Vous êtes sur la page 1sur 37

Dans le but de me familiariser

avec la vie de la société,


l’’institut impose la
participation à un stage d’une
durée de quatre semaines
appeler stage de fin de
formation.
Le stage de fin de formation
était mon premier contact avec
la société, il m’a permit de
découvrir la vie professionnelle.
Etant donne que je serais
amenée à gérer une entreprise
dans le futur, je dois connaitre
et découvrir de prés le monde
du travail.

Nour El Houda KHALFAN 3 TCE


Le stage m’a permit aussi
de découvrir la chaine de
l’entreprise, ainsi que d’enrichir
mes connaissances
professionnelles de vois très
proches à l’entreprise et son
environnement.

Avant propos
Le stage est une expérience
considère comme une étape
indispensable dans la vie de
chaque étudiant qui souhait
réalise des objectifs
professionnels et en faire des
Progrès.

Nour El Houda KHALFAN 4 TCE


D’autre part, le travail
pratique était depuis longtemps le
volet complémentaire de la
formation théorique dans le sens
ou il permet la mise en œuvre des
acquis et des méthodes appris
lors du cours théorique, en fait le
stagiaire avec le minimum
nécessaire d’information et des
acquis est présume apte a
conquérir avec succès la d’une
épreuve dont la réussite n’est pas
ci simple, car elle exige une
capacité d’adaptation et de
communication avec le contexte
professionnel déterminé.

Nour El Houda KHALFAN 5 TCE


PARTIE I
PRESENTATION
DE
l'ASSAURANCE
"TASSAOUTE"

Nour El Houda KHALFAN 6 TCE


Historique:
"SAHAM assurance" (ex-CNIA SAADA Assurance)
a été créée en 1949 sous le nom de Compagnie
Nord-africaine et Intercontinentale d'Assurance.
16 ans plus tard, elle devient filiale de la Caisse
de dépôt et de gestion.
En 1997, l'État cède les parts qu'il détient
dans cette compagnie à Arab Insurance Group,
qui devient alors l'actionnaire majoritaire en
détenant 67 % du capital.
En 2001, la Compagnie Nord-africaine et
Intercontinentale d'Assurancechange de nom
pour devenir CNIA Assurance et entreprend un
vaste chantier de restructuration.
Rachetée en 2005 par le Groupe Saham,
CNIA Assurance aspire à devenir un des acteurs
majeurs de l'assurance au Maroc, dans ce sens,
elle rachètera en 2006 l'assureur marocain ES
SAADA.
En juin 2009, la compagnie change de nom
pour devenir CNIA SAADA Assurance.
En mars 2014, la compagnie et l'ensemble
de ses filiales en Afrique et au Moyen-Orient
(excepté au Liban) changent de nom pour
devenir "Saham assurance".

Nour El Houda KHALFAN 7 TCE


 Fiche de présentation de "L'ASSURANCE TASSAOUTE"

Dénomination Assurance "Tassaoute


Demnate"
Forme juridique Société a responsabilité limite
S .A.R.L
Capital 5870000.00 DHS
Activité Promotion a la construction
d’immeuble
Entrepreneur de travaux
divers ou constructions
Entreprise de menuise
aluminium et bois

Adresse RUE bouchane, route de souk


Demnate 22300
Téléphone 0523507122

GSM 0600035267-0600034616
FAX 0523507122
Registre de 479
commerce
Patente 440801048
Identifiant fiscal 40183236
Compte bancaire Banque populaire AGENCE

Nour El Houda KHALFAN 8 TCE


DEMNATE N°
145081212119160611002871

L’organigramme de la
Société 
" ASSURANCES
TASSAOUT "

 
Directeur
Général

Nour El Houda KHALFAN 9 TCE


Assistante
clientaine

PARTIE II

Nour El Houda KHALFAN 10 TCE


LES SERVICES DE
"L'ASSURANCE
TASSAOUTE"

