Vous êtes sur la page 1sur 27

Optimisez votre recherche d’emploi

Optimisez votre recherche d’emploi

SOMMAIRE

Introduction.................................................................................................2

1. Vous êtes aujourd’hui en recherche d’emploi......................................3

Définir sa cible.................................................................................................................3
Déployer son offre de service..........................................................................................3
Décrypter les annonces et les entreprises......................................................................4
Utiliser son réseau personnel..........................................................................................8
Cibler ses candidatures spontanées.............................................................................10
La recherche d’information sur l’emploi et les entreprises...........................................11
Internet : outil de recueil d’information..........................................................................11
Trouver son emploi sur Internet....................................................................................12
Les entretiens en ligne...................................................................................................16
Les erreurs à ne pas commettre sur le Net...................................................................17

2.Vous préparez votre prochaine mobilité professionnelle...................21

À quel moment doit-on changer de poste ?..................................................................21


Vous préparez votre prochaine mobilité au sein de la même entreprise.....................23
Vous préparez votre prochaine mobilité dans une autre entreprise.............................24

3. Vous êtes aujourd’hui en poste sans intention de mobilité...............25

Le rôle de la formation dans l’employabilité..................................................................25

http://www.guide-cv.com 1
Optimisez votre recherche d’emploi

Introduction

1. Vous êtes aujourd’hui en recherche d’emploi.


2. Vous vous préparez à une mobilité professionnelle.
3. Vous êtes aujourd’hui en poste sans intention de mobilité.

Dans chacune de ces trois circonstances différentes, y compris


dans la dernière, il est nécessaire que vous ayez près de vous un
curriculum vitae actualisé. Actualisé signifie à jour de l’expérience que
vous êtes en train de vivre en ce moment. Vous devez avoir ce CV « frais
», actualisé de votre dernière expérience, y compris dans l’hypothèse où
vous n’êtes pas en recherche d’emploi ou sur le point de vous engager
dans un processus de mobilité. Il est tout à fait indispensable de faire le
travail continu d’actualisation d’analyse de votre parcours et de vos
compétences et que vous ayez le souci constant de votre employabilité. Il
est en effet désormais généralement admis que l’on ne passera pas
l’ensemble de sa vie professionnelle en exerçant le même métier.

Chacun au cours de son histoire professionnelle est amené soit par


choix personnel, soit en raison des circonstances économiques ou
technologiques, à engager un certain nombre de virages dans sa carrière
qui vont l’amener à changer d’orientation, de métier, d’entreprise ou de
secteur d’activité.

Dans ce contexte, il est tout à fait indispensable que chacun, quel


que soit l’endroit où il se trouve dans la société, puisse se sentir
propriétaire de son destin professionnel, acteur de son parcours. Cette
prise de responsabilité individuelle est votre seule garantie, votre seule
assurance d’être toujours dans une position favorable sur le marché de
l’emploi, même si ensuite d’autres déterminants majeurs interviennent qui
définiront votre position sur le marché de l’emploi.

Si beaucoup de personnes, d’institutions, d’associations, peuvent


vous aider au cours du déroulement de votre carrière, l’aide éventuelle
dont vous serez le bénéficiaire ne pourra produire une efficacité que si
vous vous êtes d’abord approprié l’idée que c’est à vous seul que revient
la responsabilité de la gestion de votre parcours professionnel. La
meilleure aide du monde ne pourra pas remplacer votre volonté d’évoluer,
de vous former, de trouver un nouvel emploi.

Alors examinons ensemble ces trois circonstances.

http://www.guide-cv.com 2
Optimisez votre recherche d’emploi

1. Vous êtes aujourd’hui en recherche d’emploi

Définir sa cible

La première action à réaliser lorsque l’on est à la recherche d’un


emploi est de bien définir sa cible : son secteur de recherche, les
entreprises ou les organisations qui pourront être intéressées par votre
profil, le type de poste auquel on peut postuler. Dans le cas contraire,
vous risquez de disperser votre énergie en allant dans tous les azimuts et
vous allez vite désespérer en raison du taux extrêmement élevé de
courriers sans suite ou de réponses négatives que vous allez obtenir.

Les premières réponses à la question de savoir quelles sont vos


cibles de recherche, vous les trouverez en faisant l’exercice d’autobilan
professionnel. Que vous soyez débutant ou très expérimenté, vous devez
commencer votre travail de recherche d’emploi par une analyse poussée
de votre situation. Ceci vous permettra de trouver les moyens de valoriser
vos atouts et d’identifier vos pistes d’orientation. N’hésitez pas pour cela à
mobiliser les acteurs professionnels du marché de l’emploi (ANPE, APEC,
missions locales, associations municipales), chacun pourra vous apporter
une aide et un regard particuliers.

Le fait de cibler vos recherches sur les postes et les entreprises qui
vous intéressent et sur lesquels vous remplissez les « pré-requis » en
termes d’expérience et de compétences vous permettra d’obtenir un
meilleur rendement dans votre recherche d’emploi.

Déployer son offre de service

L’idée d’opposer demande d’emploi à offre de service va au-delà


de la formule toute faite. Dans le premier cas vous êtes passif, dans le
second cas vous êtes actif. Votre cible ajustée après votre autobilan
professionnel, il s’agit de déployer votre offre de service par tous les
moyens auprès des entreprises et des organisations qui constituent vos
employeurs potentiels.

Les moyens de déployer votre offre de service auprès de votre


cible sont nombreux. Je vous propose ci-après de passer en revue ces
différents moyens depuis les « petites annonces », d’où qu’elles émanent,
jusqu’aux sites Internet dédiés à l’emploi, en passant par les candidatures
spontanées et la mobilisation de votre réseau de relations et de
connaissances.

http://www.guide-cv.com 3
Optimisez votre recherche d’emploi

Dans votre démarche de recherche d’emploi, vous ne devez pas


oublier que finalement peu de postes sont pourvus par les petites
annonces (20 à 30% selon les sources) et qu’il ne faut donc pas centrer
sa recherche exclusivement sur ce média. Ce chiffre de 20 à 30¤% est
néanmoins certainement sous-estimé. Beaucoup d’entreprises pratiquent
la technique du vivier qui consiste à conserver les CV qu’elles reçoivent,
soit par le biais de petites annonces, soit de manière spontanée, à les
classer par thème (les progiciels de recrutement leur apportent à cet
égard une grande aide) et à les ré-exploiter par la suite.

Passons en revue ces différents moyens de déployer votre offre de


service.

Décrypter les annonces et les entreprises

Il existe de nombreux supports depuis les quotidiens (les célèbres


pages emploi du Figaro du lundi) aux mensuels (l’Usine nouvelle, par
exemple) et la simple visite d’un kiosque à journaux peut en témoigner.
Chaque support présente ses particularités que ce soit en termes de
niveau de poste ou de secteur d’activité. Les postes de direction sont le
plus généralement réservés aux publications nationales ou
internationales, tandis que pour les postes d’ouvriers ou d’employés la
presse quotidienne régionale (PQR), ou leurs suppléments « emploi »
hebdomadaires constituent les meilleurs supports.

L’ensemble de ces annonces est en général reproduit sous forme


de microfiche par les ANPE et l’APEC. Attention, les annonces deviennent
très vite obsolètes, il faut donc être extrêmement réactif pour pouvoir
proposer votre candidature le jour même de leur parution ou le lendemain.
Par ailleurs, elles sont souvent publiées sur Internet avant de l’être sur
support papier.

