Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Sidi Mohammed Ben Abdellah année universitaire 2017-2018

Faculté des Sciences Dhar El mahraz Fès


Département de Physique

TD : Capteurs, Série N°2


Filière: Master Micro-électronique Signaux systèmes

Exercice 1 (capteur de niveau capacitif)


On désire réaliser un capteur de niveau pour une
cuve d’huile. Soit le condensateur plan
schématisé figure 1 dont les armatures sont de
surface S et de hauteur h. Le condensateur est
initialement dans l’air (permittivité 1). Un
liquide, de l’huile de permittivité 2, monte
jusqu’à une hauteur x mesurée à partir du bas
des armatures ; soit C(x) la capacité
correspondante du condensateur.
1) Déterminer l’expression de la capacité C(x).
2) Calculer les capacités minimale et
maximale du capteur ainsi que les
impédances correspondantes sous une
alimentation sinusoïdale à 10 kHz. On
donne :

Figure 1 : Schéma de principe du capteur

1   0  8.85.10-12 F/m;  2  4  0 , S  2.10- 2 m 2 , e  5 mm et h  1 m.


3) Le capteur est monté dans un circuit en pont selon le schéma de la figure 2. Le
condensateur Cv est un condensateur variable dont on règle la valeur à C0 = C(x = 0).
Donner l’expression de la tension différentielle de mesure Vmes en fonction de x, h, ε1,
ε2 et Vg. On donne Vg = 10V.

Figure 2 : Circuit de conditionnement du capteur

4) Montrer qu’ on obtient un résultat similaire même si on fait la mesure avec un capteur
à condensateur cylindrique.
5) Quel problème majeur peut fausser la mesure ?

1
Exercice 2. (Capteur de force à base de Jauges d’extensomètrie):
Une bande de papier doit être entraînée tout en conservant une tension de la bande constante.
Cette grandeur est obtenue en mesurant la force exercée par le papier sur un cylindre en rotation.
Un capteur de force est constitué de quatre jauges de contrainte collées sur une pièce métallique
appelée corps d’épreuve. Ces jauges dont la résistance est notée respectivement R1, R2, R3 et R4
sont montées en pont selon la figure 3.

Figure 3
L'impédance d'entrée de l'amplificateur est suffisamment élevée pour que l'on puisse négliger
les courants I- et I+.

1. Le pont de résistances est équilibré


En l’absence de forces, les quatre jauges sont identiques, de valeur nominale R0, donc
R1=R2=R3=R4=R0 .
Dans ce cas, calculer VBA =VB-VA.

2. Le pont de résistances est déséquilibré (effort appliqué)

Lorsqu'un effort est exercé, le


corps d’épreuve est soumis à la force F que l’on désire mesurer. Deux
jauges sont en extension : R1  R 4  R 0  R , et les deux autres sont en compression :
R
R 2  R 3  R 0  R . La variation R vérifie la relation  kF .
R0

1) Exprimer VBA =VB-VA en fonction de R, R0 et E.


2) Exprimer Vm en fonction de F
3) Lorsqu’on soumet le corps d’épreuve à une force F0=50N, on mesure Vm0=22mV.
Exprimer k puis calculer sa valeur numérique (préciser son unité). Calculer alors R.
On donne E=10V, A=100, R0=350.

Exercice 3. (Codeur optique)


Un anémomètre est un dispositif permettant de mesurer la vitesse du vent. Il est composé
d’une étoile à 3 branches à godets et d’un photo-détecteur à occultation. Le schéma équivalent
est montré par la figure 4.

2
Figure 4

L’axe de rotation de l’étoile est solidaire d’un disque à 12 encoches placé entre un émetteur à
infrarouge à DEL et un récepteur. Le phototransistor fonctionne en régime de commutation et
on prendra VCE saturation = 0, et E=12V.

1. Quelles sont les deux valeurs possibles de la tension U1? Justifier votre réponse en
précisant l’état du transistor dans chacun des cas.
La vitesse de rotation Vd du disque en fonction de la vitesse du vent Vv est représentée
sur la figure 5.
2. L’équation qui relie Vd à Vv est Vd = KVv. Calculer K et préciser son unité.
3. Exprimer la fréquence f et la période T de la tension U1(t) en fonction de Vd. Montrer
1
que la vitesse du vent peut s’écrire sous la forme Vv  .
12KT
4. Si la tension U1(t) est représentée en fonction du temps sur 2 périodes à la figure 6.
Donner la valeur de la période T du signal U1(t) .
5. En déduire la vitesse du vent Vv et celle du codeur Vd.

Figure 5 : vitesse du disque en fonction de la vitesse du vent

Figure 6 : tension U1(t) en fonction du temps

Exercice 4
Soit un codeur incrémental en bout d'arbre moteur (figure 7)

3
Figure 7 : système avec codeur incrémental

Caractéristiques Mécaniques
 Vitesse maximale du coulisseau : 0.1 m/s
 Pas de la vis : 20 mm (on rappelle que le pas correspond au déplacement du
coulisseau en millimètres lorsque la vis fait un tour)
 Course du coulisseau :1 m
 Rapport de réduction des engrenages : 0.5
 Précision souhaitée sur la position du coulisseau : 0.03 mm (on rappelle que la
précision correspond au déplacement en millimètres du coulisseau pour une impulsion
délivrée par l'encodeur)

a) Calculer la vitesse de rotation maximale de la vis en tr/s (tours par seconde).


b) Calculer la vitesse de rotation maximale du moteur en tr/s.
c) Calculer le nombre de points par tour sur le disque de l'encodeur, nécessaire pour satisfaire
le cahier des charges.
d) Quelle sera la fréquence maximale des impulsions en sortie de l'encodeur ?
e) Combien d’impulsions devra-t‐on compter pour la course maximale du coulisseau?
f) Sur combien de bits sera codé le mot image de la position du coulisseau ?