Vous êtes sur la page 1sur 67

Table des matières

Matières des vis & écrous Conception / construction / montage


Terminologie de la technique de vissage 2 Choix des vis
– estimation du diamètre de filetage 29
Vis (classes de qualité 3.6 à 12.9)
– caractéristiques mécaniques et physiques 4 Résistance à la fatigue
– charges minimales de rupture 5 – résistance lors de sollicitations dynamiques 30
– matériaux, traitements thermiques, compositions 6
chimiques Profondeur de filetage
– caractéristiques à températures élevées 6 – profondeurs filetées minimales recommandées dans 31
des éléments taraudés
Ecrous (classes de qualité 04 à 12)
Pression de surface
– caractéristiques mécaniques 7
– pressions de surface admissibles de différents matériaux 32
– charges de défaillance pour écrous ≥0,5 d et <0,8 d 7
– vis à tête hexagonale 33
– charges d’épreuve 8
– vis à tête cylindrique à six pans creux 33
– compositions chimiques 9
– spécifications pour l’utilisation de rondelles plates 34
Vis sans tête (classes de qualité 14 H à 45 H) Frottement et coefficients de frottement
– caractéristiques mécaniques 10 – coefficients de frottement avec valeurs indicatives de 35
– matériaux, traitements thermiques, compositions 10 différents états de surface
chimiques
Procédé de serrage et coefficient de serrage αA 36
Vis, goujons, écrous
– marquages 11 Précontraintes et couples de serrage
– appariement de vis et d‘écrous 12 – utilisation des valeurs indicatives 37
– filetages à pas gros 38
Vis et écrous en acier résistant au fluage à températures – filetages à pas fin, polyamide 6.6 39
élevées, à hautes et à basses températures – goujons filetés à tige amincie 39
– caractéristiques mécaniques, limite d’élasticité 0,2% 13 – vis en aciers austénitiques A1 / A2 / A4 40
– données indicatives pour la densité et le module 13 – éléments d’assemblage à six pans creux et à six lobes 40
d’élasticité statique internes avec têtes basses
– données indicatives pour le coefficient de dilatation 13 – vis et écrous de sécurité, vis et écrous à embase 41
thermique, la conductibilité et la capacité thermique – vis à haute résistance (garnitures HV) 42
– vue d’ensemble des matériaux pour températures 14
supérieures à +300 °C et jusqu’à –200 °C Sécurité des assemblages vissés
– appariement des matériaux 14 – synthèse des mesures constructives 43
– ténacité, limite d’élasticité et résistance à la traction 15 – synthèse des possibilités de sécurité supplémentaires 44
d’aciers résistants au fluage à basses températures
– allongement élastique 16 Sollicitations au cisaillement des goupilles
– efforts de cisaillement statiques pour assemblages goupillés 45
Eléments d’assemblage résistants à la corrosion
et aux acides Recommandations constructives
– désignation ISO des classes de qualité 17 – vissage direct dans les métaux 46
– compositions chimiques 17 – vissage direct dans les thermoplastiques 48
– caractères distinctifs A1 / A2 / A3 / A4 / A5 18 – types de vissages dans la tôle 52
– caractéristiques mécaniques 19 – critères de sélection pour douilles filetées Ensat® 54
– couples de rupture minimaux 19 – entraînements intérieurs pour vis 56
– limite d’élasticité à températures élevées 20
– marquage des vis et des écrous 20
– résistance aux agents chimiques, arguments techniques 21 Filetages métriques ISO

Eléments d’assemblage de divers matériaux – notions fondamentales, ajustement avec jeu, tolérances 58
– métaux non ferreux 22 – dimensions limites et choix pour filetages à pas gros 59
– matériaux spécifiques 23 – dimensions limites et choix pour filetages à pas fin 60
– thermoplastiques 24 – tolérances pour éléments d’assemblage en plastique 60
– élastomères 25

Protection contre la corrosion Tolérances / tableaux / normes


– tolérances générales et zones de tolérance 61
– procédés électrolytiques 26 – unités SI / tableaux de conversion 62
– fragilisation par l’hydrogène, alternatives 26 – tableaux de conversion: métrique-USA / USA-métrique 64
– épaisseurs de dépôt pour éléments filetés extérieurs 27 – degrés de protection IP 65
– autres procédés de revêtements électrolytiques 28 – tableau de comparaison des duretés 66
– autres traitements de surface 28 – normes de différents pays 67

www.bossard.com

© 2008 by Bossard
Terminologie de la
technique de vissage

Résistance à la traction Rm [N/mm2] Résistance à la traction lors d’une ruptu-


La résistance minimale à la traction d’une re dans le filetage:
vis est définie par la contrainte de traction
force de traction F max. N
à partir de laquelle une rupture peut se Rm =
section résistante AS mm2
produire dans la tige ou dans le filetage
(mais pas au niveau de la transition tête/ (section résistante As [mm2] du filetage,
tige). Dans le cas d’un essai de vis en- voir page T.033)
tière, la limite d’élasticité peut seulement
être évaluée approximativement. La limi- F Résistance à la traction lors d’une ruptu-
te inférieure d’écoulement ou d’élasticité re dans la tige cylindrique (vis entière ou
exacte et l’allongement après rupture à tige réduite):
peuvent seulement être déterminés par Essai de Essai de
force de traction F max. N
un essai de vis à tige réduite selon ISO traction sur vis traction sur vis  m=
R
section cylindrique mm2
898, partie 1 – exception: vis en acier ré- entière à tige réduite
initiale
sistant à la corrosion A1–A4 (ISO 3506).

Limite inférieure d’écoulement


Rel [N/mm2]
La limite inférieure d’écoulement est la
contrainte de traction à partir de laquelle
l’allongement commence à augmenter
Résistance de
Force de traction

traction max.
surproportionnellement sous l’effet d’une
d'écoulement

charge axiale croissante. Un allongement


plastique subsiste après décharge.
Limite

Allongement

Limite conventionnelle d’élasticité


Rp0,2 [N/mm2]
Pour des matières de résistance élevée,
la limite inférieure d’écoulement est dif-
ficile à déterminer. La limite conventi-
Résistance de traction max.

onnelle d’élasticité 0,2% est la con-


trainte de traction à partir de laquelle un
Limite d'élasticité Rp0,2

allongement plastique de 0,2% subsiste


après décharge.
Force de traction

Dans la pratique, les vis ne devraient pas


être sollicitées en dessus de leur limite in-
férieure d’écoulement ou d’élasticité lors
du serrage et sous charges en fonction.

Allongement

Allongement après rupture A [%]


Cet allongement provient de la charge de
traction nécessaire à la rupture de la vis.
L’allongement plastique qui en résulte
est mesuré sur les vis à tige réduite dans
une partie définie de la tige. Exception:
vis A1–A4 où l’on mesure l’allongement
sur des vis entières (ISO 3506).

www.bossard.com

T.00 © 2005
2008 by Bossard
Home
Terminologie de la
technique de vissage

Résistance à la traction avec


la cale biaise
La résistance à la traction avec la cale bi-
aise doit s’effectuer sur des vis entières.
Par l’appui incliné, il est aussi possible de
vérifier la résistance de la tête. La rupture
ne doit pas se produire à la transition de
la tête et de la tige.
F

Solidité de la tête
La tête de la vis va être déformée à un
angle déterminé à l’aide de coups de
marteau. Aucune fissure ne doit appa-
raître à la transition tête / tige (ISO 898,
partie 1).

Dureté Résilience (Joule) ISO 83 Défauts de surface


La dureté est généralement la résistance La résilience est le travail dissipé dans Ces défauts se présentent dans la pré-
que présente un matériau lors de la pé- l’essai de résilience. Un échantillon entail- matière, comme par exemple l’inclusion
nétration d’un corps d’essai sous une lé est prélevé sur la surface de la vis. Cet de scories, le repli de forge ou des rayu-
charge définie (voir ISO 898, partie 1). échantillon est rompu d’un seul coup de res longitudinales provenant de l’étirage.
Le tableau de comparaison des duretés marteau pendulaire. La résilience fournit Les fissures sont au contraire des rup-
se trouve à la page T.066. des indications sur la microstructure, sur tures cristallines sans inclusion de matiè-
les procédés de fonderie, sur la conte- re étrangère. Pour plus de détails, con-
Dureté Vickers HV: ISO 6507 nance d’inclusions, etc. Les valeurs sultez les nomes EN 493 et ISO 6157.
Empreinte pyramidale (pour tous les mesurées ne peuvent pas être prises en
domaines des dureté courantes de la compte pour une calculation. Décarburation superficielle
visserie). La décarburation est en général une
diminution de la teneur en carbone de
Dureté Brinell HB: ISO 6506 la partie superficielle du filetage des
Empreinte d’une bille. vis trempées et revenues, voir ISO 898,
partie 1.
Dureté Rockwell HRC: ISO 6508
Empreinte d’un cône.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.00


Home
Caractéristiques mécaniques et Vis
physiques des vis classes de qualité
selon ISO 898, partie 1 3.6 à 12.9

Les caractéristiques mécaniques des vis indiquées sont valables pour des essais effectués à température ambiante.

Classe de qualité
Para- 3.6 4.6 4.8 5.6 5.8 6.8 8.81) 9.82) 10.9 12.9
Caractéristiques
graphe d≤ d>
16mm3) 16mm3)
5.1 et Résistance à la traction Rm nominale 300 400 500 600 800 800 900 1000 1200
5.2 en N/mm2 4), 5) min. 330 400 420 500 520 600 800 830 900 1040 1220
Dureté Vickers HV min. 95 120 130 155 160 190 250 255 290 320 385
5.3
F ≥ 98 N max. 2206) 250 320 335 360 380 435
Dureté Brinell HB min. 90 114 124 147 152 181 238 242 276 304 366
5.4
F = 30 D2 max. 2096) 238 304 318 342 361 414
min. HRB 52 67 71 79 82 89 — — — — —
HRC — — — — — — 22 23 28 32 39
5.5 Dureté Rockwell HR
HRB 956) 99,5 — — — — —
max. HRC — — 32 34 37 39 44
5.6 Dureté superficielle HV 0,3 max. — 7)

Limite inférieure d’écoulement nominale 180 240 320 300 400 480 — — — — —
5.7
Rel8) en N/mm2 min. 190 240 340 300 420 480 — — — — —
Limite conventionnelle d’élasticité nominale — — 640 640 720 900 1080
5.8
Rp0,29) en N/mm2 min. — — 640 660 720 940 1100
Sp / ReL ou 0,94 0,94 0,91 0,93 0,9 0,92 0,91 0,91 0,9 0,88 0,88
5.9 Contrainte à la charge d’épreuve Sp Sp / Rp0,2
N/mm2 180 225 310 280 380 440 580 600 650 830 970
5.10 Couple de rupture, MB Nm min. — voir ISO 898-7
Allongement après rupture min. 25 22 — 20 — — 12 12 10 9 8
5.11
A en %
5.12 Réduction de section après rupture Z % min. — 52 48 48 44
Les valeurs pour vis entières (pas les goujons) ne doivent pas être inférieures
5.13 Résistance à la traction avec la cale biaise 5)
aux valeurs minimales de résistance à la traction indiquées au paragraphe 5.2.
J min. — 25 — 30 30 25 20 15
5.14 Résilience, KU en J

5.15 Solidité de la tête aucune rupture


Hauteur minimale de la zone — 1
/2 H1 2
/3 H1 /4 H1
3

du filetage non décarburée E


5.16
Profondeur maximale de mm — 0,015
décarburation G
5.17 Dureté après nouveau revenu — Réduction de dureté 20 HV max.
5.18 Etat de surface Conformément à ISO 6157-1 ou à ISO 6157-3 selon les cas.

1)
Les vis de la classe 8.8 de diamètre de filetage d ≤ 16 mm présentent un risque accru d’arrachement du filetage de l’écrou dans le cas ou l’assemblage
vissé est serré en dessus de la charge d’épreuve de la vis. Il est recommandé de se référer à ISO 898-2 à ce sujet.
2)
La classe de qualité 9.8 s’applique uniquement aux diamètres nominaux de filetage d ≤ 16 mm.
3)
Pour les vis de constructions métalliques, la limite est à 12 mm.
4)
Les caractéristiques minimales de résistance à la traction s’appliquent aux vis de longueur nominale I ≥ 2,5 d. La dureté minimale s’applique aux vis de
longueur nominale I < 2,5 d et autres produits qui ne peuvent pas être contrôlés en traction (par ex. à cause de leur forme de tête).
5)
Pour l’essai des vis entières, les charges indiquées dans les tableaux en page T.005 doivent être appliquées (ISO 898, partie 1).
6)
Une mesure de dureté effectuée à l’extrémité des vis peut avoir au maximum 250 HV, 238 HB ou 99,5 HRB.
7)
La dureté superficielle ne doit pas être supérieure de plus de 30 unités Vickers de la dureté a coeur mesurée sur le produit si les deux mesures sont
effectuées avec HV 0,3. Pour la classe de qualité 10.9, la dureté superficielle ne doit pas être supérieure à 390 HV.
8)
Au cas où la limite inférieure d’écoulement ReL ne peut pas être déterminée, on mesure la limite conventionnelle d’élasticité Rp0,2. Pour les classes de qualité
4.8, 5.8 et 6.8, les valeurs ReL sont indiquées uniquement comme base de calcul, ces valeurs ne sont pas contrôlées.
9)
Le rapport de limite apparente d’élasticité défini dans la désignation de la classe de qualité, ainsi que la limite conventionnelle d’élasticité 0,2% Rp0,2 sont
obtenus à partir de mesures effectuées sur des échantillons usinés. Lorsque ces mesures sont effectuées sur des vis entières, celles-ci peuvent varier en
fonction du mode de fabrication et des influences dimensionnelles.

www.bossard.com

T.00 © 2008 by Bossard


Home
Charges minimales de rupture des vis Vis
selon ISO 898, partie 1 classes de qualité
3.6 à 12.9

Charges minimales de rupture3) – filetages métriques ISO à pas gros

Section Classe de qualité


résistante 3.6 4.6 4.8 5.6 5.8 6.8 8.8 9.8 10.9 12.9
Filetage1)
As
Charge minimale de rupture (As · Rm) en N
mm2
M 3 5,03 1 660 2 010 2 110 2 510 2 620 3 020 4 020 4 530 5 230 6 140
M 3,5 6,78 2 240 2 710 2 850 3 390 3 530 4 070 5 420 6 100 7 050 8 270
M 4 8,78 2 900 3 510 3 690 4 390 4 570 5 270 7 020 7 900 9 130 10 700
M 5 14,2 4 690 5 680 5 960 7 100 7 380 8 520 11 350 12 800 14 800 17 300
M 6 20,1 6 630 8 040 8 440 10 000 10 400 12 100 16 100 18 100 20 900 24 500
M 7 28,9 9 540 11 600 12 100 14 400 15 000 17 300 23 100 26 000 30 100 35 300
M 8 36,6 12 100 14 600 15 400 18 300 19 000 22 000 29 200 32 900 38 100 44 600
M10 58,0 19 100 23 200 24 400 29 000 30 200 34 800 46 400 52 200 60 300 70 800
M12 84,3 27 800 33 700 35 400 42 200 43 800 50 600 67 4002) 75 900 87 700 103 000
M14 115 38 000 46 000 48 300 57 500 59 800 69 000 92 0002) 104 000 120 000 140 000
M16 157 51 800 62 800 65 900 78 500 81 600 94 000 125 0002) 141 000 163 000 192 000
M18 192 63 400 76 800 80 600 96 000 99 800 115 000 159 000 — 200 000 234 000
M20 245 80 800 98 000 103 000 122 000 127 000 147 000 203 000 — 255 000 299 000
M22 303 100 000 121 000 127 000 152 000 158 000 182 000 252 000 — 315 000 370 000
M24 353 116 000 141 000 148 000 176 000 184 000 212 000 293 000 — 367 000 431 000
M27 459 152 000 184 000 193 000 230 000 239 000 275 000 381 000 — 477 000 560 000
M30 561 185 000 224 000 236 000 280 000 292 000 337 000 466 000 — 583 000 684 000
M33 694 229 000 278 000 292 000 347 000 361 000 416 000 576 000 — 722 000 847 000
M36 817 270 000 327 000 343 000 408 000 425 000 490 000 678 000 — 850 000 997 000
M39 976 322 000 390 000 410 000 488 000 508 000 586 000 810 000 — 1 020 000 1 200 000

1)
Si le pas n’est pas indiqué dans la désignation d’un filetage, le pas gros est pris en compte (voir ISO 261 et ISO 262).
2)
Pour les vis de constructions métalliques, les valeurs sont 70 000, 95 500 et 130 000 N.
3
) Ne correspondent pas aux charges d’épreuve selon ISO 898, partie 1

Charges minimales de rupture3) – filetages métriques ISO à pas fin

Section Classe de qualité


résistante 3.6 4.6 4.8 5.6 5.8 6.8 8.8 9.8 10.9 12.9
Filetage
As
Charge minimale de rupture (As · Rm) en N
mm2
M 8x1 39,2 12 900 15 700 16 500 19 600 20 400 23 500 31 360 35 300 40 800 47 800
M10 x 1 64,5 21 300 25 800 27 100 32 300 33 500 38 700 51 600 58 100 67 100 78 700
M10 x 1,25 61,2 20 200 24 500 25 700 30 600 31 800 36 700 49 000 55 100 63 600 74 700
M12 x 1,25 92,1 30 400 36 800 38 700 46 100 47 900 55 300 73 700 82 900 95 800 112 400
M12 x 1,5 88,1 29 100 35 200 37 000 44 100 45 800 52 900 70 500 79 300 91 600 107 500
M14 x 1,5 125 41 200 50 000 52 500 62 500 65 000 75 000 100 000 112 000 130 000 152 000
M16 x 1,5 167 55 100 66 800 70 100 83 500 86 800 100 000 134 000 150 000 174 000 204 000
M18 x 1,5 216 71 300 86 400 90 700 108 000 112 000 130 000 179 000 — 225 000 264 000
M20 x 1,5 272 89 000 109 000 114 000 136 000 141 000 163 000 226 000 — 283 000 332 000
M22 x 1,5 333 110 000 133 000 140 000 166 000 173 000 200 000 276 000 — 346 000 406 000
M24 x 2 384 127 000 154 000 161 000 192 000 200 000 230 000 319 000 — 399 000 469 000
M27 x 2 496 164 000 198 000 208 000 248 000 258 000 298 000 412 000 — 516 000 605 000
M30 x 2 621 205 000 248 000 261 000 310 000 323 000 373 000 515 000 — 646 000 758 000
M33 x 2 761 251 000 304 000 320 000 380 000 396 000 457 000 362 000 — 791 000 928 000
M36 x 3 865 285 000 346 000 363 000 432 000 450 000 519 000 718 000 — 900 000 1 055 000
M39 x 3 1030 340 000 412 000 433 000 515 000 536 000 618 000 855 000 — 1 070 000 1 260 000

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.00


Home
Matériaux, traitements thermiques, Vis
compositions chimiques classes de qualité
selon ISO 898, partie 1 3.6 à 12.9

Température
Composition chimique (analyse sur pièce) %
Classe de de revenu
Matériau et traitement thermique
qualité C P S B 1)
°C
min. max. max. max. max. min.
3.6 2) — 0,20 0,05 0,06 0,003 —
4.6 2)
— 0,55 0,05 0,06 0,003 —
4.8 2)
Acier au carbone
5.6 0,13 0,55 0,05 0,06
5.8 2) 0,003 —
— 0,55 0,05 0,06
6.8 2)
Acier au carbone avec éléments d’alliage (par ex. bore,
Mn ou Cr), trempé et revenu 0,154) 0,40 0,035 0,035
8.8 3) 0,003 425
ou
acier au carbone trempé et revenu 0,25 0,55 0,035 0,035
Acier au carbone avec éléments d’alliage (par ex. bore,
Mn ou Cr), trempé et revenu 0,154) 0,35 0,035 0,035
9.8 0,003 425
ou
acier au carbone trempé et revenu 0,25 0,55 0,035 0,035
Acier au carbone avec éléments d’alliage (par ex. bore,
10.9 5), 6) 0,154) 0,35 0,035 0,035 0,003 340
Mn ou Cr), trempé et revenu
Acier au carbone trempé et revenu 0,25 0,55 0,035 0,035
ou
acier au carbone avec éléments d’alliage (par ex. bore,
10.9 6) 0,204) 0,55 0,035 0,035 0,003 425
Mn ou Cr), trempé et revenu
ou
acier allié trempé et revenu7) 0,20 0,55 0,035 0,035
12.9 6), 8), 9) Acier allié trempé et revenu7) 0,28 0,50 0,035 0,035 0,003 380
1)
La teneur en bore peut atteindre 0,005%, à condition que le bore inactif soit contrôlé par l’adjonction de titane et/ou d’aluminium.
2)
L’acier de décolletage est autorisé pour ces classes de qualité avec les teneurs maximales suivantes en soufre, phosphore et plomb:
soufre: 0,34 %; phosphore: 0,11 %; plomb: 0,35 %.
3)
Pour les diamètres nominaux supérieurs à 20 mm, il peut être nécessaire d’utiliser les aciers spécifiés pour la classe 10.9, afin d’obtenir une trempabilité
suffisante.

4)
Pour les aciers au carbone alliés au bore dont la teneur en carbone est inférieure à 0,25% (analyse de coulée), la teneur minimale en manganèse doit être
de 0,6% pour la classe de qualité 8.8 et de 0,7% pour les classes de qualité 9.8 et 10.9.

5)
Pour les produits de ces aciers, le marquage de la qualité doit être de plus souligné. 10.9 doit satisfaire à toutes les exigences pour 10.9 indiquées à la
page T.004. La plus faible température de revenu de 10.9 produit un différent comportement dans la relaxation sous contrainte à hautes températures.

6)
La matière de ces classes de qualité doit avoir une trempabilité suffisante pour obtenir une structure présentant approximativement 90% de martensite à
coeur dans la partie filetée des éléments de fixation à l’état trempé, avant le revenu.

7)
Cet acier allié doit contenir au moins l’un des éléments suivants dans la quantité minimale donnée: chrome 0,3%, nickel 0,3%, molybdène 0,2%, vanadium
0,1%. Lorsque deux, trois ou quatre éléments sont combinés et ont moins d’éléments d’alliage que ceux donnés ci-dessus, la valeur limite à appliquer
pour la détermination de la classe est le 70% de la somme des valeurs limites individuelles indiquées ci-dessus pour les deux, trois ou quatre éléments
concernés.

8)
Une couche enrichie de phosphore blanc et détectable de manière métallographique n’est pas permise sur les surfaces soumises à un effort de traction
pour la classe de qualité 12.9.

9)
La composition chimique et la température de revenu sont actuellement en évaluation.

Caractéristiques à températures élevées


selon ISO 898, partie 1
Les valeurs indiquées ne sont valables Température
qu’à titre indicatif pour montrer la di- Classe de + 20 °C + 100 °C + 200 °C + 250 °C + 300 °C
minution de la limite d’élasticité lors de qualité Limite inférieure d’écoulement ReL ou limite conventionnelle d’elasticité Rp0,2
contrôles à températures élevées. Elles [N/mm2]
ne doivent pas servir de référence pour 5.6 300 270 230 215 195
le contrôle d’acceptation des vis. 8.8 640 590 540 510 480
10.9 940 875 790 745 705
10.9 940 — — — —
12.9 1100 1020 925 875 825

www.bossard.com

T.00 © 2008 by Bossard


Home
Caractéristiques mécaniques des Ecrous
écrous avec filetage à pas gros classes de qualité
selon ISO 898, partie 2 04 à 12

Classe de qualité
Diamètre 04 05 4 5 6
nominal de Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers
filetage d’épreuve d’épreuve d’épreuve d’épreuve d’épreuve
HV HV HV HV HV
supérieur jusqu’à Sp Sp Sp Sp Sp
à N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max.
— M 4 520 600
M 4 M 7 — — — 580 670
M 7 M10 380 500 590 680
130 150
M10 M16 610 700
188 302 272 353 302 302
M16 M39 510 117 302 630 146 720 170

Classe de qualité
Diamètre 8 9 10 12
nominal de Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers Contrainte Duréte Vickers
filetage d’épreuve d’épreuve d’épreuve d’épreuve d’épreuve
HV HV HV HV HV
supérieur jusqu’à Sp Sp Sp Sp Sp
à N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max. N/mm2 min. max.
— M 4 800 180 900 170 1040 1140 1150
M 4 M 7 855 915 1040 1140 1150
302 2951) 3531) 2722) 3532)
M 7 M10 870 200 940 302 1040 1140 1160
188 272 353
M10 M16 880 950 1050 1170 1190
M16 M39 920 233 353 920 1060 — — — 1200

Ecrous type 1 (ISO 4032)


1)

Ecrous type 2 (ISO 4033)


2)

Remarque
La dureté minimale est seulement déter-
minante si les écrous ne peuvent pas être
soumis à l’essai de charge d’épreuve ou
si les écrous ont été améliorés. Dans les
autres cas, la dureté minmale figure à ti-
tre indicatif.

Charges de défaillance pour écrous de hauteur nominale ≥ 0,5 d et < 0,8 d


selon ISO 898, partie 2
La valeur indicative des charges de
défaillance se réfère à la classe de qua- Classe de Contrainte Contrainte minimale dans le corps de la vis avant
lité correspondante. L’arrachement du qualité de dépreuve l’arrachement lors de l’appariement avec des vis de
filetage de la vis peut résulter d’un ap- l’écrou de l’écrou classes de qualité en N/mm2
pariement où la classe de qualité de
l’écrou est supérieure à celle de la vis, N/mm2 6.8 8.8 10.9 12.9
alors que lorsque la classe de qualité de 04 380 260 300 330 350
la vis est supérieure, on peut s’attendre à 05 500 290 370 410 480
l’arrachement du filetage de l’écrou.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.00


Home
Charges d’épreuve des écrous Ecrous
selon ISO 898, partie 2 classes de qualité
04 à 12

Section Classe de qualité


résistante 04 05 4 5 6 8 9 10 12
du
Filetage1)
mandrin Charge d’épreuve (AS x Sp), N
AS
mm2 — — Type 1 Type 1 Type 1 Type 1 Type 2 Type 2 Type 1 Type 1 Type 2
M 3 5,03 1910 2500 — 2600 3000 4000 — 4500 5200 5700 5800
M 3,5 6,78 2580 3400 — 3550 4050 5400 — 6100 7050 7700 7800
M 4 8,78 3340 4400 — 4550 5250 7000 — 7900 9150 10000 10100
M 5 14,2 5400 7100 — 8250 9500 12140 — 13000 14800 16200 16300
M 6 20,1 7640 10000 — 11700 13500 17200 — 18400 20900 22900 23100
M 7 28,9 11000 14500 — 16800 19400 24700 — 26400 30100 32900 33200
M 8 36,6 13 900 18300 — 21600 24900 31800 — 34400 38100 41700 42500
M10 58,0 22000 29000 — 34200 39400 50500 — 54500 60300 66100 67300
M12 84,3 32000 42200 — 51400 59000 74200 — 80100 88500 98600 100300
M14 115 43700 57500 — 70200 80500 101200 — 109300 120800 134600 136900
M16 157 59700 78500 — 95800 109900 138200 — 149200 164900 183700 186800
M18 192 73000 96000 97900 121000 138200 176600 170900 176600 203500 — 230400
M20 245 93100 122500 125000 154000 176400 225400 218100 225400 259700 — 294000
M22 303 115100 151500 154500 190900 218200 278800 269700 278800 321200 — 363600
M24 353 134100 176500 180000 222400 254200 324800 314200 324800 374200 — 423600
M27 459 174400 229500 234100 289200 330500 422300 408500 422300 486500 — 550800
M30 561 213200 280500 286100 353400 403900 516100 499300 516100 594700 — 673200
M33 694 263700 347000 353900 437200 499700 638500 617700 638500 735600 — 832800
M36 817 310500 408500 416700 514700 588200 751600 727100 751600 866000 — 980400
M39 976 370900 488000 497800 614900 702700 897900 868600 897900 1035000 — 1171000

Si le pas du filetage n’est pas indiqué dans la désignation, il s’agit d’un filetage à pas gros (voir ISO 261 et ISO 262).
1)

Charges d’épreuve des écrous 0,8 d


selon DIN 267, partie 4
Les écrous qui ont une charge d’épreuve Section Classe de qualité (marque distinctive)
supérieure à 350000 N (valeurs en des- résistante 4 5 6 8 10 12
sous de la ligne de démarcation) peu- Filetage1) du mandrin
vent être exclus de l’essai de la charge AS Charge d’épreuve (AS x Sp), N
d’épreuve. Pour ces écrous, les duretés mm2
minimales doivent être convenues entre M 3 5,03 — 2500 3000 4000 5000 6000
le fabricant et le commettant. M 3,5 6,78 — 3400 4050 5400 6800 8150
M 4 8,78 — 4400 5250 7000 8750 10500
M 5 14,2 — 7100 8500 11400 14200 17000
M 6 20,1 — 10000 12000 16000 20000 24000
M 7 28,9 — 14500 17300 23000 29000 34700
M 8 36,6 — 18300 22000 29000 36500 43000
M10 58,0 — 29000 35000 46000 58000 69500
M12 84,3 — 42100 50500 67000 84000 10000
M14 115 — 57500 69000 92000 115000 138000
M16 157 — 78500 94000 126000 157000 188000
M18 192 76800 96000 115000 154000 192000 230000
M20 245 98000 122000 147000 196000 245000 294000
M22 303 121000 151000 182000 242000 303000 364000
M24 353 141000 176000 212000 282000 353000 423000
M27 459 184000 230000 276000 367000 459000 550000
M30 561 224000 280000 336000 448000 561000 673000
Si le pas du filetage n’est pas indiqué dans la
1) M33 694 277000 347000 416000 555000 694000 833000
désignation, il s’agit d’un filetage à pas gros M36 817 327000 408000 490000 653000 817000 980000
(voir DIN 13). M39 976 390000 488000 585000 780000 976000 1170000

www.bossard.com

T.00 © 2005
2008 by Bossard
Home
Compositions chimiques des écrous Ecrous
selon ISO 898, partie 2 classes de qualité
04 à 12

Composition chimique comme rapport de masse en % (analyse sur pièce)


Classe de qualité C Mn P S
max. min. max. max.
41), 51), 61) — 0,50 — 0,060 0,150
8, 9 041) 0,58 0,25 0,060 0,150
102) 052) 0,58 0,30 0,048 0,058
122) — 0,58 0,45 0,048 0,058

Les écrous de ces classes de qualité peuvent être fabriqués à partir d’un acier de décolletage, à moins d’accord contraire entre le client et le fabricant.
1)

Dans ce cas, les teneurs maximales suivantes de soufre, phosphore et plomb sont autorisées:

soufre 0,34%
phosphore 0,11%
plomb 0,35%

Pour ces classes de qualité, il est éventuellement nécessaire d’ajouter des éléments d’alliage pour obtenir les caractéristiques mécaniques des écrous.
2)

Les écrous de classes de qualité 05, 8 (type 1 > M16), 10 et 12 doivent être améliorés.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.00


Home
Caractéristiques mécaniques Vis sans tête
selon ISO 898, partie 5 classes de qualité
14 H à 45 H

Ces caractéristiques mécaniques sont


Classe de qualité1)
valables pour les vis sans tête et élé- Caractéristiques mécaniques
ments semblables qui ne sont pas 14 H 22 H 33 H 45 H
sollicités en traction, d’un diamètre de min. 140 220 330 450
Dureté Vickers HV
filetage entre 1,6 et 39 mm, et fabriqués max. 290 300 440 560
en acier allié ou non allié. min. 133 209 314 428
Dureté Brinell HB, F = 30 D2
max. 276 285 418 532
min. 75 95 – –
HRB
max. 105 – – –
Dureté Rockwell
min. – – 33 45
HRC
max. – 30 44 53
Dureté en surface HV 0,3 max. – 320 450 580
1)
Les classes de qualité 14 H, 22 H et 33 H ne sont pas appropriées pour les vis sans tête à six pans creux.

