Vous êtes sur la page 1sur 157

Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank?

ÉCOLE NATIONALE D’ARCHITECTURE

TRAVAIL DE FIN D’ÉTUDE POUR L’OBTENTION DU DIPLÔME D’ARCHITECTE

PRÉSENTÉ PAR ANAS MOUTAOUAKIL

SOUS LA DIRECTION DE MME WAFAE BELARBI


MEMBRES DU JURY : M. MOHAMMED A. HAMDOUNI
M. KARIM ROUISSI

2018
Résumé
Casablanca. Cette ville-champignon
au développement urbain effréné, est
passée d’un laboratoire architectural
du XX ème
à une métropole souvent à la
connotation négative. « Monstre urbain»,
« jungle urbaine » sont des expressions
qui reviennent souvent pour décrire
Casablanca. Cette même métropole qui
s’est mise comme but de redorer son
image et de devenir un nouveau Hub
incontournable à l’échelle africaine.
Ainsi, elle est confrontée à de nombreux
défis qu’elle compte affronter avec une
série de grands projets urbains. Nombre
d’entre eux s’est concentré sur la côte de
la métropole.
Ce retour vers le littoral suit une tendance
que connaissent plusieurs grandes
métropoles à travers le monde. Créer
une ville attractive et innovante avec
une identité qui lui est propre devrait
passer par un littoral qui refléterait cette
ambition.
La presqu’île d’El Hank représente un des
derniers endroits à ne pas être investi par
la tendance mercantile et de privatisation
du front de mer de Casablanca. Ce
mémoire se donne comme objectif de
penser le front de mer en tenant compte
de l’intérêt collectif plutôt que de l’intérêt
spéculatif.
Summary
Casablanca. This city-mushroom with
unbridled urban development has gone
from an architectural laboratory of the
20th century to a metropolis often with a
negative connotation. «Urban monster»,
«urban jungle» are expressions that often
come back to describe Casablanca. This
same metropolis has set itself the goal of
improving its image and becoming a new
hub on the African scale.
Thus, she faces many challenges that
she plans to face with a series of major
urban projects. Many of them focused on
the coast of the metropolis.
This return to the coast follows a trend
that several major cities around the world
are experiencing. Creating an attractive
and innovative city with an identity of its
own should go through a coastline that
reflects this ambition.
The peninsula of El Hank represents one
of the last places not to be invested by the
mercantile tendency and privatization
of the waterfront of Casablanca. The
purpose of this thesis is to think about the
seafront taking into account the collective
interest rather than the speculative
interest.
Casa ma blanche….. !
Je t’ai rencontré dans mon enfance
Je fus séduis par tes rues blanches
Avec ton Minaret place de France
Je me souviens c’était un dimanche
Ta Cathédrale sonnait en alternance
L’écho de tes arcades jouait en résonance
Je t’ai trouvé belle et attrayante
Tu étais là, dans mes pensées en silence
Aujourd’hui quand vers toi je me penche
En souvenir en rêverie de voile blanc
Mon cœur palpite, je suis en transe
Toi ma plus belle pervenche
Que j’ai aimé un beau dimanche..
Mais parfois les vents sont exigeants !….
Il a bien fallu suivre la sentence
S’en suit notre séparation, mon errance
D’abord Paris, puis la Provence
Rassure-toi, chez l’homme revient l’enfance
Dans ses pensées dans ses silences
Pour oublier d’autres souffrances
J’ai repris mon cahier d’antan
J’ai re vie chaque mots chaque instants
Mes larmes chaudes sur les pages
Ce n’est qu’un charme qui repasse
Toi ma douce blanche ma préférence
Je t’ai gardé dans mon âme d’amant
Je t’aime en tristesse, mais autant
Je t’ai à la place du cœur somnolente
Sur cette photo prise ce beau dimanche….. !
Le 19 08 2003 Rio pierre
Remerciement
“Je tiens à exprimer toute ma
reconnaissance à ma Directrice de
mémoire, Madame Wafae BELARBI. Je la
remercie de m’avoir encadré, orienté,
aidé et conseillé.

J’adresse mes sincères remerciements


à tous les professeurs, intervenants
et toutes les personnes qui par leurs
paroles, leurs écrits, leurs conseils et leurs
critiques ont guidé mes réflexions et ont
accepté de me rencontrer et de répondre
à mes questions durant mes recherches.
Je remercie Monsieur Mohammed
HAMDOUNI ALAMI et Monsieur Karim
ROUISSI du temps qu’ils m’ont consacré.

Je remercie mes très chers parents qui


ont toujours été là pour moi.

À tous ces intervenants, je présente


mes remerciements, mon respect et ma
gratitude.”
Sommaire

Partie Introductive 2-3-3- Dysfonctionnements

Introduction générale 3-Analyse du site


Motivation 3-1-Nature et paysage
État de l’art 3-2-Topographie
Problématique 3-3-Niveau de l’océan
Question principale et questionnement 3-4- Accessibilité
Organigramme 3-5-Formes et Architecture
3-5-1-Phare d’El hank
1-Présentation du site 3-5-2-Artillerie
3-5-3-Cabestan , le Petit Rocher
2- Intérêt du site 3-5-4-La cité des Mokhaznis
2-1-Intérêt Historique 3-5-5-Les nouveaux équipements
2-1-1 Anfa 3-5-6-Conclusion
3-6-Usages et usagers
2-1-2 Dar el-Beiba
3-7-Conclusion générale
2-1-3-Les plans d’extension
2-1-4-Passage aux SDAUs
4- Littoraux :cadre référentiel
2-2-Intérêt de mise en valeur
4-1-Barcelone waterfront
2-2-1-Documents d’urbanisme
4-2-Los Angeles Waterfront
2-2-2-Exemples d’espace valorisant les
4-3-Promenade Samuel-De Champlain
phares
4-4-Marina Bay,Singapour
2-3-Intérêt écologique
4-5-Yokohama Waterfront du Japon: le
2-3-1-Un littoral en constante évolution
Minato Mirai21
2-3-2-Etat du littoral
4-6-Constats et conclusions
-Promenades, plages et parcs
4-7-Conclusion général
-Percements, axes pénétrants
5-Proposition de projet
5-1-Recherche documentaire :Recherches
préliminaires à la proposition de projet
5-1-1- Projet d’aménagement du
quartier d’El Hank par Hafid El Awad
arch, 1997
5-1-2- TPFE ENA : Le littoral et l’image
de la ville. Cas de la ville de Casablanca
par Mlle Widad Hamdi encadré par Saïd
Tazi, Rabat, 2008.
5-1-3- TPFE ENA : Critique et subjectivité
en architecture, par M. Driss KETTANI
encadré par M. Mohamed HAMDOUNI
ALAMI, Rabat 2003.
5-2-Prise de position et plan de travail
5-2-1-Principes de conception et
programme pour le «Art Village»
5-2-2-Répartition du programme
et principes d’édification pour les
façades
5-3-Programme du projet
5-3-1-Essences utilisées
5-3-2-Gradins et belvédère
5-3-3-Piscines d’eau de mer
5-3-4-Modules
6-Bibliographie
Partie Introductive

Introduction générale

Fig 1 : Vue aérienne de L’intérêt de cette recherche se porte délaissé, presque oublié.
Casablanca
sur le devenir du site de la presqu’île d’El
Hank. En prenant comme terrain d’analyse
C’est un site qui a de multiples intérêts la capitale économique du Maroc, une
croissants. Il abrite en lui des éléments métropole qui s’est mise comme but
de l’héritage maritime de la métropole de redorer son image et de devenir un
marocaine, Casablanca. Notamment le nouveau hub incontournable à l’échelle
phare d’El Hank. Se trouvant à la pointe africaine. Elle se voit confrontée à de
de Casablanca sur la presqu’île d’El nombreux défis qu’elle compte affronter
Hank. Il est l’exemple d’un acteur fort avec une série de grands projets urbains.
qui a servi au développement de la ville Nombre d’entre eux s’est concentré son
de Casablanca (en rendant facile l’accès littoral. Ce retour vers le littoral suit
au port de Casablanca jugé auparavant une tendance que connaissent plusieurs
dangereux) mais qui est actuellement grandes métropoles à travers le monde.
Créer une ville attractive et innovante
avec une identité qui lui est propre peut
passer par un littoral attractif et ouvert à
tous.
D.R

2
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Motivation

Casablanca. Cette ville-champignon les plus importants d’une ville côtière


au développement urbain effréné est et qui est ironiquement l’un des plus
passée d’un laboratoire architectural négligés et oubliés est le phare. En effet,
du XX ème
à une métropole souvent à la cet élément architectural qui représente
connotation négative. « Monstre urbain», un indicateur de port ou de côte. Le site
« jungle urbaine » sont des expressions qui le contient se trouve aujourd’hui en
qui reviennent souvent pour décrire position centrale d’un grand dynamisme
Casablanca. Cette même métropole qui urbain. Celui-ci englobe plusieurs
s’est mise comme but de redorer son grands défis que connaissent les villes
image et de devenir un nouveau Hub marocaines comme le défi de l’habitat
incontournable à l’échelle africaine. insalubre, le délaissement du patrimoine
Ainsi, elle est confrontée à de nombreux architectural et l’absence d’espace public
défis qu’elle compte affronter avec une et d’espace vert.
série de grands projets urbains. Nombre D’où ma motivation principale de ce
d’entre eux s’est concentré sur la côte choix d’étude, qui prend ses racines
de la métropole. dans la singularité de ce quartier qui a
Ce retour vers le littoral suit une le potentiel de devenir une vitrine pour
tendance que connaissent plusieurs toute la métropole. Une métropole qui
grandes métropoles à travers le doit mettre en valeur son patrimoine
monde. Créer une ville attractive et architectural qui fait sa grande richesse
innovante avec une identité qui lui est et oser pour se distinguer et se faire
propre devrait passer par un littoral qui une place dans la cour des grands. Le
refléterait cette ambition. Casablanca, phare de Casablanca présente une
une ville bien qu’elle soit bordée par les particularité supplémentaire, c’est l’un
eaux de l’Atlantique a presque toujours des rares phares à se trouver si proche
vécu en tournant le dos à la mer. La vie d’une entité urbaine (en général ils sont
urbaine y est en totale déconnexion avec présents dans des lieux enclavés ou
l’élément aquatique. L’un des éléments éloignés).

3
Partie Introductive

Etat de l’art

1- P. SCHMIT, N. Plusieurs publications se consacrent Cependant, pour le cas du phare d’El Hank,
LEMARCHAND, Le
patrimoine maritime aux thèmes du littoral et des projets la documentation se fait rare, peu d’élément
en Basse-Normandie qui y sont reliés pour démontrer traitent du phare ou de la presqu’île qui
: Réflexions sur deux
que les littoraux urbains évoluent le contient. En effet, elle reste la plupart
décennies d’actions
publiques et privées, continuellement, de zones industrielles négligée dans les productions scientifiques,
CRéCET, Caen, 2005, p-1. on se concentre plus sur les barres orientées
locomotives de la croissance urbaine et
de Candilis et qui ont été sujet de plusieurs
économique à de nouvelles fonctions. études et thèses. L’un des livres les plus
Ce qui induit aussi un changement de utilisés pour ces études est « Casablanca
typologie d’espace, passant d’espace mythes et figures d’une aventure urbaine »
privé au caractère fonctionnel à des Jean-Louis Cohen.
espaces publics dans les cas idylliques, Même les récents projets comme celui
mais sinon ils deviennent des espaces en de la promenade Hassan II (en cours de
déphasage avec l’évolution urbaine. Les réalisation), laisse un point d’interrogation
littoraux où « un tissage compliqué (et sur cette partie du littoral. Et les orientations
parfois conflictuel) d’écologie naturelle, du schéma directeur d’Anfa n’ont pas
de tourisme, de culture, de loisir, de d’orientation fixe et claire sur le devenir de
transport, de sécurité et de politique cette presqu’île.
La notion de patrimoine maritime est
s’installe et leurs frontières deviennent
relativement récente, elle a émergé au
de plus en plus obscures. Des notions tournant des années 1970-1980. « Le
de durabilité mondiale se manifestent patrimoine maritime comme définit par
sur les rives de chaque littoral. Les Pierre Schmit et Nathalie Lemarchand,
opportunités sont infinies. » Par ailleurs, «comprend l’ensemble des éléments
l’auteur note que l’importance culturelle matériels ou immatériels liés aux activités
des ports et des littoraux était pour humaines qui ont été développées dans le
longtemps occultée derrière le rôle de ces passé, récent ou plus lointain, en relation
derniers dans les réseaux économiques avec les ressources et le milieu maritimes.»1
et commerciaux. Mais l’un des documents les plus important

4
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

ayant fait la notion de patrimoine est la sociale et culturelle. Ils soulignent « leur 2- F. Peron « Le patrimoine
maritime culturel : de
Convention du patrimoine mondial de forte valeur identitaire pour les sociétés l’inventaire à l’action
l’UNESCO qui démontre l’importance de actuelles, leur dimension économique et (exemple des espaces
la préservation du patrimoine culturel et peuplant de premier ordre ». L’une des côtiers bretons), Actes
du colloque international
naturel et essaie par le même biais de les problématiques qui apparaît dans cet article pluridisciplinaire «Le
définir et les classer. et qui se rapprochent de notre rayon d’étude littoral : subir, dire, agir»
Dans le colloque international ( le littoral: est «comment concilier la préservation à Lille du 16 au 18 janvier
2008, G. Marie et al, p-1.
subir, dire, agir ), les intervenant composés des héritages bâtis dans un espace réduit
d’historiens et géographes relèvent et soumis à de fortes pressions foncières
l’importance du patrimoine maritime culturel en raison de l’installation de populations, 3- G. MARIE, Fr. PERON, Le
patrimoine maritime bâti
malgré sa faible prise en compte dans le pérennes ou non, et développement des littoraux : élément
développement durable des littoraux. On d’activités économiques et de service ? »3 majeur d’identité et de
note dans le texte, l’absence d’architecte, Par ailleurs, on retrouve certains ouvrages reconstruction culturelle
et sociale des territoires
aussi bien dans la partie du diagnostic que comme celui de Vincent Guigueno où on côtiers d’aujourd’hui,
dans la partie d’action. Une action qui a pour a constitué un catalogue riche de divers Hal, France, 2009, p-3.
but « de permettre [aux territoires littoraux] phares en France pour illustrer les périodes
d’évoluer dans l’avenir en intégrant leur historiques dont ils ont été témoins. Ainsi,
originalité culturelle et humaine considérée on fait ressortir les particularités de chaque
comme une ressource non-délocalisable à phare et les mouvements architecturaux qui
forte potentialité humaine et économique»2. les ont influencés.

