Vous êtes sur la page 1sur 12

Avantages et Inconvénients de la

Transmission à Fibre Optique


La transmission à fibre optique devient de plus en plus fréquente dans la société
moderne. Autrefois, elle s’est limitée au but gouvernemental ou commercial, mais
aujourd’hui, le système de la transmission à fibre optique peut être utilisé dans la famille
personnelle en raison de la demande croissante sur les connexions à haute bande
passante pour les diverses applications industrielles et résidentielles.
 
Introduction du Système de Communication à Fibre Optique
Un système de communication à fibre optique se compose de trois
composants : l’émetteur optique, la jarretière optique et le récepteur optique. L’émetteur
optique convertit le signal électrique en signal optique ; la jarretière optique transmet le
signal optique de l'émetteur optique au récepteur optique ; et le récepteur optique
reconvertit le signal optique en signal électrique. La plupart des fibres optiques sont
fabriquées de silice ou de sable, les matières premières sont abondantes par rapport au
cuivre. Les fibres optiques de longueur d’environ 43 km peuvent être produites avec
seulement quelques livres de verre. Les fibres optiques peuvent servir d'intermédiaire
pour la télécommunication et les réseaux, car elles sont flexibles et peuvent être
regroupées en câbles. Elles sont particulièrement favorables aux communications à
longue distance, parce qu’il n’y a qu’un peu d’atténuation lors de la transmission par
rapport aux câbles électriques en cuivre. La fibre optique est supérieure aux conducteurs
métalliques en tant que ligne T/N pour les signaux en raison de sa bande passante
élevée, de son faible atténuation, de son interférence, de ses faibles coûts et de son
poids léger. C'est pourquoi elle est utilisée dans le domaine des télécommunications.
Dans ce tutoriel, nous présentons les avantages et les inconvénients de la technologie
de la transmission à fibre optique. La figure ci-dessous montre que tous les systèmes de
la transmission à fibre optique utilisent la lumière modulée pour transmettre des
informations d'un émetteur à un récepteur associé.
 
 
Avantages de la Transmission à Fibre Optique

1. Bande Passante Extrêmement Élevée : Aucun moyen de transmission de


données par câble n’offre la bande passante réalisée par la fibre.

2. Facile à Accommoder la Bande Passante Croissante : En utilisant plusieurs


générations récentes de câblage à fibre optique, on peut ajouter le nouvel
équipement au câble à fibre inerte qui fournit une capacité considérablement élargie
par rapport à la fibre initialement fixée. DWDM, ou Multiplexage par Répartition en
Longueur d'Onde Dense, permet que le câblage à fibre optique ouvre ou ferme à
volonté les diverses bandes passantes de la lumière sur la fibre. Ces deux
caractéristiques du câble à fibre optique permettent le provisionnement dynamique
de bande passante du réseau afin de fournir les pointes et les accalmies pour
le trafic de données.

3. Résistance à l'Interférence Électromagnétique : La fibre a un taux d'erreur de


bit très faible (10 EXP-13) en raison de la résistance aux interférences
électromagnétiques. La transmission à fibre optique est pratiquement sans bruit.

4. Détection Précoce des Dommages de Câble et Transmissions Sécurisées : La


fibre fournit un moyen de transmission extrêmement sécurisé, car il n’y a aucun
moyen de détecter les données transmises par "écouter" à l'énergie
électromagnétique "fuite" à travers le câble, comme les transmissions traditionnelles
à base d'électrons. En surveillant constamment un réseau optique et en mesurant
soigneusement le temps de la lumière pour refléter la fibre, les épissures du câble
peuvent être facilement détectées.

5. Faible Perte de Signal : Lorsque le signal de fréquence élevée est propagé par un
câble coaxial traditionnel, il perd la moitié de sa puissance seulement après quelques
centaines de mètres, car la fibre optique diminue la quantité de puissance de la
sauce en 15 km ou plus. Ainsi, un répéteur sera requis à très longue distance.