I- L'assurance automobile 
L'assurance automobile est une assurance
obligatoire pour la "responsabilité civile". Cette
garantie couvre les dommages causés au tiers
par le conducteur du véhicule impliqué dans un
accident de la circulation. Les garanties
dommages (bris de glace, vol, incendie) sont
optionnelles. Elles couvrent les dommages subis
par le véhicule assuré quel que soit le
responsable

 Les classifications et définition de risques

Nour El Houda KHALFAN 11 TCE


-Les risques sont classes dans l’un des usages
suivants :
Usage  « A » : Tourisme
Usage « B » : Transport public de voyageurs
Usage « C » : Transport de marchandises
Usage « D » : Divers
Lorsqu’un véhicule peut être utilise pour
plusieurs usages, le tarif applicable est toujours
sans réduction possible, celui comportant la
prime la plus élevée.

1-USAGE « A » TOURISME


. L’usage « A » est celui des véhicules
utilises pour les besoins privés ou pour les
besoins d’une profession ou d’une activité a
l’exclusion des véhicules utilisés pour le
commerce. En conséquence, ne peut être
applique le tarif de cet usage mais celui de
l’usage « c » aux véhicule sous-indiqués :
-Les véhicules, même a carrosserie de
tourisme, utilises commercialement pour le
transport ou la livraison de produits ou de
marchandises, les véhicules attelés d’une
remorque utilisée commercialement, même a
titre exceptionnel, pour le transport ou la
livraison de produits ou de marchandises, et ce,
même dans le cas ou le

Nour El Houda KHALFAN 12 TCE


Véhicule lui-même n’effectuerait aucun transport
de ce genre. Toutefois, le tarif de l’usage « A »
peut être applique pour les assurés utilisant les
Véhicules de tourisme sans remorque pour le
transport de l’outillage, du matériel, des
échantillons ou de marchandises nécessaires a
l’exercice de leur profession.
L’application du tarif de cet usage doit
donner lieu à l’insertion dans la police de la
clause suivante :

« L’assuré déclare expressément que le véhicule objet de


l’assurance n’est pas utilise commercialement même a
titre exceptionnel, pour le transport ou La livraison de
produit ou de marchandises ou pour le transport onéreux
de personnes. »

Le tarif de l’usage «  A » est fixé comme suit :

Nour El Houda KHALFAN 13 TCE


2-USAGE « B » TRANSPORT PUBLIC DE VOYAGEURS
Cet usage est celui des véhicules utilises
pour le transport onéreux de voyageurs, par des
transporteurs professionnels détenteurs d’une
licence régulière d’exploitation. L’application du
tarif de cet usage doit donner lieu à l’insertion
dans la police de la cause suivante :

«  L’assurée déclare être titulaire ou exploitant d’une


licence régulière de transport public de voyageurs et
utiliser le véhicule, objet de l’assurance, au transport
de… personne maximum a titre onéreux. »

Nour El Houda KHALFAN 14 TCE


Le tarif de cet usage se compose de deux
éléments : un élément fixe se rapportant à la
tranche de nombre de places de passagers du
véhicule transporte à titre onéreux.
Les véhicules relevant de cet usage sont repartis,
selon leurs natures, dans deux classes:

1- Taxis et cars :
Les éléments fixe et variable sont donnés dans le
tableau suivant:

Nour El Houda KHALFAN 15 TCE


3-USAGE« C » TRANSPORT DE MARCHANDISES
Cet usage est celui :
Des véhicules, même a carrosserie de
tourisme, utilises commercialement pour le
transport ou la livraison de produits ou de
marchandises, des véhicules attelés d’une
remorque utilisée commercialement même
a titre exceptionnel pour le transport ou la
livraison de produits ou de marchandises, et
ce, même dans le cas ou le véhicule lui-
même.

