Vous êtes sur la page 1sur 3

600 millions de DH investis et 1.400 emplois créés.

Ouverture,
demain, au public  Six ans après l’ouverture du premier Marjane au
niveau de la région, les responsables de la chaîne inaugurent
aujourd’hui même une nouvelle structure à Fès. En effet, les
dirigeants de cet hypermarché ont compris que la ville se
développera davantage, ses habitudes de consommation aussi.
«Notre défi est d’installer quatre magasins par an. Nous avons
ouvert celui d’Oujda en décembre. Le 2e magasin Fès a vu le jour»,
indique Tajeddine Guennouni, président du directoire de Marjane
Holding. C’était à l’occasion de la pose de la première pierre du
magasin Marjane Fès-Saïss. Construit sur un terrain de 27 hectares,
ce 18e hypermarché Marjane et second à ouvrir ses portes à Fès,
dispose dans une première phase d’une surface de vente de 6.500
m². Il est doté d’une galerie marchande de 30 commerces et d’un
parking de 1.800 places. L’investissement global du projet, dans sa
phase finale, sera de 590 millions de DH avec la création de 1.440
emplois directs et indirects. Des extensions des espaces
commerciaux sont prévues pour permettre à terme, d’étendre la
superficie de vente à 14.000 m², de doubler la capacité de la galerie
marchande à 58 commerces. Après, le parking atteindra une
capacité de 4.380 places. Par ailleurs, le site commercial Marjane de
Fès-Saïss prend une dimension nouvelle. De fait, à côté de ses
espaces traditionnels, hypermarché et galerie marchande, Marjane
Holding prévoit d’intégrer un parc régional d’activités commerciales
et de loisirs. Celui-ci comprendra  des surfaces spécialisées en
shopping et restauration avec des espaces verts s’étalant sur une
superficie de 57.000 m². Le tout pour faire de Marjane Fès-Saïss «un
véritable espace de vie et de commerce sous un même toit»,
explique Guennouni. Et d’ajouter que la valeur ajoutée de ce
nouveau concept global de centre commercial réside dans la
synergie créée entre les différents espaces. Ceci, pour répondre aux
besoins d’une nouvelle génération de consommateurs, de plus en
plus exigeante en termes de choix, de qualité, de sécurité et de
bien- être. L’ambition étant d’encourager une activité commerciale
importante autour du magasin. Celui-ci devra consolider la
dynamique de développement économique que connaît la ville
actuellement. Rappelons que le premier hypermarché Marjane
avait ouvert ses portes à Fès fin 2002. Il occupe une superficie
de 14 hectares, dont 6.400 m2 en surface de vente, et se positionne
dans les premiers rangs de la chaîne en termes de chiffre d’affaires
annuel. Avec l’ouverture de la deuxième unité de l’enseigne à Fès,
Marjane Holding confirme sa volonté de contribuer à améliorer la
qualité de vie des familles marocaines. Lesquelles peuvent visiter la
nouvelle structure dès demain. «Nous apportons notre soutien pour
participer à la promotion des produits des entreprises nationales
dans la région, consolider la modernisation et l’efficience des filières
d’approvisionnement du Royaume et promouvoir la création
d’emplois dans la région Fès- Boulemane», conclut Guennouni.De
notre correspondant, Youness SAAD ALAMI
https://www.leconomiste.com/article/fes-marjane-inaugure-son-2e-magasin-aujourd-hui

La formation du personnel est en cours et des promotions


alléchantes se profilent . Le supermarché recevra ses premiers
clients dans près d'une semaineSitué sur avenue Allal Ben Abdellah,
Acima recevra ses premiers clients le 22 janvier. C'est le septième
supermarché de la chaîne au Maroc. D'une surface de 1.700 m2, ce
magasin va permettre la création de 63 emplois directs et d'une
centaine d'emplois indirects. Les responsables de la chaîne Acima
assurent que les recrutements se sont effectués grâce à des
promotions internes, qui ont touché le directeur et trois cadres et en
coordination avec l'Anapec pour les nouvelles recrues. Ces dernières
ont bénéficié d'une formation adaptée à chaque poste, exprime un
responsable marketing de la chaîne Acima. Et d'ajouter: «Dans notre
formation, on insiste sur l'accueil, la courtoisie et le sourire par un
mot magique appelé SBAM (Sourire, Bonjour, Au revoir et Merci)«. Au
total, 5.000 références de produits seront exposées aux différents
rayons du magasin (fruit et légume, charcuterie, boulangerie,
crémerie, pâtisserie, boucherie…). «Les prix seront bien affichés«,
notent les responsables. Ces derniers s'engagent à assurer des prix
moins chers et une bonne qualité des produits frais. Des promotions
d'ouverture seront au menu dans tous les rayons. «Les Fassis seront
mieux servis. Si le client n'est pas satisfait, on le rembourse. Ceci fait
partie de notre marketing«, indique-t-il. Le magasin est équipé de 9
caisses et dispose d'un parking de 250 places. Rappelons que les
responsables de la chaîne Acima comptent ouvrir 25 magasins en 5
ans à travers le Royaume. En 2002, 6 supermarchés ont été créés.
Pour l'année 2003, le premier Acima de Fès sera inauguré le
mardi 21 janvier et le prochain sera celui de Rabat. «Au
début, nous étions 10 personnes, actuellement, nous
sommes 450 et à la fin de 2003, nous serons 800«, conclut le
responsable marketing de Acima.De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

50 000 personnes se sont pressées lors de l'ouverture du premier


hypermarché Marjane de la ville de Fès, il y a tout juste un an. Et
une foule très compacte se bousculait encore mardi 9 décembre à
Mohammedia, pour l'ouverture du dernier-né de l'enseigne qui vise
les 15 hypers à l'horizon 2005. Autant dire que la curiosité est
grande chez les Fassi en particulier, et pour tous les Marocains en
général lorsqu'une grande surface ouvre ses portes dans le pays.
On vient en famille, « pour voir d'abord », avant d'acheter. Ainsi sur
les 25 000 visites recensées le jour de l'inauguration du super
Acima de Fés, on a comptabilisé seulement... 5 000 tickets de
caisse.