6. Taux T/N Élevé : Le taux T/N est possiblement 10 GB/sec sur la fibre optique


mais 1 GB/sec sur le câble coaxial.

7. Gagner du Temps : En raison de la très petite taille, du poids léger et de la


grande flexibilité, c’est plus avantageux que les fils de cuivre lors de l’installation.
Facile à installer et la compatibilité avec la technologie numérique.

8. Simplifier les Étapes : Comme la fibre optique n’a pas de conductivité électrique,


la mise en terre et la protection ne sont pas nécessaires.

9. Transmission Sécurisée : La fibre ne perd pas de lumière, donc la transmission


est également sécurisée et ne peut pas être perturbée.
 

10. Travailler dans les Atmosphères Spéciales : Manque de signaux électriques dans
la fibre, donc il ne tremble pas ou ne cause pas d'autres dangers. Cela rend les fibres
optiques adaptées au travail dans les atmosphères explosives.

11. Portable : Avec le poids léger et la petite taille, le câble est capable de transporter
un grand nombre de signaux.

 
Inconvénients de la Transmission à Fibre Optique

1. Les frais d'installation sont encore élevés malgré la réduction : En dépit du fait


que les frais d'installation de fibres optiques sont en baisse de près de 60% par an,
l'installation de câblage à fibre optique est encore relativement
coûteuse. À mesure que les frais d’installation diminuent, la fibre optique se
développe au-delà de son domaine d'origine et de son application majeure dans les
réseaux backbone, elle est en train de se déplacer dans la boucle locale, par les
technologies comme FTTx ( Fibre à la maison, aux bâtiments, etc.) et PONs
( Réseaux optiques passifs ), l’accès à large bande de l'abonné et de l'utilisateur final
est permis.

 
 

2. L'équipement de Test Spécial est Souvent Requis : L’équipement de test


typiquement et traditionnellement utilisé pour le réseau conventionnel à base
d'électrons est inutile dans un réseau à fibre optique. L’équipement tel que le
Réflectomètre Optique à Domaine Temporel (OTDR) est requis, et l’équipement
spécialisé de test coûteux tel que la sonde optique est nécessaire à la plupart des
extrémités de fibres et des connexions afin de fournir correctement des tests de fibre
optique.

3. Sensibilité aux Dommages Physiques : La fibre est un petit câble compact, et elle
peut facilement être coupée ou endommagée lors de l’installation ou de la
construction. Étant donné que chemin de fer fournit souvant les droits de
passage pour la transmission à fibre optique, les déraillements causent une menace
importante de dommages au câble, et ces événements peuvent perturber le service
à de grands groupes de personnes, car les câbles à fibre optique peuvent fournir
d'énormes capacités de transmission de données. Pour cette raison, lorsque le
câblage à fibre optique est choisi comme moyen de transmission, il est nécessaire de
régler les problèmes de la restauration, de la sauvegarde et de la survie.
 

4. Dommages Causés par la Faune : Beaucoup d’oiseaux, par exemple, trouvent le


matériau de renforcement de Kevlar de la gaine de câble optique particulièrement
attrayant comme matériau de nidification, donc ils picorent les gaines pour obtenir les
matériaux. Les castors et autres rongeurs utilisent le câble à fibre optique exposé
pour aiguiser leurs dents et les insectes comme les fourmis désirent le blindage
plastique dans leur alimentation, donc ils sont souvant être trouvés en grignotant au
câblage à fibre optique. Les requins ont également été connus pour endommager le
câblage à fibre optique lorsqu'il est posé sous l'eau, surtout aux points répétitifs. Il
existe une plante appelée l'Arbre de Noël qui traite le câble à fibre optique en tant
que racine et s'enroule autour du câble de manière si forte que les impulsions
lumineuses qui traversent la fibre sont étouffées.

5. Prix : Même si la matière première pour fabriquer des fibres optiques est
abondante et pas chère, les fibres optiques sont encore plus chères par mètre que le
cuivre. Une fibre peut transporter beaucoup plus de signaux qu’un seul câble en
cuivre et la transmission à large distance signifie que moins de répéteurs
coûteux sont requis.