Dans l’article « Le patrimoine maritime bâti


des littoraux : élément majeur d’identité
et de reconstruction culturelle et sociale
des territoires côtiers d’aujourd’hui »,
les auteurs Guillaume Marie, Françoise
Péron mettent en place des catégories des
éléments bâtis constituant les littoraux
sans oublier d’indiquer leur importance

5
Partie Introductive

Problématique

Un dicton dit : « Si Casablanca existe,


c’est grâce au port. Et si le port existe,
c’est grâce au phare. »
Le phare d’El Hank qui a donné son
nom au quartier. Ce quartier qui se
trouve aujourd’hui en pleine dynamique
d’une ville qui veut se hisser au rang
des grandes métropoles mondiales en
s’ouvrant sur son littoral. Parallèlement,
le quartier d’El Hank reste le maillon
oublié de ce dynamisme. Plusieurs
projets de grandeur sont nés sur le
long du littoral casablancais souvent à
tendance commerciale dont la principale
visée est le profit. Ces derniers sont
restreints à des couches sociales aisées.
Le quartier d’El Hank, comme tissu
urbain, est complexe.
Tout d’abord, c’est un quartier qui donne
sur le littoral casablancais. Un littoral qui
fut l’origine de la naissance même de la
ville. Il trace l’image de la ville, et il est
porteur des ambitions et des potentialités
multiples dans le domaine industriel,
économique, touristique et urbain.
Aujourd’hui, la gestion de ce littoral
représente un défi d’envergure pour la

6
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

ville. Mais la question qui se pose est se confrontent aux défis majeurs des
«comment gérer cet élément à l’échelle villes marocaines (l’habitat insalubre),
d’un quartier ?» Sachant la pression le manque d’espace public et des
spéculative du marché immobilier sur équipements socioculturels.
des zones semblables. Nombreux sont Le phare représente à lui seule, l’entrée
les bâtiments à valeur patrimoniale qui du Maroc dans la mondialisation. Avant
ont été sacrifié et remplacé par des ,le Maroc était plus au moins fermé sur
nouvelles constructions dans le seul but ses terres.
de faire des profits. Ce qui nous amène
au second composant de ce quartier. En misant sur l’assurance de ces terres
En effet, le quartier d’El Hank, avec sa plutôt que la découverte de ce qu’il y avait
richesse et sa diversité patrimoniale au-delà de l’océan contrairement à ses
font de lui un sujet d’étude intéressant. rivaux européens qui conquièrent des
Plusieurs entités à grande valeur territoires outre-mer et surent développer
patrimoniale se partagent l’espace sans de grands ports de commerce et
pour autant communiquer. L’absence d’échange ce qui leur a permis de grandir
de symbiose entre ces éléments donne et de se développer. Un développement
une fragmentation qui va jusqu’à qu’a connu Casablanca d’une manière
l’isolement de certaines parties, en exagérée, seulement 30 ans après la
l’occurrence le phare d’El Hank. Il est construction du phare. À un tel point,
un élément physiquement présent, mais que cela était devenu ingérable. La ville
symboliquement peu valorisé. connut de grands exodes ruraux, ce qui
C’est peu fréquent de trouver un site engendra un manque de logement. D’où
qui réunit à la fois, un élément majeur la naissance du bidonville. Un problème
du patrimoine construit maritime (le dont souffre toujours le Maroc jusqu’à
phare), des immeubles patrimoniaux présent malgré les différentes initiatives
modernes (les barres de Candilis) qui gouvernementales. Les barres de Candilis

7
Partie Introductive

quant à elles représentent une solution création de nouveaux espaces verts qui
à cette crise. Mais vite, cette initiative pourront être même gérés à l’échelle
a montré ses limites. Les concepteurs du quartier. Un espace vert devant le
avaient une vision clairement éloignée littoral dans une métropole permettra
de la réalité du Marocain. Ce qui se certainement à la ville de se distinguer.
voit aujourd’hui sur les façades et les Créer un équilibre entre le tracé minéral
changements des plans de ces barres. et végétal. Un projet d’espace vert serait
Actuellement, ces habitations connaissent aussi bien pensé avec un projet d’espace
un problème de dégradations. Un culturel. Un autre point qui fait défaut à
manque d’intimité, il y a une absence Casablanca. Ainsi, il ne serait pas faux
de transition entre l’espace public et de marier ces deux projets et créer un
l’espace privé. Ainsi certaines barres élément fort pour porter la nouvelle
se trouvent enclavées dans les espaces image du quartier.
extérieurs. Les pieds d’immeuble, ont la Pour ainsi dire, ce sont deux éléments de
capacité d’être un début de réponse à ce réponses à un problème de connotation
problème. positive que connaît le quartier
À l’échelle de tout le quartier, la faible actuellement. On peut dire que le quartier
densité génère des espaces indéfinis, d’El Hank est un témoin de l’aventure
sans grandes qualités. urbaine moderne de Casablanca. Il
y est facile de lire, la naissance et
Ce qui nous amène au dernier point que l’agrandissement de la ville ainsi que
connaît non seulement le quartier, mais sa mal-gérance. Tous ces composants
toute la ville est le manque ou l’absence ne font que compléter le tableau d’un
d’espace vert. Casablanca a cédé à la littoral compartimenté avec divers
spéculation immobilière. Le quartier projets hétérogènes et discontinus; ils
d’El Hank est une opportunité pour la se concurrencent négativement plutôt
ville de se rattraper. L’espace permet la que de se compléter.

8
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Question Principale et Questionnement

« Quel est le devenir du site de la mieux aborder ce défi ? Faire du quartier


presqu’île d’El Hank dans un contexte d’El Hank un exemple de consolidation
marqué par la privatisation et un et de réconciliation des citoyens avec
bétonnage agressif du littoral?» leur littoral passera certainement
par un programme nouveau loin des
Le littoral peut être vu comme un système perspectives lucratives et mercantiles
urbain aujourd’hui morcelé, mais qui a des promoteurs, mais qui n’oublie pas
le potentiel d’être un tout en soi où ses la réalité du marché.
différents composants fonctionneraient Comment réussir le défi de créer des
en symbiose. Mais comment un quartier structures qui promeuvent l’ouverture
peut-il présenter autant de richesse en à la culture et l’histoire, et en même
terme de composition architecturale et temps qui restent des projets viables et
urbanistique et être en même temps pourquoi pas auto-suffisants ?
fragmenté et en totale relégation par
apport à son contexte ? Quels sont les
rapports entre les composantes urbaines
de ce littoral ?
Peut-on imaginer une valorisation du
phare d’El Hank à l’échelle de la ville,
pour passer d’un élément anecdotique
à un élément majeur et structurant du
quartier ? Quel projet architectural pour
accompagner cette action urbaine ?
Est-il juste de penser que le phare d’El
Hank pourrait être l’élément fédérateur
de cet espace ?
Quelle est l’approche à entreprendre pour

9
Partie Introductive

Logigramme

10
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

11
1-Présentation du site

1-Rapport des travaux La presqu’île d’El Hank profite


d’élaboration d’un
plan stratégique d’une situation stratégique et d’une
d’aménagement et morphologie qui la distinguent dans le
de développement
durable de la Préfecture tracé de la côte.
d’arrondissement
d’Anfa,IAU, 2010.
«Elle est située à la pointe Nord de la
Préfecture d’Anfa, le secteur est délimité
au Nord par l’océan, au Sud par l’avenue
de Nice, à l’Ouest par le boulevard de la
Corniche et à l’Est par la rue Lahjajma
et le secteur Bourgogne.
D’une superficie de 87 hectares environ,
le secteur compte 11 950 habitants,
soit une densité de population de 137
Fig 1 : Carte schémati-
sant l’emplacement du habitants/hectare.
site par apport à la ville. Les formes d’habitat sont diverses : s’y
côtoient des villas de haut standing, des majeur dans la continuité logique et
immeubles R+4 et R+5, ainsi que «les compréhensible d’une future ballade
bidonvilles» de Douar Mkaznia, Douar maritime qui accompagnerait la nouvelle
Bahria et Douar Martin. Le secteur image de la ville.
est caractérisé par une densité bâtie
importante, notamment au niveau de la
pointe d’El Hank.»1
Ainsi, aujourd’hui le quartier est au centre
Page en face : photo
satellitaire du site de
d’un dynamisme urbain représenté par
la presqu’île d’El Hank. tous les projets qui surgissent sur le
Source: Google Earth.
front de mer. Il représente un maillon

12
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

13
vue aérienne du site , prise depuis la mosquée Hassan II

14
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

15
2- Intérêt du site
2-1- Intérêt historique du site
Fig 1: Gravure d’Anafé
au XIXème siècle. XVI de
2-2-1 Anfa 2-2-2 Dar el-Beiba
l’ouvrage Civitates Orbis
Terrarum de Braun et Il a fallu longtemps avant que la ville
Hogenberg, 1572.
ne soit restaurée. C’est seulement en
1770 que les murs de la ville ont été
Fig 2: Le grand Socco et
la tour de l’Horloge, vers reconstruits et renforcés. Le sultan, qui
1910. a donné l’ordre de reconstruction, a
renommé la ville «Dar el-Beiba». L’objectif
était de créer un bastion militaire et

D.R
économique. À partir de 1854, le grain a
Casablanca fut mentionné pour la été exporté vers l’Europe, en particulier
première fois au XIe siècle. vers la France. Ce grain a été produit à
À l’époque, ce n’était pas plus qu’un petit l’intérieur des terres et expédié du port.
village. Les gens appelaient le village « L’exportation a augmenté lorsque des
Anfa». Il a été fondé par les Berbères. Au bateaux à vapeur ont été introduits. Les
fil des ans, le village a grandi, l’endroit entreprises européennes ont ouvert des
attrayant à la côte attira plus de gens. bureaux à Dar el-Beiba pour faciliter le
Au XVe siècle, Anfa s’est transformée commerce. Les marchandises ont été
en centre commercial. Les navires stockées jusqu’à l’arrivée des navires.
commerciaux italiens et portugais ont
été ancrés dans le port. À la fin du
quinzième siècle, la croissance d’Anfa
fut interrompue en raison d’une attaque
des Portugais. Celle-ci était une réponse
aux attaques subies par les navires

M. Flandrin
portugais de la part des habitants.
Il en a résulté la destruction de la ville.

16
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

La ville était devenue un centre de collecte français connaissait aussi le potentiel de Fig 3 :Débarquement des
marchandises sous les
et de distribution. Un nombre croissant de Casablanca, avec ses liens avec Marrakech murailles de la médina,
marchands européens avaient déménagé et Fès, la riche campagne agricole et le port 1909.
dans la ville, qui comptait 8 000 habitants stratégique.
à cette époque. Cette arrivée d’une nouvelle Pendant l’occupation française, le commerce
classe riche a également eu des conséquences s’est accéléré. Des installations industrielles
sur l’expression du règlement. Les hangars ont été construites en ville et la Médina
ont été remplacés par des habitations s’est densifiée. Les prix des terrains ont
permanentes Les Européens ont utilisé le augmenté de vingt-cinq fois et le nombre
nom « Casablanca » pour la ville, en raison de résidents a augmenté encore plus.
des bâtiments blancs. Ce nom est devenu En 1912, Casablanca comptait 46 000
répandu. Les gens de l’arrière-pays se sont habitants, dont 12 000 Européens.
installés dans la ville pour trouver du travail.
Des cabanes ont été construites en dehors
des murs de la ville.
En 1904, l’Allemand Paul Mohr a écrit
: « Casablanca est la plus grande ville
commerciale du Maroc et abrite le plus
grand nombre d’Européens après Tanger ».
Cette citation illustre l’importance de la ville
et la croissance qu’elle a subie.
En 1907, sept Européens ont été tués par les
habitants. La France a réagi immédiatement
avec une attaque. Après que la ville a été
bombardée, les troupes françaises ont
été conduites en ville. Casablanca était
maintenant contrôlé par les Français. Le
meurtre des sept Européens était une excuse
intelligente pour envahir. Le gouvernement
S.G.I

17
Intérêt du site

XIème: «Anfa», installement XIIIème: Centre d’échange, XIVème: Déstruction par les 1770 : La ville est restaurée 1854: Exportation de 1904: Paul Mohr: 1907: Occupation française 1912 : Protectorat sur le
des bèrbères. intêret des européens. portuguées nouveau nom : “Dar céréales vers l'Europe "Casablanca est la plus Le commerce s'est Maroc
el-Beiba”. (en particulier la France) grande ville commerciale accéléré, la ville a 46 000 residents
Flux d'Européens au Maroc et lieu augmenté plus
Nouveau nom: du plus grand nombre rapidement
"Casablanca". d'Européens après Tanger".
8000 habitants

18
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

2-2-3-Les plans d’extension Casablanca intramuros Fig 4 : Le petit port est


achevé en 1917.
Dans la période comprise entre 1920 et
Le plan à gauche a été dessiné par
1950, Casablanca est devenu « l’endroit
Weisgerber. Il montre la situation en
où se situent » les développeurs et les
1900. Les murailles de la ville entourent
investisseurs. La ville a continué à croître.
la ville entière, qui ne dépassait pas 50
Les architectes et urbanistes français, Fig 5 : Félix Weisgerber,
hectares. Le dessin à droite montre la plan de Casablanca,
tels que Tardif (1912), Prost (1917),
taille de la ville à cette époque. La ligne publié dans le Bulletin de
Courtois (1944) et Écochard (1951) ont la Société de Géographie
noire illustre le rivage aujourd’hui, et la de Paris,1900.
élaboré des plans d’extension pour
ligne rouge montre les limites de la ville
structurer la croissance. Ces nouveaux
au moment du plan en 1900.
plans ont défini l’aménagement de la
ville. C’est aussi dans cette période que
les bidonvilles sont devenus un énorme
problème. En 1950, la ville a atteint 650
000 habitants, dont 120 000 personnes
vivaient dans les bidonvilles. Les quartiers
de recasement comme Carrière Centrale,
Ain Chock, Hay Hassani, Sidi Othman et
El Hank furent construits pour abriter les
habitants de ces bidonvilles..
D.R

D.R

19
Intérêt du site

1: J-L. COHEN, Casablanca Le plan d’extension de Tardif Le plan d’extension de Prost


mythes et figures d’une
aventure urbaine, Hazan,
France, 1998, p 32. L’arpenteur Albert Tardif a élaboré un L’architecte et planificateur français Henri
plan d’extension en 1912. Il a essayé de Prost a proposé son plan en 1917. Le plan
relier les parties de la ville dispersées au était décisif pour la façon dont la ville s’est
hasard et a aménagé un réseau routier. développée jusqu’à aujourd’hui. Selon Cohen
Son plan consistait en trois grandes et Eleb1 «son nom est connecté à Casablanca
zones d’extension. La première était à comme Haussmann est connecté à Paris». Le
l’ouest de la médina, réservée aux villas plan comporte trois points clés. Le premier
de luxe. Les deux autres étaient du côté est l’amélioration et l’extension d’un réseau
est et étaient destinés au logement et à routier structuré. Deuxièmement, il a divisé
l’industrie. la ville en différentes zones, chacune avec
sa propre fonction. Troisièmement, chaque
zone est associée à ses propres règlements.
Des restrictions de hauteur et des règles
d’hygiène et de santé publique sont imposées
à chaque quartier.
Fig 6 : Albert Tardif,
Plan d’extension de
Casablanca, 1912.

Les annotations sont de


la main d’Auguste Perret,
qui utilisa ce tirage en
1913 pour situer ses lieux
d’intervention.

Fig 7 : Henri Prost,


Plan d’aménagement
et d’extension de
D.R

D.R
Casablanca, publié dans
France-Maroc 1917 (La
Source, Rabat)

20
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Le plan d’extension de Courtois Le plan d’extension d’ Écochard Fig 8: Alexandre Courtois,


plan d’extension de
Casablanca, 1944.
En 1944, la ville a atteint plus de En 1952, le gouvernement a embauché
Il critique les lotissements
500000 habitants. Courtois reçut l’ordre Michel Écochard pour concevoir un trop distants et suggère
d’étendre la disposition de la ville que nouveau plan. S’inspirant de la Charte «d’arrêter brutalement ces
Prost avait faite trente ans plus tôt. d’Athènes, il a proposé que les activités extensions fantaisistes».

