Vous êtes sur la page 1sur 84

!

"#$%&'()*#$%
+,-.#/012#%#-%
3#%21.)14#5%
6782#%9#:-.13%
;#%!"#$%&&'&()%*"+,'&%
;#%<():%=>?@%

-#,%./'&(#01%20&(3"#(/'&(
#01".,%$+&(#02%$+"/'&(

!"#$%&'(")*"*#(+,-./0%$*#1)'20"$/#,-$*#2")(*#+,0/0%$*#
(+30%$-2"*#,"*#-(/0.2"*#"$#20"$#,0("./#-4".#2"#/56&"#
."$/(-2#/(-0/+#1-(#2-#7+,-./0%$#(%&-$,"8#9"//"#
,+&-(.5"#"*/#:%)($-20*/0;)"&"$/#"<."22"$/"#1)0*;)="22"#
%>("#-)#2"./")(#,"*#+.2-0(-3"*#(+30%$-)<#*)(#2"#*):"/#
.5%0*08#9="*/#."//"#(0.5"**"#;)0#"*/#&0*"#"$#4-2")(#0.08%
H,221).#%

  &931).14#%
  A,2*3B2#:-$%C%3DB931).14#%
  6B2,)4:14#$%
  EB;)-1-),:$%F%G.)8.#$%
  EB;)1-78'(#%
!%"#$%&'()*#$%+,-.#/
012#%5%

?$#@#*"(40."#-1(6*#&-(0-3"#A#/%):%)(*#
-./)"2#
G.B$#:-#$%;1:$%I>%*1J$K%.#4.,(*1:-%*3($%;#%
?L>D>>>%B'()*)#.$K%3#$%&'()*#$%+,-.#/012#%
M&+0N%$#%*,.-#:-%O)#:P%
&931).14#%
4(56"78'(078%3'(&'(#',#$8*'(8+'(9$%&(3"#(:$%&(
"8,$8#(1;8+(#'3"&(<=>("+%:0'(?(,$8#(1'(#@/'(3"#(8+(
.$83/'(1'(/;078%3'A(B"(&0"+.'(.$:3#'+1(,$8C$8#&(8+(
,$8#(1'(,"D/'(78%(3'#:',(?(.6".8+(1'(103$&'#(C$%'&(
',(3'%+'&(18(:$%&(0.$8/0E(:"%&("8&&%(1;0*"/8'#(&"(
3#",%78'(1'&(&%F(!"#$%&'()#%)*+&'(,-+.#*&!/(G(
4(B'&(078%3'&(HI"+1':H(3$8#(#03$+1#'("8F(C'8+'&(
.$83/'&(*%*"+,('+&':D/'("*"+,(/'(:"#%"2'(',(/'&(
"..$:3"2+'#(J(&'8/':'+,(/'(,':3&(+0.'&&"%#'(J("8(
10D8,(1'(/'8#(*%'(.$+C82"/'A(G(
4(B'&(HK78%3'&(L("+&H(1$+,(/"(:0,6$1'(&;"33"#'+,'(?(
.'//'(1'&(KMN(:"%&(&8#(8+(,':3&(10O+%(',(3#$3$&"+,(
/'8#&(&'#*%.'&("8F(.$83/'&(C'8+'&(:"#%0&E($8(3"&(
'+.$#'(:"#%0&E(&$86"%,"+,(.6':%+'#A(G(
4(P"%,'&(3$8#("%1'#(/'&(3'#&$++'&(1%*$#.0'&(*%*"+,(
8+'(+$8*'//'(8+%$+E(/'&(078%3'&(HQ'/%"+.'H(
3'#:',,'+,(8+(*0#%,"D/'("..$:3"2+':'+,(1;K2/%&'(
&$8&(/'(#'2"#1(1'(N%'8(',($R#'+,(/"(3$&&%D%/%,0(?(.'&(
3'#&$++'&(1'(3$&%,%$++'#(#0'//':'+,(/'8#(+$8*'"8(
.$83/'(&8#(/'(3/"+(&3%#%,8'/(,$8,('+(/'8#(.$+O#:"+,(
78;%/&($+,E('8F("8&&%E(/'8#(3/".'(1"+&(/;K2/%&'A(G(
)%+.'+,(B"9"#28'(
ÉCLAIRAGE

Les Equipes Notre-Dame


Un « service après mariage » toujours actuel
Présentes dans 70 pays, regroupant plus de 130’000 équipiers, les Equipes Notre-
Dame (END) se portent très bien !

Fondé en France en 1938 par le Père

Jean-Claude Gadmer
Henri Caffarel et quatre couples, ce
mouvement de spiritualité conjugale
propose un chemin aux époux dési-
rant approfondir non seulement leur
foi mais aussi et simplement la vie spi-
rituelle et parfois aussi très matérielle
de leur couple.

Une équipe se compose de 3 à 5 couples


et d’un conseiller spirituel (en général
un prêtre ou un diacre). La Suisse
fait partie d’une région supra-
sie r nationale appelée « Super-Région
Dos FLS » regroupant la France, le Rencontre des groupes du secteur VD/VS à Bex.
Luxembourg et la Suisse. On y
compte actuellement 10’283 couples,
499 veufs/veuves et 1937 prêtres ou Comment ça se passe ?
diacres accompagnateurs (source : site Chaque équipe se retrouve une fois par
des Equipes Notre-Dame de la région, mois autour d’un repas pour une ren-
www.equipes-notre-dame.fr). contre d’environ 2 heures 30 à 3 heures,
animée à tour de rôle par un couple de
Jean-Claude Gadmer

l’équipe. La séance comprend toujours


un tour de table qui permet à chacun de
déposer joies et peines du mois écoulé,
mais aussi d’évaluer sa pratique des
six « points concrets d’effort » (voir
encadré). Puis un temps de prière et de
réflexion est mené autour d’un thème,
choisi pour l’année par l’équipe et agré-
menté d’une brochure réalisée par le
mouvement, contenant autant des
textes bibliques que des questions très
concrètes sur notre manière de pro-
gresser dans la vie chrétienne.

Lors de la rencontre des groupes du secteur VD/VS,


les participants écoutent les explications de Monique Lien vers une présentation des
et Pascal Dorsaz. END en vidéo et en 3 minutes.

2 Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch


ÉCLAIRAGE

Les six points concrets d’effort


Le DSA (Devoir de s’asseoir)
Chaque mois, le couple est invité à prendre un moment en tête à tête pour
échanger, communiquer sur ce qui va bien et sur ce qui pourrait être amélioré,
un temps gratuit offert à l’autre et au couple pour cheminer ensemble.
La retraite annuelle
Chaque année, le couple est invité à prendre un week-end à deux (ou en
équipe, mais avec un temps spécifique offert à l’intimité du couple) pour
approfondir sa foi, en utilisant soit une des nombreuses retraites proposées
ici ou là pour tous les couples, soit en faisant une retraite spécifique au mou-
vement, en équipe.
La prière en famille
Le couple est invité à organiser des temps réguliers de prière en famille,
autour d’un coin prière dans le milieu de vie familial, intégrant chaque géné-
ration présente.
L’oraison
C’est la prière solitaire à laquelle chaque membre du couple est également
invité, le plus régulièrement possible. Temps de silence ou pratique telle que
le chapelet. L’oraison est une respiration que certains équipiers observent
même quotidiennement.
La Parole de Dieu
Chaque couple est invité à fréquenter assidûment la Bible. Aujourd’hui, plu-
sieurs jeunes équipes utilisent les nouveaux médias pour ce faire (voir l’éclai-
rage de Paroisses Vivantes du mois dernier), histoire de recevoir chaque jour
ou chaque semaine un passage de la Bible à méditer ou à vivre.
La règle de vie
Chacun, dans le couple, est appelé à se fixer une règle de vie qu’il essaie de
suivre pendant le mois. Elle peut porter sur un point précis de la journée, ou
sur une zone plus vaste d’actions ou de traits de caractère, toujours en vue
d’une amélioration. Cette règle peut perdurer plusieurs mois ou être changée
chaque mois, au bon vouloir de chacun.

Une cure de jouvence dans le mois a là une manière de partager la vie,


Jean-Claude Gadmer

Chaque couple avoue repartir de ces la prière, la réflexion de ces couples


réunions avec de l’énergie pour le mois que j’accompagne. Etre simple membre
à venir, et c’est également le cas des de l’équipe me permet de me laisser
conseillers spirituels. Le Père Jean-René enrichir d’une manière très concrète
Fracheboud accompagne des équipes par les joies et les peines vécues par
depuis de nombreuses années, il relève ces familles. Souvent, ces réunions sont
Jean-René
la richesse de pouvoir être chaque stimulantes pour moi. J’en suis toujours Fracheboud
mois en contact avec des couples, des revenu encouragé par le partage, la ren-
familles. « On n’est pas simplement contre, la profondeur de ce qui s’y est
l’accompagnateur de la réunion, il y dit. »

Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch 3


ÉCLAIRAGE

Un mouvement

DR
en perpétuelle nouveauté
Au départ, les END étaient conçues
pour des couples de catholiques
mariés devant Dieu. Très rapidement,
la question du veuvage s’est posée : un
membre resté seul peut-il continuer à
faire partie d’une équipe ? Si la réponse
est laissée à l’interprétation de la per-
sonne concernée et de son équipe, la
plupart répondent par l’affirmative et
vivent des moments enrichis de cette
présence et de l’absence qui y est
liée.
ier
Doss
Puis, la société évoluant, la ques-
tion des jeunes couples vivant Le couple Dominique et Jean-Gabriel Tornay.
ensemble avant le mariage (civil ou
religieux) s’est posée. Les END ont milles, appelée ainsi à cause de son
alors créé les équipes « Tandem » pour premier nom : Centre de liaison des
répondre à ces personnes et les accom- équipes de recherche) a mis en place
pagner – seulement le temps néces- les « Equipes 3 ans » dont la méthode
saire – au début de leur vie conjugale. s’apparente à celle des END mais sur
Très appréciées par les jeunes Français, un temps défini et proposant leurs ser-
ces équipes peinent pourtant à démar- vices aux couples jeunes mariés, ou pas
rer en Suisse romande pour le mo- encore mariés, souhaitant cheminer.
ment.
En Suisse romande, les Neuchâtelois
Les Equipes 3 ans du CLER d’adoption Jean-Gabriel et Dominique
De son côté, le CLER (Association TORNAY y sont très engagés (voir enca-
française d’accompagnement des fa- dré).

Les Equipes 3 ans par Jean-Gabriel Tornay


« Nous avons dix rencontres par année à raison d’une par mois sur trois ans,
organisées sur trois thèmes : le couple lui-même, le couple et les enfants, puis
Flashcode le couple et la société.
« Equipes 3 ans »
ci-joint, amenant
vers ce site. Le couple animateur encadre toutes les réunions et les anime. Il existe des
Equipes 3 ans dans le canton de Neuchâtel et en Valais.

La seule exigence pour en faire partie est d’avoir au moins une année de vie
commune, mariés ou non, et bien entendu de vouloir cheminer !

Plus d’infos sur le site de l’AVIFA :


http://www.avifa.ch/fr/prestations/conseil-conjugal/equipe-3ans.html

4 Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch


ÉCLAIRAGE

Les Equipes Reliance On le voit, les Equipes Notre-Dame n’ont


La question des divorcés remariés s’est pas fini d’accompagner les gens qui
également posée douloureusement s’aiment, et c’est tant mieux. Contactez
aux END, tant les équipes étaient par- les personnes correspondant à votre
fois taxées au XXe siècle de « catho- région pour en savoir plus :
traditionalistes ». Faisant mentir ses
détracteurs, le mouvement des END
Fribourg-Jura :
a imaginé une réponse à la situation
Jean-Daniel et Valérie BERSET
des familles recomposées en créant
026 655 00 08
les équipes « Reliance » (http://www.
equipes-reliance.fr/). Genève, Vaud, pays de Gex :
Faites pour aider les personnes divor- Roland et Isabelle LUTHIER
cées vivant une nouvelle union, ces 021 800 51 70
équipes permettent un véritable ac-
Valais :
compagnement d’Eglise sous le regard
Pierre et Béatrice KURMANN
de Dieu et offrent la possibilité à ces
024 472 38 13
personnes de positionner réellement
leur nouveau couple sur le plan spiri-
tuel tout en leur confirmant qu’ils ont, Vincent Lafargue,
eux aussi, leur place dans l’Eglise. conseiller spirituel du secteur Valais des END

Jean-Claude Gadmer

Une réunion des conseillers spirituels des END de la région Vaud-Genève. De gauche à droite : l’abbé Jean-Marie
Pasquier, l’abbé Pierre Mosur, Mme Isabelle Luthier, l’abbé José Fernandez et l’abbé Pascal Desthieux.

Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch 5


A#%'(D#:%;)-%31%Q)O3#R%
"D7J2:#%C%3D12,(.%
?%A,.):-7)#:$%?L%

4(5',,'(.6"#,'(1'(/;":$8#(3$8#(,$8C$8#&(H78%(+'(
3"&&'(C":"%&H(<*A(SL>(+;'&,(1'(/$%+(3"&(1'(,$8,(
#'3$&T(G(
4(!"8/(/'(<":$8#>(10./%+'("/$#&('+(8+'(&0#%'(1'(
78%+U'(*'#D'&(<SLEVWX>(78%(."#".,0#%&'+,(/"(
.6"#%,0(+$+(1'(:"+%Y#'("D&,#"%,'E(:"%&(?(,#"*'#&(
/'&(".,'&(78;'//'(&8&.%,'A(G(
4(K//'("(1'(/"(3",%'+.'(C$8#("3#Y&(C$8#E(&833$#,'(
,$8,(',(+'(&;%##%,'(3"&(3$8#(#%'+Z('//'(.6'#.6'(/'(
D%'+(18(3"#,'+"%#'(1'(/"(#'/",%$+(',(+$+(&$+(
%+,0#[,(3#$3#'E('//'(.#$%,(',('&3Y#'Z('//'(98%,(/"(
C"/$8&%'E(/;$#28'%/(',(/;%+C8&,%.'Z('//'('F.8&'(,$8,(
',(&'(#0C$8%,(1'(/"(*0#%,0A(G(
4(\+(,'/(":$8#("8(78$,%1%'+E(78%(,%&&'(/'(/%'+(
%+109'.,%D/'E('F%2'(8+'(",,'+,%$+(.$+&,"+,'(',(
18#"D/'A(G(
-DD0(P#"+]$%&W^"*%'#(-:6'#1,(
CE QU’EN DIT LA BIBLE

DR
L’amour couvre tout : il souffre, endure et pardonne.
Il sait passer par-dessus les fautes d’autrui.

L’hymne à l’amour (1 Corinthiens 13)


Parmi les textes proposés aux couples ci vient du Seigneur, et il constitue la
pour la célébration de leur mariage nature même de Dieu.
sacramentel, le fameux « hymne à
l’amour » de Paul aux Corinthiens arrive
Une charité en actes
en tête du hit-parade, du moins selon
mon expérience.
Paul le décline alors en une série de
quinze verbes (13, 4-7) qui caractérisent
Pourtant, à y regarder de plus près,
la charité non de manière abstraite,
nous constatons combien il est exi-
mais à travers les actes qu’elle sus-
geant et ne se réduit pas à un « joli
cite. Et quels actes, voyez plutôt ! Elle
poème pour fête idyllique » ! Cette
a de la patience jour après jour, sup-
charte de l’amour pour toujours « qui
porte tout et ne s’irrite pas pour rien ;
ne passe jamais » (v. 13) n’est de loin pas
elle cherche le bien du partenaire de
de tout repos ! La « charité » représente,
la relation et non son intérêt propre,
à côté de la foi et de l’espérance », l’une
elle croit et espère ; elle fuit la jalousie,
des « vertus théologales », c’est-à-dire
l’orgueil et l’injustice ; elle excuse tout
une disposition fondamentale qui dure
et se réjouit de la vérité. Un tel amour
au-delà du moment présent. L’Apôtre
au quotidien, qui tisse le lien indéfec-
la présente comme la « voie qui sur-
tible, exige une attention constante
passe toutes les autres » (12, 31).
et durable. Les groupes de foyers, telles
ier En effet, les habitants du port
Doss cosmopolite de Corinthe, sorte
les Equipes Notre-Dame et leur spiri-
tualité incarnée, se placent au service
de New York de l’époque, étaient
de l’entretien persévérant de l’union
particulièrement friands de dons
indissoluble. Car, poursuit Paul, au-
exceptionnels et ponctuels, comme la
delà de cette vie ici-bas, où foi et espé-
guérison, l’annonce de l’avenir ou la
rance se conjuguent, dans la vie éter-
connaissance de réalités cachées (cf.
nelle, en présence de Dieu, seule la
13, 1-3). Mais ces charismes, même s’ils
charité demeurera (13, 8-14).
peuvent servir au bien du corps de
l’Eglise, ne sont rien par rapport au don
par excellence qu’est l’amour. Car celui- François-Xavier Amherdt

6 Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch


6B2,):$R%
S::#/&3)$1O#-7%
#-%E1.9,%
A1--1:#,R%
!%T.1:;).%
#:$#2O3#%;1:$%
31%U,)%5%
4(B'(3#[,#'(,0:$%2+'(1'(&"(O10/%,'_("8(56#%&,(',(?(/;K2/%&'E(
.$::'(+$8&(,0:$%2+$+&(1'(+$,#'(O10/%,'_(?(+$,#'(
03$8&'(',(?(+$,#'(03$8FA(G((
4(P"%#'(3"#,%'(1'&(K78%3'&(M$,#'WN":'(+;'&,(3"&(8+'(
"&&8#"+.'(,$8,(#%&78'A(5;'&,(8+'("%1'E(:"%&(.'/"(+'(
&%2+%O'(3"&(78;%/(+;`("(3"&(1'(.#%&'("8(&'%+(18(.$83/'A(
M$8&("*$+&('8(1'&(36"&'&(1%a.%/'&E(+$8&("*$+&(:[:'(
.$+&8/,0(8+(.$+&'%//'#(.$+C82"/A(G(
4(B'&(#'&3$+&"D%/%,0&(78'(+$8&("*$+&(3#%&'&("8(&'%+(18(
:$8*':'+,(+$8&($+,(9"%,(2#"+1%#A(M$8&("*$+&("33#%&(?(
,#"*"%//'#('+&':D/'E(?(0.$8,'#(/;"8,#'E(?(/"%&&'#(1'(/"(
3/".'(?(/;"8,#'(1"+&(/'(.$83/'A(5',('+2"2':'+,(+$8&("(
02"/':'+,(3'#:%&(1'(#'+.$+,#'#(1'(+$:D#'8&'&(
3'#&$++'&(,#Y&('+#%.6%&&"+,'&A(M$8&("*$+&(D'"8.$83(1'(
C$%'(?(*%*#'(.',('+2"2':'+,(1"+&(/;K2/%&'A(G(
(

!#$3$&(#'.8'%//%&(3"#()0#$+%78'(b'+U(
TÉMOIN

DR
Biographie express
Mariés depuis 1983, ils vivent
à Fribourg.
Parents de 4 enfants adultes
qui ont entre 20 et 30 ans.
Anne-Elisabeth, initialement
coiffeuse, est maintenant
gestionnaire en intendance,
après avoir suivi une formation
adéquate.
Comptable de formation
Marco est directeur de l’Œuvre
Anne-Elisabeth et Marco Cattaneo lors du dernier ras-
Saint-Justin.
semblement international des END à Brasilia en 2012.

Grandir ensemble dans la foi


Anne-Elisabeth et Marco Cattaneo ont l’air d’un couple épanoui et heureux. Anne-
Elisabeth commence à parler, Marco complète ses propos. En leur présence, on
ressent une grande sérénité ; pourtant, les difficultés n’ont pas manqué dans leur
vie de couple. Membres des Equipes Notre-Dame depuis 30 ans, ils ont puisé dans
le mouvement la force de surmonter les épreuves de la vie et de croître ensemble
dans la foi.

Comment avez-vous connu les Equipes Que vous apportent les Equipes Notre-
Notre-Dame ? Dame ?
Anne-Elisabeth : Nous avons entendu Anne-Elisabeth : C’est un apprentis-
parler des Equipes Notre-Dame par le sage de la prière, une assiduité dans
prêtre qui nous a préparés au mariage. la prière. Tous les matins, nous lisons
Dès le début, je pensais qu’il fallait faire ensemble la Bible avant d’aller au tra-
quelque chose pour notre couple. A vail. Nous le faisons aujourd’hui, mais
l’époque déjà, les divorces étaient nom- nous ne l’avons pas toujours fait. Nous
breux. Faire partie des Equipes Notre- avons également appris à dire PARDON,
Dame était pour moi une sécurité. à recevoir et à donner de l’amour. Faire
Marco : Nous avons mis presque partie des Equipes Notre-Dame n’est
ier deux ans pour créer une équipe. pas une assurance tout risque. C’est
Doss Chaque équipe est composée de une aide, mais cela ne signifie pas qu’il
4 à 6 couples et d’un conseiller n’y a pas de crise au sein du couple.
spirituel. Le conseiller spirituel est Nous avons eu des phases difficiles,
membre à part entière de l’équipe. Le nous avons même consulté un conseil-
prêtre témoigne de sa fidélité au Christ ler conjugal. Parfois, nous nous posons
et à l’Eglise, comme nous témoignons la question : si nous n’avions pas fait
de notre fidélité à notre épouse et à partie des Equipes Notre-Dame, serions-
notre époux. nous encore ensemble ?

