Vous êtes sur la page 1sur 2

Nathan Délié et Vincent Roze 1er ES

Pourquoi et comment doit-on préserver


l’environnement ?

I/ Pourquoi doit-on préserver l’environnement ?

Pour comprendre pourquoi protéger l’environnement, il faut dans un premier temps savoir ce qu’est
l’environnement, il ne faut pas confondre cette notion avec celle de nature : la nature c’est seulement
l’ensemble des élèments naturels alors que l’environnement s’interessent aux actions et aux interactions de
l’être humain sur ces élèments. Quand on évoque l’environnement, on parle souvent d’étude de la nature, de
l’impact de l’homme sur l’éco-systeme et comment résduire cet impact. Nous allons maintenant nous
interesser aux point qui nous montrent pourquoi nous devons protéger l’environnement :

- L’environnement nous donne notre nourriture, en effet il est une source infinie d’eau et de
nourriture qui se renouvelle chaque année, cependant depuis un grand nombre d’années, nous
consommons plus que la planete peut produire en un an, on appel ça le jour de dépassement, et
ce jour et de plus en plus proche chaque année : en 2000, c’était le 25 septembre, en 2017 c’était
le 2 août. Les vivres sont nécessaires pour la survie de l’Homme, c’est donc une des raisons de
protéger l’environnement

- La non-préservation de l’environnement entraine la dégradation du climat, or le climat est une


chose essentielle de pour la survie de l’Homme, tout comme la nourriture, sans un climat propice
à sa survie, l’humanité est vouée à disparaitre. Mais la dégradation de de l’environnement
augmente le risque des catastrophes naturelles comme des sécheresses, des inondations ou des
tempétes. De nouvelles maladies peuvent également faire leur apparition, des maladies qui
peuvent etre destructrices

- La prévervation de l’environnement signifie également la préservation de la santé des hommes et


des femmes car tous les médicaments sont issus d’un ou plusieurs actifs végetaux ou animaux, ce
qui veut dire que si des espéces vennaient à disparaitre, des medicaments disparaitraient
egalement. Il faut aussi prendre en compte le fait que de plus en plus d’individus utilisent des
huiles essentielles venant directement des plantes pour se soigner, comme dit plus haut, leur
disparition entraineraient egalement celle des huiles

http://lenergiesolaire.canalblog.com/archives/2015/12/17/33106207.html

http://blogdejulien.mondoblog.org/tops-10-des-raisons-de-proteger-lenvironnement/
http://lebiogeographe.centerblog.net/1-definition-de-environnement
II/ Comment préserver l’environnement

Source : Encyclopédie des sciences et de la nature

En France, comme dans la plupart des pays industrialisés, une véritable politique de l’environnement ne s’est
développée que depuis un quart de siècle. La France est l’un des premiers pays à avoir créé, le 27 janvier 1971,
un ministère de la Protection de la nature et de l’Environnement, qui est chargé de coordonner les efforts des
autres ministères. Auparavant, quelques mesures avaient témoigné de l’intérêt porté à ces questions, comme
le montrent la loi de 1960 créant les parcs nationaux, et la loi sur l’eau de 1964, très en avance sur son temps,
comportant des mécanismes d’incitation financière, fondés sur le principe pollueur-payeur.

De 1970 à 1998, la politique française en matière d’environnement a surtout consisté à mettre en place une
réglementation et des institutions spécialisées concernant la récupération et l’élimination des déchets en 1976,
la qualité de l’air en 1981 et la maîtrise de l’énergie en 1982. Elle a également abouti à l’adoption d’un Plan
national pour l’environnement en 1990, qui a entraîné la première réforme d’envergure de l’administration
chargée de l’environnement, avec notamment la création en 1991 de 26 directions régionales de
l’environnement DIREN.

La période de 1998 à 2001 a été une étape clé, où la place de l’environnement dans les politiques publiques
s’est considérablement renforcée avec le renouvellement de l’action publique qui est le développement des
procédures de concertation et de contractualisation, cela apporte la modernisation et le renforcement de
l’administration de l’environnement, et la consolidation du dispositif législatif, avec notamment la loi
d’orientation sur l’aménagement et le développement durable du territoire en 1999 et l’adoption du code de
l’environnement en 2000.

Depuis 2002, on se base plus sur le développement durable avec l’élaboration d’une stratégie nationale, qui
s’est notamment traduite par le projet de la charte constitutionnelle sur l’environnement ; les politiques
conduites dans les domaines de l’eau, de la nature, des paysages, de la pollution, de la prévention ou des
risques qui raméne aux renforcement des capacités en matière d’évaluation environnementale ou d’analyse
socio-économique, ou encore de l’action internationale. La politique nationale du développement durable est
supervisée par un Comité interministériel de développement durable CIDD, créé en 2003. Il se substitue à trois
instances qui existaient précédemment : le Comité interministériel de l’environnement (CIEN), la Commission
interministérielle de lutte contre l’effet de serre CIES et le Comité interministériel de prévention des risques
naturels majeurs CIPRNM.

III/ Conclusion
Pour préserver l’envirronement il faut faire prendre conscience à chacun de l'importance de protéger
l'environnement. Car protéger l'environnement, c'est protéger l'humanité et permettre qu'elle survive.
L'homme ne vit pas tout seul. Il vit dans un environnement dont il est totalement dépendant.

Vivre dans des villes, entouré de technologie, nous le fait souvent oublier. Mais si nous détériorons notre
environnement, celui-ci nous rappellera vite notre dépendance à son égard. Pour assurer la survie et l'avenir de
l'humanité, il est indispensable de protéger l'environnement aujourd'hui.