Il propose de nouveaux districts industrielles dans le port soient plus


industriels dans l’Est et prévoit de répartir liées aux districts de logement. Il a aussi
Fig 9: Michel Écochard,
les nouveaux arrivants de manière plus insisté sur le fait que le plan n’inclue pas plan de zoning de
équilibrée. de quartiers séparés pour les musulmans, Casablanca et de sa
banlieue, 1952.
Pour éviter les problèmes de circulation les juifs ou les européens. Il a été le
majeurs, il a modernisé les principaux premier à le faire, tous les anciens plans Le nouveau plan de
zonage de 1952 restera
carrefours routiers et conçu un système étaient basés sur une stricte ségrégation en vigueur jusqu’au
hiérarchique de rues. .C’est cette période qui marquera le milieu des années 1970.
début des quartiers de relogement.
D.R

D.R

21
Intérêt du site

Synthèse cartographique de l’évolution de la ville et du site de la presqu’île

Fig 10 : schéma d’après


Félix Weisgerber, plan de
Casablanca.

Fig 11 : schéma
d’après Albert Tardif,
Plan d’extension de
Casablanca.

Fig 12 : schéma
d’après Henri Prost,
Plan d’aménagement 1900 1912 1917
et d’extension de
Casablanca.

Fig 13 : Plan des


lotissements de Georges
Buan, 1915.

Fig 14 : Plan de Henri


Prost 1922
G. Buan

H. Prost
22
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Fig 15 : schéma d’après


Alexandre Courtois,
plan d’extension de
Casablanca

Fig 16 : schéma d’après


Michel Écochard, plan de
zoning de Casablanca et
de sa banlieue

Fig 17 : schéma d’après


1944 1952 2018 l’ orthophotoplan de
Casablanca.

Fig 18 : War office, Gene-


ral staff, 1942

Fig 19 : Carte dressé,


dessiné et publié par:
L’administration de la
conservation foncière
du cadastre et de la
cartographie. 1986.
C.I.A

D.R

23
Intérêt du site

Schéma
d’Aménagement
Directeur
et
2-2-4-Passage aux SDAUs de voies, l’installation d’équipements
d’Urbanisme : le SDAU est publics, mais aussi et surtout à travers
un document d’urbanisme À partir du 2 mars 1956, le protectorat la réalisation de grandes opérations de
de planification Institué
par le dahir portant loi
français ne dirigera plus le pays et logements sociaux visant « l’éradication
n° 1.84.17 du 21 Rabia II le pouvoir exécutif sera confié au » de certains grands bidonvilles. En
1404 (25 Janvier 1984).
(A.U.C)
roi Mohamed V et à son parlement effet, le bidonville a toujours constitué la
«Ce document élu. Contrairement à la politique et à configuration autour de laquelle toutes
d’urbanisme constitue l’économie, par exemple, il n’y a pas eu de les stratégies urbaines de la ville se sont
aujourd’hui la pièce
maîtresse de la grands changements dans le domaine de articulées (stratégies de reconquête et
planification urbaine à l’architecture. Les architectes marocains de contrôle des périphéries).
Casablanca.» ( A.U.C)
et français ont poursuivi leur travail. Le L’instauration du Schéma de
IAU-ÎdF: Institut nouveau gouvernement marocain voulait développement et d’aménagement
d’aménagement et rivaliser avec son maître de formation, et urbain (SDAU) de la région du grand
d’urbanisme de la région
d’Île-de-France. ne voulait pas être inférieur aux Français. Casablanca et la création de l’Agence
«Elle procède à toutes Les bâtiments modernistes étaient encore urbaine en 1984 figurent également
études, enquêtes et
recherches ayant pour construits, comme à l’époque coloniale. comme mesures structurelles prises
objet l’aménagement Suite aux émeutes de 1981, la maîtrise par l’État. L’œuvre de Pinseau restera
et l’urbanisme dans la
région île-de-France.
de l’espace urbain périphérique de la en vigueur jusqu’à la sortie du nouveau
Elle peut prêter son ville s’est effectuée à travers une action SDAU en 2010, par l’agence urbaine de
concours technique à
tout organisme qui le
politique et sécuritaire de découpages Casablanca en collaboration avec l’IAURIF
lui demanderait pour administratifs et d’implantations de (IAURIF, devenu depuis 2008 IAU-ÎdF).
effectuer des études commissariats. Ce dernier SDAU subi une révision en
similaires en France et à
l’étranger» Art.1er des Il n’en demeure pas moins que l’État Novembre 2010 pour une publication
statuts a opéré sa mainmise sur l’espace officielle en 2014.
périphérique à travers des actions
Page suivante: schéma territoriales de redressement de
des moments clés de l’espace public avec les élargissements
l’histoire urbaine de
Casablanca

24
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

1906 1912
Le port de Casablanca devient le Plage de Sidi Belyout.
premier port du Maroc détrônant Construction du Phare.
Tanger, avec l’aide des français
(6 ports à l’origine)

Expérimentation
française avec un plan

1917
radioconcentrique
autour de la medina

1956 Indépendance
1952 Le Plan Prost ( quartier art-déco)
du Maroc = quartier très
Le plan Ecochard, fonctionnel.
plan linéaire.

La ville s’étend alors à l’est avec la


création de grands quartiers de
logements collectifs (trame de 8*8 m)

1971 2014
Le port est séparé
de la ville
Le schéma
1984 directeur 1993
de M.Pinseau S.D.A.U
du Grand
Casablanca

Fin des travaux de la


Le but est de faire des découpages Mosquée Hassan II
administratifs et de mettre un réseau
de transport en commun (inexistant
jusqu’alors)

25
Intérêt du site

2-2-Intérêt de mise en valeur


AUC: 1’Agence
de Casablanca est un
Urbaine 2-2-1- Documents d’urbanisme - Le SDAU est un outil de planification
établissement public spatiale. Le développement intégré qu’il
doté de la personnalité Le Schéma Directeur d’Aménagement propose conduit à une planification
morale et de l’autonomie Urbain (SDAU) générale de l’utilisation du sol et du
financière et placé sous
la tutelle du Ministre de système des transports et, par là, à la
1’Intérieur et le contrôle
financier de 1’Etat.
programmation des grands équipements
et des actions d’aménagement qui
engagent l’avenir de l’agglomération ;
- Le SDAU n’est pas un document
de la planification économique.
Néanmoins, il doit se baser sur une
connaissance approfondie de la base
socio-économique existante et de ses
tendances afin qu’il puisse répondre
aux besoins existants et futurs et en
soutenir le développement ;
- Le SDAU comprend une programmation
globale du développement urbain
Le Schéma Directeur d’Aménagement destinée à orienter et à coordonner
Urbain est un outil de planification les programmes d’action de l’État, des
urbaine qui dresse, pour un horizon collectivités locales et des établissements
temporel défini, généralement 25 ans, et services publics quant à leurs activités
les grandes lignes du développement d’aménagement et d’équipement des
intégré des agglomérations urbaines et agglomérations urbaines ;
leurs zones d’influence directe. - Le SDAU constitue un guide pour la
Cette définition appelle les remarques préparation des plans d’aménagement
suivantes : des divers secteurs de l’agglomération ;

26
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

- Le SDAU constitue un cadre de La carte ci-contre est la synthèse de


référence pour les investissements dont plusieurs analyses et cartes réalisées
il oriente la localisation. par l’IAU. On note dans les orientations
Le SDAU de Casablanca prévoit pour le
Triangle d’Or
site un grand projet urbain , un grand
du schéma stratégique du littoral que la
préservation de la vue sur la mer n’est
Pa
parc (urbain,forestier , naturel ) pas prise en compte dans la presqu’île
Plan Directeur D’Aménagement et de d’El Hank.
Développement Durable (PDADD) Des zones non aedificandi sont
définies sur le site, cette étude de l’IAU
recommande pour le plan d’aménagement
des conditions d’urbanisation de
d'El Hank cette presqu’île par un zonage et un
règlement adaptés qui permettent de
lancer un concours. «A titre d’exemple,
me Grande Mosquée
sur ce site, le coefficient d’emprise au sol
ne doit pas dépasser 20%, le coefficient
Hassan II
d’occupation des sols sera limité à 0,5, et les
constructions ont une hauteur maximale de
20m, afin de ne pas concurrencer le phare
qui se trouve à proximité, et qui doit rester
le point le plus haut du site et un repère dans
la ville. Ces règles d’urbanisme permettent
de réaliser des bâtiments d’exception ayant
des volumes intéressants.»
«Ce secteur comprend également le quartier
CIFM, qui correspond au quartier d’habitat
situé au Sud de la presqu’île d’El Hank,
constitué de bâtiments collectifs discontinus

27
Intérêt du site

2: IAU îdF ,Plan stratégique de barres. Ce quartier nécessite d’une claire et logique’
d’aménagement et
de développement
part une intervention sur le bâti dégradé
durable de la Préfecture pour améliorer la vie des habitants, et
d’arrondissements d’autre part sur les espaces extérieurs pour
d’Anfa, avril 2011, p139.
désenclaver le quartier, résidentialiser les
pieds d’immeubles et requalifier les espaces
extérieurs. Cela pourra s’accompagner
d’une opération pilote de logements afin d’y
accueillir les populations présentes dans le
bidonville de la presqu’île.»2
Ainsi, on peut résumer la vision de l’IAU
comme un compromis entre la vision de
la ville sans bidonville et la promotion
de l’image de la ville tout en prenant
en compte l’intérêt des habitants de la
presqu’île.
Si on peut garantir que les habitants de la
cité des Mokhaznis et ceux de l’Artillerie
restent proche de l’environnement qui
leur est familier. On peut certainement
dire que c’est une proposition acceptable.
En même temps cela aura un bon impact
sur la cité CIFM qui connaît une densité
très faible et des espaces publics

I.A.U
non définis posant un réel problème
d’identification et d’entretien de ces
derniers.
La vision du PDADD est une vision assez

28
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Royaume du Maroc
Ministère de l’Intérieur
Agence Urbaine de Casablanca

Plan stratégique d'aménagement


et de développement durable
de la préfecture d'arrondissement d'Anfa - Phase 2 -

Plan Directeur d'Aménagement Triangle d’Or Parc de la Ligue Arabe

et de développement durable Quartier Art Déco


Port de pêche
Phare d'El Hank
Royal Golf d'Anfa + hippodrome Grande Mosquée Médina
Hassan II

Ain Diab Anfa Place

Villas d’Anfa
Site préhistorique

Parc de Sindibad
0 500 1 000 m

Echelle : 1/20 000


Sources : IAU îdF
Date 2010
Marabout
de Sidi Abderrahman
1

Morocco Mall
Axe 1 : Réduire les inégalités sociales et spatiales pour une ville plus solidaire
Développer l’habitat Compléter l’offre d’équipements
Bidonvilles à résorber Principes d’équipements sportifs à proposer
Friches et terrains nus à régénérer Principes d’équipements sociaux à proposer
Secteurs de mixité et de densité à
renforcer le long des grands axes et du TCSP G
Grands Projets en cours
Secteurs à densifier
Secteur d’habitat de Derb Ghalef à requalifier
Secteur d’habitat social à requalifier

2
Axe 2 : Stimuler l’activité locale et et accroître l’attractivité de la métropole
Maintenir et développer l’activité tertiaire Développer le tourisme et améliorer l’image de
Axes tertiaires à développer/ existants Casablanca
C
Centralité tertiaire en cours de réalisation Zone pour équipements touristiques à privilégier
Renforce
Renforcer les activités commerciales Secteurs hôteliers à développer
CCentralité commerciale en projet CContinuité de la promenade littorale envisagée/ existante
MMarché Derb Omar à requalifier TTourisme de shopping à valoriser
1
MMarché Derb Ghallef à réaménager GGrands équipements projetés
2
PPôles d’attractivité en RDC à renforcer RRepères verticaux potentiels à proposer
AAxes de développement de l’activité en RDC
PPrincipe de création d’un marché périodique

Améliorer les fonctionnements portuaires et


logistiques
IInterface port/ville/gare à aménager
EExtension envisagée du port
Escale croisière envisagée
Port de plaisance à proposer
Port de pêche à mettre en valeur
Zone de logistique urbaine à proposer
Redeploiement de la logistique de Derb Omar

Axe 3 : Améliorer durablement l’environnement et la qualité de vie des habitants


Améliorer la circulation et le stationnement Développer et valoriser la trame verte et bleue
Réorganisation de la voirie autour des pôles Ceinture verte du SDAU à proposer
générateurs de traffic Espaces verts structurants à valoriser
Zones de projet nécessitant un maillage Espaces verts de proximité à proposer
routier adapté Tracé originel de l’oued Bouskoura à traiter
Boulevard urbain à proposer Renforcer les liens entre l’océan et la ville
Parkings relais à proposer
Valoriser le patrimoine architectural, urbain et
Développer les transports en commun et paysager et le littoral
les modes de déplacement doux Ensembles patrimoniaux à mettre en valeur
Tramway en cours de réalisation SSite préhistorique à réaménager
Tramway projeté EEdifices et sites ponctuels
RRER projeté AAxes de grande hauteur à développer
GGares RER projetées Plage naturelle à valoriser
GGares multimodales projetées PPointes rocheuses et points de vue à valoriser
Ligne Grande Vitesse envisagée
Principe de circulations douces
proposées/ existantes

29
Intérêt du site

2-2-2-Exemples d’espace valorisant budget trop élevé…), il faudra alors


les phares réfléchir à préserver la mémoire du site,
à l’éventuelle cristallisation des ruines et
Le phare est un attracteur de regards à leur intérêt écologique et paysager et
(« eye-catcher » disent les Anglais). si possible à leur accessibilité (physique
Tout comme certains clochers d’églises ou virtuelle).
caractéristiques, ou plus récemment - • La réhabilitation des bâtiments et des
quand elles sont judicieusement situées extérieurs avec une affectation et un
- les fermes éoliennes, il est un marqueur usage particulier à des fins de visite, avec
du territoire, ligne verticale formant une une diversité d’usage et la possibilité de
équerre avec l’horizon maritime ou bien combiner plusieurs usages.
avec la ligne droite, sinueuse ou brisée du
rivage. Il permet, de loin, d’identifier le Valorisation culturelle
lieu, la commune. Sa charge symbolique Il s’agit principalement de projets
est telle que certains sites s’identifient à d’exposition, de musées, d’espaces
leur phare (Eckmühl à Penmar’ch ou le d’interprétation… qui peuvent faire
Stiff à Ouessant). l’objet de présentation attractives
S’agissant de valorisation, on peut mettant en scène le patrimoine bâti,
distinguer deux grands cas de figure en leur environnement ou le territoire.
termes de mise en valeur : Il peut être intéressant de décrire les
• La réhabilitation des bâtiments équipements d’aides
et des extérieurs pour leur valeur à la signalisation/surveillance maritime,
historique, architecturale et paysagère mais aussi la vie des gardiens avec
sans affectation et usage particulier l’évolution des nouveaux équipements.
à des fins de visite. Dans certaines L’accueil d’artistes en résidence peut
situations, aucune réhabilitation du également être envisagé. Les contenus
bâti ne sera possible (à l’état de ruine, scientifiques et culturels devront être

30
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

précisés afin de ne pas systématiser endommagés…) et de nombreux


sur tous les sites des « musées » ou évènements ont été organisés
expositions sur le même thème. (expositions, concerts, conférences,
visites guidées, pièces de théâtre,
La Lanterna de Gênes (Ligurie, Italie) congrès…).
Le complexe monumental de la Lanterna
accueille le Musée, fondé en 2004, un
authentique trésor d’histoire et de
mémoire de la ville; un parc, en accès libre,
où sont organisés des spectacles et des
rencontres; tout cela, bien évidemment,
sans perdre sa principale fonction de
phare. Il est possible de visiter la tour
jusqu’à la première corniche, et ainsi
jouir d’une vue complète et inhabituelle
sur Gênes et sur son port. De 2004 à
2014, le site fut géré par la Fondation
Muvita.
En juin 2014, c’est l’association Giovani
Urbanisti qui grâce à des sponsors privés
et la disponibilité des bénévoles s’est
chargée de la gestion du phare, du musée
et du parc pour éviter leur fermeture.
Les recettes de la billetterie ont permis
l’entretien du site (renouvellement des
panneaux, substitution du matériel
multimédia, restauration des éléments
D.R