D’autres indications concernant les caractéristiques mécaniques des vis sans tête se
trouvent dans ISO 898, partie 5.

Matériaux, traitements thermiques, compositions chimiques


selon ISO 898, partie 5

Composition chimique en %
(analyse sur pièce)
Classe de qualité Matériau Traitement thermique
C P S
max. min. max. max.

14 H Acier au carbone 1), 2) — 0,50 — 0,11 0,15

22 H Acier au carbone 3)
trempé et revenu 0,50 — 0,05 0,05

33 H Acier au carbone 3) trempé et revenu 0,50 — 0,05 0,05

45 H Acier allié 3), 4) trempé et revenu 0,50 0,19 0,05 0,05

1)
Acier de décolletage avec des pourcentages max. de plomb, de phosphore et de soufre suivants admis:
Pb = 0,35%, P = 0,11%, S = 0,34%.
2)
Pour les vis sans tête avec entraînement carré, une cémentation est admise.
3)
Acier avec Pb max. = 0,35% admis.
4)
L’acier allié doit avoir un ou plusieurs éléments d’alliage:
chrome, nickel, molybdène, vanadium ou bore.

D’autres aciers peuvent aussi être utili-


sés pour la classe de qualité 45 H, pour
autant que les vis sans tête respectent
les exigences de l’essai de serrage selon
ISO 898, partie 5.

www.bossard.com

T.010 © 2008 by Bossard


Home
Marquage des vis Vis
selon ISO 898, partie 1 Goujons
Ecrous

Classe de qualité 3.6 4.6 4.8 5.6 5.8 6.8 8.8 9.8 10.9 12.9

Marque distinctive  1)
3.6 4.6 4.8 5.6 5.8 6.8 8.8 9.8 10.9 2)
12.9

Le point entre les chiffres de la marque distinctive peut être supprimé.


1)

Dans le cas d’utilisation d’acier à basse teneur en carbone pour la classe de qualité 10.9 (voir page T.006),
2)

la marque distinctive doit être soulignée: 10.9

Le marquage de l’identification du fabri-


cant et de la classe de qualité est exigé ABCD ABCD XYZ
pour les vis à tête hexagonale 3.6 à 12.9 AB
CD 8.8
ABCD 12.9
ainsi que pour les vis à tête cylindrique à
six pans creux et à six lobes internes 8.8 8.8 12.9 8.8
à 12.9, à partir d’un diamètre nominal de
filetage d ≥ 5 mm, ceci où la forme de la
vis le permet (de préférence sur la tête). Exemples pour le marquage de vis à Exemples pour le marquage de vis
tête hexagonale à tête cylindrique à six pans creux et à
six lobes internes

Marquage des goujons


selon ISO 898, partie 1
Le marquage est obligatoire pour les Classe de qualité 5.6 8.8 9.8 10.9 12.9
classes de qualité égales ou supérieu-
Marque distinctive
res à 8.8 et s’effectue de préférence à
l’extrémité de la partie filetée par une
XYZ
8.8

8.8
empreinte creuse. Pour les goujons avec
serrage à l’extrémité insérée, le marqua-
ge de la classe de qualité doit être ap-
posé sur le bout plat de l’extrémité de
l’écrou. Les marques représentées dans le
Le marquage est exigé pour les goujons tableau de droite sont aussi autorisées
de diamètre nominal égal ou supérieur à comme méthode d’identification.
5 mm.

Marquage des écrous


selon ISO 898, partie 2
Le marquage de l’identification du fabri-
cant et de la classe de qualité est exigé
pour les écrous hexagonaux à partir d’un AB

diamètre nominal de filetage d ≥ 5 mm.


Les écrous doivent être marqués sur la AB 8

surface d’appui ou sur un surplat évidé,


8 AB AB
ou alors sur le chanfrein en relief. Les
marques en relief ne doivent en aucun
cas dépasser le plan de la face d’appui Exemples pour un marquage avec le Exemples pour un marquage avec
de l’écrou. symbole de la classe de qualité. le symbole codé (système de cadran
horaire).

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.011


Home
Marquage des écrous Vis
selon DIN 267, partie 4 Goujons
Ecrous

Identification 4 5 6 8 10 12
Classe de qualté
Marque distinctive |4| |5| |6| |8| |10| |12|

Les écrous hexagonaux d’un diamètre


nominal de filetage d ≥ 5 mm doivent être
marqués de leur classe de qualité sur la
surface d’appui ou un surplat. Les mar- |8|
ques en relief ne doivent en aucun cas
dépasser le plan de la face d’appui de |8|
l’écrou.

Les écrous hexagonaux selon DIN 934 et


DIN 935 d’un diamètre nominal de fileta- Rainure
ge d ≥ 5 mm en acier de décolletage doi-
vent être marqués complémentairement
d’une rainure sur le chanfrein de l’écrou
(jusqu’à la classe de qualité 6).

Appariement de vis et d’écrous ≥ 0,8 d


selon ISO 898, partie 2
Affectation possible des classes de qualité de vis et d’écrous

Ecrou
Classe de qualité Vis correspondante
Type 1 Type 2
de l’écrou
Classe de qualité Gamme de diamètres Gamme de diamètres
4 3.6 4.6 4.8 > M16 > M16 —
3.6 4.6 4.8 ≤ M16
5 ≤ M39 —
5.6 5.8 ≤ M39
6 6.8 ≤ M39 ≤ M39 —
8 8.8 ≤ M39 ≤ M39 > M16 ≤ M39
9 9.8 ≤ M16 — ≤ M16
10 10.9 ≤ M39 ≤ M39 —
12 12.9 ≤ M39 ≤ M16 ≤ M39

Remarque: généralement, des écrous de


classe de qualité supérieure sont préfé-
rés à ceux de classe de qualité inférieure.
Ceci est recommandé dans un assemb-
lage vissé qui est sollicité au-dessus de
la limite d’élasticité ou au-dessus de la
contrainte d’épreuve.

www.bossard.com

T.012 © 2008 by Bossard


Home
Caractéristiques mécaniques à tempéra- Vis et écrous en acier résistant au
ture ambiante et valeurs minimales de la fluage à températures élevées,
limite d’élasticité 0,2% à hautes tempéra- à hautes et à basses températures
tures Extrait DIN EN 10269 (DIN 17240)
Résistance à Allongement Valeurs min. de la limite d’élasticité 0,2%
Désignation du matériau Diamètre Résilience
la traction après rupture Rp0,2 en N/mm2
lors d’une température [ °C] de
Matériau d Rm Amin. KVmin.
Abréviation no. [mm] [N/mm2] [%] [J] 20 100 200 300 400 500 600
Aciers améliorés
C35E 1.1181 d ≤ 60 500 à 650 22 55 300 270 229 192 173
35B2 1.5511 d ≤ 60 500 à 650 22 55 300 270 229 192 173
25CrMo4 1.7218 d ≤ 100 600 à 750 18 60 440 428 412 363 304 235
42CrMo4 1.7225 d ≤ 60 860 à 1060 14 50 730 702 640 562 475 375
40CrMoV4-7 1.7711 d ≤ 100 850 à 1000 14 30 700 670 631 593 554 470 293
X22CrMoV12-1 1.4923 d ≤ 160 800 à 950 14 27 600 560 530 480 420 335
X19CrMoNbVN11-1 1.4913 d ≤ 160 900 à 1050 12 20 750 701 651 627 577 495 305
Aciers austénitiques formés à froid
X5CrNi18-10 1.4301 d ≤ 35 700 à 850 20 80 350 155 127 110 98 92
X5CrNiMo17-12-2 1.4401 d ≤ 35 700 à 850 20 80 350 175 145 127 115 110
X5NiCrTi26-5 1.4980 d ≤ 160 900 à 1150 15 50 600 580 560 540 520 490 430

Données indicatives pour la densité et le module d’élasticité statique


Extrait DIN EN 10269 (remplace DIN 17240)

Module d’élasticité statique E en kN/mm2


Désignation du matériau Densité
lors d’une température [ °C] de

Matériau d
Abréviation no. [kg/dm3] 20 100 200 300 400 500 600
Aciers améliorés
C35E 1.1181
7,85 211 204 196 186 177 164 127
40CrMoV4-7 1.7711
X19CrMoNbVN11-1 1.4913
7,7 216 209 200 190 179 167 127
X22 CrMoV12-1 1.4923
Aciers austénitiques formés à froid
X5CrNi18-10 1.4301 7,9
200 194 186 179 172 165 —
X5CrNiMo17-12-2 1.4401 8,0
X5NiCrTi26-15 1.4980 8,0 2111) 2061) 2001) 1921) 1831) 1731) 1621)

Module d’élasticité dynamique


1)

Données indicatives pour le coefficient de dilatation thermique,


la conductibilité et la capacité thermique
Extrait DIN EN 10269 (remplace DIN 17240)
Conductibilité Capacité thermique
Coefficient de dilatation thermique en 10—6 / K
Désignation du matériau thermique spécifique
entre 20 °C et
à 20 °C à 20 °C

Abréviation
Matériau
no. 100 °C 200 °C 300 °C 400 °C 500 °C 600 °C [W
m·K ] J
kg · K [ ]
Aciers améliorés
C35E 1.1181 42
11,1 12,1 12,9 13,5 13,9 14,1 460
40CrMoV4-7 1.7711 33
Aciers austénitiques formés à froid
X5CrNi18-10 1.4301
16,0 16,5 17,0 17,5 18,0 n.a. 15 500
X5CrNiMo17-12-2 1.4401
X5NiCrTi26-15 1.4980 17,0 17,5 17,7 18,0 18,2 n.a. n.a. n.a.

n.a.: pas de valeur disponible

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.013


Home
Vue d’ensemble des matériaux pour Vis et écrous en acier résistant au
températures d’utilisation supérieures fluage à températures élevées,
à +300 °C selon DIN 267, partie 13 à hautes et à basses températures

Matériau Limite de
abréviation Matériau no. Marque distinctive température d’utilisation
en service
C 35 N oder C 35 V 1.0501 Y +350 °C
Ck 35 1.1181 YK +350 °C
35 B 2 1.5511 YB +350 °C
24 CrMo 5 1.7258 G +400 °C
21 CrMoV 5 7 1.7709 GA +540 °C
40 CrMoV 4 7 1.7711 GB +500 °C
X 22 CrMoV 12 1 1.4923 V, VH +580 °C
X 19 CrMoVNbN 11 1 1.4913 VW +580 °C
X 8 CrNiMoBNb 16 16 1.4986 S +650 °C
X 5 NiCrTi 26 15 1.4980 SD +650 °C
NiCr20 TiAl 2.4952 SB +700 °C

Vue d’ensemble des matériaux pour températures


d’utilisation de –200 °C à –10 °C
selon DIN 267, partie 13
Matériau Limite de
abréviation Matériau no. Marque distinctive température d’utilisation
en service
26 CrMo4 1.7219 KA – 60 °C
12 Ni 19 1.5680 KB –120 °C
X 5 CrNi 18 10 1.4301 A2 –200 °C
X 5 CrNi 18 12 1.4303 A2 –200 °C
X 6 CrNiTi 18 10 1.4541 A2 –200 °C
1)
– 60 °C
X 5 CrNiMo 17 12 2 1.4401 A4 2)
–200 °C
1)
– 60 °C
X 6 CrNiMo Ti 17 12 2 1.4571 A4 2)
–200 °C

Vis avec tête. En dessous des températures indiquées, on ne peut plus compter sur une micro-structure homogène à cause de la teneur en molybdène.
1)

Vis sans tête.


2)

Des valeurs de résistance se trouvent sur les diagrammes de la page T.015

Appariement approprié des matériaux pour vis et écrous


en acier résistant au fluage à températures élevées, à hautes et à basses températures
selon DIN 267, partie 13
Matériau
Vis Ecrou
Ck 35 C 35 N, C 35 V, Ck 35, 35 B 2
35 B 2
24 CrMo 5 Ck35, 35 B 2, 24 CrMo 5
21 CrMoV 5 7 24 CrMo 5
21 CrMoV 5 7
40 CrMoV 4 7 21 CrMoV 5 7
X 22 CrMoV 12 1 X 22 CrMoV 12 1
X 19 CrMoVNbN 11 1
X 8 CrNiMoBNb 16 16 X 8 CrNiMoBNb 16 16
X 5 NiCrTi 26 15 X 5 NiCrTi 26 15
NiCr 20 TiAl Ni Cr 20 TiAl

www.bossard.com

T.014 © 2008 by Bossard


Home
Ténacité d’aciers résistants au fluage Vis et écrous en acier résistant au
à basses températures fluage à températures élevées,
selon indications de fabricants à hautes et à basses température

70

26 CrMo 4
60 X 12 CRNi 18 9

50 12 Ni 19
X 12 CrNi 18 9
X 10 CrNiTi 18 10
40 X 10 CrMoTo 18 10
Striction de rupture K
30 Allongement après rupture A
[%] Résilience échantillon DVM
12 Ni 19
20 26 CrMo4
DVM [J]
X 12 CrNi 18 9
200
10 X 10 CrNiTi 18 10
12 Ni 19 100
26 CrMo4
0 0
-200 -150 -100 -50 0 +20
Température [˚C]

Limite d’élasticité et résistance à la traction d’aciers résistants au fluage à


basses températures
selon indications de fabricants

[N/mm2]

1300

1200

1100

1000

900

800

700
26 CrMo 4
600 12 Ni 19
500 { XX 12 CrNi 18 9
10 CrNiTi 18 10
400 { 12 Ni 19
26 CrMo 4 (jusqu'à -120°)

300
X 12 CrNi 18 9
200 X 10 CrNiTi 18 10
100 Résistance à la traction Rm
0 Limite d'élasticité Rel resp. Rp 0,2
-200 -150 -100 -50 0 +20

Température [°C]

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.015


Home
Allongement élastique d’assemblages Vis et écrous en acier résistant au
vissés avec tige amincie fluage à températures élevées,
selon DIN 2510 à hautes et à basses températures

Matériau YK G GA GB V VW S SB
Vue d’ensemble des matériaux voir T.014
Allongement élastique λ en [mm] lors d’une précontrainte à env. 70%
L = [mm] de la limite d’élasticité à température ambiante
60 0,056 0,088 0,109 0,139 0,116 0,152 0,107 0,116
70 0,065 0,102 0,127 0,162 0,136 0,177 0,125 0,136
80 0,074 0,117 0,146 0,186 0,155 0,202 0,143 0,155
90 0,084 0,131 0,164 0,209 0,175 0,228 0,161 0,175
100 0,093 0,146 0,182 0,232 0,194 0,253 0,179 0,194
110 0,102 0,161 0,2 0,255 0,213 0,278 0,197 0,213
120 0,112 0,175 0,218 0,278 0,233 0,304 0,215 0,233
130 0,121 0,19 0,237 0,302 0,252 0,329 0,233 0,252
140 0,13 0,204 0,255 0,325 0,272 0,354 0,251 0,272
150 0,140 0,291 0,273 0,348 0,291 0,28 0,269 0,291
160 0,149 0,234 0,291 0,371 0,31 0,405 0,286 0,31
170 0,158 0,248 0,309 0,394 0,33 0,43 0,304 0,33
180 0,167 0,263 0,328 0,418 0,349 0,455 0,322 0,349
190 0,177 0,277 0,346 0,441 0,369 0,481 0,34 0,69
200 0,186 0,292 0,364 0,464 0,388 0,506 0,358 0,388
210 0,195 0,307 0,382 0,487 0,407 0,531 0,376 0,407
220 0,205 0,321 0,4 0,51 0,427 0,557 0,394 0,427
230 0,214 0,336 0,419 0,534 0,446 0,582 0,412 0,446
240 0,223 0,35 0,437 0,557 0,466 0,607 0,43 0,466
250 0,233 0,365 0,455 0,58 0,485 0,633 0,448 0,485
260 0,242 0,38 0,473 0,603 0,504 0,658 0,465 0,504
270 0,251 0,394 0,491 0,626 0,524 0,683 0,483 0,524
280 0,26 0,409 0,51 0,65 0,543 0,708 0,501 0,543
290 0,27 0,423 0,528 0,673 0,563 0,734 0,519 0,563
300 0,279 0,438 0,546 0,696 0,582 0,759 0,537 0,582

E [103 N/mm2] 211 211 211 211 216 216 196 216

Calcul Exemple
X 8 CrNiMoBNb 16 16 = [S]
FV · L
A l = [mm] Rp 0,2 = 500 N/mm2
E·A
longueur de la
FV FV l [mm] = allongement élastique tige amincie L = 220 mm
sous précontrainte FV
L FV [N] = précontrainte de la vis allongement élastique
E [N/mm2] = module d’élasticité
Longueur de la tige amincie 220
A [mm2] = section de la tige amincie l = 0,7 · 500 = 0,394 mm
196000
L [mm] = longueur de la
tige amincie voir tableau,
colonne S pour L = 220 mm
ceci signifie:

FV
0,7 = 70% de Rp 0,2
A

www.bossard.com

T.016 © 2008 by Bossard


Home
Désignation des classes de qualité Eléments d’assemblage résistants
selon ISO 3506 à la corrosion et aux acides

Groupes de composition Austénitique Martensitique Ferritique

Nuances d'aciers A1 A2 A31) A4 A51) C1 C4 C3 Fi

Classes de qualité

Vis, écrous type 1 50 70 80 50 70 110 50 70 80 45 60

Ecrous bas 025 035 040 025 055 035 040 020 030

tendre écroui forte- tendre amélioré tendre amélioré amélioré tendre écroui à
a froid ment froid
écroui

La désignation par un code composé d’une lettre suivie de 3 chiffres a la signification suivante:

Abréviation du groupe de composition:


A = acier austénitique au chrome-nickel

Abréviation de la composition chimique:


1 = acier de décolletage avec teneur en soufre
A2 – 70 2 = acier allié au chrome-nickel pour frappe à froid
3 = acier allié au chrome-nickel, stabilisé au Ti, Nb, Ta
4 = acier allié au chrome-nickel et molybdène
5 = acier allié au chrome-nickel et molybdène,
stabilisé au Ti, Nb, Ta

Abréviation de la classe de qualité pour vis et écrous:


50 = 1/10 de la résistance à la traction (min. 500 N/mm2)
70 = 1/10 de la résistance à la traction (min. 700 N/mm2)
80 = 1/10 de la résistance à la traction (min. 800 N/mm2)

Ecrous bas:
025 = charge d’épreuve min. 250 N/mm2
035 = charge d’épreuve min. 350 N/mm2
040 = charge d’épreuve min. 400 N/mm2

Compositions chimiques des aciers austénitiques


selon ISO 3506
Plus de 97% de tous les éléments Composition chimique en %
d’assemblage en acier résistant à la Nuance
(valeurs maximales si il n’y a pas d’autres indications, le reste étant du fer (Fe))
d’acier
corrosion sont fabriqués à partir de ces C Si Mn P S Cr Mo Ni Cu
nuances d’aciers. Une excellente résis- A1 0,12 1,0 6,5 0,200 0,15–0,35 16–19 0,7 5–10 1,75–2,25
tance à la corrosion ainsi que des ca- A2 0,10 1,0 2,0 0,050 0,03 15–20 — 8–19 4
ractéristiques mécaniques élevées sont A31) 0,08 1,0 2,0 0,045 0,03 19–19 — 9–12 1
déterminants. A4 0,08 1,0 2,0 0,045 0,03 16–18,5 2–3 10–15 1
A51) 0,08 1,0 2,0 0,045 0,03 16–18,5 2–3 10,5–14 1
Les aciers austénitiques sont classés
en 5 classes qui se différencient par les stabilisé contre la corrosion intercristalline par l’adjonction de titan, évtl. de niob et tantal.
1)

compositions chimiques suivantes:

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.017


Home
Compositions chimiques des aciers Eléments d’assemblage résistants
résistant à la corrosion INOX à la corrosion et aux acides

Compositions chimiques, rapport de masse en %


Matériau C Si Mn P S Cr Mo Ni Autres
no. max. max. max. max.
Aciers martensitiques
1.4006 0,08 à 0,15 1,0 1,5 0,04 0,030 11,0 à 13,5 max. 0,75
1.4034 0,43 à 0,50 1,0 1,0 0,04 0,030 12,5 à 14,5
1.4105 max. 0,08 1,0 1,5 0,04 0,035 16,0 à 18,0 0,20 à 0,60
1.4110 0,48 à 0,60 1,0 1,0 0,04 0,015 13,0 à 15,0 0,50 à 0,80 V max. 0,15
1.4116 0,45 à 0,55 1,0 1,0 0,04 0,030 14,0 à 15,0 0,50 à 0,80 V 0,10 à 0,20
1.4122 0,33 à 0,45 1,0 1,5 0,04 0,030 15,5 à 17,5 0,80 à 1,30 max. 1,0
Aciers austénitiques
1.4301 max. 0,07 1,0 2,0 0,045 0,030 17,0 à 19,5 8,0 à 10,5 N max. 0,11
1.4305 max. 0,10 1,0 2,0 0,045 0,15 à 0,35 17,0 à 19,0 8,0 à 10,0 Cu max. 1,00 / N max. 0,11
1.4310 0,05 à 0,15 2,0 2,0 0,045 0,015 16,0 à 19,0 max. 0,80 6,0 à 9,5 N max. 0,11
1.4401 max. 0,07 1,0 2,0 0,045 0,030 16,5 à 18,5 2,00 à 2,50 10,0 à 13,0
1.4435 max. 0,03 1,0 2,0 0,045 0,030 17,0 à 19,0 2,50 à 3,00 12,5 à 15,0 N max. 0,11
1.4439 max. 0,03 1,0 2,0 0,045 0,025 16,5 à 18,5 4,00 à 5,00 12,5 à 14,5 N 0,12 à 0,22
1.4529 max. 0,02 0,5 1,0 0,030 0,010 19,0 à 21,0 6,00 à 7,00 24,0 à 26,0 N 0,15 à 0,25 / Cu 0,5 à 1,5
1.4539 max. 0,02 0,7 2,0 0,030 0,010 19,0 à 21,0 4,00 à 5,00 24,0 à 26,0 N max. 0,15 / Cu 1,2 à 2,0
1.4462 max. 0,03 1,0 2,0 0,035 0,015 21,0 à 23,0 2,50 à 3,50 4,5 à 6,5 N 0,10 à 0,22
1.4568 max. 0,09 0,7 1,0 0,040 0,015 16,0 à 18,0 6,5 à 7,8 Al 0,70 à 1,50
1.4571 max. 0,08 1,0 2,0 0,045 0,030 16,5 à 18,5 2,00 à 2,50 10,5 à 13,5 Ti 5xC ≤ 0,70

Caractères distinctifs
A1 / A2 / A3 / A4 / A5

Désignation de matériau A1 A2 A3 A4 A5
Matériau no. 1.4300 1.4301 1.4541 1.4401 1.4436
1.4305 1.4303 1.4590 1.4435 1.4571
1.4306 1.4550 1.4439 1.4580
Caractères Pour le décolletage Qualité standard Résistance à la corrosion la
– limité contre la corrosion – résistant contre la rouille plus élevée
– limité contre les acides – résistant contre les acides – résistant contre la rouille
– limité pour le soudage – bonne soudabilité – très résistant contre les acides
– bonne soudabilité
A3, A5: comme A2, A4 toutefois stabilisés contre la corrosion intercristalline après soudage,
après un recuit ou lors d’une utilisation à hautes températures.

D’autres indications sur la résistance aux


agents chimiques des aciers résistants à
la corrosion et aux acides se trouvent à
la page T.021.

www.bossard.com

T.018 © 2008 by Bossard


Home
Caractéristiques mécaniques Eléments d’assemblage résistants
des éléments d’assemblage en aciers à la corrosion et aux acides
austénitiques selon ISO 3506

Vis
Groupe de Nuance d’acier Classe de qualité Gamme de Résistance à la Limite d’élasticité Allongement après
composition de la vis diamètres traction Rm1) Rp 0,21) rupture A2)
N/mm2 N/mm2 mm
min. min. min.
A1, A2 50 ≤ M 39 500 210 0,6 d
Austénitique A3, A4 70 ≤ M 243) 700 450 0,4 d
A5 80 ≤ M 243) 800 600 0,3 d

Ecrous
Groupe de Nuance d’acier Classe de qualité de l’écrou Gamme de Contrainte d’épreuve SP N/mm2
composition diamètres min.
écrous type 1 écrous bas écrous type 1 écrous bas
d
m ≥ 0,8 d 0,5 d ≤ m < 0,8 d mm m ≥ 0,8 d 0,5 d ≤ m < 0,8 d
A1 50 025 ≤ 39 500 250
Austénitique A2, A3 70 035 ≤ 243) 700 350
A4, A5 80 040 ≤ 243) 800 400

m = hauteur de l’écrou 1)
Toutes les valeurs sont calculées en fonction de la section résistante du filetage.
d = diamètre de filetage 2)
L’allongement après rupture est déterminé sur des vis entières, et pas sur des échantillons à tige
réduite.
3)
Pour les dimensions de M24 et supérieures, les valeurs de résistance doivent être spécifiquement
La qualité courante est la classe de
convenues entre le fabricant et le commettant.
qualité A2-70, A4-70 (résistance à la
traction 700 N/mm2) dans le domaine
de diamètres M5 à M24 et de longueur
jusqu’à 8x le diamètre de filetage
(8xd).
Un large assortiment est à votre dispo-
sition.

Un usage économique de vis de la clas-


se de qualité 80 est seulement justifié
lorsque les éléments de la construction
sont en acier résistant à la corrosion (de
haute résistance).

Couples de rupture MB min., pour vis en acier austénitique M1,6 à M16


(filetages à pas gros)
selon ISO 3506
Couple de rupture MB, min.
Nm
Filetage
Classe de qualité
50 70 80
M 1,6 0,15 0,2 0,24
M 2 0,3 0,4 0,48
M 2,5 0,6 0,9 0,96
M 3 1,1 1,6 1,8
M 4 2,7 3,8 4,3
M 5 5,5 7,8 8,8
M 6 9,3 13 15
M 8 23 32 37
M10 46 65 74
M12 80 110 130
M16 210 290 330

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.019


Home
Valeurs indicatives de la limite d’élasticité Eléments d’assemblage résistants
Rp0,2 à températures élevées en % à la corrosion et aux acides
des valeurs à température ambiante
selon ISO 3506
Rp0,2 en % Pour une utilisation à basses tempéra-
Nuance d’acier tures, voir page T.014.
+100 °C +200 °C +300 °C +400 °C

A2, A4 85% 80% 75% 70%


est valable pour les classes de qualité 70 et 80

Marquage des vis et des écrous selon ISO 3506


Obligation de marquage
Les vis et les écrous en acier austéniti- Vis à tête hexagonale Symbole du fabricant
ques résistants à la corrosion doivent
être marqués de la façon suivante. XYZ

Vis
Les vis à tête hexagonale, ainsi que les
vis à tête cylindrique à six pans creux et à
six lobes internes doivent être marquées A2-70
à partir d’un diamètre nominal de filetage Classe de qualité
de M5. Le marquage doit avoir la nuance Nuance d’acier
d’acier, la classe de qualité ainsi que le
symbole d’identification du fabricant.

Vis à tête cylindrique à six pans creux

XYZ
XYZ A2-70

A2-70

Goujons Goujons
Les goujons, à partir d’un diamètre no-
minal de filetage de M6, doivent être
marqués sur la tige de la nuance d’acier,
A2-70
XYZ

de la classe de qualité et du symbole A4


d’identification du fabricant. Si le mar-
quage n’est pas possible sur la tige,
l’indication de la nuance d’acier sur
l’extrémité de l’écrou est admise.