Nour El Houda KHALFAN 16 TCE


Les véhicules relevant de cet usage sont
répartis dans deux classes :

3-1 Transport de marchandises par véhicules de 3,5


tonnes au plus :

Ce tarif est celui des véhicules dont le poids


total en charge est égal au plus a 3,5
tonnes, utilises commercialement pour :
Le transport prive de produits ou
marchandises appartenant à l’assuré, et le
transport a titre onéreux de produit ou de
marchandises pour le compte de tiers par
des transporteurs professionnels détenteurs
d’une licence de transporteurs publics de
marchandises, les déplacement privés des
agriculteurs ou pour les besoins de leur
exploitation .
L’application du tarif de cette classe
doit donner lieu à l’insertion dans la police
de la clause suivante :

«  L’assure déclare expressément que


le véhicule. Objet de l’assurance, a un
poids total en charge (poids mort plus
charge

Nour El Houda KHALFAN 17 TCE


Utile) de 3,5 tonnes au plus, et qu’il
sert au transport de produits ou
marchandises »

Le tarif de la classe du transport de


marchandises par véhicules de 3,5 tonnes
au plus est fixé comme indiqué dans le
tableau ci-dessous :

3.2 Transport de marchandises par véhicules de plus de


3,5 tonnes :

Nour El Houda KHALFAN 18 TCE


Ce tarif s’applique aux véhicules, dont
le poids total en charge est supérieur a 3,5
tonnes, utilises commercialement pour :
Le transport privé de produits ou de
marchandises pour le compte de tiers par
des transporteurs publics de marchandises,
les déplacements prives des agriculteurs ou
pour les besoins de

leur exploitation. L’application du tarif de


cette classe doit donner lieu à l’insertion
dans la police de la clause suivante :

« L’assuré déclare expressément que le


véhicule, objet de l’assurance, a un
poids total en charge (poids mort plus
charge utile) de plus de 3,5 tonnes, et
qu’il sert au transport de produits ou
de marchandises »

Nour El Houda KHALFAN 19 TCE


4-USAGE “D”: DIVERS :
Les véhicules de cet usage sont repartis
dans 12 classes:
a- Classe “D1” véhicules à deux ou trois roues

Cette classe comprend les véhicules a


deux ou trois roues, utilises pour des
besoins prives ou pour les besoins d’une

Profession ou d’une activité, a l’exclusion du


transport de personnes a titre onéreux.
La classe “D1” comprend six sous-
classes telles qu’il est précise dans le
tableau suivant
Nour El Houda KHALFAN 20 TCE
L’application du tarif de cette classe
doit donner lieu à l’insertion dans la police
de la clause suivante:
«  L’assuré déclare expressément que la
véhicule à deux ou trois roues, objet de
Nour El Houda KHALFAN 21 TCE
l’assurance, est utilisé pour des besoins
privés ou
pour les besoin d’une profession ou d’une
activité à l’exclusion du transport de
personne à titre onéreux. »

b- Classe  « D3 » ambulances, corbillards et fourgons


funéraires :
Le tarif applicable à cette classe est le
suivant :
 Sous-classe 1 : Véhicules de mois de 3,5
tonnes. Le tarif applicable est celui de
l’usage « C », classe « C1 » réduit de
30%.
 Sous-classe2 : Véhicules de plus de 3,5
tonnes le tarif applicable est celui de
l’usage « C », classe « C2 », réduit de
30%.
c- Classe « D6 » : Véhicules à double commande utiles pour
Auto-école :
 Sous-classe 2 : véhicules à deux ou trois
roues. Le tarif applicable est celui de
l’usage « D », classe « D1 », sous-classe
5, majore de 20%
 Sous-classe2 : véhicules de tourisme le tarif
applicable est celui de l’usage « A »,
majore de 20%
 Sous-classes 3 : Véhicules utilitaires et
autocars. Le tarif applicable est celui
d’un véhicule de 6 tonnes relevant de la
Nour El Houda KHALFAN 22 TCE
classe  « C2 » de l’usage « C » avec une
majoration de 20%.

d- Classe « D7 » : Véhicules dits « Engins de chantier » :


