Vous êtes sur la page 1sur 19

FILMOGRAPHIE

LE FILM NOIR AMERICAIN

(1940-1960)
LE FILM NOIR AMERICAIN

Rétrospective de 95 films américains en noir et blanc,


réalisés entre 1941 et 1958, issus du roman noir américain
(Hammett, Irish, Chandler, Goodis, Cain…) et reposant sur une
dramaturgie du clair-obscur. Femme fatale, détective privé,
looser, mort violente et destin tragique sont au rendez-vous.
FILMOGRAPHIE

George Cukor
Hantise (1944)
Les lumières vacillent, des bruits de pas résonnent, la jeune
Paula craint de perdre la tête... Une réussite où le drame
devient un spectacle fascinant dans lequel les acteurs sont
parfaits...

Michael Curtiz
Le roman de Mildred Pierce (1945)
Adapté de « Mildred Pierce » de
James Mallahan Cain (RP CAI M)
Mildred Pierce est interrogée par
la police après la mort de son
second mari... L'amour, l'ambition
et la mort, le portrait d'une femme
qui veut réussir... Beau film de
l'âge d'or hollywoodien...

Jules Dassin

Les bas-fonds de Frisco (1949)


Un ancien G.I. prolétarien, fils d'immigrants grecs, s'oppose
à un capitaliste corrompu essayant de contrôler tout un marché
de fruits et légumes à San Francisco...

La cité sans voiles (1949)


Deux policiers mènent une enquête à New York sur le meurtre
mystérieux d'une jeune femme... A la recherche de bijoux liés
au meurtre, ils vont traquer les proches de la victime...

Les démons de la liberté (1947)


Un grand classique sur le monde ténébreux des pénitenciers
dirigés par des gardiens tyranniques...

Les forbans de la nuit (1950)


Adapté du roman éponyme de Gerald Kersh (RP KER F)
L'ambitieux Fabian investit le milieu de la boxe avant de
finir dans la Tamise. Un sommet du film noir à ne pas rater,
pour Richard Widmarck et pour le Londres des bas-fonds...
Delmer Daves
Les passagers de la nuit (1947)
Adapté du roman éponyme de David Goodis (épuisé)
Un homme, condamné à mort, s'évade de prison et doit effectuer
une opération de chirurgie qui lui modifie le visage... Un des
grands "films noirs" !

André De Toth
Chasse au gang (1954)
Deux gangsters obligent leur ancien compagnon de cellule à
participer à un hold-up... C'est sans compter sur le sergent
Sims, qui suit leurs traces... Un modèle du film noir, un
superbe personnage de flic...

Edward Dmytryk

Adieu ma jolie (1943)


Adapté de « Adieu ma jolie » de Raymond Chandler (RP CHA A)
Un film noir, à l'intrigue embrouillée à la Chandler, avec une
mise en scène efficace... Même si Dick Powell est moins
fascinant que Mitchum ou Bogart, on se laisse prendre au
jeu...

Feux croisés (1947)


Le capitaine Finlay enquête sur l'assassinat d'un jeune G.I
démobilisé... Un film à thèse qui dénonce avec finesse et
intelligence le racisme et l'intolérance...

Richard Fleischer

Assassin sans visage (1949)


Un policier obsessionnel et une journaliste non moins obstinée
traquent un tueur en série surnommé "Le juge", qui opère par
temps de pluie... Inspiré et inventif !...

L’énigme du Chicago express (1952)


La veuve d'un gangster se rend au tribunal pour témoigner.
L'un des policiers qui l'accompagnent dans le train de nuit
est assassiné. Angoisse et suspense sont au rendez-vous...
Norman Foster
Voyage au pays de la peur (1943)
Un ingénieur américain échappe à un attentat à Istanbul et
s'embarque sur un paquebot... Tourné avec l'équipe de "Citizen
Kane", un film qui annonce « Le troisième homme »...

Samuel Fuller

La maison de bambou (1955)


A Tokyo, Eddie Spanier infiltre une association criminelle
regroupant d'anciens G.I. Un polar vertigineux dans la pure
tradition des films de yakuzas...