Ecrous Variante de marquage par entailles


Ecrous
XYZ
Les écrous, à partir d’un diamètre nomi-
XYZ
Ø>s

nal de filetage de M5, doivent être mar-


A2-50
qués de la nuance d’acier, de la classe
de qualité et du symbole d’identification A2-50

du fabricant. A2 A4

Remarque!
Seuls les éléments d’assemblage
marqués conformément à la norme
sont aptes à satisfaire aux exi-
gences souhaitées. Les produits qui
ne sont pas marqués selon la norme
sont dans la plupart des cas d’une
classe de qualité A2–50 ou A4–50.

www.bossard.com

T.020 © 2008 by Bossard


Home
Résistance aux agents chimiques Eléments d’assemblage résistants
selon indications de fabricants à la corrosion et aux acides

Les aciers austénitiques sont résis- Evitez donc: les parties creuses, Un environnement riche en chlore
tants à la corrosion par une couche les jointures, les peut dans certaines conditions être très
d’oxydes qui se forme superficiellement. concentrations dangereux, du fait qu’il peut en résulter
Si celle-ci est endommagée, elle se re- d’humidité, la une corrosion intergranulaire qui est dif-
forme à nouveau à l’aide de l’oxygène mauvaise aération et ficile à déceler de l’extérieur, ce qui peut
de l’air. Si l’apport d’oxygène est gêné les encrassements provoquer une défaillance subite de ces
par la configuration de la construction éléments en acier.
ou par des saletés, ces aciers vont aussi La norme ISO 3506 définit les aciers
corroder! Par un revêtement (pas de contact avec résistants à la corrosion et aux acides,
l’air) ou un traitement chimique de noir- indique les caractéristiques mécaniques
Règle A2 hors de l’eau, cissage, ou alors par une rugosité plus correspondantes ainsi que les composi-
générale: climat continental élevée de la surface, la résistance contre tions chimiques avec certaines recom-
A4 dans l’eau, la corrosion peut diminuer. mandations pour le choix approprié d’un
climat maritime acier lors d’une utilisation à basses ou à
A1 cet acier contient du hautes températures.
soufre afin d’obtenir
une bonne usinabilité. Des données indicatives concernant
Sa résistance contre la résistance à la corrosion
la corrosion est sont de préférence basées sur des
inférieure à celle d’un résultats d’essais de laboratoire ou
acier A2. d’essais pratiques!
Consultez-nous concernant nos pres-
tations de service «Bossard Analytik».

Les aciers au chrome martensitiques (par ex. 1.4110, 1.4116, 1.4122) sont généralement utilisés pour les bagues d’arrêt
et colliers d’épaulement. La résistance à la corrosion de ces aciers est inférieure à celle d’un acier au chrome-nickel aus-
ténitique.

Les nouvelles expériences le montrent, une corrosion fissurante sous contrainte est possible. Pour diminuer ce risque, la
profondeur de la rainure peut être conçue afin que l’élément monté ne soit pas sous tension. Leur limite de charge peut
ainsi être inférieure.

Arguments techniques
pour l’utilisation d’éléments d’assemblage en acier résistant à la corrosion
austénitique allié au chrome-nickel A1, A2, A4.

Avantages Prévenir aux problèmes suivants

Des surfaces claires, un bel aspect Les vis rouillées font mauvaise impression. Le client perd la confiance envers le produit.
Sécurité La corrosion diminue la stabilité et la fonctionnalité des éléments de fixation.
Ceux-ci peuvent devenir des points faibles.
Pas de rouille rouge Des éléments plastiques blancs ou textiles peuvent devenir inutilisables par la rouille rouge.
Pas de danger pour la santé Si l’on se blesse sur des éléments rouillés, un risque d’empoisonnement de sang peut en découler.
Utilisation dans les denrées alimentaires Les éléments zingués ne devraient pas venir en contact avec les denrées alimentaires.
Pas de risque pour sucer Les petits enfants ne devraient pas pouvoir sucer des éléments zingués ou cadmiés.
Faciles à nettoyer, hygiéniques Des produits corrosifs difficiles à éliminer se forment sur les éléments clairs ou zingués.
L’acier au chrome-nickel est très peu Des éléments d’assemblage magnétiques peuvent causer des dérangements dans les appareils de mesure.
magnétique Les éléments magnétiques attirent les poussières métalliques. D’autres problèmes de corrosion apparaissent.
Bonne résistance aux températures La chromatation d’éléments de fixation zingués chromatés se détériore à partir de 80 °C.
La résistance à la corrosion diminue ainsi considérablement.
Les vis et écrous sont clairs et se Si l’épaisseur de revêtement admise de vis zinguées est trop élevée, les éléments peuvent
laissent toujours bien monter coincer au montage.
Pas de problème pour les travaux Les vis et les écrous rouillés sont difficiles à desserrer. Pour les démonter, il est parfois nécessaire de
de maintenance les détériorer et ceci est généralement très onéreux. Souvent, les éléments de la construction sont aussi
endommagés.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.021


Home
Métaux non ferreux Eléments d’assemblage de divers
matériaux

Caractéristiques des vis et écrous en alliages d’aluminium


Sélection selon indications de fabricants
Valeurs du tableau pour: densité = 2,8 kg/dm3, coefficient de dilatation thermique = 23,6 · 10–6 · K–1, E-Module = 70000 N/mm2
Désignation de Ancienne Caractéristiques mécaniques
matériau Matériau no. désignation DIN Etat de finition des à 20 °C (valeurs min.) Approprié pour
EN AW- EN AW- Matériau selon EN vis / écrous Rp 0,2 Rm AS
no. 28839 N/mm2 N/mm2 %
très bonne résistance
Al Mg5 5019 3.3555 AL 2 tendre < M14 205 310 6 contre la corrosion
formé à froid M14 / M20 200 280 6 faible résistance mécanique
très bonne résistance
Al Si1 Mg Mn 6082 3.2315 AL 3 trempé < M6 260 320 7 contre la corrosion
T6 M6 / M20 250 310 10 moyenne résistance mécanique
bonne résistance contre
Al Mg1 Si 0,8 Cu Mn 6013 — — trempé < M20 370 400 10 la corrosion
T8 haute résistance mécanique
fixation à haute résistance
Al Cu4 Mg Si 2017 A 3.1325 AL 4 trempé < M20 290 420 6 mais faible résistance
T6 (F 42) contre la corrosion *)
trempé
Al Zn6 Cu Mg Zr 7050 3.4144 — < M30 400 500 6 fixation à haute résistance,
T73 (F 50)
mais faible résistance
trempé
Al Zn5,5 Mg Cu 7075 3.4365 AL 6 < M30 440 510 6 contre la corrosion
T73 (F 51)
*) sensibilité à une corrosion fissurante sous contrainte en raison d’une grande teneur en Cu

Caractéristiques des vis et écrous en alliages de cuivre


Sélection selon indications de fabricants
Coefficient de di-
Désignation Matériau Dés. Etat de Densité Conductibilité latation thermique Caractéristiques mécaniques Utilisation pour
de matériau no. selon structure r électrique mm à 20 °C
EN Rm kg m mm · k Rp 0,2 Rm AS min. Module E
F=
28839 10 dm3 W · mm2 a 30/100 °C N/mm2 N/mm2 % N/mm2
2.0065 F20 tendre 58,0 <150 200 / 270 40 Eléments avec haute
E-Cu 58 Cu 1 8,94 17,0 · 10—6 110 000 conductibilité
OF-Cu 2.0040 F20 f. à froid 56,0 <320 >350 7 électrique
2.0321 · 10 F29 tendre <250 >290 45
CuZn 37 Cu 2 8,44 15,5 20,2 · 10—6 110 000 Fixations courantes
(laiton) 2.0321 · 26 F37 f. à froid >250 >370 27
2.0730 · 10 F34 tendre <290 330 / 440 40 Très bonne résistance
CuNi12 Zn24 — 8,67 4,4 18,0 · 10—6 125 000 contre la corrosion,
(maillechort) 2.0730 · 30 F54 tendre >440 540 / 640 8 couleur argent
Fixation à haute
CuNi1,5Si 2.0853 · 73 Cu 5 trempé > 18,0 >540 >540 12 140 000 résistance, bonne
8,8 16,0 · 10—6
CuNi3Si 2.0857 · 73 — trempé > 15,0 >780 >830 10 144 000 conductibilité
électrique
Fixation haute résistance,
1050/ 1200/
CuBe2 2.124 · 75 — trempé 8,3 ~10 16,7 · 10—6 2 125 000 résistante à la corrosion,
1400 1500
bonne conductibilité électrique

Couples de rupture minimaux pour vis Diamètre Marque distinctive du matériau


jusqu’à M5 selon ISO 8839 nominal de CU1 CU2 CU3 CU4 CU5 AL1 AL2 AL3 AL4 AL5 AL6
filetage Couples de rupture minimaux1) [Nm]
M1,6 0,06 0,10 0,10 0,11 0,14 0,06 0,07 0,08 0,1 0,11 0,12
M2 0,12 0,21 0,21 0,23 0,28 0,13 0,15 0,16 0,2 0,22 0,25
M2,5 0,24 0,45 0,45 0,5 0,6 0,27 0,3 0,3 0,43 0,47 0,5
M3 0,4 0,8 0,8 0,9 1,1 0,5 0,6 0,6 0,8 0,8 0,9
M3,5 0,7 1,3 1,3 1,4 1,7 0,8 0,9 0,9 1,2 1,3 1,5
M4 1 1,9 1,9 2 2,5 1,1 1,3 1,4 1,8 1,9 2,2
L’essai au couple doit être effectué selon
1)

ISO 898-1. M5 2,1 3,8 3,8 4,1 5,1 2,4 2,7 2,8 3,7 4 4,5

www.bossard.com

T.022 © 2008 by Bossard


Home
Matériaux spécifiques Eléments d’assemblage de divers
matériaux

Désignation
Description et domaine d’utilisation selon indications de fabricants
de matériau no.

Hastelloy B®
Alliage de nickel-molybdène à haute résistance contre la corrosion, qui a une excellente résistance contre des milieux réduits,
B-2 2.4617 particulièrement contre toutes les concentrations d’acides chlorhydriques jusqu’au point d’ébullition, eau chlorurée gazéifiée
B-3 2.4600 humide, acides sulfuriques et phosphoriques, solutions alcalines. Suffisamment résistant contre les gaz oxydants et réduits
jusqu’à 800 °C. N’est pas recommandé pour de forts agents chimiques oxydants, sels ferreux et cuivreux (voir Hastelloy C).

Utilisation: éléments de construction exposés fortement à des contraintes chimiques, turbocompresseurs


de moteurs à réaction etc.

Hastelloy® C Alliage de nickel-molybdène à haute résistance contre la corrosion, qui a une particulière haute résistance contre des milieux
C-4 2.4610 agressifs, oxydants et réduits – solutions de blanchiment qui contiennent du chlore, chlorites, hypochlorites, acides sulfuriques
C-22 2.4602 et de nitrates, sulfates et sulfites, chlorures et chlorates, chromates ainsi que les assemblages cyanogènes.
C-276 2.4819
C-2000 2.4675 Utilisation: éléments de construction exposés fortement à des contraintes chimiques, dans des procédés et installations
chimiques, des systèmes d’épuration des gaz d’échappement, lors de la production de fibres et de papiers,
élimination des déchets etc.

Hastelloy® G Alliage de fer-chrome-nickel ayant une excellente résistance contre la corrosion dans des milieux oxydants.
G-3 2.4619
G-30 2.4603 Utilisation: dans la technologie de procédés industriels, particulièrement approprié pour la production d’acides nitriques
et phosphoriques, installation de désulfuration etc.

Inconel® Alliage de chrome-nickel ayant de bonnes propriétés technologiques à hautes températures jusqu’à plus de 1000 °C, et
600 2.4816 excellente résistance contre l’oxydation. Résiste aussi à la corrosion de substances corrodantes.
601 2.4851
625 2.4856 Utilisation: installations de traitements thermiques, technique de l’énergie nucléaire, turbines à gaz, revêtements,
718 2.4668 ventilateurs et souffleries, industrie chimique etc.

Monel® Alliage de cuivre-nickel ayant une bonne résistance et bonne ténacité dans un large domaine de températures.
400 2.4360 Excellente résistance à la corrosion contre l’eau de mer et un grand nombre d’acides et de solutions alcalines.
K-500 2.4375 Aussi approprié pour des éléments pressés et forgés.

Utilisation: soupapes, pompes, éléments de fixation, éléments de construction sollicités mécaniquement


par la course de l’eau de mer etc.

Nimonic® Les matériaux à base de chrome-nickel sont des alliages qui ont des résistances au fluage et contre la corrosion particulières.
75 2.4951 Pour hautes sollicitations mécaniques à des températures jusqu’à 1000 °C. En raison des différents traitements thermiques
80A 2.4952 d’élimination, la relaxation et le comportement au fluage peuvent être régularisés.
90 2.4969
105 2.4634 Utilisation: éléments de construction pivotant à hautes températures, ressorts, éléments de fixation, éléments d’une chambre
de combustion, aubes, rondelles, arbres etc.

Titan Matériau réactif avec grande résistance par rapport à sa densité. Remarquable résistance contre la corrosion
Gr. 1 3.7025 dans des métaux oxydants fortement chlorurés.
Gr. 2 3.7035
Gr. 3 3.7055 Utilisation: éléments de construction légers avec haute résistance, fortes sollicitations oxydantes, particulièrement en présence
Gr. 4 3.7065 de chlorures. Industrie chimique, dessalage de l’eau de mer, technique de centrales, technique médicale etc.

Titan Alliage de titan ayant une haute résistance spécifique.


Gr.5 3.7164 /
3.7165 Utilisation: éléments de construction pour les navigations aériennes et spatiales, technique de procédés chimiques, éléments
de construction pivotants, éléments de fixation, technique automobile etc.

Titan Titan pur allié avec du palladium. Résistance élevée contre la corrosion, surtout envers des milieux humides qui contiennent
Gr. 7 3.7235 des chlorures. Le grade 11 dispose d’aptitudes de déformation élevées.
Gr. 11 3.7225
Utilisation: installations chimiques et pétrochimiques, carrosserie etc.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.023


Home
Thermoplastiques Eléments d’assemblage de divers
matériaux

Valeurs indicatives des caractéristiques physiques selon indications de fabricants

Propriétés mécaniques

Résistance au choc
Module d’élasticité
Résistance à la

Résistance à la
Abréviation
Densité g/cm3

10-sec valeur
du matériau

pénétration
DIN 53479

DIN 53455

DIN 53455

DIN 53457

DIN 53456

DIN 53453

DIN 53453
Dureté par

d’une bille

Résilience
rupture %
DIN 7728

traction
N/mm2

N/mm2

N/mm2

kJ/m2

kJ/m2
PE-HD 0,94 / 0,96 18 / 35 100 / 1000 700 / 1400 40 / 65 sans rupture sans rupture
PE-LD 0,914 / 0,928 8 / 23 300 / 1000 200 / 500 13 / 20 sans rupture sans rupture
PP 0,90 / 0,907 21 / 37 20 / 800 1100 / 1300 36 / 70 sans rupture 3 / 17
POM 1,41 / 1,42 62 / 70 25 / 70 2800 / 3200 150 / 170 100 8
PA 6 1,13 70 / 85 200 / 300 1400 75 sans rupture sans rupture
PA 66 1,14 77 / 84 150 / 300 2000 100 sans rupture 15 / 20

Propriétés électriques
Constante diélectrique Facteur de perte diélectr. tan d Rigidité électrique Résistance au courant de fuite
DIN 53483 DIN 53483 superficielle DIN 53480
Résistance superficielle

Abréviation
Résistivité spécifique

du matériau
DIN 7728

ASTM D 149
kV / 25 µm
DIN 53482

DIN 53482

DIN 53481

KB / KC
kV / cm
106 Hz

106 Hz
50 Hz

50 Hz
W cm

KA
W

PE-HD > 1017 1014 2,35 2,34 2,4 · 10–4 2,0 · 10–4 > 700 — 3c > 600
PE-LD > 1017 1014 2,29 2,28 1,5 · 104 0,8 · 10–4 > 700 — 3b > 600
PP > 1017 1013 2,27 2,25 < 4 · 10–4 < 5 · 10–4 800 500 / 650 3c > 600
POM > 1015 1013 3,7 3,7 0,005 0,005 700 380 / 500 3b > 600
PA 6 1012 1010 3,8 3,4 0,01 0,03 350 400 3b > 600
PA 66 1012 1010 8,0 4,0 0,14 0,08 400 600 3b > 600

Propriétés thermiques
Température de service Stabilité de la forme
Conductibilité calorifique

°C °C
Coefficient linéaire de

Abréviation Chaleur spécifique


max. courte durée

1,86 / 0,45 N/mm2


max. permanente

min. permanente

du matériau
VSP (Vicat 5 kg)

DIN 7728
ASTM D 648
DIN 53460

dilatation
K–1 · 106

kJ/kg K
W/mK

PE-HD 90 / 120 70 / 80 – 50 60 / 70 50 200 0,38 / 0,51 2,1 / 2,7


PE-LD 80 / 90 60 / 75 – 50 — 35 250 0,32 / 0,40 2,1 / 2,5
PP 140 100 0 / – 30 85 / 100 45 / 120 150 0,17 / 0,22 2,0
POM 110 / 140 90 / 110 – 60 160 / 173 110 / 170 90 / 110 0,25 / 0,30 1,46
PA 6 140 / 180 80 / 100 – 30 180 80 / 190 80 0,29 1,7
PA 66 170 / 200 80 / 120 – 30 200 105 / 200 80 0,23 1,7

Abréviation / signification
PE-HD Polyéthylène haute densité
PE-LD Polyéthylène faible densité
PP Polypropylène
POM Polyméthylène, Polyacetate
PA 6 Polyamide
PA 66 Polyamide

www.bossard.com

T.024 © 2008 by Bossard


Home
Thermoplastiques Eléments d’assemblage de divers
matériaux

Résistance contre des attaques de produits chimiques

Acides fluorhydriques

Acides organiques
Absorbtion

Solutions de sels
Acides oxydants

Huiles minérales
Lessives, faibles

Graisses, huiles
Lessives, fortes
d’eau

EC aromatique
Acides, faibles

EC aliphatique
Halogène, sec

Térébenthine
du matériau

Acides, forts

non satturée
Eau, chaude
Abréviation

EC chlorée,
Carburants
EC chlorée
Eau, froide

Aldéhydes
ASTM D 570

Amines
Cétone
Alcool

Ether
Ester
PE-HD 1 1 1 1 0 3 1 1 1 0 1 3 1 1 1 3 3 1 1 3 3 1 1 0 0 < 0,01
PE-LD 1 1 3 0 3 1 1 1 0 1 0 3 3 3 0 1 0 0 3 3 0 0 < 0,01
PP 1 1 1 3 0 3 1 1 1 3 1 0 1 3 3 0 1 1 3 3 3 1 1 0 0 0,01 à 0,03
POM 1 1 3 0 0 0 1 1 1 0 1 1 1 0 3 1 3 3 1 3 1 1 1 1 3 0,22 à 0,25
PA 6 1 3 0 0 0 0 1 3 1 0 1 3 1 1 1 1 3 1 3 1 1 1 0 3 3 1,3 à 1,9

1 résistant 3 résistant sous réserve 0 non résistant

Abréviation / signification
PE-HD Polyéthylène haute densité PP Polypropylène PA 6 Polyamide
PE-LD Polyéthylène faible densité POM Polyméthylène, Polyacetate

Elastomères
Abréviation de matière
CR FPM NBR EPDM TPE
selon ISO 1629
Caoutchouc Caoutchouc Caoutchouc Caoutchouc Thermoplastiques
Nom
cloroprène fluor butadiène-nitrile éthylène-propylène-diène élastomères

Combustibilité selon UL 94 - V2 UL 94 - V2 UL 94 HB UL 94 HB UL 94 HB

Températ. d‘utilisation min. -30 °C min. -20 °C min. -30 °C min. -40 °C min. -30 °C
permanente max. +100 °C max. +200 °C max. +120 °C max. +130 °C max. +80 °C
courte durée max. +120 °C max. +280 °C max. +150 °C max. +170 °C max. +120 °C

Résistance chimique
Alcool A A A A A
Benzine C A A C B
Diesel C A A C B
Huile minérale B A A B B
Graisses animales et
B A A B A
végétales
Faibles lessives A B B A A
Fortes lessives B C C A B
Faibles acides B A B A A
Forts acides C A C A A
Eau C A C A A
Ozone C A C A A
Sans halogène - - oui oui oui
Sans phosphate oui oui oui oui oui
Sans silicone oui oui oui oui oui

A Très bonne résistance chimique, l‘influence permanente du milieu ne cause pas de détérioration de matière. La matière peut résister pendant des
années.

B Résistance chimique bonne à limitée, l‘influence permanente du milieu cause dans une période de 7 à 30 jours une détérioration peu importante, qui est
en partie réversible (origine, affaissement, diminution de la résistance mécanique, décoloration).

C Résistance chimique limitée, pas approprié à une influence permanente du milieu. Des détériorations peuvent se produire immédiatement (diminution
de la résistance mécanique, déformation, décoloration, fissures, dissolution).

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.025


Home
Procédés électrolytiques Protection contre la corrosion

Eléments d’assemblage avec revêtements électrolytiques selon ISO 4042 chrome VI pour protéger les éléments
d‘assemblage contre la corrosion. Les
Zingage – chromatation corrosion et protège la couche de zinc. nouveaux traitements de surface à base
Le zingage avec chromatation des élé- L’efficacité de la couche de chromatati- de systèmes sans chrome VI (passiva-
ments d’assemblage est une protection on varie selon le procédé de finition (voir tion) nécessitent généralement la mise
contre la corrosion qui a un bel aspect tableau). en œuvre d’un procédé plus onéreux et,
et qui est éprouvée. Notre assorti- là où cela est nécessaire, de revêtements
ment d’articles zingués est très large; Le développement de nouveaux pro- supplémentaires, étant donné qu’il n’y a
nous pouvons vous offrir une gamme cédés avec revêtements sans chrome plus «d’effet de régénération spontanée».
de produits étendue et variée. Dans le VI, ayant le même effet de protection On a peu d’expérience sur le long terme
catalogue, les produits zingués des re- ou un effet de protection similaire, a dans des conditions de service; ces der-
gistres sont reconnaissables à leur en- été accéléré par les normes en matière nières sont d’ailleurs influencées par des
cadrement vert. de protection de l’environnement ins- facteurs externes spécifiques tels que la
La passivation (chromatation) est effec- tituées par les nouvelles directives de manutention, le transport, sans oublier
tuée immédiatement après le zingage par l’UE 2000/53/CE (VHU) et 2002/95/CE les dispositifs d’approvisionnement. Ain-
immersion brève dans des bains d’acide (RoHS). Jusqu’alors, on utilisait habitu- si, l’adaptation aux différentes conditions
chromique. Le processus de chromata- ellement des revêtements de zinc (ISO de service dans la pratique demande une
tion augmente la protection contre la 4042) avec une chromatation à base de vérification.

Procédés de finition de la chromatation Effet protecteur des revêtements de zinc avec chromatation dans les conditions
des revêtements électrolytiques de zinc de l’essai au brouillard salin selon DIN 50021 SS

Couche de Epaisseur nominale Première apparition de:


Procédé de finition Désignation de la chromatation, de revêtement rouille blanche rouille rouge
chromatation couleur propre µm heures heures
transparente 3 2 12
Passivation incolore A 5 6 24
8 6 48
transparente, 3 6 12
Passivation bleue B avec coloration bleutée 5 12 36
8 24 72
aspect jaunâtre à 3 24 24
Chromatation jaune C jaune-brun iridescent 5 48 72
(standard) 8 72 120
olive-verte à 3 24 24
Chromatation olive D olive-brune (rare) 5 72 96
8 96 144
brune-noire 3 — —
Chromatation noire1) BK à noire (décoratif) 5 12 —
8 24 72
Sur les arêtes, les bords des empreintes cruciformes etc., il faut s’attendre à une détérioration de la couche de chromate noire et à une apparition locale
1)

du zinc clair parce que le procédé du traitement s’effectue au tonneau.

Diminution du risque de fragilisation induite par l’hydrogène (ISO 4042)

Pour les éléments d’assemblage ayant Une élimination totale du risque de fra- choisir des aciers résistants à la corrosi-
un revêtement électrolytique en acier de gilisation par l’hydrogène ne peut néan- on et aux acides.
résistance à la traction Rm ≥1000 N/mm2, moins pas être garantie. Si le risque Les éléments d’assemblage des classes
représentant une dureté ≥ 320 HV, et d’une fragilisation par l’hydrogène doit ≥ 10.9 (≥ HV320) sont disponibles avec
qui sont mis sous contrainte, un risque être éliminé, d’autres procédés de re- zingage anorganique ou mécanique lors-
de rupture par la fragilisation induite par vêtement doivent être pris en compte. que la possibilité technique existe de les
l’hydrogène existe. traiter.
Pour les pièces de sécurité, des alterna-
Un traitement thermique (dégazage) des tives de protection anticorrosion ou des L’utilisateur des éléments d’assemblage
pièces après le passage dans les bains procédés de revêtement particuliers de- connaît l‘objectif de la fonction et les exi-
électrolytiques ou après le revêtement vraient être utilisés, tels que zingage an- gences, c’est pourquoi il doit spécifier le
métallique réduit le risque de rupture. organique, zingage mécanique ou alors traitement de surface approprié!

www.bossard.com

T.026 © 2008 by Bossard


Home
Limite supérieure des épaisseurs Protection contre la corrosion
de revêtement pour les filetages
métriques selon ISO 4042

Filetage intérieur Filetage extérieur


Pas de Diamètre Pos. de tolérance G Position de tolérance g Position de tolérance f Position de tolérance e
filetage nominal Ep. de revêt. nominale Ep. de revêt. nominale Ep. de revêt. nominale
de Ecart Ep. de max. max. max.
filetage1) de base revêt. Ecart 2) 3) Ecart 2) 3) Ecart 2) 3)
de base Toutes Long. nominale l de base Toutes Long. nominale l de base Toutes Long. nominale l
P d1 les égale/inférieure les égale/inférieure les égale/inférieure
max. long. 5d 10d 15d long. 5d 10d 15d long. 5d 10d 15d
mm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm µm
0,2 +17 3 –17 3 3 3 3
0,25 1; 1,2 +18 3 –18 3 3 3 3
0,3 1,4 +18 3 –18 3 3 3 3
0,35 1,6 (1,8) +19 3 –19 3 3 3 3 –34 8 8 5 5
0,4 2 +19 3 –19 3 3 3 3 –34 8 8 5 5
0,45 2,5 (2,2) +20 5 –20 5 5 3 3 –35 8 8 5 5
0,5 3 +20 5 –20 5 5 3 3 –36 8 8 5 5 – 50 12 12 10 8
0,6 3,5 +21 5 –21 5 5 3 3 –36 8 8 5 5 – 53 12 12 10 8
0,7 4 +22 5 –22 5 5 3 3 –38 8 8 5 5 – 56 12 12 10 8
0,75 4,5 +22 5 –22 5 5 3 3 –38 8 8 5 5 – 56 12 12 10 8
0,8 5 +24 5 –24 5 5 3 3 –38 8 8 5 5 – 60 15 15 12 10
1 6 (7) +26 5 –26 5 5 3 3 –40 10 10 8 5 – 60 15 15 12 10
1,25 8 +28 5 –28 5 5 5 3 –42 10 10 8 5 – 63 15 15 12 10
1,5 10 +32 8 –32 8 8 5 5 –45 10 10 8 5 – 67 15 15 12 10
1,75 12 +34 8 –34 8 8 5 5 –48 12 12 8 8 – 71 15 15 12 10
2 16 (14) +38 8 –38 8 8 5 5 –52 12 12 10 8 – 71 15 15 12 10
2,5 20 (18; 22) +42 10 –42 10 10 8 5 –58 12 12 10 8 – 80 20 20 15 12
3 24 (27) +48 12 –48 12 12 8 8 –63 15 15 12 10 – 85 20 20 15 12
3,5 30 (33) +53 12 –53 12 12 10 8 –70 15 15 12 10 – 90 20 20 15 15
4 36 (39) +60 15 –60 15 15 12 10 –75 15 15 15 12 – 95 20 20 15 15
4,5 42 (45) +63 15 –63 15 15 12 10 –80 20 20 15 12 –100 25 25 20 15
5 48 (52) +71 15 –71 15 15 12 10 –85 20 20 15 12 –106 25 25 20 15
5,5 56 (60) +75 15 –75 15 15 15 12 –90 20 20 15 15 –112 25 25 20 15
6 64 +80 20 –80 20 20 15 12 –95 20 20 15 15 –118 25 25 20 15

1)
L’indication du diamètre de filetage à pas gros n’est qu’une information. La dimension déterminante est le pas de filetage.
2)
Valeur maximale de l’épaisseur nominale lorsque le mesurage a été convenu localement.
3)
Valeur maximale de l’épaisseur nominale lorsque le mesurage a été convenu par l’épaisseur moyenne d’un lot.

