUES: LA DOUCHE ÉCOSSAISE !

GRILLE DE RÉPONSES
QUESTION RÉPONSE
0. D’après la journaliste, à quel régime Hervé
La douche écossaise.
Chabalier a-t-il été exposé ?
1. Qui sont les destinataires des actions
Les SDF et les migrants.
menées à Sarcelles ? Citez-en deux.

2. Quand les grands ensembles de Sarcelles


(Dans) les années 50.
sont-ils apparus ?

3. De quelles structures Sarcelles s’est-elle De structures sociales / médicales /


équipée avec le temps ? Citez-en deux. scolaires / culturelles / (même) de musées.

4. Qui est à l’origine de l’opération de solidarité


Des jeunes.
à Sarcelles ?

5. Combien d’adeptes (followers) l’initiative de


Plus de 70.000.
Sarcelles a-t-elle réunis ?

6. À partir de quand la situation à la Grande


Depuis 1971.
Borne a-t-elle empiré ?

7. De quel service manque-t-on à la Grande


(Du) réseau de transports.
Borne ?
8. De combien d’habitants deux médecins
doivent-ils s’occuper à la Grande Borne ? De treize mille / 13.000 habitants.

TRANSCRIPTION (Banlieues: la douche écossaise !)

 7h55 sur Europe 1. Bonjour, Hervé Chabalier.


 Bonjour Wendy. Bonjour à tous.
 Vous vous intéressez, on le sait depuis longtemps, aux banlieues, à leur développement, à
leurs dérives. Et ces derniers jours, vous avez été soumis au régime, on peut le dire, de la
douche écossaise (0).
 Ô combien ! Grand sourire lorsque j’apprends que des jeunes de Sarcelles se mobilisent pour
apporter de la nourriture aux SDF, et aux migrants (1) dans la capitale, et grosse grimace
quand je vois ces images terribles et si violentes : d’autres jeunes au sud de Paris, à la Grande
Borne exactement, qui attaquent au cocktail Molotov et caillassent des policiers et qui, pour
parler simple, veulent se faire du flic.
 Ce sont deux informations qui se percutent, mais qui n’ont pas grand-chose à voir quand
même.
 En tout cas, cela met en lumière l’incroyable différence de comportement entre les jeunes de
ces deux grands ensembles. À Sarcelles, après des débuts difficiles dans les années 50 (2) -
vous n’étiez pas née, Wendy – on parlait de sarcellite pour désigner les maux des cités
nouvelles. Mais Sarcelles a su évoluer, une certaine mixité sociale, raciale, religieuse s’est peu à
peu tricotée : un tiers de musulmans, un tiers de juifs, un tiers d’autres religions, en majorité
chrétienne. À Sarcelles on a appris à dialoguer. Sarcelles, à 15 kilomètres de Paris, s’est armée
de structures sociales, médicales, scolaires, culturelles, même de musées (3).
Franchement elle bénéficie aussi d’un réel désenclavement de gares, des lignes de bus, même
la nuit. Les associations ont fleuri.
 Et ce sont ces associations notamment qui ont permis ce joli mouvement de solidarité vers les
migrants, vers les SDF ?
CONSEJERÍA DE EDUCACIÓN, CULTURA Y DEPORTES
PRUEBAS TERMINALES ESPECÍFICAS DE CERTIFICACIÓN DE NIVEL FR_B2_CO_SOL_S_2017
 Non, et c’est ce qui finalement m’a séduit le plus : ce sont des jeunes (4) qui avec leurs
armes, à travers Facebook, ont lancé un défi à toutes les cités pour qu’elles participent à cette
opération. « Nous sommes tous des enfants d’immigrés », « on a la notion de la précarité et du
partage ancrée en nous», « on a tous connu la hess, la misère, quoi », dit Malik Diallo, à l’origine
de ces distributions de nourriture. Et ça marche, ça buzz, ça fait école. Plus de 70000 followers
(5) prêts à prendre la relève. Faire du bien, que je sache, Wendy, ce n’est pas le privilège des
classes moyennes ni des CSP+.
 Non, bien sûr, mais on vous suit dans ces gestes extrêmement positifs, et à l’inverse,
quasiment en même temps, on a, à la Grande Borne, des, des jeunes qui restent prisonniers de
cette violence banlieusarde…
 Vous avez dit prisonniers, mais c’est le mot. Les habitants parlent de leur cité comme d’une
prison à ciel ouvert. Tout s’est dégradé depuis 1971 (6). Contrairement à Sarcelles, la Grande
Borne faisait figure dans les années 70 de cité exemplaire : rues piétonnes, pas d’immeubles de
plus de quatre étages, plus de barres, mais des colimaçons. Problème : les pouvoirs publics ont
installé chaque fois de nouvelles familles plus pauvres que celles qu’ils ont remplacées. La
Grande Borne s’est transformée en ghetto, puis est devenue une verrue, isolée, sans véritable
réseau de transports (7). La moitié des jeunes sortent de l’école sans diplôme. Le trafic de
drogue est apparu. Lourd, grave.
 Et c’est pour ça que la chasse aux policiers s’est durcie ?
 Ben oui, le secteur n’est plus une zone de droit. SOS Médecins, les infirmières, les livreurs de
colis n’y mettent pus les pieds. Deux médecins pour treize mille habitants (8). Bureau de
Poste, Pôle emploi, commissariat fermés. Les habitants ont même la trouille des mômes de 10
ans. C’est vous dire. Oui, pour l’heure, il faut plus de policiers et imposer par la force les services
qui permettraient de casser ce cercle infernal du dénuement. Vous savez, Wendy, je suis pas
découragé, mais toujours sans certitudes, et avec une opinion, sans mixité sociale, raciale,
religieuse, pas de salut.
 Et vous nous renvoyez à l’exemple de Sarcelles. Voilà c’était au cœur de votre billet, sous
votre œil attentif, Hervé Chabalier, merci, et à la semaine prochaine, Hervé.
 Oui, avec plaisir, à la semaine prochaine.

(http://www.europe1.fr/emissions/l-oeil-de-chabalier/banlieues-la-douche-ecossaise-2873615, 15/10/2016, 3 min 36)