Vous êtes sur la page 1sur 21

ISC PARIS - 2018-2019

LE MEMOIRE DE FIN D’ETUDES


Cahier des charges
(Consignes spécifiques
pour les 3A EAC uniquement)

Table des matières


Introduction ........................................................................................................................................................ 2

1. OBJECTIFS, GRANDES ÉTAPES ET CONTENU .......................................................................................... 2

1.1 Objectifs du mémoire et grandes étapes .................................................................................... 2


1.2 Votre dossier d’habilitation (étape 1) .......................................................................................... 5
1.3 Premier rendu - votre cadre conceptuel (étape 2) .................................................................... 7
1.4 Votre document final - Le mémoire rédigé (étape 3) ............................................................... 8
1.4.1 La synthèse (2 à 3 pages) ........................................................................................................... 9
1.4.2 L’introduction (1 à 2 pages) ...................................................................................................... 9
1.4.3 Le développement (35 à 38 pages) ......................................................................................... 10
1.4.4 La conclusion (1 à 2 pages) ...................................................................................................... 11
1.4.5 Bibliographie (2 à 3 pages) ...................................................................................................... 11
1.5 La soutenance orale(étape 4) ..................................................................................................... 12
2. CONSIGNES DE PRÉSENTATION......................................................................................................... 13

2.1 Format du document final ............................................................................................................ 13


2.2 Mise en page ................................................................................................................................... 13
2.3 Syntaxe, construction et style ..................................................................................................... 16
3. AJOURNEMENT ...................................................................................................................................... 17

4. Grilles d’évaluation ...................................................................................................................................... 1

1
Introduction
Le mémoire de 3ème année représente à la fois l'aboutissement de votre scolarité à l'ISC
Paris et le passage obligé pour l'obtention de votre diplôme ISC Paris.

Pour cela, il vous est demandé de fournir un travail significatif, tout en vous conformant
strictement aux consignes prescrites.

Chaque année, certains étudiants n’ont pas pris suffisamment en compte les
consignes spécifiques au mémoire de fin d’étude et se voient renvoyés à la session
suivante.

Ce document a pour objectif de vous aider dans la production du mémoire (rédaction,


présentation).

La réalisation d’un mémoire nécessite des capacités d’analyse et de synthèse. Un


mémoire consiste à identifier une question de recherche à laquelle vous apporter des
réponses suite à l’identification d’un cadre conceptuel et la réalisation d’un terrain.
Le mémoire diffère donc d’un rapport de stage dont l’objet est de décrire une
mission et d’analyser des pratiques professionnelles.

1. OBJECTIFS, GRANDES ÉTAPES ET


CONTENU

1.1 Objectifs du mémoire et grandes étapes

Le mémoire est un document de réflexion et de synthèse sur un thème en lien avec votre
spécialisation. La question que vous souhaitez résoudre est souvent une interrogation/un
étonnement qui peut provenir de l’actualité, d’une situation rencontrée lors d’un stage
ou projet professionnel d’une simple observation des pratiques, …

Le mémoire a un double objectif :


- Proposer une solution à une question de recherche ;
- Valider certaines compétences.

2
Le mémoire permet de valider l’acquisition de 4 compétences (voir le tableau 1) :

1-Questionnement : - Savoir identifier et définir une question de recherche.


Finalité, sens, Une question de recherche est la question que vous vous posez et
exigences externes à laquelle vous souhaitez répondre.
- Savoir faire preuve d’ouverture.
- Savoir structurer une réponse, la détailler, organiser son travail et
justifier la méthodologie
2-Structuration ‐ Savoir faire le lien entre les connaissances (reçues lors
logique : d’enseignements à l’ISC Paris ainsi que les lectures académiques et
Aspect théorique professionnelles) et la question de recherche.
‐ Savoir citer ses sources.
‐ Savoir produire des données originales.
‐ Savoir utiliser les données pour répondre à la question de
recherche.
‐ Savoir proposer des recommandations suite à l’analyse des
résultats.
3-Réalisation : ‐ Savoir mobiliser des données pour répondre à la question de
Aspect pratique recherche.
‐ Savoir rédiger des documents en français sans faute.
4-Qualification : ‐ Savoir identifier les limites de son mémoire.
Aspect critique ‐ Savoir mettre en exergue les apports du mémoire.