8 Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch


TÉMOIN

Marco : Les Equipes Notre-Dame nous souffle » pour les équipes de plus de
ont appris à être plus proches l’un 10 ans et de la formation des foyers de
de l’autre, à avoir une écoute bien- liaison.
veillante, un regard plus aimant. Nous
ne vivons pas l’un à côté de l’autre, nous Marco : Les responsabilités que nous
ne sommes pas non plus fusionnels. avons prises au sein du mouvement
Nous nous intéressons à la vie de notre nous ont fait grandir. Nous avons appris
conjoint, nous partageons ses soucis. à travailler ensemble, à écouter l’autre,
Nous essayons tous les soirs de faire à laisser de la place à l’autre dans le
une relecture de ce que nous avons couple. Cet engagement nous a éga-
vécu durant la journée. lement permis de rencontrer de nom-
breuses personnes très enrichissantes.
Anne-Elisabeth : Les Equipes Notre- Nous avons beaucoup de joie à vivre cet
Dame sont des lieux pour partager notre engagement dans l’Eglise.
foi, nous entraider et échanger avec
d’autres couples et d’autres familles. Propos recueillis par Véronique Benz
Dans les Equipes Notre-Dame, nous
formons une communauté de couples.
Nous ne nous sentons pas seuls sur un Pique-nique découverte
petit îlot. des Equipes Notre-Dame
Au sein du mouvement, vous avez exer- Dimanche 30 août sur la place Georges-Python
cé plusieurs responsabilités. Lesquelles? à Fribourg.
Anne-Elisabeth : Nous avons d’abord été Célébrer la fidélité et la joie d’être des couples
responsables pour le secteur « Fribourg, mariés chrétiens.
Jura et Zurich francophone ». Puis nous
sommes devenus foyer pilote. Le foyer « Quiconque se déclarera pour moi devant les
pilote a pour tâche d’accompagner les hommes, je me déclarerai moi aussi pour lui
nouvelles équipes. Enfin, nous termine- devant mon Dieu qui est aux Cieux. » (Mt 10, 32)
rons le 31 août prochain notre mandat Programme :
de responsables de la région « Alpes et 10h30 accueil
Suisse ». Cette région recouvre la Suisse 11h mini-concert de rap chrétien
romande, la Savoie, la Haute-Savoie, 12h souhait de bienvenue et bénédicité
Grenoble et l’Isère. Le secteur français 13h15 groupe enfants
regroupe environ 90 équipes, le sec- 13h30 désir de s’asseoir
teur suisse 110 équipes. Pour terminer 14h30 magnificat
notre mandat, nous allons organiser un 14h45 clown Gabidou
pique-nique découverte régional le 30 15h15 mini-concert de rap chrétien
août à Fribourg (cf. encadré). 15h30 témoignage
16h déplacement vers la cathédrale St-Nicolas
Comme responsables de région, notre 16h30 messe de clôture présidée par
principale tâche est de soutenir les Mgr Alain de Raemy
responsables de secteur et les foyers
de liaison. Nous assurons également Adoration à la chapelle Sainte-Ursule durant
le lien entre les secteurs et la province toute la manifestation.
Sud-Est. En plus, nous sommes respon- Rens. : Anne-Elisabeth et Marco Cattaneo,
sables de la formation des nouvelles cattaneoanneelisabeth@gmail.com
équipes et équipiers nouveaux lors www.equipes-notre-dame.fr
d’un week-end, du « week-end second

Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch 9


V(#%;#%W,2#R%
HD)3%-#%*31X-K%2#.9)K%#Y9($#/2,)R%
3#$%2,-$%214)'(#$%;(%21.)14#P%

4(M$8&(&"*$+&(3"#9"%,':'+,(.$:D%'+(1'(1%a.8/,0&(',(
1;03#'8*'&(.$++"c,(/"(*%'(1'(1'8F(03$8FAAA(B;%:3$#,"+,('&,(
1'(.$+&'#*'#(*%*"+,(/'(/%'+("*'.(N%'8E(78%('&,(?(/"(D"&'(18(/%'+(
.$+C82"/A(K,(/'(*#"%(/%'+('&,(,$8C$8#&("*'.(/'(d'%2+'8#A(e8"+1(
/"(9":%//'(3#%'E(/'(/%'+(&'(.$+&'#*'A(e8"+1(/'(:"#%(3#%'(3$8#(&"(
9'::'(',(/"(9'::'(3#%'(3$8#(&$+(:"#%E(.'(/%'+(1'*%'+,(9$#,Z(
/;8+(3#%'(3$8#(/;"8,#'A(f/('&,(*#"%(78'E(1"+&(/"(*%'(.$+C82"/'E(%/(`(
"(D'"8.$83(1'(1%a.8/,0&E(D'"8.$83Z(78'(/'(,#"*"%/E(78'(
/;"#2'+,(+'(&8a&'+,(3"&E(78'(/'&('+9"+,&($+,(1'&(3#$D/Y:'&A(
b'"8.$83(1'(1%a.8/,0&A(K,(,#Y&(&$8*'+,(/'(:"#%(',(/"(9'::'(
1'*%'++'+,(8+(3'8(+'#*'8F(',(%/&(&'(1%&38,'+,A(f/&(&'(
1%&38,'+,E(.;'&,("%+&%E($+(&'(1%&38,'(,$8C$8#&(1"+&(8+(
:"#%"2'E(3"#9$%&(:[:'(/'&("&&%',,'&(*$/'+,A(G(
A((

G1*#%Z.1:[,)$%
VU DE ROME

S’il te plaît, merci, excuse-moi :


les mots magiques du mariage !
Le pape François s’est souvent exprimé nir tristes pour autant, la condition
sur le mariage, en rappelant la grande humaine est ainsi. Et le secret est que
valeur de ce sacrement. Le Saint-Père l’amour est plus fort que le moment
ne méconnaît pas les difficultés de la où l’on se dispute et c’est pourquoi je
vie conjugale et, dans sa catéchèse conseille toujours aux époux de ne pas
sur le sacrement du mariage dispen- terminer la journée où vous vous êtes
sée le 2 avril 2014, il s’est exprimé très disputés sans faire la paix. Toujours !
concrètement à ce sujet : « Nous savons Et pour faire la paix, il n’est pas néces-
parfaitement combien de difficultés saire d’appeler les Nations unies qui
et d’épreuves connaît la vie de deux viennent à la maison faire la paix. Il
époux... L’important est de conserver suffit d’un petit geste, d’une caresse, et
vivant le lien avec Dieu, qui est à la salut ! Et à demain ! Et demain on recom-
base du lien conjugal. Et le vrai lien mence une autre fois. Et c’est cela la
est toujours avec le Seigneur. Quand vie, la mener de l’avant ainsi, la mener
la famille prie, le lien se conserve. de l’avant avec le courage de vouloir la
Quand le mari prie pour sa femme vivre ensemble. Et cela est grand, est
ier et la femme prie pour son mari,
Doss beau ! »
ce lien devient fort ; l’un prie
Le Souverain pontife ajoute en conclu-
pour l’autre. Il est vrai que, dans
sion sa recette des mots magiques : « Ce
la vie conjugale, il y a beaucoup de
sont trois mots qu’il faut toujours dire,
difficultés, beaucoup ; que le travail,
trois mots qui doivent être dans la mai-
que l’argent ne suffisent pas, que les
son : s’il te plaît, merci, excuse-moi. Les
enfants ont des problèmes. Beaucoup
trois mots magiques. S’il te plaît : pour
de difficultés. Et très souvent le mari et
ne pas être envahissant dans la vie des
la femme deviennent un peu nerveux
époux. S’il te plaît, qu’en penses-tu ? S’il
et ils se disputent. Ils se disputent,
te plaît, je me permets de faire cela.
c’est ainsi, on se dispute toujours dans
Merci : remercier son conjoint ; merci
un mariage, parfois même les assiettes
pour ce que tu as fait pour moi, merci de
volent. »
cela. Combien il est beau de remercier !
Le Saint-Père se veut aussi rassu- Et comme nous faisons tous des erreurs,
rant : « Mais nous ne devons pas deve- cet autre mot qui est un peu difficile à
dire, mais qu’il faut dire : excuse-moi.
DR

S’il te plaît, merci et excuse-moi. Avec


ces trois mots, avec la prière du mari
pour sa femme et inversement, avec
l’habitude de faire la paix avant la fin
de la journée, le mariage ira de l’avant.
Les trois mots magiques, la prière et
toujours faire la paix. »
Merci au pape François pour ses pré-
cieux conseils conjugaux !
Laurent Passer

10 Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch


"#%*,):-%;#%\(#%7)$-,.)'(#R%
A7.,:)'(#%;D(:%7,22#%
,.;):1).#%
4g0&8&W56#%&,E('+(8+(%+&,"+,E('&,(1'*'+8(e8'/78;8+(
3$8#(:$%A(h6T(Q%'+(1'(&3'.,".8/"%#'A(K+(.'(/$%+,"%+(
C$8#(1'(:"#&E(C;"%(&8(78'(C;0,"%&("%:0(',(78'(C;"%:"%&E(',(
78'(10&$#:"%&('+,#'(B8%(',(:$%(.'(&'#"%,(3$8#(/"(*%'A(
I$8,(0,"%,(C$80A(G(
(

G8.#%]#:.)%A1^1.#3%
LE POINT DE VUE HISTORIQUE

Chronique d’un homme ordinaire


Qu’a-t-il de si extraordinaire, cet homme, mation spirituelle des laïcs de l’Action
Henri Caffarel, au point que certains catholique. Face à leurs difficultés, il
cherchent à en faire un saint ? De nature doit a priori se sentir plutôt démuni. A
discrète, méticuleuse et exigeante, il l’époque, se marier, faire des enfants,
aurait pu être un de ces prêtres de jadis leur apprendre à prier et aller à l’Eglise
prompt à faire la morale. Né dans la bour- très souvent est dans l’ordre des choses ;
geoisie lyonnaise, il dit avoir d’abord ça n’est pas forcément perçu comme
pratiqué sa foi plutôt par habitude. Il a une vocation ! Mais le Père Caffarel sait
20 ans lorsque se produit la rencontre se mettre à l’écoute et cheminer avec
qui va changer sa vie : « Jésus-Christ, en ces couples. Peu à peu, il a déve-
un instant, est devenu Quelqu’un pour loppe avec eux une véritable spi-
ier
moi. Oh ! Rien de spectaculaire. En ce ritualité conjugale fondée sur le Doss
lointain jour de mars, j’ai su que j’étais sacrement du mariage. Face à la jus-
aimé et que j’aimais, et que désormais tesse de sa pensée et de son action,
entre Lui et moi ce serait pour la vie. Tout beaucoup voient aujourd’hui en lui l’un
était joué. » Ordonné prêtre à Paris en des prophètes du XXe siècle.
1930, il doit notamment veiller à la for- Jean-Luc Wermeille

Paroisses Vivantes | juin 2015 | www.staugustin.ch 7


A,2*3B2#:-$%C%
3DB931).14#%
Formation

JOSÉPHINE WAEBER

Le mariage, un grand mystère


"#%21.)14#K%(:%4.1:;%2J$-8.#%
Le billet spirituel du mois de juin nous arrive exceptionnellement de Rome : notre saint Père le
A3):$%0)#(%
Pape François nous donnait, en effet, un enseignement sur le mariage, le 6 mai dernier, lors de
l’audience générale…
DR

[…] Les maris doivent donc aimer et des photos… Le mariage est un aussi une dimension missionnaire.
!%H1):-%G1(3%#:$#)4:#%'(#%3D12,(.%#:-.#%3#$%
leurs femmes comme ils aiment leur sacrement qui construit l’Église en L’Église, pour transmettre à tous la foi,
propre corps. Celui qui aime sa femme donnant naissance à une nouvelle l’espérance et la charité, a besoin de la
9,:<,):-$%#$-%3D)214#%;#%3D12,(.%#:-.#%3#%
s’aime lui-même […] (Ef 5,28). C’est communauté familiale. courageuse fidélité des époux à la
une vérité secrète, importante, qui est Saint Paul enseigne que l’amour entre grâce du sacrement qu’ils ont reçu. Il
A7.)$-%#-%$,:%&43)$#_%"#%21.)%;,)-%1)2#.%$1%
révélée dans ce passage ; pour ma part, les conjoints est l’image de l’amour est beau que la force et la tendresse
de Dieu se transmettent ainsi de
j’estime qu’elle se rapporte au Christ et entre le Christ et son Église. Le mari
U#22#%9,22#%$,:%*.,*.#%9,.*$_%"1%\,91-),:%
à l’Eglise. Mais elle s’applique aussi à
vous : il faut que chaque mari aime sa
doit aimer sa femme comme son
propre corps. La vocation des époux,
couple en couple, de famille en
famille.
;#$%B*,(YK%2,J#::1:-%31%4.`9#%;(%A7.)$-K%#$-%
femme comme lui-même, et que
chaque femme respecte son mari. (Ef
moyennant la grâce du Christ, est de
s’aimer sans réserve et sans mesure,
Saint Paul a raison, il s’agit vraiment
d’un grand mystère !
;#%$D1)2#.%$1:$%.B$#.\#%#-%$1:$%2#$(.#K%;1:$%
5,32-33). dans la radicalité du don de soi, la
réciprocité et le respect.
Résumé de l’enseignement du Pape François,

31%.1;)913)-B%;(%;,:%;#%$,)K%31%.B9)*.,9)-B%#-%3#%
Frères et sœurs,
Le mariage n’est pas seulement une
L’Église est pleinement engagée dans
Rome, le 6 mai 2015
l’histoire de chaque mariage chrétien :
http ://w2.vatican.va/content/francesco/
cérémonie que l’on fait dans une
église, avec des fleurs, une belle robe .#$*#9-_%%
elle s’édifie sur leurs réussites et
fr/audiences/2015/documents/papa-
souffre de leurs échecs. Le mariage a
francesco_20150506_udienza-generale.html

"#%21.)14#%1%1($$)%(:#%;)2#:$),:%
2)$$),::1).#_%5%
a,$B*7):#%b1#O#.%
Tiré du journal paroissial Clins Dieu sur les Contrées (VS) de juin 2015
Formation

JOSÉPHINE WAEBER

Le mariage, un grand mystère


Le billet spirituel du mois de juin nous arrive exceptionnellement de Rome : notre saint Père le
Pape François nous donnait, en effet, un enseignement sur le mariage, le 6 mai dernier, lors de
l’audience générale…
DR

[…] Les maris doivent donc aimer et des photos… Le mariage est un aussi une dimension missionnaire.
leurs femmes comme ils aiment leur sacrement qui construit l’Église en L’Église, pour transmettre à tous la foi,
propre corps. Celui qui aime sa femme donnant naissance à une nouvelle l’espérance et la charité, a besoin de la
s’aime lui-même […] (Ef 5,28). C’est communauté familiale. courageuse fidélité des époux à la
une vérité secrète, importante, qui est Saint Paul enseigne que l’amour entre grâce du sacrement qu’ils ont reçu. Il
révélée dans ce passage ; pour ma part, les conjoints est l’image de l’amour est beau que la force et la tendresse
j’estime qu’elle se rapporte au Christ et entre le Christ et son Église. Le mari de Dieu se transmettent ainsi de
à l’Eglise. Mais elle s’applique aussi à doit aimer sa femme comme son couple en couple, de famille en
vous : il faut que chaque mari aime sa propre corps. La vocation des époux, famille.
femme comme lui-même, et que moyennant la grâce du Christ, est de Saint Paul a raison, il s’agit vraiment
chaque femme respecte son mari. (Ef s’aimer sans réserve et sans mesure, d’un grand mystère !
5,32-33). dans la radicalité du don de soi, la
réciprocité et le respect. Résumé de l’enseignement du Pape François,
Frères et sœurs, L’Église est pleinement engagée dans Rome, le 6 mai 2015
Le mariage n’est pas seulement une l’histoire de chaque mariage chrétien : http ://w2.vatican.va/content/francesco/
cérémonie que l’on fait dans une elle s’édifie sur leurs réussites et fr/audiences/2015/documents/papa-
église, avec des fleurs, une belle robe souffre de leurs échecs. Le mariage a francesco_20150506_udienza-generale.html

3
Mensuel No 6 > Juin 2015 / 93e année

PAROISSES
V I VA N T E S "#%,()%;#%0)#(%
JOURNAL DES PAROISSES DE L’UNITÉ PASTORALE
LES RIVES DE L’AIRE

W)\#$%;#%3DS).#%
> HOMMAGE : Venez et voyez ! ............................................................................................ P. 03
> FAMILLES : Contes spirituels ............................................................................................ P. 04
> INFORMATIONS : Crèche de Noël / Bénévoles ............................................................ P. 06
> DANS NOTRE UP : Parcours mariage à Lancy ............................................................... P. 07
> DOSSIER : Les Equipes Notre-Dame et le mariage ............................................... Pp. I - VI

Grand-Lancy / Plan-les-Ouates – Perly – Certoux

Edito

Le oui de Dieu
Dès le début le regard de Dieu sur le monde est
positif ! Normal puisque c’est lui qui l’a créé… C’est
ce que nous croyons, chrétiens, avec de nombreuses
communautés religieuses que nous rejoignons à
l’origine de la vie. Le Créateur voit d’un bon œil cha-
cun des jours de la Création : « Dieu voit que cela est
bon ! » Et lorsque l’humain est créé dans sa complé-
mentarité homme et femme : « il voit que cela est
très bon ! » Avant de leur confier ce monde avec sa
bénédiction. (Genèse 1)
Ainsi, non seulement Dieu le voit mais il dit que
c’est bon. En langage biblique on appelle ces paroles
une bénédiction. Et c’est cette même parole qui est
prononcée au nom du Père et du Fils et du Saint-
Esprit à chaque mariage dans les églises de notre
Unité pastorale comme dans toutes les églises du
monde. Voyant le couple uni par son amour, Dieu

!%V,J1:-%3#%9,(*3#%(:)%
leur dit que ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent, c’est
bon et c’est bien.
Ces paroles de Dieu et de l’Eglise, j’ai le bonheur

*1.%$,:%12,(.K%0)#(%
de les prononcer chaque fois que je célèbre le sacre-
ment du mariage. Si quelqu’un entend parler de
l’amour dans cette cérémonie et qu’il me demande :

3#(.%;)-%'(#%9#%'(D)3$%
montre-moi l’amour de Dieu dont tu parles, je lui dis
en désignant le couple présent : il est là ! Au oui de ce
couple, Dieu vient joindre son oui, pour les accom-

$,:-%#-%9#%'(D)3$%\)\#:-K%
pagner dans leur fête, dans leur bonheur et dans le
quotidien de leur existence.
Le oui de Dieu résonne dans notre église, comme
les klaxons sur les Communes-Réunies à la sortie du

9D#$-%O,:%#-%O)#:_%5%
mariage devant Notre-Dame des Grâces. Tous s’as-
socient au bonheur des nouveaux époux. Comme
les passants, Dieu dit qu’il est content de voir ce
que devient son amour lorsqu’il est accueilli par

!%"#%,()%;#%0)#(%
une femme et un homme qui s’engagent ensemble
dans la vie. Et cela est vrai pour toutes nos vraies
rencontres, à l’image de Dieu…

.B$,::#%;1:$%:,-.#%
Que Dieu vous bénisse, qu’il bénisse vos couples
et vos familles, qu’il bénisse nos communautés et
nos amitiés !
Philippe Matthey

B43)$#K%9,22#%3#$%
c31Y,:$%$(.%3#$%
A,22(:#$/WB(:)#$%C%
31%$,.-)#%;(%21.)14#%
;#\1:-%+,-.#/012#%
;#$%T.`9#$_%
G7)3)**#%E1--7#J%
Mensuel No 6 > Juin 2015 / 93e année

PAROISSES JOURNAL DES PAROISSES DE L’UNITÉ PASTORALE


V I VA N T E S LES RIVES DE L’AIRE

> HOMMAGE : Venez et voyez ! ............................................................................................ P. 03


> FAMILLES : Contes spirituels ............................................................................................ P. 04
> INFORMATIONS : Crèche de Noël / Bénévoles ............................................................ P. 06
> DANS NOTRE UP : Parcours mariage à Lancy ............................................................... P. 07
> DOSSIER : Les Equipes Notre-Dame et le mariage ............................................... Pp. I - VI

Grand-Lancy / Plan-les-Ouates – Perly – Certoux

Edito

Le oui de Dieu
Dès le début le regard de Dieu sur le monde est
positif ! Normal puisque c’est lui qui l’a créé… C’est
ce que nous croyons, chrétiens, avec de nombreuses
communautés religieuses que nous rejoignons à
l’origine de la vie. Le Créateur voit d’un bon œil cha-
cun des jours de la Création : « Dieu voit que cela est
bon ! » Et lorsque l’humain est créé dans sa complé-
mentarité homme et femme : « il voit que cela est
très bon ! » Avant de leur confier ce monde avec sa
bénédiction. (Genèse 1)
Ainsi, non seulement Dieu le voit mais il dit que
c’est bon. En langage biblique on appelle ces paroles
une bénédiction. Et c’est cette même parole qui est
prononcée au nom du Père et du Fils et du Saint-
Esprit à chaque mariage dans les églises de notre
Unité pastorale comme dans toutes les églises du
monde. Voyant le couple uni par son amour, Dieu
leur dit que ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent, c’est
bon et c’est bien.
Ces paroles de Dieu et de l’Eglise, j’ai le bonheur
de les prononcer chaque fois que je célèbre le sacre-
ment du mariage. Si quelqu’un entend parler de
l’amour dans cette cérémonie et qu’il me demande :
montre-moi l’amour de Dieu dont tu parles, je lui dis
en désignant le couple présent : il est là ! Au oui de ce
couple, Dieu vient joindre son oui, pour les accom-
pagner dans leur fête, dans leur bonheur et dans le
quotidien de leur existence.
Le oui de Dieu résonne dans notre église, comme
les klaxons sur les Communes-Réunies à la sortie du
mariage devant Notre-Dame des Grâces. Tous s’as-
socient au bonheur des nouveaux époux. Comme
les passants, Dieu dit qu’il est content de voir ce
que devient son amour lorsqu’il est accueilli par
une femme et un homme qui s’engagent ensemble
dans la vie. Et cela est vrai pour toutes nos vraies
rencontres, à l’image de Dieu…
Que Dieu vous bénisse, qu’il bénisse vos couples
et vos familles, qu’il bénisse nos communautés et
nos amitiés !
Philippe Matthey
",()$%#-%dB3)#%E1.-):K%(:%9,(*3#%
O)#:-h-%91:,:)$B%
H#9-#(.%E1.-)4:J%

