Vous êtes sur la page 1sur 1

Prise au piège, messieurs j'aborde ici la question de liberté, 47 ans même pas un souffle, vous voulez

savoir où il et le problème ? La capacité a limiter la liberté d’un corps, vous voulez savoir jusqu’à où
ça va ? Je ne préfère pas vous montré les horreur cérébrale qui se produisent, des milliers d’années
d’évolution pour être réconforter au même erreurs du passé, brisé des être, des vies, des femmes..

Ceux qui sont contre l'avortement, sont ceux-là mêmes qui sont pour la peine de mort. Guy Bedos
mille neuf cent.. trente quatre

Nous retomber dans l’erreur, une femme sans soue sans toit sans famille, prise au piège dans sont
ventre n’y sortie n’y entré, le froid laffaiblie sont sourire n’est plus