Tableau 1. Les quatre compétences utiles pour le mémoire

3
Votre mémoire se fait en 4 étapes :
ETAPE 1 : Dossier d’habilitation
ETAPE 2 : Rendu 1, votre cadre conceptuel (non noté)
ETAPE 3 : Rendu 2, votre mémoire rédigé
ETAPE 4 : Soutenance orale de votre mémoire.

Remarque : Evaluation par le jury lors de la soutenance (100% de la note :


. 10 / 20 pour l’écrit,
. 8 / 20 pour la soutenance,
. 2 / 20 pour la qualité des réponses apportées aux questions portant sur le
programme de l’UE relations professionnelles (fiches communiquées par le
responsable de spécialisation).

Votre sujet peut évoluer voire changer entre l’étape 1 et l’étape 2, sous réserve de
l’accord de votre tuteur et après en avoir informé l’administration. Mais votre sujet
ne pourra plus changer après le rendu 1 du cadre conceptuel (étape 2).

4
Schéma 1 : Les grandes étapes

Schéma 2 : Les dates, cursus 1 (uniquement)

1.2 Votre dossier d’habilitation (étape 1)

L’étudiant remplit un formulaire dans lequel il indique d’une part la thématique sur
laquelle il souhaite travailler et d’autre part ses suggestions en ce qui concerne
l’affectation d’un professeur tuteur.

5
La suggestion de noms de professeurs pour le tutorat se fera au sein d’une liste fournie
par l’école et mise à jour chaque année. Cette liste comporte les noms des enseignants
habilités à suivre le mémoire de fin d’études ainsi que leurs domaines de compétences et
leurs propositions de sujets. Les enseignants seront affectés suivant les suggestions de
l’étudiant, mais dans la limite des contraintes imposées par leurs plans de charge
respectifs. L’étudiant émet un vœu mais c’est le responsable de pôle qui choisit le tuteur
de l’étudiant.
Il est vivement recommandé à l’étudiant de contacter son professeur tuteur dès que
l’affectation est assurée. Un premier entretien en face à face est à programmer
rapidement pour établir une discussion sur le mémoire, le suivi et les aspects
méthodologiques.

6
1.3 Premier rendu - votre cadre conceptuel (étape
2)

Le document sera à envoyer à votre tuteur avant la date butoir, avec en copie
memoire@iscparis.com

Pour ce rendu intermédiaire, il vous faut impérativement vous appuyer sur AU MOINS 5
articles académiques. Votre document devra traiter les points suivants, et cela de façon
rédigée :
- Présenter / définir le concept que vous avez retenu ;
- Discuter du concept au travers de cas d’utilisation présentés dans les articles
analysés ;
- Identifier une question non traitée et l'énoncer de manière explicite car c’est
votre question de recherche ;
- Elaborer quelques pistes de terrain (qualitatif, quantitatif, étude de cas)
permettant d’y répondre ;
- Reprendre, dans une bibliographie, les références que vous avez mobilisées.

NOTE : Une bonne question de recherche doit :


- Être originale, vous posez une question pas encore traitée ;
- Être faisable, vous avez la possibilité d’y répondre (accès aux informations par
exemple) et le temps pour y répondre ;
- Être pertinente, c’est le « so what ? ». A qui allez-vous apporter des réponses ?
Quel(s) est(sont) les intérêt(s) théorique, méthodologique ou managérial ?

Votre tuteur est là pour vous aider lors de ce processus.

Note : Des sous-questions peuvent être formulées afin de guider votre travail. Elles sont
une aide précieuse pour rédiger l’outil de collecte de données.

7
Le document rendu doit faire entre 5 et 10 pages Word hors bibliographie intégrant
minimum 5 références académiques avec au maximum 1 ouvrage. En effet, les livres
qui sont des manuels de cours ne sont pas considérés comme des références
académiques : ils permettent de donner une définition mais pas de poser des questions.