!%G1.2)%3#$%\,91-),:$%1(Y'(#33#$%3#$%7,22#$%$,:-%
1**#3B$%*1.%31%G.,\);#:9#K%3#%21.)14#%#$-%3D(:#%;#$%
*3($%:,O3#$%#-%;#$%*3($%B3#\B#$_%",()$%#-%dB3)#%,:-%
9,2*.)$%'(D)3$%*,(\1)#:-%$#%$1:9-)e#.%:,:%*1$%
2134.#f%3#%21.)14#%21)$%C%-.1\#.$K%;1:$%#-%*1.%3#%
21.)14#K%#-%'(#%3#(.$%%B*,($1)33#$%;#\1)#:-%g-.#%
9,:$);B.B#$%9,22#%3#%*,):-%;#%;B*1.-%;D(:#%
2,:-B#%C%;#(Y_%S(<,(.;D7()K%3D&43)$#%.#9,::1X-%;1:$%
9#%9,(*3#%31%$1):-#-B%B2):#:-#%;#%3D):$-)-(-),:%;#%
3D12,(.%9,:<(413K%-#33#%'(#%3D1%9,:[(#%3#%A.B1-#(.%
"()/2g2#_%5%
0#:)$#%01.O#331J%
SOCIÉTÉ / ACTUALITÉ
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Martigny (VS) de mi-juin – été 2015

Louis et Zélie Martin,


un couple bientôt canonisé
Louis et Zélie Martin, les parents de sainte Thérèse de sailles devaient être considérées comme le point de départ
l’Enfant-Jésus, se marient le 12 juillet 1858 à l’église Notre- d’une montée à deux. Aujourd’hui, l’Eglise reconnaît dans
Dame d’Alençon. De 1860 à 1873, ils ont neuf enfants (sept ce couple la sainteté éminente de l’institution de l’amour
filles et deux garçons) dont quatre meurent en bas âge. Ils conjugal, telle que l’a conçue le Créateur Lui-même. » En
vivent heureux, mais Zélie meurt de maladie en 1877 déjà déclarant Bienheureux Louis et Zélie Martin, l’Eglise offre
alors que Thérèse, la cadette, n’a que 4 ans 1/2. La famille à tous les couples de la terre un modèle montrant que le
quitte Alençon pour Lisieux et c’est Louis qui prend l’édu- mariage et la vie de famille forment un chemin de sainteté
cation de ses filles en main avec l’aide de Marie, son aînée. aussi efficace que celui de la vie religieuse.
Coupé de son épouse et de ses amis il se renferme dans sa Contrairement à ce que l’on pourrait parfois penser, les
solitude : il lit, écrit, médite. époux Martin n’ont pas été déclarés Bienheureux pour le
Le départ de ses deux filles aînées pour le Carmel, puis la seul fait d’avoir été les parents de sainte Thérèse. Leur vie
détermination de Thérèse d’y entrer à son tour à seulement commune, vécue uniquement à Alençon, est un témoignage
15 ans, altèrent sa santé, même s’il peut dire que Dieu lui de sainteté qui se suffit à lui-même. Ils ont vécu d’une prière
fait « un grand honneur de lui demander ainsi ses enfants » constante partagée en famille et en couple, ont été insérés
et qu’il fera tout pour aider Thérèse, « sa petite Reine », à dans la société et dans la vie professionnelle, ont eu le souci
réaliser son vœux. Louis souffre d’artériosclérose, de pertes des plus pauvres.
de mémoire, et les périodes de lucidité alternent avec les
rechutes. Il s’éteint le 29 juillet 1894. Canonisation
Leurs cinq filles deviennent religieuses : Marie, Pauline, Le 7 janvier 2013, a eu lieu, à la demande de l’archevêque
Céline, Thérèse au Carmel de Lisieux et Léonie au monastère espagnol, Carlos Osorio, le départ du procès de canonisation
des Visitandines de Caen. des bienheureux époux Martin. La guérison miraculeuse
d’une petite fille nommée Carmen, leur étant attribuée.
Louis et Zélie ont été officiellement proclamés bien-
Le 18 mars 2015, le pape François a reconnu authentique
heureux, à Lisieux, le 19 octobre 2008, par le Cardinal José
le miracle et a signé ainsi le décret de canonisation. Celle-ci
Saraiva Martins, sous le pontificat de Benoît XVI. Dans son
pourrait avoir lieu en octobre 2015 à Rome. Les époux Mar-
homélie, le Cardinal a bien pris soin de préciser le motif de
tin seront ainsi les premiers époux et parents à être cano-
leur exhaussement : « Parmi les vocations auxquelles les
nisés.
hommes sont appelés par la Providence, le mariage est l’une
« Le Bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes
des plus nobles et des plus élevées. Louis et Zélie ont com-
du Ciel que de la terre » dira sainte Thérèse.
pris qu’ils pouvaient se sanctifier non pas malgré le mariage
mais à travers, dans et par le mariage, et que leurs épou- Denise Darbellay

PAROISSES VIVANTES I MARTIGNY – BOVERNIER – CHARRAT I MI-JUIN – ÉTÉ 2015 03


de fêtes, de ma-
casion pour Au
ussi, grâce à la
moyens pour se
"D12,(.K%,:%J%9.,)-P%
.........................
S(%"1.4#%
fé-
Photo : Florence Murphy

es
on
fa-
ue
ur
la
es
ure
ma-

de
aliser. C’est la raison
ier. On!%i:%#$-%;,:9%U19#%C%(:#%1$*).1-),:%):$9.)-#%;1:$%3#%
y aspire, mais
9j(.%;#%3D7,22#K%21)$%1($$)%U19#%C%%3D1**1.#:-#%
ustre clairement que
)2*,$$)O)3)-#f
e et elle ne date pas %;#%31%.B13)$#._%AD#$-%31%.1)$,:%
*.):9)*13#%'()%9,:;()-%O,:%:,2O.#%;D12,(.#(Y%C%
nent vers leur aumô-
:#%*1$%$#%21.)#._%i:%J%1$*).#K%21)$%,:%:DJ%9.,)-%
hemin de l’amour et
naîtra le mouvement
me.fr). *3($_%5%
!%A,2O)#:%;#%U,)$%1)/<#%#:-#:;(%9#%-B2,)4:14#%;#%
conseiller spirituel.
uipe responsable du
31%*1.-%;#$%9,(*3#$R%kH)%:,($%:D1\),:$%*1$%9,::(%
nt offre des moyens
3#$%B'()*#$K%:,($%:#%$#.),:$%9#.-1):#2#:-%*3($%
a foi et dans l’amour.
s couples :#:$#2O3#___k%T.`9#%1(Y%B'()*#$K%3#$%9,(*3#$%
« Si nous
nt plus ensemble… »
le et en 1**.#::#:-%C%*.)#.%#:$#2O3#%#-%#:%U12)33#K%)3$%
famille, ils
.#[,)\#:-%3#$%#:9,(.14#2#:-$%C%\)\.#%#:%
e véritable formation
97.B-)#:$K%1):$)%'(D(:#%\B.)-1O3#%U,.21-),:%*,(.%
es clefs pour puiser
mentent que le Christ
9,:$,3);#.%3#(.%U,)_%5%
urs inconstances. Or SOOB%a#1:%T31$$,:%
rière reçoit une force
qu’ils expérimentent
SOMMAIRE ÉDITO
................................................. ................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Au Large (FR) de mai-juin 2015

02 I
03 I
Edito
Portrait
L’amour, on y croit !
04 I Unité pastorale L’été approche !!! Et il amène avec lui son lot de fêtes, de ma-
05 I Catéchèse
riages, de balades et de pèlerinages. C’est l’occasion pour Au
Large d’aborder ces différents thèmes, mais aussi, grâce à la
06-07 I Unité pastorale partie romande, de découvrir de nouveaux moyens pour se
08 I A noter… ressourcer différemment. Bonne découverte !
.......................................................................................................

I-VIII I Cahier romand


D imanche dernier, j’ai eu la joie de participer à une confé-

Photo : Florence Murphy


de Paroisses Vivantes rence de Maude et Alex Loriot Prévost (vous pouvez les
découvrir sur le site www.evangilepourlecouple.fr) en mission
09 I Secteur Ouest dans leur diocèse d’Avignon au service des couples et des fa-
milles. Ils nous rappelaient des chiffres intéressants… Lorsque
10 I Secteur Sud l’on demande aux Français ce qu’ils aimeraient réussir dans leur
vie, ils répondent à 79% : avoir une famille, rester unis toute la
11 I Secteur Est vie et connaître leurs petits-enfants. Donc, il y a dans le cœur des
gens d’aujourd’hui encore cette aspiration à un amour qui dure
12 I Estavayer-Le-Lac toujours ! Or l’autre sondage, moins réjouissant, est qu’un ma-
riage sur deux se termine par un divorce…
13 I Agenda
On est donc face à une aspiration inscrite dans le cœur de
14 I Horaire des messes l’homme, mais aussi face à l’apparente impossibilité de la réaliser. C’est la raison
principale qui conduit bon nombre d’amoureux à ne pas se marier. On y aspire, mais
15 I UP pratique on n’y croit plus.
Heureusement, le synode sur la famille voulu par le Pape illustre clairement que
16 I Méditation
l’Eglise, elle, y croit toujours !!! Pourtant la difficulté est réelle et elle ne date pas
Au livre de vie d’hier. Dans les années quarante, des étudiants chrétiens viennent vers leur aumô-
nier, l’abbé Caffarel, pour lui exprimer leurs difficultés sur le chemin de l’amour et
de la fidélité dans une société peu porteuse. De ces rencontres naîtra le mouvement
Editeur : international des Equipes Notre-Dame (www.equipes-notre-dame.fr).
Saint-Augustin SA – 1890 Saint-Maurice
Depuis 2003, j’ai la joie d’accompagner une équipe comme conseiller spirituel.
Directrice générale : Dominique-Anne Puenzieux
Je suis, depuis le mois de septembre dernier, membre de l’équipe responsable du
Rédactrice en chef : Dominique-Anne Puenzieux
secteur Fribourg-Jura. Ce qui me touche, c’est que le mouvement offre des moyens
Secrétariat : tél. 024 486 05 25
fax 024 486 05 36 – bpf@staugustin.ch
simples, mais concrets, pour aider les couples à grandir dans la foi et dans l’amour.
Administration du Bulletin :
Combien de fois ai-je entendu ce témoignage de la part des couples : « Si nous
Secrétariat de l’Unité pastorale n’avions pas connu les équipes, nous ne serions certainement plus ensemble… »
Bureau ouvert mardi, jeudi et vendredi Grâce aux équipes, les couples apprennent à prier ensemble et en famille, ils
de 8h30 à 11h30 et de 14h à 17h reçoivent les encouragements à vivre en chrétiens, ainsi qu’une véritable formation
Rue Saint-Laurent 9, 1470 Estavayer-le-Lac
pour consolider leur foi.
Tél. 026 663 81 18
Courriel : up-st-laurent@bluewin.ch De plus, au sein du mouvement, les conjoints reçoivent les clefs pour puiser
CCP 17-10203-4 dans la grâce du sacrement de mariage qui les unit. Ils expérimentent que le Christ
Rédaction : comité de rédaction de l’UP St-Laurent est venu pour les sauver de leurs peurs, de leurs égoïsmes, de leurs inconstances. Or
Coordinateur : Gérard Dévaud
une personne, un couple, qui s’ouvre au pardon, à la foi et à la prière reçoit une force
Courriel : devaud-upstlaurent@hotmail.fr
inouïe pour accueillir l’amour et rayonner d’amour. C’est ainsi qu’ils expérimentent
Prix de l’abonnement :
Fr. 38.– l’année / Fr. 100.– l’annonce que cet idéal est possible, non pas par leurs propres forces, mais grâce à la force du
Maquette : Saint-Augustin SA Christ qui est au milieu d’eux. Alors ils peuvent proclamer au monde en vérité :
Photo de couverture : Jean-Luc Etienne « L’amour, on y croit ! »
Prochain numéro : Les costumes de l’Eglise Abbé Jean Glasson

L’ETOILE FILANTE Bougies pour chaque événement


VOYAGES RAEMY SA
A. Pillonel .AISSANCE s !NNIVERSAIRE
1470 Lully / Estavayer-le-Lac "APTÐME s #OMMUNION
Tél. 026 663 21 84 #ONlRMATION s -ARIAGE
www.etoile-filante.ch 2TE 0IERRE 9ERLY  s :ONE INDUSTRIELLE  s  'IVISIEZ

Martine Gutnecht BLOECHLE CUISINES SA


Pharmacienne fph
1470 Estavayer-le-Lac
Rue du Camus 2 Tél. 026 663 99 00
1470 Estavayer-le-Lac www.bloechle.ch
Tél. 026 663 26 52 Agencement
LIVRAISONS GRATUITES de cuisines
Tél. 026 665 15 57 Tél. 026 660 20 61 À DOMICILE et de salles de bains

02 PAROISSES VIVANTES I AU L ARGE I MAI-JUIN 2015


.............................................................

n-Sierre (VS) de juin-juillet-août 2015

&'()*#$%+,-.#/012#K%#$*19#$%;#%
re-Dame,
9,22(:)91-),:%
ommunication
S.9/#:/H)#..#%
art
ée,
nes
des
ser,
om-
ille
vec
nts

une
les
ce

amis qui nous accompagnent toute


!%"1%9,22(:)91-),:P%AD#$-%(:%1.-%;)l9)3#K%21)$%
œur de notre vie de couple, de fa-
O)#:%*.1-)'(B#%#33#%#$-%31%$,(.9#%;#$%<,)#$%
ie et de durer dans l’enthousiasme
des épreuves. 7(21):#$%3#$%*3($%4.1:;#$P%5%
vement, comme la joie de s’asseoir,
rière… !%WB9#22#:-K%3#$%2#2O.#$%;#%3DB'()*#%&+0%

2D,:-%;)-%9#%'(D)3$%1**.B9)#:-%3#%*3($R%
érimente dans cette END :

31%971:9#%;#%*1.-14#.%1\#9%;#$%12)$%'()%:,($%
ien mutuel, la solidarité.
199,2*14:#:-%-,(-#%:,-.#%\)#K%
t du mariage, signe de l’Amour de
rche, parfois blessé, toujours sou-

conduit au31%<,)#%;DB9,(-#.%31%G1.,3#%1(%9j(.%;#%:,-.#%
e l’espérance.
Christ.
\)#%;#%9,(*3#K%;#%U12)33#K%
st un grand cadeau pour ma vie de

31%U,.9#%;#%-#:).%O,:%;1:$%31%<,)#%#-%;#%;(.#.%
;1:$%3D#:-7,($)1$2#%1(%9j(.%;#$%O#1(Y%
Michel Massy

2,2#:-$%#-%;#$%B*.#(\#$_%5%
E)97#3%E1$$J%
SOMMAIRE ÉDITO
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Arc-en-Sierre (VS) de juin-juillet-août 2015


02 I Edito
03 I Portrait
04 I Parole jeunes – Culture Equipes Notre-Dame,
05 I Point chaud – Actualité
06-07 I Parole à… espaces de communication
08 I Détente
09 I Juniors
10-11 I Ça se passe chez nous L a communication ! C’est un art
difficile, mais, bien pratiquée,
elle est la source des joies humaines
12 I Graines de sagesse les plus grandes! Or, une des grandes
I-VIII I Cahier romand forces des END, c’est de favoriser,
d’encourager, d’enseigner la com-
de Paroisses Vivantes munication. En couple, en famille
13-21 I Vie des paroisses bien sûr, mais aussi en équipe, avec
nos voisins et dans les différents
22 I Secteur Sierre-Ville lieux de notre vie.
23 I Horaire des messes
J’ai la joie d’être aumônier d’une
24 I Méditation
END depuis 25 ans. Récemment, les
Contacts et adresses membres de l’équipe m’ont dit ce
qu’ils apprécient le plus :
La chance de partager avec des amis qui nous accompagnent toute
Editeur : Saint-Augustin SA – 1890 Saint-Maurice notre vie.
Directrice générale : Dominique-A. Puenzieux La joie d’écouter la Parole au cœur de notre vie de couple, de fa-
Rédaction en chef : Dominique-A. Puenzieux mille…
Secrétariat : tél. 024 486 05 25 La force de tenir bon dans la joie et de durer dans l’enthousiasme
fax 024 486 05 36 – bpf@staugustin.ch au cœur des beaux moments et des épreuves.
Service publicités : Les moyens offerts par le mouvement, comme la joie de s’asseoir,
Publi-Annonces SA – Rue Jacques-Grosselin 25
1227 Carouge GE – Tél. 022 308 68 78 les points concrets d’effort, la prière…
Administration : Sr Marie-Lucile, Av. de France 4,
3960 Sierre. Tél. 027 456 16 48 (le matin) J’ai aussi pu leur dire ce que j’expérimente dans cette END :
ou 027 603 79 57, fax 027 456 45 07
Comité de rédaction : La vérité, la transparence.
Pierre Vianin, rédacteur responsable La fidélité dans l’amitié, le soutien mutuel, la solidarité.
Catherine Amos, Marie-Hélène Caloz,
Dilecta Epiney, Olivier Favre, Le rayonnement du sacrement du mariage, signe de l’Amour de
Antoine Maillard, Philippe Martin, Dieu pour notre monde en marche, parfois blessé, toujours sou-
Vincent Michel, Philippe Perruchoud, tenu par la lumière et la force de l’espérance.
Chantal Salamin, M.-Françoise Salamin
La présence de Marie qui nous conduit au Christ.
Maquette et Cahier romand : Saint-Augustin SA
Abonnement : Normal : Fr. 50.— par an
de soutien : Fr. 70.— Quelle mine de richesses ! C’est un grand cadeau pour ma vie de
CCP 19-3461-5, Journal paroissial prêtre !
Photos : Couverture Philippe Martin
PhM pp. 6, 7, 8, 9, 10, 14
AeS pp. 2, 3, 4, 5, 7, 11, 13, 15, 16, 17, 18, 19, 20 Michel Massy
Prochain numéro : Les signes chrétiens
dans l'espace public

Certifiée

ECOLE DE LANGUES
COURS INTENSIFS DE LANGUES
ALLEMAND – ANGLAIS – FRANÇAIS – ITALIEN
ESPAGNOL – PORTUGAIS – RUSSE – CHINOIS – ARABE
COURS DU SOIR – COURS EN JOURNÉE
COURS D’APPUI SCOLAIRE – COURS D’ÉTÉ
FRANÇAIS – ALLEMAND & ANGLAIS pour enfants
Cours individuels ou en groupes – séjours linguistiques
Renseignements et inscriptions
3960 Sierre – Tél. 027 456 33 88 – www.ecolealpha.ch

02 PAROISSES VIVANTES I ARC-EN-SIERRE I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015


magiques.
sion et comprendre le motif de leur contraire, les accompagner en les ai-
gratuit don
refus à s’engager mutuellement dant à discerner les erreurs faites et
centurion ro
par ce sacrement qu’est le mariage en leur ouvrant la possibilité de re-

WBo#Y),:%$(.%3#%21.)14#%#-%31%
pas : “Seigne
religieux. Est-ce un rejet face à des faire partie intégralement de l’Eglise
tu entres so
exemples d’échecs ? ou est-ce un par la réception des sacrements.
ment une p
rejet de l’Eglise ? L’amour de Dieu et son pardon sont

U12)33#%
rie ? ” La seu
La communauté doit soutenir les toujours d’actualité pour chaque
dignement
couples qui s’unissent religieuse- personne... donc accueillons les
se laisser t
ment, qu’ils soient accueillis par divorcés-remariés à la communion.

pG%+1-),:$/H1):-/a#1:%
par la Paro
toute l’assemblée lors d’une célébra- Ils y ont leur place. Cependant
les zones d
tion dominicale (comme on le fait évitons la banalisation de la com-
appel à la
lors des baptêmes). munion. Un chemin de réflexion/
sommes tou
“Va et ne pè
De plu
14 mars co
a réuni par
autres géné
mer et appo
riences co
sante. La res
la famille de
semblemen
des évêque
réflexions s
vées lors de
Madelei

!%"1%9,22(:1(-#f%;,)-%$,(-#:).%9,(*3#$%'()%
.................................................................................................................................

