Vous êtes sur la page 1sur 158

Mémoire de Projet de Fin d’Études

Présenté en vue de l’obtention du titre


D’Ingénieur d’État
Spécialité : Génie Mécanique

OUAFFAQ Mohammed

Titre :

Conception et dimensionnement des structures


métalliques
Structure en deux variantes & Structure avec
pont roulant


Société d’Accueil : HZ GROUP

Soutenu le : 03/07/2017 devant le jury composé de :

 Pr.TAHIR : Professeur à l’ENSAM de Casablanca Président


 Mr.BENNIS : Responsable à la société Parrain de stage
 Pr.EL HAOUZI : Professeur à l’ENSAM de Casablanca Examinateur
 Pr.KISSI : Professeur à l’ENSAM de Casablanca Encadrant
Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

DEDICACE

Je dédie ce travail
A
Tous ceux qui me sont chers, ceux qui ont sacrifié leurs vies pour moi,
Mes chers parents
Qui m’ont soutenu tout au long des années de formation
Toute ma famille
Tous mes amis
Aussi à mes amis les plus proches dont l’amour et l’amitié me sont
chers.

Mohammed

OUAFFAQ Mohammed Page 2


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Remerciement

Je remerie avant tout le Bon Dieu le tout puissant de m’avoir donné la foi,
la volonté et le courage pour mener à bien ce modeste travail.

Au terme de ce travail, nous tenons à remercier vivement Mr Benaissa


KISSI mon encadrant académique pour son aide, ces conseils rigoureux et ces
efforts précieux tout le long de ce projet.

Nous exprimons notre profonde gratitude à Mr Hamza AHMAMOU et


Mr Hamza BENNIS nos encadrants industriels, pour leurs encadrements et
encouragements qui nous ont permis de mener ce travail, et nous les remercions
pour leurs accueil et soutient au sein du bureau durant la période de stage.

Nos hommages et nos remerciements les plus distingués pour notre


professeur Mr Ahmed EL HAOUZI pour son aide précieuse, sa patience et sa
disponibilité.

Nos remerciements vont également au corps professoral du département


génie mécanique pour les efforts déployés le long de notre cursus estudiantin au
sein de l'école nationale supérieur d'art et métier de Casablanca.

Finalement nous tenons à exprimer toute notre reconnaissance, nos vifs et


sincères remerciements aux membres du jury qui ont accepté d'évaluer ce travail
en espèrent qu'ils y trouvent leurs attentes.

OUAFFAQ Mohammed Page 3


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Résumé

Ce projet intitulé « Conception et dimensionnement des structures métalliques :


Structure en deux variantes et structure avec pont roulant» a été réalisé au sein du
bureau d'étude HZ GROUP.
Il s’insère dans le cadre du Projet de Fin d’Etudes en vue d’obtenir le Diplôme
d’Ingénieur d'état en Génie Mécanique à l’Ecole Nationale Supérieur d'Art et Métiers de
Casablanca. L’objectif de ce projet est de dimensionner une structure métallique en deux
variante et une autre portante un pont roulant
A travers ce rapport, nous présentons, l’évaluation des charges statiques et le
dimensionnement des deux structures en utilisant la norme CM66 et l’EUROCODE 3.
Finalement les deux resultats trouvés ont été comparés dans le but d’economiser le
choix des profilés.
Mot Clés : Construction, Acier, Structure métallique, Treillis, Pont roulant,
Conception, Dimensionnement, Assemblage, EUROCODE 3, CM66.

OUAFFAQ Mohammed Page 4


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Abstract

The project entitled "Design and dimensioning of metal structures: structure in


two variants and structure with crane" was realized in HZ GROUP.
It fits into the framework of End of Studies Project to obtain The Diploma of State
Engineer in Mechanical Engineering in national higher school of arts and jobs. The objective
of this project is to design and dimensioning a metallic structure in two variants and one
bearing a rolling bridge.
Through this report, we present the evaluation of loads and the design of both
structures with the utilisation of two variants.
Finalement les deux resultats trouvés ont été comparés dans le but d’economiser le
choix des profilés.
Finally, the all the results were compared in order to choice the relevance profiles that
we will use in our structure.
Key words: Construction, Steel, Metal structure, Mesh, Overhead, Crane, Design,
Sizing, Assembly, EUROCODE3, CM66.

OUAFFAQ Mohammed Page 5


‫‪Projet de fin d'études‬‬ ‫‪ENSAM Casablanca‬‬

‫ملخص‬

‫أجري هذا المشروع بمكتب الدراسات ‪ HZ GROUP‬و يتعلق بتصميم و دراسة منشٱت معدنية ‪ :‬منشٱة بنوعين‬
‫وأخرى مع رافعة‪.‬‬
‫ويدخل هذا المشروع في إطار نهاية الدراسة للحصول على شهادة مهندس دولة في الهندسة الميكانيكية بالمدرسة‬
‫الوطنية العليا للفنون و المهن بالدارالبيضاء‪.‬الهدف من هذا المشروع هوتصميم و دراسة المنشٱت المعدنية‪ :‬منشٱة معدنية‬
‫بنوعين وأخرى مع رافعة‪.‬‬
‫ومن خالل هذا التقرير‪،‬سنقدم‪،‬تقييم ثابت للتحمالت و دراسة المنشٱة باستعمال المعيارين ‪CM66‬‬
‫و‪.L’EUROCODE3‬‬
‫وأخيرا سيتم مقارنة النتائج المحصل عليها بهدف الخروج بأقل كلفة مناسبة للمشروع‪.‬‬
‫كلمات المفاتيح ‪:‬إنشاء‪ ،‬حديد‪ ,‬هيكل معدني‪ ،‬شبكة‪ ،‬رافعة‪ ،‬تصميم‪ ،‬دراسة‪ ،‬الهيكل‪EUROCODE3, .‬‬
‫‪.CM66‬‬

‫‪OUAFFAQ Mohammed‬‬ ‫‪Page 6‬‬


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Nomenclature

G : Charges permanentes
P : Surcharge d’entretien
Vn : Surcharge climatique du vent
Fe : Force d’entrainement
qy : Charge appliquée dans le plan perpendiculaire a l’âme
qz : Charge appliquée dans le plan de l’âme
My,sd : Moment fléchissant autour de l’axe xx causé par la charge
Mz,sd : Moment fléchissant autour de l’axe yy causé par la charge
E : Module d’élasticité longitudinale
fy : Contrainte limite d’élasticité du matériau
A : Aire de la section transversale
Iy : Moment d’inertie de flexion suivant l'axe yy
Iz : Moment d’inertie de flexion suivant l'axe zz
Wel : Module de résistance élastique de la section
Wpl : Module de résistance élastique de la section
P : Poids Propre
iy : Rayon de giration suivant l'axe yy
iz : Rayon de giration suivant l'axe zz
: Elancement limite
: Flèche suivant yy
: Flèche suivant zz
: Flèche admissible
: Flèche limite
: Coefficient de réduction de flambement
: Effort maximal de compression
: Longueur de flambement
: Réaction du galet vertical de roulement

OUAFFAQ Mohammed Page 7


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Listes des figures


Figure 1 : Vue architecturale 3D du bâtiment sur AUTOCAD ________________________ 17
Figure 2 : Vue architecturale 2D du bâtiment sur AUTOCAD ________________________ 17
Figure 3 : Vue en 3D de la première variante _____________________________________ 18
Figure 4 : Vue en 3D de la deuxième variante ____________________________________ 18
Figure 5 : Modification de la pression dynamique _________________________________ 24
Figure 6 : Coefficient de réduction des pressions dynamique_________________________ 24
Figure 7 : Vue 3D de la structure ______________________________________________ 25
Figure 8 : Détermination des coefficients de pressions ______________________________ 25
Figure 9 : Exposition des surfaces au vent _______________________________________ 26
figure 10 : Coefficient du vent quand le vent est normal au AB ______________________ 26
figure 11 : Coefficient du vent quand le vent est normal au BC _______________________ 27
Figure 12 : Détermination des coefficients de pressions_____________________________ 27
Figure 13 : Coefficient de pression (vent parallèle à la génératrice)____________________ 28
Figure 14 : Coefficient de pression (vent perpendiculaire à la génératrice) ______________ 28
Figure 15 : Modélisation d'une panne sur un plan incliné____________________________ 33
Figure 16 : Répartition des efforts dus aux liernes._________________________________ 42
Figure 17 : Modélisation d’une échantignole sur une traverse inclinée _________________ 43
Figure 18 : Cheminement des charges dû au vent sur poteau pignon. __________________ 55
Figure 19 : Vue en plan du contreventement de toiture _____________________________ 55
Figure 20 : Vue en plan de la palée de stabilité ___________________________________ 56
Figure 21 : Moment fléchissant à ELU selon EUROCODE3 _________________________ 66
Figure 22 : Effort normal à ELU selon EUROCODE3 ______________________________ 66
Figure 23 : Effort tranchant à ELU selon EUROCODE3 ____________________________ 66
Figure 24 : Moment fléchissant à ELU selon CM66 _______________________________ 75
Figure 25 : Effort normal à ELU selon CM66 ____________________________________ 76
Figure 26 : Effort tranchant à ELU selon CM66 ___________________________________ 76
Figure 27 : La présentation de la ferme en treilllis CM66 ___________________________ 79
Figure 28 : Disposition des boulons adoptée pour l’assemblage traverse-traverse_________ 90
Figure 29 : Disposition des boulons adoptée pour l’assemblage poteau-traverse__________ 93
Figure 30 : Paramètres de la platine ____________________________________________ 96
Figure 31 : Disposition d’ancrages adoptée pour l’assemblage pied de poteau ___________ 98
Figure 32 : Vue 3D de l’assemblage traverse-traverse adopté ________________________ 98
Figure 33 : Vue 3D de l’assemblage poteau-traverse-adopté _________________________ 98
Figure 34 : Vue 3D de l’assemblage pied de poteau-adopté __________________________ 99

OUAFFAQ Mohammed Page 8


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 35 : La conception adoptée pour l'assemblages des éléments de la ferme _________ 99


Figure 36 : Vue 3D de la structure de la deuxième variante __________________________ 99
Figure 37 : Vue 3D du poids propre de la structure _______________________________ 106
Figure 38 : Vue 3D du poids de la couverture ___________________________________ 106
Figure 39 : Vue 3D de la charge de la poussière __________________________________ 107
Figure 40 : Vue 3D de la charge d'entretien _____________________________________ 107
Figure 41 : Déplacement maximal dans la structure de la première variante ____________ 107
Figure 42 : La contrainte maximale dans la structure de la première variante ___________ 108
Figure 43 : Déplacement maximal dans la structure de la deuxième variante ___________ 109
Figure 44 : La contrainte maximale dans la structure de la deuxième variante __________ 119
Figure 45 : Vue 3D de la structure portante un pont roulant _________________________ 116
Figure 46 : Le poids propre de la structure ______________________________________ 117
Figure 47 : La charge roulante _______________________________________________ 117
Figure 48 : Pont roulant mono-poutre __________________________________________ 118
Figure 49 : Vérification de la contrainte maximale dans la structure __________________ 126
Figure 50 : Vérification de la flèche à L'ELS ____________________________________ 126
Figure 51 : Vue 3D de l'assemblage poteau-console adopté _________________________ 127
Figure 52 : Vue 3D de l'assemblage pied de poteau adopté _________________________ 127

OUAFFAQ Mohammed Page 9


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Liste des tableaux


Tableau 1 : Caractéristique des matériaux utilisés _________________________________ 22
Tableau 2 : Coefficients des pondérations _______________________________________ 23
Tableau 3 : Données du projet_________________________________________________ 23
Tableau 4 : La pression dynamique de base ______________________________________ 23
Tableau 5 : Vitesse du vent ___________________________________________________ 24
Tableau 6 : Coefficient de réduction des pressions pour chaque élément de la structure ____ 25
Tableau 7 : Récapitulatif des coefficients pour la construction fermée _________________ 28
Tableau 8 : Récapitulatif des coefficients pour la construction ouverte _________________ 29
Tableau 9 : Valeurs défavorables des coefficients de construction fermée ______________ 29
Tableau 10 : Valeurs défavorables des coefficients de construction ouverte _____________ 29
Tableau 11 : Valeurs de la pression dynamique du vent pour chaque élément____________ 30
Tableau 12 : Coefficient d'accélération de chaque zone _____________________________ 30
Tableau 13 : Estimation des profilés ____________________________________________ 30
Tableau 14 : Récapitulatif des sollicitations appliquées sur la panne ___________________ 35
Tableau 15 : Les caractéristiques du profilé IPE120 ________________________________ 36
Tableau 16 : Vérification de déversement de la panne IPE120 selon EC3 _______________ 38
Tableau 17: Récapitulatif des sollicitations appliquées sur la panne ___________________ 40
Tableau 18 : Récapitulatif des efforts dans chaque lierne ____________________________ 42
Tableau 19 : Récapitulatif de sollicitations appliquées sur la lisse _____________________ 45
Tableau 20 : Récapitulatif de sollicitations appliquées sur la lisse CM66 _______________ 49
Tableau 21 : Caractéristiques géométriques du profil HEA160 _______________________ 51
Tableau 22 : Calcul de l'élancement maximal du potelet ____________________________ 52
Tableau 23 : Calcul du coefficient de réduction de flambement du potelet ______________ 53
Tableau 24 : Vérification de déversement du potelet HEA160 selon EC3 _______________ 53
Tableau 25 : Les coefficients minorateurs ________________________________ 53
Tableau 26 : Vérification de déversement de la poutre de compression HEA120 selon EC3 56
Tableau 27 : Calcul de l'élancement maximal du potelet ____________________________ 60
Tableau 28 : Calcul du coefficient de réduction de flambement de la poutre de compression 60
Tableau 29 : Comparaison entre les deux règlements _______________________________ 63
Tableau 30 : Les caractéristiques du profilé IPE270 ________________________________ 67
Tableau 31 : Vérification de déversement de la traverse IPE270 selon EC3 _____________ 68
Tableau 32 : Les caractéristiques du profilé IPE450 ________________________________ 69
Tableau 33 : Vérification de déversement de la traverse IPE270 selon EC3 _____________ 69
Tableau 34 : Calcul de l'éléncement maximale de IPE450 ___________________________ 69

OUAFFAQ Mohammed Page 10


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Tableau 35 : Calcul de coefficient de flambement de la traverse IPE450 _______________ 70


Tableau 36 : Les caractéristiques du profilé HEA280 ______________________________ 71
Tableau 37 : Vérification de déversement du poteau HEA280 selon EC3 _______________ 72
Tableau 38 : Vérification de déversement du poteau HEA300 selon EC3 _______________ 73
Tableau 39 : Calcul du l'élancement maximal du poteau HEA300_____________________ 73
Tableau 40 : Calcul du coefficient de flambement du poteau HEA300 _________________ 74
Tableau 41 : Calcul des parametres de deversement de la traverse IPE300 ______________ 77
Tableau 42 : Calcul des paramètres de deversement du poteau HEA280 ________________ 77
Tableau 43 : Calcul des paramètres de flambement du poteau HEA280 ________________ 78
Tableau 44: Les efforts dans les membrures supérieurs _____________________________ 79
Tableau 45 : Les efforts dans les membrures inférieurs _____________________________ 79
Tableau 46 : Les efforts dans les montants _______________________________________ 79
Tableau 47 : Les efforts dans les diagonales ______________________________________ 79
Tableau 48 : Les caractéristiques du profilé L70×70×9 ____________________________ 80
Tableau 49 : Les caractéristiques du profilé L70×70×5 ____________________________ 81
Tableau 50 : Les paramètres de flambement du profilé L70×70×5 ___________________ 81
Tableau 51 : Les caractéristiques du profilé L50×50×5 _____________________________ 82
Tableau 52 : Les paramètres de flambement du profilé _________________ 82
Tableau 53 : Les caractéristiques du profilé L50×50×5 _____________________________ 82
Tableau 54 : Les caractéristiques du profilé L 70×70×7 ____________________________ 83
Tableau 55 : Les caractéristiques du profilé L 60×60×7 _____________________________ 84
Tableau 56 : Les paramètres de flambement du profilé L 60×60×7 ____________________ 85
Tableau 57 : Les caractéristiques du profilé L45×45×5 _____________________________ 85
Tableau 58 : Les paramètres de flambement du profilé L45×45×5 ____________________ 86
Tableau 59 : Les caractéristiques du profilé __________________________ 86
Tableau 60 : Comparaison entre les règlements ___________________________________ 87
Tableau 61 : Caractéristiques des boulons d’ancrage _______________________________ 89
Tableau 62 : Valeurs des di ___________________________________________________ 90
Tableau 63 : Valeurs des Ni___________________________________________________ 90
Tableau 64 : Valeurs des di poteau-traverse ______________________________________ 93
Tableau 65 : Valeurs des Ni___________________________________________________ 93
Tableau 66 : La liste des familles de la premiere variante __________________________ 105
Tableau 67 : La liste des familles de la deuxième variante __________________________ 105
Tableau 68 : La liste des familles de la deuxième variante __________________________ 106
Tableau 69 : Vérification des familles de la première variante _______________________ 108

OUAFFAQ Mohammed Page 11


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Tableau 70 : Analyse modale de la premiere variante _____________________________ 110


Tableau 71 : Vérification des familles à ELU ____________________________________ 110
Tableau 72 : Analyse modale de la deuxieme variante _____________________________ 111
Tableau 73 : Etude comparative de la première variante ___________________________ 111
Tableau 74 : Etude comparative de la deuxième variante ___________________________ 112
Tableau 75 : Le poids total de la structure de la première variante ___________________ 113
Tableau 76 : Devis estimatif de la structure de la première variante __________________ 113
Tableau 77 : Le poids total de la structure de la deuxième variante ___________________ 113
Tableau 78 : Devis estimatif de la deuxième variante______________________________ 113
Tableau 79 : Cas des charges ________________________________________________ 117
Tableau 80 : Les caractéristiques du profilé HEB400 ______________________________ 121
Tableau 81 : Vérification de déversement du potelet HEA160 selon EC3 ______________ 121
Tableau 82 : Les caractéristiques du profilé HEB220 ______________________________ 121
Tableau 83 : Vérification de déversement du potelet HEB220 selon EC3 ______________ 123
Tableau 84 : Vérification de déversement du potelet HEB300 selon EC3 _____________ 124
Tableau 85 : Calcul de l’élancement maximale HEB300 selon EC3 __________________ 124
Tableau 86 : Calcul de coefficient de flambement HEB300 selon EC3 ________________ 124
Tableau 87 : Vérification des familles à L'ELU __________________________________ 126

OUAFFAQ Mohammed Page 12


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Table des matières


DEDICACE ________________________________________________________________ 2
Remerciement ________________________________________________________________ 3
Résumé ___________________________________________________________________ 4
Abstract ___________________________________________________________________ 5
‫ ____________________________________________________________________ ملخص‬6
Nomenclature ______________________________________________________________ 7
Listes des figures ____________________________________________________________ 8
Liste des tableaux __________________________________________________________ 10
Introduction général ________________________________________________________ 15
Chapitre 1 : Présentation et conception de la structure métallique _________________ 16
I. Introduction _________________________________________________________ 17
II. Présentation du projet _________________________________________________ 17
III. Conception de la structure métallique _____________________________________ 18
IV. Conclusion __________________________________________________________ 20
Chapitre 2 : Hypothèses de calcul, étude de vent et analyse sismique _______________ 21
I. Introduction _________________________________________________________ 22
II. Hypothèses de calcul __________________________________________________ 22
III. Etude du vent selon la norme NV65 MAROC ______________________________ 23
IV. Etude sismique ______________________________________________________ 30
V. Conclusion __________________________________________________________ 31
Chapitre 3 : Dimensionnement des éléments d'enveloppes ________________________ 32
I. Introduction _________________________________________________________ 33
II. Dimensionnement des pannes ___________________________________________ 33
III. Dimensionnement des liernes ___________________________________________ 42
IV. Dimensionnement des échantignolles _____________________________________ 43
V. Dimensionnement des lisses de bardage ___________________________________ 44
VI. Dimensionnement des suspentes _________________________________________ 50
VII . Dimensionnement des potelets __________________________________________ 51
VIII. Dimensionnement des contreventements __________________________________ 55
IX. Comparaison entre les deux règlements ___________________________________ 63
X. Conclusion __________________________________________________________ 63
Chapitre 4 : Dimensionnement des portiques ___________________________________ 64
I. Introduction _________________________________________________________ 65
II. Dimensionnement du portique de la première variante _______________________ 65