L’objectif du « décryptage » que ce soit d’une annonce, d’une


entreprise ou encore d’une personne est de cerner les attentes de son
interlocuteur pour adapter les éléments de votre candidature à la situation.
Encore une fois, la règle d’or n° 1 s’applique !

• Décrypter une entreprise

On vous a souvent dit l’importance des renseignements pris


préalablement à l’envoi d’un dossier de candidature, ou même avant : à la
rédaction de la lettre de motivation et à la composition de votre curriculum
vitae, ou avant un entretien. Toutefois, on ne précise jamais assez le type
d’informations qui peuvent vous être utiles, ou l’usage que vous devrez en
faire pour la construction de votre dossier ou lors de vos rendez-vous.

http://www.guide-cv.com 4
Optimisez votre recherche d’emploi

Dans un premier temps, vous serez plus à l’aise pour aborder vos
interlocuteurs si vous êtes convenablement préparé de ce point de vue.
Mais attention, il ne s’agit pas de connaître les produits ou services,
l’effectif ou le chiffre d’affaires pour flatter votre interlocuteur par votre
précision dans votre lettre de motivation. Ce genre d’informations, très
utiles au demeurant, est disponible dans n’importe quel site Internet et
n’est pas suffisant.

Il faut vous dire que votre recrutement est motivé par un besoin dans
l’entreprise, une activité à réaliser, des objectifs à atteindre, liés à la
situation de l’entreprise au moment où vous postulez. C’est à partir de ces
interrogations que vous devez mener votre enquête. Et, encore une fois, il
ne s’agit pas d’épater votre interlocuteur par votre capacité d’investigation
ou par la démonstration que vous ferez alors de votre motivation réelle
pour le poste. Il s’agit d’être capable, le moment venu, de comprendre ce
que l’on attend de vous très rapidement pour vous y adapter.

Dans votre démarche de recueil d’information, vous serez attentif aux


éléments de la « culture d’entreprise » que vous pourrez recueillir et aux
«valeurs » que l’entreprise déclare comme étant les siennes. Beaucoup
d’entreprises demandent à leurs recruteurs d’intégrer ces éléments dans
leurs critères de recrutement. Vous imprégner de cette culture et de ces
valeurs vous permettra d’adapter votre discours.

Pour recueillir de l’information, il faut utiliser les techniques du


renseignement. Réaliser des enquêtes. Savoir qui travaille dans cette
entreprise. Connaître les réseaux qui y sont présents. Il est important, en
particulier si vous y visez un poste à responsabilités, de bien connaître les
atouts et les faiblesses de cette organisation, le marché sur lequel elle est
positionnée, sa situation concurrentielle… car, dans votre domaine, ce
seront autant d’éléments d’information qui vous aideront à cibler le
contenu de votre CV ou de votre lettre, à préparer vos arguments pour
vos futurs entretiens.

Il vous faut essayer de dégager, sur la base des éléments dont vous
disposez, les points forts et les points faibles de l’entreprise dans laquelle
vous postulez, ainsi que ceux de la fonction que vous allez occuper. Ces
éléments vous permettront de valoriser et de développer certains
éléments de votre candidature.

Quel que soit le poste pour lequel on postule, on ne peut pas se passer
d’être informé sur l’environnement dans lequel travaille l’entreprise, dans
lequel on sera soi-même inséré. Cela implique de connaître l’actualité du
marché sur lequel se trouve l’entreprise, et d’être capable ensuite
d’intégrer ces informations. Il faut donc vous poser des questions sur la

http://www.guide-cv.com 5
Optimisez votre recherche d’emploi

situation de l’entreprise, en partant du plus général et en se recentrant sur


votre métier : le poste pour lequel vous postulez. Connaître l’entreprise, sa
situation, son environnement vous permettra également de mieux
comprendre le discours de vos futurs interlocuteurs. En fait, l’ensemble de
ces informations vous aidera à mieux situer le contexte de l’exercice de
votre activité.

Vous pouvez, pour vous procurer ces informations, utiliser les services
télématiques ad hoc, consulter les sites Internet des entreprises qui
constituent vos cibles, mais aussi téléphoner à l’entreprise, au service des
ressources humaines ou à son service communication lorsqu’il s’agit
d’une grande entreprise. Vous pouvez aussi vous procurer des journaux
d’entreprise que vous trouverez en abondance dans les halls d’accueil.
Enfin, les journaux économiques pourront être une source précieuse
d’informations sur la situation du marché et de l’environnement de
l’entreprise dans laquelle vous postulez.

Exercice 1 : Quelles informations rechercher sur l’entreprise ?

Nom de l’entreprise :
– Chiffre d’affaires :
par produit :
par branche :
par zones géographiques :
– Position sur son marché
– Effectif
– Répartition
– Produit/Service phare
– Principaux concurrents :
– Atouts sur son marché :
– Handicap sur son marché
Dans votre domaine :
Points forts reconnus :
Points faibles :
Autres caractéristiques importantes qui distinguent cette entreprise des
autres :
Quels sont les éléments recueillis sur la culture de l’entreprise, ses
valeurs… ?

• Décrypter une annonce

Selon le même principe que pour le décryptage de l’entreprise, il


s’agit de repérer les éléments d’information qui vont vous servir à adapter
le contenu de votre dossier de candidature, lettre de motivation et
curriculum vitae, et lors de l’entretien, à mieux cibler votre discours, votre
argumentation.

http://www.guide-cv.com 6
Optimisez votre recherche d’emploi

Le décryptage de l’annonce est complémentaire, mais ne se


substitue pas au décryptage de l’entreprise. Quelle que soit la richesse
des informations présentes dans le contenu de l’annonce, il est tout à fait
essentiel de récupérer des informations complémentaires sur l’entreprise.

Pour analyser l’annonce, vous devez la lire plusieurs fois et relever


les mots importants qui peuvent vous donner des indications sur la nature
du poste, les responsabilités qui y sont associées. À partir de là, vous
devez analyser les qualités requises par le poste telles qu’elles
transparaissent du texte de l’annonce, voire qui sont précisées en toutes
lettres dans le contenu de l’annonce.

En fonction de ces éléments, vous devez réexaminer chacune de


vos expériences pour la présenter sous le jour qui convient dans votre CV,
votre lettre d’accompagnement, vos entretiens : qu’est-ce qui, dans vos
expériences, vous semble cohérent avec le poste pour lequel vous allez
postuler ? Quels aspects de chacune de vos expériences vous faudra-t-il
développer ?

Attention, il ne s’agit pas de mentir et de s’inventer des expériences


que vous n’auriez pas, mais de relire votre parcours à la lumière des
exigences du poste afin de valoriser, de développer les éléments de votre
candidature qui présentent des points de convergence avec le contenu
des exigences du poste.

Les expériences ne sont jamais univoques, elles peuvent être lues


de manière différente selon l’angle que l’on prend. En fonction de ce que
vous savez du poste et de l’entreprise, vous devez rechercher les
correspondances avec les éléments de votre profil et les valoriser dans
les différents éléments de votre dossier. Ensuite, lors de la phase
d’entretien, en fonction de ce que vous apprendrez sur le poste et
l’entreprise, vous devrez développer tel ou tel point de vos expériences.

Enfin, vous rechercherez les annonces relatives à d’autres postes


de la même entreprise ou du même cabinet de recrutement. Vous y
trouverez des éléments communs qui vous donneront des indications sur
la conception du recrutement de vos interlocuteurs, et implicitement de
leur représentation des « bons » candidats.