Le port de la drogue (1953)


Une jeune femme, transportant à son insu un microfilm secret,
se le fait subtiliser par un pickpocket...

Tay Garnett
Le facteur sonne toujours deux fois
(1946)
Adapté du roman éponyme de James
Mallahan Cain (RP CAI F)
La troisième adaptation du célèbre
roman de James Cain. L'apparition
de Lana Turner en costume de bain
blanc fit sensation à l'époque...

Edmund Goulding
Le charlatan (1947)
Un forain monte un numéro de voyance truqué qui est dénoncé en
public par son épouse. Film insolite avec Tyron Power à
contre-courant de ses rôles habituels, superbe mise en
scène...
Henry Hathaway

Appelez Nord 777 (1948)


Un journaliste cherche les preuves de l'innocence d'un homme
condamné à 99 ans de prison. Un film noir dans lequel
l'intérêt documentaire l'emporte sur l'atmosphère...

L’impasse tragique (1946)


Un détective privé accusé, à tort, de meurtre, échappe de peu
à plusieurs tentatives d'assassinat... Personnage aliéné,
angoisse existentielle, obsession du passé : les ingrédients
d'un bon film noir...

Le Carrefour de la mort (1947)


Incarcéré pour vol, un homme dénonce ses complices pour
retrouver sa famille avant d'être poursuivi par un tueur…
Grand film noir et Richard Widmark dans un de ses meilleurs
rôles...

La maison de la 92e rue (1945)


Bill Dietrich, étudiant allemand, est un agent double au
service du FBI, mais aussi du service d'espionnage nazi.
Tourné en décor naturel, un film réaliste qui a été longtemps
promu par le FBI...

Niagara (1953)
Un couple marié, au bord de la rupture, se donne une dernière
chance... L'un des grands rôles de Marylin Monroe...

Howard Hawks
Le grand sommeil (1946)
Adapté du roman éponyme de
Raymond Chandler (RP CHA G)
L'un des plus parfaits films
noirs hollywoodiens et un couple
mythique, Bogart/Bacall... Un
classique du genre...

Stuart Heisler
La clé de verre (1942)
Adapté du roman éponyme de Dashiell Hammett (RP HAM C)
L'aide dévoué d'un politicien corrompu est accusé de meurtre.
Gangsters, police et blonde mystérieuse...Le couple légendaire
du film noir, parfait dans cette belle adaptation du roman de
D.Hammett...
Alfred Hitchcock

Le crime était presque parfait


(1955)
L'innocent était coupable, le
coupable innocent. Mais, au
fait, est-il vraiment innocent
? L'illustration magistrale du
grain de sable déréglant la
machine...

Les enchaînés (1946)


A la fois drame psychologique et film d'espionnage, c'est
aussi une sublime histoire d'amour où l'on trouve la séquence
de ce baiser inoubliable...

Le faux coupable (1956)


Le poids implacable du destin frappe un innocent, victime de
sa ressemblance avec un gangster. Enfer et rédemption, un
Hitchcock inhabituel...

Fenêtre sur cour (1954)


Adapté du roman éponyme
de William Irish (RP IRI F)
La contagion du voyeurisme et, a
contrario, la solitude des êtres.
Un policier palpitant, un suspense
parfait et Grace Kelly au sommet de
sa beauté...

Le grand alibi (1950)


Pour prouver l'innocence d'un ami, une femme se fait embaucher
chez une actrice. Tourné en Angleterre, Hitchcock innove avec
le célèbre « retour en arrière »...

L’inconnu du Nord-Express (1951)


Adapté du roman éponyme de Patricia Highsmith (RP HIG I)
Un sommet dans l'œuvre de Hitchcock, un de ses films les plus
troubles et les plus inquiétants, ce qui n'empêche pas de
relire le livre...
La maison du docteur Edwardes (1945)
Drame psychanalytico-criminel et vibrant plaidoyer de la
psychanalyse, parsemé de symboles en tout genre... A noter les
décors de Salvador Dali dans la scène du rêve...