Si le commettant ne prescrit pas l’épaisseur Les filetages des vis sont généralement fabriqués dans la position
du revêtement, c’est l’épaisseur la plus fai- de tolérance 6g
ble qui est déterminante. Celle-ci est aussi Les positions de tolérance e et f ne sont pas courantes et demandent une fabrication
l’épaisseur standard. de vis différente. Des quantités minimales, des délais plus longs et des prix plus
élevés peuvent remettre en question l’aspect économique! Alternative: éléments en
Dans le cas d’éléments filetés très longs ou acier résistant à la corrosion A2.
de petites dimensions (≤ M4), une épais- Les filetages intérieurs ont une épaisseur de revêtement bien plus faible pour des
seur de revêtement irréguilère due au trai- raisons techniques de traitement. Ceci n’est toutefois pas significatif pour leur utili-
tement peut en résulter et ceci peut causer sation en pratique, du fait qu’à l’état monté ceux-ci sont protégés par le revêtement
des problèmes de montage. Solution pos- du filetage extérieur de la vis.
sible; nickelage chimique ou éléments en
acier résistant à la corrosion austénitiques
A2 ou A4! Points de mesure pour l’épaisseur de revêtement

Point de mesure Point de mesure

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.027


Home
Autres procédés de Protection contre la corrosion
revêtements électrolytiques

Procédé Explications
Nickelage Le nickelage est décoratif et apporte une bonne protection contre la corrosion. Revêtement dur employé dans les
industries d’appareillages électriques et de télécommunications. Pas d’abrasion du revêtement, en particulier dans le
cas des vis. L’utilisation d’éléments en acier nickelé est déconseillée à l’air libre.
Amélioration de la protection contre la corrosion par imprégnation – voir tableau ci-dessous.
Véralisage Procédé spécial de nickelage dur.
Chromage Généralement effectué après un nickelage, épaisseur de revêtement environ 0,4 µm. Le chrome est décoratif,
il augmente la résistance au ternissement des pièces nickelées et améliore la protection contre la corrosion.
Chromage brillant: grand brillant.
Chromage mat: éclat mat (éclat soyeux).
Le chromage au tambour n’est pas possible.
Laitonnage Employé surtout pour des besoins décoratifs. D’autre part, les pièces en acier sont laitonnées pour améliorer
l’adhérence des produits en caoutchouc sur l’acier.
Cuivrage Si nécessaire, comme couche intermédiaire avant le nickelage, le chromage ou l’argentage.
Aussi utilisé à titre décoratif.
Argentage Utilisé à titre décoratif ou pour des besoins techniques.
Etamage Utilisé surtout pour obtenir ou améliorer un brasage (soudure tendre). Sert également de protection contre la corrosion.
Un traitement thermique ultérieur n’est pas possible.
Eloxage Par oxydation anodique, on obtient dans le cas de l’aluminium une couche protectrice qui protège contre la corrosion et
empêche la formation de taches. A titre décoratif, permet d’obtenir pratiquement toutes les colorations souhaitées.

Autres traitements de surface


Procédé Explications
Zingage au feu Immersion dans un bain de zinc chaud à 440 °C – 470 °C. Epaisseur de la couche min. 40 µm.
Surface matte et rugueuse, changement de teinte possible après peu de temps. Excellente protection contre la corrosion.
Utilisable pour éléments filetés à partir de M8. Prévoir la bonne marche du filetage par des opérations appropriées
(enlèvement de copeaux antérieur ou ultérieur).
Revêtements de lamelles de Excellents procédés de zingage à haute teneur en zinc (de couleur gris argenté), pour pièces dont la résistance à la
zinc anorganiques traction Rm est ≥ 1000 N/mm2 (classe de résistance ≥ 10.9, dureté ≥ 320 HV).
Dacromet® / Geomet® Une fragilisation induite par l’hydrogène est pratiquement exclue avec ces procédés de revêtement.
Delta-Tone® / Delta-Seal® Résistance à la température jusqu’à env. 300 °C. Utilisable pour des diamètres ≥ M4.
Zingage mécanique Procédé mécanique / chimique. Les pièces dégraissées sont mises dans un tambour avec de la poudre de zinc et des
(Mechanical plating) billes de verre. Ces billes ont la fonction de transporter la poudre de zinc par adhérence sur la surface à traiter.

Noircir Procédé chimique.


INOX A but décoratif.
Brunir Procédé chimique, température du bain env. 140 °C avec bain d’huile ultérieur.
(noircir) A but décoratif.
Phosphatation Faible protection contre la corrosion. Bonne adhérence pour peinture. Aspect gris à gris foncé.
(bonder, bondériser, Meilleure protection contre la corrosion possible après huilage.
antoxer, parkériser,
atramenter)
Imprégnation Recommandé après le nickelage d’éléments, il est ainsi possible de sceller les micropores avec de la cire dans un
«dewatering fluid». Amélioration significative de la résistance contre la corrosion. La couche de cire est sèche et invisible.
Dégazage A la suite d’un revêtement électrolytique d’éléments de fixation en acier ayant une résistance à la traction Rm ≥ 1000 Nmm2,
(traitement thermique) correspondant à 320 HV, et mis sous contrainte, un risque de rupture existe à cause de la fragilisation induite
par l’hydrogène. Par un dégazage entre 180 °C et 230 °C (en -dessous de la température de revenu), il est possible
d’éliminer en partie l’hydrogène.
Selon les connaissances actuelles, ce procédé n’apporte pas une sécurité à 100%.
Le traitement thermique >4h doit être effectué immédiatement après un décapage et après le revêtement électrolytique
(avant la chromatation).
Revêtement Constitue des couches qui réduisent le frottement tout en ralentissant l’usure.
tribotechnique Protection contre une grande friction (grippage).
Enduire Revêtement glissant qui permet de réduire le couple de serrage pour les vis autoformeuses.

www.bossard.com

T.028 © 2008 by Bossard


Home
Estimation du diamètre de filetage Choix des vis
des vis
selon les directives VDI 22301)

Le procédé suivant permet une estima- C La précontrainte maximale FM max. se Exemple:


tion approximative de la dimension des détermine à partir de FM min. en déca- Un assemblage est sollicité dynamique-
vis pour un assemblage à température lant de: ment et excentriquement par une charge
ambiante de 20 °C, conformément aux 2 pas lorsque le serrage de la vis est axiale FA = 8’500 N. Une vis de classe de
directives VDI 2230. Dans tous les cas, le effectué avec une visseuse conven- qualité 12.9 devrait être montée à l’aide
résultat doit être vérifié par un calcul. tionnelle qui est réglée par le couple d’une clé dynamométrique.
d’après-serrage, ou A 10’000 N est la charge immédiatement
Procédé: 1 pas lorsque le serrage est effectué supérieure à FA dans la colonne 1
A Choisir dans la colonne 1 la valeur à l’aide d’une clé dynamométrique ou B 2 pas pour «une charge axiale excen-
juste au-dessus de la charge en une visseuse précise qui mesurent trique et dynamique» donnent FM min. =
service FA,Q agissant sur l’assemblage le couple dynamique ou l’allongement 25’000 N
vissé. de la vis en contrôlant ainsi le serrage, C 1 pas pour «serrage avec clé dynamo-
B La précontrainte nécessaire FM min. – ou métrique» donne FM max. = 40’000 N
se détermine par un décalage aug- 0 pas lorsque le serrage est effectué D Pour FM max. = 40’000 N, on trouve dans
mentant de: à l’aide d’un instrument capable de la colonne 2 (classe de qualité 12.9):
4 pas pour une sollicitation transver- mesurer l’angle de rotation dans le M10
sale statique ou dynamique domaine élastique ou par un dispo-
sitif informatique qui contrôle la limite
FQ
FQ d’élasticité de la vis.
D Il suffit alors de choisir le diamètre de
filetage de la vis en mm dans les co-
lonnes 2 à 4 en fonction de la classe
ou de qualité de la vis.
2 pas pour une sollicitation axiale
dynamique et excentrique 1 2 3 4
FA Diamètre nominal de filetage
Charge mm
N Classe de qualité
FA 12.9 10.9 8.8
250
400
ou 630
1 pas pour une sollicitation axiale 1000 M 3 M 3 M 3
dynamique et centrée ou statique 1600 M 3 M 3 M 3
et excentrique 2500 M 3 M 3 M 4
FA 4000 M 4 M 4 M 5
FA
6300 M 4 M 5 M 6
10000 M 5 M 6 M 8
FA 16000 M 6 M 8 M10
FA 25000 M 8 M10 M12
40000 M10 M12 M14
ou 63000 M12 M14 M16
0 pas pour une sollicitation axiale 100000 M16 M18 M20
160000 M20 M22 M24
statique et centrée
FA 250000 M24 M27 M30
400000 M30 M33 M36
630000 M36 M39

FA

VDI = Association des Ingénieurs Allemands


1)

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.029


Home
Résistance lors de sollicitations Résistance à la fatigue
dynamiques selon VDI 2230

Les vis sont, par leur filetage, des élé- La résistance à la fatigue des filetages à D’autres mesures constructives pour
ments entaillés. En cas d’efforts répétés pas fin diminue en fonction de la résis- améliorer la résistance à la fatigue:
et irréguliers, les vis peuvent subir des tance et de la finesse du filetage. En principe, toutes les mesures permet-
ruptures, ces dernières se produisant tant de réduire les pointes de tension ou
dans le 90% des cas près du premier Pour les assemblages de classe de quali- empêchant des sollicitations combinées
pas de vis portant à l’entrée du filetage té 12.9, elle peut être jusqu’à 30% inféri- (de différents axes) sont appropriées à
intérieur. Dans de tels cas, il faut tenir eure à celle d’un filetage à pas gros. améliorer la résistance à la fatigue des
compte de la résistance à la fatigue ± assemblages vissés. Des vis longues au
σA des vis lors de la conception, celle-ci Pour les vis zinguées au feu, la résistance lieu de courtes, des vis à tige amincie
étant, indépendamment de la contrainte à la fatigue peut être de 20% inférieure à au lieu de vis rigides, des goupilles ou
statique une fraction de la résistance à celle de vis améliorées courantes. des vis à épaulement pour absorber les
la traction. charges transversales, un serrage suffi-
sant et surtout contrôlé des vis.

[N/mm2] 150
résistance à la fatigue ± σA

100
Comportement qualitatif

50

0 Graphique: VDI 2230, édition 1986


0 6 8 10 20 40 [mm] j amélioré: filetage roulé puis amélioré
Diamètre nominal de filetage (exécution standard)
k solidifié: amélioré et ensuite filetage roulé

a) Risque de rupture par fatigue aussi dans le filetage intérieur


b) Diminution du risque de rupture par fatigue
– dans le filetage intérieur par une longueur de filetage extérieur dépassante
– par une tige amincie flexible dans le premier pas de filetage porteur
c) Diminution du risque de rupture par fatigue dans le filetage intérieur par des arrondis et des filetages extérieurs dépassants
d) Risque de rupture par fatigue dans la sortie de filetage bloquée du filetage extérieur
e) Diminution du risque de rupture par fatigue envers (d) par une exécution flexible, un filetage intérieur dépassant et un serrage de la vis
par le téton bombé
f) Comme e), mais avec collerette de centrage pour diminuer les tensions de flexion dans le filetage de la vis
g) Diminution du risque de rupture par fatigue par contrainte de la collerette contre la surface d’appui du filetage intérieur, pour décharger considérablement
le filetage de la vis des charges de flexion

www.bossard.com

T.030 © 2008 by Bossard


Home
Profondeurs filetées minimales recom- Profondeur de filetage
mandées dans des éléments taraudés
selon indications de fabricants, sur la
base de valeurs d’essais M6 à M16
Si des vis doivent être vissées dans des d’étirement qui pourrait détériorer les C’est pourquoi il est recommandable
filetages taraudés qui vont être fortement pas de filetage est inférieur. de respecter les profondeurs filetées
sollicités, il faut déterminer des profon- D’autre part, les taraudages des élé- minimales nécessaires, afin d’assurer
deurs filetées minimales en rapport à ments de construction ont dans la plu- une stabilité suffisante de l’assemblage
la résistance du matériau de l’élément part des cas une résistance inférieure à vissé.
de construction. En comparaison avec celle des écrous normalisés qui ont une Les recommandations suivantes ont été
des écrous normalisés, la flexibilité est classe de qualité équivalente à celle des déterminées sur la base d’essais prati-
généralement plus faible et le risque vis utilisées. ques.

Profondeurs filetées minimales rcommandées sans chanfreinage


Matériau de l’élément de
pour les classes de qualité de vis
construciton avec filetage
8.8 10.9 12.9
intérieur taraudé
Filetage à Filetage à Filetage à Filetage à Filetage à
tolérance 6g / 6H
Rm en N/mm2 pas gros pas fin pas gros pas fin pas gros

S 235 (St37-2) > 360 1,0 · d 1,25 · d 1,4 · d


1,25 · d 1,4 · d
2C15 N (C15) (structure ferritique / perlite) [1,5 · d] 1) [1,8 · d] 1) [2,1 · d] 1)

E 285 (St50-2)
> 500 0,9 · d 1,0 · d 1,2 · d
S 355 (St52-3) 1,0 · d 1,2 · d
(structure ferritique / perlite) [1,3 · d] 1) [1,6 · d] 1 [1,8 · d] 1)
2C35 N (C35 N)
C45 V
35Cr4 V > 800 0,8 · d 0,9 · d 1,0 · d
0,8 · d 0,9 · d
34CrMo 4 V (structure améliorée) [0,9 · d] 1) [1,1 · d] 1) [1,2 · d] 1)
42CrMo 4 V

1,0 · d 1,25 · d 1,4 · d


GJL 250 (GG-25) > 220 1,25 · d 1,4 · d
[1,3 · d] 1) [1,6 · d] 1) [1,8 · d]

Al 99,5 > 180 2,0 · d 2,5 · d


AlMg3 F18 > 180 2 · d [3 · d]1) 2 · d [3 · d]1)
AlMgSi1 F32 > 330 1,4 · d 1,4 · d 1,6 · d 2,0 · d
AlMg4,5Mn F28 > 330 1,4 · d 1,4 · d 1,6 · d 2,0 · d
Al uMg1 F40 1 > 550 1,1 · d
AlZn MgCu 0,5 F50 > 550 1,0 · d

GMgAl9 Zn1 > 230 1,4 · d 1,4 · d 1,6 · d 2,0 · d

Valeurs entre parenthèses selon formule de calcul VDI 2230 (valeurs théoriques)
1)

Pour les profondeurs de filetage supérieures à 1,5 d, il est possible qu’en fonction des positions de tolérances des filetages
intérieurs que la vis va coincer.
ISO 965-1 définit les qualités de tolérances pour les filetages extérieurs et intérieurs. La prise en compte de ces valeurs
permet d’obtenir un montage sans problème de la vis.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.031


Home
Valeurs indicatives pour la pression de Pression de surface
surface de différents matériaux

La pression de surface admissible ne Selon VDI 2230, édition 2003 avec des valeurs indicatives établies expérimentalement
devrait pas être dépassée sur la surface
d’appui lors du serrage de la vis ou de Abréviation du matériau Numéro de Résistance à la Pression de surface
l’écrou, sinon l’assemblage vissé pour- désignation EN matériau traction Rm min. admissible1) 2)
rait se distendre par des effets de tas- [N/mm2] PG [N/mm2]
sement. USt 37-2 (S235 JRG1) 1.0036 340 490
St 50-2 (E295) 1.0050 470 710
Selon VDI 2230, édition 1986 avec des St 52-3U (S355 JO) 1.0553 510 760
valeurs limites éprouvées Cq 45 1.1192 700 630*
Les valeurs indiquées sont valables pour 34 CrMo 4 1.7720 1000 870*
des alésages sans chanfrein et des dia- 34 CrNiMo 6 1.6582 1200 1080*
mètres extérieurs d‘éléments contraints 38 MnSi-VS 5-BY 1.5231 900 810*
suffisamment grands à température am- 16 MnCr 5 1.7131 1000 900*
biante. X5 CrNi 18 12 1.4303 500 630
X5 CrNiMo 17 12 2 1.4401 510 460*
Matériau Résistante Pression de sur-
X5 NiCrTi 26 15 1.4980 960 860*
de l’élément à la traction face admissible2)
NiCr20TiAl 2.4952 1000 700
assemblé Rm [N/mm2] PG [N/mm2]
GG-25 (GJL-250) 0.6020 250 900
St 37 370 260
GGG-40 (GJS-400-15) 0.7040 400 700*
St 50 500 420
GGG-50 (GJS-500-7) 0.7050 500 900*
C 45 800 700
GGG-60 (GJS-600-3) 0.7060 600 1000*
42 CrMo 4 1000 850
AlMgSi 1 F31 (AW-6082) 3.2315.62 290 260*
30 CrNiMo 8 1200 750
AlMgSi 1 F28 3.2315.61 260 230*
X 5 CrNiMo 18.10 500 à 700 210
AlMg4.5Mn F27 (AW-5083) 3.3547.08 260 230*
X 10 CrNiMo 18 9 500 à 750 220
AlZnMgCu 1.5 (AW-7075) 3.4365.71 540 410*
Titan, non alliè 390 à 540 300
GK-AlSi9Cu3 3.2163.02 180 220*
GG 15 150 600
GD-AlSi9Cu3 3.2163.05 240 290*
GG 25 250 800
GK-AlSi7Mg wa 3.2371.62 250 380*
GG 35 350 900
AZ 91 (3.5812) 310 280*
GG 40 400 1100
TiAl6V4 3.7165.10 890 890*
GGG 35,5 350 480
DG MgAl 9 300 220
* Les valeurs numériques italiques ne sont pas encore éprouvées selon de nouveaux résultats
GK MgAl 9 200 140
scientifiques & pratiques (TU-Darmstadt).
AlZnMg Cu 0,5 450 370

Suite au processus de solidification, d’effets de soutien ou d’attitudes anisotropes du matériau, on peut souvent autoriser une valeur de pression sensi-
1)

blement supérieure à la limite de la pression de fluage du matériau respectif. Les pressions de surface admissibles nettement plus élevées se basent sur
des expériences pratiques et sont à vérifier selon le cas spécifique d’utilisation.

2)
Conditions qui influencent la pression de surface admissible

Chanfrein Par un chanfrein de l’alésage Visseuse Lors d’un serrage motorisé,


(surface de contact de la pression de surface
l’élément de fixation), on peut admissible peut diminuer
obtenir des pressions de de 25%!
surface admissibles jusqu’à
25% supérieures (effet de
soutien).

Valeurs indicatives pour l‘état de surface dans la zone des surfaces de contact
(rugosité, tolérances de forme et de position)
Filetage M4 M5 M6 M8 M10 M12 M16 M20
Dist. au bord min. recommandée c [mm] 6 7,5 9 12 15 18 24 30
Déviation à angles droits maximale
0,04 0,08 0,08 0,09 0,11 0,13 0,17 0,21
z [mm]
Rugosité maximale Ra x [µm] 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 6,3

www.bossard.com

T.032 © 2008 by Bossard


Home
Pressions de surface sous tête pour Pression de surface
vis à tête hexagonale DIN 931 / 933 lors du montage
(ISO 4014 / 4017) avec filetages à pas gros

Diamètre Diamètre Pression de surface


Diamètre Surplat de la du trou de Surface Section sous la tête1)
nominal
d s max.
collerette
dW min.
passage
(ISO 273)
d’apui
Ap
résistante
As [ ]
N
mm2
dh
mm mm mm mm2 mm2 8.8 10.9 12.9

dw
da

dh

d
M 4 7 5,9 4,5 11,4 8,78 385 568 665
M 5 8 6,9 5,5 13,6 14,2 528 777 909
M 6 10 8,9 6,6 28 20,1 364 532 625 dh > da
M 8 13 11,6 9 42,1 36,6 442 649 761
M10 16 14,63 11 73,1 58 405 594 695
M10 17 15,6 11 96,1 58 308 452 529
M12 18 16,63 13,5 74,1 84,3 580 853 999
M12 19 17,4 13,5 94,6 84,3 454 668 782
M14 21 19,64 15,5 114,3 115 517 759 888
M14 22 20,5 15,5 141,4 115 418 613 718
M16 24 22,5 17,5 157,1 157 515 756 885
M18 27 25,3 20 188,6 192 541 769 901
M20 30 28,2 22 244,4 245 532 761 888
M22 34 31,71 24 337,3 303 480 685 803
M22 32 30 24 254,5 303 637 908 1065
M24 36 33,6 26 355,8 353 528 750 880
M27 41 38 30 427,3 459 576 821 960
M30 46 42,7 33 576,7 561 520 740 865

Pressions de surface sous tête pour vis à tête cylindrique


DIN 912 (ISO 4762 / ISO 14579) avec filetages à pas gros
Diamètre Diamètre Diamètre Pression de surface
Diamètre de la de la du trou de Surface Section sous la tête 1)
nominal
d
tête
dK
surface
d’appui
passage
(ISO 273)
d’appui
Ap
résistante
As [ ]
N
mm2
dW min. dh
mm mm mm mm2 mm2 8.8 10.9 12.9

dw
dh
dk

M 4 7 6,53 4,5 17,6 8,78 250 370 432


M 5 8,5 8,03 5,5 26,9 14,2 268 394 461
M 6 10 9,38 6,6 34,9 20,1 292 427 502
R

M 8 13 12,33 9 55,8 36,6 333 489 574


M10 16 15,33 11 89,5 58 331 485 567
M12 18 17,23 13,5 90 84,3 478 702 822
M14 21 20,17 15,5 130,8 115 452 663 776
M16 24 23,17 17,5 181,1 157 447 656 767
M18 27 25,87 20 211,5 192 482 686 804
M20 30 28,87 22 274,5 245 474 678 791 1)
Les valeurs indiquées dans les tableaux con-
M22 33 31,81 24 342,3 303 473 675 792 cernant les pressions de surface, sont déter-
M24 36 34,81 26 420,8 353 447 635 744 minées par rapport à une utilisation à 90%
M27 40 38,61 30 464 459 530 756 884 de la limite d’élasticité Rp 0,2 de la vis et µG =
M30 45 43,61 33 638,4 561 470 669 782 0,12 (référence: VDI 2230, édition 2003)

Tableau de comparaison des symboles de rugosité de surface possibles, classes et valeurs


Champ de mesure Désignation Unité
40 25 16 10 Valeur Rz max. ( Rt) [ µm ]
6,3 3,2 2 1,6 Valeur Ra max. [ µm ]
N9 N8 N7 Classes de rugosité [–]
Symbole précédent [–]

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.033


Home
Pression de surface sous Pression de surface
la tête de la vis lors du montage

Exemple d’utilisation La pression de surface admissible ne Avantages des vis à embase et des
peut pas être exactement définie pour écrous à embase:
un matériau déterminé de l’élément de – plus faible tassement
construction. L’influence du procédé de – la précontrainte de montage se main-
fabrication, de l’orientation des fibres du tient mieux dans l’assemblage
matériau, du revêtement de surface et – les produits à embase sont plus
des modifications de températures jou- rationnels que des grandes rondelles
ent un rôle déterminant. placées sous les vis et les écrous
(moins d’éléments de fixation et
La pression de surface peut être réduite montage plus rapide)
par les mesures suivantes: – les vis et les écrous à embase per-
– utilisation de vis et écrous à embase mettent de choisir des tolérances de
– alésages chanfreinés; des recherches trous plus grandes et plus économi-
pratiques ont démontrées qu’on ques
pouvait atteindre jusqu’à 20% de plus – les vis à embase ont une meilleure
de pression de surface admissible sécurité contre les vibrations que les
– choisir des trous de passage selon vis et écrous conventionnels
ISO 273 – fin

Spécifications pour l’utilisation de rondelles plates avec des vis et des écrous
selon ISO 887
Une vue d’ensemble de combinaisons
appropriées de rondelles plates avec des
vis et des écrous par rapport à la classe
de qualité (classes de dureté)

Rondelles Classe de dureté 100 HV 200 HV 300 HV


Résist. à la traction correspondante [N/mm2] 320 640 965
Vis Classe de qualité ≤ 6.8 oui oui oui
8.8 non oui oui
9.8 non non oui
10.9 non non oui
12.9 non non non
Ecrous Classe de qualité ≤6 oui oui oui
8 non oui oui
9 non non oui
10 non non oui
12 non non non
Vis autoformeuses
oui oui oui
cémentées trempées
Vis et écrous en
— oui —
acier inoxydable
Valeurs indicatives
[N/mm2] 200 à 300 300 à 500 500 à 800
de la pression de surface admissible
Les conditions environnantes de la résistance de l’élément de contstruction, de la structure superficielle, du procédé de fabrication, de l’orientation des
fibres et de la température de service sont à prendre en compte lors du choix des rondelles.

www.bossard.com

T.034 © 2008 by Bossard


Home
Frottement et
coefficients de frottement

Les coefficients de frottement µGes, µG, tériaux, la rugosité des surfaces (profon- de l’huile, sulfides de molybdène, pâte
µK ont une très grande dispersion du fait deur), le traitement de surface (clair, bruni, Molykote, etc.)! Les tableaux suivants
qu’ils dépendent de plusieurs facteurs, zingage électrolytique, dacrométisé, etc.) indiquent des valeurs de frottement pour
comme par ex. l’appariement des ma- et le type de lubrification (sans ou avec les filetages et les surfaces d’appui.

Affectation des classes de coefficients de frottement avec des valeurs indica-


tives pour différents matériaux / surfaces et états de lubrification dans les
assemblages vissés selon VDI 2230 (le tableau est valable à température ambiante)
Cl. du coeff. Domaine pour Choix d’exemples typiques pour:

Précontrainte FM [kN]

in.
de frottement µG et µK Matériau / surface Lubrifiants

µm
métallique clair lubrifiants solides Rp
0,9 0,2
Rp min
amélioré noir MoS2, graphite, PTFE, PA, PE, Pl 0,2 .
FM max. min
phosphaté en laques glissantes, comme

.
ax
.
A 0,04–0,10

m
µ
revêtements électrolytiques Top-Coats ou en pâtes
Zn, Zn/Fe, Zn/Ni cire fondue;
revêtements de lamelles de zinc cire dispersion
métallique clair lubrificants solides
amélioré noir MoS2, graphite, PTFE, PA, PE, Pl
phosphaté en laques glissantes, comme
revêtements électrolytiques Top-Coats ou en pâtes
Zn, Zn/Fe, Zn/Ni cire fondue;
FM min.
revêtements de lamelles de zinc cire dispersion, graisses, huiles,
B 0,08–0,16 alliages Al et Mg état à la livraison

MA max.
MA min.
zingué au feu MoS2; graphite
cire dispersion
revêtements organiques avec lubrifiant solide intégré
ou cire dispersion Couple de serrage MA [Nm]
acier austénitique lubrifiants solides ou cires;
pâtes
acier austénitique cire dispersion, pâtes
métallique clair état à la livraison
phosphaté (légèremetn huilé)
C 0,14–0,24 revêtements électrolytiques sans
Zn, Zn/Fe, Zn/Ni
revêtements de lamelles de zinc
colles Pour un montage sûr, il est important de
acier austénitique huile définir exactement les conditions de frot-
revêtements électrolytiques sans tement et de maintenir la dispersion de
D 0,20–0,35
Zn, Zn/Fe celles-ci dans une marge aussi faible que
zingué au feu possible.
revêtements électrolytiques sans Si la dispersion est grande, la précon-
Zn/Fe, Zn/Ni trainte résultante va beaucoup varier. La
E ≥ 0,30
acier austénitique tolérance habituelle du couple de serra-
alliages Al et Mg ge a par contre une faible influence.

Valeurs approximatives Appariement de Adhérence du coefficient de frottement à l’état


matériau sec lubrifié
pour l’adhérence du Acier – acier / fonte acier 0,1 – 0,23 0,07 – 0,12
Acier – GG 0,12 – 0,24 0,06 – 0,1
coefficient de frottement GG – GG 0,15 – 0,3 0,2
Bronze – acier 0,12 – 0,28 0,18
µT dans les jointures GG – bronze 0,28 0,15 – 0,2
Acier – alliage de cuivre 0,07
selon VDI 2230 Acier – alliage d’aluminium 0,1 – 0,28 0,05 – 0,18
Aluminium – aluminium 0,21

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.035


Home
Valeurs indicatives pour le coefficient Procédé de serrage et
de serrage aA et les précontraintes de coefficient de serrage aA
montage résultantes (selon VDI 2230 – 2001)

Précontrainte FM [kN]
Le coefficient de serrage αA (insécurité des indications courantes de fabricants.

in.
µm
Rp
de montage) tient compte des erreurs Malgré cela, les précontaintes de mon- 0,9 0,2
min
Rp .
0,2
lors de l’évaluation des coefficients de tage résultantes ont une dispersion de FM max. min

.
ax
.

m
frottement, du procédé de serrage, des ± 9% jusqu’à ± 60% dépendante du

µ
tolérances des instruments ainsi que les coefficient de serrage.
mauvaises utilisations et imprécisions de
lecture. αA tient ainsi compte de la dis- – Les procédés de serrage avec mesure
persion de la précontrainte de montage de l’allongement – serrage hydraulique
résultante entre FM max. et FM min.. Le di- sont pratiquement indépendants du frot- FM min.
mensionnement de la vis est basé sur le tement. Leurs facteurs αA sont faibles.
couple de serrage MA max. afin que la vis ne – Les procédés de serrage avec clé

MA max.
MA min.
soit pas trop sollicitée lors du montage. dynamométrique réagissent aux influ-
Le coefficient de serrage αA est ainsi dé- ences du frottement. Les facteurs αA
Couple de serrage MA [Nm]
fini en tant que: sont généralement plus élevés:
de plus petites dispersions et ainsi de Des facteurs αA plus élevés se produi-
précontrainte de montage FM max. possible
αA = plus faibles facteurs αA peuvent être sent lorsque les coefficient de frottement
précontrainte de montage FM min. exigée
obtenus lorsque les coefficients de sont estimés, dans les assemblages
Même les simples visseuses au couple frottement ont été déterminés par des tendres ainsi que lorsque le procédé de
modernes livrent aujourd’hui des couples essais pratiques préalables. Il en va de serrage n’est pas effectué de façon con-
de serrage dans une marge de tolérance même pour les cas de vis dures avec tinue, comme par ex. avec des visseuses
très serrée. Des dispersions de couples faible longueur d’assemblage et pour à chocs, par impulsions ou par le mon-
maximaux dans le domaine de ± 2% sont des procédés de serrage continus. tage manuel.