À partir des qualités requises implicitement annoncées dans le


texte de l’annonce ou de la connaissance que vous en avez, vous pouvez
exploiter l’exercice de l’autobilan professionnel pour vous préparer et
trouver les arguments sur les points saillants de votre profil.

http://www.guide-cv.com 7
Optimisez votre recherche d’emploi

Nous vous proposons ci-après deux exercices pour vous entraîner


à la lecture et à l’exploitation des annonces de recrutement. Le premier
exercice vise à mettre en vis-à-vis les points requis par une annonce et
votre profil personnel. Le second, à identifier dans une annonce les points
que vous allez pouvoir ré-exploiter dans l’adaptation de votre candidature
à l’annonce en question. Entraînez-vous à réaliser ces exercices sur des
annonces correspondant à votre profil, cela vous aidera à construire des
CV nettement plus efficaces.

Vous devez dans la documentation de ce tableau rechercher une


correspondance terme à terme entre le contenu de l’annonce, ce que
vous pouvez savoir par ailleurs du besoin de l’entreprise et votre profil. Ce
travail doit induire dans l’étape qui suit une révision de votre dossier de
candidature afin de l’adapter au contenu de l’annonce. Vous pouvez
également faire le travail avec votre CV et votre lettre de motivation en
main afin de voir quels sont les points de convergence entre les éléments
clés de l’annonce et votre profil. Le cas échéant, vous procéderez aux
ajustements éventuels de votre dossier de candidature. Soyez assuré que
plus la convergence sera élevée, plus l’attention du recruteur sera retenue
par votre profil.

Utiliser son réseau personnel

Mobiliser son réseau personnel pour rechercher un emploi n’est


pas toujours facile. Beaucoup de personnes hésitent à le faire,
embarrassées de devoir demander ce qui s’apparente à un service
personnel. Il est important de distinguer tout de suite la « recommandation
» qui consiste à demander l’appui d’une personne de sa connaissance
dans le but d’influencer une décision de recrutement, de l’utilisation de
son réseau personnel afin de trouver des informations, des points
d’entrée. Ces deux cas sont très différents. Dans le premier cas, vous
êtes effectivement en train de demander un service qui engage la
personne qui vous recommande, dans le second cas, vous êtes
également dans une position de demande d’aide, mais celle-ci n’engage
pas vos interlocuteurs.

Bref, si vous pouvez avoir de légitimes scrupules dans le premier


cas, n’en ayez aucun dans le second, c’est même un devoir lorsque l’on
est à la recherche d’un emploi d’exploiter au mieux son réseau personnel
et toutes ses connaissances ou connaissances de connaissances pour
recueillir toutes les informations utiles.

Notez bien qu’une recommandation, sauf dans de très rares cas,


n’emporte pas en soi une décision favorable de recrutement. Le
recrutement est un acte qui coûte cher à l’entreprise et ceci sur un long

http://www.guide-cv.com 8
Optimisez votre recherche d’emploi

terme et il n’existe pas ou peu d’entreprises qui prendraient le risque de


recruter une personne qui ne correspondrait pas au profil, uniquement sur
la base d’une recommandation aussi puissante soit-elle. La
recommandation peut, en revanche, permettre de voir sa candidature
examinée avec plus d’attention, d’être reçu avec plus d’égards, mais
ensuite reste à faire la démonstration de vos compétences et de la
convergence entre vos qualités et vos expériences et ce qui est requis
pour le poste visé.

Enfin des systèmes de recommandation ou de parrainage, de


cooptation ont été développés de manière volontariste par certaines
entreprises. Dans certains secteurs d’activité où la main-d’œuvre qualifiée
est rare (cas de certaines start-up informatiques, par exemple), cette
pratique de la cooptation, de l’utilisation du réseau et de la
recommandation est érigée comme un système structuré de sourcing de
candidats au recrutement. Ces pratiques partent notamment du principe
que celui qui recommande est vis-à-vis de son employeur engagé par sa
recommandation et exercera donc une sorte de contrôle et de parrainage
sur le nouvel arrivant. Des mécanismes d’incitations à la recommandation
peuvent ainsi être mis en place par les entreprises qui vont récompenser
financièrement, ou par des cadeaux, les salariés qui drainent au sein de
l’entreprise des profils intéressants. La recommandation est alors établie
comme un système institutionnalisé de sourcing de recrutement, et les
scrupules que nous évoquions plus haut d’utiliser ce mode d’accès à
l’emploi n’ont donc plus aucune raison d’être.

L’utilisation de son réseau personnel ne doit pas nécessairement


viser la recommandation. Parfois, la mobilisation d’anciens de l’école, de
son voisinage, de relations de loisirs ou de sa famille peut permettre
d’accéder à des informations sur la situation de l’emploi dans son
domaine, de recueillir des informations sur les pratiques d’autres
entreprises dans votre secteur d’activité qui vous seront très utiles pour
cibler votre recherche et le contenu de vos dossiers de candidature.

Faisons, maintenant, quelques remarques concernant les


recommandations personnelles dans la recherche de stage ou de job de
vacances. C’est le domaine où le « piston » marche le mieux et vous
auriez tort de ne pas exploiter ce filon lorsque le besoin se fait sentir.
Outre le fait que « papa », « maman », ou « tonton » sont fiers de montrer
leur entreprise au « bambin », c’est également souvent le moyen le plus
simple de mettre un pied dans la vie active. Cette solution peut être
également utilisée pour des périodes d’intérim ou des CDD.

En revanche, attention à ne pas abuser des bonnes choses : si


vous avez effectué tous vos stages, tous vos jobs d’été, vos premières
expériences d’intérim ou de CDD, au sein de la même entreprise grâce à

http://www.guide-cv.com 9
Optimisez votre recherche d’emploi

la recommandation de vos proches, les futurs chargés de recrutement qui


examineront votre CV ne manqueront pas de le remarquer et
s’interrogeront sur vos capacités d’initiative et d’autonomie. Essayez donc,
autant que faire se peut, de diversifier vos expériences, cela apportera en
plus de la richesse à vos expériences et valorisera d’autant plus votre
candidature.

Bref, dans tous les cas, vous l’avez compris, si vous êtes en
position de recherche d’emploi, vous avez le devoir de mobiliser votre
réseau de relations et de connaissances, soit par le biais de
recommandations, soit par les informations que vous pourrez recueillir et
exploiter pour mieux cibler votre recherche.

Cibler ses candidatures spontanées

Il y a bien évidemment un lien entre l’exploitation de son réseau


personnel et professionnel et les candidatures spontanées que vous
pourrez émettre. Identifier les entreprises qui recrutent ou s’apprêtent à le
faire, les secteurs où vos compétences pourront être utiles à cours ou à
moyen terme. L’exploitation de votre réseau professionnel pourra vous
donner des pistes qui vous aideront à mieux identifier les cibles de vos
candidatures spontanées, ou trouver les noms des futurs destinataires de
vos courriers, de vos interlocuteurs.

Nous avons vu dans les pages qui précédaient comment exploiter


au mieux l’information sur les annonces pour rendre plus efficace votre
recherche d’emploi. Dans le cas des candidatures spontanées, vous ne
disposez pas directement des informations utiles pour adapter les
éléments de votre candidature au contenu de l’annonce. En revanche,
vous pouvez disposer, en les recherchant, d’informations sur les
entreprises au sein desquelles vous souhaitez postuler. Nous aborderons
dans le paragraphe qui suit la nature des informations à rechercher afin
de mieux faire coller votre profil aux attentes des entreprises en question.

Tandis que vous commencerez par les éléments de votre profil qui
sont cohérents avec le besoin que l’entreprise exprime dans le contenu
d’une annonce, dans le cas d’une candidature spontanée, vous
commencerez plutôt par évoquer les raisons qui vous amènent à postuler
dans cette entreprise, à montrer à votre interlocuteur que vous vous êtes
intéressé à son entreprise.