31
Intérêt du site

La promenade Lanterna a été construite de services classiques (boutique), il


en 2001 dans le but de relier la ville à s’agit de proposer les phares comme une
son symbole et de créer une sorte de destination en termes d’hébergement :
terrasse sur le port de Gênes, restaurant gîtes individuels, gîtes de groupes, gîtes
ainsi la zone portuaire dans la ville. Le à thème…
sentier, d’environ 800 mètres de long, Il faudra affiner les propositions pour
longe les murs du XVIIe siècle et du XIXe définir précisément les types et la
siècle. La promenade a été conçue pour nature des hébergements, les qualités
relier le terminal de ferry directement à et classements, les prestations en
la Lanterna di Genova, mais aujourd’hui, termes d’équipements. Le luxe comme
en raison des travaux routiers, il est un on l’entend aujourd’hui implique des
peu moins facile à atteindre. À partir prestations obligatoires, comme la
du terminal de ferry, prenez le premier mise en place d’équipements (piscine,
pas et vous êtes devant le chantier. À mobilier de luxe…) qui ne sont pas
ce stade, prenez la Via Milano sur le forcément en adéquation avec l’esprit
chantier et suivez-la jusqu’à l’entrée du du lieu et qui captent une clientèle très
tunnel, où se trouvent des escaliers avec ciblée. Il faut éviter autant que possible
des panneaux indiquant la Lanterna. La toute éventuelle dénaturation et prévoir
promenade a une structure en acier et en des journées portes ouvertes pour
bois, de sorte que vous ne pouvez pas rendre le lieu accessible à tous. Les
voyager avec les vélos que vous devez expériences authentiques « vivre comme
transporter à la main. le gardien de phare » (mobilier rustique,
lumière tamisée …) sont à privilégier
Valorisation touristique (Source Conservatoire du littoral).
Au delà de la visite et de la montée à
la plateforme du phare ou au chemin de
ronde du sémaphore, et de prestations

32
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Le phare de Sénétosa (Corse, France)


Il a été transformé en refuge littoral pour
accueillir une vingtaine de personnes
(randonneurs, cavaliers, kayakistes …)
et le personnel de gestion. Le bâtiment
principal au rez-de-chaussée : accueil du
public, lieu d’information, petit espace
de présentation du phare ; chambres
pouvant être ouvertes au public et à
l’étage : espace réservé au gestionnaire
et au personnel des Phares & Balises

D.R
du littoral).
: chambres, cuisine. Cet espace sera
interdit au public. L’ancien bâtiment
Le phare du Capo Spartivento (Sardaigne,
technique sera quant à lui réservé Italie)
au public, avec la mise à disposition Situé sur la commune de Domus de Maria
de 2 dortoirs, d’un réfectoire et d’un (Cagliari) a été donné par l’Agence du
espace cuisine communs, type refuge patrimoine de d’Etat en concession pour 19
(vingtaines de personnes sans service ans à un opérateur privé. Le phare accueille
de restauration). Cette opération de désormais un hôtel de luxe (Source Agence
restauration, menée dans une démarche Conservatoire des Côtes de Sardaigne).
écologique, vise à mettre en valeur le
patrimoine culturel et environnemental
de la Corse. Elle est conduite par le
Conservatoire du littoral en partenariat
avec le Département de Corse du sud, le
FEDER, l’Office de l’environnement de la
Corse et la Fondation EDF (Source Conservatoire

33
Intérêt du site

Valorisation scientifique précis d’être utilisé comme siège d’un


Certains phares pourront accueillir centre de recherche et de diffusion des
des publics ciblés dans une logique de sciences de la mer.
recherche et d’observation du milieu L’ Observatoire des Côtes et de
: étudiants, chercheurs, associations l’Environnement Naturel Sous-Marin
qualifiées... (O.C.E.A.N.S.) s’occupe de :
• L’étude sur l’évolution et la dynamique
Phare Punta Sardegna (Sardaigne, Italie) des littoraux;
• La sédimentologie, géologie marine
Depuis 1995, le phare est le siège et cartographie des côtes et des fonds
de l’Observatoire des Côtes et de marins;
l’Environnement Naturel Sous-Marin • L’assistance à la planification et à la
(O.C.E.A.N.S.); la structure fut donnée en gestion des côtes;
concession perpétuelle et gratuite par la • L’orientation sur les options
Marine Militaire Italienne à l’Université d’adaptation aux variations climatiques;
de Cagliari et de Trieste dans le but • La formation et l’éducation à
l’environnement.
Actuellement, la structure, sert de base
logistique pour les activités didactiques
et de recherche du Coastal and Marine
Geomorphology Group (CMGG), elle est
également ouverte à tous les chercheurs
qui s’occupent des Sciences de la Mer. Elle
est, aussi, à disposition des Collectivités
locales (Mairie et Préfecture), de la
Région et des Ministères intéressés au
développement et à la défense de

34
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

l’environnement, mais aussi aux Parcs Parc marin international des Bouches de
Nationaux et aux Aires Marines Protégées Bonifacio.
afin de fournir un soutien à la gestion
des problématiques environnementales.
Au rez-de-chaussée se trouvent les
laboratoires de sédimentologie, de
cartographie et SIG, de géologie marine
ainsi que la salle de réunion/ didactique;
le premier étage, est consacré aux
logements, qui peuvent accueillir
jusqu’à douze étudiants ou chercheurs

(Source Observatoire des Côtes et de


l’Environnement Naturel Sous-Marin
O.C.E.A.N.S.). Le phare des Lavezzi en
Corse est aussi une base scientifique du

35
Intérêt du site

2-3-Intérêt écologique
«Dans
titanesque,
une
qui
entreprise
aboutira
2-3-1-Un littoral en constante
à l’ouverture de la plus évolution

D.R

D.R
vaste piscine d’Afrique.
Murailles du cimetière Sidi Plage et cimetière de
Creusé en bordure de
l’océan et alimenté par Littoral : zone de contact entre Belyout, 1907. Sidi Belyout,1907.
de l’eau de mer, son l’hydrosphère, l’atmosphère et la
bassin de 300 mètres de
longueur est protégé des
lithosphère dont le domaine comprend
vagues par des digues. la côte, le rivage, l’estran et l’avant-côte
Pensé à l’intention de tous
les publics, des clients «
(D’apr. Géomorphol. 1979).
populaires» ne sachant Le rapport des Casablancais et des
pas nager, auxquels un

D.R
Marocains en général avec le bord de la

D.R
bassin de 1.50 mètre de Vue aérienne de la piscine Vue sur la plage d’Anfa ,
profondeur est réservé mer était vécu avec méfiance. Une crainte
municipale, vers 1935. vers 1938 .
aux sportifs confirmés de l’océan qui n’empêcha pas tout de
qui disposent d’un stade
nautique et d’un ensemble même la modification dans le rapport de
de plongeoirs.» ( Portrait la ville avec son rivage.
de ville Casablanca,
IFA,1999, p:37 )
Pendant l’étirement de la ville vers
l’intérieur des terres. Une autre forme
de rapport se créa avec l’arrivée des
Européens et le développement du port.

D.R
D.R
Vue du chantier de la Grande Vue sur les Docks, 1948.
Le littoral autrefois délaissé connu alors Mosquée Hassan II, vers
plusieurs modifications, des mutations 1991.

de fonction ; l’arrivée de nouvelles


activités et la disparition d’autres.

Casa-Aménagement

D.R
Vue du chantier de la Vue aérienne du port avec
Promenade Maritime de la la ville.
Mosquée Hassan II, 2018 .
36
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Dès 1960 la Corniche est


entièrement occupée par
des plages privées telles
que le Sun Beach , une
sorte de Racing CLub de
France, qui attire « des
clients fortunés , des
hommes d’affaires et
leur familles» ou le Miami
Beach qui « filtre ses par
le jeu du prix d’entrée,
comme toutes celles qui
suivront sur la Corniche»
VH Magazine n°103,
Novembre 2011, p, 102.

On peut considérer
que la disparition de la
piscine Orthlieb et la
création de la digue liant
la mosquée Hassan II à
la presqu’île d’EL Hank
comme les événement
les plus marquant et les
plus dramatiques qu’est
connu le littoral.

37
Intérêt du site

3-
préoccupe
Casablanca
enfin
se
de
2-3-2-Etat du littoral promenades urbaines pour le moment.
ses espaces verts...Par Le projet de la Promenade Maritime
Aziza EL AFFAS | Edition -Promenades, plages et parcs Hassan II vise à combler ce vide. Le
N°:4804,le 28/06/2016.
littoral manque cruellement d’espace
Le centre-ville étant séparé de la mer vert et arborés comme tous le reste
par le port, la médina et le chantier de de la ville. « En effet, la moyenne y est
la marina, l’utilisation du front de mer de moins de 1 m2 par habitant (alors
Fig 20 : Carte des
reste intimement liée aux piscines et que la norme internationale préconise
principaux espaces verts autres bars sur le front de la Corniche. 10 à 12 m2/habitant en tant que seuil
prise de : E l B o u s t a minimal). Paris en est à un ratio de 18
n e Réhabilitation des
Ces piscines qui consistaient des entrées
anciens abattoirs de aux plages privées telles que le Sun m2/habitant!. Le ratio de la métropole
Casablanca,Diagnostic Beach, le Miami Beach... est difficile à estimer, car il varie d’un
territorial,Mai 2013, p 42.
Peu de lieux sont propices au quartier à l’autre. Les chiffres parlent de
rassemblement et à la promenade. À 0,35 m2 à Hay Mohammadi contre 6/7
l’exception de la place Mohammed V , m2 dans des zones comme Californie et
la place des Nations Unis et du parc de Anfa».3
la ligue Arabe, la ville ne dispose pas de À Casablanca, l’unique morceau
considérable de flore est en plein procès
de dégradation. La forêt de Bouskoura
représente 85 % des espaces verts de la
ville qui risque de disparaître. Même ce
dernier « réservoir d’oxygène » se situe
hors de la limite officielle de la région
métropolitaine, très loin (15 kilomètres
du centre) pour avoir un contact avec
la population, il ne fait pas partie du
paysage de la ville.

38
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Plage Madame Chouai Plage Lalla Meryem Plage Aïn Diab Plage Aïn Sbaa

Carte relevant les principales plages de la côte.

39
Intérêt du site

Fig 21 : photo de la -Percements, axes pénétrants


Corniche
Si Casablanca est née au bord de l’eau,
Fig 22 :Front façade de la sa structure urbaine reflète le manque de
Casablanca Marina dialogue qu’elle a avec la mer.
En l’absence de grands axes rectilignes et
sans relief sur la majorité de la ville, la mer
ne pénètre pas visuellement dans la masse
du bâti. Le sentiment de se trouver dans une
ville côtière est peu perçu même difficile à
deviner. Il est vrai que le climat nous donne

D.R
une indication quant à la proximité d’une
étendue d’eau, mais rares sont les éléments
signalant sa présence. Contrairement à
plusieurs métropoles, comme Barcelone où
le tracé urbain confirme l’identité marine de
la ville. Les voiries y ont comme rôle d’être
des axes et de créer une perspective dirigée
vers la mer.
Une situation due au développement
concentrique de Casablanca autour de la

D.R
médina et du port accentue l’isolement
sans pour autant que la population ne s’en
visuel du littoral.
approche trop. On reste bien au confort dans
Bien que la perception des citadins ait
sa piscine ou son bar, à l’abri des éléments
changé positivement sur le bord de mer, il
naturels.
n’en reste pas moins une certaine mise à
Les axes visuels depuis la ville vers la mer
distance : l’océan étant un élément que l’on
restent très réduits. Certains îlots urbains
observe plus qu’on embrasse. Ainsi, le soir,
viennent obstruer la vue. Bloquant ainsi
l’océan est éclairé par des spots. Il est mis en
toute perspective vers l’horizon océanique.
valeur pour pouvoir se donner en spectacle

40
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

La carte illustre la limite visuelle depuis la avec l’océan.


ville. On en relève clairement l’importance Cela contredit ce qui est annoncé auparavant.
que tient la côte. C’est théoriquement le
meilleur endroit pour être en contact visuel

Croquis personnel schématisant le vécu visuel dans la côte.

41
Vue depuis Bld Mly Youssef Vue depuis Av. Al Moqawma Vue depuis Bld Mly Youssef Vue depuis Bld Zerktouni

Carte montrant les percées depuis et vers la mer


42
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

La réouverture du Parc Sindibad Vue depuis Anfa City sur le Phare Chantier de Casablanca Marina

Carte schématisant les éléments batis qui marquent le littoral


43
Intérêt du site

2-3-3- Dysfonctionnements qui émergent .


La requalification du front de mer à La ballade maritime reste discontinue
4- http://www.ca-
Casablanca marque une stratégie de et peine à relier ces éléments. L’un des
sa-amenagement.ma/fr/
nos-projets/promenade - relance du développement touristique. lieux de cette discontinuité est la zone
maritime - de -la-mosquee - Depuis le schéma directeur de Pinseau d’El Hank (plus précisément la pointe
hassan-ii d’EL Hank ) où le tracé de la promenade
qui entraîna une mise à jour des plans de
la ville et un ‘rattrapage’ progressif de s’arrête pour reprendre juste après.
Page suivante. Fig 23 :
l’extension de la ville par l’administration. La Promenade Maritime de la Mosquée
https://lemay.com/fr/
what/projects/prome- Le front de mer de Casablanca voit Hassan II offre plusieurs usages
nade-maritime-de-casa-
apparaître une multitude de projets de complémentaires regroupés en quatre
blanca--+--
grande ampleur qui marquent l’intérêt pôles (énumérés partant de la pointe
retrouvé de la ville pour son front de mer. d’El hank): un pôle belvédère, un pôle
Cependant des projets comme celui de la ludique, un pôle centre-ville, pôle
Marina de Casablanca semblent être des culturel. «Le programme de ce projet
enclaves à visée purement touristique et sont:
-Aménager la séquence sur 1,5 km et environ
récréative. Il se pose donc aujourd’hui la 13 Hectares : baladoir large, dégagé en bordure
question du lien qui peut (qui doit) se d’océan jusqu’à la pointe d’El Hank;
créer entre la transformation du front de -Travailler le lien piéton avec les parvis de la
mer et l’amélioration de la ville dans son Mosquée Hassan II
-Aménager des espaces ombragés avec une
ensemble afin d’éviter la ghettoïsation. palette végétale adaptée au site et nécessitant un
Si aujourd’hui pleins de projets naissent entretien réduit
sur la cote de Casablanca. Peu d’entre -Créer des espaces de jeux pour enfants et des
eux servent de réel pont entre la ville et espaces sportifs
-Intégrer des parcours pour joggeurs, promeneurs,
l’océan. cycles
Certains font même office de barrière. -Créer des espaces de repos, des points de
Au delà de cela , on note le manque de rencontre
dialogue entre ces nouveaux éléments -Créer des kiosques, des sanitaires publics»4

44
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Lemay Architects

45
3-Analyse du site

Cette analyse servira de base pour décider l


quel projet pour le site. Une analyse qui
passera par différentes lectures des
éléments et entités présents dans le site.
On peut catégoriser l’analyse du site en
3 parties :

L’analyse physique : qui s’intéresse à


tous les éléments constant du site comme
l’étude du paysage et des composants
naturels, la topographie et le niveau de
la mer.
L’analyse formelle :qui étudie
l’accessibilité du site et ses tissus,la
composition de ces derniers et
l’architecture des bâtiments les
composant .
L’analyse des usages et usagers:
qui commence par une observation
empirique pour enfin catégoriser la
fréquentation de l’espace et déduire
l’activité dominante.