En termes de forme, vous devez respecter les éléments suivants :


- Etre rédigé en français ;
- En police Times New Roman 12 avec interligne 1 ½ ;
- Faire 5 à 10 pages ;
- Etre paginé (numéro en bas au centre) avec des marges de 2,5 cm, à droite, gauche,
haut et bas.

La page de garde reprendra :


- Votre nom ;
- Votre sujet, avec comme sous-titre “Cadre conceptuel” ;
- Le nom de votre professeur encadrant ;
- Votre spécialisation ;
- Votre promotion ;
- Le logo ISC PARIS.

1.4 Votre document final - Le mémoire rédigé


(étape 3)

Le document sera à déposer sur moodle avant la date butoir.


2 exemplaires papier (au format A4 Recto/Verso et relié par thermocollage) devront
être déposés au secrétariat des 3A.
Ce document sera évalué par un autre professeur que le tuteur et un professionnel
lors de la soutenance à l’aide d’une grille d’évaluation.

Votre document écrit final se compose de deux parties : une synthèse et le mémoire
proprement dit (introduction, développement, conclusion).

8
Voici la taille que doit posséder chaque partie du mémoire :

Partie Taille
Synthèse 2 à 3 pages
Introduction 1 à 2 pages
Développement 35 à 38 pages
Conclusion 1 à 2 pages
Bibliographie 2 à 3 pages
Annexes Facultatives (10 pages maximum)
Total 45 pages + annexes

Tableau 2. Tailles des différentes parties du mémoire

1.4.1 La synthèse (2 à 3 pages)


Cette partie se place en début mais ne se rédige qu’à la fin, une fois en possession de
tous vos éléments et documents.

La synthèse est un résumé autosuffisant du mémoire. Il présente donc l’ensemble des


éléments du mémoire : le cadre conceptuel, la question de recherche, la méthodologie
suivie et les principaux résultats.

Il doit donner envie au lecteur de lire l’ensemble du mémoire.

En situation d’entreprise, un dirigeant a peu de temps pour comprendre un problème


complexe avant de prendre une décision. Une synthèse est une aide précieuse pour
confronter sa vision sur les atouts, forces, faiblesses, opportunités d’une organisation à la
vôtre et aux solutions proposées. Cela peut donner lieu à approfondissement (votre
développement) ou même à des décisions.

A proscrire : Le copier/coller de parties du développement.

1.4.2 L’introduction (1 à 2 pages)


Ni répétition, ni synthèse, l’introduction annonce la façon dont le développement va se
dérouler, en partant du général (vision panoramique) pour arriver au particulier
(méthode de l’entonnoir).

9
L’environnement global

économique (marché, secteur, chiffre d’affaires…),

social ; culturel ; humain ; perspectives, projet…Justification du choix du sujet

Les enjeux, l’intérêt, l’actualité…


Problématique détaillée

Annonce du plan

1.4.3 Le développement (35 à 38 pages)

Un mémoire de M2 est généralement constitué de 2 ou 3 parties.


ATTENTION, les mémoires de droit seront impérativement construits en 2 parties.

Le développement de votre mémoire est impérativement constitué :


-d’une approche “théorique” votre cadre conceptuel ;
-d’une approche terrain : méthodologie, résultats, analyse et recommandations.

La première partie de votre développement présente votre cadre conceptuel. C’est-à-


dire qu’elle présente les lectures académiques et professionnelles que vous avez faites.
Elles les organisent de manières transversales et met en exergue les concepts que vous
allez mobiliser.

A son issue vous présentez la question de recherche de votre mémoire et les sous
questions.

La seconde partie est l’exposition de la méthodologie que vous allez mobiliser pour
répondre à votre question de recherche. La suite de votre seconde partie, ou le cas
échéant la troisième partie, est celle de l’analyse des données collectées sur le terrain et
se termine par les recommandations.

A noter qu’en termes de documentation de mémoire, il faudra absolument prendre en


compte 4 exigences fondamentales :

o Les lectures académiques sont à privilégier, puisqu’il existe une corrélation très
forte entre la qualité de vos lectures et la note obtenue.
o Votre argumentation doit reposer sur des références correctement citées.