$D(:)$$#:-%.#3)4)#($#2#:-K%'(D)3$%$,)#:-% PAROISSES VIVANTES I UP NATIONS-SAINT-JEAN

199(#)33)$%*1.%-,(-#%3D1$$#2O3B#%3,.$%;D(:#%
9B3BO.1-),:%;,2):)913#%M9,22#%,:%3#%U1)-%3,.$%
;#$%O1*-g2#$N_%5%
!%Z1(;.1)-/)3%'(D(:M#N%;)\,.9BM#N%.#21.)BM#N%
$,)-%*.)\B%;#%$19.#2#:-K%13,.$%'(D(:%;)\,.9B
M#N%'()%\)-%#:%9,:9(O):14#%:#%$#.1)-%*1$%
*B:13)$#fm%5%
E4.%S33)#-R%k"D#(971.)$-)#%:D#$-%*1$%(:%;.,)-K%:)%
2g2#%(:%2B;)912#:-%1(Y%#^#-$%214)'(#$_%%
"D#(971.)$-)#%#$-%(:%;,:%4.1-()-%;,:-%
*#.$,::#%:D#$-%;)4:#_k%
E1;#3#):#%"(4):On73%#-%&3\),%A):4,31:)%
UNITÉ PASTORALE
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial UP Nations-Saint-Jean (GE) de juin-juillet-août 2015

Réflexion sur le mariage


et la famille
Aperçu des rencontres organisées dans notre unité pastorale
(UP) suite à l’appel du pape François en vue du Synode 2015
.....................................................................................................................

A la paroisse de St-Antoine nous


avons relevé le défi de répondre
positivement à l’invitation de la Confé-
Pouvoir célébrer le sacrement du
mariage par étapes, à la manière du
parcours catéchuménal – pour les
d’accompagnement doit leur être
proposé. Mais le mot « faire un che-
minement pénitentiel » cité dans le
rence des évêques suisses à participer personnes qui se préparent au bap- document est mal perçu. Appelons-
au processus synodal 2015, suite à la de- tême, enfants ou adultes. le, comme nous l’avons rapporté
mande du pape François de poursuivre plus haut, « parcours catéchumé-
la réflexion sur le mariage et la famille. Lors de la 2e rencontre, le thème était nal » qui leur serait propre.
Deux rencontres ont été organisées axé sur les divorcés remariés : On ne dit rien des couples en rupture
par le Conseil de communauté, ou- « Peuvent-ils être admis aux sacrements non divorcés qui vivent chacun leur
vertes aux paroissiens de notre UP. de l’eucharistie ? Si oui, sous quelles vie. Faudrait-il qu’un(e) divorcé(e)
conditions ? » remarié(e) soit privé de sacrement,
La première rencontre s’est déroulée le
Voici ce qui est ressorti du débat : alors qu’un divorcé(e) qui vit en
26 février et a permis d’aborder le sujet
Dans le texte que le Synode 2015 a concubinage ne serait pas pénalisé ?
des couples non mariés
Les participants (personnes d’autres proposé, il nous semble qu’on ne Pour conclure nous partageons
confessions, paroissiens, bénévoles ou tient pas tellement compte de la avec vous un petit extrait fort intéres-
engagés dans notre unité) ont fait d’in- souffrance que représente un di- sant d’une intervention faite à Ortheze
téressantes suggestions et remarques. vorce et qui aboutit à une nouvelle par Mgr Aillet (Diocèse de Bayonne)
Accueillir fraternellement les couples union. Les personnes qui vivent un lors d’un rassemblement de catho-
non mariés / ou non baptisés. Etablir divorce souffrent énormément et liques divorcés engagés dans une nou-
un dialogue avec les jeunes qui ne le rejet de l’Eglise, manifesté par velle union.
voudraient pas se marier religieu- l’interdiction d’approcher des sacre-
« L’eucharistie n’est pas un droit,
sement. Echanger avec eux pour ments du pardon et d’un nouveau
ni même un médicament aux effets
connaître le pourquoi de leur déci- mariage, en rajoute. Il faudrait, au
magiques. L’eucharistie est un don
sion et comprendre le motif de leur contraire, les accompagner en les ai-
gratuit dont personne n’est digne. Le
refus à s’engager mutuellement dant à discerner les erreurs faites et
centurion romain de l’Evangile ne dit-il
par ce sacrement qu’est le mariage en leur ouvrant la possibilité de re-
pas : “Seigneur, je ne suis pas digne que
religieux. Est-ce un rejet face à des faire partie intégralement de l’Eglise
tu entres sous mon toit, mais dis seule-
exemples d’échecs ? ou est-ce un par la réception des sacrements.
ment une parole et mon âme sera gué-
rejet de l’Eglise ? L’amour de Dieu et son pardon sont
rie ? ” La seule manière de s’approcher
La communauté doit soutenir les toujours d’actualité pour chaque
dignement de l’eucharistie consiste à
couples qui s’unissent religieuse- personne... donc accueillons les
se laisser transformer intérieurement
ment, qu’ils soient accueillis par divorcés-remariés à la communion.
par la Parole de Dieu, pour discerner
toute l’assemblée lors d’une célébra- Ils y ont leur place. Cependant
les zones d’ombres en nous et faire
tion dominicale (comme on le fait évitons la banalisation de la com-
appel à la miséricorde divine. Nous
lors des baptêmes). munion. Un chemin de réflexion/
sommes tous appelés à la conversion.
“Va et ne pèche plus”, dit Jésus. »
De plus, lors de la journée UP le
14 mars consacrée à la famille et qui
a réuni parents/enfants et toutes les
autres générations, chacun a pu s’expri-
mer et apporter des idées ou des expé-
riences concrètes. Journée enrichis-
sante. La responsable de la pastorale de
la famille de l’ECR, qui a préparé ce ras-
semblement, remettra à la Conférence
des évêques suisses les propositions/
réflexions sur la famille qui ont été rele-
vées lors des ateliers.
Madeleine Luginbühl et Elvio Cingolani

.............................................................................................................................................................................

PAROISSES VIVANTES I UP NATIONS-SAINT-JEAN I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015 03


E1.)14#%.#3)4)#(YK%*1.9,(.$%
7#(.#(Y%
"#%G1.\)$%

kZ,J#.%;#%<,)#$%#-%;DB*.#(\#$K%;D1^#9-),:$%
*.,U,:;#$%#-%;#%.#31-),:$%*1.U,)$%O3#$$B#$K%31%
U12)33#%#$-%\.1)2#:-%(:#%B9,3#%;D7(21:)-B%;,:-%3#%
O#$,):%$#%U1)-%U,.-#2#:-%.#$$#:-)._%&:%;B*)-%;#$%
:,2O.#(Y%$)4:1(Y%;#%9.)$#%;#%3D):$-)-(-),:%U12)3)13#K%
3#%;B$).%;#%21.)14#%.#$-#%\)UK%$*B9)13#2#:-%97#q%3#$%
<#(:#$_k%V,)3C%9#%'(#%9,:$-1-1)-%3#%;#.:)#.%$J:,;#%
;#$%B\g'(#$%'()%1%#(%3)#(%#:%,9-,O.#%;#.:)#._%
!%"#%21.)14#.#3)4)#(YK%*#.[(%*1.U,)$%9,22#%(:#%
9B.B2,:)#%C%.B43#.%.1*);#2#:-%1\#9%3D1);#%;D(:%
*.g-.#%,(%;D(:%;)19.#%O)#:\#)331:-K%$#.1%(:%\B.)-1O3#%
#:414#2#:-%C%\)\.#%(:%12,(.%:,:%*1$%e4B%$(.%(:#%
$#(3#%<,(.:B#K%Ur-/#33#%31%*3($%O#33#K%21)$%
\B.)-1O3#2#:-%#:%21.97#%$(.%(:%O#1(%*1.9,(.$%;#%
\)#_%5%
Z1O)#::#%"(J#-%
MARIAGE
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Le Parvis (VS) de juin 2015

Mariage religieux, parcours heureux


Ça y est, la décision est prise, le mariage religieux est
décidé. Commence alors une prise de tête : où, com-
ment, par qui ? Une bénédiction ou une messe ? En
petit comité ou la foule des grands jours ? Quelle place
pour la préparation spirituelle ?
...........................................................................................

Le couple au cœur du synode des évêques Mais l’amour, tel qu’il est, est toujours accueilli par le prêtre
« Foyer de joies et d’épreuves, d’affections profondes dans une ou plusieurs soirées de partage fraternel qui peut
et de relations parfois blessées, la famille est vraiment une toujours déboucher sur un temps de prière, de célébration
école d’humanité dont le besoin se fait fortement ressen- ou de bénédiction ».
tir. En dépit des nombreux signaux de crise de l’institution Ainsi, le mariage religieux, perçu parfois comme une cé-
familiale, le désir de mariage reste vif, spécialement chez rémonie à régler rapidement avec l’aide d’un prêtre ou d’un
les jeunes. » * Voilà ce que constatait le dernier synode des diacre bienveillant, sera un véritable engagement à vivre
évêques qui a eu lieu en octobre dernier. Mais le constat un amour non pas figé sur une seule journée, fût-elle la plus
ne suffit pas. Face à la crise du couple, à l’individualisme belle, mais véritablement en marche sur un beau parcours
ambiant et aux manques de repère, l’Eglise souhaite une de vie.
préparation au mariage davantage basée sur la réflexion, le Fabienne Luyet
partage et la connaissance de Dieu. Ainsi comprise et vécue,
elle permet aux fiancés de se positionner sur des objectifs
de vie, sur l’éducation des enfants, les priorités sociétales
de chacun... Rébarbatif tout ça ? Pas lorsqu’on pense au par- Nous l’avons fait !
cours passionnant mais semé d’embûches qu’entament les
Eric et Marie Dumoulin-Dubuis ont suivi un week-end
couples le jour de leur mariage.
de préparation au mariage. Leurs impressions :
« On ne savait pas trop à quoi s’attendre et on avait
Le temps de la préparation
beaucoup d’appréhension avant de s’inscrire. Après ?
Dans l’idéal, les fiancés qui souhaitent un mariage reli-
Le week-end a été très bénéfique. Il a marqué un temps
gieux, s’y prendront une année à l’avance. Première étape,
d’arrêt dans le stress de la préparation du mariage et
prendre contact avec le prêtre afin d’évoquer les axes : pour-
de la vie quotidienne en général. Il nous a permis de dis-
quoi une cérémonie (la conviction, la fête, la tradition fami-
cuter ouvertement entre nous mais aussi avec d’autres
liale) ; comment la placer sous le regard de Dieu (le sacre-
futurs mariés des valeurs que nous partageons et que
ment) ; comment se projeter dans l’avenir (la durabilité) S’y
nous vivons. Cette préparation nous a donné une autre
prendre suffisamment tôt permet de tenir compte de la dis-
approche et des points de vue constructifs sur des su-
ponibilité du prêtre et de trouver un lieu qui corresponde à
jets aussi divers que la communication dans le couple,
l’esprit de la fête.
la vie au quotidien (par des couples mariés depuis des
A Savièse, la paroisse propose quatre rencontres avec le
dizaines d’années).
prêtre et incite fortement à vivre un temps de réflexion à
Difficile de trouver du temps… bien sûr ! Mais ce type
Sion ou à Bex sous la forme d’un week-end de préparation
d’évènement, comme un arrêt sur image, est tellement
communautaire. ** Pour le curé de notre paroisse, Jean-
important dans notre style de vie. Pour l’anecdote,
François, « la préparation idéale consiste à prendre le temps
c’est un enterrement de vie de garçon qui a dû être re-
de faire connaissance, à réfléchir à partir du vécu des fian-
poussé pour moi. Tout le monde était présent à la date
cés, à informer sur les différents types de célébration que
prévue… sauf le futur marié ! »
propose l’Eglise, à connaître les conditions de base pour
que ce soit un sacrement indissoluble. La préparation se
prolonge en discussions approfondies sur le fait de laisser
* La vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde
Dieu trouver sa place dans le bonheur et les épreuves que contemporain : http://www.vatican.va/roman_curia/synod/documents/
nous ne pouvons connaître à l’avance. Bien sûr, il y a des cas rc_synod_doc_20141209_lineamenta-xiv-assembly_fr.html
où le mariage ne peut pas être célébré comme sacrement. ** http://preparation-au-mariage.pastorale-familiale.ch/

!"#$%&'(&)*)+',(-&#'
!"#$%&'()
*&)('$+,-$.+/$01$02
345657"&)$#(*)4($#866(4#5&'
)9':$+.,$;-1$,2$12
<<<:=8"#>(45(?'(7'&*@(7:#86

06 PAROISSES VIVANTES I LE PARVIS I JUIN 2015


Font, l’engagement
ageS%3DB43)$#%;#%Z,:-K%3D#:414#2#:-%
de Lea et Florian
;1:$%3#%21.)14#%;#%"#1%#-%Z3,.)1:%
individualiste, le mariage peut paraître désuet. Pour-
s’engagent pour la vie devant Dieu. Dans ce numéro,
r des jeunes fiancés se préparant à recevoir ce sacrement,
ers les mouvements CPM, Equipes Notre-Dame et Vivre
S(%"1.4#%
.............................................................................................

riage, c’est une étape importante,


Photo : Yves Cornu

oment fort de la confiance.

la vie de famille qui les a portés


ne s’agit pas seulement de leur
ours personnel mais de celui de
familles. Pour ces dernières, c’est
rtant que Lea et Florian se ma-
devant Dieu. Des deux côtés des
és, on est « très famille » et Lea et
an ressentent cela comme un mo-
à suivre. Ils sont reconnaissants
ir eu cette chance-là : le témoi-
e de familles unies. Leurs parents
té des foyers généreux pour eux
ès présents à leurs enfants ; ils
d’ailleurs encore à leurs côtés.

reconnaître une croissance


aine et spirituelle qui amène
décision Lea et Florian : unis et prêts à placer leur vie
orsque Lea a rencontré celui sous le regard de Dieu !

!%"1%*.B*1.1-),:%1(%21.)14#%.#\g-%*,(.%#(Y%
e reconnut rapidement comme
du mariage. Leur petite fille Sélénia
mme de sa vie, Florian était pâtis-
sera baptisée lors de la cérémonie de
(:#%4.1:;#%)2*,.-1:9#%#:%*1.-14#1:-%1\#9%3#%
dans le commerce où elle tra-
mariage de ses parents. Dans ce sens
it. Ce métier était une véritable
accru de la famille, ils ont saisi le télé-
on pour lui mais pour des raisons
*.g-.#%'()%\1%9B3BO.#.%3#(.%21.)14#_%&-%$(.-,(-%
phone pour demander une célébration
nté, il a dû l’abandonner. Ce fut
religieuse à l’église.
oment difficile où Florian a dû se

;#%;B9,(\.).%3#$%\13#(.$%'()%3#$%*,.-#:-%
udre à réorganiser sa vie avec Lea.
couple, face à cette épreuve, s’est
Propos recueillis par Yves Cornu

9,22#%e1:9B$%3D(:%C%3D1(-.#K%*,(\,).%$#%$)-(#.%
rcé en amitié profonde. Aussi se
ent-ils confiants dans l’échange
hain des consentements. La nais-
;1:$%9#$%\13#(.$%1\#9%3#%*.g-.#_%p:#%-#33#%
e de leur petite fille a été un autre
ent engageant vers la décision

;B21.97#%3#(.%*#.2#-%;#%*.#:;.#%;(%-#2*$%
*,(.%#(YK%*,(.%31%\)#%;#%9,(*3#K%;#%.#41.;#.%
âtisserie
Renout Pierre nettoyage
rdon
Rue de la Gare 7
e1 0EINTURE s 0APIERS PEINTS

3#(.%7)$-,).#%9,22(:#%*,(.%2)#(Y%$,:4#.%C%
1470 Estavayer-le-Lac
Lac Portable 079 606 10 76 1475 Forel / Vernay
0 39 Tél. 026 663 29 38

3D1\#:)._%5%
ARCHIGROUPE
ESTAVAYER SA
Atelier d’architecture

G.,*,$%.#9(#)33)$%*1.%s\#$%A,.:(% Etienne BUCHS, administrateur


Route d’Yverdon 20 / CP
1470 Estavayer-le-Lac
PORTRAIT
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Au Large (FR) de mai-juin 2015

A l’église de Font, l’engagement


dans le mariage de Lea et Florian
De nos jours, dans notre société individualiste, le mariage peut paraître désuet. Pour-
tant, de nombreux jeunes couples s’engagent pour la vie devant Dieu. Dans ce numéro,
Au Large vous propose de rencontrer des jeunes fiancés se préparant à recevoir ce sacrement,
mais aussi de jeunes couples à travers les mouvements CPM, Equipes Notre-Dame et Vivre
et Aimer.
.......................................................................................................................................................

C’est un lieu où célébrer le mariage, c’est une étape importante,

Photo : Yves Cornu


Lea et Florian sont domiciliés à un moment fort de la confiance.
Murist et ils désirent se marier ce 20
juin prochain à l’église de Font. Ils vou- C’est la vie de famille qui les a portés
laient que cela se passe dans la région. Il ne s’agit pas seulement de leur
Ils ont choisi le site de Font pour sa parcours personnel mais de celui de
beauté. Pour eux c’est une église histo- leurs familles. Pour ces dernières, c’est
rique et donc le temps et la prière des important que Lea et Florian se ma-
fidèles lui font comme une auréole. Ils rient devant Dieu. Des deux côtés des
relèvent aussi la simplicité du lieu, elle fiancés, on est « très famille » et Lea et
est cosi comme le disent les Italiens, Florian ressentent cela comme un mo-
c’est-à-dire « comme cela », « sans pa- dèle à suivre. Ils sont reconnaissants
reil »… Sa taille, ni trop grande, ni trop d’avoir eu cette chance-là : le témoi-
petite, convient bien. gnage de familles unies. Leurs parents
ont été des foyers généreux pour eux
C’est une préparation qui les finalise et très présents à leurs enfants ; ils
Mais le lieu du mariage n’est pas sont d’ailleurs encore à leurs côtés.
l’essentiel, la préparation au mariage
revêt pour eux une grande importance C’est reconnaître une croissance
en partageant avec le prêtre qui va humaine et spirituelle qui amène
célébrer leur mariage. Et surtout pour une décision Lea et Florian : unis et prêts à placer leur vie
le fond, de découvrir les valeurs qui les Lorsque Lea a rencontré celui sous le regard de Dieu !
portent comme fiancés l’un à l’autre, qu’elle reconnut rapidement comme
du mariage. Leur petite fille Sélénia
pouvoir se situer dans ces valeurs avec l’homme de sa vie, Florian était pâtis-
sera baptisée lors de la cérémonie de
le prêtre. Une telle démarche leur per- sier dans le commerce où elle tra-
mariage de ses parents. Dans ce sens
met de prendre du temps pour eux, vaillait. Ce métier était une véritable
accru de la famille, ils ont saisi le télé-
pour la vie de couple, de regarder leur passion pour lui mais pour des raisons
phone pour demander une célébration
histoire commune pour mieux songer de santé, il a dû l’abandonner. Ce fut
religieuse à l’église.
à l’avenir. un moment difficile où Florian a dû se
résoudre à réorganiser sa vie avec Lea. Propos recueillis par Yves Cornu
C’est une célébration en vérité Leur couple, face à cette épreuve, s’est
Comme attente dans la liturgie, ils renforcé en amitié profonde. Aussi se
souhaitent que l’on personnalise le sentent-ils confiants dans l’échange
lien entre leur histoire et les valeurs prochain des consentements. La nais-
célébrées par l’Eglise. Ces valeurs sont sance de leur petite fille a été un autre
celles de leur engagement de foi dans élément engageant vers la décision

GARAGE DE LA CROIX DE PIERRE SA


Boulangerie pâtisserie
D. & G. KRATTINGER Renout Pierre nettoyage
Grégory Verdon
Rue de la Gare 7
1470 ESTAVAYER-LE-LAC Rue du Musée 1 1470 Estavayer-le-Lac 0EINTURE s 0APIERS PEINTS
Tél. 026 663 15 67
Estavayer-le-Lac Portable 079 606 10 76 1475 Forel / Vernay
www.garagekrattinger.ch Tél. 026 663 10 39 Tél. 026 663 29 38

ARCHIGROUPE
ESTAVAYER SA
Atelier d’architecture
Etienne BUCHS, administrateur
Route d’Yverdon 20 / CP
1470 Estavayer-le-Lac

PAROISSES VIVANTES I AU L ARGE I MAI-JUIN 2015 03


secteur Valais
p:%9,(*3#%;#%E,:-7#J$1:$%#$-%
ont, depuis septembre 2014, responsables
uipes Notre-Dame (les END), un mouve-
.#$*,:$1O3#%;(%$#9-#(.%V131)$%
étend de La Souste jusqu’au lac Léman et
leur engagement.
H#9-#(.%E,:-7#J%
..........................................................................

un conseiller
Photo : B. Hallet

Lafargue. Les
ecteur ne sont
ents consacrés
l’organisation.
sprit de prière.

avail ?
mer la vie de
es temps forts
ue découverte
la messe du
ns brassées, la
e bulletin. Il y
cerne le fonc- Spirituellement, c’est enrichissant ?
s’assurer que B. K. : Oui, par les rencontres que
t bien. !%+,($%;#\,:$%:,($%1$$(.#.%'(#%31%
l’on fait. On essaie de porter le secteur
9,,.;):1-),:%#:-.#%3#$%U,J#.$%;#%3)1)$,:%#-%3#$%
nous assurer
tre les foyers
dans la prière.
P. K. : Par la fonction, nous sommes
B'()*#$%$#%;B.,(3#%O)#:_%+,($%;#\,:$%
es se déroule impliqués dans le mouvement et la
ter des foyers formation. Les temps forts de l’année,
.#9.(-#.%;#$%U,J#.$%;#%3)1)$,:%#-%;#$%U,J#.$%
informateurs. les événements nous apportent beau-
):U,.21-#(.$_%+,($%;#\,:$%,.)#:-#.%3#$%
les couples
dans l’aven-
coup. Humainement aussi, c’est très
enrichissant. Comme nous l’ont témoi-
ais comprend 9,(*3#$%'()%\#(3#:-%$#%31:9#.%;1:$%
gné Sylvie et Michael Bernard, nos pré-
ecteur compte décesseurs, nous revenons des week-
ne d’équipes. 3D1\#:-(.#_%5% ends de formation remotivés.
B. K. : Comme la rencontre que nous
ur cela ? !%+,($%:,($%$,22#$%.#-.,(\B$%C%*.)#.%#-%C%
avons vécue à Lyon pour la région.
accepté, B971:4#.%$(.%:,$%\)#$%1\#9%;#$%):9,::($_%5%
nous Nous avons logé chez une famille que
pour un week- nous ne connaissions pas. Le mode de
G.,*,$%.#9(#)33)$%*1.%Q#.:1.;%]133#-%
fonctionnement des équipes est iden-
beau moment. tique, quels que soient les pays. Nous
assabielle où il avions l’impression d’être à la maison.
ous avons ren- Nous avons tout de suite trouvé nos
responsables repères.
VIE DU SECTEUR
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Monthey (VS) de juin 2015

Equipes Notre-Dame
Un couple de Montheysans
est responsable du secteur Valais
Les Montheysans Pierre et Béatrice Kurmann sont, depuis septembre 2014, responsables
du secteur Valais au sein du Mouvement des Equipes Notre-Dame (les END), un mouve-
ment spirituel consacré au couple. Le secteur s’étend de La Souste jusqu’au lac Léman et
comporte à ce jour 45 équipes. Ils témoignent de leur engagement.
..................................................................................................................................................................