46
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

47
Analyse du site

3-1Nature et paysage
La première impression qu’on a du site La presqu’île d’El hank qui fait 16 ha de
est peu positive. Les murs de la cité des superficie essuie souvent les assauts de
Mokhaznis et un peu plus loin du site l’océan, pendant l’hiver le littoral est
ceux de l’artillerie donnent l’impression exposé aux agressions des vagues qui
d’entrer dans un territoire à part. Une peuvent atteindre plus de 7 mètres de
fois traversé un paysage unique se hauteur. En janvier 2014, une ancienne
révèle au visiteur. D’un côté une vue digue qui faisait office de plongeoir
qui surplombe la ville, de l’autre une informel a été complètement détruite
ouverture totale sur la côte. par les vagues.
Le paysage de la presqu’île est caractérisé Le site profite de qualités exceptionnelles,
par une urbanisation peu dense et très une localisation plein pied sur l’océan.
horizontale. C’est un belvédère sur l’océan Atlantique.
La ligne du littoral est marquée par la Fait notable, l’absence de la végétation
présence de rochers. Ainsi, le site est ou d’espace vert aménagé.
morphologiquement statique. Il connaît Casablanca profite d’un ensoleillement
une érosion assez lente et faible vu la tout au long de l’année ce qui est
nature du récif rocheux qui y est présent. important par rapport à l’exposition

BLD de la Corniche

Coupe longitudinale sur le site


48
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

des bâtiments à longue durée. Entre les


mois de mai et août, l’ensoleillement
journalier s’élève jusqu’à 10 heures avec
un minium de 6 heures pendant le reste
de l’année. Ainsi, des pluies importantes
tombent en novembre et en mars pendant
lesquelles les températures vont de 8
à 17°C. Par ailleurs, les vents d’ouest
arrivant depuis l’océan amènent souvent
rapidement des précipitations ainsi
qu’un microclimat équilibré et doux à
Casablanca. De ce fait, l’ensemble urbain
et naturel de la région de Casablanca
est fortement exposé à l’impact d’une
humidité constante d’environ 83% en
moyenne sur toute l’année avec un
brouillard le long de la côte.

Récifs Rocheux Océan Atlantique

49
Analyse du site

3-2-Topographie
La topographie est C

un facteur important
dans l’analyse du site. B’
Si un site est plat, la
topographie n’affectera AA’
pas l’emplacement et la A

disposition du bâtiment.
Mais sur un site en pente,
la topographie est un
facteur important. La C’

pente d’un site ou la


BB’
pente d’un site adjacent B
affectera l’accès au soleil
et à la vue.
L’architecture entretient
une relation, un dialogue
avec la topographie, la CC’

conformation des lieux où


A’
elle est construite . C’est
une contrainte parmi
d’autres contraintes qui
fabrique un projet selon Les coupes montrent les différents profils Quand notre regard est dirigé depuis
le fait que l’architecture du site. On distingue la partie plate qui l’avenue de la Corniche vers le phare,
s’adapte au lieu, qui peut
également être modifié
fait face à la mosquée Hassan II. Ensuite, la vue est obstruée par les murs de la
et faire partie du projet, deux pentes perpendiculaires se croisent cité El Mokhaznis, mais cette dernière
particulièrement dans
des terrains pentus ou
dans un sommet qui coïncident avec dépassé une vue dominante sur le site
accidentés. l’emplacement du phare. Ainsi formant se profile à nous.
un belvédère sur la ville.
Au pied du phare, on peut commencer à
distinguer déjà la skyline de Casablanca.
Bien plus que créer un belvédère, ce
changement dans la topographie a une
conséquence sur comment le site est
vécu/ vu .

50
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

vue panoramique depuis le haut du phare

vue depuis l’avenue de la Corniche

vue panoramique depuis le haut du phare

51
Analyse du site

3-3-Niveau de l’océan
PDADD: Plan Directeur Casablanca fait partie des villes qui
Aménagement ET DE
Développement Durable.
sont menacées par la montée des
océans, d’après un rapport publié par
l’institut Climate Central. En effet, une
augmentation des températures de
Fig 1 : Photo de la côte
1,5 degré verra un peu plus de 6% de
montrant la hauteur des la population menacée, ces derniers se
vague retrouvant en dessous du niveau de la
mer.
Fig 2 : Photo de la côte Dans le même registre, le site de la

D.R
montrant les dégâts
causés par les tempêtes presqu’île d’El Hank connait aussi la La carte à cotée montre la zone, qui est
de vagues forte pression des vagues. La hauteur constamment sujette aux marées hautes.
des marées varie de 0.3 à 3 m. Le site Elle montre aussi la zone qui présente
est même en zone « risque tsunami » un grand risque d’inondations lors des
selon les données du PDADD (carte en hautes vagues.
annexe). En conclusion, la hauteur très variable
du terrain représente un réel problème
qui varie selon où l’on se trouve
dans le site. Ce point doit être pris
en compte dans la conception pour
éviter d’avoir les mêmes soucis que
connaissent les constructions tout au
long de la corniche de Casablanca.
D.R

52
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Carte schématisant les


limites de la marée et
les zone ayant subi des
inondations dans le
passé.

Légende

Marées

Zone à risque
d’inondation

53
Analyse du site

3-4- Accessibilité
L’étude d’accessibilité permet de Mokhaznis a une structure claire, rigide
comprendre plusieurs points importants et régulière alors que celle de l’Artillerie
Fig 3: sentier au large de liés en premier à la connexion du site s’est effacée peu à peu à cause des
l’artillerie
avec son contexte, mais surtout le multiples extensions.
Fig 4 :ruelle de la cité fonctionnement interne de celui-ci. En La plupart des routes dans le site sont
Mokhaznis
effet, la forme des tissus est fortement sous forme de pistes non bitumées. Si
Fig 5 : Route bitumée tributaire du schéma de la trame viaire les voitures y accèdent quand même, la
menant du phare à la et elle permet donc d’identifier des perméabilité de plusieurs tissus reste
préfecture
typologies d’îlots. faible.
Le premier constat est que le site est
fragmenté, ce qui explique une difficulté
de lecture de l’espace.
Le second est qu’il est fort en potentiel
vu qu’il est raccordé à l’avenue par
trois croisements avec l’avenue de la

Photo personnelle
Corniche.
La structure des deux principaux tissus
résidentiels est différente, celle de la cité
Photo personnelle

Photo personnelle
54
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

VOIE PRINCIPALE

VOIE SECONDAIRE

SENTIER

TISSU URBAIN

LIEU CENTRALE

CROISEMENT
IMPORTANT

PROJET EN COURS

FRANGE

55
56
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

57
Analyse du site

3-5-Formes et Architecture

Plusieurs éléments forgent la


singularité du quartier d’El Hank.
Fig 6 : Photo depuis la
plateforme de tire des
Ces derniers se sont ajoutés au fil du
canons temps, et ont d’une certaine manière
donné une identité au quartier.
Fig 7: Tour de guet
Cette partie s’intéresse aussi bien à la
forme des îlots qui composent le site
qu’à l’architecture des bâtiments. Ce
relevé des entités est chronologique.

Photo personnelle
Ainsi, chacun présente le plan de l’îlot
et puis relève les bâtiments initiaux, les
extensions ou auto-construction et les
bâtiments tombe en ruine. De plus, les
voiries et les espaces verts sont relevés
quand ils sont présents.
Tout cela a pour but de comprendre
comment ont évolué ces constructions
et dresser une image plus claire du site.

Photo personnelle
58
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

59
Analyse du site

3-5-1: Phare d’El hank

Le phare d’El Hank a longtemps trôné


sur la ville de Casablanca comme le
Albert Laprade: est un plus haut bâtiment de la cité, avant
architecte français né à
Buzançais le 29 novembre d’être devancé par le minaret de la
1883 (Indre) et mort à mosquée Hassan2.
Paris le 9 mai 1978.
Conçu par un architecte français du
nom d’Albert Laprade, le phare d’El
Hank est construit en 1916 sur la
pointe d’El Hank, une côte réputée

D.R
Fig 8 : Vue du Phare
depuis le Cabestan dangereuse, à l’entrée Ouest du port
de Casablanca. Il a été inauguré le
premier Août 1920, et en 1926, a été
installée une sirène sonore, utilisée
Fig 9 : Carte postale du
Phare d’el Hank vue en en temps de brume.
avion Longtemps ignoré par les
Casablancais, le phare d’El Hank,
toujours en service, est aujourd’hui

M. Flandrin
un monument incontournable de la
capitale économique du Royaume.
Après avoir monté les 256 marches,
on découvre une vue à 360° de
Casablanca.

60
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

61
Analyse du site

62
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Façade

Légende

Bâti initial
M. Flandrin

M. Flandrin
Extension

Détruit

63
Analyse du site

3-5-2: Artillerie

La batterie côtière d’El Hank faisait partie de ce bidonville a confirmé que ce verre
de la ligne de défense Atlantique. broyé est ajouté au mortier à partir des
Batterie: Dans le domaine Aujourd’hui, les bâtiments de l’artillerie bouteilles collectées afin de dissuader
militaire, une batterie
est une unité militaire
sont entourés de bâtiments auto- les rats.
désignant un petit groupe construits à l’image d’un arbre autour
de pièces d’artillerie
(canon, mortier, obusier,
duquel se forment des champignons
etc). Sur le théâtre des Toutes les maisons sont à un étage,
opérations terrestres, construites en briques ou en briques et
les batteries sont
généralement regroupées plâtres, parfois recouvertes d’un toit à
en unités plus importantes pignon. La construction en étage n’est
appelées bataillons ou
groupes, qui sont à leur pas fréquente, bien que de nombreuses
modifications d’amateur à l’extension

D.R
tour regroupées au sein
d’un régiment ou d’une
brigade d’artillerie ou
intérieure se distinguent dans des
d’armes combinées. ouvertures de portes ou de fenêtres mal
fixées. Parfois, les parties préservées du
complexe militaire historique peuvent

Photo personnelle
être vues pour les besoins de logement
(tour cylindrique). Un espace commun
était clairement distingué, comme une
aire de jeux pour enfants ou un espace
vert bien entretenu couvert de cactus, où
la lessive était séchée. Tous les matériaux
recyclés sont les plus facilement utilisés,
tels que la tôle, les planches de bois,
les draps en tissu ou les pneus qui sont
souvent mélangés au hasard pour former
une structure de toit. Un des résidents

D.R
64
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

65
Analyse du site

66
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Les habitants ont un lien


fort avec ce lieu (l’unique
espace public aménagé du
site) . Bien qu’ils n’aient
presque pas d’argent,
l’endroit est toujours vert
et propre.

67
Analyse du site

Coupes longitudinales
68
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Légende

Bâti initial

Extension

Détruit

69
3-5-3: Cabestan , le Petit Rocher

-Le Cabestan Ocean View :

Ce restaurant créé en 1927 le Cabestan


jouit d’une position privilégiée face à la
houle de l’océan, qui vient se fracasser
sur les rochers. A partir de 1965, Le
Cabestan a drainé beaucoup de célébrités.

photo personnelle
Dès le début, comme aujourd’hui, la
clientèle était essentiellement constituée
d’hommes d’affaires. Il a récemment
connu une rénovation totale des lieux
par les architectes Sophia Sebti et Yachar
Bouhaya .

-Le petit Rocher :

photo personnelle
Ce restaurant idéalement situé face à
la mer et à la mosquée Hassan II, il a
vu le jour en 1932 pour répondre à une
demande persistante d’une clientèle
Casablancaise chic et moderne.

photo personnelle
70
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

71
Analyse du site

3-5-4: La cité des Mokhaznis

Malgré son aspect de bidonville, la cité


des Mokhaznis est destinée comme son
nom l’indique aux Forces Auxiliaires. Le
quartier se retrouve aujourd’hui dans un
état dégradé en marge de la ville.
L’emprise au sol des bâtiments est très
importante bien que la densité reste peu
élevée. Toutes les maisons sont d’un
seul niveau.
On peut noter dans la carte qui suit
que la cité a été érigée suivant un tracé
orthogonal et hiérarchisé. La distribution
y est faite en mode tentaculaire ; une
grande artère centrale qui se divise en
plusieurs sous-artères desservant les
blocs qui eux-mêmes contiennent des
impasses.
En bref, sans pour autant être un
labyrinthe la cité a une trame viaire
complexe.

72
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

73
Analyse du site

74
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?
8,263

CHAMBRE SDB
9,910
5,276

COUR

Légende

Bâti initial

Extension

75 Détruit
Analyse du site

coupe longitudinale

Cette coupe longitudinale sur le site


Mokhaznis, révèle la tendance à faire
des extensions qui se font latéralement
plutôt que verticalement. La majeur
partie de ces extensions se font sous la
forme de cour qui abrite l’entrée et des
cuisines ce qui libère plus d’espace à gabarit
l’intérieur de la construction initial.
Les habitants sont rattachés au réseau
d’eau et électricité. Le dénivelé du terrain
reste assez faible, 2 m pour 300 m.
extension

Conclusion :
-La cité a une densité au sol trop élevé.
-La cité d’El Mokhaznis s’est bidonvillisée verticalité
-Les extensions démontrent un manque
d’espace au sein des maisons.
-Le site n’est pas ventilé et les murs de la plein/ vide
cité renforcent cette image de «ghetto»

couleur et texture
76
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

77
Analyse du site

8/7/2018
3-5-5: Les nouveaux équipements Atlantique football Club - Google Maps

Atlantique football Club


La préfecture d’arrondissements Casa-
Anfa ( annexe)
La préfecture de Casablanca-
Anfa est l’une des huit préfectures
d’arrondissement(s) qu’englobe la
commune urbaine de Casablanca.

Atlantique football club


C’est un club de mini foot en plein air
situé en face de l’océan avec une vue
imprenable sur la Mosquée Hassan
II. C’est un centre de foot loisirs de
10 terrains de football synthétiques
5/5 et 7/7. Il occupe le même terrain
qu’occupait autrefois la Société des
entreprises BEMARO.

La station d’épuration d’El Hank LYDEC


Cette station construite dans les débuts
des années 2000, aide à l’amélioration
de la qualité de l’eau déversée dans
l’océan. Sa forme architecturale est très
discrète.

78
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

79
Analyse du site

3-5-6: Conclusion

Cas de l’Artillerie : Architecture Dans le cadre du programme « ville sans


remarquable et distincte de l’architecture bidonville», les personnes vivant dans
contemporaine à Casablanca. Par contre, les bidonvilles à l’intérieur de la ville sont
l’état de certains bâtiments ne laisse pas relocalisées dans des lieux éloignés de
penser à une possible récupération pour leur environnement d’origine. La plupart
un usage intensif. de ces personnes n’ont aucun moyen de
transport, ce qui signifie qu’elles sont
bloquées dans les quartiers reculés des
frontières de la ville. Ils perdent leur
emploi et le contact avec leurs amis et
leur famille. Mais des solutions peuvent
Cas du Phare : Nécessite un être trouvées à l’intérieur de la ville. Les
rafraîchissement, et un entretien sites vides et les emplacements dans
constant. Emplacement stratégique. lesquels une densification est possible
Besoin clair de créer un espace animant doivent être utilisés pour la relocalisation
l’entrée. de ces personnes. De cette façon, leur
GSEducationalVersion

lien avec la ville resterait garanti.