6. Fragilité : les câbles à fibre optique sont plus fragiles que les fils électriques.

7. Affectée par les Produits Chimiques : La fibre peut être affectée par les divers
produits chimiques, y compris l'hydrogène gazeux (un problème sur les câble sous-
marin).

8. Opacité : Malgré une utilisation militaire extensive, on sait que la plupart des
fibres deviennent opaques lorsqu'elles sont exposées aux rayonnements.

9. Nécessite des Compétences Spéciales : La fibre optique ne peut pas être


assemblée en tant que câble en cuivre et il faut une formation supplémentaire du
personnel et des équipements  coûteux d'épissage et de mesure.

10. Besoin de Plus de Soin : L'assemblage de câbles à fibre optique a besoin plus de
soin car si il n'est pas correct, beaucoup d'atténuation produira en haute longueur
d'onde.
 

11. Besoin de l’Équipement Spécial : Comme les fibres optiques n’ont pas de
conductivité électrique, le câble en cuivre supplémentaire n'est pas utilisé avec la
fibre optique pour alimenter les répéteurs.

 
Conclusion
Nous pouvons voir que la technologie de transmission à fibre optique est un départ
technologique révolutionnaire par rapport aux câbles traditionnels en cuivre ou câbles
coaxiaux. 
À l'ère des technologies de l'information, le déplacement de larges volumes de données
devient la responsabilité de cette nouvelle technologie. Sans doute, la technologie de
transmission à fibre optique peut donner de vastes possibilités et doit être
continuellement recherchée et élargie pour répondre aux demandes futures.

ABC du Réseau PON : Comprendre


OLT, ONU, ONT et ODN
Ces dernières années, les entreprises de télécommunication du monde entier ont
commencé à attacher de l’importance à la Fibre Optique jusqu’au Domicile (FTTH), ce
qui permet les technologies de se développer rapidement. Il existe deux types systèmes
importants qui rendent les connexions FTTH à haut débit possibles : les réseaux
optiques actifs (AON) et les réseaux optiques passifs (PON). Dans cet article, nous
allons présenter les points fondamentaux du réseau PON qui concerne principalement
les composants de base et la technologie associée, y compris OLT, ONT, ONU et ODN.

Qu'est-ce que le réseau optique passif


(PON) ?
Le réseau optique passif (PON) est un système qui envoie tout ou partie du câblage et
des signaux à fibres optiques aux utilisateurs finaux. Selon l’emplacement du terminal de
PON, le système peut être décrit comme la fibre optique au bord de la route (FTTC), la
fibre optique au bâtiment (FTTB) ou la fibre à la maison (FTTH). Nous vous prions de
consulter la page suivante : la différence entre WDM-PON vs GPON vs XG-PON.

---------------------------------------Contenu de site web --------------------------------------------------


Comme les services complets sont fournis par le déploiement massif des réseaux PON, les
opérateurs ont toujours plus d’expectation vis-à-vis de PON. Il s’agit notamment de l’amélioration
de la bande passante et des capacités de support des services, ainsi que l’amélioration de la
performance des nœuds d'accès et de l’équipement de soutien sur leurs réseaux PON existants.
Par conséquent, il serait une bonne idée de collecter tous les détails des informations PON, y
compris deux types de solutions PON : XG-PON (10GPON, suite de GPON et/ou EPON) et
WDM-PON (bénéficiant du domaine de longueur d'onde).

Qu'est-ce que WDM-PON et XG-PON ?


WDM-PON est une technologie de réseau d'accès capable de modifier considérablement les
infrastructures de l'opérateur. WDM-PON permet de crée une architecture point à point logique
basée sur la longueur d'onde sur une topologie de fibre physique point à multipoint. Cette
technologie de multiplexage/démultiplexage WDM permet de diviser les signaux de données en
signaux de sortie individuels connectés à des bâtiments ou à des habitations. Cette séparation
du trafic basée sur le matériel offre aux clients les avantages d'une liaison de longueur d'onde
point à point sécurisée et évolutive, et permet à l'opérateur de conserver un nombre de fibres très
bas, ce qui réduit considérablement les coûts d'exploitation.

