Vous êtes sur la page 1sur 74

Enseignant: Mr.

BOUASABAH MOHAMMED

ECOLE NATIONALE
( ‫) ﺑﻮﻋﺼﺎﺑﺔ ﳏﻤﺪ‬
DE COMMERCE ET DE GESTION
-KENITRA- Année universitaire: 2019/2020
Plan du cours

V{tÑ|àÜx DM
Introduction, définitions et généralités

V{tÑ|àÜx EM
Planification d’un projet

V{tÑ|àÜx FM
Gestion de projet: MS Project
2
V{tÑ|àÜx DM
Introduction, définitions et généralités

3
0- Introduction:
Gestion de projet
La gestion de projets est le processus qui consiste à planifier,
organiser et gérer les tâches et les ressources d’un projet afin
d'atteindre un objectif défini.
La gestion de projet nous permet de livrer un bien et/ou un
service de QUALITÉ,

 AU BON MOMENT,

 AU MEILLEUR COÛT POSSIBLE

 À LA BONNE PERSONNE,
4
L’importance de la gestion de projet…!

5
I- QU’EST CE QU’UN PROJET ?
DÉFINITION 1:
On appelle projet l'ensemble des actions à entreprendre afin de
répondre à un besoin défini dans des délais fixés (le projet a un
début et une fin). Le projet mobilise des ressources identifiées
(humaines et matérielles) durant sa réalisation, celui-ci possède
également un coût et fait donc l'objet d'une budgétisation de moyens.
On appelle « livrables » les résultats attendus du projet.

DÉFINITION 2: de l'organisation mondiale de normalisation


selon la norme ISO 10006 :
Processus unique qui consiste en un ensemble d’activités coordonnées
et maîtrisées comportant des dates de début et de fin, entrepris dans
le but d’atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques
telles que des contraintes de délais, de coûts et de ressources.
Pour résumer..

7
Remarque:
La notion d'ensemble d'activités ou d'actions est retenue
mais il faut tout de même distinguer le projet d'un ensemble
d'opérations.

Les principales distinctions sont que les activités ou actions d'un


projet sont temporaires et présentent un caractère d'unicité.

Activités Projet Activité opérations


Non répétitives Répétitives
Décisions irréversibles Décisions réversibles
Incertitude forte Incertitude faible
Influence forte des variables externes Influence forte des variables internes
Exemple:
Un grand constructeur automobile produit 2000 véhicules
par jour, il s'agit d'opérations, par contre s'il envisage de
fabriquer une voiture de "formule 1" on parlera de projet.

I-1) Principales caractéristiques d'un projet


 Caractère d'unicité
Le produit ou le service d'un projet est unique ou a un caractère
d'unicité.
 Durée limitée
Tout projet a un début et une fin explicite.
 Des contraintes : de délai, de qualité et de coût
L'objectif est situé au centre de gravité du triangle

L'objectif peut se déplacer vers l’un des sommet du triangle


 Irréversibilité forte
La capacité d'action est très forte au début mais elle diminue au
fur et à mesure que le projet avance et que des décisions sont
prises.
 Objectifs

Chaque projet doit comporter des objectifs clairement définis qui


permettent la satisfaction d'un besoin spécifique et particulier.
Exemple : Projet véhicule avec cinq objectifs majeurs
 Novation
La novation est toujours présente dans un projet car le produit
du projet est toujours nouveau.
Exemple : Construction d'une autoroute

Si une autoroute n'est pas une chose nouvelle en soi, ce qui est nouveau à
chaque fois ce sont les particularités des terrains traversés (couches
géologiques, accidents naturels tels que rivières, collines ..., type d’ habitat
rural, citadin, etc..) qui font de chaque autoroute un projet nouveau

