Vous êtes sur la page 1sur 2

L’infinitif (exercices)

L’emploi de l’infinitif présent


- après un verbe à un mode personnel s’il a le même sujet que celui-ci
1. Modifiez les phrases ci-dessous selon le modèle :
Je crois que je pourrai venir chez toi.
Je crois pouvoir venir chez toi.
Je crois que je vois Georges se diriger vers nous. Tu espères que tu pourras le convaincre ? Il
pense qu’il a toujours raison. Nous croyons que nous pouvons vous aider. Il prétend qu’il l’aime.
J’espère que je ne suis pas en retard. Il affirme qu’il ne sait pas la leçon.

- après un verbe à un mode personnel si son sujet est exprimé par un complément de
ce verbe
2. Transformez selon le modèle :
Elle veut que vous vous décidiez.
Elle vous demande de vous décider.
Elle veut que vous emmeniez vos enfants. Elle voudrait que nous rangions nos affaires dans le
placard. Il veut que nous nous dépêchions. Il voudrait qu’elle fasse son choix avant demain soir.
Elle voudrait qu’il s’en souvienne. Il veut que vous preniez vos dispositions. Nous voudrions
qu’ils lui obéissent en tout. Ils voudraient que vous vous rendiez à l’hôpital. Elle veut que nous
oubliions cette affaire. Elle voudrait que tu t’occupes de la programmation des salles.

- dans des expressions : maison à vendre, chambre à louer, vin à boire etc.
3. Reliez les descriptions à leurs correspondants :
Le fer avec lequel on repasse est une machine à coudre
La pièce où l’on prend les repas est une machine à laver
La machine avec laquelle on coud est un fer à repasser
La pièce où l’on dort est une salle à manger
La machine avec laquelle on lave le linge est une chambre à coucher

- à+inf. = le « supin » du roumain


4. Transformez selon le modèle :
Je dois écrire une lettre.
J’ai une lettre à écrire.
Elle doit nettoyer sa robe. Il doit rédiger un rapport.
Tu dois repasser du linge. Ils doivent soigner un enfant.
Nous devons recommencer le travail. Vous devez réparer la voiture.

- après les verbes exprimant une opération de sens : regarder, voir, entendre,
écouter, sentir
5. Transformez selon le modèle :
Les spectateurs (voir) ; le champion saute avec aisance.
Les spectateurs voient le champion sauter avec aisance.
Les élèves (regarder) ; le professeur entre en classe.
La cuisinière (sentir) ; le rôti brûle.
Les auditeurs (entendre) ; les musiciens accordent leurs instruments.
Claudine (écouter) ; Dominique siffle un air à la mode.

6. Transformez selon le modèle :


Je vois que les enfants courent.
Je vois la course des enfants.
Je vois les enfants courir.
La maman regarde que les enfants jouent. Les auditeurs entendent que la vedette chante.
Pendant le cours de cuisine, nous sentons que le sucre se caramélise. J’entends que Claire et
Marie se disputent.
I. L’infinitif passé : l’infinitif présent de l’auxiliaire + le participe passé du verbe à conjuguer
Ex : avoir parlé, être parti(e), (s), (es)
ne pas avoir parlé / n’avoir pas parlé, ne pas être parti/n’être pas parti

1. Mettez les verbes suivants à l’infinitif passé (forme affirmative, puis forme négative) :
avoir de la chance aller en France voir Paris
être content de son travail remplir un verre d’eau faire un voyage
sortir en ville prendre de bonnes notes se coucher tard
chanter une chanson se réveiller tôt dire des mensonges

II. L’emploi de l’infinitif passé


- après un verbe à un mode personnel s’il a le même sujet que celui-ci
2. Modifiez les phrases ci-dessous selon le modèle :
Je croyais que je vous avais dit cela.
Je croyais vous avoir dit cela.
Il pensait qu’il avait réussi à se débrouiller. Je crois que j’ai fait tout ce que je devais faire. Il
espère qu’il a réussi à ce concours. Il croyait qu’il m’avait dit l’essentiel. Il prétend qu’il a tout lu
pour cet examen. Il pense qu’il a trompé ses adversaires. Elle semble qu’elle a oublié son
passé. Il croyait qu’il avait réussi.

3. Transformez selon le modèle :


Martine a réussi (elle pense).
Elle pense avoir réussi.
Virginie a obtenu une bonne place dans l’administration centrale (elle croit). Hélène a dépassé
ses collègues sur le plan des performances sportives (elle estime). Alain s’est trompé (il ne
pense pas). Christine est arrivée la première (elle espère). Marcel a gagné le grand prix (il
s’imagine). Jean-Luc a déjà rencontré ses concurrents l’an dernier (il se rappelle). Claude a vu
le reportage sur le mouvement écologique dans le Sud-est de la France (il ne se rappelle pas).
Hélène n’a pas vu Michel depuis un bon moment (elle s’étonne). Elle a perdu son passeport (elle
déclare). Pierre a menti (il avoue).

- après pour, après, sans, avant de


4. Transformez selon le modèle :
Il a fini son travail, puis il est allé faire une promenade.
Après avoir fini son travail, il est allé faire une promenade.
Ils ont pris leur déjeuner, puis ils sont partis. Elle a enlevé son manteau, puis elle s’est assise
dans un fauteuil. Nous nous sommes promenés, puis nous sommes rentrés. Elle s’est assise
puis elle s’est endormie. Nous leur avons écrit une lettre, puis nous sommes allés la poster.

5. Reformulez les phrases ci-dessous en employant l’infinitif passé. Remplacez les locutions
conjonctives en italique par les prépositions ou les adverbes correspondants :

Michel a quitté l’hôtel après qu’il a déposé la clé de sa chambre à la réception.


Il croit qu’il a oublié son parapluie dans le hall.
Simon connaît tous les secrets du judo parce qu’il a pratiqué ce sport pendant des années.
Nous partons dans les Hautes Alpes après que nous avons fait un petit tour à Annecy.
Annie ne sort jamais avant qu’elle n’ait vérifié le robinet à gaz.
Cet enfant est tombé parce qu’il a désobéi à sa mère.
Le petit Pierre est sorti sans qu’il ait pris son imperméable.
Après qu’elle est rentrée, Marie a pris son déjeuner.
Ils sont partis sans qu’ils aient annoncé leurs camarades.
Elle a été reçue à l’examen parce qu’elle a bien répondu à toutes les questions.
Il s’est essuyé après qu’il s’est lavé le visage.
Il est tombé malade parce qu’il s’est fatigué dans de vains efforts.
Il est parti après qu’il a terminé son ouvrage.
Elle est rentrée sans qu’elle ait eu l’occasion de rencontrer son amie.