XG-PON, également connu sous le nom de 10GPON, est un mécanisme de migration qui permet
d’acquérir un signal pour les utilisateurs de 10 Gbits et 2,5 Gbits. Le signal de l'utilisateur XGPON
est défini entre 1575 et 1580 nm et le signal de l'utilisateur entre 1260 et 1280 nm. Pour la
coexistence de la technologie XGPON et GPON sur une même fibre, le centre de contrôle a
besoin d'un filtre WDM qui combine le signal pour l'utilisateur et le signal vidéo.
Nous avons résumé ici les performances techniques de GPON, WDM-PON et XG-PON.

 GPON (10 Gbit/s Down/2,5G up) —ITU-T G.984, 2008. La norme GPON compatible Gigabit
offre plusieurs choix de débit, mais l'industrie a convergé vers une bande passante en aval de
2,448 gigabits par seconde (Gbit/s)l et une bande passante en amont de 1,244 Gbit/s.

 XG-PON (10G down/2.5G up) - ITU G.987, 2009. XG-PON est essentiellement une version à
bande passante supérieure de GPON. Il a les mêmes capacités que GPON et peut coexister sur
la même fibre avec GPON. XG-PON a rarement été déployé.

 WDM-PON (10G down/2.5G up) —2012, le multiplexage par répartition en longueur d'onde
PON, ou WDM-PON, offre une meilleure confidentialité et une meilleure évolutivité car chaque
ONU reçoit uniquement sa propre longueur d'onde. Il est optimisé pour les applications jusqu'à
20 km, 40 canaux et 1 Gbps par client. Pour atteindre des distances supérieures à 100 km, des
amplificateurs, une compensation de dispersion et des sources de distribution ASE à distance ont
été utilisés.

Capacité de données : GPON versus WDM-PON


La capacité par utilisateur d'un WDM-PON est facilement évaluée : une seule longueur d'onde
est dédiée à chaque utilisateur final. En général, un signal GbE est transmis sur chaque longueur
d'onde, attribuant une capacité de seulement 1,25 Gbps à chaque utilisateur final. Il est sans
importance que le WDM-PON n'ait pas d'avantage particulier si la partie du signal consiste d'une
diffusion pure (par exemple, une télévision IP conventionnelle) : le signal de diffusion doit être
reproduit sur chaque longueur d'onde et envoyé indépendamment à chaque utilisateur.
L’évaluation de la capacité GPON par utilisateur n’est pas si simple, car elle dépend
essentiellement de l’ensemble des services fournis aux utilisateurs et de nombreux éléments
doivent être pris en compte. Tout comme l'évaluation de XGPON.
Portée du système : WDM-PON versus XGPON
La portée du système dans le cas XGPON est déterminée par le fractionnement. Par exemple,
pour un budget de liaison à 32 divisions et à 28 dB, cela représente généralement environ 20 km.
Pour le WDM-PON, l'AWG présente des pertes beaucoup plus faibles que le diviseur de
puissance habituel (50 km semble réalisable). XG-PON et WDM-PON peuvent tous deux être
adaptés à des scénarios à longue portée en introduisant des extensions de mi-portée. Pour XG-
PON, des extensions opto-électriques-optiques (OEO) ou SOA peuvent être utilisées pour
atteindre jusqu'à 60 km (limité par le protocole GPON). Alors que pour le WDM-PON en bande
C/L, il peut utiliser un amplificateur à fibre dopée à l'erbium (EDFA) pour atteindre jusqu'à 100
km.