 De l'incertitude
Dans tout projet il y a une part d' incertitude liée au caractère
unitaire mais aussi à l'environnement extérieur qui peut être
difficile à appréhender.
 Exercice rédactionnel
L'entreprise Alpha a décidé de réaliser un nouveau produit et de le
présenter au prochain grand salon professionnel dans un an. L'entreprise
compte sur la nouveauté de ce produit qui va la démarquer de la
concurrence en prenant de l'avance et lui permettre ainsi de dynamiser
ses ventes.
Une enveloppe budgétaire de 600.000 € a été prévue pour le projet.
L'investissement consenti dans ce nouveau produit représente pour
l'entreprise une très forte charge et ne peut être dépassé. Toutefois afin
de pouvoir rivaliser avec les produits concurrents déjà existants qui sont
de qualité irréprochable, le nouveau produit devra être réalisé avec des
normes qualité très strictes.
Classer par ordre d'importance les contraintes suivantes :
contraintes de qualité, contrainte de coût, contrainte de
délai.
I-2) Les parties prenantes d'un projet
a) Le maître d'ouvrage (ou Porteur du projet ou Commanditaire):
Donneur d’ordre au profit de qui l’ouvrage est réalisé

Exemple:
• Conseil régional pour la construction d’un lycée
• Il définit les besoins, les exigences (requirements)
• Le « client »
b) Maîtrise d’œuvre (ou Réalisateur) : Organisation ou personne
chargée par le maître d’ouvrage de la réalisation du projet.

Exemple:
• Entreprise chargée de coordonner les différents corps de métiers –
chef de projet
• Le « réalisateur » du projet.
15
c) L'équipe projet
Elle est choisie par le chef de projet et elle comprend les personnes
prenant une part active dans la réalisation du projet, les responsables
de lots de travaux ou de tâches.
d) Les responsables hiérarchiques
Lorsque les membres de l'équipe sont «mis à disposition» pour la
durée du projet, ils dépendent de leurs responsables hiérarchiques.
e) Partenaires
Qui peuvent être des fournisseurs, des sous-traitants ou des laboratoires
de recherches ou tout autre partenaire utile au projet.
f) Le comité de pilotage
Il intervient pour des décisions «politiques» importantes que le chef de
projet ne peut prendre seul. Il est choisi par le maître d'ouvrage.

16
17
I-3) Les différents types de projet
On différenciera les trois grands types de projets suivants:

 Le projet «ouvrage»
 Le projet «produit»
 Le projet «organisationnel»

a) Le projet «ouvrage»
Le projet dit «ouvrage» ou «projet d’ingénierie» est relatif à un
projet unique, non récurrent, qui s’adresse à un client unique.
Exemple :

(Pont, tunnel, autoroute, bibliothèque, musée..)


b) Le projet «produit»

Le projet dit «produit» est relatif à un projet qui sera, après une
phase non récurrente, réalisé en plusieurs exemplaires ou en
série. De nature éphémère, ce type de projet s’adresse à
plusieurs clients

Exemple :

(Avions, automobiles, ordinateurs, médicaments, parfums...)


c) Le projet «organisationnel»

Le projet dit «organisationnel» ou «événementiel» n’est pas


associé à une fourniture matérielle mais à un événement
temporaire ou à un processus.

Exemple :

(le passage à l’euro, l’organisation des jeux Olympiques, un


projet d’entreprise, une manifestation culturelle...)
Quiz
Parmi les qualificatifs suivants, cochez celui qui est incompatible avec
la notion de projet :

Singulier
Autonome
Permanent
Novateur
Complexe
Quiz
Un projet est toujours:
De durée courte
Sûr
Temporaire

La gestion de projet est une fonction qui exige en premier


lieu des connaissances :
techniques
administratives
économiques
commerciales
financières
Quiz
La caractéristique essentielle d'un projet est d'avoir un début et une
fin :
Faux
Vrai

Les modifications qui surviennent au cours d'un projet sont toujours


la conséquence d'une mauvaise estimation ou d'une mauvaise gestion :

Vrai
Faux
Quiz
Pour mener à bien son projet, le chef de projet doit connaître les
motivations de toutes les parties prenantes au projet, et des
membres de son équipe :
Faux
Vrai

Le projet dit ouvrage n’est pas un projet:


D’ingénierie
Qui s’adresse à un client unique
Récurrent
I-4) Principales phases dans un projet

Le projet peut être découpé de façon basique de la manière suivante :

Avant
Définition Réalisation Terminaison
projet

a) La phase d'avant-projet
Le maître d'ouvrage doit vérifier la faisabilité de l'idée en réalisant
ou en faisant réaliser une étude de faisabilité technico-économique.
Si la décision de poursuivre est prise, un cahier des charges plus
précis doit être établi.