Grues, échelles tracées, rouleaux
compresseurs, élévateurs, concasseurs,
pelles mécanique, groupes électrogènes,
bétonnières
Sur roues (a l’exception des camions),
bulldozers, scrapers, dumpers, engins
chasse-neige et plus généralement,
véhicules
Comportant à demeure un appareillage fixe
de travaux de chantiers :
Le tarif applicable à cette classe est fixe à
1412 DH 
 Disposition pour non sinistre  :
a-Bonification pour non sinistre :
-Lors de l’échéance annuelle du contrat,
la prime due par l’assuré est déterminée
en appliquant à la prime afférente à la
garantie «  responsabilité civile », un
taux de réduction de 10% après une
période de deux ans sans sinistres pour
les usages « A » et « D » et de trois ans
sans sinistres pour les usages « B » et
« C ».

Nour El Houda KHALFAN 23 TCE


La période sans sinistres commence à
courir à partir de la souscription ou du
Renouvellement du contrat d’assurance.
b-Majoration pour sinistre :
-Tout sinistre engagent totalement ou
partiellement la responsabilité de
l’assuré donne lieu à une majoration de :
-20% pour les usages « A », « C »,
« D » et 15% pour l’usage « B »s’il est
matériel.
-30% pour les usages « A », « C », « D »
et 20% pour l’usage « B » s’il est
corporel.
Lorsqu’un sinistre présente un caractère
matériel et corporel à la fois, la
majoration à appliquer est celle fixée
pour un sinistre corporel.
Cette majoration s’applique à la prime
annuelle afférente au véhicule assure et
relative à la garantie «responsabilité civile »

Dans le cas ou la responsabilité de


l’assuré serait entièrement et définitivement
dégage, soit par décision judiciaire
Soit dans le cadre de l’application de la CID
(convention d’indemnisation), la majoration
perçue sera restituée à l’assure qui

Nour El Houda KHALFAN 24 TCE


bénéficiera en outre des droits à bonification
pour non sinistre.
c-Réduction pour les provinces sahariennes :
Pour les provinces de LAAYOUNE,
BOUJDOUR, ESSEMARA, OUED ED-DAHAB
et AOUSSERD, le tarif est réduit de 40%.
Cette réduction ne peut être accordée que
sur présentation d’un certificat de
résidence dans l’une des provinces
précitées. Ce certificat devra être joint à la
police.
La présentation du certificat précité reste
obligatoire pour chaque renouvellement du
contrat d’assurance.
L’application de cette réduction doit donner
lieu à l’insertion dans la police de la clause
suivant :
« L’assuré déclare expressément résider
dans la province de…… et produit à cet effet
un certificat attestant de cette situation. »
4-Fractionnement des primes :
Les primes annuelles pourront faire l’objet
d’un fractionnement semestriel ou
trimestriel, a la condition que :
Chaque versement semestriel soit égal à
54% de la prime annuelle.
Chaque versement trimestriel soit égal à
27% de la prime annuelle.
Nour El Houda KHALFAN 25 TCE
III. Multirisques:
 MULTIRISUE HABITATION :

1.Définition :
-Est un produit d’assurance qui couvre les
risques lies a l’habitation. Les garanties
couvertes sont liées tant a la responsabilité
qu’aux biens de l’assuré.
2.Cible :
-Personnes appartenant aux catégories
socioprofessionnelles B et C (à revenu
moyen), propriétaire, locataire ou occupant
a titre gratuit :
 Un appartement
 une résidence principale
3.Prestation garanties :
-Risques de biens :

Nour El Houda KHALFAN 26 TCE


 Incendie, explosion et risques assimiles.
 Evénements climatiques.
 Dégâts des eaux.
 Bris de glaces.
 Vol et actes de vandalisme.