Dans l’hypothèse où vous décideriez d’envoyer massivement votre


dossier de candidature, vous seriez très rapidement découragé par le
volume de réponses négatives, voire de l’absence totale de réponse. Si
vous ne faites pas un minimum de recherche pour identifier les

http://www.guide-cv.com 10
Optimisez votre recherche d’emploi

entreprises ou les organisations qui pourraient avoir besoin de vos


services, le rendement de vos courriers sera très faible. Il faut donc, en
utilisant les conseils des chapitres qui précèdent et également le contenu
de l’autobilan professionnel que vous aurez réalisé au préalable, cibler les
entreprises qui vous intéressent et adapter les éléments de votre dossier
de candidature à chacune d’entre elles.

La recherche d’information sur l’emploi et

les entreprises

Un bon moyen de se préparer dans sa recherche d’emploi, qu’il


s’agisse d’une candidature spontanée ou de la réponse à une annonce, et
l’ensemble des étapes qu’elle comprend est de rencontrer des personnes
qui sont en poste dans des emplois similaires. Discuter avec eux de
l’actualité de leur métier, de leurs préoccupations professionnelles,
connaître l’organisation dans laquelle ils sont insérés, le vocabulaire qu’ils
utilisent vous permettra de mieux rédiger vos CV et de mieux vous situer
dans les entretiens que vous aurez par la suite.

Il faut donc là encore utiliser toutes vos ressources de


connaissances, vos relations, voire, si vous ne connaissez personne,
prendre contact directement avec les entreprises qui vous intéressent. Il
faut prendre en considération le fait qu’aujourd’hui chacun connaît la
situation difficile de l’emploi et a déjà été ou sait qu’il sera un jour
confronté à une période de chômage.

Dans ce contexte, les personnes répondent plus facilement aux


sollicitations dont elles sont l’objet de la part de demandeurs d’emploi,
surtout si vous leur expliquez votre démarche et qu’elles ne se sentent
pas harcelées, mais qu’elles ont le sentiment qu’elles peuvent vous aider.
Ces informations vont vous permettre de réaliser votre propre analyse de
poste, de repérer les dimensions sur lesquelles vous allez être évalué et
donc de mieux cibler le contenu de votre CV et de vous préparer à vos
futurs entretiens.

Outre les contacts directs, les moyens de recueil d’information sur


les entreprises et les métiers sont nombreux. Pour les entreprises, vous
trouverez beaucoup d’informations dans les ANPE et les APEC et vous
pouvez également consulter la presse économique. Enfin, Internet est une
source inépuisable d’informations tant sur les entreprises que sur leurs
métiers.

Internet : outil de recueil d’information

http://www.guide-cv.com 11
Optimisez votre recherche d’emploi

Avant de regarder comment certaines entreprises utilisent Internet


comme outil de sourcing ou de recrutement, regardons comment Internet
peut être, pour vous, un précieux outil de recherche d’information ainsi
qu’un moyen de gagner beaucoup de temps. La plupart des entreprises
ont aujourd’hui mis en place leur site Internet. Lorsque ce ne sont pas des
guichets dédiés au commerce, ces sites sont alimentés de communication
institutionnelle sur les produits, les services, les stratégies des entreprises
et disposent de plus en plus souvent de pages dédiées au recrutement.

Vous devez vous servir de cette masse d’informations pour


préparer votre recherche d’emploi depuis l’adaptation du contenu de vos
CV à la préparation de vos entretiens. Dans la préparation de votre «
campagne » de candidatures spontanées, vous devez, avant de
transmettre votre candidature, aller visiter les sites des entreprises qui
constituent vos cibles. L’information que vous y trouverez vous permettra
de mieux adapter et cibler vos candidatures et peut-être même de trouver
des informations sur vos futurs interlocuteurs.

N’oubliez pas que vos futurs interlocuteurs seront probablement


flattés du fait que vous soyez passé par leur site de recrutement. Ne
perdez pas de vue néanmoins que les sites institutionnels des entreprises
sont des « sites-vitrines » qui sont conçus pour un public large qui va des
clients aux actionnaires. Alors attention au syndrome « Tintin au pays des
Soviets » et faites la distinction entre ce qui relève de la publicité de
l’information, cela vous évitera de mauvaises surprises !

L’intérêt d’Internet comme outil de recueil d’information sur les


entreprises est évident. Vous avez accès avec Internet à l’information la
plus fraîche possible sur les entreprises au sein desquelles vous êtes sur
le point de postuler. Vous allez pouvoir vous familiariser avec le langage
maison, en connaître les produits et services, les projets, les politiques et
stratégies, en approcher la culture et les valeurs.

Les sites des entreprises donnent de plus en plus d’informations,


car si elles s’adressent à leurs clients en donnant aux sites Internet une
vocation commerciale, elles s’adressent aux actionnaires de l’entreprise et
aux futurs salariés. L’ensemble de ces informations est donc précieux
pour mieux adapter votre stratégie de recherche d’emploi.

Trouver son emploi sur Internet

L’utilisation d’Internet dans votre recherche d’emploi

Il est désormais indispensable de consacrer une partie à Internet


dans tous les ouvrages traitant de la recherche d’emploi. En effet, ce
nouveau moyen de communication, dont l’utilisation connaît une

http://www.guide-cv.com 12
Optimisez votre recherche d’emploi

croissance exponentielle, devient désormais un incontournable aux


différentes étapes des processus de recrutement, il est donc utile à ce titre
de bien connaître les trucs et les astuces du Net, afin de :

– savoir recueillir l’information sur les entreprises qui vous intéressent ;


– prendre connaissance des offres ;
– transmettre votre candidature ;
– -et même dans certains cas, passer les premières étapes du
recrutement.

Même s’il y a encore quelques années Internet était réservé à une


élite de jeunes branchés, ce n’est plus vrai aujourd’hui. La chute
spectaculaire du prix des PC d’une part et la mise à disposition de moyens
ad hoc (dans les écoles, les entreprises, les municipalités, les «
cybercafés »), d’autre part, en ont fait aujourd’hui un média accessible à
tous. Sans compter que la démocratisation du haut débit en fait un
véritable outil de communication. D’ailleurs, et contrairement aux idées
reçues, tous les types de postes sont visés par Internet : de ceux de
cadres supérieurs à ceux d’ouvriers ; des profils les plus pointus aux
profils les plus communs ; pour l’entreprise de votre rue comme celle
située aux antipodes.
Chacun doit, par conséquent, se sentir concerné par ce chapitre.

Internet : moyen de connaissance des offres

Outre le fait qu’il va vous apporter des informations précieuses


dans la construction de votre dossier de candidature et pour la préparation
de vos entretiens, le Net est également un excellent moyen de prise de
connaissance des offres d’emploi. On trouve évidemment sur Internet les
sites des institutions « classiques » spécialisées dans le domaine de
l’emploi (ANPE, APEC…), mais vous trouverez aussi en utilisant un
moteur de recherche, à l’aide de mots clés du type cybercafés… des
dizaines de sites qui contiennent des offres d’emploi qui vous
intéresseront.

Par ailleurs, les sites presse peuvent également être une bonne clé
d’entrée dans votre recherche. Enfin au sein des sites institutionnels des
entreprises (que nous venons de mentionner plus haut pour la partie
recherche
d’information), il existe la plupart du temps des pages emploi. Voilà
donc trois sources possibles d’accès à des offres d’emploi.