OUAFFAQ Mohammed Page 13


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

III. Dimensionnement de la ferme en treillis___________________________________ 78


IV. Comparaison entre les deux règlements ___________________________________ 87
V. Conclusion __________________________________________________________ 87
Chapitre 5 : Dimensionnement des assemblages selon EC3 _______________________ 88
I. Introduction _________________________________________________________ 89
II. Dimensionnement des assemblages de la première variante ___________________ 89
III. Dimensionnement des assemblages de la deuxième variante ___________________ 99
IV. Conclusion _________________________________________________________ 103
Chapitre 6 : Vérification du comportement de la Structure sur ROBOT et métré ___ 104
I. Introduction ________________________________________________________ 105
II. Modélisation de la structure ___________________________________________ 105
III. Actions agissantes sur la structure ______________________________________ 106
IV. Vérification et validation de comportement de la structure sur ROBOT _________ 107
V. Etude comparative ___________________________________________________ 110
VI. Devis estimatif du projet ______________________________________________ 111
VII. Conclusion _________________________________________________________ 114
Chapitre 7 : Etude d'une structure métallique avec pont roulant _________________ 115
I. Introduction ________________________________________________________ 116
II. Présentation et conception de la structure _________________________________ 116
III. Hypothèses de calcul et sollicitations de calcul ____________________________ 116
IV. Dimensionnement du chemin de roulement _______________________________ 118
V. Dimensionnement du poteau ___________________________________________ 121
VI. Vérification et validation de la structure sous ROBOT ______________________ 126
VII. Dimensionnement des assemblages _____________________________________ 127
VIII. Conclusion _________________________________________________________ 127
Conclusion générale/Perspectives _____________________________________________ 128
Références bibliographiques _________________________________________________ 129
Annexes _________________________________________________________________ 130

OUAFFAQ Mohammed Page 14


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Introduction général

Dans le domaine de la construction des bâtiments industriels, le matériau le plus


couramment utilisées est l'acier, vu que les structures métalliques représentent de nombreux
avantages par rapport aux structures en béton armé, tels que la résistance mécanique, la
légèreté et la rapidité d'exécution
Le présent projet est proposé par le bureau d'étude HZ GROUP Dans ce rapport nous
nous focalisons principalement sur la conception et le calcul de la charpente métallique d’une
usine.
Dans ce projet nous faisons l’étude d'un bâtiment industriel en construction métallique
avec un auvent et d’une autre structure métallique portante un pont roulant.
Afin de répondre à cette problématique, nous allons adopter le plan suivant qui est
composé huit chapitres :
Dans le premier chapitre, nous allons commencer par présenter le cadre général de
notre projet et de sa conception structurale.
Dans le deuxième chapitre, nous allons déterminer les différentes charges agissantes
sur le bâtiment et les différentes combinaisons de calcul et le calcul des forces de vent selon
NV65. Cela nous servira de données de base pour la suite de nos calculs.
Le troisième chapitre est consacré à la conception et le dimensionnement manuel des
éléments d’enveloppe selon les deux normes EUROCODE3 et CM66.
Dans le quatrième chapitre, nous allons entamer le dimensionnement et la vérification
du portique principale tout en nous basant sur sa conception et sur les différentes charges
déterminées au niveau des chapitres précédents.
Dans le cinquième chapitre, nous allons utiliser les résultats obtenus précédemment.
Cela nous permettra d’étudier et de calculer les assemblages entre les éléments de la structure.
Dans le chapitre six, nous allons effectuer une modélisation numérique avec le logiciel
ROBOT pour confirmer nos résultats.
Dans l'avant dernier chapitre, nous allons effectuer une étude comparative des résultats
qu'on a trouvé lors du dimensionnement de la structure et nous allons aussi faire une
estimation du cout du projet pour la variante retenu.
Finalement, nous allons effectuer une étude d'une structure métallique portante un pont
roulant.

OUAFFAQ Mohammed Page 15


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 1

Présentation et conception de la structure métallique

OUAFFAQ Mohammed Page 16


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
La phase de la conception de la structure métallique est considérée comme étant la
phase la plus importante lors de l'élaboration d'un projet de construction métallique puisque le
dimensionnement des éléments porteurs et des fondations, les estimations des coûts et des
délais d’exécution dépendent fortement de ses résultats.
Elle doit être conduite en respectant les règles d’art de la construction et en satisfaisant
au mieux les contraintes architecturales et celles du site.

II. Présentation du projet


1. Présentation de l'entreprise d'accueil
Le stage est effectué au sein du bureau d'étude HZ GROUP. Ce bureau d'étude est
situé à MOHAMMEDIA spécialisé dans les domaines suivants :
 La charpente métallique
 Maritime
2. Présentation du projet
Le présent projet est une structure métallique à usage industriel de longueur 76m, de
largeur 68m, de hauteur 7.2m et qui s’étend sur une surface d’environ 5100 m². Il est
caractérisé par une certaine régularité de forme architecturale qui peut faciliter le travail de
conception.
La conception est l’étape la plus importante dans le projet. Cette étape reflète
l’aptitude de l’ingénieur à bien gérer les contraintes et aboutir à une conception adéquate.
Cette conception doit s’accommoder avec les exigences d’une bonne exploitation du projet au
cours de sa durée de vie.

Figure 1 : Vue architecturale 3D du bâtiment sur AUTOCAD.

Figure 2 : Vue architecturale 2D du bâtiment sur AUTOCAD.


On va étudier notre projet en deux variantes afin de sélectionner la variante la plus
optimale et économique.

OUAFFAQ Mohammed Page 17


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Présentation de la premiére variante

Figure 3 : Vue en 3D de la première variante.


 présentation de la deuxiéme variante

Figure 4 : Vue en 3D de la deuxième variante.


III. Conception de la structure métallique
Le choix de la structure métallique doit satisfaire aux conditions suivantes :
 assurer la fonction élémentaire de protection face aux intempéries
 être économique
 être agréable d'un point de vue esthétique
 offrir une variété de couleurs et de finitions
 assurer la stabilité d’ensemble de la structure
Ainsi que le calcul de la structure métallique doit satisfaire les conditions suivantes :
 économique
 capable de résister aux efforts maximaux
 capable de se déplacer dans les tolérances admissibles
1. Conception des éléments principaux de la structure
Poteaux
Les poteaux sont des éléments principaux du portique, sollicités principalement en
compression simple mais éventuellement en flexion composé sous l'effet des charges
horizontales sous l'effet du vent, les poteaux en général doivent résister en flambement.

OUAFFAQ Mohammed Page 18


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour notre structure on va utiliser des poteaux de longueur 6 m pour les poteaux du
portique et 3.5 m pour les poteaux de l'auvent avec un profilé de section HEA et un entraxe
6m.
Traverses
Les traverses sont des poutres généralement horizontales sollicitées sous l'effet de
flexion, par conséquent ils doivent présenter une inertie adaptée dans le sen de flexion dans le
but de résister au déversement.
Pour notre structure on va utiliser des poutres de longueur 12 m pour les traverses du
portiques et 6 m pour les traverses de l'auvent avec un profilé de section IPE et un entraxe 6m.
La ferme en treillis
Les fermes sont les poutres maitresses d'un comble, elles sont constituées. Souvent par
un système triangulé dont la membrure supérieur appelée arbalétrier, est situé sous la surface
extérieure du comble. Les extrémités de cette membrure sont reliés à la membrure inférieur,
appelée entrait, par les goussets de retombée.
Pour notre structure les fermes sont légères à âme simple destinés à supporter la
couverture, dites de toiture.
Pour la ferme de notre structure on va utiliser des membrures supérieures et inférieures
avec une longueur qui va de 2 à 2.5 m avec un profilé de section CAE et entraxe 6 m et des
montants avec une longueur qui va de 1.2 à 2.2 m avec un profilé CAE et un entraxe 6 m et
des diagonales avec une longueur qui va de 1.2 à 2.2 m.
2. Conception des éléments secondaire de la structure
Pannes et lisses
Les pannes sont des poutres posée horizontalement sur les ferme de la structure leurs
fonction est de supporter la charge appliqué sur la structure, leur entraxe varie de 1 à 2 m pour
conférer les maintiens nécessaires le long des traverses et des poteaux, il s'agit également la
d'un espacement optimal pour la plus part des profilés de bardage et de couverture.
Pour notre structure on va utiliser des poutres de 6 m de longueur avec un profilé de
section IPE et un entraxe de 2 m pour les pannes et 1 m pour les lisses.
Potelets
Les potelets sont les plus souvent des profilés en I ou H destinés à rigidifier la clôture
(bardage) et résister aux efforts horizontaux du vent. Ils sont considérés comme articulés dans
les deux extrémités.
Pour notre structure on va utiliser des potelets qui vont de 6.60 à 7.25 m de longueur
avec un profilé de section HEA et entraxe de 6m.
Les contreventements
Les contreventements sont utilisés pour assurer la stabilité de la structure, ils sont
composés d'une poutre de compression et des diagonales pour les contreventements de toiture
et de la palée de stabilité.
Pour notre structure on va utiliser des poutres de compression de longueur 6 m et un
profilé de section HEA pour mieux résister au flambement et déversement et des diagonales,
de longueur qui va de 6 à 8.48 m avec un profilé de type CAE pour les contreventements de
toitures et la palée de stabilité.
La couverture
En ce qui concerne la couverture de notre structure on va utiliser un bardage simple
peau de type NERVESCO de masse 5.85 Kg/ et d’épaissseur 0.63 mm et de hauteur 30
mm qui est constitué par une simple paroi composée de profils nervurés galvanisés, prélaqués
ou plastifiés et en prenant aussi en comptes les accessoires de pose.

OUAFFAQ Mohammed Page 19


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

3. Conception des assemblages


Assemblage de jarret
Pour les assemblages du jarret, les plus utilisés sont des assemblages boulonnés qui
assurent la continuité avec la traverse, laquelle est doté de platines d'about.
 Le renfort du jarret
Le renfort du jarret doit remplir les fonctions suivantes :
–Augmenter la résistance à la flexion de l'arbalétrier au niveau du moment le plus élevé pour
pouvoir ainsi utiliser un arbalétrier de plus petite taille.
–Fournir suffisamment de hauteur au niveau de l'interface poteau/traverse pour que
l'assemblage soit efficace.
Le renfort de jarret peut être découpé dans un profilé laminé à chaud ou il peut être
fabriqué à partir de la tôle. Il est généralement préférable d'utiliser des découpes de profilés
laminés similaires au poteau ou à la traverse.
Assemblage de faitage
L'assemblage du faitage est souvent conçu de la même manière, si la portée du
portique ne dépasse certaines limites pour le transport, l'assemblage du faitage sur site peut
être considéré comme superflu.
 Le renfort du faitage
Le renfort du faitage a pour finalité de présenter un assemblage entre les éléments de
la traverse. Il est généralement fabriqué en tôle et sa conception détaillée s'inscrit dans la
conception des assemblages.
Types de boulons utilisés
Il y a deux types de boulons dans les assemblages
 Boulons non précontraints
En ce qui concerne les boulons non précontraints (généralement des boulons de 20 mm ou de
24 mm) pour notre structure on va utiliser des boulons non précontraints de diamètre 16 et de
classe 8.8
 Boulons précontraints
Les boulons précontraints peuvent aussi être utilisés, surtout dans le cas des charges
dynamiques importantes, comme par exemple lorsque la charpente est conçue pour supporter
des appareils de levage.

IV. Conclusion
Dans ce chapitre, on a essayé de faire la présention du projet et la conception de notre
structure métallique.
Dans le chapitre suivant, on va faire poser les hypothèses de calcul, le calcul du vent et
l’étude sismique selon la norme NV65 MAROC et RPS2002.

OUAFFAQ Mohammed Page 20


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 2

Hypothèses de calcul, étude de vent et analyse


sismique

OUAFFAQ Mohammed Page 21


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction

La réaction d’une structure vis-à-vis aux actions qui y sont appliquées dépend de la
nature des matériaux qui la constituent. Les normes de calcul, les caractéristiques des
matériaux utilisés, les actions, les combinaisons d’actions, l'étude du vent et l'analyse
sismique sont définis au niveau de ce chapitre.

II. Hypothèses de calcul


1. Les règlements utilisés
Les calculs de justifications seront conformes aux prescriptions des documents suivants :
 Les actions et les combinaisons d'actions selon EUROCODE1.
 Calcul et vérification de la structure métallique selon EUROCODE3 et CM66.
 Règlement de construction parasismique R.P.S 2002.
2. Caractéristiques des matériaux
La structure métallique sera constitué d'un acier de nuance S235 ayant les
caractéristiques mentionnées dans le tableau suivant.
Caractéristiques Valeur

Limite d'élasticité 235 MPA

Module d'élasticité transversal E 2.1 MPA


Module d'élasticité transversal G 0.8 MPA
Densité de l'acier 7850 Kg/
Coefficient de poisson 0.3
Coefficient de dilatation thermique 12
Tableau 1 : Caractéristique des matériaux utilisés.

3. Les sollicitations de calcul


Les charges permanentes
 Le poids propre de la couverture en considèrant les accessoires de pose (étancheité,
isolant,...)

 Le poids propre des éléments de la structure


Les charges d'exploitation
 Dans le cas de toitures inaccessibles en considère uniquement dans les calculs, une
charge d'entretien qui est égale aux poids d'un ouvrier et son assistant est qui est équivalente à
deux charges concentrés de 100 Kg chacune situées à 1/3 et 2/3 de la portée de la panne.

ca nous donne donc :

 Chargement de poussière : une charge estimée à 10 daN/


 La surcharge du vent selon NV65 MAROC région 1 site normal

OUAFFAQ Mohammed Page 22


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

4. Les combinaisons d'actions


La combinaison d'action à ELU

La combinaison d’actions est donnée par :

∑ ∑

Avec :



Les valeurs de Ψ0 sont données par le tableau suivant :

Charges d’exploitation Vent température

Ψ0 0,87 0,67 0,53


Tableau 2 : Coefficients des pondérations.

La combinaison d'action à ELS


Elles sont données par :

∑ ∑

III. Etude du vent selon la norme NV65 MAROC


1. Données du projet
Longueur 72m
Largeur 68m
Site d'implantation Casablanca
Site Normal
Structure Ouverte
Zone 1
La pente 5.71
Tableau 3 : Données du projet.

2. La pression dynamique de base


Les règles fixent, pour chaque région, une pression dynamique de base normale et une
pression dynamique de base extrême. Elles sont déterminées à une hauteur h = 10 m. au
dessus du sol pour un site normal sans effet de masque et pour une surface de 0.50 m. de côté.
La pression dynamique de base est donnée par le tableau suivant :
Zone Normale extrêmes
1 53 93
2 62 108
3 139 243
Tableau 4 : La pression dynamique de base.

OUAFFAQ Mohammed Page 23


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Zone normale extrêmes


1 29 39
2 39 42
3 48 63
Tableau 5 : Vitesse du vent.
3. Modifications de la pression dynamique de base

Figure 5 : Modification de la pression dynamique.

Selon la norme NV65 MAROC, dans un site normal dans la région ІI, le coefficient de
site et de masque sont les suivants :

Effet de dimension
Le vent est irrégulier, surtout au voisinage du sol, et ne souffle pas avec la même
vigueur simultanément en tout point d’une même surface ; la pression moyenne diminue donc
quand la surface frappée augmente. On en tient compte en multipliant la pression dynamique
par un coefficient réducteur (δ) fonction de la plus grande dimension, horizontale ou verticale,
de la surface offerte au vent.

Figure 6 : Coefficient de réduction des pressions dynamique.

OUAFFAQ Mohammed Page 24


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Elément Dimension correspondante δ


Panne 6m 0.86
Lisse 6m 0.86
poteau 6m 0.86
traverse 12m 0.82
potelet 7.2m 0.85
Tableau 6 : Coefficient de réduction des pressions pour chaque élément de la structure.

4. Calcul du coefficient γ0
Le rapport de dimensions , pour une direction donnée de vent, est le rapport de la
hauteur h de la construction à la dimension horizontale de la face frappée.

Avec a est la longueur de la face long-pan.

Avec b est la longueur de la face pignon.


Avec : Sa : la face long-pan et Sb : la face pignon

h
a

Figure 7 : Vue 3D de la structure.

Figure 8 : Détermination des coefficients de pressions.


À l'aide de la figure ci-dessus on va calculer les coefficients de pressions

OUAFFAQ Mohammed Page 25


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vent normal vent normal à la petite facette :


< 1 d'ou on calcule « » par le quadrant inférieur droit (voir figure ci-dessus) en
fonction de .

On obtient,

Vent normal par rapport à la grande facette :


d'ou on calcule « » par le quadrant inférieur gauche (voir figure ci-
dessus) en fonction de .

On obtient,

5. Calcul de coefficient
Le coefficient de pression résultant Cr se calcule en fonction de :
 : Coefficient de pression extérieure.
 : Coefficient de pression intérieure.
Calcul du coefficient pression extérieure Ce
Pour une direction donnée du vent, les faces de la construction situées du côté du vent
sont dites "au vent" les autres y compris les faces pour lesquelles le vent est rasant, sont dites
"sous vent".

Figure 9 : Exposition des surfaces au vent.


Paroi AB " au vent "
Parois BC, CD et AD " sous vent "
Versant EF " au vent "
Versant FG " sous vent "
Vent normal à la petite facette AB et CD
Face AB "au vent":

Faces BC,CD et AD "sous vent":


( )

Figure 10 : Coefficient du vent quand le vent est normal au AB.

OUAFFAQ Mohammed Page 26


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vent normal à la grande facette BC et AD


Face BC "au vent":

Faces AB, CD et AD "sous vent":


( )

Figure 11 : Coefficient du vent quand le vent est normal au BC.


Versants de toitures
Ce est déterminé par le diagramme (R-III-6) N.V.65 suivant la direction du vent en
fonction de (γ0 ) et de l'inclinaison de la toiture.

Figure 12 : Détermination des coefficients de pressions.


Versants de toitures : vent // aux génératrices.
Pour ce qui nous donne

Figure 13 : Coefficient de pression (vent parallèle à la génératrice).


Versants de toitures : vent ⊥ aux génératrices.
Pour
Versant EF « au vent » ce qui nous donne
Versant FG «sous vent » ce qui nous donne
Versant GH « au vent » ce qui nous donne
Versant HI «sous vent » ce qui nous donne
Versant IJ « au vent » ce qui nous donne
Versant JK «sous vent » ce qui nous donne

OUAFFAQ Mohammed Page 27


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 14 : Coefficient de pression (vent perpendiculaire à la génératrice).


Calcul des perméabilités des parois µ%
Une paroi à une perméabilité au vent µ% si elle comporte des ouvertures dont la
somme des aires représente de son aire totale.
On considère trois catégories de constructions :
-Construction fermée : ≤
-Construction partiellement ouverte :
-Construction ouverte :
 Paroi AB et CD : une ouverture de 68 4 m
( )
( )
On en déduit que les parois AB et CD sont ouvertes
 Paroi BC et AD : 12 ouvertures de 1 2 m
( )
On en déduit que les parois AB et CD sont partiellement ouvertes.
Calcul du coefficient pression extérieure
Le coefficient de pression intérieur " Ci " est déterminé en fonction de la direction du
vent et des perméabilités des parois (pourcentage de surface des ouvertures dans la surface
totale de la paroi) qui permet à l’effet du vent de se manifester à l’intérieur du bâtiment par
une surpression ou une dépression.
Récapitulatif des coefficients
 Construction fermée
On donne ci-après le récapitulatif des résultats concernant les coefficients extérieurs et
intérieurs pour la construction fermée.

Direction du Parois verticale Versants de toitures


vent

AB BC CD AD EF FG GH HI IJ JK
Ce +0.8 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30

AB et CD Ci +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41
Ci 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18
Cr +0.39 0.76 0.76 0.76 0.71 0.71 0.71 0.71 0.71 0.71
Cr +0.98 0.48 0.48 0.48 0.12 0.12 0.12 0.12 0.12 0.12
Ce 0.30 +0.8 0.30 0.30 0.25 +0.32 0.25 +0.32 0.25 +0.32
BC et DA Ci +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41
Ci 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18
Cr 0.76 +0.39 0.76 0.61 0.66 0.09 0.66 0.09 0.66 0.09
Cr 0.40 +0.98 0.48 0.38 0.43 +0.53 0.43 +0.53 0.43 +0.53
Tableau 7 : Récapitulatif des coefficients pour la construction fermée.