Coefficient Dispersion
de serrage rFM Procédé de serrrage Procédé de réglage Remarques
aA 2 · FM moyen
1,2 à 1,4 ±9% à ±17% Serrage commandé par la Indication du couple de La dispersion de la précontainte est essentiellement influencée
limite d’élasticité, serrage et angle de rotation par la dispersion de la limite d’élasticité du lot de vis utilisé.
manuel ou motorisé. relatifs. Ici, les vis sont dimensionnées pour FM min.; un dimension-
1,2 à 1,4 ±9% à ±17% Serrage commandé par Détermination par essai du nement de la vis pour FM max. avec le coefficient de serrage aA
l’angle de rotation, couple de pré-serrage et de ne s’applique ainsi pas pour ces méthodes de serrage.
manuel ou motorisé. l’angle de rotation (graduation).
1,2 à 1,6 ±9% à ±23% Serrage hydraulique. Réglage par mesure de Valeurs plus faibles pour les vis longues (lk / d ≥ 5)
l’allongement resp. de la Valeurs plus élevées pour les vis courtes (lk / d ≤ 2)
pression.
1,4 à 1,6 ±17% à ±23% Serrage commandé par le Détermination par essais Valeurs plus faibles pour: Valeurs plus faibles pour:
couple de serrage avec clé des couples de serrage un nombre élevé d’essais de – petits angles de rotation,
dynamométrique ou visseuse nécessaires sur la pièce réglage et de contrôles assemblages relative-
de précision avec mesure d’assemblage originale, (par ex. 20). Faible dispersion ment rigides
dynamique du couple de par ex. en mesurant du couple fourni (par ex. ± 5%). – contre-surface1)
rotation. l’allongement de la vis. relativement tendre
Détermination du couple de Valeurs plus faibles pour: – contre-surface n’ayant
1,6 à 2,0 ±23% à ±33% Serrage commandé par le
serrage nécessaire par – clés dynamométriques pas tendance au
(classe de couple de serrage avec clé
estimation du coefficient de avec mesures grippage, par ex. phos-
coefficients dynamométrique ou visseuse
frottement (états des – serrage uniforme phatée ou bien lubrifiée
de de précision avec mesure
frottement B) dynamique du couple de surfaces et de lubrification). – visseuses de précision
rotation. Valeurs plus élevées pour:
– angles de rotation
importants, assemblages
1,7 à 2,5 ±26% à ±43% Valeurs plus élevées pour: relativement souples et
(classe de clés dynamométriques à filetages à pas fin.
coefficients déclenchement ou avec signal – dureté élevée de la contre-
de acoustique. surface, combinée avec
frottement A) une surface rugueuse.
2,5 à 4 ±43% à ±60% Serrage avec boulonneuse Réglage de la boulonneuse Valeurs plus faibles pour:
à chocs ou boulonneuse à par le couple d’après – un nombre élevé d’essais de réglage (couple de resserage)
impulsions. serrage qui est déterminé par – sur l’axe horizontal de la cractéristique de la vis
le couple de serrage – transmission des impulsions sans jeu
nécessaire (pour coefficient
de frottement estimé) et
par une valeur ajoutée.

Contre-surface: élément contraint dont la surface est en contact avec l’élément serré de l’assemblage (tête de la vis ou écrou).
1)

www.bossard.com

T.036 © 2008 by Bossard


Home
Utilisation des valeurs indicatives Précontraintes et
Précontraintes et couples de serrage couples de serrage
selon tableau T.038

Ce procédé ne peut pas remplacer le calcul selon VDI 2230 et ne correspond pas à l’état actuel de la technique. Il peut toutefois éviter
une rupture de vis lors du montage de vis non calculées. Une des causes principales de telles ruptures est le coefficient de frottement
qui est plus faible que prévu.

1er pas: Coefficient de frottement µges.


Lors d’une incertitude concernant les états de surface et de lubrification exacts du filetage et des surfaces de con-
tact, le plus petit coefficient de frottement µges. pouvant être obtenu en pratique (1er montage, maintenance, réparation…)
doit être choisi dans le tableau à la page T.035.

Exemple: Choix pour vis et écrou avec état de surface


zingué électrolytiquement Coefficient de frottement µges. = 0,14 – 0,24, la plus petite valeur µges. = 0,14

2ème pas: Couple de serrage de montage MA max.


Ce couple de serrage maximal admissible lors d’une utilisation à 90% de
la limite d’écoulement (Rel) resp. de la limite d’élasticité 0,2% (Rp0,2) se FM [kN]
0,9
Rp 1
trouve dans les tableaux à partir de la page T.038. Ceci est le couple de
0,2
min

in.
.

µm
serrage de montage lors d’une utilisation d’une visseuse moderne avec FM max. 3
une imprécision de couple max. de 5%.

αA dispersion de
précontrainte
Exemple: Vis à tête hexagonale ISO 4017, M12x40, classe de qualité 8.8, zinguée.
Consultez la page T.038, colonne 1 «filetage» M12, ligne «µges. = 0,14»
pour trouver dans la partie de droite du tableau le «couple de serrage

.
ax
m
µ
maximal» pour une «classe de qualité 8.8»
Couple de serrage de montage MA max. = 93 Nm.

3ème pas: Précontrainte de montage maximale FM max.


A partir du couple de serrage MA max., vous avez la possibilité de relever dans
FM min.
le même tableau la précontrainte de montage maximale FM max. résultante.
4
Exemple: Dans la partie gauche du tableau, vous trouvez dans la colonne «classe 2
de qualité 8.8» sur la ligne «M12 / 0,14» la
Couple de serrage MA [Nm]
précontrainte de montage maximale FM max. = 41,9 kN
de montage
5 Contrôle
4ème pas: Précontrainte de montage minimale FM min.
Vous obtenez la précontrainte de montage minimale à partir de la précontrainte
de montage maximale à l’aide du coefficient de serrage αA – voir T.036

Exemple: Si le serrage s’effectue régulièrement avec une clé dynamométrique moderne courante et que le coefficient de frotte-
ment est estimé, on doit calculer avec un coefficient de serrage αA = 1,6 à 2,0 – voir tableau sur page T.036. Si la clé
– comme supposé dans l’exemple – donne un signal, il faut prendre en compte la plus haute valeur 2,0. Du fait que la
courte vis M12 x 40 se laisse serrer avec un faible angle de rotation et que la fixation est relativement rigide, une valeur
inférierue peut être prise en compte. Pour cette raison supposons αA = 1,8

Précontrainte de montage minimale présumée
FM min. = FM max. / aA = 41,9 kN / 1,8 FM min. = 23,3 kN

5ème pas: Un contrôle avec calculs selon VDI 2230 est «l’état actuel de la technique»
La précontrainte de montage minimale FM min. est-elle suffisante pour les forces max. qui se produiront en pratique?
Les pressions de surface dans les surfaces de contact sont-elles trop élevées?
Quelle est la précontrainte résultante dans des conditions de service?
Est-ce que la résistance à la fatigue de la vis est dépassée?

Si pour des raisons quelconques le couple de serrage MA est inférieur à la valeur du tableau, la précontrainte de montage
FM et la précontrainte minimale FM min. qui en dérive vont aussi diminuer de ce pourcentage! L’utilisateur doit alors vérifier
si les caractéristiques de l’assemblage sont encore suffisantes.
Causes possibles pour un tel procédé:
– plus faibles valeurs de frottement imprévisibles et ainsi un risque de rupture de vis lors du montage
– utilisation éventuelle d’une clé dynamométrique moins précise que prévu et ainsi un risque semblable de défaillance
– des éléments assemblés qui pourraient se déformer imprévisiblement etc.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.037


Home
Valeurs indicatives pour les filetages Précontraintes et
métriques à pas gros couples de serrage

Indications sur la base de VDI 2230 éditi- cernant la résistance de la tête et de la Il présuppose les connaissances des
on 2003: couples de serrage admissibles surface d’appui, de classe de qualité 3.6 directives applicables et des critères de
maximaux et précontraintes maximales – 12.9, lors d’une utilisation à 90% de la dimensionnement.
résultantes pour vis à tête hexagonale limite d’élasticité Rp 0,2 / Rel. Le tableau
ISO 4014 – 4018, vis à six pans creux indique des valeurs maximales admis-
ISO 4762 et pour vis analogues con- sibles sans autres facteurs de sécurité.
Précontrainte maximale FM max. [N] Couple de serrage maximal MA max. [Ncm]
frottement

voir T.035
Coeff. de

version X
Classe de qualité selon ISO 898 / 1 Classe de qualité selon ISO 898 / 1
Filetage

de con-
Facteur
5.6 5.6
µges.

3.6 4.6 (4.8) 6.8 8.8 10.9 12.9 3.6 4.6 (4.8) 6.8 8.8 10.9 12.9
M 1,6 0,10 176 235 294 470 627 882 1058 4,2 5,7 7,1 11,3 15,1 21,2 25,5 0,024
0,12 171 228 285 455 607 854 1025 4,7 6,3 7,9 12,6 16,9 23,7 28,5 0,028
0,14 165 220 275 441 588 826 992 5,2 6,9 8,7 13,9 18,5 26 31,2 0,032
M 2 0,10 292 390 487 779 1039 1461 1754 9 11,9 14,9 23,8 31,7 44,5 53,5 0,031
0,12 283 378 472 756 1008 1417 1701 10 13,3 16,7 26,7 35,6 50 60 0,035
0,14 274 366 457 732 976 1373 1647 11 14,7 18,4 29,4 39,2 55 66 0,040
M 2,5 0,10 485 647 809 1294 1725 2426 2911 18 24 30 49 65 91 109 0,037
0,12 471 628 785 1257 1676 2356 2828 21 27 34 55 73 103 123 0,044
0,14 457 609 762 1219 1625 2285 2742 23 30 38 60 81 113 136 0,050
M 3 0,10 726 968 1210 1936 2582 3631 4357 32 42 53 84 112 158 190 0,044
0,12 706 941 1177 1883 2510 3530 4236 36 48 60 95 127 179 214 0,051
0,14 685 914 1142 1827 2436 3426 4111 40 53 66 105 141 198 237 0,058
Précontrainte maximale FM max. [kN] Couple de serrage maximal MA max. [Nm]
M 4 0,10 1,26 1,68 2,10 3,36 4,5 6,7 7,8 0,73 0,97 1,21 1,94 2,6 3,9 4,5 0,58
0,12 1,22 1,63 2,04 3,26 4,4 6,5 7,6 0,82 1,09 1,37 2,19 3,0 4,6 5,1 0,67
0,14 1,19 1,58 1,98 3,17 4,3 6,3 7,4 0,91 1,21 1,51 2,42 3,3 4,8 5,6 0,76
M 5 0,10 2,06 2,74 3,43 5,48 7,4 10,8 12,7 1,4 1,9 2,4 3,8 5,2 7,6 8,9 0,70
0,12 2,00 2,67 3,33 5,33 7,2 10,6 12,4 1,6 2,2 2,7 4,3 5,9 8,6 10,0 0,81
0,14 1,94 2,59 3,23 5,18 7,0 10,3 12,0 1,8 2,4 3,0 4,8 6,5 9,5 11,2 0,93
M 6 0,10 2,90 3,87 4,84 7,74 10,4 15,3 17,9 2,5 3,3 4,1 6,6 9,0 13,2 15,4 0,86
0,12 2,82 3,76 4,71 7,53 10,2 14,9 17,5 2,8 3,7 4,7 7,5 10,1 14,9 17,4 0,99
0,14 2,74 3,65 4,57 7,31 9,9 14,5 17,0 3,1 4,1 5,2 8,3 11,3 16,5 19,3 1,14
M 8 0,10 5,3 7,1 8,8 14,2 19,1 28,0 32,8 6,0 8,0 10,0 16,1 21,6 31,8 37,2 1,13
0,12 5,15 6,9 8,6 13,8 18,6 27,3 32,0 6,8 9,1 11,3 18,2 24,6 36,1 42,2 1,32
0,14 5,0 6,7 8,3 13,4 18,1 26,6 31,1 7,5 10,1 12,6 20,1 27,3 40,1 46,9 1,51
M10 0,10 8,4 11,3 14,1 22,5 30,3 44,5 52,1 12 16,1 20,1 32,3 43 63 73 1,42
0,12 8,2 11,0 13,7 21,9 29,6 43,4 50,8 13,7 18,3 22,9 36,5 48 71 83 1,65
0,14 8,0 10,7 13,3 21,3 28,8 42,2 49,4 15,2 20,3 25,3 40,6 54 79 93 1,89
M12 0,10 12,3 16,4 20,5 32,8 44,1 64,8 75,9 20 27 34 55 73 108 126 1,65
0,12 12,0 16,0 20,0 32,0 43,0 63,2 74,0 23 31 39 62 84 123 144 1,94
0,14 11,6 15,5 19,4 31,1 41,9 61,5 72,0 26 34 43 69 93 137 160 2,22
M14 0,10 16,9 22,5 28,2 45,1 60,6 88,9 104,1 33 44 55 88 117 172 201 1,94
0,12 16,5 21,9 27,4 43,9 59,1 86,7 101,5 37 50 62 100 133 195 229 2,26
0,14 16,0 21,3 26,7 42,7 57,5 84,4 98,9 41 55 69 111 148 218 255 2,58
M16 0,10 23,2 30,9 38,6 61,8 82,9 121,7 142,4 50 67 84 134 180 264 309 2,17
0,12 22,6 30,1 37,6 60,2 80,9 118,8 139,0 57 76 96 153 206 302 354 2,54
0,14 22,0 29,3 36,6 58,6 78,8 115,7 135,4 64 85 107 171 230 338 395 2,92
M18 0,10 28,2 37,7 47,1 75,3 104 149 174 70 93 117 187 259 369 432 2,48
0,12 27,5 36,7 45,8 73,4 102 145 170 80 106 133 212 295 421 492 2,90
0,14 26,7 35,7 44,6 71,3 99 141 165 89 118 148 236 329 469 549 3,32
M20 0,10 36,2 48,3 60,3 96,5 134 190 223 98 131 164 262 363 517 605 2,71
0,12 35,3 47,0 58,8 94,1 130 186 217 112 150 187 300 415 592 692 3,18
0,14 34,3 45,8 57,2 91,6 127 181 212 125 167 209 334 464 661 773 3,65
M22 0,10 45,1 60,1 75,2 120,3 166 237 277 132 176 220 353 495 704 824 2,95
0,12 44,0 58,7 73,4 117,4 162 231 271 151 202 252 403 567 807 945 3,46
0,14 42,9 57,1 71,4 114,3 158 225 264 169 225 282 451 634 904 1057 3,97
M24 0,10 52,1 69,5 86,9 139,0 192 274 320 169 226 282 451 625 890 1041 3,25
0,12 50,8 67,7 84,7 135,5 188 267 313 193 257 322 515 714 1017 1190 3,80
0,14 49,4 65,9 82,4 131,8 183 260 305 215 287 359 574 798 1136 1329 4,36
M27 0,10 68,4 91,2 114,0 182,4 252 359 420 248 331 414 662 915 1304 1526 3,63
0,12 66,7 89,0 111,2 178,0 246 351 410 284 379 474 759 1050 1496 1750 4,26
0,14 65,0 86,7 108,3 173,3 240 342 400 318 424 530 848 1176 1674 1959 4,89
M30 0,10 83,2 111,0 138,7 222,0 307 437 511 338 450 563 901 1246 1775 2077 4,06
0,12 81,2 108,3 135,3 216,5 300 427 499 386 515 644 1031 1420 2033 2380 4,76
0,14 79,0 105,3 131,7 210,8 292 416 487 431 575 719 1151 1597 2274 2662 5,46
M33 0,10 103,5 138,0 172,5 276,0 381 543 635 456 608 760 1216 1679 2392 2799 4,41
0,12 101,0 134,7 168,4 269,4 373 531 621 523 697 871 1395 1928 2747 3214 5,17
0,14 98,4 131,2 164,0 262,5 363 517 605 585 780 975 1560 2161 3078 3601 5,95
M36 0,10 121,6 162,1 202,7 324,3 448 638 747 587 783 979 1566 2164 3082 3607 4,83
0,12 118,7 158,2 197,8 316,4 438 623 729 672 897 1121 1793 2482 3535 4136 5,67
0,14 115,6 154,1 192,6 308,1 427 608 711 752 1002 1253 2005 2778 3957 4631 6,51
M39 0,10 145,9 194,5 243,1 389,0 537 765 895 758 1011 1264 2022 2791 3975 4652 5,20
0,12 142,4 189,9 237,4 379,8 525 748 875 870 1160 1450 2321 3208 4569 5346 6,11
0,14 138,8 185,0 231,3 370,0 512 729 853 974 1299 1624 2598 3597 5123 5994 7,02

Avec MA = FM · X, on peut calculer le


Valeurs indicatives:
couple de serrage correspondant à une Les valeurs indicatives sont plus élevées que dans l’ancienne Calcul de justification
autre précontrainte. version VDI 2230 / 1986, parce que la prise en compte des ré- nécessaire!
serves disponibles permet une meilleure utilisation de la résis- VDI 2230 – 2003
tance de la vis par une précontrainte de montage plus élevée.

www.bossard.com

T.038 © 2008 by Bossard


Home
Valeurs indicatives pour filetages Précontraintes et
métriques à pas fin couples de serrage

Indications sur la base de VDI 2230, éditi- résistance 8.8 – 12.9 lors d’une utilisation té et présuppose les connaissances des
on 2003 précontraintes / couples de ser- à 90% de la limite d’élasticité Rp 0,2. critères de dimensionnement.
rage pour vis avec tige pleine classe de Le tableau n’a pas de facteur de sécuri-

Précontrainte FM max. [kN] Couple de serrage MA max. [Nm]


Filetage µges.1) Classe de qualité selon ISO 898 / 1 Classe de qualité selon ISO 898 / 1
8.8 10.9 12.9 8.8 10.9 12.9
0,10 20,7 30,4 35,6 22,8 33,5 39,2
M 8x1 0,12 20,2 29,7 34,7 26,1 38,3 44,9
0,14 19,7 28,9 33,9 29,2 42,8 50,1
0,10 32,4 47,5 55,6 44 65 76
M10 x 1,25 0,12 31,6 46,4 54,3 51 75 87
0,14 30,8 45,2 52,9 57 83 98
0,10 49,1 72,1 84,4 79 116 135
M12 x 1,25 0,12 48,0 70,5 82,5 90 133 155
0,14 46,8 68,7 80,4 101 149 174
0,10 66,4 97,5 114,1 124 182 213
M14 x 1,5 0,12 64,8 95,2 111,4 142 209 244
0,14 63,2 92,9 108,7 159 234 274
0,10 89,6 131,6 154,0 189 278 325
M16 x 1,5 0,12 87,6 128,7 150,6 218 320 374
0,14 85,5 125,5 146,9 244 359 420
0,10 120 171 200 283 403 472
M18 x 1,5 0,12 117 167 196 327 465 544
0,14 115 163 191 368 523 613
0,10 151 215 252 392 558 653
M20 x 1,5 0,12 148 211 246 454 646 756
0,14 144 206 241 511 728 852
0,10 186 264 309 529 754 882
M22 x 1,5 0,12 182 259 303 613 873 1022
0,14 178 253 296 692 985 1153
0,10 213 304 355 666 949 1110
M24 x 2 0,12 209 297 348 769 1095 1282
0,14 204 290 339 865 1232 1442

Explication de µges. voir à la page T.035.


1)
Valeurs indicatives:
Les valeurs indicatives sont plus élevées que dans l’ancienne Calcul de justification
version VDI 2230 / 1986, parce que la prise en compte des ré- nécessaire!
serves disponibles permet une meilleure utilisation de la résis- VDI 2230 – 2003
tance de la vis par une précontrainte de montage plus élevée.

Goujons filetés à tige amincie


(DIN 2510 L feuille 3) en acier 21 CrMo V 5 7 Filetage à pas gros M12 M16 M20 M24
Valeurs indicatives pour précontraintes Ø de la tige 8,5 12 15 18
de montage et couples de serrage à 70% µges. 0,10 0,12 0,10 0,12 0,10 0,12 0,10 0,12
de la limite d’élasticité (limite 0,2) FM [N] 21600 21600 43500 43500 6800 67800 97800 97800
MA [Nm] 38 44 98 115 190 220 320 370

Polyamide 6.6
Valeurs indicatives pour des couples de La précontrainte peut diminuer à cause
serrage appropriés pour vis en polyamide du processus de relaxation.
6.6 à 20 °C, après stockage en climat
normalisé (humidité relative selon DIN Filetage M3 M4 M5 M6 M8 M10 M12 M16
50014) jusqu’au réglage de l’équilibre de Vis MA max. [Nm] 0,1 0,25 0,5 0,8 1,8 3,5 — —
Ecrous MA max. [Nm] 0,1 0,25 0,5 0,8 1,8 3,5 6,0 12
l’humidité.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.039


Home
Vis en aciers austénitiques Précontraintes et
A1 / A2 / A4: couples de serrage
Précontraintes / couples de serrage (filetages à pas gros
métriques) pour vis avec tige pleine de classes de qualité
50 / 70 / 80, lors d’une utilisation à 90% de la limite d’élasticité
Rp 0,2. Le tableau n’a pas de facteur de sécurité et présuppose les
connaissances des critères de dimensionnement.
Précontrainte FM [kN] Couple de serrage MA [Nm] Précontrainte FM [kN] Couple de serrage MA [Nm]
Filetage µges. Classe de qualité Classe de qualité Filetage µges. Classe de qualité Classe de qualité
50 70 80 50 70 80 50 70 80 50 70 80
0,1 0,21 0,45 0,6 0,05 0,11 0,15 0,1 33,2 71 94 82 176 235
M 1,6 0,2 0,18 0,39 0,5 0,08 0,17 0,22 M18 0,2 28,9 62 82 131 282 376
0,3 0,15 0,33 0,44 0,09 0,2 0,27 0,3 24,7 53 70 164 352 469
0,1 0,35 0,74 1 0,1 0,23 0,3 0,1 42,5 91 121 115 247 330
M 2 0,2 0,3 0,64 0,85 0,16 0,35 0,46 M20 0,2 37,1 79 106 187 401 534
0,3 0,25 0,55 0,7 0,2 0,43 0,57 0,3 31,8 68 90 234 501 669
0,1 0,58 1,23 1,6 0,22 0,46 0,62 0,1 52,9 113 151 157 337 450
M 2,5 0,2 0,5 1,06 1,4 0,34 0,72 0,97 M22 0,2 46,3 99 132 257 551 735
0,3 0,42 0,9 1,2 0,42 0,89 1,19 0,3 39,7 85 114 323 692 923
0,1 0,86 1,84 2,5 0,37 0,8 1,1 0,1 61,2 131 175 198 426 568
M 3 0,2 0,75 1,6 2 0,59 1,25 1,7 M24 0,2 53,5 115 153 322 690 920
0,3 0,64 1,35 1,8 0,73 1,55 2,1 0,3 45,8 98 131 403 863 1151
0,1 1,5 3,2 4,2 0,86 1,85 2,4 0,1 80,2 292
M 4 0,2 1,3 2,7 3,6 1,35 2,9 3,8 M27 0,2 70,3 478
0,3 1,1 2,3 3,1 1,66 3,6 4,7 0,3 60,3 601
0,1 2,4 5,2 6,9 1,6 3,6 4,8 0,1 97,6 397
M 5 0,2 2,1 4,5 6 2,6 5,7 7,6 M30 0,2 85,5 648
0,3 1,8 3,8 5,1 3,3 7 9,4 0,3 73,3 831
0,1 3,4 7,3 9,7 2,9 6,3 8,4 0,1 121 536
M 6 0,2 3 6,4 8,4 4,6 10 13,2 M33 0,2 106 880
0,3 2,5 5,5 7,2 5,7 12 16,3 0,3 91 1108
0,1 6,2 13,4 17,9 7,1 15 20 0,1 143 690
M 8 0,2 5,4 11,6 15,5 11,2 24 32 M36 0,2 125 1130
0,3 4,6 9,9 13,3 13,9 30 40 0,3 107 1420
0,1 9,9 21,3 28,4 14 30 39 0,1 171 890
M10 0,2 8,6 18,5 24,7 22,2 47,7 63 M39 0,2 150 1467
0,3 7,4 15,8 21 27,6 59,3 79 0,3 129 1848
0,1 14,4 31 41,4 24 51 68
M12 0,2 12,6 27 36 38 82 109
Les éléments d’assemblage de ces aciers ont tendance à gripper
0,3 10,7 23 30,8 47 102 136
0,1 19,8 42,6 56,8 38 82 109 lors du montage. Ce danger peut être diminué par des surfaces
M14 0,2 17,3 37 49,5 61 131 175 lisses, propres (filetages roulés), par une lubrification, par un re-
0,3 14,8 31,7 42,3 76 163 217 vêtement glissant Molykote (noir), par une plus faible vitesse de la
0,1 27,2 58 77,7 58 126 168
M16 0,2 23,7 51 67,9 95 204 272 visseuse, ou par un serrage régulier (une visseuse à chocs n’est ainsi
0,3 20,3 43,5 58,2 119 255 340 pas à recommander). Coefficients de frottement, voir à la page T.035.

Eléments d’assemblage à six pans creux et à six lobes internes


avec têtes basses
Valeurs indicatives pour couple de serrage MA max. [Nm]
ISO 4026 / DIN 913

ISO 4027 / DIN 914


Type
de vis
ISO 4028 / DIN 915

DIN 6912 DIN 7984 BN 1206 BN 9524 ISO 7379 DIN 7991 ISO 14581 DIN 7991 ISO 7380 BN 6404 ISO 7380 ISO 4029 / DIN 916
8.8 A2-70 8.8 A2-70 10.9 8.8 12.9 10.9 8.8 A2-70 10.9 8.8 A2-70 45 H1) A2
Filetage
A4-70 A4-70 A4-70 A4-70 A4
M 3 1 0,6 1 1 0,5 1 1 0,5 0,5 0,2
M 4 2 1 2 1,2 2 2 2 2 1 2 2 1 1 0,5
M 5 6 4 4 2,5 3,5 3,5 4 5 5 2,5 4 4 2 3 1,5
M 6 9 5 8 5 5 5 9 9 9 4,5 8 8 4 5 2,5
M 8 20 12 12 7 10 10 25 15 8 12 12 6 10 5
M10 40 24 35 21 18 40 40 20 30 15 20 10
M12 65 40 50 30 70 65 33 60 30 45 22
M14 110 66 100 50 45 22
M16 180 110 110 66 200 110 55 90 45
M18 140 70
M20 280 170 200 120 400 150 75 140 70
M22 220 110
M24 390 235 400 200 220 110
Les caractéristiques mécaniques et classes de qualité selon ISO 898 partie 5 sont valables pour des vis sans tête qui ne sont pas sollicitées en traction.
1)

www.bossard.com

T.040 © 2008 by Bossard


Home
Vis et écrous de sécurité, Précontraintes et
vis et écrous à embase couples de serrage
selon indications de fabricants

Couples de serrage MA [Nm] et précontraintes FM [kN] résultantes pour vis / écrous VERBUS RIPP® / INBUS RIPP® lors d’une
utilisation à 90% de la limite d’élasticité Rp 0,2
Valeur de frottement Couple de serrage MA max. [Nm]
Classe Contre-matériau
µges. M5 M6 M8 M10 M12 M14 M16
Vis – Acier
0,13 à 0,16 10 18 37 80 120 215 310
classe de qualité 100 Rm > 800 N/mm2
Ecrous – Acier
0,14 à 0,18 11 19 42 85 130 230 330
classe de qualité 10 Rm < 800 N/mm2
Fonte grise GG
résistance à la traction 0,125 à 0,16 9 16 35 75 115 200 300
Rm env. 150 à 450 N/mm2
Précontrainte FM [kN]
Les valeurs indicatives pour les précontraintes 9 12,6 23,2 37 54 74 102
possibles sont à vérifier en pratique.

Couples de serrage MA [Nm] et précontraintes FM [kN] résultantes pour vis / écrous VERBUS TENSILOCK® lors d’une utilisation
à 90% de la limite d’élasticité Rp 0,2
Valeur de frottement Couple de serrage MA max. [Nm]
Classe Contre-matériau
µges. M5 M6 M8 M10 M12 M14 M16
Vis – Acier
0,16 à 0,22 9 16 34 58 97 155 215
classe de qualité 90 Rm ≈ 500 à 1000 N/mm2
Ecrous – Fonte grise GG
0,16 à 0,22 7 13 28 49 83 130 195
classe de qualité 8 Rm ≈ 150 à 450 N/mm2
Précontrainte FM [kN]
Les valeurs indicatives pour les précontraintes 6,35 9 16,5 26,2 38,3 52,5 73
possibles sont à vérifier en pratique.

Couples de serrage MA pour vis à tête bombée à six pans creux avec embase*)
Couple de serrage MA max. [Nm]
Valeurs indicatives à vérifier en pratique
M3 M4 M5 M6 M8 M10 M12
BN 11252 ~10.9 1 2,5 5 8 21 42 72

Couples de serrage MA pour vis à tête bombée avec embase eco-fix®*)


Couple de serrage MA max. [Nm]
Valeurs indicatives à vérifier en pratique
M2,5 M3 M4 M5 M6
BN 4825 4.8 0,3 0,5 1,2 2,2 3,8
BN 5952 A2 0,4 0,8 1,6 3,2 5,6
M2,5 M3 M4 M5 M6

BN 5128 4.8 0,4 0,7 1,7 3,4 5,7


BN 10649 A2 — 1,1 2,5 5 8,5

Couples de serrage MA pour vis à tête hexagonale avec embase eco-fix®*)


Couple de serrage MA max. [Nm]
Valeurs indicatives à vérifier en pratique
M3 M4 M5 M6 M8
BN 5950 4.8 0,6 1,4 2,7 4,6 11
BN 5951 A2 0,8 1,8 3,4 6 —

Valeurs indicatives*)
Ces vis ne sont pas appropriées pour la transmission de Vérifier les
hautes forces en service. Les entraînements intérieurs et conditions
extérieurs de ces vis permettent seulement d’appliquer des avoisinantes!
couples de serrage réduits.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.041


Home
Vis à haute résistance pour la Précontraintes et
construction métallique selon DIN 6914 couples de serrage
(garnitures HV selon DIN 6914 / 15 / 16)

Le dimensionnement, la construction et – Pour vis DIN 6914: ISO 898 / partie 1 – avec visseuse qui peut être réglée à un
la fabrication d’assemblages avec des – Pour écrous DIN 6915: ISO 898 / partie 2 couple bien déterminé (couple angu-
vis à haute résistance dans la construc- – Les rondelles DIN 6916, 6917, 6918 laire)
tion métallique sont réglementés dans sont en acier amélioré à 295-350 HV 10 – par le processus de l’angle de rotation,
DIN 18800, partie 1. lorsqu’après avoir appliqué un certain
Les possibilités suivantes sont prévues précouple, l’écrou ou la vis est encore
La résistance d’assemblages à haute ré- pour appliquer la précontrainte à la vis: serré d’un angle de rotation bien dé-
sistance correspond aux valeurs exigées – avec clé dynamométrique à la main terminé.
dans ISO 898. (processus par couple)

Le tableau 1 de DIN 18800, partie 7, indique les précontraintes, couples de serrage et l’angle de rotation pour garnitures de la
classe de qualité 10.9.

