Vous êtes sur la page 1sur 12

UNIVERSITE KASDI MERBAH

OUARGLA
Faculté des Nouvelles Technologies et
de l'Information Département
d'Electronique et de Communication
Domaine : Science et technique

Spécialité: 2eme année master


Instrumentation industrielle

Exposé sur :

Processeur de Contrôle d’un DCS FOXBORO

Groupe 01

Réalisé par :

Lebssisse Fouad Encadré par :

Laoufi Anes Abdelmounaim Smahi mokhtar

Djabou lahcen

2019 /2020
INTRODUCTION

Le développement de l’outil informatique a entraîné le développement des


techniques de commande et de régulation surtout en terme d’interfaces
graphiques qui permettent la visualisation de plusieurs grandeurs en même
temps et donnent accès à la manipulation de ces grandeurs.

Les instalations de l’industrie du pétrole et du Gaz a été soutenue par un système


de commande des procédés industriels, qui a remplacé toutes les installations
conventionnelles. C’est un système numérique de surveillance et de conduite des
procédés.

Ce système, appelé DCS (distributed control system), est composé d’un


ensemble d’unités à base des microprocesseurs pour garantir le contrôle, la
commande, et l’exécution des taches industrielles (ouverture/fermeture d’une
vanne, arrêt/ mise en marche d’une machine). Les traitements et les données
sont repartis sur les différentes unités du système d’où l’appellation
(système de control distribué).

1
1. C’est quoi le DCS ?
DCS, "Distributed Control System" ou système de contrôle distribué, est un
ensemble de moyens matériels et logiciels assemblés de façon à partager les
fonctions de base pour la conduite des procédés industriels.
Les fonctions de base d’un système de conduite sont les suivantes :

des autres systèmes voisins

Dans un système centralisé, un même dispositif (processeur ou contrôleur) peut


réaliser la plupart des fonctions de base. Une indisponibilité du dispositif en
question provoque la perte des fonctions qu’il a en charge.

Par contre, dans un système distribué ou réparti, les fonctions de base sont plutôt
confie à plusieurs dispositifs (station) relies entre eux par des réseaux de
communication. Une indisponibilité d’un dispositif ne provoque que la fonction
qu’il a en charge .
Une station peut avoir accès à des informations au niveau de base de données
sur une autre station via le réseau de communication

Figure 1. Les fonctions de base d’un système de conduite

2
2.Les avantages du DCS :
distribution
redondance
d'ouverture
d'analyse et d'optimisation
simplicité
disponibilité des informations
surveillance continue

3. Le DCS FOXBORO series I/A :

Foxboro a publié plusieurs versions de la série I / A DCS. Commençant par la


conception des nœuds et continuant à mailler la conception. Tous ces
développements visent à augmenter les performances et la capacité d'expansion
future.
Le système I/A séries est un système distribué dans lequel les fonctions de base
décrites précédemment sont confiées à des dispositifs différents appelés
stations :

différé : processeur d’application AP.

La conversion des signaux échangés avec le procédé est confiée à des modules
d’E/S industrielles FBM raccordés à un CP via un bus d’E/S.

Tableau 1. Les équipements du DCS FOXBORO

3
4. Structure Générale du DCS FOXBORO Séries I/A :

Fig2. Structure Générale du DCS FOXBORO SERIES I/A

4
5. Structure et Présentation du matériel (conception des nœuds)

Fig3. Structure et Présentation du matériel (conception des nœuds)

-Fondamentalement, la série I / A se compose des modules suivants:

A. Modules d’E/S (FBM) :


La conversion des signaux d’entrée/sortie échange avec le procédé est confiée à
des modules FBM raccordés à un processeur de contrôle via un bus. Ces
modules d’E/S FBM réalisent les fonctions générales suivantes :
s signaux industriels du processus automatisé et le
processeur de contrôle.

inversement (commande)

communication avec le CP.


Certains modules FBM de type logique peuvent réaliser des fonctions
applicatives complémentaires :

5
Fig4. Module d’ E/S (FBM)

B. Processeurs de contrôle (traitement algorithmique et


séquentiel) (CP) :
Le processeur de contrôle CP assure les fonctions principales suivantes :

s autres stations du réseau CP, AW et WP.

fig5. Vue d’un CP


6
C. Processeur de visualisation WP (Workstation processor) :
Un processeur de visualisation réalise l’interface en temps réel entre l’utilisateur
et le système I/A séries par l’intermédiaire d’un modèle d’interface situé dans
l’armoire I/A séries et d’une carte de communication situé dans l’ordinateur.
Les fonctions assurées par le WP sont :

