Vous êtes sur la page 1sur 2

Conception d’un réseau local (S3/C1) Avantages d’un réseau hiérarchisé

Modèle de réseau hiérarchique Les avantages d’un réseau hiérarchisé sont :

On découpe le réseau en niveaux distincts appelés couches. • évolutivité


• redondance
Chaque couche fournit des fonctions spécifiques qui définissent son rôle dans le • perfomance
réseau. • sécurité
• maintenance
Le modèle hiérarchique est constitué de 3 couches :

Les éléments entrant en compte lors de la conception d’un modèle hiérarchique


• couche d’accès
sont :
• couche de distribution
• couche coeur de réseau
• diamètre du réseau
• agrégation de la bande passante
La couche d’accès sert d’interface avec les périphériques finaux. Elle fournit
• redondance
un moyen de connecter des périphériques au réseau et contrôle ceux qui sont
autorisés à communiquer sur le réseau.
Le diamètre du réseau correspond au nombre de périphériques que doit
La couche distribution gère le flux du trafic réseau à l’aide de stratégie. Elle traverser un paquet avant d’atteindre sa destination.
délimite les domaines de diffusion en utilisant des fonctions de routage entre les
VLAN. L’agrégation de la bande passante est la combinaison de plusieurs liaisons de
ports d’un switch, afin de bénéficier d’un débit plus élevé.
La couche coeur de réseau interconnecte les dispositifs réseau de la couche
distribution. Elle gère donc le réacheminement des paquets. Elle peut également La redondance d’un réseau s’obtient en doublant les périphériques ou en dou-
être connectée à Internet. blant les connexions entre les périphériques.

Dans les réseaux de petite taille, les couches distribution et coeur de réseau Réseau convergent
forment une seule couche.
La convergence d’un réseau correspond au processus d’association de commu-
nications vocale et vidéo sur un réseau.

Les réseaux convergents sont de plus en plus utilisés dans les petites et moyennes
entreprises.

Le principal avantage d’un réseau convergent est qu’il n’y a qu’un seul réseau à
gérer et non plus trois.

1 2
Fonctionnalités d’un switch Fonctions d’un switch

On distingue les connecteurs SSF (Switch Form Factors) suivants : Les fonctions d’un switch des couches ci–dessous sont les suivantes :

Couche d’accès :
• switches de configuration fixe
• switches modulaires
• switches empilables • sécurité des ports
• réseaux locaux virtuels (VLAN)
• Fast Ethernet / Gigabit Ethernet
Il n’est pas possible d’ajouter des fonctionnalités ou des options supplémentaires • power over Ethernet
à un switch de configuration fixe. • agrégation de liaisons
• qualité de service
Un switch modulaire est livré avec un chassis qui permet l’ajout de plusieurs
cartes d’interfaces modulaires. Couche distribution :

Les commutateurs modulables sont interconnectés à l’aide d’un câble de fond • prise en charge de la couche 3
de panier qui fournit un débit de bande passante élevé, entre eux. • débit de transfert élevé
• Gigabit Ethernet / 10 Gigabits Ethernet
• composants redondants
Performances d’un switch • stratégie de sécurité /liste de contrôle d’accès
• agrégation de liaisons
La performance d’un switch se mesure selon • qualité de service
• la densité de ports Couche coeur de réseau :
• le débit de transfert
• l’agrégation de bande passante • prise en charge de la couche 3
• débit de transfert élevé
La densité de ports correspond au nombre de ports disponibles sur le switch. • Gigabit Ethernet / 10 Gigabits Ethernet
• composants redondants
Le débit de transfert définit la capacité de traitement d’un switch, en mesurant • agrégation de liaisons
la quantité de données pouvant être traitées par un switch. • qualité de service
Deux dernières caractéristiques :

Power over Ethernet permet à un switch de fournir une alimentation à un


périphérique à travers le câblage Ethernet existant.

Fonctions de couche 3 : en général un switch fonctionne au niveau de la


couche liaison de données. Cependant il existe des switches de couche réseau qui
permettent de router le trafic et de mettre en place des stratégies de sécurité.

3 4