En fonction de votre profil, de votre qualification, du type d’emploi


que vous recherchez, vous aurez plus ou moins de succès, mais une
chose est certaine, vous ne rentrerez certainement pas bredouille de votre
recherche d’offre. Il est difficile de donner une liste intéressante et fiable

http://www.guide-cv.com 13
Optimisez votre recherche d’emploi

des adresses des sites à visiter. Il se crée, d’une part, de nouveaux sites
assez régulièrement, tandis que d’autres disparaissent et, par ailleurs, il
vous suffira d’utiliser votre moteur de recherche préféré pour trouver des
listes complètes de sites.

À vous ensuite de les expérimenter (voir plus bas quelques


conseils pour mieux choisir vos sites « emplois ») et de trouver ceux qui
seront le mieux à même de répondre à votre problématique particulière.

Au-delà des sites spécialisés dans le domaine de l’emploi et du


recrutement, la plupart des entreprises ont également des pages «
emplois » au sein de leur site institutionnel. Elles proposent le plus
souvent une communication de recrutement qui n’est pas ciblée sur des
offres précises, mais donnent des informations générales sur les besoins,
les politiques d’emploi, de recrutement et de gestion de carrière. Au sein
des pages « emplois » des entreprises vous avez généralement la
possibilité de postuler directement en ligne, soit par la documentation d’un
petit dossier de candidature, soit par la création d’un mini-CV sous forme
de questionnaire.

Cette technique permet aux entreprises d’éviter d’être submergées


de candidatures, d’avoir un premier traitement électronique des
candidatures et également de mieux cibler leurs réponses. Enfin, vous
pourrez la plupart du temps envoyer votre CV à une adresse spécifique du
type : jobs@nom-de-la-société.com. D’autres entreprises publient de «
vrais » postes et vous proposent, si l’offre vous intéresse, de transmettre
votre candidature aussitôt sur le mode précédent. Impossible donc
aujourd’hui de rechercher un emploi efficacement sans se familiariser
avec cet outil et sans visiter les différents sites consacrés aux offres ou à
la recherche d’emploi.

Enfin les sites spécialisés dans le recrutement et l’emploi vous


proposent généralement de vous transmettre par e-mail les offres qui
apparaîtraient selon des critères que vous aurez préalablement
documentés.
Comment choisir les sites d’offres d’emploi les plus intéressants ?

Ainsi que je vous le disais plus haut, il est inutile de fournir une liste
de sites, car ils évoluent beaucoup en qualité et en quantité. Mais pour
choisir votre site préféré, je vous conseille d’être attentif aux trois points
suivants :

Regardez si les offres sont récentes : si le site est vivant, les offres
sont actualisées dans un délai inférieur à une semaine. Si vous ne voyez
que des offres publiées depuis une semaine ou plus, alors le site ne vous
permettra certainement pas de trouver votre job. Les délais de publication

http://www.guide-cv.com 14
Optimisez votre recherche d’emploi

et de traitement des offres est très rapide avec Internet (c’est d’ailleurs le
principal intérêt de l’outil).

Regardez le nombre d’offres correspondantes à votre profil :


comme vous l’avez déjà constaté ou comme vous le constaterez
rapidement, il existe une multitude de sites consacrés à l’emploi. Certains
sont des sites à vocation « généraliste » et l’on y trouve tous les types
d’offres ; d’autres peuvent être spécialisés dans un secteur d’activité.

Regardez donc attentivement le contenu du site et pas la peine de


perdre votre temps si vous constatez que vous êtes sur un site
manifestement spécialisé sur des profils éloignés du vôtre.

Regardez le mode de réponse aux offres : le mode de réponse doit


être simple et rapide ; y compris si vous avez un accès illimité à Internet.
Pour des raisons d’efficacité et afin d’optimiser le temps que vous
consacrez à votre recherche d’emploi, je vous conseille de privilégier les
sites sur lesquels il est simple et rapide de postuler.

Si vous appliquez ces trois critères lors de vos premiers tests, vous
trouverez rapidement les quelques sites qui vous conviendront le mieux.

Internet : outil de transmission de candidature

Internet est un remarquable outil d’accès à l’information, c’est un


outil de prise de connaissance des offres qui vous permettra d’enrichir
considérablement vos autres sources d’informations (journaux, par
exemple) et enfin vous pouvez également devenir « acteur » de votre
recherche en proposant vos services sur le Net.

Pour se faire, plusieurs solutions s’offrent à vous :


– Vous pouvez déposer votre CV dans un site de dépôt de CV. Ils sont
gratuits.
– Vous avez la possibilité, à partir de quelques critères de sélection
(secteur d’activité, domaines professionnels, niveau de responsabilité,
fourchette de salaire), de recevoir directement dans votre boîte aux lettres
les offres correspondantes aux critères que vous aurez définis (ex. :
Monster, emailjob…).
– Vous trouverez également des sites qui se présentent sous la forme de
salons ou de forums (ex. : cybersearch) dans lesquels vous pouvez vous
« promener » et vous « arrêter » sur les entreprises qui vous intéressent
pour leur envoyer votre CV. Un autre site (wideyes) tente de mettre en
adéquation les critères des entreprises et ceux du candidat.

http://www.guide-cv.com 15
Optimisez votre recherche d’emploi

Il faut faire attention dans ce cas aux numéros de téléphone que


vous pouvez laisser : vous pouvez être vite submergé de coups de
téléphone si vous avez un profil recherché.

Internet : outil de recrutement

Dernier point, et là nous sommes aux frontières de la science-


fiction : Internet comme moyen de recrutement… En réalité, Internet n’est
pas encore utilisé de manière optimale dans beaucoup d’entreprises. En
effet, la plupart d’entre elles ont gardé, parallèlement à leur site Internet,
une approche classique du recrutement. Toutefois, certaines entreprises
réalisent d’ores et déjà les premières étapes de leur recrutement sur le
Net.

Parmi les formes de ce qui peut être considéré comme de


nouveaux outils de recrutement ou de présélection, citons les « entretiens
on-line » et les entretiens via une web-cam. Notez que ces nouvelles
formes d’entretiens, lorsqu’ils se passent bien, se prolongent par des
entretiens classiques face à face. De plus, malgré leur forme moderne,
ces nouveaux types d’entretiens répondent aux mêmes règles que les
entretiens2 classiques et vous devrez vous y préparer de la même
manière.

Les entretiens en ligne

Il s’agit pour l’entreprise de prendre contact avec un candidat ou un


groupe de candidats et de prendre, avec eux, un rendez-vous
électronique pour organiser une rencontre, soit dans le cadre d’entretiens
qui prennent la forme d’échanges d’e-mails ou qui s’organisent dans le
cadre de forum de discussion privé (chat).

À l’issue de ces échanges, et si on considère votre profil comme


étant intéressant, on vous orientera après cette présélection vers un
entretien classique. Ce nouveau type de procédure de recrutement
permet aux entreprises de rencontrer beaucoup plus de candidats sans
quitter leur bureau (d’où des gains de temps et des économies de
fonctionnement). Dans ce nouveau type « d’entretien », vos arguments
vont passer par l’écrit au lieu de l’oral et votre interlocuteur ne pourra juger
que de ce qu’il voit apparaître sur son écran lorsque vous lui répondrez.
Vos rapidité, perspicacité, réactivité, spontanéité seront des éléments
importants de ce type d’entretien : en général, les échanges se déroulent
du tac au tac.

Cela ne doit pas vous empêcher de réfléchir avant de répondre, de


veiller à votre orthographe et à la qualité de votre expression (les paroles

http://www.guide-cv.com 16
Optimisez votre recherche d’emploi

s’envolent, les écrits restent), même si les recruteurs qui utilisent cette
pratique sont moins formalistes que ceux que vous rencontrerez dans les
grandes organisations.