D. Processeur d’application AP (application processor) :


Un processeur d’application est utilisé comme une station de configuration
Un processeur d’application assure les fonctions suivantes :

Fig6. Vue d’un AP51D

E. Processeur double (d’application et de visualisation)


(AW51A) :
Ce processeur réunit les fonctionnalités d’un AP et WP, il peut être connecté à
un réseau de DCS ou utilisé seul comme processeur de configuration hors ligne,
il est particulièrement utile pour les opérations suivantes :

7
F. Processeur de communication :
C’est un module qui fournit les fonctions nécessaires aux autres stations du
réseau pour communiquer avec des imprimantes (OKIDATA ou HP) ou des
terminaux VT100. Qui permettent de se connecter sur un processeur
d’application ou du réseau pour obtenir une station de travail sous UNIX.
Un CP COM 10 gère quatre liaisons série RS-232C avec possibilité d’adaptation
aux standards RS-449 et RS -485.
G. Double interface node bus (dual node bus interface DNBI) :
Le DNBI assure l’interfaçage entre le réseau système et les stations.
Les caractéristiques de DNBI sont :

de panier

maximum de six fonds de paniers, avec un


maximum de 32 stations par segment

communication éloigné
0 m (600 m si la liaison
est en fibre optique).
e même bus de
communication est de 690 m.

fig7.module (dual node bus interface)

8
6. ASPECT COMMUNICATION :

6.1. Réseau d’E/S (filed bus) :


Le rôle de ce réseau est d’assurer la liaison de communication entre le
processeur CP et les modules d’E/S FBM.
6.2. Réseau local (RL) :
Le réseau local permet d’assurer les communications entre des stations du
système I/A séries pas trop éloignées les unes des autres.
6.3. Réseau étendu LAN :
Il permet à des réseaux locaux RL de communiquer entre eux.
6.4 Réseau à large bande BLAN :
C’est un réseau qui permet d’interconnecter des sites distants de plus de 10 km.
7. les types des processeurs de contrôle du DCS FOXBORO :

CP 270
CP 280
8. caractéristique de CP40 :

Redondance d’alimentation
Simple redondance ou redondance a tolérance de panne: cette notion a
pour objectif les avantages suivants:
Pas d'interruption du traitement
Transfert sans à-coups
Remplacement en ligne

9. Le processeur de contrôle CP 280 ECOSTRUXURE :


Le contrôleur d'appareil de terrain CP 280 est un contrôleur d'appareil
montable sur site de Schneider Electric avec la nouvelle génération de
FOXBORO EVO. le nouveau contrôleur haute vitesse prend en compte la
nécessité de gérer une grande quantité de données provenant d'équipements
intelligents et d'intégrer un nombre croissant d'appareils et d'outils. Ensuite, bien
sûr, il faut minimiser les coûts, simplifier l'architecture du système et optimiser
les connexions ".
9
9.1 Ses caractéristiques :
liquides (LCD) - affiche les rôles et statuts en temps réel
- Ethernet, RS232, RS485,
RS422 ; nombre de blocs équivalent doublé, de 4000 à 8000.

processus
vitesse d'horloge de 500 MHz ; un processeur ARM 32 bits
puissance 8,5 W ; 128 Mo de mémoire Flash ; 4 bus de terrain indépendants
breveté et tolérant aux pannes sans arreter le processus
9.2 Son Réseau de contrôle avec la nouvelle technologie
ECOSTRUCXURE :

cellulaires, de conditionnement, de réseaux, etc. exclusifs)

mesure qu'elles deviennent prêtes pour l'industrie


- vitesses de communication jusqu'à 1 Go par seconde, pour
une réponse rapide aux pannes
- contrôle entièrement redondant et
communications sur le terrain sans point de défaillance unique
- d'une à des milliers de connexions de stations
Routage de données point à point intelligent et breveté afin que plusieurs
communications puissent s'exécuter simultanément
- pour intégrer les systèmes Nodebus
existants dans EcoStruxure Foxboro DCS pour un partage d'informations
transparent

garantir des performances pérennes

Fig8. CP 280

10
CONCLUSION

Enfin, il y a le problème de la compatibilité avec le système I / A Series


précédent: les utilisateurs actuels de Foxboro I / A Series DCS peuvent passer au
système Foxboro Evo avec un temps d'arrêt minimal ou nul, selon la version
actuellement utilisée. Les utilisateurs de systèmes d'automatisation de processus
concurrents, dont les connexions fonctionnent toujours, peuvent passer à
Foxboro Evo sans démonter ni remplacer l'infrastructure, ce qui réduit
considérablement les coûts et les temps d'arrêt, tout comme ils ont pu le faire
avec le système Série I / A.

11

Vous aimerez peut-être aussi