Cas Cité Mokhaznis : Les habitants El Hank est un endroit particulier. Le
manquent cruellement d’espace à site de la presqu’île est un endroit très
l’intérieur des maisons ainsi que d’un stratégique. En créant un quartier de
espace public. Ce qui explique les relogement à proximité, ces personnes
extensions crée, mais restreintes. Une peuvent toujours vivre dans leur
extension à la verticale n’est pas une environnement familier. C’est une
solution envisageable structurellement situation gagnant-gagnant pour la
parlant. La morphologie du site pose un population et le gouvernement.
problème de visibilité de, et depuis le
site.

80
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

81
Analyse du site

3-6-Usages et usagers

La fréquentation du site est assez admirer le paysage urbain.


hétérogène. Elle est caractérisée Sur les deux rives de la presqu’île,
par une sectorisation suivant le une activité assez particulière est à
type d’activité ou de classe sociale. noter. Les usagers en voiture. Ce sont
Elle varie aussi selon le temps et les des usagers utilisant leurs voitures
saisons. Les usagers et les usages pour arriver au site et stationnant
sont très contrastés, ils sont la ré- dans les terrains vides. Ils ne sont pas
flexion d’une société casablancaise très enclins à se risquer en dehors
à deux vitesses pratiquant le même de leur voiture aux alentours qui
espace, mais différemment. leur semblent hostile. Car le quartier
qui entoure ne met pas le touriste
Le site est pratiqué par les passionnés
en confiance pour s’y aventurer. Le
de la pêche, ils s’éparpillent sur
site comporte un terrain de football
l’ensemble de la presqu’île en
improvisé, alors que le site contient
s’installant sur les récifs rocheux. Ils
plusieurs terrains de sport.
représentent la fréquentation la plus
La visite du phare est une activité pas
constante du site. Une autre activité
connue de tous, le gardien du phare
qui est bien ancrée dans le site est
prend la fonction de guide.
la restauration « le petit Rocher », «
Une autre activité, plutôt dangereuse
Cabestan »... Tous les deux offrant
est la nage. En général, c’est des
des vues panoramique sur la Mosquée
jeunes du quartier ou des quartiers
Hassan II, ou le Phare. L’accès à ces
voisins qui viennent se rafraîchir en
deux bâtiments est réservé à une
été. Bien que le site soit dangereux
clientèle spécifique, plutôt aisée. Ce
à cause de la présence des récifs
sont les seuls réceptacles physiques
rocheux et la violence des vagues.
qui existent dans le site pour pouvoir

82
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Collages montrant les


ambiances dans le site à
divers moments

83
Analyse du site
pc
6:00 - 8:00
mars- août

pc Tranche d’age
6-18 ans

18-35ans

35-70ans
pc
pc

Activité
Sport

Les pêcheurs à la ligne sont les ng


cr
nage
course

premiers à venir s’installer sur les fb football

rives du site. Restauration

Récreation

pc pêche

cp comptemplation

Tourisme

Provenance
local

cr non local
cr

cr
cr

cr

pc
6:00 - 8:00
septembre- février

pc Tranche d’age
6-18 ans

18-35ans

35-70ans
pc
pc

Activité
Sport

Le jogging est la principale activité ng


cr
nage
course

sportive dans cette tranche fb football

horaire. Restauration

Récreation

pc pêche

cp comptemplation

Tourisme

Provenance
local

cr non local
cr

cr
cr

cr

84
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?
9:00 - 14:00

septembre- février
pc
Tranche d’age
fb
6-18 ans

18-35ans

35-70ans

Activité
Sport

ng nage

La fréquentation du site
cr course

fb football

Restauration devient plus importante, ainsi


Récreation les usagers du site sont du
quartier, mais aussi des usagers
fb pc pêche

cp comptemplation

fb
Tourisme qui fréquentent les lieux de
Provenance restaurations ou le club de
fb
local
sport
cr
non local
spaM elgooG - acnalbasaC
cr

cr
acnalbasaC
cr

cr

9:00 - 14:00
ng
mars-juillet
pc
Tranche d’age
fb
6-18 ans
ng
pc 18-35ans

35-70ans

Activité
Sport

ng nage

cr course

fb football
Différents moyens de transport
Restauration
sont .rutilisés pour accéder au
uetua'd stiord sed à sesimuos ertê tnevuep segami seL 6102 tûoa : egami'l

site.
FAF2%pF2%moc.tnetnocresuelgoog.5hlF2%F2%:sptths6!11e3!01e2!am9WGUuQvh05vrBmb-y1kp_li6WH4M5qasSkLOpiQ1FAs1!6m3!1e1!8m3!=atad/t19.97,h49.84,y6.04,a3,3870556.7-,
Récreation

fb pc pêche

cp comptemplation

Tourisme
fb

Provenance
local

fb
cr
non local
cr

cr
cr

cr

85
Analyse du site
15:00 - 18:00
septembre- février
pc
Tranche d’age
fb fb
6-18 ans

pc 18-35ans

35-70ans

Activité
Sport

Les jeunes du quartier cp


ng nage
course

s’approprient les terrains vides


cr

cp fb football

pour y jouer, quand ceux-ci ne cp


Restauration

servent pas de parking informel.


cp

Récreation

fb pc pêche

cp comptemplation

Tourisme
fb

Provenance
local

fb
non local

15:00 - 20:00
ng
mars- août
pc
ng Tranche d’age
fb fb
6-18 ans
ng
pc 18-35ans
ng

35-70ans

ng
Activité
cp
Sport

Les voitures deviennent des ng nage


cp

espaces de protection où se
cr course

cp fb football
cp

réfugient les visiteurs en manque cp


Restauration

d’espace public. ng
cp

Récreation

fb pc pêche

cp comptemplation

Tourisme
fb

Provenance
local

fb
non local

86
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?
21:00 - 00:00
ng
mars-août
pc
ng Tranche d’age
fb fb
6-18 ans
ng
pc 18-35ans
ng

35-70ans

ng
Activité
cp
Sport

ng nage Il y a une activité nocturne dans


cp
le site mais cette dernière reste
cr course

fb football
cp
cp
cp Restauration restreinte dans des espaces privés
et fermés et surtout sélectifs.
cp

Récreation

fb pc pêche

cp comptemplation

Tourisme
fb

Provenance
local

fb
non local

19:00 - 00:00
septembre- février

Tranche d’age
6-18 ans

18-35ans

35-70ans

Activité
Sport

ng nage
Ce sont des espaces qui relèvent
cr
fb
course

football
le contraste entre protection et
Restauration
danger / sécurité et insécurité.
Récreation

fb pc pêche

cp comptemplation

Tourisme
fb

Provenance
local

non local

87
Analyse du site

3-7-Conclusion Générale
Un des constats les plus flagrants est
que le site attire différents usagers.
Ainsi, il n’y a pas de tranches d’ages plus
représentées que d’autres. Mais cette
fréquentation reste très faible au vu du
potentiel du site. Ce qui attire les gens
vers ce lieu est le panorama qu’il offre,
un élément qu’il faut préserver, voir
protéger du vice spéculatif que connaît
la côte.
Le phare reste un élément marquant du
site, mais pas mis en avant ni en valeur.
Un espace public qui lui offrirait un
recul pour une meilleure visibilité serait
une voie à envisager.
L’espace vert qui se situe dans le site de
l’Artillerie démontre que l’engagement
des individus permet de préserver ce
bien. Clairement, cet espace n’est pas
destiné (ni conçu) à recevoir un grand
nombre d’usagers. Mais cela nous
apprend qu’un espace vert/public
doit être mis sous la responsabilité
d’opérateurs privés pour une meilleure
gestion. Par ailleurs, cet espace doit être
justement dimensionné à l’échelle de
la fonction qu’il l’attend et en fonction
du climat et l’usage local.

88
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

89
4- Littoraux :cadre référentiel
4-1-Barcelone waterfront
1- Jauhiainen, J. 1995. Cette partie propose une synthèse de au secteur riverain en conjonction avec
Waterfront Redevelopment
and Urban Policy: The la manière avec laquelle les fronts de la création de l’autoroute B-10 a mené au
Case of Barcelona, Cardiff
mer sont traités aujourd’hui dans dif- développement du secteur riverain à la
and Genoa. European
Planning Studies férentes parties du monde. Ainsi cela fin des années 1800. Des infrastructures
permettra de déterminer où le cas de industrielles, telles que des docks et des
entrepôts, qui ont été construites le long
Casablanca s’inscrit.
du front de mer pour accueillir le volume
Les stratégies de réaménagement du croissant de commerce maritime et de
littoral à Barcelone lui ont donné une fret à destination et en provenance de
histoire riche et un caractère propre. Barcelone.
Barcelone (comme Casablanca) a été La croissance rapide après la Seconde
coupée du front de mer par un mur qui Guerre mondiale était largement axée
entourait la ville jusqu’à sa démolition sur la banlieusardisation. Le manque de
dans les années 1870. Le nouvel accès concentration sur le développement de
la ville et du secteur riverain, conjugué
à l’élargissement de l’autoroute B-10, a
contribué à isoler davantage le secteur
riverain de Barcelone et a entraîné une
forte baisse de la population. Alors que
la population de Barcelone dans son
ensemble a augmenté entre 1950 et
1980, la population de la région riveraine
a diminué1.
Pour tenter d’augmenter la population,
les autorités municipales ont investi dans
deux projets axés sur la revitalisation
du secteur riverain, Moll de la Fusta et

90
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

PERI. Les principaux objectifs étaient Analyse du changement climatique/


d’accroître l’attractivité du secteur de la résilience
riverain de Barcelone et d’attirer les Barcelone est confrontée à de nombreux
résidents, les entreprises et les touristes. défis climatiques et sociaux, mais les
Cela comprenait le rétrécissement autorités municipales ont su rendre la
et l’enfouissement de la route B-10 ville plus résiliente.
afin d’accroître l’accès aux nouveaux
développements riverains, y compris
Port Vell. Les entrepôts industriels
existants et d’autres infrastructures ont
été démolis pour faire de la place pour
l’utilisation des terres commerciales et
résidentielles.

Le front de mer a été développé en


un système de parc piétonnier pour
l’accès entre le village olympique et le
quartier de Ciutat Vella. En outre, une
réhabilitation urbaine a eu lieu le long
des quartiers côtiers de la ville, qui
étaient très dégradés à l’époque. Port
Vell a été réaménagé pour devenir un
centre commercial et touristique.
Ces projets ont modifié l’utilisation
des terres sur le front de mer pour
s’accommoder à des utilisations
récréatives.

D.R
91
Littoraux : cadre référentiel

riverain était axée sur les utilisations


industrielles. La restructuration de
2- www.100resilientcities. l’industrie manufacturière à Barcelone
org/cities/entry/
barcelona#/-_/
a délocalisé de nombreuses activités
industrielles du secteur riverain, laissant
3- Jauhiainen, J. 1995.
l’infrastructure existante abandonnée.
Les Jeux olympiques de 1992 ont
stimulé le réaménagement du secteur
riverain pour accueillir le tourisme. Le
quartier Nova Icaria a commencé sa
reconstruction en 1987. Les bâtiments
industriels existants ont été nettoyés
et remplacés par des immeubles
d’habitation, des espaces verts, des
immeubles de bureaux, un centre
commercial, un port de plaisance et une
La ville a commencé à s’attaquer aux université3.
problèmes de pollution, aux potentiels Port Vell est un autre centre économique
d’énergie renouvelable, à la réduction
de l’utilisation des combustibles fossiles
dans le port, à la maximisation du
transport en commun et à la réduction de
la pollution atmosphérique et sonore. Au
cours de la dernière décennie, Barcelone
s’est attaquée à ces défis et y a réagi.
Aperçu économique
L’économie historique du secteur

92
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

majeur. Comme d’autres zones du front


de mer de Barcelone, cette zone était
largement occupée par des utilisations
industrielles de la mer. Aujourd’hui, cette
zone abrite des espaces commerciaux
et récréatifs tels que des immeubles
de bureaux, un aquarium, une marina,
des restaurants et des clubs, un centre
commercial comptant plus de 100
espaces commerciaux et 80 000 acres
d’espaces verts4.

Leçons apprises
Les stratégies de réaménagement du le contexte de l’économie touristique 4-Jauhiainen, J. Water-
secteur riverain utilisées à Barcelone grandissante de la ville et de l’évolution front Redevelopment and
Urban Policy: The Case
renforcent la riche histoire de la ville, des activités portuaires a contribué à of Barcelona, Cardiff and
ses défis uniques et ses caractéristiques créer une économie qui représente les Genoa. European Plan-
distinctives. Les normes de design ning Studies, 1995.
besoins économiques de Barcelone et
urbain utilisées lors de la revitalisation continuera de prospérer dans l’avenir.
du secteur riverain ont permis à la ville Aborder tous les aspects du secteur
de se forger une identité spécifique et riverain tout en intégrant les valeurs,
de maintenir la forme urbaine propre à Fig 1 : Port Vell Barcelona
les styles et les caractéristiques uniques Waterfront (Source:
Barcelone. d’une ville permettra aux planificateurs PortDeBarcelona.com)
Divers organismes travaillent pour de former un front de mer dynamique
s’adapter au changement climatique et à qui prospérera pendant de nombreuses
d’autres mesures de résilience. Enfin, le années à venir.
réaménagement du secteur riverain dans

93
Littoraux : cadre référentiel

4-2-Los Angeles Waterfront


opportunités économiques et tripler la
superficie existante de San Pedro, le
développement a déjà radicalement changé
l’apparence du front de mer du Port et
engendré de nouveaux développements.
Les parties bâties du projet de la promenade
maritime de San Pedro incluent la promenade
du navire de croisière, le Gateway Plaza, la
promenade Harbor Boulevard et la fontaine
Fanfare.
La promenade de deux kilomètres
est parsemée de places, d’espaces
événementiels, de fontaines et d’art, et
représente la première phase de réalisation
d’une vision communautaire attendue
Emplacement: San Pedro, LA
depuis longtemps pour reconquérir un
Designer américain: AECOM
secteur riverain industriel pour l’accès et
Date d’achèvement: En cours
l’usage du public.
Superficie du site: 1 618 743 m2
Il a été un catalyseur de la revitalisation
Le projet de Los Angeles Waterfront est un urbaine et a créé une dynamique pour
plan à long terme visant à transformer la les phases de réaménagement en cours.
propriété industrielle du port de Los Angeles Reliant la promenade au Gateway Plaza, la
le long d’un tronçon de 14 kilomètres de promenade Harbour Boulevard, d’une largeur
front de mer pour inclure des promenades, de 21 mètres, est conçue pour accueillir
des parcs, des espaces commerciaux. les piétons et les cyclistes, et comprend
Conçu pour relier la communauté à son des espaces de rassemblement avec des
secteur riverain, améliorer la qualité éléments d’interprétation historiques. Le
de l’environnement, créer de nouvelles Gateway Plaza est situé à l’entrée du Los

94
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Angeles World Cruise Centre et de la station entouré d’icônes importantes telles que
accueillante de la ligne rouge des voitures le pont Vincent Thomas et les attractions
de Waterfront. La fontaine de Fanfare, située visuelles des navires de croisière et des
au cœur de la Plaza, est une exposition grues.
chorégraphiée d’eau et de lumières. Le Plaza
crée un lieu de rassemblement civique,

D.R
95
Littoraux : cadre référentiel

4-3-Promenade Samuel-De Champlain


promenade de rivière tranquille et
d’une séquence rythmée de quatre
jardins thématiques divers. Chacun de
ces attracteurs de paysage singuliers
et denses capture et magnifie les
qualités matérielles et poétiques

Lieu: Québec, Canada


Designer: Daoust Lestage Inc., Williams
Asselin Ackaoui, Option Aménagement
Date d’achèvement: 2008
Durée: 2.5 km linéaire

Le projet reconquiert une frange


infra-structurelle négligée dans un
environnement généralisé public, axé
sur les loisirs, réactivant ainsi l’accès
de la ville au fleuve Saint-Laurent et
revitalisant son littoral. S’inspirant du
passé unique du site et de genius loci,
le projet dévoile et met en valeur les
vestiges du patrimoine naturel et côtier,
tout en équilibrant la verdure douce et
luxuriante du littoral avec le paysage
artificiel évocateur.
Le parcours sinueux de 2,5 kilomètres
de la promenade se compose d’une

D.R
96
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

D.R
de l’environnement côtier local. Ils Le mobilier urbain, spécialement conçu
célèbrent la brume, le vent et les plaisirs pour ce projet, maintient la simplicité
sensoriels de l’eau, ainsi que la mémoire robuste du patrimoine maritime et
des archétypes des docks. portuaire, primordial pour les génies
Les atmosphères et les textures riches de ce site. Le rythme linéaire des bancs
et sublimes se matérialisent autant avec et des lumières est complété par des
des blocs de pierre, des assemblages meubles disposés librement, parsemant
de bois et des seuils d’acier qu’avec des le paysage comme des radeaux dans la
plantes et des arbres indigènes, et avec mer de verdure.
des vapeurs de vapeur, des nuances La réalisation sous-jacente mais sans
épaisses, des reflets d’eau. heurt du projet est sa forte contribution
Immergés dans une marée verte à la restauration de l’écosystème côtier
omniprésente, les jardins sont reliés par unique, riche et diversifié, quoique
une voie piétonne et cyclable, agissant fragile, et à l’accessibilité renouvelée de
comme l’épine dorsale du projet. la rivière.