10
o Votre méthodologie doit être clairement explicitée dans une sous-partie dédiée
:
o Qualitative avec des entretiens : description de l’échantillon, date, lieu et
durée de l’entretien sont précisés. A défaut de retranscription intégrale
(trop longue dans le cadre d’un mémoire de recherche appliquée), vous
devez citer des phrases clés de vos interlocuteurs qui illustrent votre
analyse et font « vivre » votre mémoire. Le guide d’entretien figurera en
annexe.

o Quantitative avec un questionnaire : comment a-t-il été élaboré,


population administrée, pourcentage de répondants, traitement des
réponses (logiciel...). Le questionnaire type figurera dans les annexes.

o Etude de cas : cf. les 2 points précédents, l’étude de cas pouvant


s’appuyer sur des données quantitatives ou qualitatives

o Des recommandations en lien avec l’analyse de vos résultats.

La partie terrain exclut toute compilation documentaire.

1.4.4 La conclusion (1 à 2 pages)


Brève, concise, incisive, la conclusion montre les enseignements à tirer du mémoire et
ouvre sur l’avenir. Elle rappellera donc les éléments majeurs de ce travail en allant du
particulier vers le général :
- La question de recherche ;
- Les analyses et conclusions essentielles ;
- Les préconisations et recommandations ;
- Ouverture vers un niveau plus général de réflexion.

1.4.5 Bibliographie (2 à 3 pages)


La bibliographie nourrit votre réflexion. Elle cerne, en effet, les connaissances passées,
actuelles et la réflexion menée sur votre sujet par des auteurs reconnus. Elle permettra
aussi d’illustrer votre réflexion personnelle par l’utilisation de votre bibliographie dans le
corps de votre mémoire.

11
Les références bibliographiques doivent obligatoirement comprendre des lectures
académiques : des articles de revues académiques et des ouvrages de spécialistes
praticiens ou chercheurs.

Toutes les références bibliographiques qui apparaissent dans la bibliographie doivent


avoir été citées dans le mémoire.

L’usage d’Internet doit faire l’objet d’une attention particulière. Trop d’étudiants y
recourent sans le mentionner allant même jusqu’à de la recopie in extenso des
informations disponibles sur les divers sites spécialisés. Il est demandé de déposer votre
mémoire sur Compilatio afin de vérifier qu’il n’y a pas de plagiat. En cas de plagiat avéré
(score de similitude supérieur ou égal à 30%) l’étudiant se verra ajourné à l’épreuve du
mémoire de fin d’études note de 0/20 et sera automatiquement en report de diplôme. Il
sera également convoqué à un conseil de discipline qui pourra prononcer l’éviction de
l’établissement.

Vous trouverez des lectures académiques en ligne sur les bases de données Scholarvox et
EBSCO qui sont accessibles depuis MyIsc. Vous pouvez aussi vous rendre à la médiathèque.

1.5 La soutenance orale (étape 4)


Le jury est composé d’un professeur autre que votre tuteur et d’un professionnel.

Le jury est indépendant pour évaluer votre mémoire. Ne cherchez pas à faire évaluer
votre mémoire au préalable par votre professeur tuteur.

La soutenance de mémoire pour l’étudiant dure 20 minutes environ :

. L’étudiant présente oralement son mémoire pendant 10 minutes (pas de Power-point) :


Rappel du sujet, problématique, sous-questions éventuelles, lien avec votre stage
éventuel et/ou vos études, méthodologie de recherche, terrain, présentation et analyse
des résultats obtenus, vos conclusions et/ou vos recommandations (managériales,
organisationnelles, sociétales).

. Ensuite le jury pose à l’étudiant des questions pendant 10 minutes environ.

. L’étudiant sort de la salle ensuite après avoir remercié le jury.