Utilisation des fibres : WDM-PON vs GPON


Puisque la transmission bidirectionnelle est utilisée dans le cas du GPON alors que dans notre
exemple de transmission unidirectionnelle WDM-PON est adoptée, l'infrastructure fibre optique
est clairement mieux exploitée via le GPON. La transmission unidirectionnelle peut être utilisée
dans WDM-PON, mais cela a son coût. En fait, pour obtenir un taux de ramification suffisant, le
DWDM est nécessaire, par exemple, 32 canaux avec un espacement des canaux de 100 GHz.
Une conception possible peut caractériser deux largeurs de bande différentes à utiliser en
upstream et downstream. Ils peuvent être séparés par un écart d'environ 800 GHz pour éviter les
interférences destructives dues aux réflexions. De cette manière, un rapport de ramification de 16
peut être obtenu.

Cependant, l'espacement des canaux à 100 GHz nécessite l'utilisation de lasers DFB refroidis à
la fois dans l'unité ONU et dans l'OLT. Ce fait, en plus du coût plus élevé du MUX/DeMUX,
influence clairement le coût du système. Pour faire face à ce problème, l'utilisation d'un peigne
WDM dérivé du filtrage d'une seule source de bruit à large bande a été proposée, mais il n'est
pas encore clair si un avantage réel en termes de coûts est obtenu.

Budget de liaison optique: WDM-PON contre XGPON


Le schéma de transmission de WDM-PON est assez simple: l'atténuation est donnée par la perte
du MUX/DeMUX et de la propagation de la fibre (en prenant en compte des connecteurs,
panneaux de brassage et autres éléments de perte de signal présents dans l'infrastructure
d'accès). En se basant sur CWDM-PON, les optiques CWDM standard peuvent assurer une
puissance d’émission de 0 dBm, tandis que la sensibilité du récepteur dépend du détecteur
utilisé. En utilisant un code PIN, la sensibilité à 1,25 Gbit/s (en supposant qu'un GbE soit
transmis) pourrait être d'environ -18 dBm. Ce nombre augmente à environ -28 dBm en utilisant
un APD.

La normalisation prescrit pour le XG-PON1 un budget de liaison suffisant pour posséder une
portée adaptée aux GPON B + et GPON C. Compte tenu des pertes légèrement plus importantes
subies par les longueurs d'onde XG-PON1 par rapport à la longueur d'onde GPON dans la ligne
de transmission entre GPON et XG-PON, un budget de 29 et 31 dB, en fonction de la
comparaison avec GPON B + ou GPON C, donne des résultats positifs. Cette exigence n'existe
pas pour XWDM-PON, et un budget énergétique réel ne sera disponible qu'après que le premier
produit industriel aura été fabriqué en volumes.

Conclusion
WDM-PON peut offrir une bande passante et une portée supérieures ainsi que des avantages
supplémentaires en ce qui concerne ses applications. En utilisant son canal de longueur d'onde
dédié par abonné, WDM-PON est souvent considéré comme plus sécurisé. Les avantages de
XG-PON sont principalement la standardisation, la sophistication, le coût et la consommation
d'énergie. XG-PON est considéré pour les applications résidentielles, et WDM-PON est étudié
pour le back-out professionnel ou à forte consommation de bande passante.

Composants du Réseau PON


Un réseau PON comprend un Terminal de Ligne Optique (OLT) au bureau de la société
de communication et un certain nombre d’Unités de Réseau Optique (ONU) près des
utilisateurs finaux. Il existe actuellement deux principaux standards de PON : le Réseau
Optique Passif Gigabit (GPON) et le Réseau Optique Passif Ethernet (EPON). Mais quel
que soit le type de PONs, ils ont une même structure de topologie de base. Un système
de Réseau Optique Passif Gigabit Ethernet (GEPON) est généralement composé d’un
terminal de ligne optique (OLT) au bureau central du fournisseur de services et d’un
certain nombre d’unités de réseau optique (ONUs) ou des terminaux de réseau optique
(ONTs) près des utilisateurs finaux. De plus, le réseau de distribution optique (ODN) est
utilisé pendant la transmission entre l’OLT et l’ONU/ONT.