97
Littoraux : cadre référentiel

4-4-Marina Bay,Singapour

au XXI e siècle est de créer un réseau


international de centre de loisirs avec
des loisirs publics et des équipements
pour un environnement urbain
dynamique. La vision contemporaine
de Marina Bay est de le transformer en
centre de loisirs international. Ce sera
un environnement de travail de haute
qualité, vivant, qui résume l’essence
de la ville mondiale, Singapour. Le
plan directeur de Marina Bay vise à
encourager un mélange d’utilisations
(commerciales, résidentielles, hôtelières
et divertissement) pour s’assurer que
la zone reste dynamique autour de
Marina Bay est la zone où la rivière l’horloge.
CBD : (en anglais) Central
Business District. Singapour rencontre la mer. Le concept de zonage du site «blanc»
Les développements de la baie de Marina donne également aux développeurs plus
Zone transforment progressivement la de flexibilité pour décider du mélange
zone en un CBD de classe mondiale ce d’utilisations pour chaque site, y compris
qui a changé le profil de la baie. le logement, les bureaux, boutiques,
Dans les années 1980, une décision hôtels, installations récréatives et
conceptuelle majeure a été prise, espaces publics. L’idée d’une promenade
nommée le projet Clean Rivers qui riveraine continue englobant une
vise à déplacer les activités légères boucle culturelle faisait partie du
et d’entreposage le long de la rivière concept pour Marina Bay, y compris les
Singapour. La vision de Marina Bay arts et les installations de loisirs comme

98
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

les théâtres Esplanade, scène flottante, de marque qui changent visiblement


Art Park, musée ArtScience sur le site le paysage du secteur riverain urbain
du Bayfront Promontory, Marina Bay de Singapour, avec le Singapore Flyer
Sands Integrated Resort, Collyer Centre (actuellement la plus grande roue
de restauration et de restauration Quay, d’observation au monde), les théâtres
One Fullerton et Merlion Park. de l’Esplanade, la station intégrée de
Dans le projet de Gardens by the Bay à Marina Bay Sands et les appartements
Marina Bay, ainsi que le grand toit vert résidentiels haut de gamme Sail attirent
de la Marina Barrage, qui est un réservoir de nombreux acheteurs étrangers en
urbain capturant les eaux des rivières Chine, à Hong Kong, en Indonésie, à
Singapour et Kallang, l’espace public vert Taïwan et en Inde.
est l’attraction pour les environnements
construits autrement commercialement
ou culturellement orientés sur la baie.
Le Projet de jardin occupe 101 hectares
de terrain et se composera de trois
parties reliées par des ponts. L’ancienne
embouchure de la rivière Singapour a été
transformée d’un front de mer, la remise
en état et l’aménagement du paysage
récréatif et culturel actuel et futur de
Marina Bay. Le but est de changer aussi
visiblement l’image et l’importance du
secteur riverain de Singapour.
La nouvelle Marina Bay possède
également de nouvelles structures
emblématiques et une architecture

D.R
99
Littoraux : cadre référentiel

4-5-Yokohama Waterfront du Japon: le Minato Mirai21


à 30 km du centre métropolitain de
Tokyo et entre le centre de transport de
Yokohama et le centre d’affaires de la
région de Kannai, est stratégiquement
situé pour le développement, y
compris la récupération des terres et la
revitalisation du front de mer. Depuis
le lancement du projet Masterplan en
1981, le développement de MM21 a
transformé la région de Yokohama en
une communauté moderne à usage
mixte, accueillant 190 000 nouveaux
travailleurs et 10 000 nouveaux résidents,
avec des hôtels internationaux, des
centres de conférence et de nouveaux
Jusqu’à il y a deux décennies, de grands bâtiments historiques.
chantiers navals et des installations
portuaires étaient situés dans la partie Différentes considérations s’appliquent
centrale de Yokohama, dans la baie de à l’ancien et au nouveau Yokohama.
Tokyo. Lorsque Yokohama a délocalisé La planification de la vieille ville a
ses industries, l’occasion s’est présentée été illustrée par le plan directeur de
de créer une valeur immobilière sous Yokohama River Town, où l’accent a été
la forme d’une nouvelle communauté mis sur la verdure le long des vieux
riveraine sous la forme de Minato Mirai canaux et des liens piétonniers.
21. Lors de la planification des parcelles
Minato Mirai 21 District (MM21) situé dans nouvellement récupérées et consolidées
la partie centrale de la ville de Yokohama dans le District of MM21, trois « concepts

100
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

de développement » abstraits ont été tempérés par nécessité de remplir les


envisagés : exigences capitalistes pour la croissance,
1 Il aspirait à être international et la prémisse initiale pour MM21 comme
«Cosmopolis Culturel» opérant autour une belle nouvelle pour le front de mer
de l’horloge ; et l’environnement paysager pour les
2 il devait être une «ville d’information» résidents de Yokohama sont devenus
de le 21ème siècle; dominés par les préoccupations pour
3 Tandis que prévu pour être une « ville investissement et croissance physique.
,avec des touches environnementales et Le désir de panoramas grandioses et
humaines supérieures, entourée d’eau
et de verdure »
4 On a pris soin de préserver les
monuments historiques.

Stratégie de phasage et de croissance :


Malgré l’adoption du principe du
partenariat public-privé (PPP), MM21
était fortement tributaire de grands
investisseurs pour que le projet puisse
fonctionner . Ces acteurs majeurs
ont ensuite déterminés le résultat
des discussions sur l’urbanisme
et la conception. Inévitablement,
donc, beaucoup des décisions de
développement étaient biaisées en
faveur des intérêts des entreprises.
Les objectifs sociaux ont été fortement
D.R

101
Littoraux : cadre référentiel

clairs, ou de vues sur la mer le long de en hauteur en approchant de la mer » .


la vue des couloirs liés au contrôle de Toutes les avenues qui s’étendent sur
la hauteur des bâtiments et aux reculs les deux grands boulevards du Centre
à mesure que les bâtiments du bord de District qui se dirigeaient vers la mer «
l’eau par les trois principes clés appelés formeraient des axes de chaque côté dont
«Vistas», «Street Scenery» et «Skyline» les murs des bâtiments ont été remis à
dans le design urbain MM21 directives faire en sorte que la vue s’ouvre au fur et
pour le district. La mise à l’échelle des à mesure que l’on se dirigeait vers la mer
bâtiments a été une considération clé ». L’intention était que «une personne
afin de créer un « horizon qui diminue puisse ressentir la mer et le port de
partout dans la ville» que ce soit le long
de ces avenues ou en marchant les allées
piétonnes séparées de ces avenues, mais
parallèles à celles-ci. Espaces publics -
anciens et nouveaux atouts culturels et
physiques : les responsables de la ville
de Yokohama ont pris un intérêt actif
en imprégnant les nouveaux espaces
publics dans MM21 avec un sens du
patrimoine et de l’histoire, en particulier
avec les objets historiques comme points
focaux. En outre, Mitsubishi a joué un
rôle préservation du patrimoine par la
rénovation des Docks N ° 1 et N ° 2 - le
premier était le quai dans lequel Nippon
Maru a été amarré en permanence.
Le plan de réaménagement de Inner

102
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Harbour District de 1982 est ainsi allé


au-delà du simple maintien de son
premier statut portuaire, et visait plutôt
à présenter Yokohama comme une ville
internationale rivalisant avec Tokyo.

103
Littoraux : cadre référentiel

4-6- Constats et conclusions


De nombreux fronts de mer dans Une métropole qui manque cruellement
l’hémisphère occidental ont subi des d’espaces publics, d’espaces verts et
changements post-industriels dans les d’espaces promoteurs de culture.
années 70 et 80, ou plus tôt, tandis Face à ces sirènes d’un marketing qui
que les fronts de mer asiatiques ont promet avec des projets plus grands, plus
généralement commencé un tel cycle de impressionnants et surtout déphasés
développement dans les années 90, bien par rapport à la réalité et dont le seul
que certains des plans de développement but est d’impressionner le touriste vient
ont été évoqués plus tôt. la question suivante s’impose à nous
Avec les similitudes croissantes des « Qu’est-ce qui marque réellement
cultures d’entreprise et de planification plus les esprits, une ville froide aux «
à travers le monde, les différences dans centres commerciaux monumentaux»
les fronts d’eau occidentaux et asiatiques ou une ville pensée pour le bien-être de
peuvent être perçues comme un phasage tous et où il est facile de se projeter?»
plutôt qu’une différence culturelle.
Alors que les fronts de mer
occidentaux semblent s’éloigner de la
commercialisation vers les avantages
publics et l’accessibilité, et de nombreux
fronts de mer asiatiques tendent de plus
en plus vers la fonction commerciale
(par exemple MM21, Marina Bay).
Le cas du front de mer de Casablanca se
rapproche de celui des pays asiatiques,
cette recherche d’image de prestige à
l’international se fait au détriment du
bien des habitants de Casablanca.

104
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Conclusion général

105
5- Proposition de projet
5-1-Recherches préliminaires à la proposition de projet
Afin d’avoir une meilleure compréhension
du site, il a fallu faire un tour de table
pour voir ce qui a été déjà proposé pour
ce site et ce que les documents officiels
recommandent ou projettent pour ce
lieu.
Ainsi, les différents travaux seront
scindés en catégories, les plans
d’aménagement, proposition des
architectes et des étudiants ..
Cette partie est plus qu’un simple
catalogue de travaux, elle est aussi une
critique de ce qui a été déjà pensé du,
et pour le site, me permettant d’aiguiser
une vision plus claire de ce qui pourrait
être proposé comme réponse.

106
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

107
Proposition de projet

5-1-1-Projet d’aménagement du quartier d’El Hank par Hafid El Awad arch,


1997.
Hafid El Awad est issu de l’École
Nationale Supérieure des Beaux-
Arts de Paris.
Il a derrière lui plus d’une trentaine
d’années d’expérience dans le
domaine de l’architecture. Il est
l’auteur d’un grand nombre de
projets à travers tout le territoire
marocain. Il a pu exercer ses
talents tant dans des projets
d’aménagement, que dans des
projets de développement urbain.
On peut aussi le retrouver sur la
conception de nombreux projets
immobiliers aussi bien dans le
domaine hôtelier que dans le
domaine bancaire.
Hafid El Awad a fait partie du
collectif d’architecture dans les
années 80.
Sa proposition d’un nouvel
aménagement du quartier bien
qu’elle soit datée et non applicable
pour le contexte actuel du site,
nous dévoile l’intérêt porté pour
les espaces verts en créant un
jardin et une place publique.

D.R
108
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

5-1-2-TPFE ENA : Le littoral et l’image de la ville. Cas de la ville de Casablanca


par Mlle Widad Hamdi encadré par Saïd Tazi, Rabat, 2008.
Ce travail de fin d’études fait par une
étudiante à l’ENA de Rabat propose une
solution assez intéressante du point de
vue de l’aménagement. Elle propose
une continuité de la promenade (en ce
temps non encore défini) en créant une
perspective dont le point de fuite serait
le phare. Or, cette proposition a ses
limites! Plusieurs éléments ne furent pas

D.R
pris en compte comme l’emplacement
de la station d’épuration LYDEC qui
vient perturber l’axialité imaginée, autre
élément qui pourrait poser problème et
la topographie du site; bien qu’il soit
techniquement faisable de créer cet axe
la pente créée sera un handicap pour
l’usage et la conception des édifices
dans les deux parties de l’axe. Du côté
du programme proposé, on reste sur

D.R
une réponse typiquement éclectique. On
propose une marina ou port de plaisance,
alors qu’un programme similaire est
proposé dans le projet de Casablanca
Marina. Par ailleurs les documents
présentés en amont de la proposition du
projet stipulaient clairement le respect
des sites rocheux naturels.
D.R

109
Proposition de projet

5-1-3-TPFE ENA : Critique et subjectivité en architecture, par M. Driss KETTANI


encadré par M. Mohamed HAMDOUNI ALAMI, Rabat 2003.
Cette proposition autour de l’espace urbain.
Le but énoncé était d’établir le lien de
l’usager à la ville, retrouver une urbanité et
créer un ensemble novateur et intégré. Le
programme consiste en un espace culturel
multidimensionnel.
Il choisit le terrain à l’extrémité nord de la
presqu’île. Le choix est justifié par le faible
dénivelé.
L’élément intéressant est la création d’une
nouvelle voie d’accès et l’importance
donnée aux vastes espaces libres.

D.R
D.R

D.R
110
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

5-2Prise de position et plan de travail

Un scénario dans lequel une délocalisation d’emprise au sol ne doit pas dépasser
des habitants de la cité El Mokhaznis et 20%, le coefficient d’occupation des sols
l’Artillerie vers le site CIFM pour densifier sera limité à 0,5, et les constructions ont
celui-ci. une hauteur maximale de 20m, afin de ne
Un projet «emblématique» n’est pas pas concurrencer le phare qui se trouve à
une solution viable sans un programme proximité, et qui doit rester le point le plus
multifonctionnel qui soit surtout une mixité haut du site et un repère dans la ville.»
de fonctions verticales. Dans le but de
garder une animation du site au fil de la
journée, la semaine et des saisons .
Créer un axe de perspective vers le phare
peut être une piste à envisager afin de
garantir une visibilité de ce patrimoine.
Il est possible de prendre en compte les
recommandations du PDAPP « le coefficient

111
Proposition de projet

Figure 1: Schéma de J. Salim Hussain, chef de la conception des bâtiments publics. «Vous trouverez que
Gehl, Cities for People»,
Island press, 2010. architectes agréés Brewer Smith Brewer les bâtiments qui peuvent être utilisés
Gulf, reconnaît que le design unique par tout le monde sont généralement
est essentiel car il «élève le bâtiment plus appréciés que ceux qui sont réservés
au-dessus de la foule et devient une à quelques privilégiés. Si un bâtiment
métaphore des aspirations de l’homme; est emblématique à ces différents
ainsi, en plus d’une déclaration de niveaux, il a de meilleures chances de
conception, cela devient une déclaration devenir véritablement emblématique».
d’intention ». Il ajoute que l’accessibilité Donc, pour s’implanter dans le cœur
est importante - les gens sont plus des masses, il est utile qu’un bâtiment
susceptibles d’être attirés par les se distingue visuellement, qu’il ait un
arrière-plan intrigant et qu’il soit ouvert
au public.
Jan Gehl, architecte et urbaniste danois,
déclare dans son livre «Cities for People»
que la vie publique est déterminée par
deux facteurs principaux. Le premier est
les conditions météorologiques. Ce n’est
pas un problème au Maroc. La seconde
est la qualité de l’espace public. Les
espaces doivent être définis et attrayant
pour attirer plus de personnes que la
simple circulation. Le schéma ci-dessous
illustre l’importance de la qualité de
l’espace public.

