Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre 02 Caractéristique des matériaux

Chapitre 02
Caractéristiques des matériaux

2.1. Introduction 
Pour la réalisation des ouvrages d’art, deux matériaux sont essentiels et plus utilisés; le
béton et l’acier. Les règlements B.A.E.L91 et B.P.E.L91 utilisent les états limites : l’état limite
ultime (E.L.U) concernant le non ruine de l’ouvrage et l’état limite de service concernant sa
durabilité. Dans nos calculs, on se base sur ces deux règlements.
2.2. Caractéristiques des matériaux
2.2.1. béton
Le béton est constitué de ciment, de sable, de gravillons, de l’eau et des adjuvants dans des
proportions convenables, c’est un matériau de construction capable de répondre aux multiples
contraintes et exigences imposées aux ouvrages de génie civil : stabilité mécanique, étanchéité,
tenue au feu, isolation acoustique, inertie thermique et durabilité. Plus que ses bonnes
caractéristiques mécaniques, il est compatible avec d’autres matériaux notamment l’acier.
Le béton précontraint n’est pas différent au béton armé seulement qu’il est soumis à des
contraintes plus élevées. Il est construit de façon qu’il ne soit pas trop tendu et risque de se
fissurer. Et pour cela, il faut le comprimer, de façon artificielle et en permanence, dans les zones
où les charges extérieures développent des tractions, de façon qu’au total le béton reste
comprimé (ou assez peu tendu pour ne pas risquer de se fissurer) et donc résistant, en tous cas de
charge. L’effort de compression volontairement développé à cet effet est appelé l’effort de
précontrainte.
On définit pour le béton les caractéristiques mécaniques suivantes :
2.1.1.1. Résistance à la compression 
Dans les cas courants, pour l’établissement des projets, le béton est défini par sa résistance
caractéristique requise (ou spécifiée) à la compression à l’âge de 28 jours, notée fc28. La
résistance à la compression est mesurée par compression axiale de cylindres droits de révolution
de 200 cm2 de section et d’une hauteur double de leur diamètre, suivant le mode opératoire du
Laboratoire Central des Ponts et Chaussées.
Lorsque des sollicitations s’exercent sur le béton à un âge de j jours inférieur à 28, il y a
lieu de se référer à la résistance caractéristique fcj obtenue au jour considéré, laquelle peut être
évaluée par les formules suivantes :
j
f cj= ×f c 28 si f c 28≤40 MPa.
4 , 76+0 , 83× j
j
f cj= ×f c 28 si f c 28 >40 MPa.
1 , 40+0 , 95× j
Pour un béton âgé de plus de 28 jours, lorsque l’on doit justifier la résistance des sections, on
conserve : f cj = f c 28 .
2.1.1.2. Résistance caractéristique à la traction 
Notée ft28, est conventionnellement définie par la relation :
f t 28=0,6+0, 06×f c28 .

Page 1
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02
Cette relation n’est valable que pour des bétons courants dont la résistance caractéristique à la
compression ne dépasse pas 60 MPa.
f t 28=0,6+0,06×35=2 ,70 MPa Pour le béton de fc28=35MPa :
f t 28=0,6+0,06×27=2 ,22 MPa Pour le béton de fc28=27MPa 
 Contrainte de calcul à l’E.L.U
0 , 85×f cj
f bu= .
θ×γ b

 b  : Coefficient de sécurité qui prend les valeurs suivantes : 


1.15 dans le cas accidentel
b  
1.5 dans le cas durable
  : Coefficient qui dépend de la durée probable « t » d’application de la combinaison d’action
1 si t  24h

  0.9 si 1h  t  24h
0.85 si t 1h
considérée. Il prend les valeurs suivantes :  
D’où :
f bu=19,83 MPa . En situations durables ou transitoires pour
f c28 = 35 MPa .

f bu=25,86 MPa. En situations accidentelles pour


f c28 = 35 MPa .

f bu=15,30 MPa . En situations durables ou transitoires pour


f c28 = 27 MPa .

f bu=19,95 MPa. En situations accidentelles pour


f c28 = 27 MPa .

FigreureEReriaux S DES MATERIAUX.2.1 : Diagramme contrainte-déformation du béton.

 Contrainte de calcul pour l’E.L.S


σ b =0,6 f c 28 .

Page 2
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02

2.1.1.3. Déformations longitudinales 


Dans sa déformation longitudinale, le béton ne suit pas la loi de Hooke (proportionnalité
des contraintes et des déformations). Les Règles BAEL définissent les valeurs des modules de
déformation instantanée et différée, nécessaires dans certains calculs (notamment état limite de
déformation).
Sous des contraintes normales d’une durée d’application inférieure à 24 h, on admet, à
défaut de mesures directes, qu’à l’âge de j jours le module de déformation longitudinale
instantanée du béton Eij est égal à :

Eij =11000× √3 f cj ( MPa).


Sous des contraintes de longue durée d’application, les déformations longitudinales
différées (complémentaires) dues au fluage du béton sont doubles de celles dues aux mêmes
contraintes supposées de courte durée et appliquées au même âge.
La déformation totale du béton sous charge de longue durée est donc triple de la
déformation instantanée sous même contrainte ; il y correspond un module de déformation Evj
donné par la formule :

Evj =3700×√3 f cj ( MPa) .


2.1.1.4. Déformation transversale du béton 
La déformation transversale du béton est donnée par la formule suivante :
E
G= .
2(1+ν )
ν  : Coefficient de poisson.