12
. Le jury dispose ensuite de 10 minutes environ par étudiant pour compléter la
grille d’évaluation.
100% de la note :
. 10 / 20 pour l’écrit,
. 8 / 20 pour la soutenance,
. 2 / 20 pour la qualité des réponses apportées aux questions portant sur le
programme de l’UE relations professionnelles

2. CONSIGNES DE PRÉSENTATION

Ce chapitre explique les règles à suivre pour la rédaction et la mise en page de votre
mémoire. Beaucoup d’étudiants n’y font pas attention et perdent ainsi des points.

Pour rappel : le non-respect des consignes de forme et en particulier un trop grand


nombre de fautes d’orthographe conduit trop souvent au REJET d’un mémoire. Merci d’y
porter une attention particulière.

2.1 Format du document final


Votre document final sera :
- Rédigé en français
- Dactylographié en police Times New Roman 12 avec interligne 1 ½.
- Le texte sera justifié.
- Il comprendra 45 pages au maximum (+ annexes, 10 pages maximum).
- Paginé (y compris les annexes) avec des marges de 2,5 cm, à droite, gauche, haut et
bas.
- Les pages seront numérotées en bas au centre de la page.
- Imprimé en 2 exemplaires A4 Recto/Verso et reliés (thermocollage), pour faciliter
l’archivage du mémoire et limiter l’utilisation de papier.

2.2 Mise en page


Votre mémoire se présentera sous la forme suivante et comportera toutes les
informations utiles :

13
● Page de garde : Nom et prénom (en haut à droite pour pouvoir facilement le
classer les mémoires), ISC Paris, option de la Troisième Année, nom et prénom de
votre tuteur et, bien entendu, le titre du mémoire et l’année scolaire.

● Sommaire : détaillé et paginé, il sera sobre et lisible, en évitant, par exemple,


l’excès de soulignement.

● Synthèse : 3 pages maximum.

● Introduction

● Le développement, constitué de vos parties et sous-parties qui seront


numérotées.
Si des figures sont insérées dans votre document vous devrez impérativement leur
donner un titre, citer la source et y faire référence dans le corps de votre texte.

● Conclusion

● Éventuelles annexes numérotées


Les annexes servent d’illustration et non d’explication. Seules les annexes
indispensables à la compréhension du mémoire figureront dans cette partie (vous
devez y faire référence dans le développement) et en aucun cas vous ne devez
dépasser les 10 pages. Les annexes doivent être annoncées dans le texte du
mémoire.

Les annexes peuvent comporter, par exemple :


- Le guide du questionnaire ou d’entretien
- Les résultats quantitatifs bruts non exploités dans le mémoire
- Les documents généraux commerciaux ou financiers, tels que la documentation
technique de produits, bilans, publicités…
- Des photocopies d’articles, etc.

● Bibliographie : citer ses sources relève de la règle morale et déontologique la plus


élémentaire qui s’impose à tout chercheur, et a fortiori, à tout étudiant. En
conséquence, vous ne manquerez pas de signaler tous vos emprunts, en d’autres
termes, l’intégralité de vos sources. Il vous appartient de faire preuve de rigueur
et d’exactitude dans la présentation de vos sources.

14
Les normes obligatoires de présentation de la bibliographie conformes aux normes
internationales en recherche sont les suivantes :
o La bibliographie est classée par ordre alphabétique du nom des premiers
auteurs.

o Les ouvrages et périodiques sont présentés ensemble et non de manière


séparée. Seuls les sites Internet seront présentés à part.

o Ouvrages : NOM auteur en majuscule + initiale du prénom en majuscule +


titre en italique + éditeur, lieu d’édition et date d’édition. Exemple :
THEVENET M., Le plaisir de travailler, favoriser l’implication des
personnes, Editions d’Organisation, Paris, 2000.

o Revues : NOM auteur en majuscule + initiale du prénom en majuscule


+ « Titre entre guillemets » + nom du périodique en italique + date de
parution + pages de l’article utilisé.
Exemple : PFEFFER J. « six idées fausses sur les salaires », l’Expansion
Management Review, septembre 1998, pp.39-46.

o Site Internet : Dénomination du site et de l’éditeur en majuscule + « titre


du document entre guillemets » + <URL > entre signes croissant et
décroissant + dernière date de consultation.