L’ombre d’un doute (1942)


Un homme revient dans une petite ville de province, il
retrouve sa nièce qui porte le même prénom que lui. A la fois
film à suspense, chronique de mœurs et réflexion sur le mal...

Rebecca (1940)
"Un conte de fées policier moderne inquiétant"... La
combinaison géniale du roman gothique anglais et des moyens
d'Hollywood. Le premier film d'Hitchcock à Hollywood...

Soupçons (1941)
Une jeune femme, provinciale et riche, épouse un homme oisif,
charmeur et dépensier, qui lui avoue rapidement être sans le
sou. Elle le soupçonne bientôt de vouloir la tuer...

Sueurs froides (1958)


Un suspense très psychologique, complexe, subtil, diabolique,
le film culte des Hitchcockiens. Premier volet d'une trilogie
qui a pour suite « La mort aux Trousses » et « Psychose ».

John Huston

Le faucon maltais (1941)


Adapté de « Le faucon de Malte »
de Dashiell Hammett (RP HAM F)
Une intrigue tortueuse, sordide,
exotique et érotique. Les débuts
de John Huston, un très grand
classique du film noir...

Key Largo (1948)


Un film de gangsters et une parabole sur la liberté et la
violence… Et le dernier des cinq films joués par Humphrey
Bogart et Lauren Bacall...

Plus fort que le diable (1953)


Quatre étranges personnages, d'origines diverses et ayant un
but commun, embarqués dans une parodie de film noir... Une
superbe interprétation, un curieux résultat !
Quand la ville dort (1950)
Adapté du roman éponyme de William Riley Burnett (RP BUR Q)
Un chef-d'œuvre du film noir... Un véritable suspense nocturne
magistralement mis en scène... Les personnages, parfaitement
typés, sont servis par des acteurs admirables...

Elia Kazan
Panique dans la rue (1950)
La Nouvelle-Orléans, un agent des services sanitaires a 48
heures pour localiser des tueurs porteurs du virus de la
peste. Excellent polar doublé de préoccupations sociales...

William Keighley
La dernière rafale (1948)
L'agent du FBI Gene Cordell débarque dans le quartier Skid Row
et tente d'infiltrer la pègre... Un polar réaliste, un
scénario jugé violent à l'époque...

Stanley Kubrick

L’ultime razzia (1956)


Splendide film noir où tous les
éléments constitutifs du genre sont
en place : hold-up, flic véreux,
femme fatale, mari trompé et le
destin qui veille, implacable...

Le baiser du tueur (1955)


Un boxeur porte secours à une jeune
femme et en tombe amoureux
Tourné en décor naturel et avec un
petit budget, un premier film où l'on
reconnait déjà les fulgurances de
Kubrick...
Fritz Lang

La femme au gardénia (1953)


Une jeune femme pense être coupable d'un meurtre, un
journaliste tente de la rencontrer. Une galerie de personnages
névrosés évolue dans ce film noir qui porte la griffe de
Lang...

Espions sur la Tamise (1945)


A peine sorti d'un asile psychiatrique, Neale se retrouve par
hasard en possession de microfilms destinés à des espions
nazis. Superbe film où l'atmosphère sombre chère à Lang
atteint son paroxysme...

House by the river (1950)


Dans une maison près d'un fleuve, un écrivain raté tente de
violer sa servante et la tue, en l'absence de sa femme. Flux
et reflux, ombre et lumière, conscience et inconscience, une
œuvre envoûtante...

Règlement de comptes (1953)


Un film sur le gangstérisme et la corruption politique, où
Fritz Lang nous montre le moment où le flic incorruptible cède
à ses impulsions vindicatives au détriment de la loi...

La rue rouge (1945)


Un trio infernal entraîné vers le crime : un peintre amateur
est aux prises avec une femme frivole et son amant
manipulateur. Remake de « La chienne » (1931), de Jean
Renoir...

Le secret derrière la porte (1948)


Un huis clos angoissant, imprégné de références
psychanalytiques. Voix off, musique et décors créent une
atmosphère d'étrangeté et de cauchemar. Un film en tout point
fascinant...