Les entretiens par web-cam : ce type de pratique est encore peu


répandu compte tenu de la performance relative de l’outil malgré le
développement du haut débit.

Internet : outil de diffusion d’information

Internet n’est pas simplement un outil de recueil d’information, ce


peut être également pour vous un outil de diffusion d’information. Vous
pouvez ainsi créer votre propre site et y diffuser l’information que vous
souhaitez. Mais si vous voulez faire de votre site Internet un ambassadeur
de votre recherche d’emploi, vous devez donc faire attention à son
contenu et au nom que vous lui donnerez ! Lorsque vous répondrez à une
annonce en donnant l’adresse de votre site personnel, il faut vous
attendre à recevoir la visite de votre recruteur. En fonction de ce qu’il y
trouvera, il s’en dégagera une image plus ou moins positive de votre
personne… Pensez à cela lorsque vous alimentez votre site.

• Le Net présente un certain nombre d’avantages tant pour les candidats


que pour les entreprises.

• Pour les entreprises, c’est un moyen de sourcing relativement


économique. Si leur site est connu et bien référencé, elles peuvent en
effet toucher un très large public très rapidement, de manière
internationale et ceci à un très faible coût. En revanche, ce mode de
communication de recrutement redistribue les cartes de l’attractivité des
entreprises. Des petites entreprises très dynamiques peuvent ainsi damer
le pion à certains dinosaures de l’ancienne économie dont les sites sont
objectivement ringards… Je ne citerai pas de noms, vous vous ferez votre
propre opinion !

Enfin, pour les entreprises, cela permet de prendre contact très vite
avec les candidats qui les intéressent. Ce point est un peu à double
tranchant pour elles. En effet, certaines entreprises n’ont pas intégré cet
outil dans leur mode de fonctionnement. Elles ne se servent du Net que
pour diffuser leurs offres ou leur image, mais continuent à fonctionner sur
le même mode pour répondre aux candidats ou les convoquer. La
conséquence est que les délais de réponses sont très longs et,
lorsqu’elles se réveillent, le candidat n’est plus là depuis longtemps…

• Pour les candidats, c’est également économique, le coût des


communications est nettement moins élevé que les centaines de timbres,
enveloppes, photocopies que vous deviez faire avant l’apparition du Net.

http://www.guide-cv.com 17
Optimisez votre recherche d’emploi

Un autre avantage du net, outre l’interactivité que cet outil permet, c’est le
gain de temps. Quelques clics séparent la prise de connaissance d’une
offre de la transmission de votre candidature, et dans les entreprises qui
savent se servir de cet outil, les réponses vont également beaucoup plus
vite.

Les erreurs à ne pas commettre sur le Net

J’ai demandé à des professionnels, qui utilisent le Net


quotidiennement pour leurs recrutements, les conseils qu’ils pourraient
donner aux candidats au recrutement qui utilisent ce nouveau média.
Jetez un œil sur les informations ci-dessous avant de vous lancer, cela
vous évitera bien des déconvenues… !

• Notez à qui vous envoyez vos candidatures !

Le Net est un moyen très simple de transmission de candidature.


Vous pouvez en une heure et quelques clics répondre à plusieurs dizaines
d’annonces qui correspondent à votre profil. Mais compte tenu de cela, si
vous ne gardez pas la trace de vos envois, vous ne vous souviendrez plus
des annonces auxquelles vous avez répondu, ce qui peut être rédhibitoire
du point de vue du recruteur qui n’en déduira rien de bon sur vos
motivations.
Lorsque vous vous portez candidat, indiquez comment vous avez
pris connaissance de l’offre d’emploi de l’entreprise, sur quel site et notez
également la référence de l’offre. Pour ce faire, je vous conseille de vous
organiser un peu en créant un fichier type Excel qui répertorie et garde en
mémoire l’ensemble des éléments de votre recherche d’emploi. Vous
pourrez également utiliser ce fichier pour organiser vos relances, suivre
les réponses qui vous sont faites, noter les conclusions des entretiens que
vous avez passés…

• Attention au format de vos pièces jointes

Vous allez transmettre votre CV par e-mail ou le laisser sur un site


permettant le dépôt de CV, vous devez être très attentif au format de votre
correspondance. Ainsi vous serez attentif à transmettre vos lettres, CV,
sur les standards les plus communs afin qu’ils soient lisibles du plus grand
nombre. N’utilisez pas de logiciels exotiques ou des formats de page trop
originaux qui demanderont des efforts de lecture à votre interlocuteur.

Il est important également de bien faire attention à la taille des


pièces jointes. En effet, leur ouverture ne doit pas prendre plus de 15
secondes ; au-delà, on risque de détruire votre dossier ou cela va lasser
votre interlocuteur… Attention aux photos, car en fonction du format

http://www.guide-cv.com 18
Optimisez votre recherche d’emploi

numérique que vous allez utiliser, votre CV aura une taille plus ou moins
importante.

Je vous conseille, dans l’hypothèse où votre CV aurait une taille


trop importante, d’éviter de compresser vos fichiers. Mais attention, cela
obligera pour accéder à votre CV à deux ou trois clics complémentaires, à
une procédure plus longue. Il vaut mieux, si vous constatez que vos
pièces jointes sont de tailles trop importantes, essayer de supprimer les
illustrations ou les dessins de fond de page qui alourdissent, en général,
la taille des fichiers.

Je vous conseille de faire deux fichiers distincts : un pour votre CV


et un autre pour la lettre d’accompagnement. Cela permettra à votre
interlocuteur de les consulter indépendamment et de n’avoir qu’une seule
page à consulter. Il faut que votre interlocuteur n’ait pas de question à se
poser sur leur contenu au moment de l’ouverture des fichiers. Aussi, ne
leur donnez pas de noms originaux, et faites plutôt dans la sobriété (par
exemple : nom-cv, nom-lettre). Afin d’éviter l’apparition de caractères
spéciaux à l’ouverture de votre e-mail, vous éviterez les accents et les
caractères spéciaux dans le contenu du mail.

• Attention à la mise en pages de vos pièces jointes !

Tout le monde n’est pas un spécialiste de la bureautique, mais il y a


des limites. N’oubliez pas que lorsque votre recruteur consultera votre CV,
dès l’ouverture de votre fichier, toutes vos faiblesses en bureautique vont
devenir évidentes et cela ne donnera pas confiance à votre lecteur. Par
exemple : n’utilisez pas la touche espace à la place des tabulations ; cela
ne se voit pas sur papier mais sur un micro c’est criant !

• Attention au virus !

Votre recruteur ne sera pas très heureux si, à l’ouverture de votre


pièce jointe, il tombe sur un virus ! Alors si vous devenez un « cyber-
chercheur-d’emploi », dotez-vous d’un bon antivirus et actualisez-le
régulièrement.

• Ne pas utiliser son e-mail pro !

Même si vous cherchez à quitter votre entreprise actuelle, cela fera


très mauvaise impression si vous utilisez votre e-mail professionnel pour
faire votre recherche d’emploi. Cela mettra immédiatement en doute votre
intégrité, votre loyauté et plus largement votre honnêteté. Sans parler du
fait que ce n’est pas très prudent : les messageries d’entreprise ne sont
absolument pas confidentielles ! Par ailleurs, il est extrêmement simple et

http://www.guide-cv.com 19
Optimisez votre recherche d’emploi

complètement gratuit d’ouvrir une boîte aux lettres chez l’un des
nombreux fournisseurs d’accès.