 Détérioration des antennes paraboliques

-Risques de responsabilités :
La couverture de ce produit s’étend à la
responsabilité de l’assuré :
 Vis-à-vis des voisins et des tiers.
 En tant que chef de famille.
 Vis-à-vis du propriétaire (cas des
locataires).
 Vis-à-vis du personnel de maison :
Accidents de travail pour 1 seule
personne.
4-Caractéristique du produit: Le
souscripteur déclare la valeur du contenu
de son logement. Les autres garanties sont
indexées sur la valeur du contenu
déclarée. La prime quand a elle peut être
lue sur un tableau de primes à lecture
directe. Elle dépend uniquement du
contenu déclare.
Nour El Houda KHALFAN 27 TCE
 MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE :

1.définition :
-est un produit d’assurance qui couvre les
risques liés à l’exercice d’une profession.
Les garanties couverts sont liés tant a la
responsabilité qu’aux biens de l’assure.
Nour El Houda KHALFAN 28 TCE
2. Cible :
Les commerçants, les artisans, les
prestataires de service, les professions
Libérales, les activités de bureau.
3.Prestation garanties :
-Risques de biens :
 Incendie, explosion et risques assimiles.
 Evénements climatiques.
 Dégâts des eaux.
 Bris de glaces.
 Vol et actes de vandalisme.

 Détérioration des antennes paraboliques

-Risques de responsabilités :
 Recours des voisins et des tiers ;
 Recours des locataires ;
 Risques locatifs ;
 Responsabilité civile d’exploitation ;
4. Caractéristique du produit :
Le souscripteur choisit la formule de la
couverture, précise sa profession de
Déclare la valeur de son contenu
professionnel. Les autres garanties
indexées Sur la valeur du contenu
déclarée.
La prive relative a la formule choisie est
définie a partir d’un tableau a lecteur
Nour El Houda KHALFAN 29 TCE
Directe. La prime dépend de la formule
choisie, de la profession du Souscripteur
et du contenu déclare.

IV- L'assurance maladie complémentaire


«  santé  »
Une assurance complémentaire santé
est un contrat qui a pour objet de prendre
en charge tout ou partie des dépenses de
santé concernant la maladie, l'accident et la
maternité, non couvertes par l'assurance
maladie obligatoire.
 Contrat individuel ou collectif ?
L'assurance complémentaire santé peut être
souscrite soit à titre individuel, en
s'adressant directement à un assureur, une

Nour El Houda KHALFAN 30 TCE


Mutuelle ou une banque, soit en adhérant à
un groupe par l'intermédiaire de l'employeur
ou d'associations professionnelles ou non.
Selon les cas, l'adhésion à un contrat de
groupe peut revêtir un caractère obligatoire
ou facultatif.
 Les personnes assurées 
La complémentaire santé peut être souscrite
au profit d'un ou de plusieurs membres de la
famille. Lorsqu'il s'agit d'un contrat de
groupe souscrit, par exemple, par
l'employeur au profit des salariés, la
possibilité d'adhérer peut être étendue dans
certains cas aux membres de la famille du
salarié.
 Quelles sont les garanties offertes ?
Les garanties de remboursement des frais
de soins et de biens médicaux varient selon
les contrats proposés par les assureurs.
Elles vont de la prise en charge du seul
ticket modérateur, au remboursement total
ou partiel des frais laissés à la charge de
l'assuré auxquels peuvent également
s'ajouter des garanties et prestations
complémentaires.

Nour El Houda KHALFAN 31 TCE


Partie III
LES TACHES
EFFECTUEES AUX
SEINES DE
"L'ASSURANCES
TASSAOUTE"

