Vous êtes sur la page 1sur 6

LA CONSTRUCTION DE LA CROISSANCE DES PME AU MAROC

Chafik Bentaleb et Abdenbi Louitri

Management Prospective Ed. | « Management & Avenir »

2011/3 n° 43 | pages 77 à 81
ISSN 1768-5958
Article disponible en ligne à l'adresse :
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2011-3-page-77.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Management Prospective Ed..


© Management Prospective Ed.. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Cahier :
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
La construction de la croissance des PME au Maroc

coordonné par Chafik Bentaleb et Abdenbi Louitri

Comité scientifique

Abdelmajid Amine, Université Paris-Est


Chafik Bentaleb, Université Cadi Ayyad- Marrakech & Euromed Management
Philippe D’Iribarne, Université Paris X
Jacques Igalens, Université Toulouse 1- Capitole
Ahmed Grar, Université Cadi Ayyad - Marrakech
Nadine Levrato, Université Paris-Ouest Nanterre & Euromed Management
Abdenbi Louitri, Université Cadi Ayyad - Marrakech
Patrick Micheletti, Euromed Management
Bernard Paranque, Euromed Management
Mohamed Larbi Sidmou, Université Cadi Ayyad-Marrakech

77
43

La construction de la croissance des PME


au Maroc

par Chafik Bentaleb14 et Abdenbi Louitri15

Les PME sont une composante importante de l’économie mondiale. Elles


représentent plus de 95% des entreprises et créent une partie considérable des
nouveaux emplois au sein des économies de l’OCDE. Dans l’Union Européenne,
elles représentent plus de 99% de toutes les entreprises. Bien que les définitions
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
de la PME n’y soient pas identiques, on note la même tendance dans les pays du
Maghreb. Ainsi, au Maroc, on estime que les PME représentent près de 95% du
tissu productif national, contribuent à 40% des investissements privés et à 30%
des exportations.

Si l’importance des PME est ainsi partout vérifiée, on doute néanmoins de la


qualité du management de ces entreprises. Chercheurs et décisionnaires
avancent depuis plusieurs années qu’elles présentent des points faibles dans
divers domaines-clés de l’entreprise : gestion financière, innovation, marketing,
qualité et gestion des ressources humaines. Par conséquent, une bonne
proportion de PME ne concrétise jamais tout son potentiel de croissance, peine
à se développer et une bonne partie disparaît de façon précoce.

Il n’existe pas à l’heure actuelle de théorie consacrée pour expliquer la croissance


des PME et il y aurait, selon les spécialistes, peu de chances que cette théorie
puisse exister à l’avenir. La cause, en partie, étant l’hétérogénéité existant
dans l’univers des PME, mais également l’éventail et la diversité des facteurs
susceptibles d’affecter la croissance et qui peuvent interagir de différentes
manières dans différentes circonstances.

La croissance des PME est, en effet, un sujet complexe et multidimensionnel dans


son étendue et sa nature. Elle représente l’association des ambitions, intentions
et compétences du propriétaire - dirigeant d’entreprise, le rôle de la famille, des
facteurs organisationnels internes, des ressources, des relations externes et
des configurations de réseaux de différentes natures. Ces éléments influencent
incontestablement l’orientation d’une PME vers la croissance.

Ainsi, s’il demeure possible de détecter les facteurs clés du succès affectant ou
expliquant la croissance des PME, l’émergence d’un modèle global doté d’une
capacité prédictive apparaît comme une tâche très complexe.
14. Chafik Bentaleb, Professeur, Université Cadi Ayyad-Marrakech & Euromed Management, LAREGO, cbentaleb@gmail.com
15. Abdenbi Louitri, Professeur, Université Cadi Ayyad-Marrakech, GREFSO, abdou.louitri@lmsmark.com

78
La construction de la croissance des PME
au Maroc

Au plan empirique, alors qu’une partie importante des travaux a été effectuée
sur les déterminants de la croissance dans les grandes entreprises, on en sait
beaucoup moins sur les PME.

La difficulté de disposer d’une théorie générale de la croissance de la PME a


conduit à l’apparition de plusieurs courants de recherche spécialisée dont
par exemple certains portent sur les PME à forte croissance, aujourd’hui
communément appelées ‘gazelles’ et d’autres sont consacrés davantage aux
toutes jeunes entreprises ou entreprises naissantes. De même, des travaux sont
de plus en plus consacrés aux TPE (Très Petites Entreprises) s’appuyant aussi
bien sur des référentiels de théories de l’organisation que sur des concepts de
l’entrepreneuriat.
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
Dans ce même contexte, on peut noter qu’au cours des dernières années, les
études portant sur la croissance des PME sont progressivement passées de
la question ‘pourquoi les PME se développent-elles ?’, pour se pencher sur la
question ‘quelles sont les entreprises qui se développent ?’. Il s’agit désormais
de savoir pourquoi seule une poignée de PME grandit et d’identifier les propriétés
qui les distinguent de celles qui ne connaissent pas de croissance. Dans cette
approche l’accent n’est plus mis sur les éléments exogènes mais endogènes
qui permettent à des PME d’emprunter le chemin du développement, alors que
d’autres ne peuvent ou ne veulent pas s’y aventurer.

Au niveau des politiques publiques de soutien aux PME, cette dernière approche
a conduit les décideurs à porter un intérêt prioritaire aux PME dotées d’une vision
orientée vers la croissance. L’argument avancé est que si les ressources publiques
de soutien aux PME sont limitées, comme c’est souvent le cas, l’unique manière
d’optimiser les résultats de ces politiques est d’affecter les ressources limitées aux
entreprises répondant aux critères d’une croissance avérée et à un fort potentiel
de création d’emplois. Ainsi, on cherche à identifier et à analyser les facteurs
qui contribuent à la croissance des PME et comment ces dernières peuvent être
approchées pour ensuite les soutenir en leur apportant des ressources ciblées
en conséquence.