• -Attention à l’image que vous allez donner avec votre adresse


e-mail ou l’URL de votre site !

Vous allez utiliser votre adresse pour transmettre votre


candidature. Si la fantaisie a du bon dans beaucoup de domaines, le
recrutement est un champ très conventionnel. Vous devez y penser avant
de choisir votre nom électronique : évitez par exemple « lapinrose » ou
tout autre fantaisie de ce genre et préférez la sobriété de votre «
prenom.nom ». Dans le cas contraire, votre interlocuteur risque de mettre
en doute votre sérieux…

• Interdisez-vous le SPAM !

Vous devez faire attention à tous les automatismes que permet le


courrier électronique et vous interdire de spamer (arroser), avec un même
dossier de candidature, des dizaines de personnes ou d’entreprises
différentes. Si vous souhaitez le faire, alors faites-le discrètement, c’est-à-
dire en utilisant l’option « copie cachée » (ccc) de votre logiciel de courrier
électronique. Vos interlocuteurs n’ont pas envie de savoir que vous avez
transmis le même dossier à 30 entreprises différentes. Dans le cas
contraire, ce qu’elles pourront en déduire de la qualité de vos motivations
ne vous sera pas très favorable. Par ailleurs, ce n’est pas très bon signe
dans le sens où cela va à l’encontre du principe n° 1 de ce livre qui est
celui de l’adaptation de votre CV au contexte de l’entreprise dans laquelle
vous souhaitez postuler.

• Surveillez votre langage

Même s’il existe des codes, des expressions, pour ne pas dire un
langage propre au Net et à la pratique active des e-mails (ex. : Bonjour…
cordialement : c’est correct), vous devez faire attention à votre manière de
vous exprimer quand vous transmettez votre candidature. La personne qui
lira votre dossier n’est pas votre copain ou votre copine (Salut… à bientôt
= bof ! Chère Madame… = bof !).

http://www.guide-cv.com 20
Optimisez votre recherche d’emploi

2.Vous préparez votre prochaine mobilité


professionnelle
La construction d’un CV, la préparation d’une lettre, d’un dossier de
candidature, la préparation des entretiens n’est pas l’apanage des seuls
demandeurs d’emploi. La gestion de la mobilité interne au sein des
entreprises ressemble à s’y tromper à un processus de recrutement
classique.
Bien sûr l’évolution professionnelle, le changement d’emploi ne
présentent aucun caractère formel dans les petites entreprises. Mais on
peut dire que dès lors que le directeur de la société en question n’est plus
capable de connaître le détail du parcours et des activités de chacun de
ses membres, des processus de mobilité similaires au recrutement se
mettent alors en place, qu’ils soient définis comme tels ou non.
Si vous êtes aujourd’hui salarié d’une de ces entreprises, alors
vous gagnerez à coup sûr à considérer votre souhait de changer d’emploi
au sein de la même entreprise comme une démarche de recrutement : en
y mettant le même soin, le même enjeu de réussite, la même préparation.

À quel moment doit-on changer de poste ?

Il n’existe pas vraiment de règles établies et généralisées pour


apprécier à quel moment on doit changer d’emploi. Le point de vue peut
varier selon que l’on se place du côté de l’employeur ou de celui du
salarié.

– Du point de vue de l’employeur, la durée dans les postes est


souvent en relation avec le temps d’apprentissage nécessaire pour
maîtriser parfaitement le contenu de l’emploi. Plus ce temps sera long,
plus la nécessité de maintenir une durée longue dans le poste sera
importante. Ensuite entrent en ligne de compte l’âge des salariés (on
bouge plus souvent lorsque l’on est jeune) et les politiques de ressources
humaines des entreprises en question (certaines développant de manière
volontariste la mobilité et les parcours en en faisant un instrument de
construction des compétences, d’autres laissant faire la «¤nature »).

– Du point de vue du salarié, il s’agit avant tout d’une affaire


d’appréciation personnelle. On peut toutefois essayer de donner quelques
éléments qui peuvent étayer votre réflexion.
La décision de changer d’emploi peut reposer sur des motivations
différentes :
• Le fait d’avoir fait le tour de son poste actuel, ou d’être las d’un
travail devenu trop routinier.

http://www.guide-cv.com 21
Optimisez votre recherche d’emploi

• Le sentiment de ne pas être employé à la hauteur de vos


compétences, de ne pas être reconnu à votre juste valeur.
• Des problèmes d’ordre relationnel avec votre hiérarchie.
• L’envie de progresser, que ce soit sur le plan des responsabilités
ou sur un plan matériel.
• Un malaise, sentiment d’échec, sentiment d’un stress excessif qui
vous pousse à « changer d’air ».

Cette décision peut également avoir des objectifs différents :

• Trouver ailleurs un développement professionnel que ne vous offre


pas votre emploi actuel, ou l’entreprise dans laquelle vous travaillez
actuellement, etc.
• Développer vos compétences.
• Progresser en termes de niveau de responsabilité, d’autonomie.
• Mieux gagner votre vie.
• Retrouver une meilleure qualité de vie.
• Etc.

Dans tous les cas, il est important de ne pas prendre ce genre de


décision sur un coup de tête, mais de bien en évaluer les conséquences,
de calculer les risques que l’on prend. En effet, changer de travail, en
particulier lorsque cela s’accompagne d’un changement d’entreprise, peut
présenter des risques qui doivent être envisagés sérieusement avant
toute décision. Le recueil d’éléments sur la manière dont vous vous situez
sur le marché de l’emploi (qui doit être le souci de chacun tout au long de
sa carrière) peut vous aider à vous situer sur un plan professionnel et à
prendre la bonne décision au bon moment.

Il est également fondamental de ne pas prendre ce genre de


décision seul. Vous devez vous entourer de conseils sûrs. Pris dans le
quotidien, vous n’avez pas nécessairement un regard objectif sur votre
situation professionnelle et l’apport d’un regard extérieur peut également
vous aider à prendre la bonne décision.

Vous pouvez vous préparer à une mobilité professionnelle dans


deux circonstances différentes, soit vous envisagez de changer d’emploi
au sein de la même entreprise, soit vous envisagez de changer
d’entreprise. Nous allons examiner les spécificités de ces deux cas dans
les lignes qui suivent.
Quelle que soit l’hypothèse dans laquelle vous vous trouvez et au
risque de paraître insistant, la première étape à accomplir est la
réalisation des exercices d’autobilan professionnel. Vous devez prendre le
temps de considérer dans le détail votre situation actuelle avant même de
penser à changer. Cela vous permettra d’envisager cette nouvelle étape
de votre carrière dans les meilleures conditions. Par ailleurs, les contacts

http://www.guide-cv.com 22
Optimisez votre recherche d’emploi

que vous prendrez, dans le cadre de votre projet de mobilité, seront


beaucoup plus intéressants et productifs si votre projet professionnel est
défini.

Vous préparez votre prochaine mobilité au sein de la même


entreprise

Dans de nombreuses entreprises, la mobilité professionnelle ou


géographique est abordée de manière structurée, accompagnée de règles
et d’usages internes. Je ne saurais trop vous conseiller de respecter ces
règles et ces usages afin de ne pas vous retrouver dans une impasse.
Dans la plupart des cas, une démarche de mobilité interne commence par
une discussion avec son responsable hiérarchique. Il ne sert souvent à
rien de vouloir sauter cette étape, même si c’est plus confortable
psychologiquement, en particulier si vous n’êtes pas dans les meilleurs
termes avec lui.