Comment vous êtes-vous retrouvés B. K. : Nous avons un conseiller

Photo : B. Hallet
responsables du secteur Valais ? spirituel : l’abbé Vincent Lafargue. Les
Pierre Kurmann : Lorsque nous réunions de l’équipe de secteur ne sont
avons fait notre retraite au Foyer pas seulement des moments consacrés
des Dents-du-Midi, l’abbé Pierre-Yves à l’administratif et à l’organisation.
Maillard, qui était à ce moment-là Tout s’effectue dans un esprit de prière.
conseiller spirituel de l’équipe de sec-
teur, nous a proposé de devenir respon- En quoi consiste votre travail ?
sables de l’équipe de secteur. P. K. : Il s’agit d’animer la vie de
Béatrice Kurmann : Nous avons été secteur en organisant les temps forts
surpris, mais nous avions le temps de la de l’année, le pique-nique découverte
réflexion. du mois de septembre, la messe du
8 décembre, les réunions brassées, la
Vous vous êtes décidés facilement ? journée de secteur et le bulletin. Il y
B. K. : Nous avons réagi différem- a aussi tout ce qui concerne le fonc- Spirituellement, c’est enrichissant ?
ment. Pierre s’est très vite fait à l’idée. tionnement du secteur : s’assurer que B. K. : Oui, par les rencontres que
J’étais plus réservée, notamment par toutes les équipes aillent bien. l’on fait. On essaie de porter le secteur
rapport à l’organisation de la vie fami- B. K. : Nous devons nous assurer dans la prière.
liale et professionnelle. que la coordination entre les foyers P. K. : Par la fonction, nous sommes
P. K. : Ce sont des mandats pour les- de liaison et les équipes se déroule impliqués dans le mouvement et la
quels on a toujours du mal à trouver du bien. Nous devons recruter des foyers formation. Les temps forts de l’année,
monde. Cela demande un certain enga- de liaison et des foyers informateurs. les événements nous apportent beau-
gement et puis on se dit qu’il faut se Nous devons orienter les couples coup. Humainement aussi, c’est très
jeter à l’eau. Le fait que ce soit un man- qui veulent se lancer dans l’aven- enrichissant. Comme nous l’ont témoi-
dat non renouvelable limité à trois ans ture. Le secteur Valais comprend gné Sylvie et Michael Bernard, nos pré-
nous a aidés à nous décider. 45 équipes alors qu’un secteur compte décesseurs, nous revenons des week-
en moyenne une vingtaine d’équipes. ends de formation remotivés.
Est-ce qu’on peut vraiment refuser un B. K. : Comme la rencontre que nous
appel tel que celui-ci ? Vous avez été formés pour cela ? avons vécue à Lyon pour la région.
P. K. : Oui on peut le refuser. P. K. : Après avoir accepté, nous Nous avons logé chez une famille que
B. K. : Maintenant qu’on s’est en- avons été conviés à Paris pour un week- nous ne connaissions pas. Le mode de
gagé, je ne regrette pas. Il y a du tra- end de formation. fonctionnement des équipes est iden-
vail mais ce n’est pas insurmontable, B. K. : C’était un très beau moment. tique, quels que soient les pays. Nous
loin de là. Il faut souligner que nous Nous sommes allés à Massabielle où il avions l’impression d’être à la maison.
ne sommes pas seuls. Nous sommes y a la maison centrale. Nous avons ren- Nous avons tout de suite trouvé nos
secondés par l’équipe et aidés par le contré d’autres couples responsables repères.
mouvement. de secteur avec lesquels nous avons pu P. K. : Il y a le fonctionnement mais
P. K. : Nous nous sommes répar- échanger et partager nos expériences. aussi une grande confiance inhérente
tis les tâches de fonctionnement. Un C’était très riche. au mouvement. Nous nous sommes
couple gère la caisse, un couple est P. K. : Nous bénéficions d’un fort retrouvés à prier et à échanger sur nos
responsable du bulletin de secteur et soutien de la part du mouvement qui vies avec des inconnus. Le fonctionne-
à l’occasion d’un événement à organi- est très structuré. Nous ne sommes ment de ces réunions et la prière dans
ser, nous nous réunissons et nous nous pas lâchés dans la nature. On peut s’ap- le cadre des END rendent ces moments
partageons le travail. Chacun fait sa puyer sur des documents de travail et improbables… possibles.
part. Nous ne portons pas tout le sec- une base de réflexion mis à disposition
teur, ce serait impossible. par le mouvement. Propos recueillis par Bernard Hallet

.........................................................................................................................................................................

PAROISSES VIVANTES I SECTEUR MONTHEY I JUIN 2015 07


sique », pas en croix latine et pieusement ornée de statues de saints et sa
Bussigny d’ailleurs. Elles ne datent que des années 60…

Par contre, nous en préparons ! Nos trois parcours annuels de CPM ou « Ch

!%E1.)#q/\,($K%'(D)3$%;)$1)#:-%5P%
au mariage » (été, automne hiver, cinq soirées en semaine) sont fréquenté
chaque fois et au maximum – pour permettre ainsi l’échange entre eux. Ces
lés avec les prêtres et, pour la plupart, célébrés dans des églises « de campag

pG%W#:#:$/Q($$)4:J%
tagne », comme Saint-Robert à Coppet, Saint-Joseph au-dessus de Corsier, ou
Poliez-Pittet ! Voilà pour le top 3 de mon agenda matrimonial ! A noter que
Portugais se marieront au Portugal, et certains de la deuxième génération d

A l’automne 2015,
proposé par le vic
les couples qui se
se former pour êtr
accompagnateurs C
rer avec notre uniq
duo de choc, Alain
qui prennent en c
nières soirées du p
des questions de co
chrétiens. Les de
assurées respective
Thierry (sur les fo
chrétienne, de la foi
de la Parole de Die
parcours biblique, c
tiel de la notion de

!%"#%21.)14#m%6,(-#%(:#%7)$-,).#___%G1$%U19)3#%C%
Si, parmi les lecteurs de ce Paroisses Vivantes, un couple se sentait l’âme
témoins auprès de jeunes fiancés en préparation, manifestez-vous généreus
\)\.#_%t(#3%97133#:4#K%2#%;)$/<#K%C%971'(#%U,)$%'(#%
prêtres et / ou de nos secrétariats ; plus de renseignements auprès des form
<#%.#:9,:-.#%(:%9,(*3#%;#%e1:9B$%'()%;#21:;#:-%
de la famille de notre vicariat vaudois, Monique et Pascal Dorsaz, 021 613 23
prime : une formation à la rentrée 2015 sur six soirées (les 5 septembre, 28 n
;#%$#%21.)#.u%A#*#:;1:-K%)3%2#%$#2O3#%'(#%9#%
12 mars et 21 mai 2016)… et une belle aventure de partage et de « coaching »

'(#%*.,*,$#%3D&43)$#/):$-)-(-),:%#-%9#%'(#%
Le mariage ? Toute une histoire… pas facile à vivre. Quel challenge, me dis-je
.#97#.97#:-%3#$%k;#21:;#(.$k%:D#$-%*1$%-,(<,(.$%
rencontre un couple de fiancés qui demandent de se marier… Cependant, il m
propose l’Eglise-institution et ce que recherchent les « demandeurs » n’est
#:%1;B'(1-),:u%5%
!%k+,($%\,(3,:$%:,($%21.)#.kK%9D#$-%9,22#%9#31%
'(#K%$,(\#:-K%9,22#:9#%31%*.#2)8.#%.#:9,:-.#%
1\#9%(:%9,(*3#_%t(#%97#.97#:-/)3$R%;(%$#:$m%;(%
3)#:m%;(%.)-#m%(:#%9,22(:1(-Bm%;D(:#%9,22(:),:%
1\#9%0)#(m%A#31%:#%2D#$-%*1$%-,(<,(.$%-.8$%931)._%5%
SOOB%67)#..J%H97#33):4%
Tiré du bulletin paroissial UP de Renens-Bussigny N<!de juin 2015

Unité pastorale de Renens et Bussigny


————————————————————— ——

Edito
« Mariez-vous, qu’ils disaient » !
Les mariages à Saint-François sont plutôt rares : église trop moderne peut-être, trop « pas clas-
sique », pas en croix latine et pieusement ornée de statues de saints et saintes. Tout comme à
Bussigny d’ailleurs. Elles ne datent que des années 60…

Par contre, nous en préparons ! Nos trois parcours annuels de CPM ou « Chemin de préparation
au mariage » (été, automne hiver, cinq soirées en semaine) sont fréquentés par huit couples à
chaque fois et au maximum – pour permettre ainsi l’échange entre eux. Ces mariages sont figno-
lés avec les prêtres et, pour la plupart, célébrés dans des églises « de campagne ou moyenne mon-
tagne », comme Saint-Robert à Coppet, Saint-Joseph au-dessus de Corsier, ou Sainte-Madeleine à
Poliez-Pittet ! Voilà pour le top 3 de mon agenda matrimonial ! A noter que beaucoup de jeunes
Portugais se marieront au Portugal, et certains de la deuxième génération d’Italiens… en Italie.

A l’automne 2015, un programme sera


proposé par le vicariat et lancé pour
les couples qui seraient intéressés à
se former pour être, dès 2016, couples-
accompagnateurs CPM, afin de collabo-
rer avec notre unique (pour le moment)
duo de choc, Alain et Franziska Voirol,
qui prennent en charge les deux der-
nières soirées du parcours qui traitent
des questions de couples et de couples…
chrétiens. Les deux premières sont
assurées respectivement par les abbés
Thierry (sur les fondements de la vie
chrétienne, de la foi et de l’Eglise, peuple
de la Parole de Dieu) et Daniele (sur le
parcours biblique, canonique et existen-
tiel de la notion de mariage).

Si, parmi les lecteurs de ce Paroisses Vivantes, un couple se sentait l’âme de serviteurs et de
témoins auprès de jeunes fiancés en préparation, manifestez-vous généreusement auprès de vos
prêtres et / ou de nos secrétariats ; plus de renseignements auprès des formateurs en pastorale
de la famille de notre vicariat vaudois, Monique et Pascal Dorsaz, 021 613 23 58 / 079 139 03 29 ! En
prime : une formation à la rentrée 2015 sur six soirées (les 5 septembre, 28 novembre, 16 janvier,
12 mars et 21 mai 2016)… et une belle aventure de partage et de « coaching » dès 2016 !

Le mariage ? Toute une histoire… pas facile à vivre. Quel challenge, me dis-je, à chaque fois que je
rencontre un couple de fiancés qui demandent de se marier… Cependant, il me semble que ce que
propose l’Eglise-institution et ce que recherchent les « demandeurs » n’est pas toujours en adé-
Tiré du bulletin paroissial UP de Renens-Bussigny de juin 2015

Unité pastorale de Renens et Bussigny


— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

quation… Il me semble que la forme de bénédiction nuptiale sans aspect sacramentel, comme le
propose notre Eglise-sœur évangélique-réformée, a de la cohérence avec le désir profond de bien
des jeunes ménages aujourd’hui… Il me semble, paradoxalement, que le débat autour du mariage
pour tous ou de celui des prêtres catholiques de rite latin (car il y a déjà des prêtres catholiques
mariés en exercice !) est soit un anachronisme (à l’heure du concubinage et du divorce libres et
légaux) soit… une véritable occasion de rendre plus pertinentes les exigences du sacrement de
mariage ; malheureusement, il me semble qu’aucun débat constructif n’a actuellement lieu à ce
propos au sein de notre catholicité… On verra le prochain synode.

« Nous voulons nous marier », c’est comme cela que, souvent, commence la première rencontre
avec un couple. Que cherchent-ils : du sens ? du lien ? du rite ? une communauté ? une communion
avec Dieu ? Cela ne m’est pas toujours très clair : « On ne s’imagine pas autre chose ni autre-
ment »… ah bon ? « Nous sommes baptisés, confirmés, et c’est l’étape normale suivante »… ah
bon ? Et moi de leur demander : « Vous priez ensemble ? », « Vous vous sentez appartenir à une
communauté de croyants ? », « Pour vous, Jésus-Christ, l’Evangile, l’Eglise, ça veut dire quoi ? »…
Dur, dur, le dialogue, souvent…

D’où l’idée d’un prêtre français, Henri Caffarel (1903-1996), de créer des équipes de couples
croyants pour développer le sacrement reçu lors de leur union : les Equipes Notre-Dame étaient
nées. Le site www.equipes-notre-dame.com et ce numéro vous en disent plus.

Il se trouve que depuis le début de l’année, Sandro et Lorella


Carrara, membres de la MCI Lausanne-Renens et engagés dans
ces Equipes depuis une vingtaine d’années, en Italie comme en
Suisse, ont interpellé trois couples d’origine italienne, jeunes et
fringants, pour former une nouvelle Equipe à laquelle ils ont sou-
haité m’associer comme « conseiller spirituel », selon la formule
du fondateur. Nous sommes en rodage, jonglant difficilement
avec les horaires des uns et des autres, mais avec l’envie de vivre
cette expérience pour que ces jeunes couples, dont deux prépa-
rent leur mariage pour juin et août de cette année, croissent et
fassent fructifier ce qu’ils recevront le jour de leur oui : le oui de
Dieu, présence en parole avant tout, envers eux, et pour leur vie.

Abbé Thierry Schelling

Qu’avons-nous que nous n’ayons point reçu ?


Saint Augustin
G1.9,(.$%21.)14#%C%"1:9J%
W)\#$%;#%3DS).#%

!%",.$%;#%31%*.#2)8.#%$,).B#%:,($%1\,:$%
.BoB97)%1(%.#41.;%*,$B%$(.%9719(:K%*1.%:,($/
2g2#K%*1.%3D1(-.#K%*1.%0)#(%#-%*1.%3D&43)$#_%t()%
$,22#$/:,($m%t(D#$-/9#%'(#%:,($%1)2,:$%
97#q%3D1(-.#m%t(#33#%#$-%:,-.#%7)$-,).#%#-%9#%
'(D,:%#:%*,.-#%;1:$%3DB-1O3)$$#2#:-%;#%:,$%
.#31-),:$m%A#%.#41.;%#$-%#$$#:-)#3K%9,22#%)3%
#$-%:B9#$$1).#%;#%3#%;).#_%AD#$-%1($$)%9#31%31%
OB:B;)9-),:%;#%0)#(_%5%
G,(.%3#$%1:)21-#(.$K%G7)3)**#%E1--7#J%
DANS NOTRE UP
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Rives de l'Aire (GE) de juin 2015

Parcours mariage à Lancy


L es couples qui demandent la cé-
lébration de leur mariage dans
notre Eglise sont invités à participer
à un parcours d’accompagnement et
de préparation au mariage. Une tren-
taine de parcours est proposée dans
l’ensemble du canton, accompagnés
chacun par un prêtre et un couple ani-
mateur. Dans notre unité pastorale
trois parcours sont proposés cette
année. L’un d’eux, portant sur cinq soi-
rées, a rassemblé sept couples et deux
animateurs à la salle paroissiale du
Grand-Lancy pendant le mois de mars.
Un autre a rassemblé huit couples lors
d’un week-end de mai avec Catherine
et Bernard Bücher et l’abbé Giovanni. La
même équipe animera un autre week-
end en août prochain. Voici un écho de
ce qui a été vécu en mars dernier.

Avec Carmen et Rodrigo De Ste-


phanis, animateurs CPM, nous avons
accompagné sept couples dont trois
viennent de notre unité pastorale.
Deux de ces mariages seront célébrés
dans notre église de Notre-Dame des
Grâces.

Lors de la première soirée nous avons réfléchi au regard posé sur chacun, par nous-même, par l’autre, par Dieu et par
l’Eglise. Qui sommes-nous ? Qu’est-ce que nous aimons chez l’autre ? Quelle est notre histoire et ce qu’on en porte dans
l’établissement de nos relations ? Ce regard est essentiel, comme il est nécessaire de le dire. C’est aussi cela la bénédiction
de Dieu.

La deuxième soirée nous a conduits à parler de nos différences. Elles sont constitutives de toutes nos relations et en
particulier de celle du couple. Comment les connaissons-nous, pour les accepter, les assumer et aussi les aimer ?

La troisième soirée a été consacrée à la relation. Relation du couple, relation dans la communication, relation des
corps. Avec le regard biblique sur la vie dès son origine dans l’amour et la sexualité. Complémentarité de l’homme et de la
femme qui, ensemble, sont images de Dieu.
L’étape suivante a porté sur notre lien avec Dieu, la foi, l’Eglise. Comment
associer Dieu à notre histoire et à celle d’un couple qui, en même temps, reçoit
et lui confie son amour ?

Enfin, nous avons découvert quelles sont les bases de l’Evangile sur les-
quelles se construit le mariage chrétien. Avec les promesses de l’amour, de
la fidélité, de l’engagement dans la liberté et la responsabilité mutuelle.
Et riches de cette belle dimension d’un amour qui peut donner la vie à
son tour.

Ces cinq soirées ont été une belle occasion d’établir des liens
positifs, d’accueillir et de s’émerveiller face à la richesse de l’amour
humain et de ce qu’il donne à vivre à ces couples. Carmen y a participé
en veillant sur leurs enfants et à son travail à l’hôpital. Elle n’était donc
pas présente avec Rodrigo son mari, et en même temps engagée dans
cette démarche qu’elle a rendue possible. Nous nous retrouverons avec
tous les couples, Carmen et Rodrigo, à l’automne, après que tous les mariages
aient été célébrés. Belle fête à tous et merci !

Pour les animateurs, Philippe Matthey

.............................................................................................................................................................................

PAROISSES VIVANTES I RIVES DE L’AIRE I JUIN 2015 07


S%31%;B9,(\#.-#%;#%31%
*.B*1.1-),:%1(%21.)14#%
pG%W#:#:$/Q($$)4:J%

9BCD#9%)12"E#B-(/-3"E#C-(0-3"#
!%G1$%;#%4.1:;#$%-7B,.)#$K%<($-#%;#$%19-)\)-B$%#-%
;#$%1-#3)#.$%*,(.%*#.2#--.#%C%9719(:%;#%$#%
;B9,(\.).%#:9,.#%*3($_%S(%U(.%#-%C%2#$(.#%;(%
-#2*$%*1$$B%#:$#2O3#K%3#$%9,(*3#$%\,:-%1O,.;#.%
3#$%-782#$%;#%31%9,22(:)91-),:K%31%4#$-),:%;#$%
9,:o)-$K%31%$#Y(13)-#fK%31%$*).)-(13)-#f%#-%3DB'()3)O.#%
#:-.#%3#%9,(*3#%#-%3#%2,:;#%#Y-B.)#(._%5%
F04("#G#H0&"(#
!%S(%<,(.%;#%31%9,22(:)91-),:%,.13#%,(%
(3-.1.1*);#%*1.%$2$%#-%1(-.#$K%.#*.#:;.#%$1%*3(2#%
*,(.%1;.#$$#.%(:#%3#--.#%C%$1%;,(9#%2,)-)B%*1.1X-%
):9,:4.(_%"()%#Y*.)2#.%*1.%B9.)-%9#%'(#%3D,:%
.#$$#:-%U19#%C%(:#%$)-(1-),:%*.B9)$#K%(:#%*1.,3#%
213%9,2*.)$#%,(%(:#%;B9)$),:%C%*.#:;.#K%9#%:D#$-%
*1$%$)%B\);#:-%C%U1).#_%5%
UNITÉ PASTORALE
..................................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Au Large (FR) de mai-juin 2015

A la découverte
de la préparation au mariage
CPM : Couple, Partage, Mariage
Préparez votre mariage comme un grand voyage
P arce que vivre en couple, c’est une aventure belle et exi-

Photo : Christian Moullet


geante, le mariage se prépare soigneusement comme l’on
prépare un grand voyage. Lors d’une soirée suivie d’un week-
end, des « couples animateurs » proposent aux couples qui vont
se marier un espace de partage et de discussion basé sur les
expériences de chacun. Pas de grandes théories, juste des acti-
vités et des ateliers pour permettre à chacun de se découvrir
encore plus. Au fur et à mesure du temps passé ensemble, les
couples vont aborder les thèmes de la communication, la ges-
tion des conflits, la sexualité, la spiritualité et l’équilibre entre
le couple et le monde extérieur. Les échanges se font dans la
confidentialité et le respect de chacun, mais avec beaucoup de
bonne humeur et de rires. Des temps libres, des promenades Valérie et Frédéric Siegenthaler, un des couples
seul ou à deux et une célébration sont aussi au rendez-vous. d’animateurs du CPM Broye.