OUAFFAQ Mohammed Page 28


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Construction ouverte
On donne ci-après le récapitulatif des résultats concernant les coefficients extérieurs et
intérieurs pour la construction fermée.

Direction du Parois verticale Versants de toitures


vent

AB BC CD AD EF FG GH HI IJ JK
Ce +0.8 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30

AB Ci 0.18 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8 +0.8
Cr +0.98 +0.49 +0.49 +0.49 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1 1.1
Ce 0.30 +0.8 0.30 0.30 0.25 +0.32 0.25 +0.32 0.25 +0.32
CD Ci +0.41 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30
Cr +0.38 0
Ce 0.30 +0.8 0.30 0.30 0.25 +0.32 0.25 +0.32 0.25 +0.32
BC et Ci +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41 +0.41
DA Ci 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18 0.18
Cr 0.72 +0.38 0.72 0.72 0.66 0.09 0.66 0.09 0.66 0.09
Cr 0.61 +1.10 0.61 0.61 +0.05 +0.62 +0.05 +0.62 +0.05 +0.62
Tableau 8 : Récapitulatif des coefficients pour la construction ouverte.
Les tableaux suivants résument les actions résultantes à retenir pour le calcul des
éléments secondaires.
 Construction fermée
On donne ci-après le récapitulatif des résultats concernant les coefficients résultants
les plus défavorables pour le calcul des éléments de la construction fermée.
Parois verticale Versants de toitures

AB ; CD BC ; AD EF ; GH ; IJ FG ; HI ; JK

Pression +0.98 +0.98


Dépression 0.76 0.76 0.71 0.71
Tableau 9 : Valeurs défavorables après majoration des coefficients de construction fermée.
 Construction ouverte
On donne ci-après le récapitulatif des résultats concernant les coefficients résultants
les plus défavorables pour le calcul des éléments de la construction ouverte.
Parois verticale Versants de toitures

AB CD BC ; AD EF ; GH ; IJ FG ; HI ; JK

Pression +0.98 0 +1.105 +0.05 +0.62


Dépression 0.76 0.72 0.72 0.72
Tableau 10 : Valeurs défavorables après majoration des coefficients de construction ouverte.

OUAFFAQ Mohammed Page 29


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

6. Calcul de l'action du vent


La pression du vent sur une paroi est donnée par la formule suivante qui fait intervenir
les différents coefficients déterminés précédemment :

La pression dynamique du vent se résume dans le tableau suivant :


Elément δ Vent de pression sur Vent de soulèvement sur
parois verticales Dan/m2 toiture Dan/m2
Panne 0.86 +25.68 29.62
traverse 0.82 +24.49 28.24
poteau 0.86 +45.78
potelet 0.85 +45.25
Lisse 0.86 +45.78
Tableau 11 : Valeurs de la pression dynamique du vent pour chaque élément.

IV. Etude sismique


1. Données du projet
Le comportement d'une structure durant un tremblement de terre est essentiellement
un problème de vibrations Par hypothèse les forces sismique agissent dans toute les directions
horizontales, cependant il est admis que les calculs distincts par rapport à chacun de deux axes
principaux suffisent pour donner à la structure la résistance adéquate aux forces sismiques
agissant dans toutes les directions.
Le tableau ci-dessous donne le coefficient d'accélération de chaque zone.
Zones A=Amax/g
Zone 1 0.01
Zone 2 0.08
Zone3 0.16
Tableau 12 : Coefficient d'accélérartion de chaque zone.

D’après la carte du zonage sismique notre projet se trouve dans la zone 2, donc A=
0,08g.
Le tableau ci-dessous résume de maniere estimatif le poid propre de chaque profilé de
notre structure.
Elément Type Poids propre
Poteau HEA 320 97.6 daN/m
Ferme IPE 400 66.3 daN/m
Potelet HEA 160 30.4 daN/m
Panne IPE 120 10.4 daN/m
Lisse IPE 120 10.4 daN/m
Bardage Nervesco 125.1 daN/m
Poutre de compression HEA 120 24.7 daN/m
Tableau 13 : Pré-dimensionnement des profilés.

OUAFFAQ Mohammed Page 30


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D'aprés la méthode statique équivalente on a :


Les charges permanantes

Les charges d'exploitations

: La charge prise en poids de la structure

Dans le cas dans hangar

2. Force sismique
La force sismique est donnée comme suit :

Avec :
Facteur de priorité :
I = 1 (Bâtiment courant, donc de classe II)
Coefficient du site : S =1 (Site de construction est très ferme)
Accélération du sol A = 0.16 (Zone 3)
Coefficient de ductilité K = 2 : Bâtiment de classe II dans une zone de sismicité moyenne
Le facteur d’amplification dynamique : D = 2
Donc on en déduit que :

3. Répartition de la force sismique


La répartition de la force sismique est donnée par la relation suivante :


4. Combinaison sismique
La combinaison d'action sismique à considérer est donnée par la relation suivante :

Or, cette combinsaison sera négligé lors du dimensionnement des éléménts de la structure car
on n'a pas une force sismique importante cela est justifié par l'existance d'un seul étage.
V. Conclusion

Les valeurs de chargements permanents, d’exploitations et climatiques estimées dans


ce chapitre seront combinées par la suite pour dimensionner notre structure. Dans le chapitre
suivant, on va faire le dimensionnement des éléments d'enveloppes de la structure métallique
selon les deux normes EUROCODE3 et CM66.

OUAFFAQ Mohammed Page 31


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 3

Dimensionnement des éléments d'enveloppes

OUAFFAQ Mohammed Page 32


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
Après avoir calculé les charges agissantes sur la charpente, nous allons procéder au
niveau de ce chapitre au dimensionnement des éléments d’enveloppes les pannes, les lisses et
les potelets de pignon).

II. Dimensionnement des pannes


1. Les chargements appliqués sur la panne

Figure 15 : Modélisation d'une panne sur un plan incliné.

Les charges permanentes


-Poids propre de la couverture : 20.85 daN/m2
-Poids propre de la panne en prenant IPE 120 : 10.4 daN/m.
Les charges d'exploitations
- La charge de poussière : C’est une charge due à l’accumulation de la poussière sur la toiture
du bâtiment. Elle est égale à : 10 daN/m2
- La charge d'entretien : 23 daN/m
Surcharge dynamique du vent
- Charge de vent de soulèvement : - 29.62 Dan/m2
- Charge de vent de pression sur paroi verticale : 25.68 daN/m2
2. Dimensionnement des pannes selon la norme EUROCODE3
2.1 Déterminations des combinaisons d’actions et sollicitations appliquées sur la panne
Les combinaisons d'actions
La combinaison d’actions à ELU est donnée par :
-Cmbinaison descendante :
( ) ( )
-Combinaison ascendante:
( )
La combinaison d’actions à ELS est donnée par :
-Combinaison descendante :
( ) ( )
-Combinaison ascendante:
( )

OUAFFAQ Mohammed Page 33


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Détermination des charges


On va dimensionner par la suite une panne intermédiaire à l’ELU et à l’ELS selon les
combinaisons précédentes :
Les charges linéiques que supporte la panne sont : (ap= 1.93m)
Charge descendante :

Charge ascendante :

Compte tenu de la pente du versant, les pannes sont posées inclinées d’un angle α et
de ce fait elles fonctionnent en flexion bi axiale. La résultante des charges linéiques transmise
aux pannes se décompose en une charge f parallèle à l’âme de la panne (suivant l’axe z) et
une charge t perpendiculaire à l’âme (suivant l’axe y) qu’il convient de bien prendre en
compte afin d’éviter tout risque de déversement latérale. Cette configuration est présentée par
la figure ci-dessous.
Charge descendante :

Charge ascendante :

Détermination des moments


Compte tenu de la faible inertie transversale des profilés de pannes, et vue que la pente
du versant est importante 18°, l’effet de la charge t est particulièrement préjudiciable et
conduit à des sections des pannes importantes. La solution consiste alors, à réduire la portée
transversale des pannes en les reliant entre elles par des liernes situées à mi- portée qui
fonctionnent en traction.
Calcul des moments descendants à ELU

( )

OUAFFAQ Mohammed Page 34


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Calcul des moments ascendante à ELU

Calcul des moments descendante à ELS

Calcul des moments ascendants à ELS

Détermination de l'effort tranchant


Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELS:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELS:

Ce tableau présente un récapitulatif des différentes sollicitations à ELU et ELS


(momentsDescendantes, efforts tranchants) appliqués sur la panne.
ELU ELS

Moment descendante
suivant y
Moment descendante
suivant z
Moment ascendante z
Effort tranchant suivant z
Effort tranchant suivant y
Tableau 14 : Récapitulatif des sollicitations appliquées sur la panne.
D'après le tableau précédent on en déduit les résultats suivants :
 Mymax= 7.42 KN/m
 Mzmax= 0.18 KN/m
 Vz= 4.98 KN/m
2.2 Pré-dimensionnement de la panne

IPE80 ( )

IPE100 ( )

OUAFFAQ Mohammed Page 35


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des pannes isostatiques (IPE120)
qui obéit aux conditions de résistance et de flèche avec des liernes à mi-portée ayant les
caractéristiques géométriques présentées dans le tableau ci-dessous.
h(mm) b(mm) tw(mm) tf(mm) r(mm) A(cm²) hi(mm) d(mm)
120 64 4.4 6.3 7 13.2 120 93.4
Iy(cm4) Wel,y(cm3) Wpl,y(cm3) iy(cm) Iz(cm4) Wel,z(cm3) Wpl,z(cm3) iz(cm)
317.8 53 60.7 4.90 27.65 8.64 13.6 1.45
Tableau 15 : Les caractéristiques du profilé IPE120.
2.3 Vérification de la panne
Classe du profilé :
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés IPE 120 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en plasticité.
Vérification de la résistance :
Vérification de l’effort tranchant
Il faut vérifier


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.


Vérification à la flexion bi axiale

Vu qu’on a montré que la section de la panne est de classe1, sa vérification à la flexion


bi axiale (sans effort normal) se fait en se basant sur la formule suivante :

( ) ( )

Avec : (sections en I) et (pas d’effort normal).

OUAFFAQ Mohammed Page 36


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour un IPE 120 nous avons :

Ce qui nous donne

( ) ( )

On en déduit que la condition de résistance est vérifiée.


Vérification de la rigidité
Il faut vérifier que la flèche admissible n’est pas dépassée.
 Suivant l’inertie forte

La condition de flèche suivant la forte inertie est vérifiée.


 Suivant l’inertie faible (avec liernes)

La condition de flèche suivant la faible inertie est vérifiée.

Vérification de la stabilité
Vérification du déversement (IPE 120)
 Semelle inférieure :

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=1 (la panne est articulée articulée)
( )
Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

OUAFFAQ Mohammed Page 37


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

̅̅̅̅

5.34 KN.m 1.63 0.21 1.97 0.32 4.14 KN.m 2.268 KN.m
Tableau 16 : Vérification de déversement de la panne IPE120 selon EC3.

On en déduit que Les pannes (IPE 120) vérifie bien pas la condition de stabilité vis-à-
vis au déversement.
Vérification vis à vis Flexion composée (IPE 120)
Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier.
L'absence de l'effort normal signifie bien que =
Alors :

On en déduit que le profilé IPE120 vérifie toutes les conditions de résistance et de


stabilité donc le profilé IPE120 convient pour les pannes à condition de l'existence des liernes.
3. Dimensionnement des pannes selon la norme CM66
3.1 Déterminations des combinaisons d’actions et sollicitations appliqués sur la panne
Les combinaisons d'actions
Les combinaisons les plus défavorables à ELU et à ELS sont:
La combinaison d’action à ELU est donnée par :
-combinaison descendante :

( ) ( )

-combinaison ascendante:

( )

La combinaison d’actions à ELS est donnée par :


-combinaison descendante :

( ) ( )

-combinaison ascendante:

( )

Détermination des charges


On va dimensionner par la suite une panne intermédiaire à l’ELU et à l’ELS selon les
combinaisons précédentes :
Les charges linéiques que supporte la panne sont : (ap= 1.93m)

OUAFFAQ Mohammed Page 38


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Charge descendante :

Charge ascendante :

Compte tenu de la pente du versant, les pannes sont posées inclinées d’un angle α et
de ce fait elles fonctionnent en flexion bi axiale. La résultante des charges linéiques transmise
aux pannes se décompose en une charge f parallèle à l’âme de la panne (suivant l’axe z) et
une charge t perpendiculaire à l’âme (suivant l’axe y) qu’il convient de bien prendre en
compte afin d’éviter tout risque de déversement latérale. Cette configuration est présentée par
la figure ci-dessous.
Charge descendante :

Charge ascendante :

Détermination des moments


Compte tenu de la faible inertie transversale des profilés de pannes, et vue que la pente
du versant est importante 18°, l’effet de la charge t est particulièrement préjudiciable et
conduit à des sections des pannes importantes. La solution consiste alors, à réduire la portée
transversale des pannes en les reliant entre elles par des liernes situées à mi- portée qui
fonctionnent en traction.
Calcul des moments descendants à ELU

( )

Calcul des moments ascendants à ELU

Calcul des moments descendants à ELS

OUAFFAQ Mohammed Page 39


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Calcul des moments ascendants à ELS

Détermination de l'effort tranchant


calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELU:

calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELU:

calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELS:

calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELS:

Ce tableau présente un récapitulatif des différentes sollicitations à l'ELU et à l'ELS


(moments descendantes, efforts tranchants) appliqués sur la panne.
ELU ELS

Moment descendante
suivant y
Moment descendante
suivant z
Moment ascendante z
Effort tranchant suivant z
Effort tranchant suivant y
Tableau 17 : récapitulatif de sollicitations appliquées sur la panne.
D'après le tableau précédent on en déduit les résultats suivants :
 Mymax= 7.29 KN/m
 Mzmax= 0.18 KN/m
 Vz= 4.86 KN/m
3.2 Pré-dimensionnement de la panne

IPE120 ( )
Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des pannes isostatiques (IPE120)
qui obéit aux conditions de résistance et de flèche avec des liernes à mi-portée ayant les
caractéristiques géométriques présentées dans le tableau ci-dessus.
3.3 Vérification de la panne
Vérification de la résistance :
Il faut vérifier que :

OUAFFAQ Mohammed Page 40


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour un IPE120 :

On trouve bien que :

Vérification au cisaillement :
Pour la vérification au cisaillement il faut bien que :

Avec :
( )
Dans le plan y-y

( )
Dans le plan x-x

( )

D’où on en déduit que :

La section résiste bien au cisaillement.


Vérification au déversement :
Pour la vérification de déversement selon CM66 on va utiliser les paramétres suivants :
: L’élancement
: Le coefficient de flambement déterminé en fonction de l’élancement
: Le coefficient de céversement
B, C, D : Des coefficients

√ ( )

( )
Et le moment en prenant en considération la combinaison d'action ascendante

Alors

On en déduit alors :

La vérification au déversement est bien vérifiée.


Vérification de la rigidité :
Il faut vérifier que la flèche admissible n’est pas dépassée.
 Suivant l’inertie forte

OUAFFAQ Mohammed Page 41


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

La condition de flèche suivant la forte inertie est vérifiée


 Suivant l’inertie faible (avec liernes)
( )

La condition de flèche suivant la faible inertie est vérifiée.

I. Dimensionnement des liernes


La réaction maximale au niveau du lierne :
En utilisant la relation suivante :

Tableau 18 : Récapitulatif des efforts dans chaque lierne.


Le tronçon le plus sollicité est
Calcul de la section du lierne :

Figure 16 : Répartition des efforts dus aux liernes.


La Nature de la sollicitation : TRACTION
 Résistance plastique de la section brute

 Calcul du diamètre nécessaire

OUAFFAQ Mohammed Page 42


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D'ou on a un diamètre égale à

 On choisit des barres de diamètres 12 mm (Φ12)

III. Dimensionnement des échantignolles


1. Introduction
L’échantignolle est un dispositif de fixation permettant d’attacher les pannes aux
fermes. Le principal effort de résistance de l’échantignolle est le moment de renversement dû
au chargement (surtout sous l’action de soulèvement du vent).

Figure 17 : Modélisation d’une échantignole sur une traverse inclinée.


2. Calcul des sollicitations revenant à l'échantignolle
L'excentrement t est limité entre par la condition suivante :

Pour une panne de IPE 120 on a : b=64mm et h=120mm


D’où on a

On prend donc t=8cm


Sous la combinaison suivante :

( )

La réaction donc au niveau de l'échantignole de rive est :

Et la réaction au niveau de l'échantignole intermédiaire est :

Le moment de renversement est alors :

3 Vérification de l'échantignolle
Généralement les échantignolles sont des éléments formés à froid. La classe de la
section est au moins de classe 3.

OUAFFAQ Mohammed Page 43


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Et on a pour les sections rectangulaires :

D’où on en déduit l’épaisseur de l’échantignolle :

On prend donc une épaisseur

IV. Dimensionnement des lisses de bardage


1. Les chargements appliqués sur la lisse
Les charges permanentes
-Poids propre de la couverture : 20.85 dan/m2
-Poids propre de la lisse en prenant IPE 120 : 10.4 dan/m2
Charges dynamique du vent
-Charge de vent de pression sur paroi verticale : 45.98 dan/m2
2. Dimensionnement des lisses de bardages selon EC3
2.1 Détermination de sollicitations appliquées sur la lisse
les combinaisons d'actions
La combinaison d’actions à ELU est donnée par :
- Charge verticale :

( )

-charge horizontale :

La combinaison d’actions à ELS est donnée par :

- Charge verticale :

( )

- charge horizontale :

Détermination des charges


La combinaison de charge la plus défavorable à l’ELU et à l’ELS suivant l’inertie
forte et faible est déterminée comme suit :(on désigne par al l’entraxe des lisse)
 Suivant l'inertie forte (on a : al = 1 m)

OUAFFAQ Mohammed Page 44


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

A l’ELU

( )

A l’ELS

( )

 Suivant l'inertie faible


A l’ELU

A l’ELS

Détermination des moments


Calcul des moments à ELU

Calcul des moments à ELS

Détermination de l'effort tranchant


Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELS:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELS:

Ce tableau présente un récapitulatif des différentes sollicitations à ELU et ELS


(moments descendantes, efforts tranchants) appliqués sur la lisse.
ELU ELS

moment suivant y
moment suivant z 1.39
Effort tranchant suivant z
Effort tranchant suivant y
Tableau 19 : Récapitulatif de sollicitations appliquées sur la lisse.

OUAFFAQ Mohammed Page 45


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

2.2 Pré-dimensionnement de la lisse


Le moment d’inertie du profilé à choisir doit vérifier :
Suivant l'inertie faible :

IPE120 ( )
Suivant l'inertie forte :

IPE100 ( )
Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des lisses isostatiques (IPE120) qui
obéit aux conditions de résistance et de flèche avec des liernes à mi-portée ayant les
caractéristiques géométriques présentées dans le tableau ci-dessous.
2.3 Vérifications des lisses
Classe du profilé
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

→ Les profilés laminés IPE 120 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
Vérification de la résistance
Vérification du moment
Pour un IPE 120 nous avons :
 Suivant l’inertie forte

>

 Suivant l’inertie faible

>

Les moments suivant la forte et la faible inertie sont vérifiés.

OUAFFAQ Mohammed Page 46


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification de l’effort tranchant


Il faut vérifier


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.


Vérification à la flexion bi axiale
Vu qu’on a montré que la section de la lisse est de classe1, sa vérification à la flexion
bi axiale (sans effort normal) se fait en se basant sur la formule suivante :

( ) ( )

Pour un IPE 120 nous avons :

Ce qui nous donne

( )

On en déduit que la condition de résistance est vérifiée.


Vérification de la rigidité
Il faut vérifier que la flèche admissible n’est pas dépassée.
 Suivant l’inertie forte

La condition de flèche suivant la forte inertie est vérifiée.