112
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

À travers toute l’analyse faites sur le site d’artistes, artisan, magasin de vente...)
et la côte, on note une tendance vers les Inclure de l’habitation est aussi une
grandes structures et les grands blocs manière de garder une population dans
tel que les centres commerciaux, les ce quartier et ne pas se retrouver avec
immeubles de bureaux ou des résidences un quartier fantôme. Il serait même
privées clôturées. judicieux de prévoir une partie de ces
Ces entités fonctionnent bien pendant habitats aux artistes. Pour les visiteurs,
leurs horaires d’ouvertures (s’ils sont une structure hôtelière qui se confondrait
à destination pour usage public). Mais avec les habitats pour plus d’immersion
une fois fermés, ces lieux deviennent dans le cadre crée.
de vraies boites à allumettes opaques, Une structure pour promouvoir les
surdimensionnés et inaccessibles. Sans créations et réalisations des artistes doit
compter qu’il faut faire l’effort d’entrer être aussi pensée pour communiquer
dans ces blocs pour en connaître le avec les habitants du quartier.
contenu et la fonction.

Il semble donc primordial de créer des


îlots contenant différentes fonctions de
manière à avoir dans un même bâtiment
verticalement plusieurs fonctions.
Avoir des rez-de-chaussées actifs est
primordial au bon fonctionnement d’un
projet. En effet, il est plus agréable de
pouvoir avoir de l’animation dans les
bâtiments en se promenant, laisser voir
aux passants les artistes et les artisans
travailler. (Dans ce cas des ateliers

113
Proposition de projet

5-2-1Principes de conception et programme pour le «Art Village»

Préviligier les petits blocs


aux grands blocs

Module de 10m*10m // R+2

Adaptation à la topographie du terrain

Respecter la vue et les perspectives vers la mer

114
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

5-2-2-Répartition du programme et principes d’édification pour les façades

Façade Nord Habitat,bureau...


Ouverture 0% Trame 1sur 3

Façade Sud
Ouverture 40%

Lieux accueillants du
public: Café, Expo,
Magasin,....
Trame 2 sur 3

Façade Est
Ouverture 20%

Trame indermediare:
Habitat, Bibliothèque,
Façade Ouest Café, Expo, Magasin,....
Ouverture 20% Trame 1sur 3
Privilégier un programme
GSEducationalVersion réparti Considérations Considération
verticalement bio-climatiques privé / public
115
Proposition de projet

D.R
D.R

Parc de l’Obélisque, Washington, DC. Grand Parc, Vancouver.


116
créer u Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?
Sist. Symbole Stratégie
C
E
N
T
LIEUX CENTRAUX Créer une succession de places identifiables capable de
R
A
devenir des points de rassemblement et de rencontre pour
L
I
RASSEMBLEMENT les citadins.
T
E
V
I
S PERSPECTIVES Créer une connexion visuelle depuis la ville vers le site.
I
B Dialoguer à travers les perceptives et les percées
I VISIBILITE
L
I
T
E

E Relier entre les tissus et remédier à la pénurie des espaces


N
V verts collectifs.
I
R
CORRIDOR VERT
Maintenir une continuité en rendant les promenades et les
O
N déplacements qui s’y font plus agréables.
.

I
N Favoriser la communication entre les tissus et relier cette
F TRANSPORT
R zone au reste de la côte et de la ville .
A
. D.R

D.R
Grand Parc, Vancouver. Chaussée d’Ixelles, Bruxelles
117
Proposition de projet

D.R

D.R
Piscina das Marés (Leca da Palmeira) Miralles/Tagliabue - EMBT
118
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

D.R
Island of Fogo (Cape Verde), the Natural Park Venue
Eiichi Kano

D.R
China Academy of Art’s Folk Art Museum L’ Atlantikwall (un des deux musées de RAVERSYDE.)
119
Proposition de projet

Concept d’aménagement

120
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

5-3-Programme du projet

Programme de la piscine : pleins sera protégé de la mer par un NGM: Nivellement Général
du Maroc
La profondeur maximale atteint 4 m par mur en béton, coulé directement sur la
rapport au bord (zone de plongeur) et la plateforme rocheuse existante, après
minimale 0.60 m (pataugeoire), avec la ouverture d’une souille de fondation.
plupart du bassin repartie entre les 1.4
et 2 m de profondeur. Circulation:
Le plan d’eau et le bord du bassin sont Dans la réflexion qui a mené à ce projet,
calés à la cote +4 NGM. l’accent a été mis sur l’accessibilité dans
La piscine fonctionnera avec le tous ses genres. La primauté étant donnée
renouvellement en continue de l’eau, aux piétons. Des larges allées piétonnes
moyennant son pompage à partir d’un ombrées sont programmées pour relier
puits équipé d’un ensemble de pompes entre les grandes places, jardin et parc...
submergées, alimenté par des conduites S’agissant des pistes cyclables, la volonté
liées à un caisson de prise d’eau, installé d’en créer vient en continuité avec celles
dans une souille excavée dans le plateau déjà crées dans la promenade maritime
rocheux existant sur site, près de la Hassan II.
limite nord de la piscine. Tout en créant un parcours qui relie les
L’eau pompée sera ensuite filtrée par principaux lieux de la presqu’île et qui
un ensemble de filtres de sable, avant s’intègre au parcours initiatique dans
d’alimenter la piscine à partir des le nouveau parc de l’artillerie. L’espoir
injecteurs de fond installés dans la dalle est de conscientiser la population et les
de fond. autorités à l’importance de ce moyen de
L’eau sera rejetée par une structure transport propre.
pareille à celle de la prise, localisée près de Une ligne de bus est aussi prévue avec
la limite sud de la piscine. L’écoulement deux arrêts. L’un desservant la place créée
de rejet se fera par gravité. devant le phare et le second desservant
L’ensemble de la piscine et terre- la préfecture d’arrondissement et la

121
Proposition de projet

nouvelle piscine d’eau de mer. Cette médiathèque, galerie d’art.


ligne viendra se relier au système de
transport en commun de la métropole Les places:
pour peu que ce dernier fonctionne bien. En se baladant à Casablanca, on croise
Et finalement, la nécessité actuelle de de plus en plus des peintures murales.
programmer des voies pour la voiture Cet art urbain est un moyen d’expression
s’impose. Des places de parking sont pour la jeunesse Casablanca à travers
programmées et dispersées dans le lequel elle transmet ses espoirs et aussi
site. Sur l’axe du phare par exemple, ses désillusions. Un art que les futures
leur emplacement latéral assure une places créées comptent accueillir, ces
discrétion pour ne pas heurter la dernières seront des openspaces dédiées
perceptive. à l’expression artistique.
Elles seront une occasion pour échanger
Modules: et découvrir des jeunes talents de
En ce qui concerne les fonctions Casablanca, du Maroc et du monde
assignées aux modules, elles s’intègrent entier.
dans un programme complet d’un «Art L’espoir est de faire de Casablanca
Village». Ce dernier comprend : une destination pour les artistes
contemporains.
Résidence: Habitats particuliers ,studio
pour les artistes, hôtels et auberges de
jeunesse.
Services de proximité : supérette,
pharmacie, restaurants et cafés.
Production : Atelier de travail, FabLab,
atelier d’artisan et salle polyvalente.
Culture : Bibliothèque, salle d’exposition,

122
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

masterplan du site échelle 1:5000


123
Proposition de projet

GSEducationalVersion

124
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

125
Proposition de projet

5-3-1Essences utilisées

crataegus Typologie :
laciniata aubépine

Hauteur :
6m

Diamètre :
6m

Feuillage:
caduc

Origine :
Ouest Asie, Sud
Est de l’Europe

126
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

127
Proposition de projet

5-3-2-Gradins et belvédère

128
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

coupe longitudinale sur l’axe du phare

129
Proposition de projet

1 4

échelle 1:1000
plan de la piscine

130
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

4’
1: Piscine olympique
profondeur 2m
2: Piscine pour
la plongée d’une
profondeur de 4m.
3:Piscines olympique
profondeur de 1.4m à
4’’ 2m
4: Vestiaires et W.C :
4’: Parking à vélo
4’’: Vestiaires Hommes
4’’’: Vestiaires Femmes
5:Pataugeoire 0.6m
allant à 1.2m
6: local technique
7:Pompe à eau
8: Pataugeoire 0.6m
allant à 1.2m

4’’’

échelle 1:200

131
Proposition de projet

perspective sur les piscines

132
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

133
Proposition de projet

Choix du module et des blocs

La définition du module s’est faite sur


la base de plusieurs recherches liées
au programme choisi. Ainsi, le module
devait être capable de s’adapter à des
fonctions différentes par exemple, Taille moyenne
l’habitat (qui suit une trame de 3mètres), d’une chambre
des ateliers et des galeries d’art qui 3*4 (12m²)
requiert plus d’espace ou des bureaux
(qui suivent une trame de 3.5 mètres).
Le schéma suivant démontent cette
réflexion: Taille moyenne
d’un bureau
3*3.5 (11m²)

Taille moyenne
d’un atelier ou
une exposition
5*10 (50m²)

134
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Échelle 1:200

Axonométrie du module

135
Proposition de projet

Façade Nord-Est

136
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

1 2’
3
1’

4
5
6

1: Magasin 1’ stockage+wc)
2: Supérette/ Épicerie
2’: stockage+WC
3: Magasin
4: Studio d’artiste 4’ :
Atelier 4’’: Exposition

Plan RDC

137
Proposition de projet

1 : Appartement duplex avec terrasse


jardin
2: Appartement 100m² avec terrasse
jardin Échelle 1:400

Plan 1er étage

138
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Échelle 1:400

Plan 2éme étage

139
Proposition de projet

Échelle 1:200

Axonométrie

140
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Façade Est

141
Proposition de projet

Échelle 1:200

plan RDC

142
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Échelle 1:200

plan 1er étage

143
6-Bibliographie

Ressources littéraires :
A. Adam, Histoire de Casablanca ( des origines à 1914), Aix-en-Provence, éditions
Ophrys,1968 (Annales de la Faculté des Lettres d’Aix-en-provence,n°88)
A. RACHIK, Casablanca: l’urbanisme de l’urgence.nf.2002.
B. FISHER, Remaking the urban waterfront, Washington: Urban Land Institute, DC,2004.
C. FANG, Waterfront Landscapes, Design Media Publishing Limited, New York, 2011.
Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO 1972.
D. ERRIU, F. PIRLONE, Waterfront and urban regeneration. New challenges for Genoa, Tema,
Journal of Land Use, Mobility and Environment, 2016.
Fr. CHOAY, L’Allégorie du patrimoine, Seuil, Paris, 1996.
Fr. PERON, Le Patrimoine maritime : construire, transmettre, utiliser, symboliser les
héritages maritimes européens», Presses universitaires de Rennes, 2002.
G. Marie, F. Peron, J. Amghari, J. VINCENT, L. L’AOT, Actes du colloque international
pluridisciplinaire «Le littoral : subir, dire, agir» - Lille, France, 16-18 janvier 2008.
G. MARIE, Fr. PERON, Le patrimoine maritime bâti des littoraux : élément majeur d’identité
et de reconstruction culturelle et sociale des territoires côtiers d’aujourd’hui, Hal, France,
2009.
J. ALEMANY, R. BRUTTOMESSO, The Port City of the XXI century. New challenges in the
relationship between Port and City, Venice, 2011.
J. Gehl, Cities for People »Island press, 2010.
J. Gehl ,Life between Buildings, Using public space; Island Press 2011
J. Jauhiainen, Waterfront Redevelopment and Urban Policy: The Case of Barcelona, Cardiff
and Genoa, European Planning Studies, 1995.
J-L. COHEN, Casablanca mythes et figures d’une aventure urbaine, Hazan, France, 1998.
M. GRAVARI-BARBAS, V. VESCHAMBRE, Patrimoine : derrière l’idée de consensus, les enjeux
d’appropriation de l’espace et des conflits In : Conflits et territoires [en ligne], Tours :
Presses universitaires François-Rabelais, 2004.
P. SCHMIT, N. LEMARCHAND, Le patrimoine maritime en Basse-Normandie : Réflexions sur
deux décennies d’actions publiques et privées, CRéCET, Caen, 2005.

144
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

T. AVERMAETE, M. CASCIATO, M. ZARDINI, Casablanca Chandigarh: A Report on


Modernization, Park Books, Zürich, 2014.
V. GUIGUENO, Protéger et valoriser les phares, patrimoine des littoraux français, Monumental,
France, 2012.
V. VESCHAMBRE, Le processus de patrimonialisation : revalorisation, appropriation et
marquage de l’espace, Angers,2007.
Ressources audio-visuelles
C’est pas sorcier - Les phares <https://youtu.be/FVHwbjSM638>
Documentary - Split Rock, The Superior Light <https://youtu.be/rlJvhljl-GA>

Mémoires:
Critique et subjectivité en architecture, par M. Driss KETTANI encadré par M. Mohamed
HAMDOUNI ALAMI, Rabat 2003.
CASABLANCA :ENFORCING EL HANK’S RIGHT TO EXIST, Somers Glenn, Antwerp, September
2014.
Le littoral et l’image de la ville. Cas de la ville de Casablanca par Mlle Widad Hamdi encadré
par Saïd TAZI, Rabat, 2008.

Ressources internet:
canviclimatic.gencat.cat/en/oficina_catalana_del_canvi_climatic/
www.energee-watch.eu/members/metrobs
www.100resilientcities.org/cities/entry/barcelona#/-_/
https://ledesk.ma/grandangle/le-troisieme-oeil-marin/
https://www.medias24.com/CULTURE-LOISIRS/842-Les-phares-du-Maroc-sont-desormais-
sur-Facebook html
https://dpc.hypotheses.org/1089
h t t p s : / / w w w. m e d i a s 2 4 . co m / S O C I E T E / 8 0 1 6 - E l - H a n k- s e - p re p a re - a - u n e - d e u x i e m e - n u i t -
agitee.html
http://mutualheritage-casablanca.univ-tours.fr/items/show/65

145
h t t p : / / w w w. e q u i p e m e n t . g o v. m a / C a r t e - R e g i o n / R e g i o n C a s a b l a n c a / Pa t r i m o i n e - d e s -
infrastructures-regionales/Phares/Pages/Phare.aspx
http://w w w.mhu.gov.ma/Pages/Habitat/Programme%20Villes%20sans%20bidonvilles.aspx
(VILLES SANS BIDONVILLES)
https://www.amylee.fr/2018/03/types-galeries-art/
http://galeriedartmontfort.com/2018/06/03/plan-de-la-galerie/
https://www.e-rt2012.fr/explications/conception/explication-architecture-bioclimatique/

146
Quel devenir pour la presqu’île d’El Hank ?

Vous aimerez peut-être aussi