Dans un esprit d’ouverture, les sessions CPM offrent des outils pouvant être utiles pour prendre soin de son couple.

Vivre & Aimer


5, 10 ou même 40 ans après son mariage,
s’offrir un temps d’échange
L a vie de couple, même si on s’est bien préparé avant de se marier, demande parfois beaucoup d’écoute, d’atten-
tion, de compréhension. La relation est bonne, mais comment l’entretenir ? Le couple ronronne, comment ravi-
ver la flamme ? Des tensions ou des frustrations, comment les dépasser ?
Au jour de la communication orale ou ultrarapide par sms et autres, reprendre sa plume pour adresser une lettre à
sa douce moitié paraît incongru. Lui exprimer par écrit ce que l’on ressent face à une situation précise, une parole
mal comprise ou une décision à prendre, ce n’est pas si évident à faire. Et pourtant, c’est ce que propose le mouve-
ment Vivre & Aimer. Lors d’un week-end le couple laisse derrière lui son quotidien pour prendre du temps ensemble.
Lors de ce temps « hors du temps » le couple relit le chemin parcouru ensemble et découvre
Photo : Christian Moullet

une façon de communiquer en exprimant ses sentiments, ce qui donne plus de vie à la relation.
Nous sommes allés vivre cette démarche. Sommes-nous en crise ? Non, ce genre de week-end
n’est pas une thérapie pour couple au bord de la rupture. Grâce à ce moment de partage, nous
avons pris du recul par rapport à notre quotidien. Nous nous sommes redit ce qui nous tient
à cœur. Nous avons partagé nos rêves à deux. Nous avons approfondi notre communication.
Nous nous sommes donnés des chances supplémentaires pour vivre en bonne harmonie.
Il est vrai que, après un week-end comme cela, on ressort requinqué et plein d’enthousiasme.
La bonne résolution de bien communiquer est en nous. Mais le quotidien peut très vite prendre
le dessus. C’est pourquoi Vivre & Aimer propose de poursuivre, avec d’autres couples, une dé-
marche qui amène à toujours plus de communication.
Patricia et Christian

Ecrire une lettre d’amour et exprimer ce que l’on ressent sur un sujet, une question ou un évènement vécu en couple.

Liens et renseignements utiles dans www.up-st-laurent.ch


.............................................................................................................................................................................

04 PAROISSES VIVANTES I AU L ARGE I MAI-JUIN 2015


A,:$#)33#.%$*).)-(#3%;D(:#%&'()*#%
+,-.#/012#R%):-#.\)#w%;#%3D1OOB%
i3)\)#.%
Q(33#-):%H19.B/Aj(.K%i(97J/"1($1::#%#-%
H1):-#/67B.8$#K%E,:-,)#%MV0N%

!%t(#33#%1%B-B%3D):-()-),:%C%3D,.)4):#%;#%31%
9.B1-),:%;#$%&'()*#$%+,-.#/012#m%
v3%1%*#:$B%'(D)3%B-1)-%)2*,.-1:-%;D199,2*14:#.%
3#$%9,(*3#$%97.B-)#:$%;1:$%3#(.%97#2):%;#%\)#%
#-%'(D)3%B-1)-%O,:%'(#%9#$%9,(*3#$%:#%$,)#:-%
*1$%$#(3$K%21)$%*.#::#:-%;(%-#2*$%1\#9%
;D1(-.#$%*,(.%$DB*1(3#.K%$#%$,(-#:).K%9#%'()%
*#.2#-%;#%U1\,.)$#.%31%\)#%;(%9,(*3#%#-%$,:%
)2*3)91-),:%;1:$%31%$,9)B-B_%5%
!%&-%'(D#$-/9#%'(#%9#%2):)$-8.#%1**,.-#%1(%
9,:$#)33#.%$*).)-(#3m%
A#31%3()%*#.2#-%;D19'(B.).%(:#%2#)33#(.#%
9,::1)$$1:9#%;(%9,(*3#%#-%;#%31%U12)33#K%;#%31%
*#.9#*-),:%'(D#:U1:-$%#-%*1.#:-$%,:-%;(%
91-B97)$2#K%;#%3DB\#)3%C%31%U,)K%;#%31%\)#%#:%
*1.,)$$#_%&-%3D91$$),:%O)#:%$,(\#:-%;#%.#:;.#%
4.`9#%*,(.%3#$%*#-)-$%2).193#$%;,:-%0)#(%
*1.$82#%;)$9.8-#2#:-%:,$%\)#$_%5%
E)97#3):#%
Paroisse Sainte-Thérèse, Montoie
Tiré du bulletin paroissial Sacré-Cœur, Ouchy-Lausanne
et Sainte-Thérèse, Montoie (VD) de juin 2015
Conseiller spirituel d’une Equipe Notre-Dame :
interview de l’abbé Olivier
Quelle a été l’intuition à l’origine de la création des Equipes Notre Dame ?
Abbé Olivier : Dans les années 60, le Père Henri Caffarel animait de nombreuses retraites et
écoles de prière pour les laïcs. Il a pensé qu’il était important d’accompagner les couples chré-
tiens dans leur chemin de vie et qu’il était bon que ces couples ne soient pas seuls, mais prennent
du temps avec d’autres pour s’épauler, se soutenir, ce qui permet de favoriser la vie du couple
et son implication dans la société. Ces équipes sont extra-paroissiales et composées de couples
d’âges divers, qui se rencontrent une fois par mois avec un prêtre.

Vous-même êtes conseiller spirituel d’une équipe. En quoi consiste cet engagement ?
A. O : Tandis que les foyers ont reçu le sacrement du mariage, le conseiller spirituel a été ordonné.
Sa place dans l’équipe montre le parallèle entre nos vocations : nous cheminons vers le Christ
chacun à notre manière. Il est aussi le lien de l’équipe avec l’Eglise et le diocèse.

Comment se passe une réunion ?


A. O. : Elle se vit en trois temps. Première partie : les couples partagent l’événement du mois.
Chaque participant apporte un événement qui l’a marqué durant le mois écoulé. Ce partage per-
met à chacun d’apporter son expérience, son aide relationnelle, son soutien spirituel et amical.
L’entraide peut être aussi pratique. Deuxième partie : développement d’un thème, méditation et
prière. Un ouvrage de référence est choisi pour l’année, dont chacun lit un chapitre pour le mois
suivant. Il y a un partage sur cette lecture, qui débouche sur un temps de prière (prières lues ou
intercessions spontanées, couronnées par le Magnificat). Troisième partie : le choix d’un point
concret d’effort (une visite à l’hôpital, un service à rendre, etc.).

Quels sont les engagements que prennent les couples ?


A. O. : Celui de participer à la rencontre mensuelle, de prier les uns pour les autres et de venir à
la messe régulièrement.

Qu’apporte le conseiller spirituel à une équipe ?


A. O. : Sa pratique de la prière et sa fréquentation de la Parole de Dieu soutiennent le groupe
dans sa méditation. Il aide ses membres à aborder les points concrets d’efforts non comme des
devoirs, mais comme des outils pour cheminer vers Jésus. Il partage leurs joies et leurs peines et
est un peu pour eux la présence discrète du Christ, qui vient rejoindre l’homme là où il est.

Et qu’est-ce que ce ministère apporte au conseiller spirituel ?


A. O. : Cela lui permet d’acquérir une meilleure connaissance du couple et de la famille, de la
perception qu’enfants et parents ont du catéchisme, de l’éveil de la foi, de la vie en paroisse. Et
l’occasion bien souvent de rendre grâce pour les petits miracles dont Dieu parsème discrètement
nos vies.

Micheline
e dynamisme, dans un projet commun, dans un renouvellement
je t’aime » veut aussi dire « nous ferons tout pour que notre amour
"#%$#.\)9#%1*.8$/\#:-#K%*,(.%3#%
projet que nous allons tenter, soit une aventure exaltante. Nous
e chose ensemble, sous le regard et avec l’aide de Dieu ». Vivre au
21.)14#%1($$)%
de mariage et porter du fruit : c’est l’objectif que poursuivent les

"#%G1.\)$%
..............................................................................................................

Véro-
aisant
(END).

quipe

con-
aussi
sacre-
ns un
ivifier
er un
andir.
isi les
ent un
entre
r vivre
heu-
ble et
nt. »
!%G1.9#%'(#%:,($%$,22#$%9,:$9)#:-$%;#%:,$%
Qu’est-ce que cela a apporté à votre accumuler des petits riens qui peuvent
U1)O3#$$#$K%21)$%1($$)%9,:e1:-$%;1:$%31%4.`9#%
partie couple ?
« L’assurance tout risque n’existe
devenir des montagnes par la suite. »

à tous que dans;#%:,-.#%$19.#2#:-%;#%21.)14#_%+,($%


les bandes dessinées ! Il y a Ces quelques lignes vous ont in-
nt du bien sûr des couples heureux en de- terpellés ? Etes-vous intéressés à ren-
aussi 97#.97),:$%(:%3)#(%*,(.%1**.,U,:;).%:,-.#%U,)K%
hors des END, et heureusement ! Et il y forcer votre vie de couple ? Peut-être

chan- \)\)e#.%:,-.#%*.1-)'(#%$*).)-(#33#K%;,::#.%(:%
ouples a aussi des foyers END qui vivent des qu’une END se trouve proche de chez
crises. Les équipiers sont des couples vous qui n’attend que vous. Pour tout
ux ans normaux*3($%C%:,-.#%9,(*3#K%3D1);#.%C%4.1:;)._%5%
: nous vivons les mêmes diffi- renseignement sur les Equipes Notre-
hèmes cultés que les autres et nous essayons Dame, s’adresser chez Grégoire et
quipes !%v3%J%1%O)#:%$r.%;#$%9,(*3#$%7#(.#(Y%#:%;#7,.$%
simplement de mettre Dieu au cœur de Véronique au 027 395 20 44 ou http://
chré- notre vie. La régularité des échanges www.equipes-notre-dame.fr/secteur/
après ;#$%&+0K%#-%7#(.#($#2#:-P%&-%)3%J%1%1($$)%;#$%
permet de mettre à plat les non-dits, valais
U,J#.$%&+0%'()%\)\#:-%;#$%9.)$#$_%M__N%"1% FL
les ressentis. Cela empêche de laisser

.B4(31.)-B%;#$%B971:4#$%*#.2#-%;#%2#--.#%C%
*31-%3#$%:,:/;)-$K%3#$%.#$$#:-)$_%5%
MARIAGE
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Le Parvis (VS) de juin 2015

Le service après-vente,
pour le mariage aussi
L’amour grandit dans le dynamisme, dans un projet commun, dans un renouvellement
constant. Dire à l’autre « je t’aime » veut aussi dire « nous ferons tout pour que notre amour
grandisse, pour que le projet que nous allons tenter, soit une aventure exaltante. Nous
allons construire quelque chose ensemble, sous le regard et avec l’aide de Dieu ». Vivre au
quotidien le sacrement de mariage et porter du fruit : c’est l’objectif que poursuivent les
équipiers Notre-Dame.
.......................................................................................................................................................

Trois questions à Grégoire et Véro-


nique Luyet-Reynard, couple faisant
partie d’une Equipe Notre-Dame (END).

Pourquoi s’engager dans une équipe


ND ?
« Parce que nous sommes con-
scients de nos faiblesses, mais aussi
confiants dans la grâce de notre sacre-
ment de mariage. Nous cherchions un
lieu pour approfondir notre foi, vivifier
notre pratique spirituelle, donner un
plus à notre couple, l’aider à grandir.
C’est pourquoi, nous avons choisi les
Equipes Notre-Dame qui proposent un
cheminement et une entraide entre
couples, une aide privilégiée pour vivre
l’Evangile, un moyen pour être heu-
reux en couple en priant ensemble et
en réfléchissant à notre sacrement. »
Qu’est-ce que cela a apporté à votre accumuler des petits riens qui peuvent
Y a-t-il des conditions pour faire partie couple ? devenir des montagnes par la suite. »
d’une équipe ? « L’assurance tout risque n’existe
« Non. Les END s’adressent à tous que dans les bandes dessinées ! Il y a Ces quelques lignes vous ont in-
les couples unis par le sacrement du bien sûr des couples heureux en de- terpellés ? Etes-vous intéressés à ren-
mariage. Les END proposent aussi hors des END, et heureusement ! Et il y forcer votre vie de couple ? Peut-être
les Equipes Tandem pour des couples a aussi des foyers END qui vivent des qu’une END se trouve proche de chez
(mariés ou non) qui souhaitent échan- crises. Les équipiers sont des couples vous qui n’attend que vous. Pour tout
ger avec d’autres – pendant deux ans normaux : nous vivons les mêmes diffi- renseignement sur les Equipes Notre-
– à partir d’une vingtaine de thèmes cultés que les autres et nous essayons Dame, s’adresser chez Grégoire et
de la vie quotidienne et les Equipes simplement de mettre Dieu au cœur de Véronique au 027 395 20 44 ou http://
Reliances pour les couples de chré- notre vie. La régularité des échanges www.equipes-notre-dame.fr/secteur/
tiens vivant une nouvelle union après permet de mettre à plat les non-dits, valais
un divorce. » les ressentis. Cela empêche de laisser FL

Luyet Jean-Yves
Rue du Vieux Moulin
1965 Savièse Ici
Tél. +41 (0)27 395 18 56
Fax +41 (0)27 395 20 25 votre annonce serait lue
Portable +41 (0)79 427 90 41
gar.luyet@bluewin.ch

PAROISSES VIVANTES I LE PARVIS I JUIN 2015 07


Les%Equipes%Notre/Dame%ou%la%
............................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Saint-Maurice de juillet-août 2015

grâce%d’être%accompagnés%
.......

....... Les Equipes Notre-Dame ou


la grâce Secteur%Saint/Maurice%
d’être accompagnés

Jean-Paul Angéloz
ue

age L’Equipe END Evionnaz 1 avec son conseiller spirituel, M. le chanoine André Bruttin.

«%Que%Dieu%soit%chez%vous%le%premier%cherché,%le%
« Que Dieu soit chez vous le premier cherché, le premier aimé, le premier servi. »
premier%aimé,%le%premier%servi.%»%par%le%Père%
Cette parole prophétique du fondateur des Equipes Notre-Dame (END), le
Père Caffarel, résonne comme une invitation à se convertir, puisque ce mot veut
dire chercher Caffarel,%fondateur%des%END%
Dieu.
Aussi, des couples désireux de vivre leur mariage selon l’Evangile souhaitent
«%Quand%le%Seigneur%est%le%"premier%servi",%ces%
partager cet idéal et choisissent de faire Equipe. Ils se réunissent pour approfon-

de foyers%sont%davantage%des%lieux%de%paix,%
dir leur engagement une fois par mois et, forts de cette expérience, découvrent
plus en plus qu’ils sont aimés de Dieu tels qu’ils sont.
d’échange,%de%réconciliation,%de%réconfort,%pour%
Quand le Seigneur est le « le premier servi », ces foyers sont davantage des
lieux de paix, d’échange, de réconciliation, de réconfort, pour qu’on puisse y re-
qu’on%puisse%y%recevoir%une%amitié%vécue%et%
cevoir une amitié vécue et partagée et s’y réchauffer dans les difficultés ou les

partagée%et%s’y%réchauffer%dans%les%difficultés%ou%
épreuves.
Marie, notre maman du Ciel, est au centre de la spiritualité des END, car elle
les%épreuves.%»%
est la Mère de l’Amour gratuit. Elle nous aide à chanter la bienveillance de Dieu
urice en aimant nos frères. Elle nous aide à recevoir l’Esprit de communion pour « faire
ux «%La%vie%en%END%vivifie%le%désir%des%foyers%de%rester%
Eglise » et servir sa mission. Elle nous invite à dire nos « oui » comme elle, avec
x
"branchés"%sur%le%Christ%dans%une%communion%à%la%
générosité. Elle nous aide à poursuivre la route en Equipe avec confiance par la
prière du Magnificat.
grâce%sacramentelle%du%mariage%en%s’ouvrant%à%
Pour faire Equipe, le fondateur a prévu la présence d’un conseiller spirituel,
un prêtre, signel’universalité%de%l’Eglise.%»%
de la présence de l’Eglise à leur côté, avec qui ils approfon-
dissent leur vie spirituelle et leur parcours humain. Prier sur la Parole de Dieu
reçue à chaque rencontre implique que % chaque membre de l’Equipe se livre en
profondeur sur cette Parole qui alimente leur foi. Ils ont besoin d’une Lumière
Aloys%et%Sabine%Jordan%
sur la Vérité du message évangélique.
La vie en END vivifie le désir des foyers de rester « branchés » sur le Christ
ÉDITO
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Saint-Maurice de juillet-août 2015


.................................................

S OMMAIRE
................................................. Les Equipes Notre-Dame ou
03 I Ce qu’en dit la Bible
> L’hymne à l’amour la grâce d’être accompagnés

Jean-Paul Angéloz
04 I Le point de vue historique
> L’histoire des END

05 I Vu de Rome
> Les mots magiques du mariage

06 I Jeunes
> Apparitions de Marie

07 I Loisirs – Détente
> Mots croisés – Photo-mystère

08-09 I Eclairage
> Les Equipes Notre-Dame et le mariage L’Equipe END Evionnaz 1 avec son conseiller spirituel, M. le chanoine André Bruttin.

« Que Dieu soit chez vous le premier cherché, le premier aimé, le premier servi. »
10 I Vie des paroisses Cette parole prophétique du fondateur des Equipes Notre-Dame (END), le
> Fête patronale Saint Sigismond Père Caffarel, résonne comme une invitation à se convertir, puisque ce mot veut
dire chercher Dieu.
11-14 I Vie des paroisses Aussi, des couples désireux de vivre leur mariage selon l’Evangile souhaitent
partager cet idéal et choisissent de faire Equipe. Ils se réunissent pour approfon-
15 I Agenda juillet-août dir leur engagement une fois par mois et, forts de cette expérience, découvrent
de plus en plus qu’ils sont aimés de Dieu tels qu’ils sont.
Quand le Seigneur est le « le premier servi », ces foyers sont davantage des
16 I Pensée / Adresses lieux de paix, d’échange, de réconciliation, de réconfort, pour qu’on puisse y re-
cevoir une amitié vécue et partagée et s’y réchauffer dans les difficultés ou les
épreuves.
Marie, notre maman du Ciel, est au centre de la spiritualité des END, car elle
est la Mère de l’Amour gratuit. Elle nous aide à chanter la bienveillance de Dieu
Editeur : Saint-Augustin SA – 1890 Saint-Maurice en aimant nos frères. Elle nous aide à recevoir l’Esprit de communion pour « faire
Directrice générale : Dominique-A. Puenzieux Eglise » et servir sa mission. Elle nous invite à dire nos « oui » comme elle, avec
Rédaction en chef : Dominique-A. Puenzieux générosité. Elle nous aide à poursuivre la route en Equipe avec confiance par la
Secrétariat du journal : tél. 024 486 05 25 prière du Magnificat.
fax 024 486 05 36 – bpf@staugustin.ch
Rédacteur responsable : Jean Marquis Pour faire Equipe, le fondateur a prévu la présence d’un conseiller spirituel,
jeanmar@mycable.ch un prêtre, signe de la présence de l’Eglise à leur côté, avec qui ils approfon-
Rédaction locale : dissent leur vie spirituelle et leur parcours humain. Prier sur la Parole de Dieu
Chanoine Calixte Dubosson, reçue à chaque rencontre implique que chaque membre de l’Equipe se livre en
Marie-Claude Follonier, Jean Marquis,
Michel Rey-Bellet et les prêtres du Secteur
profondeur sur cette Parole qui alimente leur foi. Ils ont besoin d’une Lumière
Maquette : Ed. Saint-Augustin SA
sur la Vérité du message évangélique.
Abonnement : Fr. 30.—, tél. 024 486 05 39
La vie en END vivifie le désir des foyers de rester « branchés » sur le Christ
Couverture : L’Equipe END St-Maurice 1 avec le
dans une communion à la grâce sacramentelle du mariage en s’ouvrant à l’uni-
conseiller spirituel, M. le chanoine Hilaire Tornay versalité de l’Eglise.
Photo : Marie-Christine Joris Aloys et Sabine Jordan

Droguerie - Herboristerie - Médicaments Gypserie - Peintures Décorateur d’intérieur


Jean-Marc Frossard
Carrelages et revêtements
Liste D. - Homéopathie - Sparyrie - PHYLAK
Balet sàrl Tapis - Rideaux - Parquet
Meubles rembourrés -
Route des Emonets 5 André et Rachel Mottet Papiers peints - Façades
Stores
A votre service depuis 34 ans Rustics - Isolation périphérique
1890 St-Maurice Grand-Rue 35
Tél.- Fax 024 485 31 12 Tél. 024 485 20 67 balet.sarl@bluewin.ch
Grand-Rue 34 / 1890 St-Maurice / Tél. 024 485 27 47 Natel 079 446 32 29 1892 Lavey-Village 1890 St-Maurice
Natel 079 327 92 22 rachel.mottet@swissonline.ch Fax 024 485 26 89 1890 Saint-Maurice Tél. 024 485 11 86 Natel 079 412 84 39

GARAGE DE LA CIBLERIE Vernayaz FREHNER & FILS SA MENUISERIE


✚ Maîtrise fédérale - Membre ASMC CHARPENTERIE - FENÊTRE
BELINGHERI - RUBEN
Carrelages - Exposition
1904 Vernayaz Cheminées + Poêles Montegrappa GEORGES MORISOD & Cie S.A.
Rue du Levant 116 1920 Martigny
Tél. 027 764 19 18 Tél. 027 722 54 83 Fax 027 722 92 44 Tél. 027 764 14 30 Fax 027 764 19 87
Fax 027 11 18 Boulangerie / Tea-room Natel 079 353 89 18 frehner.sa@hotmail.com 1904 Vernayaz Natel 079 572 76 94

02 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR SAINT-MAURICE I JUILLET-AOÛT 2015


ASTORALES
..............................................................................................................................