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Serrage de la vis selon
Processus du
Processus par couple couple Processus de l’angle de rotation
angulaire
Précontrainte
Diamètre Couple de serrage MA Précontrainte Pré-couple de Longueur Angle de rotation
FV exigée
de la vis à appliquer à appliquer serrage de serrage resp. nombre de tours
dans la vis
zingué au feu comme à appliquer
et écrou fabriqué et
lubrifié1) 4) légèrement
MoS2 huilé FM2) MA2) lk3) j2) U2)
mm kN Nm Nm kN Nm mm
1 M12 50 100 120 60 10
2 M16 100 250 350 110
50
3 M20 160 450 600 175
4 M22 190 650 900 210
100
5 M24 220 800 1100 240
6 M27 290 1250 1650 320
7 M30 350 1650 2200 390 200
8 M36 510 2800 3800 560
9 M12 0 à 50 180° 1/2
voir lignes
10 à 51 à 100 240° 2/3
1à8
11 M36 101 à 240 270° 3/4

1)
Du fait que les valeurs MA dépendent fortement de la lubrification, l’observation de celles-ci sont à confirmer par le fabricant.
2)
Indépendant de la lubrification du filetage et des surfaces d’appui de l’écrou et de la vis.
3)
Pour les vis M 12 à M 22 avec longueurs de serrage 171 à 240 mm, un angle de rotation ϕ = 360° resp. U = 1 doit être appliqué.
Pour l’application d’une précontrainte partielle ≥ 0,5 · FV, les demi-valeurs des colonnes 3 à 5 et 8 resp. 9 ainsi qu’un serrage à la main selon colonne 6
suffisent.
4)
La transmission de la précontrainte dans la vis doit s‘effectuer en serrant l‘écrou.

www.bossard.com

T.042 © 2008 by Bossard


Home
Synthèse des mesures constructives Sécurité des assemblages vissés
pour la sécurité des assemblages
vissés

Pour assurer un assemblage vissé, on différencie généralement les deux phénomènes suivants

La distension Le desserrage

Lorsque des assemblages vissés correctement serrés sont sol- Les vis soumises à des sollicitations dynamiques par des forces trans-
licités axialement, une distension peut résulter d’un effet de versales FQ perpendiculaires à l’axe de la vis, peuvent se desserrer
tassement ou d’un allongement plastique lors de la charge en dans le cas ou une précontrainte insuffisante (dimensionnement trop
service FA. Ceci peut provoquer une diminution de la précon- faible, erreur de montage, distension) permet un certain glissement.
trainte de montage. L’autoblocage par l’effet du frottement est ainsi supprimé dans le
filetage et sur les surfaces d’appui de la vis et de l’écrou.

FA SG

FM

FV

lK
fSM fpM FQ

FQ FV
FV
FM min.

FZ

FA fZ d

FM = précontrainte de montage FV = précontrainte


fSM = allongement de la vis par FM FQ = force transversale
fPM = compression des éléments assemblés par FM lK = longuer d’assemblage
FV = précontrainte exigée SG = glissement des éléments assemblés
FZ = partie de précontrainte perdue par l’effet de tassement d = diamètre nominal
fZ = tassement qui se produit par déformation plastique
FA = charge axiale en service
FM min. = FV + FZ

Les possibilités de sécurité suivantes se présentent:

Assurer contre la distension Assurer contre le desserrage

Mesures Effet obtenu Mesures Effet obtenu


Surfaces propres et lisses. Peu de Réduction des effets de tassement. Vis plus grandes. Précontrainte plus élevée;
jointures. Pas d’élément à Classes de résistance les mouvements glissants sont ainsi
assembler tendre qui risque de plus élevées. moins importants (frottement).
se déformer plastiquement.
Longues vis (lK > 4 x d). Flexibilité élevée, perte de précon- Vis à épaulement. Eviter les mouvements transversaux
Vis à tige amincie. trainte minimale par l’effect de tasse- Goupilles cylindriques entre les éléments assemblés
Entretoises. ment, résistance à la fatigue élevée. ou élastiques. (blocage).
Eléments d’assemblage avec Les surfaces d’appui plus impor- Longues vis (l > 4 x d) Assemblages élastiques avec possibilité
embase. tantes permettent de ne pas dépas- Vis à tige amincie. de compensation.
ser les pressions de surface admis- Entretoises.
sibles. Plus grandes tolérances
pour les Ø des trous de passage.
Rondelles spéciales d’une Mêmes avantages que ci-dessus. Vis nervurées ou L’effet d’écrouissage apporte une
dureté de 200 HV. Utilisation jusqu’à la classe de rondelles nervurées. densification de la surface avec
résistance 8.8. l’encastrement des nervures.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.043


Home
Synthèse des possibilités de sécurité Sécurité des assemblages vissés
supplémentaires contre la distension
ou le desserrage d’un assemblage vissé
et de la sécurité contre la perte
Observation!
Les degrés de sécurité indiqués dans le explicitement basés sur des expériences précisément ces différents éléments et
tableau ci-dessous concernant la disten- de la pratique. C’est dans le domaine de méthodes en fonction du cas spécifique
sion, le desserrage et / ou la perte sont responsabilité de l’utilisateur de vérifier d’utilisation.

Sécurité contre
Désignation de l’élément / norme la distension le desserrage la Remarques
div. 5.6 8.8 10.9 div. 5.6 8.8 10.9 perte
Vis et écrous à embase profilée Couple de desserrage plus élevé par l’embase
0 1
(VERBUS RIPP®) profilée sur des éléments non trempés.
Vis et écrous à crans d’arrêt La surface dentée de l’embase diminue le risque
1
(VERBUS TENSILOCK®) de desserage sur des éléments non trempés.
Vis avec rondelle concave Couple de desserrage plus élevé par la grande
3 3
(eco-fix®) rondelle concave.
ThreeBond, DELO, Precote types 30 / 80 / 85
®
Les moyens de sécurité chimiques éliminent le
1 1 1 1 1
jeu dans le filetage et étanchent.
Vis avec revêtement polyamide Tuflok® Sécurité contre la perte par frottement
1
du filetage, max. 120 °C.
Vis autoformeuses pour métaux Sécurité générale par le filetage autoformé,
3 3 3
DIN 7500 sans jeu.
Vis autoformeuses pour thermoplastiques eco-syn®, Sécurité générale par le filetage autoformé,
3 1 1
PT® et DELTA PT® sans jeu.
Ecrous autofreinés DIN 982 / 985 etc. Sécurité contre la perte par frottement de
1
l’anneau polyamide, max. 120 °C.
Ecrous autofreinés DIN 980 / ISO 7042 etc. Sécurité contre la perte par frottement métallique.
1

Ecrous étanches autofreinés (Seal-Lok®) etc. Sécurité contre la perte et l’étanchéité par
1
l’élément polyamide, max. 120 °C.
Ecrous élastiques (Serpress®) etc. Effet de sécurité par élasticité (sans élément frein).
3 0

Ecrous crénelés DIN 935 etc. La goupille fendue empêche la perte; un faible
3 3 3 1
desserrage est tout de même possible.
Ecrous hexagonaux avec rondelle élastique La rondelle élastique intégrée compense
3
un tassement.
Ecrous hexagonaux avec rondelle dentée Couple de desserrage plus élevé par la rondelle
0
(BN 1364) dentée mobile intégrée.
Vis à embase / écrous à embase Pression de surface réduite avec grande surface
0 0
DIN 6921 / DIN 6923 de frottement.
Rondelles ressort DIN 127 / DIN 128 / Légère augmentation du couple de desserrage par
3 0
DIN 7980 etc. l’effet ressort.
Rondelles éventail et dentée DIN 6798 / 6797 etc. Plus grand couple de desserage sur des
3
sufaces d’appui tendres.
Rondelles élastiques profilées Rip-Lock® Rondelles élastiques profilées universelles: couple de
3 0 3 0
desserrage plus élevé sur des éléments non trempés.
Rondelles nervurées (des deux côtés) Rondelles élastiques profilées des deux côtes avec
0 1 3
grand couple de desserrage sur éléments non trempés.
Rondelles élastiques DIN 6796 etc. Hautes forces de pression avec aptitudes
1 3
élastiques correspondantes.

Efficacité de la sécurité:
1 excellente 3 bonne 0 modérée

Expériences pratiques pour vis qui devraient être assurées


Sollicitation
Longuer d’assemblage Lk
statique dynamique
Filetage Ø d
dans l’axe transversale à l’axe dans l’axe transversale à l’axe
Courte
aucune vérifier la sécurité vérifier la sécurité sécurité nécessaire
Lk < 2 d
Moyenne vérifier la sécurité selon les
aucune aucune sécurité nécessaire
5 d > Lk ≥ 2 d conditions avoisinantes
Longue vérifier la sécurité selon les
aucune aucune aucune
Lk ≥ 5 d conditions avoisinantes

www.bossard.com

T.044 © 2008 by Bossard


Home
Efforts de cisaillement statiques Sollicitations au cisaillement
pour assemblages goupillés à des goupilles
double section

Goupilles élastiques en spirale, exécution normale selon ISO 8750

Matière: acier ressort trempé


et revenu 420 à 545 HV

Diamètre nominal, mm 0,8 1 1,2 1,5 2 2,5 3 3,5 4 5 6 8 10 12 14 16 20


Force au cisaillement
0,4 0,6 0,9 1,45 2,5 3,9 5,5 7,5 9,6 15 22 39 62 89 120 155 250
min. [kN] double section

Goupilles élastiques en spirale, exécution lourde selon ISO 8748

Matière: acier ressort trempé


et revenu 420 à 545 HV

Diamètre nominal, mm 1,5 2 2,5 3 4 5 6 8 10 12 14 16 20


Force au cisaillement
1,9 3,5 5,5 7,6 13,5 20 30 53 84 120 165 210 340
min. [kN] double section

Goupilles élastiques (douilles élastiques) exécution légère selon ISO 13337

jusqu’au diamètre 8 mm à partir du diamètre 10 mm Matière: acier ressort trempé


et revenu 420 à 560 HV

Diamètre nominal, mm 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5 6 8 10 12 13 14 16 18 20


Force au cisaillement
1,5 2,4 3,5 4,6 8 8,8 10,4 18 24 40 48 66 84 98 126 158
min. [kN] double section

Goupilles élastiques (douilles élastiques) exécution lourde selon ISO 8752

jusqu’au diamètre 8 mm à partir du diamètre 10 mm Matière: acier ressort trempé


et revenu 420 à 560 HV

Diamètre nominal, mm 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5 6 8 10 12 13 14 16 18 20


Force au cisaillement
0,7 1,58 2,82 4,38 6,32 9,06 11,24 15,36 17,54 26,04 42,76 70,16 104,1 115,1 144,7 171 222,5 280,6
min. [kN] double section

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.045


Home
Vissage direct dans les métaux Recommandations constructives
avec des vis autoformeuses
selon DIN 7500

Que faut-il observer lors de la concep- peuvent seulement être vissées cor- il est à recommander d’effectuer des
tion et de la construction? rectement dans les métaux légers. essais préalables (la surface coupée
• Les vis selon DIN 7500 (trilobulaires) A cet effet, les avant-trous doivent pourrait être trop dure).
forment sans copeau un filetage inté- être 5% plus grands que les valeurs • Pour les utilisations critiques, effectuer
rieur métrique calibré indiquées dans le tableau. des essais préalables. Contactez notre
• Les vis sont améliorées à une résis- • Les éléments de sécurité supplémen- service d’ingénierie aussitôt que pos-
tance à la traction d’env. 800 N/mm2 taires sont superflus. La sécurité contre sible pour la conception de vos pro-
• L’autoformage est possible dans des les vibrations est assurée par le frotte- duits.
métaux ductiles comme l’acier, les ment dans le filetage
métaux non ferreux et l’aluminium • 10–20 montages répétitifs sont possibles
jusqu’à 140–160 HV • Les caractéristiques mécaniques de Les conditions pour un assemblage vis-
• Pour les métaux fragiles comme la l’assemblage peuvent être améliorées sé sûr sont une configuration des élé-
fonte grise, l’autoformage n’est pas dans les tôles minces avec un avant- ments de la construction qui fonctionne
approprié trou embouti correctement et un choix des éléments
• Les vis autoformeuses en INOX A2 • Si les avant-trous sont coupés au laser, d’assemblage approprié.

A = extrémité de filetage conique de max. 4 P


B = Longueur filetée utilisable
C = Longueur totale, tolérance js 16
s = épaisseur du matériau
B
s

Lors de la détermination de la longueur de la vis, la longueur de l’extrémité conique non


portante de la vis doit être prise en compte.
A

Configuration des avant-trous

Un petit refoulement de matière peut se


former sur le bord de l’avant-trou lors de
0,5–1 x P

l’autoformage du filetage. Celui-ci peut


gêner lors de la fixation d’éléments lis-
ses. C’est pourquoi il est à recomman-
der de chanfreiner l’avant-trou à 90° sur
une profondeur de 0,5 à 1x le pas de
filetage P ou d’effectuer un engagement
cylindrique.

L’engagement cylindrique a pour avantage que par l’adaptation de sa profondeur, la pro-


min. 0,5 x P

fondeur de vissage de différentes épaisseurs d’éléments à fixer peut rester constante. Cela
1,05 x Ø-nominal
signifie que pour les mêmes matériaux et dimensions de vis, le même couple de montage
peut être appliqué. Aussi recommandé lors d’un moulage sous pression.

Dans les tôles minces, un emboutissage augmente la capacité de charge de


l’assemblage.

Demandez des informations plus détaillées à notre service d’ingénierie.

www.bossard.com

T.046 © 2008 by Bossard


Home
Vissage direct dans les métaux Recommandations constructives
avec des vis autoformeuses
selon DIN 7500

Caractéristiques de résistance, configuration de l’avant-trou

Diamètre nominal de filetage


Données techniques
M2 M2,5 M3 M3,5 M4 M5 M6 M8
Pas du filetage P mm 0,4 0,45 0,5 0,6 0,7 0,8 1 1,25
Couple de serrage max. Nm env. 80% du couple de rupture
Couple de rupture min. Nm 0,5 1 1,5 2,3 3,4 7,1 12 29
Résistance de traction min. kN 1,65 2,7 4 5,4 7 11,4 16 29
Epaisseur du matériau s mm Diamètre de l’avant-trou d – H11 pour acier, HB max. 135;
percé ou estampé
2 et inférieur 1,8 2,25 2,7 3,2 3,6 4,5 5,4 7,25
4 1,85 2,3 2,75 3,2 3,65 4,55 5,45 7,25
6 2,35 2,75 3,2 3,7 4,6 5,5 7,4
8 3,7 4,65 5,55 7,4
10 4,65 5,65 7,5
12 7,5
14 7,5

Avant-trous pour moulage sous pression


Toutes les recommandations doivent être vérifiées par des essais pratiques. d1 d1

t1

t1
Généralités
t1 [mm]: partie supérieure de l’avant-trou, avec conicité importante qui apporte des
α

t3
avantages pour le moulage d’arrondis, renforcement du mandrin, centra- α

t2
ge de la vis, empêchement d’un refoulement de matériau et adaptation à
d3
des longueurs de vis normalisées moins onéreuses.

t2 / t3 [mm]: partie portante de l’avant-trou, angle de conicité α maximal 1° d2

Trou borgne Trou traversant

Diamètre nominal de filetage M2 M2,5 M3 M3,5 M4 M5 M6 M8


d11) mm 1,9 2,36 2,86 3,32 3,78 4,77 5,69 7,63
d21) mm 1,75 2,2 2,67 3,11 3,54 4,5 5,37 7,24
d31) mm 1,8 2,27 2,76 3,23 3,64 4,6 5,48 7,35
1)
+ mm 0,04 0,06 0,06 0,075 0,075 0,075 0,075 0,09
tolérance
pour d1, d2, d3 – mm 0 0 0 0 0 0 0 0
t1 x 45° mm variable, minimum 1x pas de filetage P
t22) mm 4,3 5,3 6 6,9 7,8 9,2 11 14
2)
+ mm 0,2 0,2 0,2 0,6 0,5 0,5 0,5 0,5
tolérance
pour t2 – mm 0 0 0 0 0 0 0 0
t3 mm 2 2,5 3 3,5 4 5 6 8

Que faut-il observer lors du montage? la construction, la reproductibilité du du délai de livraison). Le montage
• Des assemblages sûrs et écono- processus de vissage devrait être vé- automatique de «vis du stock» n’est
miques peuvent seulement être pro- rifiée afin d’éventuellement prendre en généralement pas recommandable et
duits avec des visseuses réglées au compte des influences qui ne sont pas ne satifsfait pas aux exigences d‘une
couple et / ou à l’angle de rotation. encore connues. solution économique!
• La vitesse de rotation devrait se situer • Si vous désirez monter les vis automa-
entre 300 et 1000 t/min. tiquement, consultez-nous le plus tôt
• On peut utiliser des visseuses élec- possible afin que nous puissions défi- Détermination du couple
triques ou pneumatiques. nir et produire vos vis dans la qualité voir page T.049
• Lors des essais sur des éléments de automatique demandée (tenir compte

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.047


Home
Vissage direct dans les thermo- Recommandations constructives
plastiques avec des vis Delta PT®

La vis Delta PT® a toutes les caractéris- • meilleure sécurité contre les vibrations
tiques connues de la vis PT®. En outre, par un plus petit pas de filetage
la vis Delta PT® apporte les avantages • amélioration considérable de la durée
suivants: de vie de l’assemblage
• nouvelle géométrie de l’angle sur flancs • Plus petites tolérances de Ø 20
°
du filetage avec l’angle principal de 20° • Elément d’assemblage robuste qui peut

140°
qui favorise la déformation du plastique supporter une plus grande précontrainte
• Pour les mêmes Ø nominaux d1, • Le programme de calcul de la vis
jusqu’à 50% de plus de résistance à la Delta PT® permet de construire en
traction et à la torsion par une section tenant compte de la précontrainte
du noyau plus grande selon VDI 2230

Assemblages plus économiques calculer sur la base du recouvrement sur AFL P d te


L’exemple suivant démontre clairement flancs AFL de la vis PT®. La comparaison mm2 mm mm mm
que lors d’un même recouvrement sur entre la vis Delta PT® et la vis PT® indique PT® K 50 35 2,24 4 13,24
flancs AFL, une profondeur de vissage te que: lors de l’utilisation de la vis Delta Delta PT® 50 35 1,8 4 10,42
plus petite est possible à cause du plus PT®, il est possible d’utiliser de plus Delta PT® 40 35 1,46 3,2 11,75
petit pas P. La profondeur de vissage te petites ou de plus courtes vis qui sont
nécessaire de la vis Delta PT® peut se moins coûteuses. p te
AFL = (d12 - d2 ) x x
4 P

Recommandations constructives ble pression de surface apporte une • Eviter des rainures dans les éléments
• Pour des fixations simples, les recom- plus faible relaxation et ainsi une pré- en plastique. Le manque de surface
mandations ici publiées sont suffisantes. contrainte plus élevée. d’appui peut provoquer un plus grand
• Pour des fixations avec des charges • Eviter l’utilisation de vis à tête frai- couple pour former que le couple de
de service, nous vous aidons volon- sée dans des éléments en plastique. frottement de la tête, ce qui rend un
tiers pour le dimensionnement, entre L’angle de 90° ne produit pas seule- montage sûr impossible.
autre avec l’appui de DELTACALC® ment une relaxation axiale mais aussi • Les charges transversales devraient être
• Choix de plus grands diamètres de une relaxation radiale qui peut provo- prises par la fermeture géométrique
tête (BN 20040) lors de l’assemblage quer de grandes pertes de précon- des éléments de la construction.
d’éléments en plastique. Le frottement trainte si la distance au bord est faible. • L’avant-trou de relaxation de est à re-
de la tête améliore la sécurité du pro- Ceci peut même conduire à la rupture commander (éviter des fissures dues à
cessus lors du montage; une plus fai- des éléments assemblés. des contraintes)

Configuration du tube contrainte comme par ex. le polycar-


La précontrainte maximale atteinte lors bonate. Il assure aussi un appui plat de D = 2 x d1
de la défaillance est le critère pour un l’élément à fixer (refoulement du plas- de
Ø d’avant-trou d optimal. Il est moins tique lors de l’autoformage du premier
dépendant du matériau du tube et de la pas de filetage). Lors de l’optimisation de
profondeur de vissage te que du pas de l’assemblage, le Ø d de l’avant-trou ne
0,3 - 0,4 x d1

te = 2 x d1

filetage P et du Ø nominal d1 de la vis. devrait pas dépasser 0,88 x d1.


Valable pour le dimensionnement dans
tous les plastiques courants jusqu’à un Dans la pratique, il peut y avoir des diffé-
d = 0,8 x d1
module d’élasticité E = 15000 N/mm2 (Ø rences par rapport à ces recommandati-
trou d pour des plastiques spéciaux sur ons pour les raisons suivantes:
demande):
• conditions de traitement du plastique
d = 0,8 x d1 • configuration de l’outillage d’injection
de = d1 + 0,2 mm • position du point d’injection
• formation d’ondulations Nous recommandons d’effectuer des
L’avant-trou de relaxation de est très • textures locales, par ex. par l’adjonction essais de vissage dès que des élé-
important, du fait qu’il répartit les tensi- de matières de remplissage comme ments de la construction sont dispo-
ons des bords et évite ainsi l’éclatement les pigments colorés et fibres nibles. Demandez nos prestations de
du tube, tout particulièrement dans des • les plastiques peuvent être modifiés service «Bossard Analytik»
plastiques sensibles aux fissures sous différemment selon le fabricant

www.bossard.com

T.048 © 2008 by Bossard


Home
Vissage direct dans les thermo- Recommandations constructives
plastiques avec des vis Delta PT®

Plus de prestations calculables


L’évaluation du dimensionnement de
l’assemblage vissé dans les thermoplas- Charge de traction avant rupture
tiques peut être simulé avec le program- Exécution PT 10 (acier, amélioré, résistance analogue 10.9)
me de calcul DELTACALC®. Avec l’appui
Grandeur nominale Ø nominal (d1) Charge de traction avant
de VDI 2230, une construction orientée Delta PT® en mm rupture min. en kN
vers la précontrainte est possible. Ces 20 2 1,6
possibilités s’étendent depuis le dimen- 22 2,2 1,9
sionnement jusqu’à la capacité de char- 25 2,5 2,7
ge et la durée de vie de l’assemblage. 30 3 3,8
Si vous avez des assemblages sollici- 35 3,5 5,2
tés par des forces en service, demandez 40 4 6,8
le formulaire pour la saisie des données à 45 4,5 8,6
traiter (bossard@bossard.com) et retour- 50 5 10
nez-le rempli au service d’ingénierie de 60 6 15
Bossard SA. 70 7 21
80 8 28
DELTACALC® ne peut pas être transmis. 100 10 44

Que faut-il observer lors du montage? • La vitesse de rotation devrait se situer • Si vous désirez monter les vis au-
• Des assemblages sûrs et écono- entre 300 et 800 t/min. tomatiquement, consultez-nous le
miques peuvent seulement être réa- • On peut utiliser des visseuses élec- plus tôt possible afin que nous puis-
lisés avec des visseuses réglées au triques ou pneumatiques. sions définir et produire vos vis dans
couple et / ou à l’angle de rotation. La • Lors des essais sur des éléments de la qualité automatique demandée
chaleur nécessaire pour un autofor- la construction, les valeurs calculées (tenir compte du délai de livraison).
mage du filetage sans trop de tension et la reproductibilité du processus de Le montage automatique de «vis du
est produite par le frottement lors du vissage devraient être vérifiées, afin stock» n’est généralement pas recom-
vissage. d’éventuellement prendre en compte mandable et ne satisfait pas aux exi-
des influences qui ne sont pas encore gences d‘une solution économique!
connues.

Détermination des couples de vissage


1 vissage =
Afin d’obtenir une sécurité de processus autoformage
optimale, la différence entre le couple de 2 appui sur la
vissage (Me) et le couple de défaillance tête
(Mü) doit être la plus grande possible. 3 serrage
Les paramètres de vissage effectifs peu- 4 défaillance
Couple [Nm]

vent être déterminés chez Bossard avec


les éléments originaux de la construc-
tion dans le «laboratoire de la technique
d’application». Le couple de serrage du
montage MA optimal à appliquer sur la
visseuse va être déterminé par rapport
aux exigences du client. Les essais sont Temps [sec]
documentés dans un «rapport technique».

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.049


Home
Vissage direct dans les thermo- Recommandations constructives
plastiques avec des vis PT® / eco-syn®

Avantages des vis PT® / eco-syn® • éléments d’assemblage économiques


• faible couple de vissage, couple de pour le vissage direct dans les ther-
défaillance élevé moplastiques
• excellente sécurité de montage et
d’assemblage

30°
• excellente sécurité contre les vibrations Les vis PT® / eco-syn® ont toutes les ca-

P
• faible risque d’éclatement et de fissu- ractéristiques qui permettent un monta-
ration ge très sûr dans les thermoplastiques et
• pas de tassement de l’assemblage par qui donnent à l’assemblage une grande
une trop grande relaxation du plastique résistance.

Recommandations constructives L’angle de 90° ne produit pas seule- frottement de la tête, ce qui rend un
• Choix de plus grands diamètres de ment une relaxation axiale mais aussi montage sûr impossible.
tête (BN 13578) lors de l’assemblage une relaxation radiale qui peut provo- • Les charges transversales devraient être
d’éléments en plastique. Le frotte- quer de grandes pertes de précon- prises par la fermeture géométrique
ment de la tête améliore la sécurité du trainte si la distance au bord est faible. des éléments de la construction.
processus lors du montage; une plus Ceci peut même conduire à la rupture • L’avant-trou de relaxation de est à re-
faible pression de surface apporte une des éléments assemblés. commander (éviter des fissures dues à
plus faible relaxation et ainsi une pré- • Eviter des rainures dans les éléments des contraintes).
contrainte résultante plus élevée. en plastique. Le manque de surface
• Eviter l’utilisation de vis à tête frai- d’appui peut provoquer un plus grand
sée dans des éléments en plastique. couple pour former que le couple de

Configuration du tube pour les vis Matière Avant-trou Ø d Ø-extérieur D Profondeur de vissage
PT® / eco-syn® te
Il est très important d’adapter précisé- ABS / PC mélange 0,80 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1
ment la configuration des tubes aux dif- ASA 0,78 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1
férents matériaux si l’on veut obtenir une PA 4.6 0,73 x d1 1,85 x d1 1,80 x d1
construction optimale qui va faire ses PA 4.6 - GF 30 0,78 x d1 1,85 x d1 1,80 x d1
preuves dans la pratique. Les indications PA 6 0,75 x d1 1,85 x d1 1,70 x d1
suivantes sont basées sur des essais ef- PA 6 - GF 30 0,80 x d1 2,00 x d1 1,90 x d1
fectués en laboratoire sur des modèles PA 6.6 0,75 x d1 1,85 x d1 1,70 x d1
spécifiques. Il peut être nécessaire de PA 6.6 - GF 30 0,82 x d1 2,00 x d1 1,80 x d1
PBT 0,75 x d1 1,85 x d1 1,70 x d1
modifier ces valeurs en pratique. Nous
PBT - GF 30 0,80 x d1 1,80 x d1 1,70 x d1
recommandons d’effectuer des essais
PC 0,85 x d1 2,50 x d1 2,20 x d11)
de vissage avec des échantillons.
PC - GF 30 0,85 x d1 2,20 x d1 2,00 x d11)
PE (tendre) 0,70 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1
PE (dur) 0,75 x d1 1,80 x d1 1,80 x d1
D
PET 0,75 x d1 1,85 x d1 1,70 x d1
Avant-trou de PET - GF 30 0,80 x d1 1,80 x d1 1,70 x d1
0,3–0,5 x d1

relaxation PMMA 0,85 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1


de = 1,05 x d1 POM 0,75 x d1 1,95 x d1 2,00 x d1
PP 0,70 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1
PP - TV 20 0,72 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1
PPO 0,85 x d1 2,50 x d1 2,20 x d11)
L = 1,1–1,2 x Le

PS 0,80 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1


=

te

d PVC (dur) 0,80 x d1 2,00 x d1 2,00 x d1


SAN 0,77 x d1 2,00 x d1 1,90 x d1
=

d1 = Ø nominal du filetage
s

Par le fait que ces matériaux sont sensibles aux fissurations, il faut demander au fabricant du maté-
1)

riau d’effectuer les essais qui sont recommandés. Le trou de relaxation est très important dans ces
Conicité 0,5–1,0°
cas là, du fait qu’il permet une bonne répartition des tensions sur les bords.

www.bossard.com

T.050 © 2008 by Bossard


Home
Vissage direct dans les thermo- Recommandations constructives
plastiques avec des vis PT® / eco-syn®

Changement des formes


Si l’on peut prévoir des creux, des dé- Avant-trou
pressions, des prolongements de cycle D de relaxation D
d’injection dans les tubes concernés,
la forme peut être modifiée de la façon
suivante:
• diminution du diamètre extérieur du s
2/3 s
tube D d L
• agrandissement du diamètre de
l’avant-trou d
s s
• augmentation de la profondeur de
l’avant-trou et ainsi de la profon-
deur de pénétration de la vis, afin de
dépressions
compenser la perte de résistance à
l’arrachement. forme de tube défavorable forme de tube favorable

Choisir une profondeur d’avant-trou suf-


fisante afin que la vis montée n’arrive pas
au fond du trou. Ø-nominal Ø-nominal (d1) Charge de traction à la
PT® en mm rupture min. en kN
K 18 1,8 1,1
Charge de traction à la rupture des vis
K 20 2 1,3
PT®
K 22 2,2 1,6
Acier, amélioré, résistance analogue 10.9
K 25 2,5 2
K 30 3 2,7
K 35 3,5 3,6
K 40 4 4,6
K 50 5 7
K 60 6 9,8
K 70 7 13
K 80 8 16
K100 10 25

Que faut-il observer lors du montage? • On peut utiliser des visseuses élec- tôt possible afin que nous puissions
• Des assemblages sûrs et écono- triques ou pneumatiques. définir et produire vos vis dans la
miques peuvent seulement être réa- • Lors des essais sur des éléments de qualité automatique demandée
lisés avec des visseuses réglées au la construction, les valeurs calculées (tenir compte du délai de livraison).
couple et / ou à l’angle de rotation. La et la reproductibilité du processus de Le montage automatique de «vis du
chaleur nécessaire pour un autofor- vissage devraient être vérifiées, afin stock» n’est généralement pas recom-
mage du filetage sans trop de tension d’éventuellement prendre en compte mandable et ne satisfait pas aux exi-
est produite par le frottement lors du des influences qui ne sont pas encore gences d‘une solution économique!
vissage. connues.
• La vitesse de rotation devrait se situer • Si vous désirez monter les vis auto-
entre 300 et 800 t/min. matiquement, consultez-nous le plus

Détermination des couples de vissage


1 vissage =
Afin d’obtenir une sécurité de processus autoformage
optimale, la différence entre le couple de 2 appui sur la
vissage (Me) et le couple de défaillance tête
(Mü) doit être la plus grande possible. 3 serrage
Les paramètres de vissage effectifs peu- 4 défaillance
Couple [Nm]

vent être déterminés chez Bossard avec


les éléments originaux de la construc-
tion dans le «laboratoire de la technique
d’application». Le couple de serrage du
montage MA optimal à appliquer sur la
visseuse va être déterminé par rapport
aux exigences du client. Les essais sont Temps [sec]
documentés dans un «rapport technique».