25
OUI
Etude de la Phase de
Avant Lancement
faisabilité, Analyse du projet ?
projet définition
des risques

NON

Abandon
du projet

b) La phase de définition du projet


L'objectif de cette phase est de définir complètement le référentiel
du projet en développant les concepts définis dans la phase d'avant
projet en détaillant suffisamment pour passer à la phase de
réalisation.
26
Il s’agit:

 De définir de façon plus détaillée le contenu du projet en


fonction des objectif visés.
 D’ établir la planification détaillée du projet (PERT, GANTT..).
 D’établir le budget.
 D’analyser les risques.
 …..
c) La phase de réalisation du projet
La phase de réalisation est l'aboutissement des phases précédentes
car c'est dans celle-ci qu'est réalisée le produit du projet pensé et
décrit dans la phase de définition.

27
d) La phase de clôture (Terminaison)
Livraison et réception du produit du projet, transfert aux utilisateurs,
prévision du reclassement des membres de l'équipe clôture des contrats
avec les fournisseurs et sous-traitants.
Un bilan doit être réalisé en fin de projet, afin de capitaliser les savoir-
faire et l'expérience acquise.

28
V{tÑ|àÜx EM
Planification d’un projet

29
I) Recueillir et structurer les Informations
I-1) L'organigramme des tâches OT (Work Breakdown Structure:WBS)

Faire un découpage des lots, approprié


• Trop simple : on oublie des éléments importants
• Trop détaillé : ingérable / perte de temps
30
1) En haut la tâche globale du projet,
2) Logique de découpage des sous-lots ?
 Métier, ou localisation ou fournisseur ou fonction ou temps..
mais
 Une seule logique pour décomposer un lot donné
 La somme des sous-lots est égale … au lot initial

3) Chaque lot final est gérable


Exemple : Création d'un MBA
Si par exemple une université a le projet de créer un MBA. Chaque
cours sera une tâche à réaliser par un seul professeur responsable. Il y a
néanmoins plusieurs façons d'organiser le contenu du projet.
La première est de découper le projet en lots de travaux : s'il y a 30
cours dans le programme du MBA et que chaque cours est réalisé par
un professeur alors il y aura 30 lots de travaux.

32
Une autre façon de réaliser le découpage est de regrouper tous les
cours par grandes disciplines : Finances, GRH, Comptabilité ...

33
Une troisième option pour le chef de projet est de diviser le travail à
réaliser en séparant les cours de première et de deuxième année et
ensuite de séparer par grandes disciplines.

34
I-1-1) Liste des taches
Pour établir la liste des tâches (ou des activités ) il faut partir de la WBS
et notamment décomposer chaque lot de travaux en tâches. Il est
possible lors de l'établissement de la liste des tâches que l'équipe projet
trouve des livrables manquants ou mal définis, la WBS doit alors être
corrigée en conséquence.
Exemple
Dans l'exemple de création d'un MBA chaque lot de travaux est la
réalisation d’un cours.
Les tâches associées à ces lots de travaux peuvent être par exemple :
 Écriture d'un syllabus.
 Écriture d'un polycopié de cours.
 Réalisation d'un fichier PowerPoint de présentation du cours.
 Réalisation d'un cours pour le web.
36 Tableau: Fiche de tâche
a) Durée des tâches
Chaque tâche nécessite pour être réalisée des ressources (hommes
,machines...), de la quantité de ces ressources va dépendre la durée de
la tâche .
Exemple
Supposons que pour réaliser une tâche de terrassement on ait besoin
d’une quantité de travail de 200 hommes.heures, si l'on dispose de 4
ouvriers (ressources) pour réaliser cette tâche.
La durée sera alors: durée=200 hommes.heures/4 hommes=50 heures