Charles Laughton
La nuit du chasseur (1955)
Adapté du roman éponyme de Davis Grubb (RP GRU N)
L'innocence persécutée par le Mal, une sorte de conte moral et
fantastique proche du cauchemar... Un film unique, intemporel,
un chef-d'œuvre...
Joseph Losey
The big night (1951)
Une nuit, un adolescent de seize ans
traque, à travers la ville, un
journaliste sportif qui a battu son
père lors d'un règlement de compte...
Un grand film qui dépeint une jeunesse
fragile et tourmentée...

Ida Lupino
Le voyage de la peur (1953)
Un tueur psychopathe contraint deux automobilistes à l'emmener
à la frontière mexicaine. Sa particularité : il garde, même en
dormant, un œil ouvert. Excellent polar, l'un des meilleurs
d'Ida Lupino...

Robert Mackendrick
Le grand chantage (1957)
Une plongée grinçante dans le monde
de la presse à scandale de Broadway…
Une interprétation impeccable, des
dialogues incisifs, une photo
magnifique. Un grand film noir...

Joseph L. Mankiewicz
Quelque part dans la nuit (1946)
Un film noir sur le thème du personnage amnésique (un blessé
de guerre) qui se découvre un passé criminel... Mankiewicz en
période d'apprentissage, déjà élégant et cruel...

Anthony Mann

La brigade du suicide (1948)


Deux agents du fisc américain sont chargés d'infiltrer un
réseau de faux-monnayeurs qui possèdent une qualité de papier
quasi parfaite. Un très bon film noir, âpre et intense...

Marché de brutes (1948)


Un détenu veut s'évader de prison, un truand fait semblant de
lui prêter assistance, sachant très bien que le secret de
l'évasion est déjà éventé... Un policier dur et violent...
George Marshall
Le dahlia bleu (1946)
Démobilisé, un aviateur retrouve sa femme en compagnie d'un
individu louche, patron d'une boîte de nuit. Le lendemain, on
découvre cette dernière assassinée et il se retrouve
soupçonné...

Rudolph Maté
Mort à l’arrivée (1949)
Un homme apprend qu'il a été empoisonné et qu'il n'a plus que
quelques heures à vivre. Un bon film à suspense servi par une
histoire originale. La quintessence du film noir...

Lewis Milestone
L’emprise du crime (1946)
Un remarquable prototype du film noir avec femme fatale et
procureur veule. Tourné au lendemain de la guerre, ce film
apporte une vision très pessimiste de la société américaine...

Robert Montgomery
La dame du lac (1947)
Adapté du roman éponyme de Raymond Chandler (RP CHA D)
Adrienne Fromsett engage le détective Philippe Marlowe pour
retrouver Crystal, la femme de son patron et amant, l'éditeur
Kingsby, afin de provoquer leur divorce...

Otto Preminger

Crime passionnel (1945)


Soupçonné du meurtre de sa maîtresse, un agent de presse
cynique tente de prouver son innocence en retrouvant le
meurtrier. Un bon film noir malgré un happy end
conventionnel...

Laura (1944)
Adapté du roman éponyme de
Vera Caspary (épuisé)
Lors d'une enquête sur la
disparition d'une femme, un
inspecteur tombe sous le
charme de la disparue. Une
œuvre envoûtante et élégante,
un sommet du film noir...
Mark Dixon détective (1950)
Un très bon film noir où un policier, responsable de la mort
d'un mauvais garçon, se retrouve à mener l'enquête sur le
meurtre qu'il a lui-même commis...

Le mystérieux docteur Korvo (1949)


Excellent film de suspense où une femme souffrant de
kleptomanie est manipulée par un homme douteux qui veut se
servir d'elle comme alibi. José Ferrer brillant en charlatan
maléfique...

Un si doux visage (1952)


Un conducteur d'ambulances tombe sous la coupe d'une belle et
jeune meurtrière. Un film noir, inspiré par un fait divers, et
tourné à la demande de Howard Hughes...

Nicholas Ray

Les amants de la nuit (1948)


Un jeune homme injustement condamné s'évade de prison en
mauvaise compagnie. Premier film de Nicholas Ray, une œuvre
hors du commun, inventive, au noir et blanc somptueux, une
référence...