OUAFFAQ Mohammed Page 47


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Suivant l’inertie faible (avec liernes)

La condition de flèche suivant la faible inertie est vérifiée.On en déduit que le profilé
(IPE120) vérifie toutes les conditions de résistance de et de rigidité, donc le profilé (IPE120)
convient pour les pannes.
3. Dimensionnement des lisses de bardage selon CM66
3.1 Détermination des sollicitations agissantes sur la lisse et combinaisons
les combinaisons d'actions
La combinaison d’actions à ELU est donnée par :
- Charge verticale :

( )

-Charge horizontale :

La combinaison d’actions à ELS est donnée par :


- Charge verticale :

( )

- Charge horizontale :

Détermination des charges


La combinaison de charge la plus défavorable à l’ELU et à l’ELS suivant l’inertie
forte et faible est déterminée comme suit : (on désigne par al l’entraxe des lisse)
 Suivant l'inertie forte (on a : al = 1 m)
A l’ELU

( )

A l’ELS

( )

 Suivant l'inertie faible


A l’ELU

A l’ELS

OUAFFAQ Mohammed Page 48


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Détermination des moments


Calcul des moments à ELU
( )

Calcul des moments à ELS

Détermination de l'effort tranchant


Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELU:

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe z à ELS :

Calcul de l'effort tranchant suivant l'axe y à ELS:

Ce tableau présene un récapitulatif des différentes sollicitations à l'ELU et l'ELS


(moments descendantes, efforts tranchants) appliqués sur la lisse.
ELU ELS

Moment suivant x
Moment suivant y
Effort tranchant suivant z
Effort tranchant suivant y
Tableau 20 : Récapitulatif de sollicitations appliquées sur la lisse CM66.
3.2 Pré dimensionnement de la lisse
Le moment d’inertie du profilé à choisir doit vérifier :
Suivant l'inertie faible :

IPE120 ( )

Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des lisses isostatiques (IPE120) qui
obéit aux conditions de résistance et de flèche avec des liernes à mi-portée ayant les
caractéristiques géométriques présentées dans le tableau ci-dessous.

OUAFFAQ Mohammed Page 49


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

3.3 Vérifications des lisses


Vérification de la résistance :
Il faut vérifier que :

Pour un IPE 120 :

On trouve bien que :

Vérification de la rigidité:
Il faut vérifier que la flèche admissible n’est pas dépassée.
 Suivant l’inertie forte

La condition de flèche suivant la forte inertie est vérifiée.


 Suivant l’inertie faible (avec liernes)

( )

La condition de flèche suivant la faible inertie est vérifiée .On en déduit que le profilé
(IPE120) vérifie toutes les conditions de résistance de et de rigidité, donc le profilé (IPE120)
convient pour les pannes.

V. Dimensionnement des suspentes


La Nature de la sollicitation : TRACTION
 Résistance plastique de la section brute :

 Calcul du diamètre nécessaire :

D'ou on a un diamètre égale à

 On choisit des barres de diamètres 12 mm (Φ12)

OUAFFAQ Mohammed Page 50


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

VI. Dimensionnement des potelets


1. Le chargement appliqué et sollicitations agissantes sur la structure
Les potelets sont dimensionnés suivant la condition de flèche sous l'action de vent
normal de pression .
La charge à ELU est :
= 271.5 dan/m
Calcul de l'effort de compression
Le poids propre du potelet HEA 160 est : 30.4 dan/m
Le poids propre de la lisse (IPE120) est : 10.4 dan/m
Le poids de bardage : 125.1 dan/m
( )

Calcul de l'effort tranchant

Calcul de moment
Le moment sollicitant maximal est :

2. Dimensionnement des potelets selon EC3


2.1 Pré-dimensionnement du potelet
On a = 271.5 Dan/m

On en déduit qu'il s'agit d'un HEA 160.


Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des potelets isostatiques (HEA160)
qui obéit aux conditions de flèche.
h (mm) b (mm) tw (mm) tf (mm) r (mm) A (cm²) hi (mm) d (mm)
152 160 6 9 15 38,8 104 104
Iy(cm4) Wel,y(cm3) Wpl,y(cm3) iy(cm) Iz(cm4) Wel,z(cm3) Wpl,z(cm3) iz(cm)
3892 324 367 9,97 384 47,3 37,9 2,69
Tableau 21 : Caractéristiques géométriques du profil HEA160.
2.2 Vérification du potelet
Vérification classe de la section transversale
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés HEA 160 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.

OUAFFAQ Mohammed Page 51


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification à la résistance
Vérification à la résistance à l'effort axial de compression
Il faut que
On a

D’où :

Le profil HEA 160 convient.


Vérification à la résistance à l'effort tranchant
Il faut vérifier que


Vérification effort tranchant / moment fléchissant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.


Vérification au flambement
Les potelets sont articulé-articulé
 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y) et (z-z) sont

93.9 109.58 180.90 1.16 1.92 1.92


Tableau 22 : Calcul de l'élancement maximal du potelet.

Donc il y a risque de flambement.


( )
 Coefficient de réduction
Pour un profilé HEA 160, on a

( ) ( )
{ {
( ) ( )

OUAFFAQ Mohammed Page 52


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

1.33 2.76 0.50 0.21 0.21


Tableau 23 : Calcul du coefficient de réduction de flambement du potelet

D'ou on en déduit que :

Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=1 (le potelet est articulé articulé).
( )
Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

60.68 KN.m 0.97 0.21 1.05 0.68 36.02 KN.m 17.59 KN.m
Tableau 24 : Vérification de déversement du potelet HEA160 selon EC3.

On en déduit que Les potelets (HEA160) vérifie bien pas la condition de stabilité vis-
à-vis au déversement.
Vérification à la flexion composée
Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier :

{
Avec
 Calcul de

( ) ( )

Avec :

OUAFFAQ Mohammed Page 53


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Donc :

( )

D'ou on en déduit :

D'ou on déduit que le profilé HEA 160 a vérifié toutes les conditions de résistance et
de stabilité donc le profilé HEA 160 convient pour notre structure.
3. Dimensionnement des potelets selon CM66
3.1 Pré-dimensionnement du potelet
On a

On en déduit qu'il s'agit d'un HEA 160.


Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des pannes isostatiques (HEA160)
qui obéit aux conditions de flèche.
3.2 Vérification du potelet
Vérification des contraintes :
La vérification des contraintes est donnée par la formule empirique suivante :
( )

: Le déversement est empêché par la présence du bardage tout le long de la longueur


du potelet.
La contrainte de flexion :

Avec :

On trouve bien que

La contrainte de compression :

OUAFFAQ Mohammed Page 54


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Les élancements :

{
Et puisque le plan de flambement est le plan de flexion on en déduit bien que :

On en déduit bien que :


( )

VII. Dimensionnement des contreventements


Les contreventements sont des pièces qui ont pour objet d’assurer la stabilité de
l’ossature en s’opposant à l’action de forces horizontales : vent, freinage des ponts roulants,
effets de séismes, chocs etc.
Ils sont généralement conçus pour garantir le cheminement des charges horizontales
jusqu’aux fondations. Ils sont disposés en toiture, dans le plan des versants (« poutres au vent
»), et en façade (« palées de stabilité »), et doivent reprendre les efforts horizontaux appliqués
tant sur les pignons que sur les long pans.

Figure 18 : Cheminement des charges dû au vent sur poteau pignon.


1. Les différents types de contreventements
Contreventements de toiture : (poutre de compression)
Les contreventements sont disposés généralement suivant les versants de la toiture
comme la montre la figure ci-dessous. Ils sont placés le plus souvent dans les travées de rive.
Leurs diagonales sont généralement des cornières doubles qui sont fixées sur la traverse (ou
ferme). Leur rôle principal est de transmettre les efforts du vent du pignon aux fondations.

Figure 19 : Vue en plan du contreventement de toiture.

Contreventement de façades: (palée de stabilité)


La palée de stabilité est un contreventement de façade destiné à reprendre les efforts
provenant de la poutre au vent et les descendre aux fondations.

OUAFFAQ Mohammed Page 55


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 20 : Vue en plan de la palée de stabilité.


2. Dimensionnement et vérification du contreventement selon EC3
2.1 Dimensionnement et vérification du contreventement de toiture
Evaluation des efforts horizontaux en tête des potelets
La relation de l'effort d'entrainement s'écrit comme suit :

On calcule les efforts horizontaux du vent en tete des potelets :


( )

( )

( )
Effort de traction dans les diagonales :
Par la méthode des coupures, on établit que l’effort Fd dans les diagonales d’extrémité
(les plus sollicitées) est donné comme suit :
( )
Avec :

D'ou on trouve que :

( )
Section de la diagonale :

Pour des raisons pratiques on opte pour une cornière isolée de avec
un boulon de 12 mm et des trous de 13 mm.
( )
Vérification de la résistance ultime de la section :
Cas des cornières assemblées par une seule aile :
Pour une attache avec deux boulons ou plus

Coefficient minorateurs 2 3

Entraxe p1
2 boulons 0.4 0.7
3 boulons ou plus 0.5 0.7
Tableau 25 : Les coefficients minorateurs .

OUAFFAQ Mohammed Page 56


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

La résistance ultime est bien vérifiée.


2.2 Dimensionnement et vérification de la palée de stabilité
Par la méthode des coupures, on établit que l’effort Fd dans les diagonales d’extrémité
(les plus sollicitées) est donné comme suit :
( )
Avec :

D'ou on trouve que :

( )
Section de la diagonale :

Pour des raisons pratiques on opte pour une cornière isolée de avec
un boulon de 12 mm et des trous de 13 mm.
( )

Vérification de la résistance ultime de la section :


Cas des cornières assemblées par une seule aile :
Pour une attache avec deux boulons ou plus

La résistance ultime est bien vérifiée.


2.3 Dimensionnement et vérification de la poutre de compression
On a d'après le dimensionnement des pannes :
La combinaison la plus défavorable :

Les sollicitations :

( )
( )

( )

Par tâtonnement on prend HEA 120


Vérification de la classe de la section:
 Vérification au niveau de l’âme

OUAFFAQ Mohammed Page 57


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés HEA 120 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
Vérification de la résistance :
Vérification du moment
Pour un HEA 120 nous avons :
 Suivant l’inertie forte

>

 Suivant l’inertie faible

>

Les moments suivant la forte et la faible inertie sont vérifiés.


Vérification de l’effort tranchant
Il faut vérifier


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant


Incidence de l'effort normal

( )

( )

OUAFFAQ Mohammed Page 58


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification à la flexion bi axiale


Vu qu’on a montré que la section de la panne est de classe1, sa vérification à la flexion
bi axiale (sans effort normal) se fait en se basant sur la formule suivante :

( ) ( )

Avec : (sections en I) et (pas d’effort normal).


Pour un HEA 120 nous avons :

Ce qui nous donne :

( ) ( )

On en déduit que la condition de résistance est vérifiée.


Vérification de la stabilité
Vérification au déversement (HEA120)
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=1 (la panne est articulée articulé)

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

30.78 KN.m 0.255 0.21 1.03 0.255 17.87 KN.m 9.67 KN.m
Tableau 26 : Vérification de déversement de la poutre de compression HEA120 selon EC3.

La poutre de compression (HEA 120) vérifie bien pas la condition de stabilité vis-à-vis
au déversement.

OUAFFAQ Mohammed Page 59


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification au flambement
 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y) et (z-z) sont :

93.9 122.69 198.67 1.30 2.11 2.11


Tableau 27 : Calcul de l'élancement maximal du potelet.

Donc il y a risque de flambement.


( )
 Coefficient de réduction
Pour un profilé HEA 160, on a

( ) ( )
{ {
( ) ( )

1.47 3.06 0.47 0.27 0.27


Tableau 28 : Calcul du coefficient de réduction de flambement de la poutre de compression.

D'ou on en déduit que :

Vérification de la flexion composée


Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier :

{
Avec
 Calcul de

( ) ( )

Avec

OUAFFAQ Mohammed Page 60


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Donc

Et

( ) ( )

Avec

Donc

( )

D'ou on en déduit :

D'ou on déduit que le profilé HEA 120 a vérifié toutes les conditions de résistance et
de stabilité.
3. Dimensionnement des contreventements selon CM66
3.1 Dimensionnement de contreventement de toiture
Evaluation des efforts horizontaux en tête des potelets
La relation de l'effort d'entrainement s'écrit comme suit :

( )

( )

( )
Effort de traction dans les diagonales :
Par la méthode des coupures, on établit que l’effort Fd dans les diagonales d’extrémité
(les plus sollicitées) est donné comme suit :
( )
Avec :

OUAFFAQ Mohammed Page 61


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D'ou on trouve que :

( )
Section de la diagonale :

Soit donc des cornières de


Pour des raisons pratiques on opte pour une cornière isolée de .
3.2 Dimensionnement de la poutre de compression :
On a les sollicitations suivantes :

Avec :

Et aussi :

Par tâtonnement on choisit HEA 100.

Contrainte de compression :

Les contraintes de flexion :

Les élancements :

{
Contrainte d'l'oignement de l'état critique :

Coefficient d'amplification de la contrainte de compression :

OUAFFAQ Mohammed Page 62


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Sup ( )

Le coefficient de déversement Kd est pris égal à l’unité dans ce cas en supposant que la
semelle supérieure de la panne est solidaire avec la couverture tout au long de sa portée.

Donc il faut vérifier que :

HEA100 convient pour la poutre de compression.


3.3 Dimensionnement de la palée de stabilité en long pan
Par la méthode des coupures, on établit que l’effort dans les diagonales d’extrémité
(les plus sollicitées) est donné comme suit :
( )
Avec :

D'ou on trouve que :

( )
Section de la diagonale :

Soit donc des cornières de


Pour des raisons pratiques on opte pour une cornière isolée de

VIII. Comparaison entre les deux règlements


Pour la comparaison entre les deux règlements, on va essayer de le récapituler dans le
tableau ci-dessous :
Eléments EUROCODE CM66
Panne IPE 120 IPE 120
Lisse IPE 120 IPE 120
potelet HEA 160 HEA 160
Contreventement de toiture
Palée de stabilité
Poutre de compression HEA 120 HEA100
Tableau 29 : Comparaison entre les deux règlements.

IX. Conclusion
A partir de l'étude des éléments d'enveloppes de la structure métallique selon les deux
normes EUROCODE3 et CM66 on en déduit bien que les résultats du calcul manuel sont
approchés. Dans le chapitre suivant, on va faire le dimensionnement des éléments principal du
portique selon les deux normes EUROCODE3 et CM66.

OUAFFAQ Mohammed Page 63


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 4

Dimensionnement des portiques

OUAFFAQ Mohammed Page 64


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
Après avoir vérifié les éléments secondaires du portique et la stabilité de la charpente,
nous allons procéder dans de ce chapitre au dimensionnement des éléments du portique la
structure selon les deux règlements EUROCODE3 et CM66 (traverse, poteau, ferme en
treillis.

II. Dimensionnement du portique de la première variante


1. Les chargements appliqués sur le portique
Les charges permanentes
-Poids propre de la couverture : 20.85 dan/m2
-Poids propre de la panne en prenant IPE 120 : 10.4 dan/m
Les charges d'exploitations
- La charge de poussière : C’est une charge due à l’accumulation de la poussière sur la toiture
du bâtiment. Elle est égale à : 10 dan/m2
-la charge d'entretien : 23daN/m
Surcharge dynamique du vent
-Charge de vent de soulèvement : 29.62 dan/m2
-Charge de vent de pression sur paroi verticale : 47.78 dan/m2
2. Dimensionnement du portique de la première variante selon EC3
2.1 Les combinaisons d'actions
Nous utilisons pour cela les pondérations suivant le règlement EURECODE3. Deux
types de combinaisons sont alors définis :
A ELU :
Combinaison 1 :

Combinaison 2 :

Combinaison 3 :
( )
A ELS :
Combinaison 1 :

Combinaison 2 :

Combinaison 3 :

2.2 Calcul des sollicitations


Les sollicitations sont calculées d'après le logiciel ROBOT STRUCTURAL
ANALYSIS :

OUAFFAQ Mohammed Page 65


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 21 : Moment fléchissant à ELU selon EUROCODE3.

Figure 22 : Effort normal à ELU selon EUROCODE3.

Figure 23 : Effort tranchant à ELU selon EUROCODE3.

OUAFFAQ Mohammed Page 66


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

2.3 Dimensionnement de la traverse


D'après les résultats du logiciel ROBOT on déduit les sollicitations les plus
défavorables.




Avec le moment maximal entre le poteau et la traverse et le moment maximal
au faitage.
Le choix du profilé:
Afin de bien dimensionner les poteaux il faut tenir compte de l’effort normal et le
moment. Pour le moment on doit vérifier :
D’où

Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des poteaux «IPE 270» qui obéit
aux conditions de résistance ayant les caractéristiques géométriques présentées dans le tableau
ci-dessous.
h(mm) b(mm) tw(mm) tf(mm) r(mm) A(cm²) hi(mm) d(mm)
270 135 6,6 10,2 15 45,9 219,6 219,6
Iy(cm4) Wel,y(cm3) Wpl,y(cm3) iy(cm) Iz(cm4) Wel,z(cm3) Wpl,z(cm3) iz(cm)
48200 1930 2194 20.4 2142 214 336 4.31
Tableau 30 : Les caractéristiques du profilé IPE270.
Vérification de la classe de la section:
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés IPE 270 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
Vérification de la résistance du profilé IPE 270 :
Incidence de l’effort tranchant
Il faut vérifier que :

OUAFFAQ Mohammed Page 67


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.


Incidence de l’effort normal
Il faut vérifier que :

( )

On donc :
( )
L’incidence de l’effort normale sur le moment fléchissant peut être négligée.
Vérification de la stabilité du profilé IPE 270
Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0.5 (la traverse est encastré-encastré)

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

39.88 KN.m 1.68 0.21 2.08 0.302 31.02 KN.m 117.37 KN.m
Tableau 31 : Vérification de déversement de la traverse IPE270 selon EC3.

Le profilé choisi n'est pas stable vis à vis au déversement d'ou le profilé ne vérifie pas
la condition de stabilité.
Par tentative on va choisir le profilé IPE 450.

OUAFFAQ Mohammed Page 68


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification de la stabilité du profilé IPE 450

h(mm) b(mm) tw(mm) tf(mm) r(mm) A(cm²) hi(mm) d(mm)


450 190 9,4 14,6 21 98,8 378,8 378,8
Iy(cm4) Wel,y(cm3) Wpl,y(cm3) iy(cm) Iz(cm4) Wel,z(cm3) Wpl,z(cm3) iz(cm)
48200 1930 2194 20.4 2142 214 336 4.31
Tableau 32 : Les caractéristiques du profilé IPE450.
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés IPE 450 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
vérification au déversement .
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0.5 (la traverse est encastrée-encastrée).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

164.51 KN.m 1.55 0.21 1.85 0.34 123.61 KN.m 117.37 KN.m
Tableau 33 : Vérification de déversement de la traverse IPE270 selon EC3.

Vérification au flambement
 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y) et (z-z) sont

93.9 32.46 48.54 0.345 0.516 0.516


Tableau 34 : Calcul de l'éléncement maximale de IPE450.

OUAFFAQ Mohammed Page 69


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

( )
Il y a risque de flambement.
 Coefficient de réduction
Pour un profilé IPE400, on a

( ) ( )
{ {
( ) ( )

0.574 0.878 0.97 0.87 0.87


Tableau 35 : Calcul de coefficient de flambement de la traverse IPE450.

D'ou on en déduit que

Vérification du flexion composée


Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier :

{
Avec
 Calcul de

( ) ( )

Avec

Donc

( )

OUAFFAQ Mohammed Page 70


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D'ou on en déduit :

D'ou on déduit que le profilé IPE 450 a vérifié toutes les conditions de résistance et de
stabilité.
3.2 Dimensionnement du poteau
D'après les résultats du logiciel ROBOT on en déduit les sollicitations les plus
défavorables suivantes :



Le choix du profilé :
Afin de bien dimensionner les poteaux il faut tenir compte de l’effort normal et le
moment. Pour le moment on doit vérifier l’équation de résistance.

Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des poteaux «HEA280» qui obéit
aux conditions de résistance ayant les caractéristiques géométriques présentées dans le tableau
ci-dessous.
h(mm) b(mm) tw(mm) tf(mm) r(mm) A(cm²) hi(mm) d(mm)
270 280 8,0 13 24 97,3 196 196
Iy(cm4) Wel,y(cm3) Wpl,y(cm3) iy(cm) Iz(cm4) Wel,z(cm3) Wpl,z(cm3) iz(cm)
48200 1930 2194 20.4 2142 214 336 4.31
Tableau 36 : Les caractéristiques du profilé HEA280.
Vérification de la classe de la section
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés HEA 280 sont de classe 2, donc les vérifications seront faites en
plasticité.

OUAFFAQ Mohammed Page 71


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification de la résistance du profilé HEA 280


Incidence de l’effort tranchant
Il faut vérifier que :


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a :

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.