b) Antériorités des tâches


Certaines tâches ne peuvent commencer que lorsque d'autres sont
terminées. Il peut arriver que certaines tâches ne débutent pas
précisément à la fin des tâches qui leur sont antérieures.
Exemple 1
On ne peut pas commencer la peinture avant d'avoir fini les plâtres. Il
est aussi possible de chevaucher les tâches et plusieurs types de
chevauchements sont possibles. Par exemple lors de l'usinage et du
contrôle d'un lot de 20 pièces on peut commencer le contrôle sur les
premières pièces usinées sans attendre la fin de l'usinage des 20 pièces.

38
Exemple 2
Soit une tâche A antérieure à trois tâches B, C, E .

 Dans le premier cas entre A et B il existe une contrainte relative


CR de 2 jours, avant de pouvoir débuter A.
 Dans le deuxième cas la contrainte relative est nulle, la tâche C
débute aussitôt la fin de la tâche A
 Dans le troisième cas la contrainte relative est négative, la tâche E
39 débute trois jours avant la fin de la tâche A
Exemple: Liste des taches
L'exemple qui est traité en parallèle est celui d'un événement (fête,
commémoration etc...).
Après avoir recueilli les informations concernant le projet "événement"
vous devez obtenir un tableau de ce type. La première chose à réaliser est
d'établir la liste des tâches, dans un tableau en indiquant les tâches
antérieures aux autres.
Exercice
Etablissez sous forme de tableau la liste des taches, leur durée, leurs antériorités.
Objet :
Préparation du planning de mise en place de la production des sauces aillou.
La mise en place de la production d'aillou
ne pose pas de problème particulier dans
la mesure où les pots de conditionnement
de ce nouveau produit restent dans
la gamme des pots de notre fournisseur
habituel (ou de modèles similaires
proposés par la concurrence).
Les éléments demandés sont les suivants :
 D'après la direction commerciale, les études de choix du conditionnement
(pot, étiquette, boitage individuel) devraient durer une dizaine de jours
ouvrables et devraient pouvoir débuter aussitôt que le feu vert est donné pour
cette opération.
 Notre imprimeur, GUTEMB S.A., a été contacté et s'engage à fournir les
étiquettes dans les 8 jours ouvrables suivant le dépôt des maquettes à
l'imprimerie et les cartons d'emballage individuels, 5 jours ouvrables plus tard
(du fait de la sous-traitance des opérations découpe par l'imprimeur).

 L'opération d'étiquetage des pots devrait pouvoir s'effectuer en 3 jours pour


disposer d'un stock de 6 000 pots, stock suffisant pour lancer en production
une série permettant de satisfaire une demande de sauce aillou de 400 à 600
unités (suivant la contenance du conditionnement retenu).

 L'approvisionnement des matières premières (extraits de parfum, alcool, ... ) doit


demander 10 jours ouvrables mais la livraison ne peut s'effectuer qu'une fois
réaménagé le petit magasin (aile B) où seraient entreposés les liquides nécessaires
à la fabrication d'aillou ainsi que les pots vides ou remplis.

 L'approvisionnement des pots, si l'on table sur le choix d'un modèle courant et
d'un approvisionnement chez BSNA , devrait s'effectuer dans les 6 jours
42
ouvrables suivant notre commande téléphonique.
 le réaménagement de l'aile B consiste en :
Une réorganisation sur deux niveaux de l'aire de stockage des pots vides (livrés par
palette sous film thermo-rétractable), le mobilier industriel nécessaire pouvant être
livré et monté en 5 jours ouvrables, si la commande est passée au moins 10 jours
avant, et en une amélioration de la sécurité du bâtiment (dans lequel aucun
inflammable n'était entreposé jusqu'ici) qui n'interfère pas avec la réorganisation de
l'aire de stockage; à première vue, ces travaux pourraient être confiés à CLEENMAIN
S.A., entreprise spécialisée dans la serrurerie industrielle qui demanderait 8 jours
mais, compte tenu de ce qui s'est passé l'an dernier, il me semble raisonnable de tabler
plutôt sur 12 jours ouvrables

