Vous êtes sur la page 1sur 3

Déclaration sur les non titulaires

i  
 i

En lisant le budget primitif emploi 2011, nous constatons que la


municipalité prévoit toujours un niveau d͛emplois de non titulaires élevé :
4128 sans compter les + de 3500 vacataires, les 1500 collègues en
contrats aidés, les + de 800 assistantes familiales.

Pour ne pas faire trop long, nous aborderons aujourd͛hui seulement deux
points : d͛une part l͛importance des temps incomplets et d͛autre part
celle des vacations.

° Les temps incomplets concernent une grande majorité de non


titulaires contractuels : 2°

Pour mémoire :

Les ATE (929 dont 586 incomplets et 316 de remplacements) ;
Les compléments d͛heures dans les cantines͙
Les agents de ménage : 670 dont 500 à temps incomplets,
Les agents adjoints sportifs 459,
Et les agents de bibliothèques : 92.

Oe nombre de temps complets nous interpelle. Tout d͛abord, nous
souhaiterions connaître le temps de travail de ces agents. Nous
imaginons qu͛il se situe à + de 50 % sinon, vous les auriez comptabilisé
comme vacataires.

Nous ne comprenons nous pas pourquoi, la ville ne tente pas
davantage en 2011 de créer des temps complets, et de titulariser ou de
cdiser ceux et celles qui seraient non européens.

c   

    


  


  
 
 
  

  
 

 !"#$%$&'(
þ 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - þCGT.Syndicat@paris.fr
Sans compter que les 3000 agents des caisses des écoles ne sont pas
comptabilisés dans les effectifs de la ville et que la grève dans ce secteur
a démontré une fois de plus que la ville doit dé précariser et se donner
les moyens de les intégrer au personnel de la ville en devenant
employeur unique.

ïu travers de ces exemples, on constate que le recours à la précarité


restera pour la ville de Paris en 2°°, un moyen de gestion banalisé

Cette gestion se fera encore sur le dos d͛une majorité de femmes, de


jeunes et de collègues non européens !

Ooncernant les catégories A, nous ne prendrons qu͛un exemple qui


demande à être étudié :
i Les A du secteur de la culture. Ils sont + de 400 sur des temps
incomplets. On aurait besoin de détails : Qui sontiils ? Quelle quantité
d͛heures travaillées ?

ŒComme vous le voyez, plus de 2 agents non titulaires seraient
concernés par des mesures de dé précarisation, comme l͛ont déjà
engagé la villes Nantes et plus récemment de celle de Montpelier

Nous vous proposons à nouveau un groupe de travail spécifique sur
tous ces agents afin de trouver des solutions rapidement




c   

    


  


  
 
 
  

  
 

 !"#$%$&'(
þ 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - þCGT.Syndicat@paris.fr
2. Sur les vacations, le nombre d͛heures mérite toute notre attention :

wous prévoyiez 4 millions d͛heures de vacations 1. Soit plus de 3500
équivalents temps pleins !

wous nous restituez des données budgétaires. Nous aurions besoin du
nombre de personnes concernées. (Au moins une distribution par
tranches : de 10 à 20 heures.).
Nous souhaiterions vous livrer quelques interrogations :
Oomment expliquer le chiffre de 135441 heures vacations comme
adjoints administratifs alors que dans le même temps vous supprimez +
de 70 postes de fonctionnaires d͛adjoints administratifs !
Nous vous rappelons que nous exigeons le respect de la loi sur le
recrutement des non titulaires et sur le fait qu͛ils ne doivent pas se
substituer à de l͛emploi titulaire.

wu le nombre d͛heures de vacations tant dans le domaine de l͛animation


sportive que dans celle de l͛animation, nous souhaiterions une analyse
approfondie de ces domaines. Sur les vacataires et faux vacataires, nous
devons comme l͛a fait la ville du Man travailler à limiter l a vacation et à
créer de l͛emploi complet.

Contractuels, vacataires, autant d͛exemples qui justifient l͛urgence de
lancer de groupes de travail et de négociations pour engager des
titularisation en utilisant toutes les ressources actuelles du statut

Les mobilisations et les négociations engagées hier autour des affaires


scolaires et des caisses des écoles avec la cgt, nous ouvrent cette voie

Elargissons ce travail à d͛autres secteurs, à d͛autres catégories (B, ï  et


aux contrats aidés (en y intégrant aussi la question des droits à la santé,
des évolutions de salaires, de la défense face à des non
renouvellement͙

Nous parviendrons alors à avancer réellement sur une dé précarisation


et au renforcement des services publics parisiens pour 2°°

1
Dont il faudra retirer les 1385670 heures de vacations d͛assistantes maternelles en 733
contractuels.

c   

    


  


  
 
 
  

  
 

 !"#$%$&'(
þ 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - þCGT.Syndicat@paris.fr

Centres d'intérêt liés