Vous êtes sur la page 1sur 2

106 Book Reviews

nombreuses diff[rentes branches, par exemple celle du Vietnam sep-


tentrional, celle du Cambodge. - Les Lecteurs ne sont pas au courant
des relations entre le Caodaisme et les autres religions du pays, par
exemple avec le Bouddhisme, le Catholicisme, le Taoisme.... On peut
aussi relever quelques petites erreurs dans le corps de l'ouvrage. Ainsi,
page io, 1'auteur dit que Ly Thai Bach est un poete vietnamien alors
qu'en realite, il est l'un des plus grands poetes de la Chine. On peut
signaler a l'attention de 1'auteur que le roman de Graham Greene "The
Quiet American" comporte un bon chapitre sur les Caodaistes, De
meme, 1'article en fran?ais du professeur Michel Dufeil "Les sectes
du Sud-Vietnam", merite d'etre connu. De nombreux ouvrages en
vietnamien sur le Bouddhisme contemporain comme ceux du R6v6-
rend Mat-the ou du professeur Nguyen Dang Thuc sont dignes de
figurer dans la Bibliographie bien fournie de l'auteur. A part ces
quelques omissions ou erreurs bien minimes, nous souhaitons sincere-
ment que l'ouvrage de M.V.L. Oliver recevra la plus large audience
aupres du public.

75005 Paris, NGUYEN TRAN HUAN


51, rue Geoffroy St-Hilaire, 51

BOLLÉE, Willem B., Studien zum S�yagada, Die Jainas und die
anderen Weltanschauungen vor der Zeitwende, Textteile, Nij-
jutti, Übersetzung und Anmerkungen, Teil I, Schriftenreihe des
Südasien-Instituts der Universität Heidelberg 24 - Wiesbaden,
Franz Steiner Verlag GMBH, 1977, X + 219 p., 70 DM.
En rassemblant ces Studien zum 5uyagada, Nl. Bollee s'est propose
d'explorer simultan6ment plusieurs des voies qui s'offrent au lecteur
du Canon jaina (cf. l'Einleitung, p. 1-10).
Convaincu que les etudes jaina ont souffert de l'absence sinon
totale, du moins g6n6rale, d'6ditions critiques, il souhaite apporter une
contribution a 1'edition d'un des quatre textes les plus anciens du
Canon svetambara, le Suy(agada), deuxieme anga, ou sont, entre
autres, 6voqu6es les vues d'6coles religieuses et philosophiques rivales
du jinisme.
L'unit6 "thematique" des extraits choisis par M.B. tient pr6cis6ment
(comme l'indique le sous-titre) a ce que, dans tous, les philosophies
61abor6es par diff6rents adversaires des sectateurs de Mah.avira sont
d6nonc6es, avec plus ou moins de clart6 d'ailleurs. Ce "theme" resurgit
en plusieurs autres livres du Canon; 1 mais le Suy est celui qui l'aborde
1 En particulier, dans un autre des quatre traités anciens, l'Uttarajjh�y�,et
dans le cinquième anga, la Viy�hapannatti,"Proclamation des explications" jaina;
cf. Jozef Deleu, Viy�hapannatti(Bhagavai) ..., Brugge 1970, index of terms and
topics, s.v. annautthiya; id., 'Lord Mah�v�ra
and the Anyat�rthikas',in Mah�v�ra
and his Teachings, Bhagav�nMah�v�ra 2500th Nirv�naMahotsava Samiti, Bom-
bay, 1977, 187-193.
107

le plus systematiquement, au point que, selon certains, il devrait son


nom a ces "heresies" dont il resume et condamne les dogmes essentiels
(W. Schubring, Die Lehre der Jaiiias, § 45 p. 62, et Boll6e p. 31-32,
lequel voit, dans le titre de cette oeuvre, r6dig6e en prakrit ardha-
magadhi, le reflet de s(ans)k(rit) suc?a-krta, ou -gata, cp. B(uddhist)
H(ybrid) S(anskrit) -g., pa(li) di *t*thi-gata). L'intérêt histo-
rique de ces d6veloppements, en soi considerable, est encore accru
du fait qu'il en existe une sorte de contre-partie bouddhique, puisque,
comme on sait, le premier des "longs" sutta en pa. critique les opinions
philosophiques de plusieurs maitres d'erreurs contemporains du Buddha
(Digha Nik.aya 6d. PTS, I 1-46): les pol6miques d'antan nous ont
ainsi, involontairement, 16gu6 deux breves esquisses, tracees par les
deux principales sectes h6t6rodoxes, de la vie speculative en Inde, vers
la moitie du premier mill6naire avant notre ere.
Parmi les passages qui, dans le Suy, sont consacr6s ? 1'examen de
ces "heresies", les Studien ont choisi les suivants: les chapitres i a 4
inclus de la leqon initiale du premier livre, qui est le plus archaique des
deux (soit 88 strophes, presque toutes des sloka, p. 14-23), et, extraits
du second livre, plus explicite, les paragraphes 2, i, 13 a 34 (p. 24-28,
en prose). On ne trouvera donc pas, dans ce volume, les le?ons i,
12 et 2, 5 a 7, comme on 1'aurait peut-etre attendu.
En revanche, d'autres documents importants sont ici regroupes.
On sait que les vieux trait6s canoniques resteraient souvent obscurs
sans le secours des commentateurs anciens; ils seraient parfois meme
inintelligibles lorsque leurs d6veloppements sont fortement allusifs,
comme 1'est le debut du Suy. Il est donc, pour ainsi dire, inevitable
que M.B. allegue les docteurs du Moyen Age pour expliciter, au fur
et a mesure, la traduction qu'il propose des enonces du deuxieme anga;
il est heureux que, de plus, il resume souvent les traditions ex6g6tiques,
telles que nous les livrent la cunni (en prakrit, mais fortement sanskri-
tis6e) de Jinaddsa (ca. 7e s.), et la tika sanskrite de ?ildnka s.);
M.B. va plus loin: il cite, traduit, 6ventuellement commente, les pas-
sages principaux de ces deux textes. Ainsi, tout en eclairant le trait6
canonique, il fournit des mat6riaux qui aideront les modernes a con-
naitre directement les m6thodes de la scolastique jaina et une phase
particulierement importante de la pens6e indienne. 2 Parce qu'il juge
2Sur quoi, voilà bientôt un siècle, Ernst Leumann avait attiré l'attention, cf.
'Da�avaik�lika-s�tra und -niryukti nach dem Erzählungsgehalt untersucht und
herausgegeben von ...', ZDMG 46 (1892), 581-663; et encore id., Übersicht über
die �Va�yaka-Literatur. Aus dem Nachlass herausgegeben von Walther Schubring,
Hamburg, 1934 (ANIS 4). La lignée des élèves de Leumann, à Hambourg, où
M. Bollée lui-même a eu l'occasion de travailler, n'a pas cessé de s'intéresser à
la littérature d'exégèse : W. Schubring, '150 Strophen Niryukti. Ein Blick in die
Jaina Scholastik', Festschrift Kirfel, Bonn, 1955, 297-319;et, naguère, L. Alsdorf,
'Niksepa - A Jaina Contribution to scholastic Methodology', JOI Baroda 22
(1972-73), 455-463; id., 'Jaina exegetical Literature and the History of the Jain
Canon', in Mah�v�ra and his Teachings, 1-8.

Vous aimerez peut-être aussi