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.051


Home
Types de vissages dans la tôle Recommandations constructives
(utilisation) selon DIN 7975

Les indications ci-dessous sont des utilisées, ceci particulièrement lorsque assembler doivent être plus importantes
recommandations générales pour l’on veut visser plusieurs tôles dont les que le pas de filetage de la vis utilisée,
l’utilisation de vis à tôle. Les différents avant-trous peuvent être décentrés. sinon un processus de montage sûr ne
types de vissages présentés ne sont que peut pas être assuré. Si cette condition
des exemples. Valeur minimale de la profondeur de n’est pas remplie, il est à recommander
Les vis à tôle avec pointe forme C (aussi vissage (épaisseur de tôle) d’effectuer les assemblages de vis à tôle
appelée pointe de centrage) sont les plus Les épaisseurs de tôle des éléments à selon les figures 3 à 6.

Figure 1: vissage simple Figure 2: vissage simple Figure 3: avant-trou mandriné


(deux avant-trous) avec un trou de passage (tôles minces)

Figure 4: avant-trou embouti Figure 5: vissage en compression Figure 6: vissage avec écrou ressort
(tôles minces)

www.bossard.com

T.052 © 2008 by Bossard


Home
Types de vissages dans la tôle Recommandations constructives
(utilisation) selon DIN 7975

Assemblages de vis à tôle / épaisseurs figure 2 de la page T.052. Les couples être effectués. Les avant-trous estam-
de tôle / diamètres d’avant-trous de vissage sont au max. 50% du coup- pés doivent évtl. être de 0,1–0,3 mm plus
Les valeurs indicatives suivantes ne sont le de rupture minimal. Pour l’utilisation grands. On ne devrait visser que dans le
valables que pour des vis en acier cé- d’autres vis ou d’autres matières de sens d’estampage.
menté trempé qui sont assemblées selon tôle, des essais préalables devraient

Pas du Résistance de Diamètres d’avant-trous db pour grandeurs de filetage ST 2,2 à ST 6,3


Grandeur du
filetage la matière lors d’une épaisseur de tôle s [mm]
filetage
P Rm [N/mm2] 0,8 0,9 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8 1,9 2,0 2,2 2,5 2,8 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0
dès 100 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,8
ST 2,2 0,8 env. 300 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,8 1,8 1,9 1,9 1,9
jusqu’à 500 1,7 1,7 1,7 1,8 1,8 1,8 1,9 1,9 1,9 1,9 1,9
dès 100 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,3
ST 2,9 1,1 env. 300 2,2 2,2 2,2 2,2 2,3 2,3 2,3 2,4 2,4 2,4 2,4
jusqu’à 500 2,2 2,2 2,3 2,3 2,4 2,4 2,4 2,4 2,5 2,5 2,5
dès 100 2,6 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7 2,8 2,9
ST 3,5 1,3 env. 300 2,6 2,7 2,7 2,7 2,7 2,8 2,8 2,9 2,9 3,0 3,0
jusqu’à 500 2,7 2,8 2,8 2,9 2,9 2,9 2,9 3,0 3,0 3,1 3,1
dès 100 2,9 2,9 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,1 3,2 3,3
ST 3,9 1,4 env. 300 2,9 2,9 3,0 3,0 3,1 3,1 3,2 3,2 3,2 3,3 3,3 3,3
jusqu’à 500 3,0 3,1 3,1 3,2 3,2 3,3 3,3 3,3 3,3 3,4 3,4 3,5
dès 100 3,1 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 3,3 3,4 3,5
ST 4,2 1,4 env. 300 3,1 3,2 3,2 3,2 3,3 3,3 3,4 3,4 3,5 3,6 3,6 3,6
jusqu’à 500 3,3 3,3 3,4 3,4 3,4 3,4 3,5 3,5 3,6 3,6 3,6 3,7
dès 100 3,6 3,6 3,6 3,6 3,6 3,6 3,7 3,8 3,9 4,0 4,1
ST 4,8 1,6 env. 300 3,6 3,7 3,8 3,8 3,9 3,9 4,0 4,1 4,1 4,2 4,2
jusqu’à 500 3,9 3,9 4,0 4,0 4,0 4,1 4,1 4,2 4,2 4,2 4,3
dès 100 4,2 4,2 4,2 4,2 4,2 4,4 4,5 4,6 4,7 4,8
ST 5,5 1,8 env. 300 4,3 4,4 4,4 4,5 4,7 4,7 4,8 4,8 4,9 4,9
jusqu’à 500 4,6 4,6 4,6 4,7 4,8 4,8 4,9 4,9 5,0 5,0
dès 100 4,9 4,9 4,9 4,9 5,0 5,2 5,3 5,4 5,5 5,6 5,7
ST 6,3 1,8 env. 300 5,0 5,1 5,2 5,3 5,4 5,5 5,6 5,7 5,7 5,8 5,8
jusqu’à 500 5,3 5,4 5,4 5,5 5,6 5,7 5,7 5,7 5,8 5,8 5,8

Couples de rupture min.


selon DIN 267, partie 12

Vis à tôle Ø-nominal [mm] ST 2,2 ST 2,9 ST 3,5 ST 3,9 ST 4,2 ST 4,8 ST 5,5 ST 6,3

Couple de rupture minimal [Nm] 0,45 1,5 2,8 3,4 4,5 6,5 10 14

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.053


Home
Critères de sélection pour douilles Recommandations constructives
filetées autotaraudeuses Ensat®

Groupes des matières, normes d’usine et exécutions

Ensat® Ensat® Ensat® Ensat® Ensat®


Type 302 Type 305 Type 307 / 308 Type 337 / 338 Type 309

Groupe des Matières de l’élément de construction Normes d’usine Exécution Ensat®


matières recommandées recommandée
I Alliages de métaux légers traités 302 / 337 acier cémenté trempé zingué
à plus de 350 N/mm2 de résistance 307 / 338
308
Fonte de fer dure, laiton, 302 acier cémenté trempé zingué
bronze et autres métaux non-ferreux
II Alliages de métaux légers 302 / 337 acier cémenté trempé zingué
jusqu’à 350 N/mm2 de résistance 307 / 338
308
Fonte de fer 302 acier cémenté trempé zingué

Résines synthétiques condensées dures, 302 / 337 acier cémenté trempé zingué
cassantes et résines précieuses 307 / 338 ou laiton
308
III Alliages de métaux légers jusqu’à 302 / 337 acier cémenté trempé zingué
300 N/mm2 de résistance 307 / 338
308
Fonte de fer douce 302 acier cémenté trempé zingué
Résines synthétiques condensées 302 / 337 acier cémenté trempé zingué
mi-dures 307 / 338
308
302 laiton
IV Alliages de métaux légers jusqu’à 302 acier cémenté trempé zingué
250 N/mm2 de résistance
Métaux doux et alliages de métaux légers jusqu’à 302 acier cémenté trempé zingué
180 N/mm2 de résistance ou INOX A1

Résines synthétiques condensées tendres, 302 acier cémenté trempé zingué


surface stratifiée avec un mélange de résine ou laiton
ou INOX A1
Matières synthétiques molles polymérisées, 302 acier cémenté trempé zingué
polycondensées et polyadditionnées, ou laiton
bois durs ou INOX A1

V Bois durs 309 laiton


VI Bois tendres et contre plaqués, 309 laiton
matières en fibres de bois
VII Matières synthétiques molles polymérisées, 305 laiton
polycondensées et polyadditionnées

www.bossard.com

T.054 © 2008 by Bossard


Home
Critères de sélection pour douilles Recommandations constructives
filetées autotaraudeuses Ensat®

Diamètres d’avant-trous et épaisseurs Le diamètre d’avant-trou dépend du Des matériaux durs et cassants deman-
de matériau / profondeur du trou filetage extérieur de la douille Ensat®, dent un avant-trou plus grand que des
borgne recommandés pour douilles de la résistance et des caractéristiques matériaux tendres et élastiques. Le dia-
filetées autotaraudeuses Ensat® physiques du matériau de l’élément de mètre d’avant-trou optimal est dans cer-
construction. tains cas à déterminer par des essais.

Ensat® Pour groupe de matière Ensat® Pour groupe de matière

matériau A min.

matériau A min.
borgne B min.

borgne B min.
Type 302 I II III IV Type 309 V VI

Epaisseur de

Epaisseur de
Prof. du trou

Prof. du trou
Recouvrement sur flancs obtenu Recouvrement sur flancs obtenu
30%–40% 40%–50% 50%–60% 60%–70% 85%–90% 90%–95%
Filetage Diamètre d’avant-trou D [mm] Filetage Diamètre d’avant-trou D [mm]
M 2,5 4,3– 4,2 4,2–4,1 4,1 4,1– 4 6 8 M 2,5 3,8– 3,6 3,6– 3,5 6 8
M 2,6 4,3– 4,2 4,2 4,1 4,1– 4 6 8 M 3 4,3– 4,2 4,2– 4,1 6 8
M 3 4,8– 4,7 4,7 4,6 4,6– 4,5 6 8 M 4 5,3– 5,2 5,2– 5,1 10 13
M 3,5 5,7– 5,6 5,6–5,5 5,5– 5,4 5,4– 5,3 8 10 M 5 6,9– 6,7 6,7– 6,6 12 15
M 4 6,2– 6,1 6,1–6 6 – 5,9 5,9– 5,8 8 10 M 6 7,9– 7,7 7,7– 7,6 14 17
M 5 7,6– 7,5 7,5–7,3 7,3– 7,2 7,2– 7,1 10 13 M 8 10,3–10,1 10,1– 9,9 20 23
M 6a 8,6– 8,5 8,5–8,3 8,3– 8,2 8,2– 8,1 12 15 M10 12,8–12,6 12,6–12,4 23 26
M 6 9,4– 9,2 9,2–9 9 – 8,8 8,8– 8,6 14 17 M12 15,8–15,6 15,6–15,4 26 30
M 8 11,4–11,2 11,2–11 11 –10,8 10,8–10,6 15 18
M10 13,4–13,2 13,2–13 13 –12,8 12,8–12,6 18 22
M12 15,4–15,2 15,2–15 15 –14,8 14,8–14,6 22 26 Ensat® Pour groupe de matière

matériau A min.

borgne B min.
M14 17,4–17,2 17,2–17 17 –16,8 16,8–16,6 24 28 Type 305 VII

Epaisseur de

Prof. du trou
M16 19,4–19,2 19,2–19 19 –18,8 18,8–18,6 22 27
Ø d’avant-trou recommandé
M20 25,4–25,2 25,2–25 25 –24,8 24,8–24,6 27 32
D [mm]
M24 29,4–29,2 29,2–29 29 –28,8 28,8–28,6 30 36 Filetage
M 3 4,6–4,7 6 7
M 4 6 –6,1 8 9
Ensat® Pour groupe de matière M 5 7,3–7,4 10 11
matériau A min.

M 6 9 –9,2 14 15
borgne B min.

Type I II Ill
Epaisseur de

Prof. du trou

307 / 308 Recouvrement sur flancs obtenu


337 / 338 50%–60% 60%–70% 70%–80%
Filetage Diamètre d’avant-trou D [mm]
M 3,5 5,7– 5,6 5,6 5,6– 5,5 5/8 7/10
M 4 6,2– 6,1 6,1 6,1– 6 6/8 8/10
M 5 7,7– 7,6 7,6– 7,5 7,5– 7,4 7/10 9/13
M 6 9,6– 9,5 9,5– 9,4 9,4– 9,3 8/12 10/15
M 8 11,5–11,3 11,3–11,2 11,2–11,1 9/14 11/17
M10 13,5–13,3 13,3–13,2 13,2–13,1 10/18 13/22
M12 15,4–15,2 15,2–15,1 15,1–15 12/22 15/26
M14 17,4–17,2 17,2–17,1 17,1–17 14/24 17/28

Avant- trou de réception dans la pièce Distance au bord:


à travailler La plus petite distance au bord encore
L’avant-trou de réception peut être percé 60° admissible dépend de la charge en ser-
ou déjà prévu lors du moulage. vice prévue et de l’élasticité du matériau
a

Chanfreiner l’avant-trou n’est générale- dans lequel l’Ensat est vissé.


ment pas nécessaire, mais tout de même
D
à recommander pour une bonne assise à Valeurs indicatives pour métaux
DA
fleur de l’Ensat®. légers:
a

S ≥ 0,2 à ≥ 0,6 d2
Epaisseur de matériau:
Longueur de l’Ensat® = la plus petite D Valeurs indicatives pour fontes:
épaisseur de matériau admissible A S ≥ 0,3 à ≥ 0,5 d2

Profondeur du trou borgne: d2 = diamètre extérieur (mm) de l’Ensat®


profondeur minimale B DA = + 0,2 à 0,4 mm
a = 1–1,5 x pas du filetage extérieur

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.055


Home
Entraînements intérieurs pour vis Recommandations constructives

– Le progrès de la technique ainsi que – Il est aujourd’hui très important que


des réflexions économiques font que la construction, la logistique, l’appro-
les vis à fente longitudinale sont de visionnement et le montage tiennent
plus en plus remplacées par d’autres compte des entraînements les plus
entraînements intérieurs. utilisés dans le nombre de possibilités
qui se présentent.

Empreinte cruciforme H (Phillips) selon ISO 4757


– L’empreinte cruciforme Phillips est la plus répandue dans le
monde.

– Empreinte cruciforme conventionnelle avec toutes les parois


inclinées, le bout du tournevis ayant des ailes trapézoïdales.

– Les dimensions les plus importantes sont indiquées dans les


désignations de produit du catalogue.

Empreinte cruciforme Z (Pozidriv) selon ISO 4757


– L’empreinte cruciforme Pozidriv a principalement en Europe
une grande signification.

– Les quatre «parois de serrage» de l’empreinte cruciforme en


contact avec le tournevis lors du vissage de la vis sont per-
pendiculaires. Le reste des parois sont inclinées. Ceci peut
apporter une amélioration au montage si la fabrication de
l’empreinte est fiable. Le tournevis Pozidriv a le bout des ailes
rectangulaire.

– Les dimensions les plus importantes sont indiquées dans les


désignations de produit du catalogue.

Six pans creux


– Les vis à six pans creux sont éprouvées depuis des années dans les domaines de la
construction de machines et de l’appareillage.

– Les vis à six pans creux ont des surplats plus petits que les vis à tête hexagonale,
cela permet de construire plus économiquement en utilisant moins de place.

– Les dimensions les plus importantes sont indiquées dans les désignations de produit
du catalogue.

Six lobes internes selon ISO 10664 (Torx®)


– La conception de l’entraînement à six lobes internes a été une étape déterminante
à l’origine des entraînements mieux adaptés aux montages manuels et automatisés.
Cet entraînement trouve de plus en plus d’utilisateurs dans le monde.

– En comparaison des entraînements à empreintes cruciformes et à six panx creux


conventionnels, ce système se différencie par un plus faible risque de détérioration et
un besoin inférieur de force de pression. Le glissement typique «cam out» de l’outil a
ainsi pu être éliminé et la transmission de force a été améliorée.

– Les dimensions les plus importantes sont indiquées dans les désignations de produit
du catalogue.

www.bossard.com

T.056 © 2008 by Bossard


Home
Entraînements intérieurs pour vis Recommandations constructives

Torx plus®
– L’entraînement Torx plus® est défini par des ellipses et apporte une amélioration par
rapport au six lobes internes original qui est défini par une suite de rayons.

– Le système Torx plus® est compatible avec les outils disponibles du système six
lobes internes (Torx®)!
Cependant, les avantages spécifiques de la géométrie Torx plus® peuvent seulement
optimiser le montage lors de l’utilisation d’embouts de tournevis (outil) Torx plus® et
lors d‘une utilisation dans des automates.

– Les dimensions les plus importantes sont indiquées dans les désignations de produit
du catalogue.

Avantages techniques des entraînements à six lobes internes et de Torx plus® et leur profit économique

Pas besoin de force de pression, celle-ci étant nécessaire lors d‘un montage
avec des empreintes cruciformes.

Aptitude à être sollicité aux couples de serrage de toutes les classes de qualité.

Pas de détérioration de l’entraînement interne, ainsi un desserrage fiable. Très


faible usure de l’outil de montage.

Grand potentiel de rationalisation dans la technique d’assemblage du fait que


cet entraînement convient pour tous les types de vis.

Petite tête cylindrique économique du point de vue grandeur et forme, corres-


pondant aux vis cylindriques DIN 84 et DIN 7984, mais toutefois apte à être
sollicitée à des exigences élevées correspondant à la pression de surface ad-
missible maximale.

Pas de problème lors du montage de vis à tête bombée ISO 7380 et de vis à
tête fraisée DIN 7991. La haute classe de qualité 10.9 de ces vis, qui permet une
amélioration de la résistance du six pans creux, peut être réduite à une classe de
qualité 8.8 pour les vis à six lobes internes.

Le système de vissage à six lobes internes et Torx plus® apporte des avantages en raison de ses paramètres particuliers de conception

60° 15° 0°

Angle de transmission des forces de 60° Angle de transmission des forces de 15° Angle de transmission des forces de 0°
avec un entraînement à six pans creux avec un entraînement à six lobes internes avec un entraînement Torx plus®

– L’angle de transmission effectif du six lobes internes est de 15° et celui du Torx plus® de 0°. La force appliquée est de cette façon
réellement utilisée à l’entraînement de la vis. Les géométries du six lobes internes et du Torx plus® prolongent ainsi la durée de vie
des embouts de tournevis jusqu’à 100%.
– Le section de l’entraînement Torx plus® est en comparaison au six lobes internes encore renforcée. La résistance à la torsion de
l’outil d’entraînement est ainsi encore plus élevée. La faible inclinaison de la force de transmission (fallaway) permet une meilleure
assise de l’outil d’entraînement même lors de faibles profondeurs de pénétration.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.057


Home
Généralités Filetages métriques ISO

La fonctionnalité des filetages est dépendante du dimensi- • pour que le filetage puisse transmettre les forces prévues lors
onnement des filets et de la régularité de leurs profils: du dimensionnement des éléments de la construction
• pour que l’on puisse encore appliquer un revêtement de pro- • La tolérance dimensionnelle pour la fabrication des fileta-
tection sur les flancs de filetage ges est très serrée. Des notions de base et des systèmes
• pour que les éléments à assembler puissent être vissés sans d’ajustage sont difficilement concevables. Afin d’en faciliter
problème et sans traitement ultérieur lors du montage la compréhension, les illustrations suivantes indiquent les di-
mensions et les tolérances.

Notions fondamentales et dimensions

D diamètre nominal de filetage


Ecrou 60°
nominales selon ISO 724

D2 diamtètre sur flancs

d 2 diamètre sur flancs


D diamètre extérieur

d diamètre extérieur
D1 diamètre du noyau
Le système dimensionnel pour les filetages est basé sur les di- Boulon
mensions nominales pour les diamètres de filetage, les diamè-
tres sur flancs et les diamètres du noyau.
P pas

Ecrou Boulon

Ajustement avec jeu des filetages


métriques selon ISO 965
Ecrou

El
TD2

Td
2
2
Les filetages des vis et des écrous ont des positions de toléran-
2

TD1

ces différentes. Celles-ci sont situées à la dimension nominale


diamètre du noyau min. 2

Td2
2
diamètre sur flancs max.

diamètre du noyau max.


diamètre sur flancs min.
diamètre extérieur max.

diamètre extérieur max.


ou inférieure pour les dimensions de filetage des vis, et à la di-
diamètre extérieur min.

diamètre extérieur min.


mension nominale ou supérieure pour les dimensions de filetage es

diamètre sur flancs

diamètre sur flancs


2
des écrous.
Ceci permet d’obtenir le jeu nécessaire et une zone définie pour
des épaisseurs de revêtement admissibles: un revêtement sur Boulon
un filetage de vis ne doit jamais dépasser la dimension nomina-

max.
min.
le, un revêtement sur un filetage d’un écrou ne doit jamais être
inférieur à celle-ci (voir T.027).

Zones de tolérances pour vis Qualité de tolérance Position de tolérance


Les différentes qualités de Les écarts plus ou moins
et écrous courants tolérances sont indiquées importants pour les différentes
filetage de vis filetage de l'écrou

en fonction des positions de tolérances


diamètres dans ISO 965. sont indiquès dans ISO 965.
selon ISO 965
6H 6G
Jeu avant G
La norme de référence des filetages ISO 965 recommande des l'application d'un
O –H–h
revêtement
zones de tolérances qui apportent le jeu recherché. Pour les fileta- 4 5 6 7 8 protecteur g
ges ≥ M1,4, les zones de tolérances suivantes sont courantes: 6g f
6e
Les chiffres plus e
Ecrous Vis Etat de surface élevés signifient
une plus grande
6H 6g clair, phosphaté ou pour des revêtements tolérance.
Ø extérieur

Ø extèrieur
Ø sur flancs
Ø sur flancs

électrolytiques courants
6G 6e clair (avec jeu important) ou pour des
revêtements protecteurs très épais

Les filetages de vis clairs sont contrôlés avec la bague 6g, les vis Zones de tolérances des filetages de vis et d‘écrous
zinguées avec la bague 6h.

www.bossard.com

T.058 © 2008 by Bossard


Home
Dimensions limites pour filetages Filetages métriques ISO
à pas gros selon ISO 965

Vis avec filetage à pas gros, tolérance 6g (*6h) Choix sélectif pour
Filetage Longueur de vissage Diamètre extérieur Diamètre sur flancs Arrondi de
normale d (mm) d2 (mm) fond de filet filetages à pas gros
(mm)
de à max. min. max. min. min. selon ISO 262
M 1* 0,6 1,7 1,000 0,933 0,838 0,785 0,031
M 1,2* 0,6 1,7 1,200 1,133 1,038 0,985 0,031 Diamètre nominal Pas
M 1,4* 0,7 2 1,400 1,325 1,205 1,149 0,038 de filetage
M 1,6 0,8 2,6 1,581 1,496 1,354 1,291 0,044 série 1 série 2 P
M 1,8 0,8 2,6 1,781 1,696 1,554 1,491 0,044 0,25
M 2 1 3 1,981 1,886 1,721 1,654 0,050 1,2 0,25
M 2,5 1,3 3,8 2,480 2,380 2,188 2,117 0,056 1,4 0,3
M 3 1,5 4,5 2,980 2,874 2,655 2,580 0,063 1,6 0,35
M 3,5 1,7 5 3,479 3,354 3,089 3,004 0,075 1,8 0,35
M 4 2 6 3,978 3,838 3,523 3,433 0,088 2 0,4
M 5 2,5 7,5 4,976 4,826 4,456 4,361 0,100 2,5 0,45
M 6 3 9 5,974 5,794 5,324 5,212 0,125 3 0,5
M 7 3 9 6,974 6,794 6,324 6,212 0,125 3,5 0,6
M 8 4 12 7,972 7,760 7,160 7,042 0,156 4 0,7
M10 5 15 9,968 9,732 8,994 8,862 0,188 5 0,8
M12 6 18 11,966 11,701 10,829 10,679 0,219 6 1
M14 8 24 13,962 13,682 12,663 12,503 0,250 7 1
M16 8 24 15,962 15,682 14,663 14,503 0,250 8 1,25
M18 10 30 17,958 17,623 16,334 16,164 0,313 10 1,5
M20 10 30 19,958 19,623 18,334 18,164 0,313 12 1,75
M22 10 30 21,958 21,623 20,334 20,164 0,313 14 2
M24 12 36 23,952 23,577 22,003 21,803 0,375 16 2
M27 12 36 26,952 26,577 25,003 24,803 0,375 18 2,5
M30 15 45 29,947 29,522 27,674 27,462 0,438 20 2,5
M33 15 45 32,947 32,522 30,674 30,462 0,438 22 2,5
M36 18 53 35,940 35,465 33,342 33,118 0,500 24 3
M39 18 53 38,940 38,465 26,342 26,118 0,500 27 3
30 3,5
33 3,5
36 4
Ecrous avec filetage à pas gros, tolérance 6H (*5H) 39 4
Filetage Longuer de vissage Diamètre sur flancs Diamètre du noyau 421) 4,5
normale D2 (mm) D1 (mm) 451) 4,5
481) 5
de à max. min. max. min. 1)
Pas inclus dans ISO 262–1973
M 1* 0,6 1,7 0,894 0,838 0,785 0,729
M 1,2* 0,6 1,7 1,094 1,038 0,985 0,929
M 1,4* 0,7 2 1,265 1,205 1,142 1,075
M 1,6 0,8 2,6 1,458 1,373 1,321 1,221
M 1,8 0,8 2,6 1,658 1,573 1,521 1,421
M 2 1 3 1,830 1,740 1,679 1,567
M 2,5 1,3 3,8 2,303 2,208 2,138 2,013
M 3 1,5 4,5 2,775 2,675 2,599 2,459
M 3,5 1,7 5 3,222 3,110 3,010 2,850
M 4 2 6 3,663 3,545 3,422 3,242
M 5 2,5 7,5 4,605 4,480 4,334 4,134
M 6 3 9 5,500 5,350 5,153 4,917
M 7 3 9 6,500 6,350 6,153 5,917
M 8 4 12 7,348 7,188 6,912 6,647
M10 5 15 9,206 9,026 8,676 8,376
M12 6 18 11,063 10,863 10,441 10,106
M14 8 24 12,913 12,701 12,210 11,835
M16 8 24 14,913 14,701 14,210 13,835
M18 10 30 16,600 16,376 15,744 15,294
M20 10 30 18,600 18,376 17,744 17,294
M22 10 30 20,600 20,376 19,744 19,294
M24 12 36 22,316 22,051 21,252 20,752
M27 12 36 25,316 25,051 24,252 23,752
M30 15 45 28,007 27,727 26,771 26,211
M33 15 45 31,007 30,727 29,771 29,211
M36 18 53 33,702 33,402 32,270 31,670
M39 18 53 36,702 36,402 35,270 34,670

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.059


Home
Dimensions limites pour filetages Filetages métriques ISO
à pas fin selon ISO 965

Vis avec filetage à pas fin, tolérance 6g Choix sélectif pour


Filetage Longueur de vissage Diamètre extérieur Diamètre sur flancs Arrondi de
normale d (mm) d2 (mm) fond de filet filetages à pas fin
(mm)
de à max. min. max. min. min. selon ISO 262
M 8x1 3 9 7,974 7,794 7,324 7,212 0,125 Diamètre nominal
M10x1 3 9 9,974 9,794 9,324 9,212 0,156 de filetage Pas P
M10x1,25 4 12 9,972 9,760 9,160 9,042 0,156 série 1 série 2
M12x1,25 4,5 13 11,972 11,760 11,160 11,028 0,156 8 1 
M12x1,5 5,6 16 11,968 11,732 10,994 10,854 0,156 10 1,25 11)
M14x1,5 5,6 16 13,968 13,732 12,994 12,854 0,188 12 1,25 1,51)
M16x1,5 5,6 16 15,968 15,732 14,994 14,854 0,188 14 1,5
M18x1,5 5,6 16 17,968 17,762 16,994 16,854 0,188 16 1,5
M18x2 8 24 17,952 17,682 16,663 16,503 0,188 18 1,5 21)
M20x1,5 5,6 16 19,968 19,732 18,994 18,854 0,188 20 1,5 21)
M20x2 8 24 19,962 19,682 18,663 18,503 0,188 22 1,5 21)
M22x1,5 5,6 16 21,968 21,732 20,994 20,854 0,188 24 2
M22x2 8 24 21,962 21,682 20,663 20,503 0,188 27 2
M24x2 8,5 25 23,962 23,682 22,663 22,493 0,250 30 2
M27x2 8,5 25 26,962 26,682 25,663 25,483 0,250 33 2
M30x2 8,5 25 29,962 29,682 28,663 28,493 0,250 36 3
M33x2 8,5 25 32,962 32,682 31,663 31,493 0,250 39 3
M36x3 12 36 35,952 35,577 34,003 33,803 0,375
M39x3 12 36 38,952 38,577 37,003 36,803 0,375 Pas inclus dans ISO 262–1973
1)

Ecrous avec filetage à pas fin, tolérance 6H


Filetage Longueur de vissage Diamètre sur flancs Diamètre du noyau
normale D2 (mm) D1 (mm)

de à max. min. max. min.