Les déterminants de la croissance des entreprises en général et des PME en


particulier peuvent différer entre les pays et les régions comme conséquence
de l’existence de différences géographiques, économiques, politiques, institu-
tionnelles et culturelles

A ce titre, on peut noter que les recherches portant sur la croissance des PME
ont été généralement conduites dans les pays développés et plus récemment
dans certains pays émergents, notamment du sud-est asiatique ou d’Amérique
latine, et seul un nombre limité de travaux ont été réalisés sur la question dans
des pays en voie de développement comme le Maroc ou plus généralement dans
la région du Maghreb.

79
43

Au Maroc, force est de constater que la valorisation du potentiel stratégique des


PME, en termes de création de nouvelles valeurs économiques et d’emplois, n’a
pas été historiquement une priorité. Ce retard a conduit les politiques publiques à
mettre en œuvre ces dernières années une série de dispositions institutionnelles
et incitatives pour soutenir et encourager les PME les plus dynamiques. Ces
mesures de soutien, bien qu’importantes et nécessaires, ont eu néanmoins un
impact limité.

Pourtant, et en dépit des difficultés de contexte, certaines PME affichent des taux
de croissance supérieurs à la moyenne aussi bien dans des secteurs naissants
(télécommunications, conseil, ingénierie...) que dans des activités arrivées à
maturité (textile, BTP, agro-alimentaire…). Ces PME à forte croissance restent
néanmoins méconnues des chercheurs et des décideurs. Pourquoi et comment
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
ces PME réussissent-elles leur croissance ? Peut-on parler d’un modèle
économique de la PME à forte croissance dans un contexte socio-économique
et culturel comme celui du Maroc ?

Ces questions ont été à la base de la tenue les 11 & 12 Mars 2010 à Marrakech
d’un colloque international sur le thème de la construction de la croissance des
PME, organisé par Euromed Management16 et le GREFSO17.

Cinq des meilleures communications ont été sélectionnées par le comité de


lecture du colloque pour être publiées dans ce numéro spécial de la Revue
Management & Avenir.

L’article de Jacques Igalens, Abdenbi Louitri et Doha Sahraoui intitulé « Gestion des
ressources humaines et encadrement au féminin : Cas d’une PME marocaine »
tente une investigation de la place des femmes dans les PME, comme nouvelle
piste de réflexion à l’intégration des femmes aux postes de management. Les
auteurs estiment que les PME par leurs mécanismes et structures souples et
adaptatives pourraient offrir un meilleur cadre de travail pour les femmes. Dans ce
sens, les auteurs, à travers une recherche exploratoire, étudient les spécificités
en matière de GRH d’une PME marocaine qui a réussi cette intégration.

Avec «  Analyse comparative Maroc-Tunisie du cadre institutionnel de la RSE


dans les PME » Daniel Labaronne et Emna Gana-Oueslati étudient les leviers
institutionnels d’encouragement des pratiques en matière de développement
durable et de responsabilité sociale des entreprises au Maroc et en Tunisie.
L’examen des forces qui poussent certains dirigeants de PME à s’engager dans
une politique de RSE et des freins qui empêchent l’adhésion à cette démarche
révèle que si les dispositifs sont similaires pour les deux pays, le Maroc a un cadre
16. Ecole de Management de Marrakech membre du groupe Euromed Management
17. Groupe de Recherche sur les Entreprises Familiales et les Stratégies des Organisations – Faculté des Sciences Juridiques
Economiques et Sociales - Université Cadi Ayyad -Marrakech

80
La construction de la croissance des PME
au Maroc

institutionnel plus axé sur la RSE et la Tunisie plus orienté vers le Développement
Durable.

Anas Hattabou et Abdenbi Louitri proposent, dans leur article « Développement


durable et management des PME : une analyse en termes de proximité. Illustration
par un cas du secteur Textile-Habillement », le concept de proximité pour articuler
les rapports du développement durable avec les spécificités du management des
PME. Les résultats de leur étude de cas suggère la nécessité d’une approche
différenciée en fonction de la complexité de la gestion des enjeux sociaux et
environnementaux, de la nature des ressources et expertises à mobiliser et,
enfin, de la nature des rapports entretenus avec les parties prenantes.

«  La gestion de l’urgence dans les PME au Maroc  : Perceptions et Pratiques


Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.158.130.232 - 29/03/2020 21:15 - © Management Prospective Ed.
de gestion» aborde, sous la plume de Chafik Bentaleb et Kamar Abaaoukide
la question de l’immédiateté comme un besoin d’action face à l’exigence de la
réactivité, au refus de différer l’action vers l’avenir et à la suprématie du temps
présent. A travers une recherche qualitative menée auprès de PME marocaines,
les auteurs ont pu élaborer et vérifier un modèle de base visant à clarifier les
relations pouvant exister entre la perception de l’urgence par les dirigeants, les
facteurs de contingence et l’action face à l’urgence.

Pour Abderrahim Fekari, auteur de l’article « La certification ISO et le changement


organisationnel dans la PME marocaine : Résultats d’une enquête auprès de 100
PME  », la mise en place au sein de la PME d’une démarche qualité certifiée
se traduit inéluctablement par des changements sur les plans managérial
et organisationnel. Selon l’auteur la démarche est parfois vécue comme une
seconde organisation non congruente. En s’interrogeant sur les choix auxquels
sont confrontées les PME, l’auteur apporte une esquisse de réponse par le biais
d’une étude auprès de PME marocaines.

81