 l'accroissement de la charge de travail consécutive à l'introduction d'aillou rend


nécessaire l'embauche d'un P2 et d'un P1, ce qui conduit à un travail de prospection
d'une quinzaine de jours. Toutefois l'étiquetage peut s'effectuer avec les effectifs
actuels.

 le remplissage de 6 000 pots (préalablement étiquetés) est une opération qui


demande 5 jours de travail et la mise des pots en boitage individuel demande un
peu moins de 7 jours de travail mais peut débuter très peu de temps après le début
du remplissage
Réponse

 Les taches 6 et 8 sont des tâches jalons, elles ont une durée nulle mais elle doivent être
terminées pour réaliser d'autres tâches.
 Par exemple pour remplir les flacons il faut que la livraison des matières premières ait été faite.
 13DD signifie 13 début et que la tâche 14 a pour antécédent la tâche 13 mais qu'elle peuvent
commencer en même temps car leur début coïncident. (au remplissage d'un flacon près)
II) Le diagramme PERT
II-1) Présentation
La méthode PERT est une méthode de gestion de projet visant à
prévoir les propriétés d’un projet en terme de temps, délais et coûts.
PERT (Program Evaluation and Review Technique (eng) =Technique
d’Évaluation et d’Examen de Programme (fr)) est issu de la marine
américaine et date de la fin des années 50.
 Son principe est de découper un projet en un ensemble d’ actions
appelées tâches et de les représenter sous forme graphique selon
un graphe de dépendances.

 Son objectif est de minimiser les délais, ainsi que réduire l’impact
des retards lors de l’exécution des différentes tâches.
45
Exemple : Soit le petit projet suivant : Changer une roue crevée.

A. Installer le cric et monter la voiture : 5 minutes ;


B. Dévisser les écrous de la roue crevée : 3 minutes ;
C. Ôter la roue crevée et installer la roue de secours : 1 minute ;
D. Revisser les écrous de la nouvelle roue : 4 minutes ;
E. Baisser la voiture et enlever le cric : 3 minute

Exprimée grâce à la méthode PERT, ce projet prendra la forme suivante :

46
II-2) Concepts généraux
II-2-1) Définitions
Tâche
Une tâche est le déroulement dans le temps d’une action ; elle permet
au projet d’avancer vers son état final.
On attribue une lettre à chaque tâche afin d’alléger le schéma. La tâche a
des propriétés d’ordre temporel qui qualifient le temps de réalisation :
la durée, exprimée en minutes, heures, jours, semaines, mois, etc.
Exprimée via la méthode PERT, une tâche est représentée par une
flèche, précisée par son nom et sa durée.

47
Étape
Une étape indique le début et/ou la fin d’une tâche. On numérote les
étapes afin de clarifier le schéma.
L’étape a des propriétés d’ordre temporel : dates au plus tôt et au plus
tard , exprimées en minutes, heures, etc.

Exprimée via la méthode PERT, une étape est représentée par un rond,
découpé en 3 zones, précisé par son numéro, ainsi que ses dates au plus
tôt et au plus tard.

48
La date au plus tôt est le délai minimum, depuis le début du projet,
nécessaire pour atteindre l’étape considérée.

La date au plus tard est la date maximum, depuis le début du projet, à


laquelle doit être atteinte l’étape considérée pour que le délai de
l’ensemble du projet ne soit pas modifié.
Réseau
Un réseau est l’ensemble des tâches et des étapes formant l’intégralité
de la planification du projet (on parle aussi de diagramme PERT).
Deux tâches qui se succèdent immédiatement dans le temps sont
représentées par deux flèches qui se suivent, séparées par une étape.