Pour les calculs de béton précontraint le coefficient de poisson ν prend les valeurs
suivantes :
ν = 0,2 Pour un béton non fissuré (ELS).
ν = 0 Pour un béton fissuré (ELU).
2.2. 2. L’acier 
2.2.2.1. Aciers de béton armé 
Les aciers les plus utilisés sont des aciers à haute adhérence (HA) de classe FeE400 ou
FeE500. Ils sont caractérisées par :
 Limite d’élasticité 
Elle est notée fe. Pour tous les éléments, on emploie un acier courant à haute adhérence
de classe FeE40 dont la limite élastique égale à 400 MPa, sauf les pieux qui sont construits par
un acier de classe FeE500 sa limite élastique est de 500 MPa.

Page 3
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02

fe/S Courbe de calcul


es
s
es 0.01

fe/S

Fig.2.2: Diagramme contrainte-déformation de l’acier de BA.

Module d’élasticité longitudinale de l’acier 


5
Es = 2.10 MPa .
Contrainte limite de traction 
a) E.L.U 
Dans les calculs relatifs à l’E.L.U, on introduit un coefficient γs tel que :
γs = 1 En situation accidentelle.
γ s = 1,15 En situation durable ou transitoire.
fe
σ s≤ .
γe
b) E.L.S 
Dans cet état, la contrainte limite de traction dépend de type de fissuration :
fe
σ s≤ .
 En fissuration peu nuisible : γe

2
σ s =min( f e ;110 √ η . f tj ).
 En fissuration préjudiciable : 3
1
σ s =min( f e ;90 √ η. f tj ).
 En fissuration très préjudiciable  2
η= 1 Pour les treillis soudés et les ronds lisses.
η= 1,6 Pour les treillis soudés et les ronds lisses.
2.2.2.2. Acier de précontrainte
Les aciers utilisés dans les ouvrages en béton précontraint sont de deux natures
différentes :

Page 4
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02
 Les aciers passifs nécessaires pour reprendre les efforts tranchants pour limiter la
fissuration, ils sont de classe FeE40.
 Les aciers actifs, qui créent et maintiennent la précontrainte sur le béton.
Les armatures actives sont des armatures en acier à haute résistance qu’on utilise pour les
constructions en béton précontraint par pré tension, ou post-tension.
Les armatures actives de précontrainte sont sous tension même sans aucune sollicitation
extérieure.
On trouve les armatures actives sous trois formes :
 Fils 
Par convention, les fils ont un diamètre inférieur ou égal à 12,2 mm, ce qui permet de les
livrer en couronnes. Ils peuvent être soit ronds et lisses (pour la post-tension) soit au contraire
nervurés, ou crantés, ou ondulés afin d’améliorer leur adhérence au béton (pré-tension).
Les fils les plus couramment utilisés ont des diamètres de 5 mm, 7 mm ou 8 mm.
 Torons 
Ce sont des ensembles de fils enroulés hélicoïdalement les uns sur les autres (cas des
torsades à trois fils) ou autour d’un fil central en une ou plusieurs couches.
Les torons les plus courants sont à 7 fils et sont désignés par leur diamètre nominal
(diamètre du cercle circonscrit aux fils dans une section droite).
Les diamètres les plus utilisés sont les suivants :
12,5 mm (fréquemment désigné par T13).
12,9 mm (T13S).
15,2 mm (T15).
15,7 mm (T15S).
Ces armatures sont employées aussi bien en pré-tension (dans les pièces importantes)
qu’en post-tension.
 Barre 
De diamètre supérieur ou égal à 12,5 mm, elles ne sont livrées que rectilignes (et sous
longueur maximale de l’ordre de 12 m).
Elles peuvent être soit lisses, soit nervurées, les diamètres les plus courants sont 26 mm,
32 mm et 36 mm.
Leur limite élastique est plus faible que celle des fils et des torons . Pour la précontrainte par
post-tension, la précontrainte initiale à prendre en compte dans les calcules est données par la
formule suivante :
P 0 =min ( 0 ,85 f prg ;0 ,95 f peg ) .
ƒprg : la limite de rupture garantie de l’acier de précontrainte.
ƒpeg : la limite d’élasticité de l’acier de précontrainte.
 limite élastique 

Page 5
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02
Comme ces aciers n’ont pas de palier de plasticité, on définira la limite élastique comme
étant un allongement résiduel de 0,1%. La limite élastique conventionnelle des aciers
représente 80 à 90% de la résistance garantie à la rupture.
 Module de Young 
Le module d’élasticité longitudinal "EP" des aciers de précontrainte est pris égale à :
E P = 200000 MPa Pour les barres.
E P = 190000 MPa Pour les torons.
 Diagramme contraintes-déformation 
Il est d’abord linéaire (phase élastique, la pente de la droite étant le module d’élasticité
Ep de l’armature), puis il s’incurve, pour aboutir à un quasi-palier plastique. Enfin, la rupture
survient pour une contrainte 1,06fpeg et un allongement relatif de 2%.
5
σ γ σ
ε p = p +100 p p −0,9
Ep f peg ( ) Si σ p> 0,9f peg .
σp
ε p=
Ep Si σ p <0,9f peg .

 p

1,06fpeg

fpeg

0,9fpeg

0 10/00 200/00 p
Figure 2-3 : diagramme contrainte-déformation des aciers actifs.
Pour notre projet  les caractéristiques des aciers actifs utilisés dans ce projet sont : Câbles
formés par34 torons T15 (34T15).
 Caractéristiques des câbles
Les câbles utilisés sont du type Freyssinet ayant les caractéristiques suivantes :
 Unité de précontrainte : 34 torons.
 Section de 34T15s = 0.00476 m2.
 Module d’élasticité :Ep = 190000MPa.
 Forces garanties : 𝑓𝑝𝑒𝑔 = 1643 MPa.

Page 6
Chapitre 02 Caractéristique des matériaux
Chapitre 02
𝑓𝑝𝑟𝑔 = 1860 MPa.

Page 7

Vous aimerez peut-être aussi