Incidence de l’effort normal
Il faut vérifier que :

( )

On a donc :
( )
L’incidence de l’effort normale sur le moment fléchissant peut être négligée.
Vérification de la stabilité du profilé HEA280
Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0.7 (poteau articulé-encastré).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

742.45 KN.m 0.59 0.21 0.717 0.889 211.23 KN.m 222.51 KN.m
Tableau 37 : Vérification de déversement du poteau HEA280 selon EC3.

Le profilé choisi n'est pas stable vis à vis au déversement. Par tâtonnement on choisit
le profilé HEA 300.

OUAFFAQ Mohammed Page 72


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification de la stabilité du profilé HEA 300


Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0.7 (poteau articulé-encastré).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

1027.55 KN.m 0.56 0.21 0.69 0.902 266.56 KN.m 222.51 KN.m
Tableau 38 : Vérification de déversement du poteau HEA300 selon EC3.

Le profilé choisi est stable vis à vis au déversement.


Vérification au flambement
On a une structure à nœuds déplaçables, alors :
 dans le plan du portique ( ) le poteau est articulé en pied est encastré en tète
 dans le plan perpendiculaire ( ) le poteau est encastré en pied et articulé en tête
 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y) et (z-z) sont :

{
( )

( )

( )

93.9 118.68 56.07 1.26 0.597 1.26


Tableau 39 : Calcul du l'élancement maximal du poteau HEA300.

( )
Il y a un risque de flambement.

OUAFFAQ Mohammed Page 73


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Coefficient de réduction
Pour un profilé HEA 300, on a

( ) ( )
{ {
( ) ( )

1.47 0.77 0.44 0.926 0.44


Tableau 40 : Calcul du coefficient de flambement du poteau HEA300.

D'ou on en déduit que

Vérification du flexion composée


Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier :

{
Avec
 Calcul de

( ) ( )

Avec

Donc

( )

OUAFFAQ Mohammed Page 74


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D’où on en déduit :

{
D'ou on déduit que le profilé HEA 300 convient puisque il a vérifié toutes les conditions
de résistance et de stabilité.
3. Dimensionnement du portique de la première variante selon CM66
3.1 Combinaisons d'actions
Nous utilisons pour cela les pondérations suivant le règlement CM66. Deux types de
combinaisons sont alors définis :
A ELU :
Combinaison 1 :
1.33G+1.5Q
Combinaison 2 :

Combinaison 3 :
( )
A ELS :
Combinaison 1 :

Combinaison 2 :

Combinaison 3 :

3.2 Calcul des sollicitations


Les sollicitations sont calculées d'après le logiciel ROBOT STRUCTURAL
ANALYSIS :

Figure 24 : Moment fléchissant à ELU selon CM66.

OUAFFAQ Mohammed Page 75


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 25 : Effort normal à ELU selon CM66.

Figure 26 : Effort tranchant à ELU selon CM66.

3.3 Dimensionnement de la traverse


D'après les résultats du logiciel ROBOT on déduit les sollicitations les plus
défavorables :




Avec le moment maximal entre le poteau et la traverse et le moment maximal
au faitage.
D'après les sollicitations on en déduit la section de la traverse :

Cela nous donne IPE 300.


Contrainte de compression

OUAFFAQ Mohammed Page 76


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Contrainte de flexion

Vérification au déversement
Les règles CM 66 donnent le moyen de calculer le coefficient de déversement Cas de
pièces soumises à deux moments différents au droit des appuis. Le coefficient de déversement
dans ce cas est donné par la formule suivante :

; ; : Ce sont des coefficents qui nous aident à calculer le coefficient de


déversement .

1.32 0.36 1.02 0.83


Tableau 41 : Calcul des parametres de deversement de la traverse IPE300.

( )
On trouve donc :

On en déduit que le profilé IPE300 convient pour les traverses


3.4 Dimensionnement du poteau
D'après les résultats du logiciel ROBOT on déduit les sollicitations les plus
défavorables :



D'après les sollicitations on en déduit la section du poteau :

Cela nous donne HEA 280.


Contrainte de compression

Contrainte de flexion

Vérification au déversement
Les règles CM 66 donnent le moyen de calculer le coefficient de déversement Cas de
pièces soumises à deux moments différents au droit des appuis. Le coefficient de déversement
dans ce cas est donné par la formule suivante :

1.17 0.00633 1 0.88


Tableau 42 : Calcul des parametres de deversement du poteau HEA280.

On trouve donc :

On en déduit que le profilé HEA 280 convient pour les poteaux.

OUAFFAQ Mohammed Page 77


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification au flambement :
La formule générale de vérification est donnée comme suit :
( )
La longueur de flambement équivalente est donnée par la formule simplifiée suivante :

Avec :

0.152 22.868 192.81 55.75 4.11 1.10


Tableau 43 : Calcul des parametres de flambement du poteau HEA280.

( )
Le profilé HEA280 convient.

III. Dimensionnement de la ferme en treillis


1. Le chargement appliqué sur la ferme
Les charges permanentes
-Poids propre de la couverture en utilisant des panneaux sandwich : 20.85 dan/m2
-Poids propre de la panne en prenant IPE 120 : 10.4 dan/m
-Poids propre du montant en prenant CAE 20 3 : 0.88 dan/m
-Poids propre de la membrure supérieure en prenant HEA 100 : 16.7 dan/m
-Poids propre de la membrure inférieur en prenant HEA 100 : 16.7 dan/m
-Poids propre de la diagonale en prenant CAE 25 : 1.12 dan/m
Les charges d'exploitation
- La charge de poussière : C’est une charge due à l’accumulation de la poussière sur la toiture
du bâtiment. Elle est égale à : 10 dan/m
- la charge d'entretien : 44.44 dan/m
Charges dynamique du vent
-Charge de vent de soulèvement : 29.62 dan/m2
-Charge de vent de pression sur paroi verticale : 47.78 dan/m2
2. Calcul des efforts revenant aux nœuds
Effort du aux charges permanentes :

Effort du aux charges d'exploitation :

Effort du aux surcharges du vent :

Donc on en déduit que :


( ) ( )

OUAFFAQ Mohammed Page 78


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 27 : La présentation de la ferme en treillis .


3.Détermination des efforts dans les barres
On détermine les efforts dans les barres à l'aide logiciel ROBOT STRUCTURAL
ANALYSIS On obtient les résultats suivant :
Les membrures supérieures :

Membrure supérieure (compression)


N° de barre 1 2 3 4 5 6
Effort (KN) 113.96 177.60 209.78 221.01 217.55 203.43
Tableau 44 : Les efforts dans les membrures supérieurs.

Les membrures inférieures :

Membrure inférieure (traction)


N° de barre 1 2 3 4 5 6
Effort (KN) 0 -113.39 -176.71 -208.74 -219.91 -216.47
Tableau 45 : Les efforts dans les membrures inférieurs.

Les montants :

Montant (compression)
N° de barre 1 2 3 4 5 6
Effort (KN) 56.70 37.99 22.42 8.93 -3.09 -28.11
Tableau 46 : Les efforts dans les montants.

Les diagonales :

Diagonale (traction)
N° de barre 1 2 3 4 5 6
Effort (KN) -126.78 -73.85 -39.10 -14.30 4.62 19.88
Tableau 47 : Les efforts dans les diagonales.

OUAFFAQ Mohammed Page 79


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

4. Dimensionnement de la ferme en treillis selon EC3


4.1 Vérification des éléments de la ferme en treillis
Vérification de membrures supérieures en flambement :
L'effort maximal dans les membrures supérieures .

a (mm) t (mm) r (mm) A (cm²) P (kg/m) d (cm) Iy (cm4)


70 9 9 11,88 9,32 2,05 52.47
Tableau 48 : Les caractéristiques du profilé .
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


On a

Donc

On a aussi
( )
Donc

 Les élancements sont alors

 Les élancements réduits

OUAFFAQ Mohammed Page 80


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

D’où on a

Avec : √

( ( ) )

D’où on en déduit que

Vérification de membrures inférieures en flambement :


L'effort maximal dans les membrures inférieures .

a (mm) t (mm) r (mm) A (cm²) P (kg/m) d (cm) Iy (cm4)


70 5 6 6,79 5,33 1,91 31,76
Tableau 49 : Les caractéristiques du profilé .
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


On a

Donc
( ) ( ) ( ) ( )

63.52 3.23 2.16 142.39 83.33 61.91 0.887 0.659 0.887 1.06 0.60
Tableau 50 : Les parametres de flambement du profilé .
D’où on en déduit que

OUAFFAQ Mohammed Page 81


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification des montants en flambement :


L'effort maximal dans les montants

a (mm) t (mm) r A (cm²) P (kg/m) d (cm) Iy (cm4)


(mm)
50 5 7 3.77 4.80 1.40 10.96
Tableau 51 : Les caractéristiques du profilé L50×50×5.
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


On a

Donc
( ) ( ) ( ) ( )

21.92 1.71 1.51 28.28 54.03 59.64 0.57 0.63 0.63 0.80 0.764
Tableau 52 : Les parametres de flambement du profilé .
Donc

Vérification de la diagonale en flambement :


L'effort maximal dans les diagonales

a (mm) t (mm) r (mm) A (cm²) P (kg/m) d (cm) Iy (cm4)


50 5 7 3.77 4.80 1.40 10.96
Tableau 53 : Les caractéristiques du profilé L50×50×5.
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)

OUAFFAQ Mohammed Page 82


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


D’où on en déduit que :

5. Dimensionnement de la ferme en treillis selon CM66


5.1 Vérification des éléments de la ferme en treillis
Vérification de membrures supérieures :
L’effort maximal dans les membrures supérieures

a(mm) t(mm) r(mm) A(cm²) P(kg/m) d(cm) Iy (cm4)


70 7 9 9.40 7.38 1.97 42.30
Tableau 54 : Les caractéristiques du profilé L 70×70×7.
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)
Elancement limite :

Choisir :

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


On a

Donc

On a aussi
( )
Donc

OUAFFAQ Mohammed Page 83


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 Les élancements sont alors

 Les élancements réduits

D'ou on a

On a

Et

D'ou on en déduit que la convient pour les membrures supérieurs.


Vérification de membrures inférieures
L'effort maximal dans les membrures supérieures .

a(mm) t(mm) r(mm) A(cm²) P(kg/m) d(cm) Iy (cm4)


60 7 8 7.98 6.26 1.73 26.05
Tableau 55 : Les caractéristiques du profilé L 60×60×7.
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)
Elancement limite :

Choisir

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .

OUAFFAQ Mohammed Page 84


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

On a

On a aussi
( )
Donc
( ) ( ) ( ) ( ) ( )
400 132.3
Tableau 56 : Les parametres de flambement du profilé L 60×60×7.

On a alors

D'ou on en déduit que la convient pour les membrures supérieurs


Vérification des montants
L'effort maximal dans les membrures supérieures .

a (mm) t (mm) r (mm) A (cm²) P (kg/m) d (cm) Iy (cm4)


45 5 7 4.30 3.38 1.28 7.84
Tableau 57 : Les caractéristiques du profilé L45×45×5.
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)
Elancement limite :

Choisir :

La section est petite, pour des dispositions constructives on opte pour double
cornières .
On a

OUAFFAQ Mohammed Page 85


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Donc on trouve les résultats suivants :


( ) ( ) ( ) ( ) ( )
150 15.68
Tableau 58 : Les paramètres de flambement du profilé L45×45×5.

 La contrainte de compression

On a alors :

D'ou on en déduit que la convient pour les membrures supérieurs.


Vérification de la diagonale
L'effort maximal dans les membrures supérieures

a(mm) t(mm) r(mm) A(cm²) P(kg/m) d(cm) Iy (cm4)


45 5 7 4.30 3.38 1.28 7.84
Tableau 59 : Les caractéristiques du profilé .
Il faut vérifier que :

 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y)


(Dans le plan de la ferme)
(Perpendiculaire au plan de la ferme)
Elancement limite :

Choisir :

Pour des dispositions constructives on opte pour double cornières .


On a alors :

D'ou on en déduit que la convient pour les diagonales.

OUAFFAQ Mohammed Page 86


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

IV. Comparaison entre les deux règlements


Pour la comparaison entre les deux règlements, on va essayer de le récapituler dans le
tableau ci- dessous :
Eléments EUROCODE3 CM66
Traverse IPE 450 IPE 300
poteau HEA 300 HEA 280
Membrure supérieur
Membrure inférieur
diagonale
montant
Traverse de l'auvent IPE 140 IPE 120
Poteau de l'auvent HEA 100 HEA 100
Tableau 60 : Comparaison entre les règlements.

V. Conclusion
A partir de l'étude des éléments principal du portique selon les deux normes
EUROCODE3 et CM66 on en déduit bien que les résultats du calcul manuel sont approchés.
Dans le chapitre suivant, on va faire le dimensionnement des assemblages.

OUAFFAQ Mohammed Page 87


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 5

Dimensionnement des assemblages selon EC3

OUAFFAQ Mohammed Page 88


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
L'étude des assemblages est une partie très importante dans un projet de construction
métallique il s'agit de vérifier tous les détails de la structure mais dans notre projet on va
limiter sur les assemblages qui sont beaucoup pus intéressantes pour un projet de construction
métallique.
Dans cette partie, on fera l’étude de quelques types d’assemblage, car une structure
métallique bien assemblée est beaucoup plus intéressante qu’une structure métallique
surdimensionnée et mal assemblé.

II. Dimensionnement des assemblages de la première variante


1. Assemblage traverse-traverse de la première variante
L’assemblage traverse-traverse est boulonné.
Les sollicitations au niveau du faîtage sont :



On utilise boulons précontraints de classe de résistance 8.8
Caractéristiques symbole valeur
Appellation
Résistance en traction du boulon ( )
Limite élastique du boulon ( )
Diamètre nominal du trou ( )
Diamètre nominal du boulon ( )
Section résistante ( )
Coefficient fonction des trous de perçage
Coefficient de frottement des pièces en contact

Tableau 61 : Caractéristiques des boulons d’ancrage.

Les distances entre axes des boulons ainsi qu’entre axes des boulons et bords des
pièces, sont limitées par des valeurs maximales et minimales.
Les entraxes :
Avec : le diamètre des trous
: Épaisseur de l’aile de la traverse.
On obtient donc :
Longitudinalement
( )

OUAFFAQ Mohammed Page 89


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Transversalement
( )

Les pinces
Longitudinalement
( )

Transversalement
( )

Figure 28 : Disposition des boulons adoptée pour l’assemblage traverse-traverse.

Détermination des efforts dans les boulons


On considère que toutes les rangées de boulons se trouvent dans une zone tendue.
Ces rangées sont disposées comme indiqué dans la figure ci-dessous.

800 mm 700 mm 600 mm 500 mm 400 mm 300 mm


Tableau 62 : Valeurs des di.
D’où : ∑
Les efforts normaux au niveau des boulons sont donnés par :


On obtient alors :

Tableau 63 : Valeurs des Ni.


Pour chaque effort normal, on doit avoir une force de précontraite tel que :
Avec :
Avec : n est le nombre de boulons par rangée ; n= 2.

OUAFFAQ Mohammed Page 90


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour on a :

Le choix des boulons est vérifié.


Résistance des boulons au moment fléchissant
Moment résistant effectif de l’assemblage est :

Avec :

Le moment résistant total est égal à :

L’assemblage est vérifié.


Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant
Nous avons en totalité 12 boulons. Chaque boulon est sollicité par un effort tranchant
égale à :

Il faut alors, vérifier que :

: La résistance au glissement.
Donc, l’assemblage résiste bien à l’effet de l’effort tranchant.
Résistance à l’effort normal
L’effort de précontrainte autorisé dans les boulons HR8.8 est :

On en déduit que l’assemblage est vérifié.


Vérification de la pression diamétrale
Il faut vérifier que :

( )

( )

OUAFFAQ Mohammed Page 91


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

On trouve bien que :

2. Assemblage poteau-traverse de la première variante


Les sollicitations au niveau du faîtage sont :



On utilise boulons précontraints de classe de résistance 8.8.
Les distances entre axes des boulons ainsi qu’entre axes des boulons et bords des
pièces, sont limitées par des valeurs maximales et minimales.
Les entraxes
Avec : le diamètre des trous
: Épaisseur de l’aile de la traverse.
On obtient donc
Longitudinalement
( )

Transversalement
( )

Les pinces
Longitudinalement
( )

Transversalement
( )

OUAFFAQ Mohammed Page 92


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 29: Disposition des boulons adoptée pour l’assemblage poteau-traverse.

Détermination des efforts dans les boulons


On considère que toutes les rangées de boulons se trouvent dans une zone tendue
Ces rangées sont disposées comme indiqué dans la figure.

811mm 671mm 531mm 391mm 251mm 111mm


Tableau 64 : Valeurs des di poteau-traverse.
D’où : ∑
Les efforts normaux au niveau des boulons sont donnés par :


On obtient alors :

Tableau 65 : Valeurs des Ni.


Pour chaque effort normal, on doit avoir :
Avec :
Avec : n est le nombre de boulons par rangée ; n=2.
Pour on a :

Le choix des boulons est vérifié.


Résistance des boulons au moment fléchissant
Moment résistant effectif de l’assemblage est :

Avec :

OUAFFAQ Mohammed Page 93


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Le moment résistant total est égal à :

L’assemblage est vérifié.


Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant
Nous avons en totalité 12 boulons. Chaque boulon est sollicité par un effort tranchant
égale à :

Il faut alors, vérifier que :

Donc, l’assemblage résiste bien à l’effet de l’effort tranchant.


Résistance de l’âme du poteau En traction
Il faut vérifier que :

Avec :




D’où :

Et :

On en déduit donc qu'on a besoin des raidisseurs pour le renforcement.


Résistance de l’âme du poteau En compression
Il faut vérifier que :

( )

Avec : : Contrainte de compression dans l’âme du poteau.

: Épaisseur de l’âme du poteau.


( )

OUAFFAQ Mohammed Page 94


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

 : épaisseur de la semelle de la poutre.


 : épaisseur de la platine extérieure.
 : épaisseur de la semelle du poteau.
 : rayon de raccordement âme/semelle du poteau.
 : Résistance de l’ame du poteau à la compression
Alors :
D’où :
On obtient alors :
Résistance de l’âme du poteau au cisaillement
Il faut vérifier que :

Résistance de l’ame du poteau dans la zone cisaillée.


D’où l’âme du poteau n'est pas donc vérifiée vis-à-vis du cisaillement.
Il faut poser une fourrure d'âme de (épaisseur 10mm) .
Il nous donne donc :

Vérification de la pression diamétrale


Il faut vérifier que :

( )

( )
On trouve bien que :

3. Assemblage du pied de poteau


Au niveau de cette section, on va traiter les liaisons en pieds de poteaux, qui sont
toutes encastrées dans le cas de notre projet. Ces liaisons permettent donc la transmission d’un
effort vertical de compression ou de soulèvement suivant les combinaisons de cas de charges
considérées, un effort horizontal et un moment.Trois éléments interviennent dans la
constitution des pieds de poteaux encastrés :
- Une platine d’about
- Des crosses d’ancrages
- Des raidisseurs

OUAFFAQ Mohammed Page 95


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Le poteau de rive est un HEA300.Les dimensions du poteau et les sollicitations de


calcul sont mentionnées ci-dessous :



Largeur de la platine :

Figure 30: Paramètres de la platine.


On a :
- b = 300 mm : longueur de la semelle du poteau HEA320.
- tr =25 mm : épaisseur de la traverse entre 8 et 16 mm.
- C0 = 100 mm : la saille de la platine entre 50 et 150 mm.
Ainsi b0 = 550 mm
Longueur de la platine :
Les dimensions de cette platine seront acceptables si la contrainte maximale de
l’assemblage soit inférieure à la contrainte admissible du béton .
Avec la résistance admissible du béton tel que = 8 MPa.
On a:

D’où

√( )

On trouve que a0 ≥ 479.38 mm soit a0= 800 mm.


D’où la contrainte réelle dans le massif de fondation vaut :

Détermination de l’épaisseur de la platine :


Il faut que le moment sollicitant reste inférieur au moment résistant élastique de la platine.

On opte pour une épaisseur de platine .


D’où les dimensions de la plaque d’assise sont : 800 x 600 x 25
Vérification de la résistance au cisaillement des tiges d'ancrages :
Dans cet assemblage on utilise 10 tiges de diamètre M24. Pour le vérifier, il faut que la
résistance à la traction d’une tige soit supérieure ou égale à l’effort de soulèvement qui lui est
appliqué :

OUAFFAQ Mohammed Page 96


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Avec :
La résistance à la traction de la tige.