Si vous citez de manière littérale le passage d’un texte, la citation doit figurer
entre guillemet et être en italique. Une note de bas de page doit préciser la
référence complète + le numéro de la page d’où est extraite la citation.

Voici un exemple de bibliographie :

Ouvrages et revues :

PFEFFER J. « six idées sur les salaires », l’Expansion Management Review, septembre
1998, pp. 39-46.

THEVENET M., Le plaisir de travailler, favoriser l’implication des personnes, Editions


d’Organisation, Paris, 2000.

Sites internet :

MONSITE, « les réseaux sociaux », <http://www.monsite.fr/les-reseaux-sociaux.pdf>,


2010.

15
2.3 Syntaxe, construction et style
Plus vous soignerez la forme, plus votre lecteur appréciera le fond. Ne négligez pas le fait
que la forme est étroitement liée au fond. Une écriture soignée, une langue maîtrisée,
faciliteront le travail de lecture et la compréhension de votre cheminement tant
descriptif qu’analytique. Quelle que soit la qualité du fond, une forme hésitante,
incertaine et chaotique (orthographe, style, pagination, justification du style) est lourde
de conséquences et ne peut que vous porter préjudice.

Principes généraux de rédaction : Votre mémoire doit s’adapter à tous les lecteurs
possibles. Par conséquent :

● Structurez votre réflexion de façon qu’elle progresse de manière linéaire (plan).


● Rappelez-vous que l’on n’écrit pas comme on parle (syntaxe, style).
● 40 fautes d’orthographe et de syntaxe maximum sont autorisées sous peine de
rejet du document écrit final avec nouvelle soumission sous 4 semaines et note
finale plafonnée à 10 pour l’ensemble de l’épreuve. Utilisez les correcteurs
d’orthographe de vos logiciels, quelles qu’en soient les limites et faites relire
votre travail.
● Une règle d’or s’impose en français : une idée, une phrase.
● La forme personnelle (« je ») ou indirectement personnelle (« nous » et « on »)
est proscrite.
● On ne vous interdira pas d’utiliser un terme anglais à la condition que vous le
traduisiez. Il en va de même lorsque vous recourez à un concept. On ne vous en
autorisera l’usage que si vous l’explicitez.

EN BREF :

L’allégement des phrases, le soin apporté à la syntaxe, la simplicité des mots, autrement
dit, la clarté de la langue, sont les éléments constitutifs de ce que l’on convient
d’appeler « le style ».

Le non-respect d’une partie ou de la totalité de ces obligations entraînera le rejet de


votre travail.

16
3. AJOURNEMENT
Pour valider le mémoire de fin d’études, l’étudiant doit obtenir la NOTE MINIMUM de
10/20. Si un étudiant n’obtient pas 10/20, son mémoire sera ajourné.

De plus, en cas de non-respect des règles de fond et de forme, du respect des échéances
de rendu du document, l’étudiant s’expose à la non recevabilité du mémoire. Tous les
mémoires ajournés seront étudiés dans une commission composée de la direction des
programmes et de représentants enseignants, qui pourra se prononcer sur un renvoi en
report de diplôme ou bien sur la possibilité d’améliorer le document dans un délai limité.

Dans le cas où la commission autorise la remise d’un nouveau document, 2 cas de figures
sont à envisager
- 1. Insuffisance de forme (fautes d’orthographes, grammaire, style) : un nouveau
document doit être remis sous 4 semaines (à réception du motif de renvoi),
faisant apparaître les modifications apportées (en utilisant la fonction surlignée
de votre traitement de texte). La note finale sera plafonnée à 10/20.
- 2. Insuffisance de fond (non-respect des attendus académiques) : un nouveau
document peut être remis sous 4 semaines (à réception du motif de renvoi),
faisant apparaître les modifications apportées (en utilisant la fonction surlignée
de votre traitement de texte), accompagné d’un courrier expliquant les réponses
apportées aux « manques » soulignés par le correcteur. La note finale sera
plafonnée à 10/20.
o Attention, les efforts fournis sur 4 semaines ne permettront pas toujours
d’atteindre le minimum requis pour valider le mémoire. La soumission d’un
second document ne vaut pas validation du mémoire.