Nour El Houda KHALFAN 32 TCE


1-Traitement des dossiers d’assurance
maladie complementaire AMC
AUX SEIN DE "L'assurance Tassaoute
" j'au eu l'occasion d'établir une déclaration
par personne et par maladie AMC (voir
l’annexes). Et de vérifier due le dossier
pourra être pris en charge par la compagnie
d’un point de vue contractuel (délai de
dépôt, nature du dossier….) vérifier
l’exhaustivité » des pièces du dossier .Cette
déclaration doit comporter les cachets de
l'employeur et du médecin traitant, les
noms et les prénoms de la personne soignée
(bénéficiaire) inscrits de la main du médecin
traitant.
La déclaration maladie doit être
accompagnée de l'ordonnance médicale
prescrivant les médicaments, examens de
radiologie et de laboratoire, ainsi que toutes
les pièces justificatives (voir L'annexes)
Les noms et prénoms de la personne
malade doivent obligatoirement être portes
par les praticiens eux-mêmes, sur chaque
pièce transmise.
Toutes les pièces concernant une
maladie doivent être remises à la
compagnie dans les trois mois au plus tard
suivant la date d'ordonnance médicale. (Voir
l'annexe)
Nour El Houda KHALFAN 33 TCE
Dans le cas d’une pièce manque dans
le dossier, je dois demande de l’assuré de
compléter son dossier afin d’éviter son
retour pour complètement d’information de
la part de la compagnie et en fin il faut
remettre a l’assuré, une fois le dossier
complet d déposé, un accusé de réception
dument daté et cacheté

2-le classement des dossiers:


Le classement des dossiers dans le sein
d’une entreprise est très important car un
classement bien fait rend d’énormes
services en permettant un gain de temps et
parfois même d’argent, étant donné que
dans certains cas le coût d’un document non
retrouvé peut être important.

Tout d’abord il faut que le classement


soit efficace et accessible. Pour ça il doit
suivre un plan ou une logique comme un
classement par ordre alphabétique ou
chronologique, par catégorie… tout dépend
du type de documents à classer.

Nour El Houda KHALFAN 34 TCE


Ensuite, il est impératif que le
classement soit régulièrement mis à jour
c'est-à-dire que chaque nouveau document
soit classé, à l’instant où l’on cesse de
l’utiliser, afin de ne pas le perdre, ce qui
permettra par la suite de le réexaminer si la
situation le nécessite.

Au seine de "l’assurance Tassaoute"


j’ai eu l’occasion de voir un classement
nemurique et chronologique bien
organiser
 Le classement des papies et
document administratif:

Avant de classer les documents


administratife. Il est obliger de scanner les
documents important et classer le dans un
dossier sur l’ordinateur selon un classement
chronologique, permetra de les retrouver
vite et facilement.

"L’assurance Tassaoute" à charger de


classer les documents bancaire (relever,
cheque) et les factures (électricité ; eau ;
achat, tel, informatique……) dans des
classeurs a levier A4 (voir photo) et dans

Nour El Houda KHALFAN 35 TCE


des placards, et note sur le classeur l’année
considérer.

Classeur a levier

Concernant les dossiers clients


"l’assurance Tassaoute" est charger de
les classer par un ordre numérique, dans
des chemises cartonnées (voir photos) bien
identifiées et classez ces chemises dans des
boites d’archives (voir photos), et dans des
endroits accessibles facilement et sans
risque.

Chemises cartonnées

Nour El Houda KHALFAN 36 TCE


Boites d'archives

3-L’enregistrement des opérations


d’Assurance qui an été passé chaque jour
dans l’ordinateur grâce au logiciel EXEL.
C‘est « la mise à jours »

4-établir l'assurance responsabilité civile automobile et


chasse:

………………………………………………….khaliha ata nsifatha lik

5-appelle téléphonique:

J'ai eu l’occasion aussi de faire l'appelle


téléphonique a des clients ……..

Nour El Houda KHALFAN 37 TCE


Conclusion
Le stage est une période
par la quelle on doit passer, il
est intermédiaire entre la
phase de formation et celle du
monde professionnel.
Le stage est une occasion pour
la mise en application des
concepts et des principes
acquis sur le plan de L’OFPPT
et aussi pour mettre en
lumière du parallélisme entre
le coté théorique et pratique.

Nour El Houda KHALFAN 38 TCE


En conclusion, le stage
est complémentaire à la
formation et un élément très
essentiel pour un technicien
spécialisé pour s’intégrer
facilement au domaine du
travail

Nour El Houda KHALFAN 39 TCE