- m : nombre de surfaces de cisaillement


- Coefficients partiels de sécurité à la résistance des boulons à la traction

- La résistance à la traction de la tige 8.8


- : Section résistance de la tige.
L’effort de soulèvement appliqué à une tige.

- n : nombre de tiges.
- V : l’effort de soulèvement au niveau de l’appui.
On a:

La condition de résistance au cisaillement est vérifiée.


Vérification de la pression diamétrale :

Il faut vérifier que :

( )

( )
On trouve bien que :

La condition de résistance à la pression diamétrale est vérifiée.


Disposition des tiges d'ancrages ;
Ils empêchent le décollement de la platine, sous l’effet d’un éventuel effort de
soulèvement.

OUAFFAQ Mohammed Page 97


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

La figure ci-dessous montre la disposition des ancrages.

Figure 31 : Disposition d’ancrages adoptée pour l’assemblage pied de poteau.


Ecartement horizontale = 800 mm
Entraxe verticale = 1110mm
Récapitulatif
Pour l’assemblage des traverses on va adopter 12 boulons HR 8.8 de diamètre
avec une platine soudée aux profilés de dimensions : .

Figure 32 : Vue 3D de l’assemblage traverse-traverse adopté.

Pour l’assemblage des poteaux avec les traverses on va adopter 12 boulons HR 8.8 de
diamètre avec une platine soudée aux profilés de dimensions : .

Figure 33 : Vue 3D de l’assemblage poteau-traverse adopté.

OUAFFAQ Mohammed Page 98


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Pour l’assemblage on va adopter 6 ancrage avec croché de diamètre de


classe 8.8 avec une platine soudé aux profilés de dimension : avec des
raidisseurs de dimension : .

Figure 34 : Vue 3D de l’assemblage pied de poteau adopté.

III. Dimensionnement des assemblages de la deuxième variante


1. Dimensionnement des éléments de la ferme

Figure 35 : La conception adoptée pour l'assemblage des éléments de la ferme.

Figure 36 : Vue 3D de l'assemblage des éléments de la ferme.

OUAFFAQ Mohammed Page 99


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Attache diagonale gousset:

Calcul de l’épaisseur du cordon de soudure :

Avec :

Donc :

On prend donc
Efforts dans les cordons :
Cordon AB :

Cordon CD :

Longueurs des cordons :


Cordon AB :
√ √

On prend donc
Cordon CD :
√ √

On prend donc
Vérification de la résistance des cordons de soudure :
La vérification du cordon AB


La résistance du cordon AB est bien vérifiée.
La vérification du cordon CD


La résistance du cordon CD est bien vérifiée.
Attache membrure gousset:

Calcul de l’épaisseur du cordon de soudure :

Avec :

Donc :

OUAFFAQ Mohammed Page 100


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

On prend donc
Longueurs des cordons :
Cordon AB :
√ √

On prend donc
Vérification de la résistance des cordons de soudure :
La vérification de la résistance du cordon :


La résistance du cordon est bien vérifiée.
Attache montant gousset:

Calcul de l’épaisseur du cordon de soudure :

Avec :

Donc :

On prend donc
Efforts dans les cordons :
Cordon AB :

Cordon CD :

Longueurs des cordons :


Cordon AB :
√ √

On prend donc
Cordon CD :
√ √

On prend donc
Vérification de la résistance des cordons de soudure :
La vérification du cordon AB


La résistance du cordon AB est bien vérifiée.
La vérification du cordon CD


La résistance du cordon CD est bien vérifiée.

OUAFFAQ Mohammed Page 101


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

2. Dimensionnement de l'assemblage poteau-ferme


Les sollicitations sont :


On utilise boulons précontraints de classe de résistance 8.8.
Les distances entre axes des boulons ainsi qu’entre axes des boulons et bords des
pièces, sont limitées par des valeurs maximales et minimales.
Les entraxes :
Avec : le diamètre des trous
: Épaisseur de l’aile de la traverse.
On obtient donc :
Longitudinalement
( )

Transversalement
( )

Les pinces :
Longitudinalement :
( )

Transversalement :
( )

Résistance des boulons à la traction


Il faut vérifier que :

Avec :
La résistance à la traction du boulon.

- m : nombre de surfaces de cisaillement


- Coefficients partiels de sécurité à la résistance des boulons à la traction

- La résistance à la traction de la tige 8.8


- : Section résistance du boulon.
L’effort de soulèvement appliqué à une tige.

OUAFFAQ Mohammed Page 102


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

- n : nombre de boulons.
On a:

La condition de résistance au cisaillement est vérifiée.


Résistance de l’assemblage au glissement
Nous avons en totalité 6 boulons. Chaque boulon est sollicité par un effort tranchant
égale à :

Il faut alors, vérifier que :

Donc, l’assemblage résiste bien à l’effet de l’effort tranchant.

IV. Conclusion
Dans ce chapitre on a essayé de faire le dimensionnement des assemblages principaux
de la structure vu que les autres assemblages sont classiques Dans le chapitre suivant, on va
faire la vérification du comportement de la structure sur ROBOT.

OUAFFAQ Mohammed Page 103


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 6

Vérification du comportement de la Structure sur ROBOT et


métré

OUAFFAQ Mohammed Page 104


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
Nous allons utiliser le logiciel « Robot Structural 2014 » comme moyen de conception
et de vérification. Ce logiciel présente l’avantage de nous permettre d’aboutir rapidement aux
sollicitations.

II. Modélisation de la structure


Dans une première étape, nous allons procéder à la création d’un modèle de la
structure .Dans une deuxième étape, nous allons introduire et mettre en place les charges afin
de vérifier notre modèle. Les étapes que nous avons suivies, pour créer le modèle 3D souhaité
de la structure, sont les suivantes :
- Insertion des coordonnées des nœuds,
- Choix du matériau et des profilés des barres,
- Sélection des systèmes d’appuis.

Classification des familles de la structure


Les deux tableaux ci-dessous présentent la classification des familles de la premiere et
la deuxieme variante.
Famille Type de barre
Pannes IPE
lisses IPE
potelets HEA
Poteaux HEA
traverses IPE
contreventements CAE
Poutre de compression HEA
Poutre de l'auvent IPE
Poteaux de l'auvent HEA
Tableau 66 : La liste des familles de la premiere variante.
Famille Type de barre
Pannes IPE
lisses IPE
potelets HEA
Poteaux HEA
contreventements CAE
Poutre de compression HEA
Poutre de l'auvent IPE
Poteaux de l'auvent HEA
Membrure supérieur CAE
Membrure inférieur CAE
Montant CAE
Diagonale CAE
Tableau 67 : La liste des familles de la deuxième variante.

OUAFFAQ Mohammed Page 105


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

III. Actions agissantes sur la structure


1. Les charges permanentes
Ce sont les charges agissantes d’une manière continue sur l’ossature :
 Poids propre de l’ossature.
 Poids propre de la couverture : 20.85daN/m2
 Le poids de l'étanchéité et l'isolant pour la couverture vaut : 15 daN/m2
2. Les charges d’exploitation
D’entretien sur les couvertures : Qentretien=44.44 daN/m
D’accumulation de la poussière sur les couvertures : Qpoussiere =10 daN/m2
3. Les charges du vent
Les charges du vent se recalculent par le logiciel ROBOT STRUCTURAL ANALSIS
4. Vue globale des charges
Le tableau et les figures ci-dessous présente les differentes cas de charges appliqués
sur notre structure.
Cas préfixe Nom du cas nature Type d'analyse
1 G1 Poids propre Permanente Statique linéaire
2 G2 Le poids de bardage Permanente Statique linéaire
3 G3 Le poids de la toiture Permanente Statique linéaire
4 Q1 Charge d'entretien Exploitation Statique linéaire
5 Q2 Charge de poussière Exploitation Statique linéaire
6 Q3 Charge du vent vent dynamique
Tableau 68 : La liste des familles de la deuxième variante.

Figure 37 : Vue 3D du poids propre de la structure.

Figure 38 : Vue 3D du poids de la couverture.

OUAFFAQ Mohammed Page 106


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Figure 39 : Vue 3D de la charge de la poussière.

Figure 40 : Vue 3D de la charge d'entretien.

5. Combinaisons des charges


Nous utilisons pour cela les pondérations suivant le règlement EURECODE3 et
CM66. Deux types de combinaisons sont alors définis à ELU et à ELS et ACC, ces
combinaisons sont calculées automatiquement d'après le logiciel ROBOT.

IV. Vérification et validation de comportement de la structure sur


ROBOT
1. Vérification de la structure du comportement de la première variante selon EC3
Vérification des déplacements à l’ELS

Figure 41 : Déplacement maximal dans la structure de la première variante.

OUAFFAQ Mohammed Page 107


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Le déplacement maximal dans la structure est de 81.9 mm ce qui est inférieur à la


limite L/200.

Vérification des contraintes à l'ELU:

Figure 42 : La contrainte maximale dans la structure de la première variante.

La contrainte maximale dans la structure est bien vérifiée.


Vérification des familles à l'ELU:
Ce tableau rédige le résultat de dimensionnement des familles de la première variante
à L'ELU.
Famille Type de barre
Pannes IPE 140
lisses IPE 100
potelets HEA 140
Poteaux HEA 300
traverses IPE 450
Contreventements de toiture CAE 50
Palée de stabilité CAE 50
Contreventement de l'auvent CAE 50
Poutre de compression HEA 120
Poutre de l'auvent IPE 160
Poteaux de l'auvent HEA 100
Tableau 69 : Vérification des familles de la première variante.

OUAFFAQ Mohammed Page 108


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Analyse modale

Tableau 71 : Analyse modale de la premeire variante.


Le tableau ci-dessus représente les valeaurs extremes globaux des modes propres.
2. Vérification et validation de comportement de la deuxième variante selon CM66
Vérification des déplacements à l’ELS

Figure 43 : Déplacement maximal dans la structure de la deuxième variante.

Le déplacement maximal dans la structure est de 31 mm ce qui est inférieur à la limite L/200.

Vérification des contraintes à l'ELU

Figure 44 : La contrainte maximale dans la structure de la deuxième variante.

OUAFFAQ Mohammed Page 109


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

La contrainte maximale dans la structure est bien vérifiée.


Vérification des familles à l'ELU:
Ce tableau rédige le résultat des de dimensionnement des familles de la deuxième
variante à L'ELU.
Famille Types de barre
Pannes IPE 140
lisses IPE 100
potelets HEA 140
Poteaux HEA 300
contreventements CAE
Poutre de compression HEA 120
Poutre de l'auvent IPE 160
Poteaux de l'auvent HEA 100
Membrure supérieur CAE
Membrure inférieur CAE
Montant CAE
Diagonale CAE
Tableau 70 : Vérification des familles à ELU.

Analyse modale

Tableau 71 : Analyse modale de la deuxieme variante.

Le tableau ci-dessus représente les valeaurs extremes globaux des modes propres.

V. Etude comparative
Avant d'entamer le devis estimatif de notre structure, il faut qu'on compare entre les
éléments constituants les deux variantes afin de former une idée sur la variante optimale.
Pour ce faire on va prendre en considération les résultats de la norme EUROCODE 3
car c'est la norme qui nous donne des profils plus sécurisants que la norme CM66.
1. Etude comparative de la première variante
A travers ce tableau on va essayer rédiger une étude comparative de la structure de la
première variante entre les résultats obtenus manuellement avec celles du logiciel ROBOT.

OUAFFAQ Mohammed Page 110


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Famille ROBOT Manuel


Pannes IPE 140 IPE 120
lisses IPE 100 IPE120
potelets HEA 140 HEA 160
Poteaux HEA 300 HEA300
traverses IPE 450 IPE450
Contreventements de toiture CAE 50 CAE 50
Palée de stabilité CAE 50 CAE 50
Contreventement de l'auvent CAE 50 CAE 50
Poutre de compression HEA 120 HEA 120
Poutre de l'auvent IPE 160 IPE 140
Poteaux de l'auvent HEA 100 HEA 100
Tableau 72 : Etude comparative de la première variante.
2. Etude comparative de la deuxième variante
A travers ce tableau on va essayer rédiger une étude comparative de la structure de la
première variante entre les résultats obtenus manuellement avec celles du logiciel ROBOT.
Famille ROBOT Manuel
Pannes IPE 140 IPE 120
lisses IPE 100 IPE 120
potelets HEA 140 HEA 160
Poteaux IPE 240 IPE 240
contreventements CAE CAE
Poutre de compression HEA 100 HEA 120
Poutre de l'auvent IPE 160 IPE 140
Poteaux de l'auvent HEA 100 HEA 100
Membrure supérieur DCED
Membrure inférieur DCED
Montant DCED
Diagonale DCED
Tableau 73 : Etude comparative de la deuxième variante.
On en déduit que les résultats sont approchés mais par la suite de la vérification on va
prendre en compte les résultats du logiciel ROBOT car ils sont plus optimale que les résultats
manuels.

VI. Devis estimatif du projet


Pour pouvoir estimer le devis d'un tel projet, il est nécessaire tout d'abord un avant
métré des matériaux et des travaux qui font partie de l'exécution du projet :
 Couvertures
 charpente
1. Devis estimatif de la première variante
Couverture
la surface de notre structure à couvrir est de :

OUAFFAQ Mohammed Page 111


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Profils
Les caractéristiques des profilés ainsi que le poids total du portique sont résumés dans
le tableau suivant :

Désignation Nombre Longueur Poids unitaire Poids total


d'éléments m Kg/m Kg
Poteaux HEA300 4 6 88.3 2119.2
Traverse IPE450 6 12 77.6 5587.2
Panne IPE120 40 6 10.4 2496
Lisse IPE100 12 6 8.1 583.2
Poutre de 7 6 19.9 835.8
compression
HEA120
Potelet HEA140 9 7.2 24.7 1600.56
Traverse de l'auvent1 1 6 15.8 94.8
IPE160
Traverse de l'auvent2 1 3 15.84 47.4
IPE160
Poteau de l'auvent1 1 3.5 24.7 86.45
HEA140
Poteau de l'auvent2 1 3.5 31.4 109.9
HEA140
Panne auvent 8 6 10.4 499.2
IPE120
Contreventement de 24 8.48 3.77 767.27
toiture et palée

Contreventement de 4 8.48 3.77 127.87


l'auvent 1

Contreventement 4 3.33 3.77 50.21


auvent 2

Jarret portique 12 2.4 77.6 2234.88


IPE450
Jarret auvent IPE160 2 1.2 15.8 37.92
Liernes et suspentes 62 2 0.887 109.98
Total 17387.84 KG

Tableau 74 : Le poids total de la structure de la première variante.


Boulons et tiges d'ancrages :
Pour les assemblages poteau-traverse et traverse -traverse de notre portique on a utilisé
84 boulons HR de diamètre 16 et de classe 8.8 et en ce qui concerne l'assemblage du pied du
poteau on o utilisé 24 tige d'ancrages de diamètre 27 et de classe 4.6.
Platine :
Les platines sont obtenus en découpant des tôles d'épaisseur 20mm pour les
assemblages poteau-traverse et traverse-traverse et des tôles d'épaisseur 25mm pour les
platines des pieds poteaux. Pour notre portique on a 11 platines de 20 mm et 4 platines de 25
mm.

OUAFFAQ Mohammed Page 112


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Echantignoles :
Ce sont des plaques de 100 200 14 obtenus en découpant des tôles pour
notre portique on a 96 échantignoles.

Devis estimatif :
Désignation Unité Quantité Prix unitaire Prix total
Charpente (profils, Kg 17387.84 30 521635.2
boulons,...)
Fourniture et pose des tôles 5372 198 1063656
Armature Kg 256.8 11 2824.8
Total 1588116 DH
Tableau 75 : Devis estimatif de la structure de la première variante.
2. Devis estimatif de la deuxième variante
Profils
Pour les profils de la deuxième variante ce sont les mêmes que la première variante on
va juste changer la ferme de la structure.

Désignation Nombre Longueur Poids unitaire Poids total


d'éléments m Kg/m Kg
Membrure supérieur 32 2-2.5 18.64 1267.52

Membrure inférieur 32 2-2.5 10.66 724.88

Montant 29 1.20-2.2 7.54 481.05

Diagonale 32 2.24-2.84 7.54 685.32

Poteau 4 6 30.7 738.8


Total 3897.57 KG
Tableau 76 : Le poids total de la structure de la deuxième variante.
Platine :
On va utiliser les mêmes platines de la première variante.
Devis estimatif :
Désignation Unité Quantité Prix unitaire Prix total
Charpente (profils, kg 13579.01 30 407370.8
boulons,...)
Fourniture et pose des tôles 5372 198 1063656
Armature kg 256.8 11 2824.8
Total 1473851.6 DH
Tableau 77 : Devis estimatif de la deuxième variante.

OUAFFAQ Mohammed Page 113


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

VII. Conclusion
Dans ce chapitre dont on a fait la modélisation exécutée à partir du logiciel de calcul
«ROBOT STRUCTURAL ANALYSIS», nous avons pu adopter à des profilés qui répondent
aux critères de résistance, de rigidité ainsi qu’aux phénomènes d’instabilité. Dans le chapitre
suivant, on va faire une étude comparative des résultats trouvés lors du dimensionnement de
la structure et on va essayer de rédiger un devis estimatif du projet.
Ainsi D'après cette étude qu'on a fait on remarque bien que grâce à la deuxième
variante on va économiser 114264.7 DH. Donc on en déduit que la deuxième variante est la
solution la plus économique.

OUAFFAQ Mohammed Page 114


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Chapitre 7

Etude d'une structure métallique avec pont roulant

OUAFFAQ Mohammed Page 115


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

I. Introduction
Dans les bâtiments métalliques et plus précisément dans les usines et les salles
machines dont on trouve des charges énormes à transférer, on a besoin d’un engin s’occupant
de cette tâche qu’on l’appelle « pont roulant » et qui diffèrent les unes des autres selon leurs
capacités portantes. Ces derniers sont guidés par un « chemin de roulement » que je vais
essayer de le dimensionner.

II. Présentation et conception de la structure


1. Présentation du projet
Le présent projet est une structure métallique à usage industriel qui s’étend sur une
surface d’environ 5100 m². Il est caractérisé par une certaine régularité de forme
architecturale qui peut faciliter le travail de conception.
La conception est l’étape la plus importante dans le projet. Cette étape reflète
l’aptitude de l’ingénieur à bien gérer les contraintes et aboutir à une conception adéquate.
Cette conception doit s’accommoder avec les exigences d’une bonne exploitation du projet au
cours de sa durée de vie.
2. Conception de la structure
Les conditions d’exploitation sont jugées bonnes si :
 La conception respecte les normes.
 La conception assure la sécurité des usagers.
 La conception assure le confort des exploitants.
 La conception répond aux exigences esthétiques.
Il est important avant toute étape de conception de définir les contraintes qu’on doit
contourner pour assurer un choix judicieux. Pour notre projet, on va choisir nos paramètres de
façon à éviter le plus possible des contraintes qui peuvent nous gêner.

Figure 45 : Vue 3D de la structure portante un pont roulant.

III. Hypothèses de calcul et sollicitations de calcul


1. Règlements utilisés
Nous utilisons les règles de calcul suivantes :
Eurocode 3 : Règles de calcul de constructions en acier ;
Caractéristiques des matériaux utilisés :
Les profilés et les platines sont en acier de type S235
OUAFFAQ Mohammed Page 116
Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Limite d’élasticité :
Module d’élasticité longitudinale :
Module d’élasticité transversale : G
Coefficient de Poisson :
Masse volumique : Kg/m3
2. Actions agissant sur la structure et combinaisons d'actions
2.1 Actions agissant sur la structure
Les charges permanentes :
Ce sont les charges agissantes d’une manière continue sur l’ossature :
- Le poids propre de la structure.
Les charges d’exploitation :
- Le poids propre du pont roulant : 2 tonnes
- la charge de manutention : 10 tonnes
Cas Préfixe Nom du cas Nature Type d'analyse
1 G1 Poids propre de la structure Permanente Statique linéaire
4 Q1 Poids propre du pont roulant Exploitation Statique linéaire
5 Q2 Charge de poussière Exploitation Statique linéaire
Tableau 79 : Cas des charges.
Vue globale des charges

Figure 46 : Le poids propre de la structure.

Figure 47 : Présentation de La charge roulante.

OUAFFAQ Mohammed Page 117


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

2.2 Combinaisons d'actions


Nous utilisons pour cela les pondérations suivant le règlement EURECODE3 et
CM66. Deux types de combinaisons sont alors définis à ELU et à ELS, ces combinaisons sont
calculées automatiquement d'après le logiciel ROBOT.

