Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre 3 : Le Bilan

1. Généralités

Le bilan est, pour une entreprise, l’état à une date donnée de ses éléments actifs, de ses
éléments passifs et de ses capitaux propres. Il fait partie des comptes annuels.

Le bilan s’établit à partir des soldes des comptes de bilan de la balance d’inventaire :

classe 1 : comptes de capitaux


classe 2 : comptes d’immobilisations
classe 3 : comptes de stocks et en-cours
classe 4 :comptes de tiers
classe 5 : comptes financiers

On retrouvera ainsi :

Les comptes à solde débiteur :

- »constituent l’actif du bilan, sans les comptes


Report à nouveau(119), Résultat de l’exercice -
perte (129) et Compte de l’exploitant (108) qui se placent
au passif en déduction des capitaux propres.

Les comptes à solde créditeur :

- » constituent le passif du bilan, sauf les comptes


d’amortissements (28) et de dépréciation (29,39,49 et 59)
qui se placent à l’actif en déduction des comptes concernés

Il peut se présenter selon trois systèmes :

Système de base - » Système de droit commun – Entreprise moyenne ou grande taille
Système abrégé - » Système conforme aux dispositions minimales
Système développé - »Système facultatif – Entreprise de grande taille, permet plus de détail

2. LA STRUCTURE GLOBAL DU BILAN

Le bilan est structure en rubriques et en postes. Les éléments qui y figurent sont classés à
l’actif et au passif selon leur destination et leur provenance.

D’un point de vue financier, le bilan décrit à une date donnée la situation financière de
l’entreprise ; il est composé :

Des ressources ou des moyens de financement de l’entreprise


Ils constituent l’origine des fonds
Des emplois ou des besoins de financement de l’entreprise
Ils représentent l’utilisation des fonds
Ainsi, à tout besoin de financement correspond un moyen de financement.

On distingue essentiellement à l’actif, les emplois dont dispose l’entreprise à un moment


donné :

L’actif immobilisé - » Il regroupe les biens et les créances destinés à être utilisés ou à rester
de façon durable dans l’entreprise. Il est composé d’immobilisations incorporelles,
corporelles et financières.

L’actif circulant - » Il regroupe les biens et les créances liées au cycle d’exploitation et qui
n’ont pas vocation à être maintenus durablement dans l’entreprise. Il comprend
essentiellement : les stocks, les créances, les valeurs mobilières de placement, les liquidités.

Le passif comprend les ressources de financement de l’entreprise. Il se compose


principalement des rubriques suivantes :

Les capitaux propres - » Il regroupe les moyens de financement mis à la disposition de
l’entreprise de façon permanente comprenant : le capital, les réserves (obligation légale qui
dit de mettre de côté 10 % du capital social), le résultat de l’exercice, les subventions
d’investissement, les provisions réglementées.

Les provisions - » Elles comprennent les provisions pour risques et charges qui constituent
un passif dont l’échéance et le montant ne sont pas fixés de façon précise.

Les dettes - » Elles représentent le financement externe de l’entreprise ou encore les
ressources remboursables. On distingue : les dettes financières, les dettes d’exploitation et
les dettes diverses.

BILAN

Actif : EMPLOIS Passif : RESSOURCES


Immobilisations Capitaux Propres
Stocks Provisions
Créances Dettes

PASSIF = OBLIGATIONS
CLASSES ACTIF = DROITS Dettes envers Dettes envers les
les tiers propriétaires

1. Capitaux Propres Provisions pour Capital


risques et Réserves
charges Report à nouveau
Résultat de l’exercice
1. Dettes Financières Emprunts - »
Montant crédit
associés
et
dettes assimilés
- »CCA
2. Immobilisations Incorporelles, Corporelles et
Financières
3. Stocks Matières premières, Autres
approvisionnement, En
cours, Produits,
Marchandises
4. Comptes de tiers Clients, Charges à répartir, Personnel,
Charges constatées d’avance Organismes
sociaux, État,
Produits
constatés
d’avance,
Fournisseurs
5. Comptes financiers VMP, Avoirs en banque, Concours
Espèce en caisse bancaire
+ courant
-

Ce qu’il faut retenir

La comptabilité générale a pour objet de suivre la création de la richesse économique


(compte de résultat) et l’évolution du patrimoine financier (bilan) d’une entreprise.

Elle fournit plusieurs documents :

Le bilan, qui détaille les biens (actifs) de l’entreprise et ses dettes (passif) à la fin d’un
exercice.

Le compte de résultat, qui précise les produits (origine de la création de richesse) et les
charges (cause de la consommation de richesse) au cours d’un exercice.
Précisions :

Le compte de résultat est entièrement H.T : La TVA n’est pas une charge pour l’entreprise,
qui ne fait que restituer au Trésor Public la différence entre la TVA qu’elle a collectée de ses
clients et celle qu’elle a payée à ses fournisseurs.

Le résultat n’est pas la trésorerie de l’entreprise ! Ce n’est pas non plus son capital ou son
chiffre d’affaires !

Vous aimerez peut-être aussi