M 8x1 3 9 7,500 7,350 7,153 6,917
M10x1 3 9 9,500 9,350 9,153 8,917
M10x1,25 4 12 9,348 9,188 8,912 8,647
M12x1,25 4,5 13 11,368 11,188 10,912 10,647
M12x1,5 5,6 16 11,216 11,026 10,676 10,376
M14x1,5 5,6 16 13,216 13,026 12,676 12,376
M16x1,5 5,6 16 15,216 15,026 14,676 14,376
M18x1,5 5,6 16 17,216 17,026 16,676 16,376
M18x2 8 24 16,913 16,701 16,210 15,835
M20x1,5 5,6 16 19,216 19,026 18,676 18,376
M20x2 8 24 18,913 13,701 18,210 17,835
M22x1,5 5,6 16 21,216 21,026 20,676 20,376
M22x2 8 24 20,913 20,701 20,210 19,835
M24x2 8,5 25 22,925 22,701 22,210 21,835
M27x2 8,5 25 25,925 25,701 25,210 24,834
M30x2 8,5 25 28,925 28,701 28,210 27,835
M33x2 8,5 25 31,925 31,701 31,210 30,835
M36x3 12 36 34,316 34,051 33,252 32,752
M39x3 12 36 37,316 37,051 36,252 35,752
Dimensions de la tête, longueur de la vis
et filetage approximativement selon DIN
(écarts selon VDI 2544).
Tolérances admises pour éléments d’assemblage Les tolérances doivent être respectées
24 heures après la fabrication. Pour tou-
en plastique tes les autres tolérances, consulter ISO
4759, partie 1, et multiplier ces valeurs
Dimension pour filetage de vis pour filetage d’écrous avec le facteur 2.
Ø extérieur e8 2 x G7 Ces recommandations techniques
Ø du noyau 2 x g8 H7 sont d’ordre général. Pour des indica-
Ø sur flancs 2 x g8 tions plus précises, veuillez consulter
Pas ± 5% VDI 2544.

www.bossard.com

T.060 © 2008 by Bossard


Home
Tolérances générales et zones de Tolérances / tableaux / normes
tolérances extrait de ISO 286-2

Tolérances générales [mm] Zones de tolérances pour alésages [mm]


Dim.
nominale
IT11 IT12 IT13 IT14 IT15 IT16 IT17 D12 F8 H6 H7 H8 H9 H10 H11 H12 H13 H14 H15
0,06 0,1 0,14 0,25 0,4 0,6 1 +0,12 +0,02 +0,006 +0,01 +0,014 +0,025 +0,04 +0,06 +0,1 +0,14 +0,25 +0,4
jusqu’à 3 +0,02 +0,006 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 3 0,075 0,12 0,18 0,3 0,48 0,75 1,2 +0,15 +0,028 +0,008 +0,012 +0,018 +0,03 +0,048 +0,075 +0,12 +0,18 +0,3 +0,48
à 6 +0,03 +0,01 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 6 0,09 0,15 0,22 0,36 0,58 0,9 1,5 +0,19 +0,035 +0,009 +0,015 +0,022 +0,036 +0,058 +0,09 +0,15 +0,22 +0,36 +0,58
à 10 +0,04 +0,013 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 10 0,11 0,18 0,27 0,43 0,7 1,1 1,8 +0,23 +0,043 +0,011 +0,018 +0,027 +0,043 +0,07 +0,11 +0,18 +0,27 +0,43 +0,7
à 18 +0,05 +0,016 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 18 0,13 0,21 0,33 0,52 0,84 1,3 2,1 +0,275 +0,053 +0,013 +0,021 +0,033 +0,052 +0,084 +0,13 +0,21 +0,33 +0,52 +0,84
à 30 +0,065 +0,02 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 30 0,16 0,25 0,39 0,62 1 1,6 2,5 +0,33 +0,004 +0,016 +0,025 +0,039 +0,062 +0,1 +0,16 +0,25 +0,39 +0,62 +1
à 50 +0,08 +0,025 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 50 0,19 0,3 0,46 0,74 1,2 1,9 3 +0,4 +0,076 +0,019 +0,03 +0,046 +0,074 +0,12 +0,19 +0,3 +0,46 +0,74 +1,2
à 80 +0,1 +0,03 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 80 0,22 0,35 0,54 0,87 1,4 2,2 3,5 +0,47 +0,09 +0,022 +0,035 +0,054 +0,087 +0,14 +0,22 +0,35 +0,54 +0,87 +1,4
à 120 +0,12 +0,036 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 120 0,25 0,4 0,63 1 1,6 2,5 4 +0,545 +0,106 +0,025 +0,04 +0,063 +0,1 +0,16 +0,25 +0,4 +0,63 +1 +1,6
à 180 +0,145 +0,043 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 180 0,29 0,46 0,72 1,15 1,85 2,9 4,6 +0,63 +0,122 +0,029 +0,046 +0,072 +0,115 +0,185 +0,29 +0,46 +0,72 +1,15 +1,85
à 250 +0,17 +0,05 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 250 0,32 0,52 0,81 1,3 2,1 3,2 5,2 +0,71 +0,137 +0,032 +0,052 +0,081 +0,13 +0,21 +0,32 +0,52 +0,81 +1,3 +2,1
à 315 +0,19 +0,056 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 315 0,36 0,57 0,89 1,4 2,3 3,6 5,7 +0,78 +0,151 +0,036 +0,057 +0,089 +0,14 +0,23 +0,36 +0,57 +0,89 +1,4 +2,3
à 400 +0,21 +0,062 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
sup. 400 0,4 0,63 0,97 1,55 2,5 4 6,3 +0,86 +0,165 +0,04 +0,063 +0,097 +0,155 +0,25 +0,4 +0,63 +0,97 +1,55 +2,5
à 500 +0,23 +0,068 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Zones de tolérances pour arbres [mm]


Dim.
nominale
d12 f9 h6 h7 h8 h9 h10 h11 h12 h13 h14 h15 h16 h17 js14 js15 js16 js17 m6
- 20 -0,006 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,125 ±0,2 ±0,3 +0,008
jusqu’à 3 - 120 -0,031 -0,006 -0,01 -0,014 -0,025 -0,04 -0,06 -0,1 -0,14 -0,25 -0,4 -0,6 +0,002
sup. 3 - 30 -0,01 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,15 ±0,24 ±0,375 ±0,6 +0,012
à 6 - 150 -0,04 -0,008 -0,012 -0,018 -0,03 -0,048 -0,075 -0,12 -0,18 -0,3 -0,48 -0,75 -1,2 +0,004
sup. 6 - 40 -0,013 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,18 ±0,29 ±0,45 ±0,75 +0,015
à 10 - 190 -0,049 -0,009 -0,015 -0,022 -0,036 -0,058 -0,09 -0,15 -0,22 -0,36 -0,58 -0,9 -1,5 +0,006
sup. 10 - 50 -0,016 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,215 ±0,35 ±0,55 ±0,9 +0,018
à 18 - 230 -0,059 -0,011 -0,018 -0,027 -0,043 -0,07 -0,11 -0,18 -0,27 -0,43 -0,7 -1,1 -1,8 +0,007
sup. 18 - 65 -0,02 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,26 ±0,42 ±0,65 ±1,05 +0,021
à 30 - 275 -0,070 -0,013 -0,021 -0,033 -0,052 -0,084 -0,13 -0,21 -0,33 -0,52 -0,84 -1,3 -2,1 +0,008
sup. 30 - 80 -0,025 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 +0,025
à 50 - 330 -0,087 -0,016 -0,025 -0,039 -0,062 -0,1 -0,16 -0,25 -0,39 -0,62 -1 -1,6 -2,5 ±0,31 ±0,5 ±0,8 ±1,25 +0,009
sup. 50 - 100 -0,03 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,37 ±0,6 ±0,95 ±1,5 +0,03
à 80 - 400 -0,104 -0,019 -0,03 -0,046 -0,074 -0,12 -0,19 -0,3 -0,46 -0,74 -1,2 -1,9 -3 +0,011
sup. 80 - 120 -0,036 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,435 ±0,7 ±1,1 ±1,75 +0,035
à 120 - 470 -0,123 -0,022 -0,035 -0,054 -0,087 -0,14 -0,22 -0,35 -0,54 -0,87 -1,4 -2,2 -3,5 +0,013
sup. 120 - 145 -0,043 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,5 ±0,8 ±1,25 ±2 +0,04
à 180 - 545 -0,143 -0,025 -0,04 -0,063 -0,1 -0,16 -0,25 -0,4 -0,63 -1 -1,6 -2,5 -4 +0,015
sup. 180 - 170 -0,05 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,575 ±0,925 ±1,45 ±2,3 +0,046
à 250 - 630 -0,165 -0,029 -0,046 -0,072 -0,115 -0,185 -0,29 -0,46 -0,72 -1,15 -1,85 -2,9 -4,6 +0,017
sup. 250 - 190 -0,056 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,65 ±1,05 ±1,6 ±2,6 +0,052
à 315 - 710 -0,185 -0,032 -0,052 -0,081 -0,13 -0,21 -0,32 -0,52 -0,81 -1,3 -2,1 -3,2 -5,2 +0,02
sup. 315 - 210 -0,062 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,7 ±1,15 ±1,8 ±2,85 +0,057
à 400 - 780 -0,202 -0,036 -0,057 -0,089 -0,14 -0,23 -0,36 -0,57 -0,89 -1,4 -2,3 -3,6 -5,7 +0,021
sup. 400 - 230 -0,068 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ±0,775 ±1,25 ±2 ±3,15 +0,063
à 500 - 860 -0,223 -0,04 -0,063 -0,097 -0,155 -0,25 -0,4 -0,63 -0,97 -1,55 -2,5 -4 -6,3 +0,023

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.061


Home
Système International d’unités SI Tolérances / tableaux / normes

Le Système International d’unités SI est nent un aperçu et vous présentent les différentes conversions. Les valeurs indi-
entré en vigueur le 1er janvier 1978 en 9 unités de base, ainsi qu’un certain quées dans les tableaux de conversion
Suisse. Les tableaux suivants vous don- nombre d’unités qui en dérivent avec les sont arrondies à 3 resp. 4 chiffres.

1. Unités de base du système SI

Grandeur Nom Symbole

Longueur mètre m
Masse kilogramme kg
Temps seconde s
Intensité du courrant électrique ampère A
Température thermodynamique kelvin K
Intensité lumineuse candela cd
Quantité de matière mole mol
Angle plan radiant rad
Angle solide stéradiant sr

2. Unités SI dérivées

Grandeur Nom Symbole Relation

Fréquence hertz Hz 1 Hz = 1 s–1 = 1/s


Force newton N 1N = 1 kg · m/s2
Pression et contrainte mécanique pascal Pa 1 Pa = 1 N/m2
Travail, énergie, quantité de chaleur joule J 1J =1N·m=1W·s
Puissance, débit énergétique, débit thermique watt W 1W = 1 N · m/s = J/s
Quantité d’électricité, charge électrique coulomb C 1C =1A·s
Tension électrique, différence de potentiel électrique volt V 1V = 1 W/A
Capacité électrique farad F 1F = 1 A · s/V
Résistance électrique ohm Ω 1Ω = 1 V/A
Conductance électrique siemens S 1S = 1 Ω–1 = 1 A/V
Flux magnétique weber Wb 1 WB =1V·s
Induction magnétique tesla T 1T = 1 Wb/m2
Inductance henry H 1H = 1 Wb/A = 1 V · s/A
Flux lumineux lumen lm 1 lm = 1 cd · sr
Eclairement lumineux lux lx 1 lx = 1 lm/m5

Tableaux de conversion
Tableau de conversion des unités de force
N p kp dyn
1 Newton = 1 N 1 102 0,102 105
1 pond = 1 p 9,81 · 10–3 1 10–3 981
1 Kilopond = 1 kp 9,81 1000 1 9,81 · 105
1 dyn 10–5 1,02 · 10–3 1,02 · 10–6 1

Tableau de conversion des unités de contrainte mécanique


Pa N/mm2 kp/cm2 kp/mm2
1 Pa = 1 N/m2 1 10–6 1,02 · 10–5 1,02 · 10–7
1 N/mm2 = 1 Mpa 106 1 10,2 0,102
1 kp/cm2 = 1 at 9,81 · 104 9,81 · 10–2 1 10–2
1 kp/mm2 9,81 · 106 9,81 100 1

www.bossard.com

T.062 © 2008 by Bossard


Home
Tableaux de conversion Tolérances / tableaux / normes

Tableau de conversion pour unités de travail, d’énergie et de chaleur


J kJ kWh kcal kpm
1J=1N·m=1W·s 1 10–3 2,78 · 10–7 2,39 · 10–4 0,102
1 kJ 1000 1 2,78 · 10–4 0,239 102
1 kWh 3,6 · 106 3,6 · 103 1 860 3,67 · 105
1 kcal 4,19 · 103 4,19 1,16 · 10–3 1 427
1 kpm 9,81 9,81 · 10–3 2,72 · 10–6 2,34 · 10–3 1

Tableau de conversion pour unités de puissance et de flux thermique


W kW kcal/s kcal/h kpm/s
1 W = 1 N · m/s = 1 J/s 1 10–3 2,39 · 10–4 0,860 0,102
1 kW 1000 1 0,239 860 102
1 kcal/s 4,9 · 103 4,19 1 3,6 · 103 427
1 kcal/h 1,16 1,6 · 10–3 2,78 · 10–4 1 0,119
1 kpm/s 9,81 9,81 · 10–3 2,34 · 10–3 8,34 1

Tableau de conversion pour unités de pression de gaz, de vapeur et de liquide


Pa bar kp/m2 at Torr
1 Pa = 1 N/m2 1 10–5 0,102 1,02 · 10–5 7,5 · 10–3
1 bar = 0,1 MPa = 0,1 N/mm2 105 1 1,02 · 104 1,02 750
1 kp/m2 9,81 9,81 · 10–5 1 10–4 7,36 · 10–2
1 at = 1 kp/cm2 9,81 · 104 0,981 104 1 736
1 Torr = 1/760 atm 133 1,33 · 10–3 13,6 1,36 · 10–3 1

Tableau de conversion d’autres unités en unités SI


Grandeur Unité précédente Symbole Nouvelle unité Symbole Relation
Longueur Ångström Å mètre m 1 Å = 10–10m
Pression mm de mercure mm Hg pascal Pa 1 mm Hg = 133,3 Pa
Energie Erg erg joule J 1 erg = 10–7 J
Puissance cheval-vapeur PS watt W 1 PS = 735,5 W
Viscosité dynamique Poise P pascal seconde Pa · s 1 P = 0,1 Pa · s / 1c P = 1 m Pa · s
Viscosité cynématique Stokes St cm2 / s 1 St = 1 cm2/s = 10–4 m2/s
Résilience kpm / cm2 J / cm2 1 kpm/cm2 = 9,087 J/cm2
Capacité thermique kcal / °C J/K 1 kcal/°C = 4,187 · 103 J/K
Conductibilité thermique kcal / m.h °C W/K·m 1 kcal/m · h · °C = 1,163 W/K · m
Chaleur spécifique kcal / kg °C J / kg · K 1 kcal/kg · °C = 4,187 · 103 J/kg · K
Champ magnétique Oersted Oe ampère / mètre A/m 1 Oe = 79,6 A/m
Densité du champ magnétique Gauss G tesla T 1 G = 10–4 T
Flux magnétique Maxwell M weber Wb 1 M = 10–8 Wb
Intensité lumineuse Bougie internat. lK candela cd 1 lK = 1,019 cd
Brillance Stilb sb cd / m2 1 sb = 104 cd/m2
Dose d’énergie Rem rem J / kg 1 rem = 0,01 J/kg
Dose de ionisation Röntgen R C / kg 1 R = 2,58 · 10–4 C/kg

Conversion de parties d’un ensemble


1 milligramme
1 ppm (part per million) par 0,001 g / kg
est 1 partie de 1 million d’éléments kilogramme (10–3)
2700 litres
1 ppb (part per billion) 1 mikrogramme
Exemple: est 1 partie de 1 milliard d’éléments par 0,000 001 g / kg
un 2,7 millions (b = billion, américain pour milliard) kilogramme (10–6)
morceau de litres
de sucre 1 ppt (part per trillion) 1 nanogramme
dissout est 1 partie de 1 billion d’éléments par 0,000 000 001 g / kg
dans (t = trillion, américain pour billion) kilogramme (10–9)
2,7 milliards de litres
1 ppq (part per quadrillion) 1 picogramme
est 1 partie de 1 billiard d’éléments par 0,000 000 000 001 g / kg
(q = quadrillion, américain pour billiard) kilogramme (10–12)
2,7 billions de litres

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.063


Home
Tableaux de conversion Tolérances / tableaux / normes
métrique – USA
USA – métrique

Mesure de longueur
métrique – USA USA – métrique
1 millimètre (mm) 0,039337 inches (in.) 1 inch 25,400 mm
1 centimètre (cm) 0,39370 inches (in.) 1 inch 2,540 cm
1 mètre (m) 39,3700 inches (in.) 1 foot 304,800 mm
1 mètre (m) 3,2808 feet (ft.) 1 foot 30,480 cm
1 mètre (m) 1,0936 yards (yd.) 1 foot 0,3048 m
1 kilomètre (km) 0,62137 miles (m.) 1 yard 91,4400 cm
1 yard 0,9144 m
1 mile 1609,35 m
1 mile 1,609 km

Mesure de superficie
métrique – USA USA – métrique
1 mm2 0,00155 sq.inches (sq.in.) 1 sq.inch 645,16 mm2
1 cm2 0,1550 sq.inches (sq.in.) 1 sq.inch 6,4516 cm2
1 m2 10,7640 sq.feet (sq.ft.) 1 sq.foot 929,00 cm2
1 m2 1,196 sq.yard (sq.yd.) 1 sq.foot 0,0929 m2
1 km2 0,38614 sq.miles (sq.m.) 1 sq.yard 0,836 m2
1 sq.mile 2,5889 km2

Mesure de capacité
métrique – USA USA – métrique
1 millilitre (ml) 0,27 fluid drachms (dr.fl.) 1 fluid ounce 2,957 cl
1 centilitre (cl) 0,338 fluid ounces (oz.fl.) 1 pint 4,732 dl
1 dézilitre (dl) 0,0528 pints (pt.) 1 pint 0,4732 l
1 litre (l) 1,0567 quarts (qt.) 1 quart 0,9463 l
1 litre (l) 0,26 gallons (gal.) 1 gallon 3,7853 l
1 hectolitre (hl) 26,417 gallons (gal.) 1 barrel (bl) 119,237 l
1 barrel 1,192 hl

Poids
métrique – USA USA – métrique
1 gramme (gr.) 15,432 grains (gr.) 1 grain 64,7989 mg
1 kilogramme (kg) 2,2046 pounds (lb.) 1 ounce 28,35 g
1 quintal (dz.) 220,46 pounds (lb.) 1 pound 0,4536 kg
1 tonne (t) 2204,6 pounds (lb.) 1 short 907,200 kg
1 tonne (t) 1,102 short tons (tn.sh.) 1 short 9,072 dz.
1 short 0,9072 t

Divers
métrique – USA USA – métrique
1 N/mm2 = 1 MPa = 10 bar 145,14 psi 1 psi 0,00689 N/mm2
1 Nm 8,85 in lb 1 in lb 0,113 Nm
1 Nm 0,74 ft lb 1 ft lb 1,35 Nm70

Température °F °C °F °C °C °F °C °F
212 100 104 40 100 212 35 95
°C = °F (exact) 200 93,3 100 37,8 95 203 30 86
194 90 90 32,2 90 194 25 77
Conversion de Conversion de 190 87,8 86 30 85 182 20 68
180 82,8 80 26,7 80 176 15 59
degrés Celsius degrés
176 80 70 21,1 75 167 10 50
en degrés Fahrenheit en 170 76,7 68 20 70 158 5 41
Fahrenheit: degrés Celsius: 160 71,1 60 15 65 149 – –
multiplier par 1,8; retirer 32; diviser 158 70 50 10 60 140 0 32
ajouter 32 au le résultat par 1,8 150 65,6 40 4,4 55 131 – 5 23
résultat 140 60 – – 50 122 –10 14
130 54,4 32 0 45 113 –15 5
122 50 30 – 1,1 40 104 –17,8 0
120 48,9 20 – 6,7
110 43,3 14 –10
10 –12,2
0 –17,8

www.bossard.com

T.064 © 2008 by Bossard


Home
Degrés de protection IP des machines Tolérances / tableaux / normes
et appareils électriques

Protection contre les contacts, les corps étrangers et les eaux selon IEC / EN 60529

Internationale
IP68
Protection

1er chiffre Etendue de protection contre le contact contre corps étranger

0 aucune aucune
1 grande surface, main corps étranger jusqu‘au Ø 50 mm
2 doigt corps étranger jusqu‘au Ø 12 mm
3 avec outil et fil corps étranger jusqu‘au Ø 2,5 mm
4 avec outil et fil corps étranger jusqu‘au Ø 1 mm
5 complète poussière
6 complète étanche aux poussières
– – –
– – –

2 ème chiffre Etendue de protection contre l‘eau

0 aucune
1 eau d‘égouttement, verticale
2 eau d‘égouttement verticale jusqu‘à une déclivité de 15°
3 eau vaporisée, déclivité jusqu‘à 60°
4 eau projetée de toutes directions
5 jet d‘eau de toutes directions
6 jet d‘eau et inondation
7 immersion
8 submersion

Exemple: IP 21 = protection contre le contact avec les doigts et corps étrangers jusqu‘au ø 12 mm ainsi que contre l‘eau
d‘égouttement verticale.

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.065


Home
Tableau de comparaison des duretés Tolérances / tableaux / normes
selon EN ISO 18265

Tableau de comparaison de dureté à dureté et de dureté à résis- Il faut s’attendre à des différences importantes pour des aciers
tance à la traction pour aciers non alliés et faiblement alliés et hautement alliés et / ou des aciers matricés à froid (par ex. 6.8,
aciers moulés selon EN ISO 18265. A2–A4).

Résist. Résist.
à la Dureté Dureté Dureté Rockwell à la Dureté Dureté Dureté Rockwell
traction Vickers Brinell1) traction Vickers Brinell1)
N/mm [F ≥ 98 N]
2
HRB HRC HRA N/mm [F ≥ 98 N]
2
HRB HRC HRA
255 80 76 1220 380 361 38,8 69,8
270 85 80,7 41 1255 390 371 39,8 70,3
285 90 85,5 48 1290 400 380 40,8 70,8
305 95 90,2 52 1320 410 390 41,8 71,4
320 100 95 56,2 1350 420 399 42,7 71,8
335 105 99,8 1385 430 409 43,6 72,3
350 110 105 62,3 1420 440 418 44,5 72,8
370 115 109 1455 450 428 45,3 73,3
385 120 114 66,7 1485 460 437 46,1 73,6
400 125 119 1520 470 447 46,9 74,1
415 130 124 71,2 1555 480 (465) 47,7 74,5
430 135 128 1595 490 (466) 48,4 74,9
450 140 133 75 1630 500 (475) 49,1 75,3
465 145 138 1665 510 (485) 49,8 75,7
480 150 143 78,7 1700 520 (494) 50,5 76,1
495 155 147 1740 530 (504) 51,1 76,4
510 160 152 81,7 1775 540 (513) 51,7 76,7
530 165 156 1810 550 (523) 52,3 77
545 170 162 85 1845 560 (532) 53 77,4
560 175 166 1880 570 (542) 53,6 77,8
575 180 171 87,1 1920 580 (551) 54,1 78
595 185 176 1955 590 (561) 54,7 78,4
610 190 181 89,5 1995 600 (570) 55,2 78,6
625 195 185 2030 610 (580) 55,7 78,9
640 200 190 91,5 2070 620 (589) 56,3 79,2
660 205 195 92,5 2105 630 (599) 56,8 79,5
675 210 199 93,5 2145 640 (608) 57,3 79,8
690 215 204 94 2180 650 (618) 57,8 80
705 220 209 95 660 58,3 80,3
720 225 214 96 670 58,8 80,6
740 230 219 96,7 680 59,2 80,8
755 235 223 690 58,7 81,1
770 240 228 98,1 20,3 60,7 700 60,1 81,3
785 245 233 21,3 61,2 720 61 81,8
800 250 238 99,5 22,2 61,6 740 61,8 82,2
820 255 242 (101) 23,1 62 760 62,5 82,6
835 260 247 24 62,4 780 63,3 83
850 265 252 (102) 24,8 62,7 800 64 83,4
865 270 257 25,6 63,1 820 64,7 83,8
880 275 261 (104) 26,4 63,5 840 65,3 84,1
900 280 268 27,1 63,8 860 65,9 84,4
915 285 271 (105) 27,8 64,2 880 66,4 84,7
930 290 276 28,5 64,5 900 67 85
950 295 280 29,2 64,8 920 67,5 85,3
965 300 285 29,8 65,2 940 68 85,6
995 310 295 31 65,8 Les chriffes entre parenthèses représentent des valeurs de dureté qui se
1030 320 304 32,2 66,4 situent en dehors de la gamme de définition du procédé d’essai de dureté
1060 330 314 33,3 67 normalisé, mais qui sont souvent utilisées comme valeurs approximatives
1095 340 323 34,3 67,6 dans la pratique. De plus, les valeurs de dureté Brinell entre parenthèses
1125 350 333 35,5 68,1 sont valables uniquement lorsque l’essai a été effectué avec une bille en
1155 360 342 36,6 68,7 métal dur.
1190 370 352 37,7 69,2 1) Calculé de: HB = 0,95 · HV

Le procédé selon Vickers HV est utilisable pour un grand do- selon Rockwell A pour les métaux durs, selon Rockwell B pour
maine de duretés. Dans la norme ISO 898, partie 1, celui-ci y est les aciers doux, alliages de cuivre-zinc, bronze, etc. Le procédé
décrit comme procédé arbitraire pour la mesure de la dureté. Le selon Brinell couvre lui aussi un grand domaine de duretés.
procédé selon Rockwell C est approprié pour les aciers trempés,

www.bossard.com

T.066 © 2008 by Bossard


Home
Désignation des normes dans Tolérances / tableaux / normes
différents pays selon ISO

Pays Abréviation Pays Abréviation

Algeria / Algérie IANOR Kenya KEBS


Argentina / Argentine IRAM Korea, Dem.P.Rep.of / Rép.dém.p.de Corée CSK
Australia / Australie SAI Korea, Rep. of / Rép. de Corée KATS
Austria / Autriche ON Lebanon / Liban LNCSM
Bangladesh BSTI Malaysia / Malaisie DSM
Belgium / Belgique IBN Mexico / Mexique DGN
Brazil / Brésil ABNT Mongolia / Mongolie MNCSM
Bulgaria / Bulgarie BDS Marocco / Maroc SNIMA
Canada SCC Netherlands / Pays-Bas NEN
Chile / Chili INN New Zealand / Nouvelle-Zélande SNZ
China / Chine CSBTS Nigeria SON
Colombia / Colombie ICONTEC Norway / Norvège NSF
Cuba NC Pakistan PSI
Cyprus / Chypre CYS Philippines BPS
Czech Republic / République Tchèque CSNI Poland / Pologne PKN
Denmark / Danemark DS Portugal IPQ
Egypt / Egypte EOS Romania / Roumanie ASRO
Ethiopia / Ethiopie QSAE Saudi Arabia / Arabie séoudite SASO
Europe EN Singapore / Singapour PSB
Finland / Finlande SFS South Africa, Rep. of / Rép. d’Afrique du Sud SABS
France AFNOR Spain / Espagne AENOR
Germany / Allemagne DIN Sri Lanka SLSI
Ghana GSB Sweden / Suède SIS
Greece / Grèce ELOT Switzerland / Suisse SNV
Hungary / Hongrie MSZT Syria / Syrie SASMO
India / Inde BIS Tanzania / Tanzanie TBS
Indonesia / Indonésie BSN Thailand / Thailande TISI
International ISO Trinidad and Tobago / Trinité-et-Tobago TTBS
Iran ISIRI Turkey / Turquie TSE
Ireland / Irlande NSAI United Kingdom / Royaume-Uni BSI
Israel / Israël SII USA ANSI
Italy / Italie UNI Uzbekistan UZGOST
Jamaica / Jamaïque JBS Vénézuela FONDONORMA
Japan / Japon JISC Viet Nam, Socialist Rep. / Rép. socialiste du Vietnam TCVN

Copyright:
Ce catalogue est protégé par la législation relative à la proprié-
té littéraire et artistique et par le droit de la concurrence. Tous
droits réservés, y compris ceux de reproduction, de traduction
ainsi que d’enregistrement et de traitement dans des systè-
mes électroniques.

©
Copyright 2008 by Bossard SA, CH-6301 Zoug
Version: BOS_fr_2008

www.bossard.com

© 2008 by Bossard T.067


Home