IV. Dimensionnement du chemin de roulement


1. Pont roulant
1.1 Généralités
Un pont roulant est un appareil de manutention permettant le levage et le transfert des
charges lourdes.Les ponts roulants sont généralement installés dans les halls industriels. Ils
sont installés enhauteur et circulent sur des rails fixés sur des poutres de roulement.

Figure 48 : Pont roulant mono-poutre.


Les axes de déplacement, comme le montre la figure, sont appelés :
- Translation : axe des voies de roulement (plus grande distance) correspondant à un
mouvement d'ensemble du pont.
- Direction : axe transversal : généré par un déplacement du chariot.
- Levage : axe vertical : levage ou descente de la charge due à un mouvement du treuil. Et on
appelle portée du pont la distance entre les axes des rails.
On appelle poutre de roulement la poutre qui reprend par l’intermédiaire d’un rail les
charges roulantes transmises par les galets du pont roulant. Dans ce cas, chaque poutre repose
sur deux corbeaux fixés aux poteaux à une hauteur de 9 m. Les meilleurs profilés pour la
réalisation des poutres de roulement sont les HEA et les HEB car. Ils sont les seuls aux ailes
assez larges pour reprendre les charges latérales agissant simultanément avec les charges
verticales.
1.2 Caractéristiques du pont roulant
- La charge nominale de levage : Qnom=10 tonnes
- La portée s du pont roulant s=8.64 m
1.3 Actions dues au pont roulant et combinaisons
Le pont roulant induit au de son mouvement dans la poutre de roulement :
- Des efforts verticaux
- Des efforts horizontaux
- Des efforts longitudinaux
Pour déterminer les charges induites par le pont roulant lors de son mouvement on a
eu recours à la norme NFP-22-615.

OUAFFAQ Mohammed Page 118


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

La charge verticale

La charge horizontale

La charge longitudinale

Combinaison d’actions
La combinaison d’action la plus défavorable s’écrit sous la forme suivante :

2. Chemin de roulement
Le dimensionnement de la poutre de roulement doit répondre à deux états limites :
-Etat limite de service : Pour garantir un bon fonctionnement du pont il faut limiter la
flèche de la poutre de roulement. Dans ce cas la flèche admissible est égale :

-Etat limite ultime : Lorsque le pont est dans sa position la plus défavorable il faut que,
en flexion composée et sous charge pondérée, le chemin de roulement reste dans le domaine
élastique.
La position défavorable du pont roulant est lorsque le palan du pont est situé à
l’extrémité de la poutre principale du pont roulant.
Calcul des sollicitations
Les sollicitations sont obtenues à l'aide du logiciel ROBOT STRUCTURAL
ANALYSIS :




2.1 Pré-dimensionnement
Les poutres de roulement sont habituellement dimensionnées à ELS
La flèche à ELS est donnée par la relation suivante :
( ( ) ( ) )

Ce qui nous donc :


( ( ) ( ) )

Donc :

Par la suite des vérifications on va adopter une section de type HEB 400 avec un rail
de section .

OUAFFAQ Mohammed Page 119


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

2.2 Vérification du chemin de roulement


Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des poutres de
roulement «HEB400» qui obéit aux conditions de résistance ayant les caractéristiques
géométriques présentées dans le tableau ci-dessous.
h (mm) b (mm) ( ) ( ) d(mm) A(cm2) ( ) ( )
230 240 7.5 12 152 76.8 7763.2 675.1
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
744.6 10.05 2768.2 230.7 351.7 6 41.55 1824. 103
Tableau 80 : Les caractéristiques du profilé HEB400.

Classe du profilé :
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

Les profilés laminés HEB400 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
Vérification de la résistance :
Vérification de l’effort tranchant
Il faut vérifier que


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant


Vérification à la flexion bi axiale
Vu qu’on a montré que la section est est de classe1, sa vérification à la flexion bi
axiale (sans effort normal) se fait en se basant sur la formule suivante :

( ) ( )

OUAFFAQ Mohammed Page 120


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Avec : (sections en I) et (pas d’effort normal).


Pour un IPE 120 nous avons :

Ce qui nous donne

( ) ( )

On en déduit que la condition de résistance est bien vérifiée.


Vérification de la stabilité
Vérification du déversement (HEB400)
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=1 (la poutre est articulée articulé).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

1790.43 KN.m 0.651 0.21 0.75 0.89 614.46 KN.m 175.19 KN.m
Tableau 81 : Vérification de déversement du potelet HEA160 selon EC3.

V. Dimensionnement du poteau
D'après les résultats du logiciel ROBOT on en déduit les sollicitations les plus
défavorables suivantes :


OUAFFAQ Mohammed Page 121


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Le choix du profilé :
Afin de bien dimensionner les poteaux il faut tenir compte de l’effort normal et le
moment.
Pour le moment on doit vérifier :

Dans la suite, nous avons choisi de travailler avec des poteaux «HEB220» qui obéit
aux conditions de résistance ayant les caractéristiques géométriques présentées dans le tableau
ci-dessous.
h (mm) b (mm) ( ) ( ) d(mm) A(cm2) ( ) ( )
490 300 12 23 390 197,5 86970 3550
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
3949 20,98 10 370 691,1 1059 7,24 309,3 1824. 103
Tableau 82 : Les caractéristiques du profilé HEB220.
Vérification de la classe de la section:
 Vérification au niveau de l’âme

 Vérification de la semelle

→ Les profilés laminés HEB400 sont de classe 1, donc les vérifications seront faites en
plasticité.
Vérification de la résistance du profilé HEB220
Incidence de l’effort tranchant
Il faut vérifier


Incidence interaction moment fléchissant-effort tranchant
De plus on a

Il n’y a pas interaction entre le moment fléchissant et l’effort tranchant.

OUAFFAQ Mohammed Page 122


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Incidence de l’effort normal


Il faut vérifier que :

( )

On a donc :
( )
L’incidence de l’effort normale sur le moment fléchissant peut être négligée.
Vérification de la stabilité du profilé HEB220
Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0,7 (poteau articulé encastré).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

̅̅̅̅

178.91 KN.m 0.59 0.21 0.71 0.889 123.21 KN.m 127.91 KN.m
Tableau 83 : Vérification de déversement du potelet HEB220 selon EC3.

Le profilé choisi n'est pas stable vis à vis au déversement. Par tâtonnement on choisit
le profilé HEB300.
Vérification de la stabilité du profilé HEB300
Vérification au déversement
 Moment critique

( )
[√( ) ( ) ( )]
( )

Soit k le facteur qui concerne la rotation d’extrémité dans le plan de chargement. Dans
notre cas, k=0,7 (poteau articulé encastré).

Pour assurer la sécurité vis-à-vis du déversement il faut vérifier la condition suivante :

OUAFFAQ Mohammed Page 123


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

̅̅̅̅

549.85 KN.m 0.89 0.21 0.91 0.735 293.42 KN.m 127.91 KN.m
Tableau 84 : Vérification de déversement du potelet HEB300 selon EC3.

Le profilé choisi est stable vis à vis au déversement.


Vérification au flambement
On a une structure à nœuds déplaçables, alors :
 dans le plan du portique ( ) le poteau est articulé en pied est encastré en tète
 dans le plan perpendiculaire ( ) le poteau est encastré en pied et articulé en tête
 Les longueurs de flambement suivant les deux axes (y-y) et (z-z) sont :

{
( )

( )

( )

93.9 116.78 158.31 1.24 1.68 1.68


Tableau 85 : Calcul de l’élancement maximale HEB300 selon EC3.

( )
Il y a risque un risque de flambement.
 Coefficient de réduction
Pour un profilé HEB300, on a

( ) ( )
{ {
( ) ( )

1.47 2.27 0.46 0.263 0.263


Tableau 86 : Calcul de coefficient de flambement HEB300 selon EC3.

D'ou on en déduit que

OUAFFAQ Mohammed Page 124


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Vérification de flexion composée


Pour une flexion composée avec risque de flambement et de déversement, et pour des
sections de classe 1, on doit vérifier :

{
Avec
 Calcul de

( ) ( )

Avec

Donc

( )

D’où on en déduit que :

{
D'ou on déduit que le profilé HEB300 convient puisque il a vérifié toutes les
conditions de résistance et de stabilité.

OUAFFAQ Mohammed Page 125


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

VI. Vérification et validation de la structure sous ROBOT


Vérification des contraintes à l'ELU :

Figure 49 : Vérification de la contrainte maximale dans la structure.

La contrainte maximale dans la structure est bien vérifiée.

Vérification des familles à l'ELU:


Ce tableau rédige le résultat des familles

Famille Type de barre


Chemin de roulement HEB 400
Poteaux HEB 300
Console HEB 300
Tableau 87 : Vérification des familles à L'ELU.
Vérification des déplacements à l’ELS:
L'ajout des poutres de compression de HEB300 est indispensable pour la vérification
de la flèche à L'ELS.

Figure 50 : Vérification de la flèche à L'ELS.

OUAFFAQ Mohammed Page 126


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Le déplacement maximal dans la structure est de 1.8 cm ce qui est inférieur à la limite L/750.

VII. Dimensionnement des assemblages


1. Dimensionnement de l'assemblage poteau-console
Pour l’assemblage des poteaux avec les traverses on va adopter 12 boulons HR 8.8 de
diamètre avec une platine soudée aux profilés de dimensions : .

Figure 51 : Vue 3D de l'assemblage poteau-console adopté-console.


2. Dimensionnement de l'assemblage pied de poteau
Pour l’assemblage on va adopter 6 ancrage avec croché de diamètre de
classe 8.8 avec une platine soudé aux profilés de dimension : avec des
raidisseurs de dimension : .

Figure 52 : Vue 3D de l'assemblage pied de poteau adopté.

VIII. Conclusion
Dans ce chapitre, on a fait l'étude complète d'une structure métallique portante un pont
roulant qui comporte le dimensionnement de des éléménts de la structure et les différents
assemblages.

OUAFFAQ Mohammed Page 127


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Conclusion générale/Perspectives

L’objectif principal de ce projet est de réaliser sur la base de connaissances théoriques


et pratiques l’étude d'un bâtiment industriel en construction métallique.
Avant d’entamer l’étude de ce projet, un certain nombre de démarches a été entrepris
afin de bien saisir notre projet de fin d’études et mener à bien le déroulement de notre travail.
Ce travail a été l’occasion pour moi de mettre en évidence mes connaissances acquises tout au
long de mon cursus universitaire en génie mécanique, en recherchant leur validation sur le
plan pratique.
Le point de départ d’un projet de construction métallique consiste à choisir la
conception du bâtiment ainsi que de déterminer les charges et les sollicitations qui lui sont
appliquées.
La seconde étape concerne le dimensionnement de chaque élément du portique
principal et de portique secondaire.
L’étude des assemblages constitue une étape primordiale dans la réalisation de ce
projet et dépend notamment des sollicitations sur les éléments calculés précédemment.
L’approche finale consiste à la modélisation numérique de la structure dans le but de
vérifier les calculs effectués manuellement.
Le présent projet est proposé par le bureau d'étude HZ GROUP Dans ce rapport nous
nous focalisons principalement sur la conception et le calcul de la charpente métallique d’une
usine.
Dans ce projet nous faisons l’étude d'un bâtiment industriel en construction métallique
avec un auvent et d’une autre structure métallique portante un pont roulant.
Ce travail a été l’occasion pour moi de mettre en évidence mes connaissances acquises
tout au long de mon cursus universitaire en génie mécanique, en recherchant leur validation
sur le plan pratique.
Nos perspectives dans ce projet sont : le suivi au chantier de la deuxième variante et
l’étude dynamique du pont roulant.

OUAFFAQ Mohammed Page 128


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Références bibliographiques

[1] : Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions et annexes-
Règles NV65et annexes règles N84- Edition 1987.
[2] : Eurocode 3 Calcul des structures en acier. Partie 1-1 : Règles générales et règles pour les
bâtiments-octobre 2005.
[3] : Eurocode 3 Calcul des structures en acier. Partie 1-8 : calcul des assemblages-décembre
2005.
[4] : EN 1991 – Eurocode 1 – Actions sur les structures (2003).
[5] : Claude HAZARD, Mémotech structure métallique, edition, aout 2004.
[6] : Jean Morel, Conception et calcul des structures métalliques selon EUROCODE3,
Edition : EYROLLES, 1975.
[7] : Lahlou DAHMANI, Calcul des éléments résistants d’une construction métallique selon
EUROCODE3
[8] : Lahlou DAHMANI, Calcul des éléments de constructions métalliques selon CM66

OUAFFAQ Mohammed Page 129


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Annexes

Annexe A

CALCULS DES CHARGES NEIGE ET VENT


Selon NV65 02/09

DIMENSIONS DU BATIMENT

Hauteur: 7,20 m
Largeur: 68,00 m
Profondeur: 81,00 m

Position du sol: 0,00 m


Altitude de la construction: 0,00 m

DONNEES VENT

Région: 1
Type de vent: normal
Site: normal ks = 1,000

Pression de base: 53,00 daN/m2

RESULTATS VENT

Cas de charge: Vent 0 deg sur.(+)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,383 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,683


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,94 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,627 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,927


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000

OUAFFAQ Mohammed Page 130


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

qr(z) = -46,06 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,372 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,672


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,39 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,638 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,938


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -46,61 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,383 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,683


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,94 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,627 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,927


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -46,06 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 131


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 0 deg dép.(-)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,383 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,083


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -4,12 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,627 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,327


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,25 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,372 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,072


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -3,56 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,638 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,338


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,82 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,383 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,083


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -4,12 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,627 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,327


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,25 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 132


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2841 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 90 deg sur.(+)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 133


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2835 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,357 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,657


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -32,62 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,601 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,901


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -44,75 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 90 deg dép.(-)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

OUAFFAQ Mohammed Page 134


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,357 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,057


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -2,81 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,601 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,301


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -14,94 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000

OUAFFAQ Mohammed Page 135


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 180 deg sur.(+)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,627 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,927


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -46,07 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,383 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,683


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,93 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,638 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,938


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -46,63 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,372 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,672


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,37 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,627 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,927


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -46,07 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,383 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,683


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -33,93 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000

OUAFFAQ Mohammed Page 136


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 180 deg dép.(-)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,627 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,327


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,25 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,383 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,083


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000

OUAFFAQ Mohammed Page 137


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

qr(z) = -4,12 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,638 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,338


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,82 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,372 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,072


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -3,56 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,627 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,327


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -16,25 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,383 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,083


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -4,12 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 138


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2846 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 270 deg sur.(+)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2835 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,800


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -39,75 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,653 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,953


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -47,37 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,408 Ci : 0,300 Ce-Ci = -0,708


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -35,17 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 139


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2841 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : 0,800 Ci : 0,300 Ce-Ci = 0,500


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 24,84 daN/m2 local

Cas de charge: Vent 270 deg dép.(-)

Gamma : 1,000

Coefficients de chargement

surface: 2830 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2831 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2832 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2833 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2834 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 140


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

surface: 2835 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2836 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2837 Ce : -0,500 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,200


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -9,94 daN/m2 local

surface: 2839 Ce : -0,653 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,353


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -17,56 daN/m2 local

surface: 2840 Ce : -0,408 Ci : -0,300 Ce-Ci = -0,108


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = -5,35 daN/m2 local

surface: 2841 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2842 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2843 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2844 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2845 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

surface: 2846 Ce : 0,800 Ci : -0,300 Ce-Ci = 1,100


qH : 49,69 daN/m2 Delta : 1,000
qr(z) = 54,66 daN/m2 local

OUAFFAQ Mohammed Page 141


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Annexe B

I. Dimensionnement des familles de premiere variante sous ROBOT


CALCUL DES STRUCTURES ACIER
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 11 panne
PIECE: 858 panne_858 POINT: 1 COORDONNEE: x = 0.00 L =
0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: IPE 140


h=14.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=7.3 cm Ay=11.16 Az=7.65 Ax=16.43
tw=0.5 cm Iy=541.22 Iz=44.92 Ix=2.46
tf=0.7 cm Wply=88.34 Wplz=19.25
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = -226.53 daN My,Ed = 7.30 kN*m Mz,Ed = -0.30 kN*m Vy,Ed = -44.05 daN
Nt,Rd = 45182.50 daN My,pl,Rd = 24.29 kN*m Mz,pl,Rd = 5.29 kN*m Vy,T,Rd = 17665.07 daN
My,c,Rd = 24.29 kN*m Mz,c,Rd = 5.29 kN*m Vz,Ed = -592.71 daN
MN,y,Rd = 24.29 kN*m MN,z,Rd = 5.29 kN*m Vz,T,Rd = 12117.54 daN
Mb,Rd = 7.98 kN*m Tt,Ed = -0.00 kN*m
Classe de la section = 1
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 1.00 Mcr = 8.61 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.33
Lcr,upp=6.00 m Lam_LT = 1.68 fi,LT = 1.99 XLT,mod = 0.33
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nt,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.3.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.15 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.05 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.01 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
My,Ed/Mb,Rd = 0.91 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 142


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 4 lisse
PIECE: 1108 lisse_1108 POINT: 1 COORDONNEE: x = 0.00 L =
0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: IPE 100


h=10.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=5.5 cm Ay=7.26 Az=5.08 Ax=10.32
tw=0.4 cm Iy=171.01 Iz=15.92 Ix=1.21
tf=0.6 cm Wply=39.41 Wplz=9.15
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = -1092.82 daN My,Ed = 0.53 kN*m Mz,Ed = -1.52 kN*m Vy,Ed = -147.91 daN
Nt,Rd = 28380.00 daN My,pl,Rd = 10.84 kN*m Mz,pl,Rd = 2.52 kN*m Vy,T,Rd = 11526.78 daN
My,c,Rd = 10.84 kN*m Mz,c,Rd = 2.52 kN*m Vz,Ed = -7.28 daN
MN,y,Rd = 10.84 kN*m MN,z,Rd = 2.52 kN*m Vz,T,Rd = 8067.16 daN
Mb,Rd = 3.76 kN*m Tt,Ed = -0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 0.00 Mcr = 4.08 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.35
Lcr,upp=6.00 m Lam_LT = 1.63 fi,LT = 1.90 XLT,mod = 0.35
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nt,Rd = 0.04 < 1.00 (6.2.3.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.61 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
My,Ed/Mb,Rd = 0.14 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 143


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 10 poteau auvent
PIECE: 1228 poteau auvent_1228 POINT: 7 COORDONNEE: x = 1.00 L =
3.56 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEA 100


h=9.6 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=10.0 cm Ay=18.44 Az=7.56 Ax=21.24
tw=0.5 cm Iy=349.23 Iz=133.81 Ix=5.26
tf=0.8 cm Wply=83.01 Wplz=41.14
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 1921.50 daN My,Ed = 0.03 kN*m Mz,Ed = -4.17 kN*m Vy,Ed = 334.11 daN
Nc,Rd = 58410.00 daN My,Ed,max = 0.03 kN*m Mz,Ed,max = 7.73 kN*m Vy,T,Rd = 29277.03 daN
Nb,Rd = 26958.97 daN My,c,Rd = 22.83 kN*m Mz,c,Rd = 11.31 kN*m Vz,Ed = 1.36 daN
MN,y,Rd = 22.83 kN*m MN,z,Rd = 11.31 kN*m Vz,T,Rd = 12003.01 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 3.56 m Lam_y = 1.01 Lz = 3.56 m Lam_z = 1.14
Lcr,y = 3.56 m Xy = 0.59 Lcr,z = 2.49 m Xz = 0.46
Lamy = 87.80 kzy = 0.54 Lamz = 99.28 kzz = 1.02
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.03 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.37 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 87.80 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 99.28 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.54 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.77 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 144


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 9 traverse
PIECE: 851 traverses_851 POINT: 7 COORDONNEE: x = 0.50 L =
6.07 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: IPE 450


h=45.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=19.0 cm Ay=63.21 Az=50.84 Ax=98.82
tw=0.9 cm Iy=33742.90 Iz=1675.86 Ix=67.18
tf=1.5 cm Wply=1701.79 Wplz=276.38
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = -1397.13 daN My,Ed = -1.02 kN*m Mz,Ed = -0.74 kN*m Vy,Ed = 256.62 daN
Nt,Rd = 271755.00 daN My,pl,Rd = 467.99 kN*m Mz,pl,Rd = 76.00 kN*m Vy,T,Rd = 45036.23 daN
My,c,Rd = 467.99 kN*m Mz,c,Rd = 76.00 kN*m Vz,Ed = 970.04 daN
MN,y,Rd = 467.99 kN*m MN,z,Rd = 76.00 kN*m Vz,T,Rd = 56266.08 daN
Tt,Ed = -7.29 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nt,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.3.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.01 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.02 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 1.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.64 < 1.00 (6.2.6)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 145