En effet, procéder sans concertation avec son responsable, c’est


généralement déplacer le problème à plus tard. Souvent des projets
professionnels se heurtent à ce manque de discussion en amont de la
mobilité et des personnes se retrouvent dans des situations de blocages.
Le poste qu’elles envisageaient se retrouve pourvu tandis qu’elles
négocient leur départ, et le jour où elles se trouvent effectivement en
mobilité, elles n’ont plus de pistes d’emploi et se retrouvent en difficulté. Il
est donc préférable d’inverser l’ordre des propos et de débattre avec son
responsable des conditions et des délais de la mobilité avant de l’engager.

Une démarche de mobilité à l’intérieur d’une même entreprise ne


doit pas être distinguée d’un recrutement externe. Même s’il va de soi que
les enjeux ne sont pas les mêmes et que l’urgence dans laquelle vous
vous trouvez est souvent moins importante, il n’en reste pas moins que
votre intérêt est de considérer cette étape de votre parcours comme un
recrutement externe.
Cela signifie qu’il faut accorder la même attention au marché de
l’emploi interne à l’entreprise ; qu’il soit public (job posting) ou caché. Pour
accéder au marché caché, vous devez utiliser votre réseau relationnel.
Dans la préparation de votre CV, dans la transmission de vos
candidatures, dans la préparation de vos entretiens, vous devez
considérer votre démarche de mobilité comme une épreuve de
recrutement.
Vous ne devez pas oublier que vous serez certainement en
concurrence avec d’autres personnes, voire dans certains cas avec des
candidats issus d’une démarche de recrutement externe.

http://www.guide-cv.com 23
Optimisez votre recherche d’emploi

Vous préparez votre prochaine mobilité dans une autre entreprise

Si vous décidez ou, par la force des choses, êtes amené à changer
d’entreprise en même temps que vous changez d’emploi, alors vous êtes
dans le même cas que la première situation décrite plus haut. L’ensemble
des règles, des principes et des conseils qui s’appliquent à la première
situation s’appliquent également dans ce cas.

La différence principale est que vous avez le bénéfice de votre


insertion actuelle dans la vie professionnelle, ce qui va favoriser votre
recherche d’un nouvel emploi à plusieurs égards. D’une part, vous êtes
dans une situation psychologique de confiance et d’estime de vous-même
plus favorable que si vous étiez privé d’emploi, d’autre part, vous avez
plus de temps devant vous, vous êtes moins pressé par des contraintes
économiques de faire votre choix.

http://www.guide-cv.com 24
Optimisez votre recherche d’emploi

3. Vous êtes aujourd’hui en poste sans intention de


mobilité
Pour quelles raisons construire un curriculum vitae, si vous êtes
aujourd’hui en poste et que vous n’avez pas l’intention de changer
d’emploi ? !

Comme nous le disions en introduction à cette partie, il est vraiment


de votre intérêt de vous préoccuper de votre employabilité tout au long de
votre carrière. Il ne faut pas attendre d’être privé d’emploi pour se
préoccuper de son positionnement sur le marché de l’emploi, qu’il soit
interne à son entreprise ou externe. Dans cet esprit, le fait de réactualiser
votre CV périodiquement et indépendamment d’une recherche active pour
un autre emploi vous amènera à vous poser un certain nombre de
questions clés sur votre employabilité. Il ne faut jamais totalement exclure
l’hypothèse que, par des circonstances indépendantes de votre volonté,
vous pouvez vous retrouver brutalement dans le cas n° 1 ou contraint
d’envisager une mobilité.

Enfin, faire le point régulièrement sur son parcours, ses acquis, ce


qui est absolument nécessaire lorsque l’on construit son CV, peut
également vous permettre d’optimiser votre parcours professionnel et de
faciliter l’évolution de votre carrière. Pour l’ensemble de ces raisons, y
compris si vous êtes aujourd’hui en poste sans intention de changer
d’emploi, vous devez nécessairement vous tenir au fait de l’actualité de
l’emploi dans votre métier et de la manière dont vous vous positionnez sur
ce marché, actualiser régulièrement votre CV et faire des points réguliers
sur l’état de vos compétences.

Le rôle de la formation dans l’employabilité

Un point commun à ces trois circonstances concerne la formation.


La formation tout au long de sa vie professionnelle est en effet un élément
important de la « maintenance » et du développement de son
employabilité. Si, il y a quelques décennies, la formation initiale pouvait
constituer un capital que l’on dépensait tout au long de sa vie
professionnelle, cela n’est plus vrai aujourd’hui. De nos jours, ce que l’on
appelle la formation initiale constitue au mieux une impulsion qui va vous
aider à trouver votre « équilibre » professionnel au cours des premières
années de votre carrière. Mais les évolutions des métiers sont telles, que
même les formations professionnelles les plus basiques deviennent vite
obsolètes.

http://www.guide-cv.com 25
Optimisez votre recherche d’emploi

Le rythme d’évolution des technologies de l’information et de la


communication en constitue un exemple évident. Imaginons un instant
quelqu’un qui serait sorti d’une école de technicien ou d’ingénieur en
informatique il y a une dizaine d’années et qui n’aurait pas pris le soin, ou
à qui il n’aurait pas été offert l’opportunité de mettre à jour ses
compétences, cette personne serait aujourd’hui complètement
déconnectée de la réalité de son métier et deviendrait « inemployable ».

Cet exemple est déclinable pour l’ensemble des métiers depuis les
postes de production les plus simples, jusqu’aux emplois des plus hauts
niveaux de compétences. La formation devient de manière évidente, dans
un contexte de changements rapides et profonds, un élément clé de votre
employabilité. C’est donc un élément qui doit peser dans vos choix
d’orientations professionnelles. Il est en effet beaucoup plus important, si
l’on se place sur le plan du long terme, de privilégier dans vos choix
professionnels des entreprises ou des organisations qui vont consacrer un
effort important pour la formation de leurs collaborateurs plutôt que de
privilégier la rémunération à court terme.

Au-delà de la formation qui est offerte par les entreprises à leurs


collaborateurs, un certain nombre d’efforts de formation doivent être
réalisés par les individus eux-mêmes. Pour cela, vous pouvez utiliser les
facilités existant en France pour les salariés (CNAM, Afpa, Greta), utiliser
les fonds pour la formation professionnelle continue auxquelles cotisent
les entreprises et auxquelles vous avez droit sous certaines conditions
d’ancienneté, sous la forme de congé individuel de formation, par
exemple.

Un autre aspect de votre formation qui relève en grande partie de


votre responsabilité et qui devient souvent déterminant pour les postes de
techniciens et de cadres, concerne la maîtrise des langues étrangères
dont, dans une très large mesure, l’anglais. La maîtrise des langues est
souvent un élément déterminant sur le marché de l’emploi et, si cela ne
constitue pas un atout en soi, cela peut vous permettre de trouver plus
facilement votre prochain emploi. Tous les efforts que vous pourrez
entreprendre dans ce cadre seront payés de retour.

L’employabilité est un mot barbare qu’il peut être utile de définir ! «


La compétence est à la qualification ce que l’employabilité est à l’emploi »,
déclare J.P. BELLIER du Bureau international du travail dans l’introduction
au Que sais-je ? sur le bilan de compétences. L’employabilité peut être
définie de manière objective comme le temps nécessaire à un individu
pour retrouver un emploi lorsqu’il en est privé.

http://www.guide-cv.com 26
Optimisez votre recherche d’emploi

Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinés à une utilisation collective. Toute représentation ou
reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est
illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

Centre de Ressources Interactif


© 2004 Editions Générales First Auteur : Nicolas Barrier

http://www.guide-cv.com 27