Mariage:%se%préparer%pour%
oissial des UP du Grand-Fribourg de juillet-août 2015

nts-Pierre-et-Paul
lars-sur-Glâne continuer%à%avancer%
Fribourg%
e préparer pour continuer d’avancer
suivi la préparation au mariage
tilité. Mais on peut toujours et

va à la rencontre de l’autre, de
ans, née au Honduras et élevée
ect. « A Washington, j’ai toujours
’Eglise. J’étais engagée dans la
ans les groupes de jeunes, la mis-
ondiales de la jeunesse (JMJ) au
nante d’anglais et d’espagnol à
le travail qui corresponde mieux
n communication) effectuée à
tré son futur mari, Julien Verdon,
Comme touriste, on est attiré par
mais je n’aurais jamais pensé en
ous avons d’abord construit une
omme que j’ai toujours imaginé
on mari. » Et lui dit pareil d’Erika :
onne mère et une bonne épouse.

se leur a proposé une prépara-


ées de réflexion) avec un prêtre
ka et Julien (master en histoire
Ce n’était pas obligatoire mais
quelque chose d’important pour
Rome ce n’était pas un hasard,

manager de 32 ans, et Mélanie,


«%Ce%(préparation%au%mariage)%n’était%pas%
ponse est similaire : « Notre vie
nte, c’est difficile de dégager du
d’élever une famille. » Même si elle attendait plus de cette

obligatoire%mais%on%voulait%bien.%La%foi%est%quelque%
préparation, car « la foi était déjà le moteur principal de ma
te voix sur nos choix et valeurs. vie », Erika la conseille aux jeunes couples pour avoir une
e, une belle possibilité de se
chose%d’important%pour%nous.%Notre%rencontre%à%
base. « Pour le futur, ce serait bien de parler avec un couple
n tant que couple sur le sens et pratiquant avec de l’expérience. »
ment, nous a permis de nous re-
Rome%ce%n’était%pas%un%hasard,%c’était%le%plan%de%
Nous avions beaucoup de temps
e n’est pas tous les jours qu’on a
Images à améliorer

sur la base d’une vidéoDieu!%»%


Evoquer la psychologie et les problèmes d’une relation
autour d’un déjeuner en compa- vieillotte n’est pas très efficace.
portant pour nous de connaître Marc et Mélanie, qui ont apprécié la structure et l’organisa-
«%L’Eglise%a%le%meilleur%message%au%monde%mais%la%
lui qui allait célébrer notre ma-
du Père Marchand, que nous re-
tion du cours, ont aussi décroché face à un document inin-
téressant. « L’Eglise a le meilleur message au monde mais la
beauté%de%celui/ci%n’est%pas%suffisamment%
revoir certains de nos a priori. »
beauté de celui-ci n’est pas suffisamment transmise. Il faut
utiliser des moyens professionnels, » prolonge Erika. Ouvert

» entre participants sur ce qui mariage en juillet,transmise.%»%


blique concernant le mariage, et plein de confiance en l’avenir, son couple célébrera son
prodiguant cet ultime conseil aux pa-

«%Ce%qui%Dieu%a%uni,%l’homme%ne%peut%le%séparer.%
ement avec le prêtre sur la base roisses : elles pourraient aussi proposer un week-end en si-
ient aussi suivies de tâches à do- lence dans un Foyer de charité car c’est une expérience très

Comme%disait%Einstein,%dans%la%vie%c’est%comme%à%
sous forme de réflexions à abor- enrichissante. Marc et Mélanie, eux, ne redoutent pas de
rmis d’orienter nos débats à la s’engager dans un mariage indissoluble. « Ce qui Dieu a uni,

vec Julien, nous avonsvélo:%celui%qui%arrête%d’avancer%tombe!%»%


ts du mariage », lancent Marc et l’homme ne peut le séparer. Comme disait Einstein, dans la
beaucoup vie c’est comme à vélo : celui qui arrête d’avancer tombe ! »
age à deux. Avant d’être fiancés, %
parlé, notamment sur la manière Propos recueillis par Gérard Tinguely

Propos%recueillis%par%Gérard%Tinguely%
..................................................................................................................................
VIE DES UNITÉS PASTORALES
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial des UP du Grand-Fribourg de juillet-août 2015

UP Saints-Pierre-et-Paul
Saint-Pierre – Villars-sur-Glâne

Mariage : se préparer pour continuer d’avancer


Deux couples qui ont suivi la préparation au mariage
sont convaincus de son utilité. Mais on peut toujours et
encore faire mieux.

« Si on est chrétien, on va à la rencontre de l’autre, de


l’étranger. » Erika Rivera, 30 ans, née au Honduras et élevée
aux Etats-Unis, a le style direct. « A Washington, j’ai toujours
vécu dans l’influence de l’Eglise. J’étais engagée dans la
paroisse comme lectrice, dans les groupes de jeunes, la mis-
sion. J’étais aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) au
Canada », énumère l’enseignante d’anglais et d’espagnol à
Fribourg. Ceci, en attendant le travail qui corresponde mieux
à sa formation (master en communication) effectuée à
Rome. Ville où elle a rencontré son futur mari, Julien Verdon,
27 ans, alors garde suisse. « Comme touriste, on est attiré par
les couleurs de l’uniforme mais je n’aurais jamais pensé en
rencontrer un en dehors. Nous avons d’abord construit une
belle amitié, Julien est l’homme que j’ai toujours imaginé
comme un bon père et un bon mari. » Et lui dit pareil d’Erika :
elle ne pourra être qu’une bonne mère et une bonne épouse.

Dégager du temps
Aussi, quand la paroisse leur a proposé une prépara-
tion au mariage (4-5 matinées de réflexion) avec un prêtre
et deux autres couples, Erika et Julien (master en histoire
en vue) n’ont pas hésité. « Ce n’était pas obligatoire mais
on voulait bien. La foi est quelque chose d’important pour
nous. Notre rencontre à Rome ce n’était pas un hasard,
c’était le plan de Dieu ! »

Pour Marc Hughenod, manager de 32 ans, et Mélanie,


psychologue, 27 ans, la réponse est similaire : « Notre vie d’élever une famille. » Même si elle attendait plus de cette
quotidienne étant stressante, c’est difficile de dégager du préparation, car « la foi était déjà le moteur principal de ma
temps pour réfléchir à haute voix sur nos choix et valeurs. vie », Erika la conseille aux jeunes couples pour avoir une
La préparation au mariage, une belle possibilité de se base. « Pour le futur, ce serait bien de parler avec un couple
retrouver et de discuter en tant que couple sur le sens et pratiquant avec de l’expérience. »
la portée de notre engagement, nous a permis de nous re-
cueillir, de nous recentrer. Nous avions beaucoup de temps Images à améliorer
pour échanger nos vues. Ce n’est pas tous les jours qu’on a Evoquer la psychologie et les problèmes d’une relation
l’occasion de philosopher autour d’un déjeuner en compa- sur la base d’une vidéo vieillotte n’est pas très efficace.
gnie d’un prêtre. Il était important pour nous de connaître Marc et Mélanie, qui ont apprécié la structure et l’organisa-
et d’établir un lien avec celui qui allait célébrer notre ma- tion du cours, ont aussi décroché face à un document inin-
riage. L’ouverture d’esprit du Père Marchand, que nous re- téressant. « L’Eglise a le meilleur message au monde mais la
mercions, nous a permis de revoir certains de nos a priori. » beauté de celui-ci n’est pas suffisamment transmise. Il faut
utiliser des moyens professionnels, » prolonge Erika. Ouvert
Lecture d’un texte biblique concernant le mariage, et plein de confiance en l’avenir, son couple célébrera son
échanges « sans jugement » entre participants sur ce qui mariage en juillet, prodiguant cet ultime conseil aux pa-
les a touchés, approfondissement avec le prêtre sur la base roisses : elles pourraient aussi proposer un week-end en si-
d’un guide… les séances étaient aussi suivies de tâches à do- lence dans un Foyer de charité car c’est une expérience très
micile. « Ces petits devoirs sous forme de réflexions à abor- enrichissante. Marc et Mélanie, eux, ne redoutent pas de
der en couple nous ont permis d’orienter nos débats à la s’engager dans un mariage indissoluble. « Ce qui Dieu a uni,
maison sur plusieurs aspects du mariage », lancent Marc et l’homme ne peut le séparer. Comme disait Einstein, dans la
Mélanie. L’autre couple : « Avec Julien, nous avons beaucoup vie c’est comme à vélo : celui qui arrête d’avancer tombe ! »
apprécié ces temps de partage à deux. Avant d’être fiancés,
nous avons déjà beaucoup parlé, notamment sur la manière Propos recueillis par Gérard Tinguely

.............................................................................................................................................................................

08 PAROISSES VIVANTES I FRIBOURG I JUILLET-AOÛT 2015


!"#$%&'(&)*+
&'()*#$%+,-.#/012#R%3#%-B2,)4:14#%
;D(:%<#(:#%9,(*3#%
Q(33#-):%H19.B/Aj(.K%i(97J/"1($1::#%#-%
H1):-#/67B.8$#K%E,:-,)#%MV0N%

sanne

un jeune couple !%+,-.#%B'()*#%#$-%*,(.%


us :,($%(:%3)#(%;#%*1.-14#%#-%
mis
oi
;#%9.,)$$1:9#%7(21):#%#-%
n- $*).)-(#33#_%&33#%:,($%

– 199,2*14:#%):-)2#2#:-K%
un
te,
U.1-#.:#33#2#:-%;1:$%
ns :,-.#%.,(-#%;(%21.)14#_%
b-
us &-%:,($%9,:$#)33,:$%
\)\#2#:-%1(Y%<#(:#$%
un 9,(*3#$%9#%2,(\#2#:-K%
m-
es 91.%(:%97.B-)#:%1%O#$,):%
« Juste pour voir ». ;#%\)\.#%#:%
t les exigences de ce mouve- 9,22(:1(-B_%5%
t de suite attirés.

formée de cinq jeunes mariés.


de connaître les soucis et les
e l’année, « Venez et Voyez »,
d’accueillir. Cela nous permet
par un foyer pilote qui nous
Tiré du bulletin paroissial Sacré-Cœur, Ouchy-Lausanne
et Sainte-Thérèse, Montoie (VD) de juin 2015
Equipes Notre-Dame : le témoignage d’un jeune couple
Quel temps béni que les fiançailles ! Malgré les kilomètres qui nous
séparaient, nos rencontres régulières avec l’abbé nous ont permis
de nous connaître et d’appréhender ce mystère du don radical de soi
par le mariage chrétien. Au cours de cette préparation très person-
nelle, nous avons pu aborder une série de thèmes qui ont confirmé
notre projet. Le fait d’exprimer ces thèmes – pourtant familiers –
devant l’abbé Jouffroy nous donnait une toute autre approche et un
éclairage très riche en prenant appui sur la Parole de Dieu. Ensuite,
pendant le voyage de noces et au début de notre mariage, nous avons
eu le désir d’une vie de prière, mais nous sentions notre volonté sub-
mergée par le rythme de la vie quotidienne. Tout restait à établir plus
concrètement et fidèlement.

Nous avons alors pensé aux équipes Notre-Dame, afin de trouver un


cadre et des couples pour nous aider à vivre notre foi, à mieux com-
muniquer et à prier en couple puis en famille. Nous nous sommes
donc renseignés et avons été invités à une soirée de présentation : « Juste pour voir ».

Coup de foudre : l’exemple de vie du couple qui nous accueillait et les exigences de ce mouve-
ment, mêlées d’une grande bienveillance maternelle, nous ont tout de suite attirés.

Quelques mois plus tard, nous avons pu créer une nouvelle équipe formée de cinq jeunes mariés.
L’équipe doit comprendre aussi un prêtre. C’est pour lui l’occasion de connaître les soucis et les
joies des familles et aussi de partager ce qu’il vit. Notre thème de l’année, « Venez et Voyez »,
nous donne à réfléchir sur notre façon d’écouter, de dialoguer et d’accueillir. Cela nous permet
d’apprendre à nous confier et partager en équipe, accompagnés par un foyer pilote qui nous
aide à découvrir le mouvement. Les Equipes Notre-Dame ont été initiées dans les années 50 par
le père Caffarel, qui avait un grand charisme pour l’accompagnement des couples, quel que soit
leur parcours de vie. Ses écrits sont frappants d’actualité et donnent aux couples des repères de
vie chrétienne.

Nous les abordons petit à petit : la prière en couple, la prière en famille, la lecture quotidienne
de la parole, l’oraison, le plaisir de s’asseoir (communication profonde pour le couple), retraite,
pour un objectif : la sainteté !

Au cœur de ces repères de vie, le plaisir de s’asseoir nous demande de nous retrouver en couple
au moins une fois par mois pour s’ouvrir, se dire ce que nous avons vécu, comment, communi-
quer sur nos joies et nos difficultés. Nous préparons ensuite la réunion. A chaque rencontre, nous
commençons par un repas, où nous échangeons tour à tour sur les événements du mois écoulé.
Puis nous partageons nos réactions par rapport au thème préparé à l’aide d’un support. Nous
avons enfin un temps de prière pour confier l’équipe et nos intentions.

Notre équipe est pour nous un lieu de partage et de croissance humaine et spirituelle. Elle nous
accompagne intimement, fraternellement dans notre route du mariage. Et nous conseillons
vivement aux jeunes couples ce mouvement, car un chrétien a besoin de vivre en communauté.

(Suite après la partie romande)


on aborde sa relation à Dieu. L’objectif est de construire et
consolider, de retour chez soi, sa vie de couple, familiale et
personnelle au gré des événements. Cela peut prendre du
Pour plus de renseignements
temps. sur les END
&'()*#$%+,-.#/012#R%3#%-B2,)4:14#%
Lors des rencontres, la prière est au cœur de la soirée.
Les semaines précédentes, parfois la veille, le couple ap-
profondit le thème choisi pour l’année à l’aide d’une bro-
www.equipes-notre-dame.fr
Vous pouvez contacter Jérôme et Géraldine Rausis,

;#%A7.)$-#3%#-%S31):%E)97#33,;%
chure. En réunion, chacun a droit à son temps de parole et foyer informateur pour le Valais.
fait part, si ça lui dit, de sa progression, de son cheminement
intérieur. Il arrive aussi que l’on n’ait rien à dire. Autour de La pastorale de la famille : www.pastorale-famille-
soi, l’écoute est active. sion.ch recense également d’autres propositions pour

H#9-#(.%&:-.#2,:-%
Les END, oui, mais ça change quoi ? Les questions qui
accompagnent le thème imposent au couple de s’arrêter,
de sortir du tourbillon du quotidien. Réflexions, mise en
les couples ou les familles. Comme par exemple : Week-
end Vivre et Aimer, Cours Elle&Lui, Soirée l’art de vivre
la famille...

L’équipe d’Orsières : Didier et Séverine Bislex, Jean-Michel Girard, Christel et Alain Michellod, Karine et Dominique Pierroz.

!"D,O<#9-)U%#$-%;#%9,:$-.().#%#-%9,:$,3);#.K%;#% 03 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR ENTREMONT I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015

.#-,(.%97#q%$,)K%$1%\)#%;#%9,(*3#K%U12)3)13#%#-%
*#.$,::#33#%1(%4.B%;#$%B\B:#2#:-$_%A#31%*#(-%
*.#:;.#%;(%-#2*$_%5%
!%"#$%&+0K%(:#%4.1:;#%U12)33#_%&:-.#%B'()*)#.$K%
:,($%1**.B9),:$%31%U19)3)-#%;D#Y*.)2#.%:,-.#%
U,)K%;#%*1.-14#.%:,-.#%;B$).%;DB;('(#.%:,$%
#:U1:-$%;1:$%3#$%2g2#$%\13#(.$%97.B-)#::#$K%
#-%;#%$#%.#-.,(\#.%\)\1:-$%;1:$%3D&43)$#%#-%31%
9,22(:1(-B_%5%
SECTEUR
.........................................................................................................................................................................
Tiré du journal paroissial Secteur Entremont (VS) de juin-juillet-août 2015

Equipes Notre-Dame : le témoignage


de Christel et Alain Michellod
Plusieurs couples de notre secteur font partie des END. Christel et Alain nous parlent de
leur expérience.
.......................................................................................................................................................

A la Flatière, lors d’une retraite pour les fiancés et les avant de son ressenti, échanges, une plage bienfaisante qui
couples, bon nombre de participants s’affichaient équipiers fortifie le couple.
Notre-Dame ! En trois lettres, les END. Les END, une grande famille. Entre équipiers, nous ap-
Le concept nous a tout de suite plu : trois à quatre précions la facilité d’exprimer notre foi, de partager notre
couples motivés, accompagnés d’un conseiller spirituel, désir d’éduquer nos enfants dans les mêmes valeurs chré-
pour une dizaine de rencontres dans l’année, autour d’un tiennes, et de se retrouver vivants dans l’Eglise et la com-
repas, et sous le regard de Dieu. Il ne restait plus alors qu’à munauté.
nous marier pour y adhérer ! Les END, souvent de grands rires ! Une belle aventure,
Les END : un bon moyen de rencontrer ses voisins et qui enrichit et embellit notre vie !
de traverser avec eux les épreuves et les joies de la vie ; Alors n’hésitez plus !
apprendre à se connaître, lier une amitié différente, car ici Christel et Alain Michellod
on aborde sa relation à Dieu. L’objectif est de construire et
consolider, de retour chez soi, sa vie de couple, familiale et
personnelle au gré des événements. Cela peut prendre du
Pour plus de renseignements
temps. sur les END
Lors des rencontres, la prière est au cœur de la soirée.
Les semaines précédentes, parfois la veille, le couple ap- www.equipes-notre-dame.fr
profondit le thème choisi pour l’année à l’aide d’une bro- Vous pouvez contacter Jérôme et Géraldine Rausis,
chure. En réunion, chacun a droit à son temps de parole et foyer informateur pour le Valais.
fait part, si ça lui dit, de sa progression, de son cheminement
intérieur. Il arrive aussi que l’on n’ait rien à dire. Autour de La pastorale de la famille : www.pastorale-famille-
soi, l’écoute est active. sion.ch recense également d’autres propositions pour
Les END, oui, mais ça change quoi ? Les questions qui les couples ou les familles. Comme par exemple : Week-
accompagnent le thème imposent au couple de s’arrêter, end Vivre et Aimer, Cours Elle&Lui, Soirée l’art de vivre
de sortir du tourbillon du quotidien. Réflexions, mise en la famille...

L’équipe d’Orsières : Didier et Séverine Bislex, Jean-Michel Girard, Christel et Alain Michellod, Karine et Dominique Pierroz.