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 8 poutre de compression
PIECE: 97 Poutre_97 POINT: 7 COORDONNEE: x = 1.00 L =
6.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEA 100


h=9.6 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=10.0 cm Ay=18.44 Az=7.56 Ax=21.24
tw=0.5 cm Iy=349.23 Iz=133.81 Ix=5.26
tf=0.8 cm Wply=83.01 Wplz=41.14
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 1333.19 daN My,Ed = -5.29 kN*m Mz,Ed = -0.28 kN*m Vy,Ed = 9.22 daN
Nc,Rd = 58410.00 daN My,Ed,max = -5.29 kN*m Mz,Ed,max = -0.28 kN*m Vy,T,Rd = 29274.43 daN
Nb,Rd = 58410.00 daN My,c,Rd = 22.83 kN*m Mz,c,Rd = 11.31 kN*m Vz,Ed = -200.66 daN
MN,y,Rd = 22.83 kN*m MN,z,Rd = 11.31 kN*m Vz,T,Rd = 12002.34 daN
Mb,Rd = 20.37 kN*m Tt,Ed = -0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 1.00 Mcr = 51.72 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.85
Lcr,low=6.00 m Lam_LT = 0.66 fi,LT = 0.78 XLT,mod = 0.89
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
kyy = 1.00 kzz = 1.00
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.02 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.08 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.02 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
My,Ed,max/Mb,Rd = 0.26 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.31 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.31 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 146


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 7 petelet
PIECE: 889 potelet_889 POINT: 7 COORDONNEE: x = 1.00 L =
6.60 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEA 160


h=15.2 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=16.0 cm Ay=32.53 Az=13.21 Ax=38.77
tw=0.6 cm Iy=1672.98 Iz=615.57 Ix=12.25
tf=0.9 cm Wply=245.15 Wplz=117.63
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 6663.86 daN My,Ed = 5.12 kN*m Mz,Ed = 0.12 kN*m Vy,Ed = 86.66 daN
Nc,Rd = 106617.50 daN My,Ed,max = -13.14 kN*m Mz,Ed,max = -13.54 kN*m
Vy,T,Rd = 51637.01 daN
Nb,Rd = 39890.84 daN My,c,Rd = 67.42 kN*m Mz,c,Rd = 32.35 kN*m Vz,Ed = 487.38 daN
MN,y,Rd = 67.42 kN*m MN,z,Rd = 32.35 kN*m Vz,T,Rd = 20970.63 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 1
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 6.60 m Lam_y = 1.16 Lz = 6.60 m Lam_z = 1.34
Lcr,y = 6.60 m Xy = 0.50 Lcr,z = 4.62 m Xz = 0.37
Lamy = 100.47 kzy = 0.56 Lamz = 115.94 kzz = 1.06
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.06 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.01 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.02 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 100.47 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 115.94 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.65 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.72 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 147


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 6 poteau
PIECE: 641 poteaux_641 POINT: 7 COORDONNEE: x = 1.00 L =
6.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEA 300


h=29.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=30.0 cm Ay=94.85 Az=37.28 Ax=112.53
tw=0.9 cm Iy=18263.50 Iz=6309.56 Ix=85.57
tf=1.4 cm Wply=1383.27 Wplz=641.17
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 10200.03 daN My,Ed = -204.21 kN*m Mz,Ed = -0.35 kN*m Vy,Ed = 96.49 daN
Nc,Rd = 309457.50 daN My,Ed,max = 248.94 kN*m Mz,Ed,max = 1.96 kN*m
Vy,T,Rd = 150593.29 daN
Nb,Rd = 234489.58 daN My,c,Rd = 380.40 kN*m Mz,c,Rd = 176.32 kN*m Vz,Ed = -7557.21 daN
MN,y,Rd = 380.40 kN*m MN,z,Rd = 176.32 kN*m Vz,T,Rd = 59189.64 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 2
---------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 6.00 m Lam_y = 0.54 Lz = 6.00 m Lam_z = 0.65
Lcr,y = 6.00 m Xy = 0.86 Lcr,z = 4.20 m Xz = 0.76
Lamy = 47.10 kyy = 1.01 Lamz = 56.09 kyz = 0.69
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.03 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.29 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.13 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 47.10 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 56.09 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.70 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.39 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 148


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 3 palée de stabilité
PIECE: 1024 paleé de stabilité_1024 POINT: 1
COORDONNEE: x = 0.00 L = 0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: CAE 50x5


h=5.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=5.0 cm Ay=2.50 Az=2.50 Ax=4.80
tw=0.5 cm Iy=10.96 Iz=10.96 Ix=0.40
tf=0.5 cm Wply=5.68 Wplz=5.68
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = -557.68 daN My,Ed = -0.06 kN*m Mz,Ed = -0.00 kN*m Vy,Ed = -0.02 daN
Nt,Rd = 13200.00 daN My,pl,Rd = 1.56 kN*m Mz,pl,Rd = 1.56 kN*m Vy,T,Rd = 3969.20 daN
My,c,Rd = 1.56 kN*m Mz,c,Rd = 1.56 kN*m Vz,Ed = 4.47 daN
MN,y,Rd = 1.56 kN*m MN,z,Rd = 1.56 kN*m Vz,T,Rd = 3969.20 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nt,Rd = 0.04 < 1.00 (6.2.3.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 1.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.04 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 149


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 2 contreventement de toiture
PIECE: 1015 contreventement toiture_1015 POINT: 1
COORDONNEE: x = 0.00 L = 0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARAMETRES DE LA SECTION: CAE 40x5


h=4.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=4.0 cm Ay=2.00 Az=2.00 Ax=3.79
tw=0.5 cm Iy=5.43 Iz=5.43 Ix=0.31
tf=0.5 cm Wely=1.91 Welz=1.91
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 6550.59 daN My,Ed = -0.33 kN*m Mz,Ed = -0.00 kN*m Vy,Ed = -0.04 daN
Nc,Rd = 10422.50 daN My,el,Rd = 0.53 kN*m Mz,el,Rd = 0.53 kN*m Vy,T,Rd = 3169.29 daN
Nb,Rd = 10422.50 daN My,c,Rd = 0.53 kN*m Mz,c,Rd = 0.53 kN*m Vz,Ed = 20.74 daN
Vz,T,Rd = 3169.29 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd + My,Ed/My,c,Rd + Mz,Ed/Mz,c,Rd = 0.89 < 1.00 (6.2.1(7))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 1 poutre auvent
PIECE: 1233 poutre auvent_1233 POINT: 1 COORDONNEE: x = 0.00 L =
0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 3*1.35 + 2*1.50 + 4*1.50

OUAFFAQ Mohammed Page 150


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 275 ( S 275 ) fy = 275.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARAMETRES DE LA SECTION: IPE 200


h=20.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=10.0 cm Ay=19.58 Az=14.00 Ax=28.48
tw=0.6 cm Iy=1943.17 Iz=142.37 Ix=7.02
tf=0.9 cm Wply=220.64 Wplz=44.61
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 180.41 daN My,Ed = -23.44 kN*m Mz,Ed = -0.29 kN*m Vy,Ed = -248.37 daN
Nc,Rd = 78320.00 daN My,pl,Rd = 60.68 kN*m Mz,pl,Rd = 12.27 kN*m Vy,T,Rd = 31020.40 daN
Nb,Rd = 78320.00 daN My,c,Rd = 60.68 kN*m Mz,c,Rd = 12.27 kN*m Vz,Ed = 2142.99 daN
MN,y,Rd = 60.68 kN*m MN,z,Rd = 12.27 kN*m Vz,T,Rd = 22193.06 daN
Mb,Rd = 27.77 kN*m Tt,Ed = 0.01 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 0.00 Mcr = 33.99 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.44
Lcr,low=6.02 m Lam_LT = 1.34 fi,LT = 1.52 XLT,mod = 0.46
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
kyy = 1.00 kzz = 1.00
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.17 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.10 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
My,Ed/Mb,Rd = 0.84 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed/(Mz,Rk/gM1) = 0.87 < 1.00 (6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed/(Mz,Rk/gM1) = 0.87 < 1.00 (6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 151


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

II. Dimensionnement des familles de la deuxieme variante sous ROBOT


CALCUL DES STRUCTURES ACIER
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Vérification des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 2 diagonale de la ferme
PIECE: 2882 diagonale de la ferme_2882 POINT: 1
COORDONNEE: x = 0.00 L = 0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 2*1.35 + 3*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: DCED 50x5


h=5.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=10.0 cm Ay=5.00 Az=5.00 Ax=9.60
tw=0.5 cm Iy=21.90 Iz=40.70 Ix=0.79
tf=0.5 cm Wply=12.25 Wplz=13.63
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = -17033.45 daN My,Ed = -0.19 kN*m Mz,Ed = -0.00 kN*m Vy,Ed = -0.01 daN
Nt,Rd = 22560.00 daN My,pl,Rd = 2.88 kN*m Mz,pl,Rd = 3.20 kN*m Vy,T,Rd = 6782.92 daN
My,c,Rd = 2.88 kN*m Mz,c,Rd = 3.20 kN*m Vz,Ed = 17.77 daN
MN,y,Rd = 1.24 kN*m MN,z,Rd = 1.38 kN*m Vz,T,Rd = 6782.92 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nt,Rd = 0.76 < 1.00 (6.2.3.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 1.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.16 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 152


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Vérification des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 3 membrure inf
PIECE: 4043 membrure inf_4043 POINT: 1 COORDONNEE: x = 0.00 L =
0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 2*1.35 + 3*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: DCED 80x8


h=8.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=16.0 cm Ay=12.80 Az=12.80 Ax=24.54
tw=0.8 cm Iy=145.00 Iz=270.00 Ix=5.19
tf=0.8 cm Wely=25.26 Welz=33.75
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 17632.27 daN My,Ed = -1.50 kN*m Mz,Ed = 0.10 kN*m Vy,Ed = 4.16 daN
Nc,Rd = 57669.00 daN My,Ed,max = -1.50 kN*m Mz,Ed,max = 0.10 kN*m Vy,T,Rd = 17361.12 daN
Nb,Rd = 31033.69 daN My,c,Rd = 5.94 kN*m Mz,c,Rd = 7.93 kN*m Vz,Ed = 110.59 daN
Vz,T,Rd = 17361.12 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 2.50 m Lam_y = 1.10 Lz = 2.50 m Lam_z = 0.72
Lcr,y = 2.50 m Xy = 0.54 Lcr,z = 2.25 m Xz = 0.77
Lamy = 102.85 kzy = 0.97 Lamz = 67.83 kzz = 0.96
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd + My,Ed/My,c,Rd + Mz,Ed/Mz,c,Rd = 0.56 < 1.00 (6.2.1(7))
sqrt(Sig,x,Ed^2 + 3*(Tau,y,Ed+Tau,ty,Ed)^2)/(fy/gM0) = 0.56 < 1.00 (6.2.1.(5))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 102.85 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 67.83 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.77 <
1.00 (6.3.3.(4))
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.81 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 153


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Vérification des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 13 montant de la ferme
PIECE: 4230 montant de la ferme_4230 POINT: 1
COORDONNEE: x = 0.00 L = 0.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 2*1.35 + 3*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: DCED 50x5


h=5.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=10.0 cm Ay=5.00 Az=5.00 Ax=9.60
tw=0.5 cm Iy=21.90 Iz=40.70 Ix=0.79
tf=0.5 cm Wely=6.08 Welz=8.14
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 1310.87 daN My,Ed = 0.00 kN*m Mz,Ed = 1.53 kN*m Vy,Ed = 85.34 daN
Nc,Rd = 22560.00 daN My,Ed,max = -0.00 kN*m Mz,Ed,max = 1.53 kN*m Vy,T,Rd = 6781.41 daN
Nb,Rd = 11701.71 daN My,c,Rd = 1.43 kN*m Mz,c,Rd = 1.91 kN*m Vz,Ed = -0.22 daN
Vz,T,Rd = 6781.41 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 1.60 m Lam_y = 1.13 Lz = 1.60 m Lam_z = 0.66
Lcr,y = 1.60 m Xy = 0.52 Lcr,z = 1.28 m Xz = 0.80
Lamy = 105.93 kzy = 0.99 Lamz = 62.17 kzz = 0.99
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd + My,Ed/My,c,Rd + Mz,Ed/Mz,c,Rd = 0.86 < 1.00 (6.2.1(7))
sqrt(Sig,x,Ed^2 + 3*(Tau,y,Ed+Tau,ty,Ed)^2)/(fy/gM0) = 0.06 < 1.00 (6.2.1.(5))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.01 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 105.93 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 62.17 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.88 <
1.00 (6.3.3.(4))
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.90 < 1.00
(6.3.3.(4))
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ----------------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 154


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Dimensionnement des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 4 membrure sup
PIECE: 4068 membrure sup_4068 POINT: 7 COORDONNEE: x = 1.00 L =
2.52 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 13 ULS /1/ 1*1.35 + 2*1.35 + 3*1.50 + 4*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: DCED 90x9


h=9.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=18.0 cm Ay=16.20 Az=16.20 Ax=31.00
tw=0.9 cm Iy=232.00 Iz=432.00 Ix=8.31
tf=0.9 cm Wely=35.91 Welz=48.00
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 7868.05 daN My,Ed = -4.01 kN*m Mz,Ed = -0.04 kN*m Vy,Ed = 7.91 daN
Nc,Rd = 72850.00 daN My,Ed,max = -4.01 kN*m Mz,Ed,max = -0.04 kN*m Vy,T,Rd = 21970.96 daN
Nb,Rd = 44418.01 daN My,c,Rd = 8.44 kN*m Mz,c,Rd = 11.28 kN*m Vz,Ed = -779.25 daN
Vz,T,Rd = 21970.96 daN
Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 2.52 m Lam_y = 0.98 Lz = 2.52 m Lam_z = 0.65
Lcr,y = 2.52 m Xy = 0.61 Lcr,z = 2.27 m Xz = 0.81
Lamy = 92.04 kzy = 1.04 Lamz = 60.71 kzz = 0.99
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd + My,Ed/My,c,Rd + Mz,Ed/Mz,c,Rd = 0.58 < 1.00 (6.2.1(7))
sqrt(Sig,x,Ed^2 + 3*(Tau,y,Ed+Tau,ty,Ed)^2)/(fy/gM0) = 0.58 < 1.00 (6.2.1.(5))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.04 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 92.04 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 60.71 < Lambda,max = 210.00 STABLE
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.65 <
1.00 (6.3.3.(4))
N,Ed/(Xmin*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.67 < 1.00
(6.3.3.(4))
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 155


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

III. Dimensionnement des familles de la structure avec pont roulant


CALCUL DES STRUCTURES ACIER
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Vérification des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 1 chemin de roument
PIECE: 17 chemin de roulement_17 POINT: 4 COORDONNEE: x = 0.50 L =
4.69 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 8 ULS /23/ 3/5*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEB 400


h=40.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=30.0 cm Ay=157.55 cm2 Az=69.98 cm2 Ax=197.78 cm2
tw=1.4 cm Iy=57680.50 cm4 Iz=10819.00 cm4 Ix=357.00 cm4
tf=2.4 cm Wply=3231.74 cm3 Wplz=1104.04 cm3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 1212.45 daN My,Ed = 258.42 kN*m Mz,Ed = -29.02 kN*m Vy,Ed = 720.79 daN
Nc,Rd = 464783.00 daN My,Ed,max = 310.59 kN*m Mz,Ed,max = -33.22 kN*m
Vy,T,Rd = 213751.52 daN
Nb,Rd = 464783.00 daN My,c,Rd = 759.46 kN*m Mz,c,Rd = 259.45 kN*m Vz,Ed = 8511.67 daN
MN,y,Rd = 759.46 kN*m MN,z,Rd = 259.45 kN*m Vz,T,Rd = 94944.96 daN
Mb,Rd = 678.54 kN*m Tt,Ed = 0.00 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 1.00 Mcr = 1990.11 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.85
Lcr,upp=9.39 m Lam_LT = 0.62 fi,LT = 0.75 XLT,mod = 0.89
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
kyy = 1.00 kzz = 1.00
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.23 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.09 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.00 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
My,Ed,max/Mb,Rd = 0.46 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.59 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.59 < 1.00
(6.3.3.(4))
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
Profil correct !!!

OUAFFAQ Mohammed Page 156


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

CALCUL DES STRUCTURES ACIER


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
NORME: NF EN 1993-1:2005/NA:2007/AC:2009, Eurocode 3: Design of steel structures.
TYPE D'ANALYSE: Vérification des familles
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
FAMILLE: 3 Poteaux
PIECE: 10 PoteauX_10 POINT: 7 COORDONNEE: x = 0.33 L =
2.00 m
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
CHARGEMENTS:
Cas de charge décisif: 8 ULS /19/ 3/1*1.50
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MATERIAU:
S 235 ( S 235 ) fy = 235.00 MPa
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------

PARAMETRES DE LA SECTION: HEB 300


h=30.0 cm gM0=1.00 gM1=1.00
b=30.0 cm Ay=126.20 Az=47.43 Ax=149.08
tw=1.1 cm Iy=25165.70 Iz=8562.83 Ix=185.77
tf=1.9 cm Wply=1868.67 Wplz=870.14
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
EFFORTS INTERNES ET RESISTANCES ULTIMES:
N,Ed = 16447.65 daN My,Ed = 64.57 kN*m Mz,Ed = 3.48 kN*m Vy,Ed = -262.60 daN
Nc,Rd = 350338.00 daN My,Ed,max = 126.20 kN*m Mz,Ed,max = 18.00 kN*m
Vy,T,Rd = 170499.64 daN
Nb,Rd = 91515.53 daN My,c,Rd = 439.14 kN*m Mz,c,Rd = 204.48 kN*m Vz,Ed = 1579.88 daN
MN,y,Rd = 439.14 kN*m MN,z,Rd = 204.48 kN*m Vz,T,Rd = 64194.11 daN
Mb,Rd = 387.66 kN*m Tt,Ed = 0.14 kN*m
Classe de la section = 1
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARAMETRES DE DEVERSEMENT:
z = 0.00 Mcr = 980.78 kN*m Courbe,LT - XLT = 0.84
Lcr,upp=12.00 m Lam_LT = 0.67 fi,LT = 0.78 XLT,mod = 0.88
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------
PARAMETRES DE FLAMBEMENT:

en y: en z:
Ly = 6.00 m Lam_y = 0.49 Lz = 6.00 m Lam_z = 1.69
Lcr,y = 6.00 m Xy = 0.89 Lcr,z = 12.00 m Xz = 0.26
Lamy = 46.18 kyy = 1.11 Lamz = 158.34 kyz = 0.83
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- --------------
FORMULES DE VERIFICATION:
Contrôle de la résistance de la section:
N,Ed/Nc,Rd = 0.05 < 1.00 (6.2.4.(1))
(My,Ed/MN,y,Rd)^ 2.00 + (Mz,Ed/MN,z,Rd)^1.00 = 0.04 < 1.00 (6.2.9.1.(6))
Vy,Ed/Vy,T,Rd = 0.00 < 1.00 (6.2.6-7)
Vz,Ed/Vz,T,Rd = 0.02 < 1.00 (6.2.6-7)
Tau,ty,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.01 < 1.00 (6.2.6)
Tau,tz,Ed/(fy/(sqrt(3)*gM0)) = 0.01 < 1.00 (6.2.6)
Contrôle de la stabilité globale de la barre:
Lambda,y = 46.18 < Lambda,max = 210.00 Lambda,z = 158.34 < Lambda,max = 210.00 STABLE
My,Ed,max/Mb,Rd = 0.33 < 1.00 (6.3.2.1.(1))
N,Ed/(Xy*N,Rk/gM1) + kyy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kyz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.49 < 1.00
(6.3.3.(4))
N,Ed/(Xz*N,Rk/gM1) + kzy*My,Ed,max/(XLT*My,Rk/gM1) + kzz*Mz,Ed,max/(Mz,Rk/gM1) = 0.45 < 1.00
(6.3.3.(4))
------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------

OUAFFAQ Mohammed Page 157


Projet de fin d'études ENSAM Casablanca

Annexe C

OUAFFAQ Mohammed Page 158