49
II-2-2) Règles de représentation graphique
 Un réseau possède toujours une et une seule étape de début ainsi
qu’une et une seule étape de fin.
 Toute tâche a au moins une étape de début et au moins une étape de fin
 une tâche ne peut démarrer que si la tâche qui la précède est
terminée.
 On ne peut pas avoir 2 tâches différentes qui ont à la fois même étape
de début et même étape de fin.
 Deux tâches qui commencent en même temps et s’exécutent en même
temps sont dites simultanées, et sont représentées chacune par une
flèche dont le point de départ est une seule et même étape.

50
 Deux tâches qui s’exécutent en même temps et s’achèvent en
même temps, sont dites convergentes et sont représentées
chacune par une flèche dont le point d’arrivée est une seule et
même étape.

 Lorsque deux tâches convergentes précèdent une ou plusieurs


tâches en commun, et que l’une de ces deux tâches convergentes
précède également une tâche (ou plusieurs) que l’autre tâche
convergente ne précède pas, il est nécessaire d’avoir recours à une
tâche fictive.

51
II-2-3) Étude d’un exemple
A) Construction d’un réseau PERT

La construction d’un réseau PERT, et son exploitation, supposent


d’effectuer les opérations suivantes :

 Établir une liste précise des tâches.


 Déterminer les tâches antérieures (ainsi que les tâches postérieures
éventuellement).
 Construire les graphes partiels.
 Regrouper les graphes partiels.
 Construire le réseau.

52
A-1) Établir une liste précise des tâches
On considère la liste des 12 tâches suivantes, numérotées de A à L.
La durée estimée de chaque tâche est indiquée

53
A-2) Déterminer les tâches antérieures
L’analyse du projet et de l’ensemble des tâches le constituant nous
amène à définir les relations chronologiques d’antériorité des tâches,
ces résultats sont regroupés dans le tableau suivant, dans la colonne
tâche(s) antérieure(s):

54
Par simple déduction, on en déduit les valeurs de la colonne tâche(s)
postérieure(s)

55
A-3) Construire les graphes partiels
On procède donc à l’élaboration d’un ensemble de diagrammes très
simples ; puis on assemble au fur et à mesure ces différents diagrammes,
pour arriver ainsi au réseau final
Les graphes partiels de niveau tâche(s) antérieure(s)/ tâche courante/
tâche(s) postérieure(s) sont les suivants :

56
57
A-4) Regrouper les graphes partiels
Ensuite, on regroupe les graphes partiels au fur et à mesure :

58
A-5) Construire le réseau
Le regroupement de tous les graphes partiels nous permet d’obtenir le
réseau PERT.

la tâche I précède les tâches F et K. En revanche la tâche K est précédée


uniquement de la tâche I (et pas de C et D), alors que le tâche F est précédée
des tâches I, mais aussi D et C.
Si l’on faisait abstraction de ce problème, on aurait alors une étape, à laquelle
C, D et I amènent et de laquelle F et K en repartent. Or ceci est incorrect car
cela signifierait alors que K précède aussi C et D en plus de I ! Pour résoudre
ce problème on va donc utiliser une tâche fictive.
La tâche fictive permet de spécifier que F précède I en plus de C et D, et par
contre que K précède I uniquement.

On obtient alors le réseau complet suivant :

Nb : Les étapes ont été numérotées.

60
B) Exploitation du réseau PERT
B-1) Calcul des dates « au plus tôt »
S’il n’y a qu’un seul chemin possible pour atteindre l’étape, La date au plus
tôt vaut la date au plus tôt antérieure à laquelle on rajoute la durée de la
tâche liant les 2 étapes

il y a plusieurs chemins possibles pour atteindre l’étape.


On applique le procédé décrit ci-dessus pour chacune des tâches antérieures ;
la date au plus tôt vaut alors le maximum parmi ces résultats :
to0= Max( (to1+ durée1) ; (to2+ durée2) ; ...)

61
Nb : Si l’une des tâches considérées est une tâche fictive, on procède
exactement de la même manière qu’avec une tâche non-fictive, et on
considère que sa durée a une valeur de 0.