La maison dans l’ombre (1952)


Un policier, aux méthodes brutales, est mis au vert dans une
région montagneuse. Lors d'une enquête, il rencontre une jeune
aveugle... Un polar psychologique et lyrique...

Traquenard (1958)
Dans le Chicago des années trente, être l'avocat d'un truand
et amoureux d'une chanteuse peut s'avérer dangereux. Un film
noir, baroque, sensuel, aux couleurs somptueuses, où tout est
réussi...

Carol Reed
Le troisième homme (1949)
Vienne, 1947, à l'heure de la guerre froide...
Le style baroque de ce monumental morceau de
bravoure a résisté au temps et laisse en tête
sa petite musique. Une tragédie politique...
Robert Rossen
Body and soul (1947)
Charley sort vainqueur d'un tournoi de boxe amateur, il est
repéré par un agent sans scrupules. Un bon film produit par
John Garfield qui voulait montrer la réalité sociale de son
pays...

Don Siegel
Ca commence à Vera Cruz (1949)
Le lieutenant Holiday, accusé d'avoir volé de l'argent à
l'armée, débarque à Vera Cruz poursuivi par le capitaine
Blake. Un thriller réalisé par un grand de la série B...

Robert Siodmak

Phantom lady (1944)


Adapté de « Lady fantôme » de William Irish (RP IRI R)
La secrétaire d'un homme accusé du meurtre de sa femme
recherche un témoin qui pourrait l'innocenter...
Un sommet du film noir américain, résumé épuré des leçons de
l'expressionnisme allemand...

Criss cross (1949)


Adapté de « Tous des vendus » de Don Tracy (RP TRA T)
Thompson cherche à revoir son ex-femme, désormais la compagne
d'un gangster notoire. Film noir où la fatalité sert de
leitmotiv, scénario dense, mise en scène précise et
interprètes formidables...

La proie (1948)
Le lieutenant Candella suit la trace d'un ami d'enfance
coupable du meurtre d'un policier. Deux vedettes à contre-
emploi et des seconds rôles très marqués dans ce bon film
noir...

Les tueurs (1946)


Un enquêteur d'assurance cherche à en savoir plus sur la vie
d'un escroc assassiné. Au-delà du film policier, une
remarquable étude de caractères... Siodmak au sommet de son
art...
Josef von Sternberg

Macao (1952)
Aventures exotiques pour trois Américains débarquant dans la
capitale du jeu. Connu aussi sous le titre « Le paradis des
mauvais garçons », repris et achevé par Nicholas Ray...

The Shanghaï gesture (1941)


Un monde de mystère, d'exotisme et d'irrémédiable
corruption... Un univers baroque à l'érotisme glacé, ou la
perversion vue par Sternberg...

Ted Tetzlaff
Une incroyable histoire (1949)
Tommy Woodry, âgé de 9 ans, raconte sans cesse des histoires,
si bien que le jour où il assiste à un meurtre et qu'il veut
le raconter, personne ne le croit. Mais le meurtrier l'a vu !

Jacques Tourneur

Angoisse (1944)
Une femme est soupçonnée du meurtre de son mari, disparu dans
des circonstances mystérieuses. Une atmosphère criminelle
inquiétante et une Heddy Lamarr très belle...

La griffe du passé (1947)


Un pompiste est rattrapé par son passé. Ancien détective
privé, il avait été mêlé à une histoire d'argent impliquant la
fiancée d'un joueur professionnel... Un classique du film
noir...

Frank Tuttle
Tueur à gages (1942)
Un tueur professionnel au sang-froid impressionnant se fait
doubler par son client. Une grande réussite du film noir, qui
lança Alan Ladd, tueur à la beauté froide, surtout amoureux
des chats...
Edgar G. Ulmer
Détour (1945)
Un artiste sans le sou est pris dans un engrenage
fatal.Considéré comme le polar idéal, une implacable
initiation au cauchemar, un style proprement
expressionniste...