17
En cas de plagiat, emprunts d’idées sans mention des sources originales, le mémoire
est sanctionné par une note de 0/20, l’étudiant reçoit un avertissement et est convoqué
à un conseil de discipline. Il n’a pas la possibilité de représenter son mémoire l’année du
plagiat et devra changer de sujet.
o Plusieurs éléments seront pris en compte. Si le score de similitude
Compilatio (ou équivalent) est supérieur à 30%, le mémoire n’est plus
considéré comme un travail personnel. Entre 15 et 30%, le plagiat sera
avéré si des copier-coller ne sont pas signalés selon les règles présentées
au début de ce document : absence de guillemets et de note de bas de
page vers le document source notamment.
o En cas de suspicion de plagiat, démontré par d’autres moyens (ouvrages
papier,..) la sanction sera appliquée.

18
ISC PARIS - 2018-2019

4. Grilles d’évaluation
Grilles d’appréciation du Mémoire par le professeur tuteur (A FAIRE FIGURER EN ANNEXE DU MEMOIRE)

Grille 1 : Rendu intermédiaire, le cadre conceptuel – Apprécié par le professeur tuteur (mais pas noté)
Mettre des croix dans la grille pour les 5 critères d’appréciation
Ne répond pas aux Répond partiellement aux Répond aux objectifs Dépasse les objectifs
objectifs objectifs
Citation de 5 lectures
académiques dans le corps
du texte

Compréhension du
concept à travers l’analyse
de lectures pertinentes

Qualité de la question de
recherche

Qualité de l’expression
écrite
Orthographe et Grammaire

Observations du tuteur

Date

1
ISC PARIS - 2018-2019

Grille 2 : Mémoire écrit et soutenance (100% de la note) – Note / 20 –


Evaluation par le jury lors de la soutenance

NOM : Prénom :

Sujet du mémoire :

TI I S TS NOTE
MÉMOIRE (appréciation de la forme)

Qualité de la présentation écrite (lisibilité, structure, respect des normes


de communication, illustrations)

Qualité de l’expression écrite (orthographe, syntaxe, clarté, niveau de


langage, rigueur)

MÉMOIRE (appréciation du fond)

Présentation du ou des organismes d’accueil, des missions

Traitement du sujet :

- capacité à analyser le processus dans lequel s’inscrit le thème

- capacité à relier la pratique professionnelle aux concepts

- capacité de distanciation et de critique par rapport à l’organisation


et au travail effectué, retour d’expérience

- capacité à élaborer une problématique et à formuler des questions


pertinentes par rapport à une pratique

- capacité à mettre en œuvre une méthodologie appropriée à la


problématique posée

- capacité à répondre à la problématique de manière argumentée et


structurée

Capacité à utiliser les techniques de collecte, de traitement et de


présentation de l’information (qualité et pertinence des sources
documentaires, enquêtes et annexes)

NOTE DU MÉMOIRE ÉCRIT (sur 10 points)

NOTA : TI : très insuffisant I : insuffisant S : satisfaisant TS : très satisfaisant

1
SOUTENANCE (forme et fond)
Capacité à construire un exposé et à mettre en valeur son travail (plan,
supports, choix des éléments, outils appropriés…)

Capacité de présentation à l’oral (aisance et confiance en soi, fluidité


de l’expression, niveau de langage)

Capacité à écouter, comprendre les questions du jury concernant le


mémoire et l’exposé

Qualité des réponses apportées aux questions portant sur le thème


(capacité à soutenir les résultats du travail de réflexion)

NOTE DE SOUTENANCE (sur 8 points)

Qualité des réponses apportées aux questions portant sur le programme


de l’UE relations professionnelles (sur 2 points)

NOTE GLOBALE (sur 20 points)

NOTA : TI : très insuffisant I : insuffisant S : satisfaisant TS : très satisfaisant


APPRÉCIATION GÉNÉRALE (à renseigner obligatoirement) :

Nom, prénom et signature – Examinateur 1 Nom, prénom et signature – Examinateur 2