Terminal de Ligne Optique (OLT)


L’OLT est un équipement intégrant la fonction de commutateur L2/L3 dans le système
GEPON. En général, l’équipement de l’OLT contient le rack, le CSM (Le Module de
Contrôle et de Commutateur), l’ELM (Le Module de Link de EPON, la carte de PON), les
modules d’alimentation de protection redondante -48V DC ou un module d’alimentation
110/220V AC, et les ventilateurs. Dans ces pièces, la carte de PON et l’alimentation sont
échangeables à chaud, tandis que les autres modules sont intégrés en interne. La
fonction principale de l’OLT est de contrôler la circulation de l’information sur l’ODN,
dans les deux directions, tout en étant située dans un bureau central. La distance
maximale supportée pour la transmission dans le réseau ODN est de 20 km. L’OLT a
deux directions de circulation : en amont (obtention des différents types de débit de
données et de la voix des utilisateurs) et en aval (réception du débit de données, de la
voix et de la vidéo du réseau métropolitain ou d’un réseau à longue distance, et de
l’envoyer à tous les modules de l’ONT du réseau ODN).
Unité de Réseau Optique (ONU)
L’ONU convertit les signaux optiques transmis par fibre en signaux électriques. Ces
signaux électriques sont ensuite envoyés à des abonnés individuels. En général, il existe
une distance ou un autre réseau d’accès entre l’ONU et les emplacements des
utilisateurs finaux. En outre, l’ONU peut envoyer, agréger et classer différents types de
données provenant des clients et les envoyer en amont à l’OLT. Le classement est le
processus qui optimise et réorganise le flux de données afin de le rendre plus efficace.
L’OLT supporte la répartition de la largeur de bande qui permet une transmission en
douceur de données circulées à l’OLT, qui arrive généralement en rafale à partir des
clients. L’OLT peut être connectée par différentes méthodes et types de câble, comme
un câble en cuivre à paire torsadée, un câble coaxial, une fibre optique ou un Wi-Fi.

Terminal de Réseau Optique (ONT)


En fait, l’ONT est le même que l’ONU en substance. L’ONT est un terme de l’UIT-T,
tandis que l’ONU est un terme de l’IEEE. Tous les deux se réfèrent au terminal des
utilisateurs dans le système GEPON. Mais dans la pratique, il existe une petite
différence entre l’ONT et l’ONU en fonction de leur emplacement. L’ONT est
généralement dans les emplacements des utilisateurs.

Réseau de Distribution Optique (ODN)


L’ODN fournit le support de transmission optique pour la connexion physique des ONUs
aux OLTs. Sa portée est de 20 km ou plus. Dans le réseau ODN, un câble à fibre
optique, des connecteurs de fibre optique, des splitter à optique passif et des
composants auxiliaires collaborent les uns avec les autres. L’ODN comprend
spécifiquement cinq segments : la fibre d’alimentation, le point de distribution optique, la
fibre de distribution, le point d’accès optique et la fibre optique. La fibre d’alimentation
commence à partir du cadre de distribution optique (ODF) dans la salle de
télécommunication du bureau central (CO) et se termine au point de distribution optique
pour une couverture à longue distance. La fibre de distribution du point de distribution
optique au point d’accès optique de distribution à fibres optiques pour les zones
adjacentes. La fibre optique connecte le point d’accès optique à des terminaux (ONTs),
permettant ainsi une transmission de la fibre optique dans les maisons des utilisateurs.
De plus, l’ODN est le chemin essentiel pour la transmission de données PON et sa
qualité affecte directement les performances, la fiabilité et l’évolutivité du système PON.

Conclusion
Il existe différents types d'OLT, ONU, ONT, ODN pour le système GEPON, qui sont le
terminal de PON de nouvelle génération et principalement appliqués par les opérateurs
de télécommunications dans le projet FTTH. Tous ces terminaux sont fournis en
FS.COM et ont les caractéristiques d’une haute intégration, d’une adaptation flexible,
d’une fiabilité et d’une capacité de QOS, d’une gestion Web ainsi qu’une capacité
d’extension flexible. Pour plus d’informations, veuillez contactez-nous via sales@fs.com.
Mots-clé : réseau pon, ftth pon, architecture pon, olt fibre

Vous aimerez peut-être aussi