La date au plus tôt de l’étape de fin indique alors le temps minimum


nécessaire à l’achèvement du projet.
Appliquons ce procédé à notre exemple :
On détermine donc que le projet pourra au mieux être finalisé en l’espace
63
de 24 jours ouvrés.
B-2) Calcul des dates « au plus tard »
S’il n’y a qu’un seul chemin possible pour partir de l’étape:
La date au plus tard vaut la date au plus tard « précédente » (la postérieure
dans l’agencement des tâches) à laquelle on retranche la durée de la tâche liant
les 2 étapes

S’il y a plusieurs chemins possibles qui partent de l’étape.


On applique le procédé décrit ci-dessus (pour 1 tâche) pour chacune des tâches
« précédentes » ; la date au plus tard vaut alors le minimum parmi ces résultats
:ta0= Min( (ta1– durée1) ; (ta2– durée2) ; ...)

64
Appliquons ce procédé à notre exemple :

65
Une fois cette étape terminée , on regroupe les informations de dates au
plus tôt et au plus tard en un seul schéma.

le réseau PERT obtenu est donc :

66
B-3) Calcul des marges
Certaines tâches bénéficient d’une latence variable dans leur
aboutissement sans pour autant remettre en cause la date d’achèvement
du projet. Cette période de latence est appelée marge.

La marge relative à une tâche se détermine en considérant la valeur des


dates au plus tôt et au plus tard des étapes entourant la tâche. La marge
vaut alors la date au plus tard de l’étape postérieure à laquelle on
retranche la date au plus tôt de l’étape antérieure ainsi que la durée de la
tâche elle-même

67
Dans le cadre de notre exemple, on a regroupé les marges calculées dans le
tableau suivant :

Les tâches ayant une marge nulle ne bénéficient donc d’aucune latence
dans leur exécution leur permettant de ne pas retarder le projet.
L’ensemble de ces tâches permet de déterminer le chemin critique.
68
B-4) Détermination du chemin critique
Le chemin critique indique quelles sont les tâches à successivement
observer au cours de la mise en œuvre du projet afin de surveiller les
éventuels retards. Le but est de détecter les dérives et d’agir alors
rapidement en conséquence afin de minimiser leur impact sur la durée
de l’ensemble du projet.

Remarque:

Pour savoir quel est le chemin critique et donc aussi quelles tâches
observer, il suffit de répertorier toutes les tâches ayant une marge nulle.
La mise en avant de ces tâches détermine d’elle-même le chemin
critique.

69
Les tâches ayant une marge nulle sont : F, G, H et I

Nb : Parfois, le chemin critique peut être déterminé sans utiliser les marges,
en examinant simplement les dates au plus tôt et au plus tard de l’ensemble
des étapes ; les étapes qui ont chacune leur date au plus tôt identique à leur
date au plus tard appartiennent au chemin critique.
Si cet examen des dates mène a plusieurs possibilités, il faut alors procéder
au calcul des marges.
Exemple d’application:
Soient les taches du projet suivant:

Tache (X) P(X) Durée en jours


A ---- 8
B ---- 6
C A 5
D A 5
E A,B 4
F C 3
G D 2
H F,G 2
I E 1

Réaliser le diagramme PERT et préciser le chemin critique du projet


Exercice:
Soit le projet événement (fête, commémoration etc...) suivant:

1) Réaliser le diagramme PERT de ce projet

2) Donner le chemin critique de ce projet


72
Correction de l’exercice: 6
23 23

F2 I’0
3 J1
10 14
8
C3 G’0 H4 23 23
Fin
24 24
A4 G4 I5
Début 1 B3 2 5 7
0 0 4 4 7 7 14 14 18 18

D3 E4
4
10 10

Chemin critique {A,B,D,E,G,I,J}


Travail à rendre:
Soit le projet événement (fête, commémoration etc...) suivant:

1) Réaliser le diagramme PERT de ce projet

2) Donner le chemin critique de ce projet


74