Charles Vidor
Gilda (1946)
Une femme, deux hommes... Jalousie, revanche, le
plus grand rôle de Rita Hayworth, sensuelle,
désirable, violente, émouvante. Un chef-d'œuvre
du film noir des années 40...

Raoul Walsh

L’enfer est à lui (1949)


Un psychopathe, poussé par une mère démoniaque qu'il idolâtre,
est trahi par ses proches. Tout le génie de Walsh et une fin
apocalyptique...

La grande évasion (1941)


Suite à un hold-up raté, un gangster sur le retour fuit la
police en compagnie de la femme qui l'a recueilli. Film d'un
sombre romantisme et d'une grande vérité psychologique...

Orson Welles

Le criminel (1946)
Un criminel nazi réfugié dans une petite ville de la Nouvelle-
Angleterre... Quelques scènes magnifiques dans ce film
qu'Orson Welles considérait comme son plus mauvais...

Monsieur Arkadin (1955)


Un aventurier enquête sur le passé d'un amnésique victime de
chantage. Film baroque et superbe galerie de personnages
équivoques et promis à une mort certaine...

La soif du mal (1958)


Adapté du roman éponyme de Whit Masterson (RP POL 3)
L'affrontement de deux policiers aux méthodes opposées dans
l'atmosphère déliquescente de la frontière américano-
mexicaine...
Alfred Werker
Il marchait la nuit (1949)
Davis Morgan, un cambrioleur réputé, se trouve dans
l'obligation de tuer un officier de police. Pour les
autorités, une chasse à l'homme commence pour le retrouver...

Billy Wilder
Assurance sur la mort (1944)
Adapté du roman éponyme de James Mallahan Cain (RP CAI A)
Tous les ingrédients du film noir sont réunis dans ce chef-
d'œuvre qui a inauguré la technique du récit en flash-back et
ouvert la voie du film criminel psychologique...

Boulevard du crépuscule (1950)


Un flash-back de deux heures dont le narrateur est un cadavre
! Un film envoûtant, de la première à la dernière séquence. Un
chef-d'œuvre dont l'insolence reste inégalée...

Robert Wise

Le coup de l’escalier (1959)


Adapté du roman éponyme de Peter William McGivern (épuisé)
Un vieux flic corrompu, un chanteur noir endetté et un vétéran
du Vietnam s'associent pour braquer une banque. La haine et le
racisme vont s'en mêler. Le beau chant du cygne du film noir...

La maison sur la colline (1951)


Libérée d'un camp de concentration, Victoria emprunte le nom
d'une amie décédée… Lorsque le compagnon de cette dernière est
retrouvé mort empoisonné, elle va devoir prouver son
innocence...
Né pour tuer (1947)
La route d'une jeune femme croise celle d'un tueur. Bien
qu'attirée par lui, elle épouse un riche industriel. Le tueur
épouse la sœur de la jeune femme pour se rapprocher d'elle...

Nous avons gagné ce soir (1949)


Un boxeur en fin de carrière refuse de se coucher comme prévu
lors d'un combat arrangé. Un très beau film sur la boxe, un
montage très serré, et des idées magnifiques...

William Wyler
Histoire de détective (1951)
Approche quasi documentaire du quotidien d’un inspecteur de
police qui refuse tout compromis... Cadrages serrés, rythme
soutenu, une belle réussite...
BIBLIOGRAPHIE

Le film noir américain / François Guérif (1979)


MA1 791.435 GUE

Panorama du film noir américain / Roger Borde et Etienne


Chaumeton (1988)
MA2 791.435 BOR

Le film noir : l’âge d’or du film criminel américain / Patrick


Brion (1991)
MA2 791.435 BRI

Le film noir / Noël Simsolo (2005)


MA2 791.435 SIM

Le film noir américain / BIFI (2005)


MA2 791.435 FIL

Le film noir / Gabriele Lucci (2007)


MA2 791.435 LUC

L’héritage du film noir / Patrick Brion (2008)


MA2 791.435 BRI

Amis américains / Bertrand Tavernier (2008)


RE2 791.4302 TAV

SITES INTERNET

cinéma.film-noir.bifi.fr
film.noir.free.fr