PAROISSES VIVANTES I SECTEUR ENTREMONT I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015 03


married…
a($-%21..)#;u%
n ont décidé de s’engager dans l’aventure du mariage avec la bénédiction de
cient tous les deux les virées en montagne et c’est dans la région du Besso

S.9/#:/H)#..#%
andé Camille en mariage. « Une anecdote romantique à raconter à nos pe-
isent-ils en chœur !
.............................................................................................................................

riez-vous ?
s’aime, et après
e commune, le
te logique pour
sacrement nous
der et de légiti-
Le mariage est
e solide, un fon-
el nous voulons
n de fonder une
vre nos projets

t également un
e ne pas renon-
lorsqu’une diffi-
rée. En effet, la
ong fleuve tran-
mptons sur notre
qu’il nous aide à
us. La société est
élective et com-
araît très impor-
tes valeurs aux- Il est beau de vivre ensemble tous les jours.
cher. Le mariage
t partie.!%"#%21.)14#%#$-%B413#2#:-%(:%3)#:%'()%*#.2#-%
à poursuivre notre vie ensemble. nous communiquons beaucoup
Le mariage n’est pas une décision entre nous et la question du ma-
;#%:#%*1$%.#:,:9#.%-,(-%;#%$()-#%3,.$'(D(:#%
ariez-vous main- prise du jour au lendemain, il nous riage a rapidement été abordée.
a semblé préférable d’en parler Nous savions que nous voulions
;)l9(3-B%#$-%.#:9,:-.B#_%5%
ux caractères dif- en détail avant de faire le pas. La nous marier et qu’il était impor-
voulu prendre le maturité que nous avons acquise tant de se laisser le temps de se

gé ensemble!%"1%$,9)B-B%#$-%;#%*3($%#:%*3($%$B3#9-)\#%#-%
us connaître, et après ces quatre années passées connaître. Nous trouvions éga-
de ensemble nous a permis d’avoir lement nécessaire de vivre en-
es voyages, nos les bonnes discussions au bon semble, sous le même toit, d’être
9,2*B-)-)\#K%)3%:,($%*1.1X-%-.8$%)2*,.-1:-%
t puis nous nous moment. La compatibilité de deux confronté aux réalités du quoti-
mpte que nous personnes dans un couple n’est de dien pour nous conforter dans
;D1\,).%;#%U,.-#$%\13#(.$%1(Y'(#33#$%:,($%
l’un sur l’autre loin pas garantie et le mariage est notre choix. Nous nous sommes ra-
oments un peu l’histoire de toute une vie, nous pidement rendu compte que nous
199.,97#._%"#%21.)14#%#-%31%U12)33#%#:%U,:-%
voulions être persuadés de notre avions la même vision du mariage:
tant pour nous engagement. fonder un futur commun basé sur
mps-là et à pré- *1.-)#_%5%
us connaissons Qui a d’abord parlé de mariage ?
le respect mutuel.

sommes prêts
A12)33#%#-%S31):%&*):#J%
C’est une décision commune, Camille et Alain Epiney
PAROLE JEUNES – CULTURE
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Arc-en-Sierre (VS) de juin-juillet-août 2015

Just married…
Camille et Alain ont décidé de s’engager dans l’aventure du mariage avec la bénédiction de
Dieu. Ils apprécient tous les deux les virées en montagne et c’est dans la région du Besso
qu’Alain a demandé Camille en mariage. « Une anecdote romantique à raconter à nos pe-
tits-enfants », disent-ils en chœur !
.......................................................................................................................................................

Pourquoi vous mariez-vous ?


Parce que l’on s’aime, et après
quatre ans de vie commune, le
mariage est la suite logique pour
notre couple. Ce sacrement nous
permet de consolider et de légiti-
mer notre amour. Le mariage est
pour nous une base solide, un fon-
dement sur lequel nous voulons
nous appuyer afin de fonder une
famille et poursuivre nos projets
de vie communs.
Le mariage est également un
lien qui permet de ne pas renon-
cer tout de suite lorsqu’une diffi-
culté est rencontrée. En effet, la
vie n’est pas un long fleuve tran-
quille et nous comptons sur notre
engagement pour qu’il nous aide à
traverser les remous. La société est
de plus en plus sélective et com-
pétitive, il nous paraît très impor-
tant d’avoir de fortes valeurs aux- Il est beau de vivre ensemble tous les jours.
quelles nous accrocher. Le mariage
et la famille en font partie. à poursuivre notre vie ensemble. nous communiquons beaucoup
Le mariage n’est pas une décision entre nous et la question du ma-
Pourquoi vous mariez-vous main- prise du jour au lendemain, il nous riage a rapidement été abordée.
tenant ? a semblé préférable d’en parler Nous savions que nous voulions
Nous avons deux caractères dif- en détail avant de faire le pas. La nous marier et qu’il était impor-
férents, et avons voulu prendre le maturité que nous avons acquise tant de se laisser le temps de se
temps de bien nous connaître, et après ces quatre années passées connaître. Nous trouvions éga-
nous avons partagé ensemble de ensemble nous a permis d’avoir lement nécessaire de vivre en-
bons moments, des voyages, nos les bonnes discussions au bon semble, sous le même toit, d’être
centres d’intérêt et puis nous nous moment. La compatibilité de deux confronté aux réalités du quoti-
sommes rendu compte que nous personnes dans un couple n’est de dien pour nous conforter dans
pouvions compter l’un sur l’autre loin pas garantie et le mariage est notre choix. Nous nous sommes ra-
aussi dans les moments un peu l’histoire de toute une vie, nous pidement rendu compte que nous
plus difficiles. voulions être persuadés de notre avions la même vision du mariage:
Il était important pour nous engagement. fonder un futur commun basé sur
de prendre ce temps-là et à pré- le respect mutuel.
sent que nous nous connaissons Qui a d’abord parlé de mariage ?
davantage, nous sommes prêts C’est une décision commune, Camille et Alain Epiney

VOYAGES tschopp-zwissig sa
menuiserie / ébénisterie / fenêtres
3960 Sierre 027 451 77 10
Organisation de tous les pèlerinages officiels
3960 Sierre – Av. Général-Guisan 15 … une fenêtre ouverte sur l’avenir…
Tél. 027 456 36 26 … Fenster für Leute mit Durchblick…

04 PAROISSES VIVANTES I ARC-EN-SIERRE I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015


ipe vaut plus
p:#%B'()*#%\1(-%*3($%'(#%31%
mme de ses membres
$,22#%;#%$#$%2#2O.#$%
fait penser au curling. Catherine et Patrick Poscio emploient aussi
ès différent.
S.9/#:/H)#..#%
..............................................................................................................

ame ?
nées à Paris vers 1945. A
hrétiens ont senti la né-
iner spirituellement. In-
épond : « Faisons équipe
semble. » Voilà donc le
D, l’entraide tant spiri-
érielle de 4 à 6 couples
e religieuse.
Notre-Dame ?
nt pour être heureux et
cette belle aspiration,
n quotidien qui use ? Au
tresse ? Au travers d’une
mment le couple peut-
temps et des espaces
énité, de clarification ?
s Equipes Notre-Dame
our répondre à ces be-
!%6,($%3#$%9,(*3#$%$#%21.)#:-%*,(.%g-.#%7#(.#(Y%#-%
pe END représente sur-
Deux points concrets d’efforts méritent une explica-
tion : la règle de vie et le devoir de s'asseoir.
;(.#._%A,22#:-%.B*,:;.#%C%9#--#%O#33#%1$*).1-),:K%
qui chemine ensemble
deur et en vérité, des
Le principe de la « règle de vie » est de permettre à
chaque coéquipier de choisir une valeur particulière
<,(.%1*.8$%<,(.K%1(%-.1\#.$%;D(:%'(,-);)#:%'()%($#m%
le besoin s’en fait sen-
nagement, écoute bien-
sur laquelle il aimerait progresser. La particularité du
dialogue appelé « devoir de s’asseoir » est d’agender
1(%-.1\#.$%;D(:#%*.,U#$$),:%'()%$-.#$$#m%1(%-.1\#.$%
…) et des bonheurs par- un rendez-vous conjugal, sous le regard du Christ, afin
de démanteler à froid un problème, une tension, une
;D(:#%U12)33#%'()%*.B,99(*#m%
une Equipe de progres- difficulté en couple ou en famille. Cela permet d’éviter
une confrontation à chaud très souvent stérile. Il est
opose des !%W#$$#:-#q/\,($%;1:$%\,-.#%U,J#.%;#$%#^#-$%;#%
retrouvailles plus facile d’apprendre à nager hors de la tempête !
ur d’un repas, des ren- Ressentez-vous dans votre foyer des effets de votre
utres équipes du canton équipe ? \,-.#%B'()*#m%
dien les fameux points Oh oui ! Ces moments d’amitié, de partage et
i7%,()P%A#$%2,2#:-$%;D12)-)BK%;#%*1.-14#%#-%
s’asseoir, lectio divina, d’échange, de prière et d’entraide sont devenus, au
amiliale, règle de vie et fil des décennies, un des terreaux de notre chemine-
;DB971:4#K%;#%*.)8.#%#-%;D#:-.1);#%$,:-%;#\#:($K%
e cette terminologie, la ment conjugal.

gue en vérité1(%e3%;#$%;B9#::)#$K%(:%;#$%-#..#1(Y%;#%:,-.#%
à offrir à chaque coéqui-
: se parler Si un couple souhaite faire partie d'une équipe de
onjoints, découvrir des foyers Notre-Dame, à qui peut-il s'adresser ?
antes au sein de sa fa- A97#2):#2#:-%9,:<(413_%5%
Pierre et Beatrice Kurmann via http://www.
té et l’engagement dans equipes-notre-dame.fr/secteur/valais
G.,*,$%.#9(#)33)$%*1.%S:-,):#%E1)331.;%
Propos recueillis par Antoine Maillard
PORTRAIT
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Arc-en-Sierre (VS) de juin-juillet-août 2015

Une équipe vaut plus


que la somme de ses membres
Pour un sportif, un END fait penser au curling. Catherine et Patrick Poscio emploient aussi
ce mot. Dans un sens très différent.
.......................................................................................................................................................

Que sont les Equipes Notre-Dame ?


Ces équipes de foyers sont nées à Paris vers 1945. A
la fin de la guerre, des foyers chrétiens ont senti la né-
cessité d’une aide pour cheminer spirituellement. In-
terpellé, le Père Caffarel leur répond : « Faisons équipe
et trouvons les réponses ensemble. » Voilà donc le
charisme fondateur des END, l’entraide tant spiri-
tuelle, relationnelle que matérielle de 4 à 6 couples
mariés et d’un prêtre ou d’une religieuse.
Pourquoi choisir une Equipe Notre-Dame ?
Tous les couples se marient pour être heureux et
durer. Comment répondre à cette belle aspiration,
jour après jour, au travers d’un quotidien qui use ? Au
travers d’une profession qui stresse ? Au travers d’une
famille qui préoccupe ? Comment le couple peut-
il trouver régulièrement des temps et des espaces
de ressourcements, de sérénité, de clarification ?
Nous avons trouvé dans les Equipes Notre-Dame
quelques outils essentiels pour répondre à ces be- Deux points concrets d’efforts méritent une explica-
soins. Aujourd’hui notre Equipe END représente sur- tion : la règle de vie et le devoir de s'asseoir.
tout une fraternité humaine qui chemine ensemble Le principe de la « règle de vie » est de permettre à
via des échanges en profondeur et en vérité, des chaque coéquipier de choisir une valeur particulière
entraides concrètes dès que le besoin s’en fait sen- sur laquelle il aimerait progresser. La particularité du
tir (garde des enfants, déménagement, écoute bien- dialogue appelé « devoir de s’asseoir » est d’agender
veillante, présence discrète, …) et des bonheurs par- un rendez-vous conjugal, sous le regard du Christ, afin
tagés. de démanteler à froid un problème, une tension, une
Quels « outils » permettent à une Equipe de progres- difficulté en couple ou en famille. Cela permet d’éviter
ser ? une confrontation à chaud très souvent stérile. Il est
Le Mouvement des END propose des retrouvailles plus facile d’apprendre à nager hors de la tempête !
mensuelles de l’équipe autour d’un repas, des ren- Ressentez-vous dans votre foyer des effets de votre
contres annuelles avec les autres équipes du canton équipe ?
ou de la région et au quotidien les fameux points Oh oui ! Ces moments d’amitié, de partage et
concrets d’efforts : devoir de s’asseoir, lectio divina, d’échange, de prière et d’entraide sont devenus, au
oraison, prière conjugale et familiale, règle de vie et fil des décennies, un des terreaux de notre chemine-
retraite en équipe. Au-delà de cette terminologie, la ment conjugal.
pédagogie des END cherche à offrir à chaque coéqui-
pier la possibilité d’un dialogue en vérité : se parler Si un couple souhaite faire partie d'une équipe de
et s’écouter vraiment entre conjoints, découvrir des foyers Notre-Dame, à qui peut-il s'adresser ?
valeurs stimulantes et motivantes au sein de sa fa- A Pierre et Beatrice Kurmann via http://www.
mille, susciter la responsabilité et l’engagement dans equipes-notre-dame.fr/secteur/valais
la société. Propos recueillis par Antoine Maillard

Jean-Claude Rion - Sierre


"EAUSITE  s 4ÏL    

Sierre & Région


2EVÐTEMENTS DE SOLS s 4APIS
Place de la Gare 7 – 3960 Sierre 0ARQUETS s ,INO s 2IDEAUX
Tél. 027 452 27 27 – Fax 027 452 27 29 % MAIL JCRION BLUEWINCH

PAROISSES VIVANTES I ARC-EN-SIERRE I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015 03


Vous vous dites : ce
– C’est bien que tu m’y fasses penser. Hé, mais on n’a pas
n’est pas pour moi ? P
encore fait notre DSA !
de souci, nous somm
– Zut, ce mois, je ne l’ai pas vu passer ! Et il y a le FL qui sera en chemin et cela pren

"#$%&+0R%:,-.#%#Y*B.)#:9#%
là, il faut programmer ce DSA. du temps pour y arrive
mais petit à petit, av
– Bon, à nos agendas !
l’aide de l’équipe, nou

pG%T3`:#%
Voilà pour vous, un langage incompréhensible ? Et c’est notre relation à Dieu.
bien normal, mais après lecture de ce journal, vous serez au combien Sa Parole e
« top » avec tous ces mots et vous aurez tout compris sur ce notre cœur. Au niveau
que sont les Equipes Notre-Dame (END). pour nous retrouver
de s’assoir) qui nous a
des moments de vrais é
moments où nous nou
pondons aux question
notre famille de beau
lors des journées de se
enfants sont pris en c
âge avec des amis. Pu
avons découvert des p
sur qui nous pouvons c
été touchés par l’une o
une aide, une consolat
ensemble. Dieu nous p
sœur. Hors réunion, n
rencontres, comme e
autres « équipiers ». No
une grande famille, ac

!%+,($%1)2#.),:$%\,($%*1.-14#.%-,($%3#$%U.()-$%
Cela fait 2 ans que nous cheminons avec un prêtre et
trois autres couples, à raison d’une rencontre mensuelle
bonté.
Pour terminer, nou
'(#%:,($%1\,:$%.#[($%4.`9#%1(Y%&+0_%
organisée à tour de rôle dans nos foyers. Nous aimerions Père Caffarel : « La réu
vous partager tous les fruits que nous avons reçus grâce pas être définie seul
•  p:#%1);#%1(%:)\#1(%;#%:,-.#%\)#%;#%*.)8.#u%
aux END. l’amitié de ses memb
dans la recherche de
G1.%#Y#2*3#K%:,($%1\,:$%;B9,(\#.-%
Tout d’abord, d’un point de vue personnel : une aide au
niveau de notre vie de prière grâce à une règle de vie per-
substance surnaturell

9,2O)#:%$1%G1.,3#%#$-%-#:;.#$$#%#-%'(D#33#%
sonnelle, à la Parole lue et méditée au quotidien et à l’orai-

-.1:$U,.2#%:,-.#%9j(._%
•  "#%0HS%M0#\,).%;#%$D1$$#,).N%'()%:,($%1);#%C%
Apportent également leur soutien financier à notr
2)#(Y%:,($%9,2*.#:;.#K%C%\)\.#%;#$%
Alimentation
Robert Blanc, Villaz-Saint-Pierre, 026 653 11 20
Auto-école
Marcel Fässler, Siviri
2,2#:-$%;#%\.1)$%B971:4#$%$,($%3#%.#41.;%
Assurances
Auto-électricité
;#%0)#(u%
« La Mobilière » Assurances et prévoyance,
agence de Romont, rue du Château 99 026 652 18 52
Gérard Mauron, rte d
Jacques Yerly, agent général 079 292 85 38
•  +,($%1\,:$%;B9,(\#.-$%;#$%*#.$,::#$%
Julien Descloux, agent principal
Cédric Dénervaud, conseiller en assurances
079 401 71 41
079 580 96 12
Banques
Banque Cantonale d
U,.2);1O3#$K%;#%\.1)$%12)$%$(.%'()%:,($%
Jean-Luc Devaud, conseiller en assurances
Henri Kolly, conseiller en assurances
079 433 34 06
079 567 67 19
Banque Raiffeisen d
Agence : Ursy
*,(\,:$%9,2*-#.u%5%
Joël Moullet, conseiller en assurances
Soscourrier Sàrl, bureau de secrétariat
079 302 80 74
026 652 22 38
Banque Valiant SA, r
1678 Siviriez

+)9,3#%#-%G7)3)**#%A(.;J%
et d’assurances, Suzanne Michel,
Rte Petits-Quartiers 4, 1680 Romont
Boucherie-charcut
ÉDITORIAL
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial UP Glâne (FR) de juin 2015

Les END : notre expérience


– Dis, tu te souviens que vendredi nous avons les END ! son. Cela vous fait peur ?
Vous vous dites : cela
– C’est bien que tu m’y fasses penser. Hé, mais on n’a pas
n’est pas pour moi ? Pas
encore fait notre DSA !
de souci, nous sommes
– Zut, ce mois, je ne l’ai pas vu passer ! Et il y a le FL qui sera en chemin et cela prend
là, il faut programmer ce DSA. du temps pour y arriver,
mais petit à petit, avec
– Bon, à nos agendas !
l’aide de l’équipe, nous nous motivons pour approfondir
Voilà pour vous, un langage incompréhensible ? Et c’est notre relation à Dieu. Par exemple, nous avons découvert
bien normal, mais après lecture de ce journal, vous serez au combien Sa Parole est tendresse et qu’elle transforme
« top » avec tous ces mots et vous aurez tout compris sur ce notre cœur. Au niveau du couple : nous prenons du temps
que sont les Equipes Notre-Dame (END). pour nous retrouver entre les rencontres : le DSA (Devoir
de s’assoir) qui nous aide à mieux nous comprendre, à vivre
des moments de vrais échanges sous le regard de Dieu et les
moments où nous nous préparons à la réunion, où nous ré-
pondons aux questions proposées. Nous vivons aussi avec
notre famille de beaux moments fraternels et spirituels,
lors des journées de secteur, des journées découvertes. Les
enfants sont pris en charge et vivent des activités de leur
âge avec des amis. Puis au niveau de notre équipe, nous
avons découvert des personnes formidables, de vrais amis
sur qui nous pouvons compter. Combien de fois, nous avons
été touchés par l’une ou l’autre parole exprimée : un conseil,
une aide, une consolation... Que de moments intenses vécus
ensemble. Dieu nous parle aussi à travers notre frère, notre
sœur. Hors réunion, nous avons pu vivre aussi de belles
rencontres, comme en novembre 2014, à Lyon, avec 800
autres « équipiers ». Nous nous sommes sentis comme dans
une grande famille, accueillis avec tant de simplicité et de
bonté.
Cela fait 2 ans que nous cheminons avec un prêtre et
trois autres couples, à raison d’une rencontre mensuelle Pour terminer, nous laissons la parole au fondateur, le
organisée à tour de rôle dans nos foyers. Nous aimerions Père Caffarel : « La réunion mensuelle d’une équipe ne doit
vous partager tous les fruits que nous avons reçus grâce pas être définie seulement par sa structure, son esprit,
aux END. l’amitié de ses membres, leur désir qu’elle soit une étape
dans la recherche de Dieu. Il faut d’abord reconnaître sa
Tout d’abord, d’un point de vue personnel : une aide au
substance surnaturelle et son mystère. »
niveau de notre vie de prière grâce à une règle de vie per-
sonnelle, à la Parole lue et méditée au quotidien et à l’orai- Nicole et Philippe Curdy, Romont 2

Apportent également leur soutien financier à notre journal paroissial


Alimentation Auto-école
Robert Blanc, Villaz-Saint-Pierre, 026 653 11 20 Marcel Fässler, Siviriez 026 656 14 50
Assurances Auto-électricité
« La Mobilière » Assurances et prévoyance,
Gérard Mauron, rte des Echervettes 9, Romont 026 652 12 43
agence de Romont, rue du Château 99 026 652 18 52
Jacques Yerly, agent général 079 292 85 38
Julien Descloux, agent principal 079 401 71 41
Banques
Cédric Dénervaud, conseiller en assurances 079 580 96 12 Banque Cantonale de Fribourg, CP 278, Romont 0848 22 32 23
Jean-Luc Devaud, conseiller en assurances 079 433 34 06 Banque Raiffeisen de la Glâne, Romont 026 651 90 00
Henri Kolly, conseiller en assurances 079 567 67 19 Agence : Ursy
Joël Moullet, conseiller en assurances 079 302 80 74 Banque Valiant SA, rte de l’Eglise 74, 026 662 73 73
1678 Siviriez
Soscourrier Sàrl, bureau de secrétariat 026 652 22 38
et d’assurances, Suzanne Michel,
Rte Petits-Quartiers 4, 1680 Romont
Boucherie-charcuterie
Bruno Clerc, rue de l’Eglise 88, Romont 026 652 23 93
Auberge Christian Deillon, Grand-Rue 29, Romont 026 652 22 29
Le Lion d’Or, Norbert et Sylvianne Brodard, 026 656 13 31 François Jaquier, Siviriez 026 656 13 85
Siviriez, jours de fermeture : lundi et mardi

PAROISSES VIVANTES I UP GLÂNE I JUIN 2015 03


"D&'()*#%+,-.#/012#%;#%V,(\.J%
H#9-#(.%]1(-/"19%

!%",.$'(#%3D(:%;#%:,($%1%(:%*1$$14#%C%\);#K%(:#%
-.1\#.$B#%;(%;B$#.-K%3DB'()*#%:,($%$-)2(3#K%:,($%
:,($%*,.-,:$%-,($%;1:$%31%*.)8.#_%5%
!%t(#3%*,):-%;D1--#:-),:%$,(71)-#.)#q/\,($%
;,::#.%C%;#$%<#(:#$m%
H()\.#%$,:%9j(.K%$#%31)$$#.%71O)-#.%*1.%(:#%
*1.,3#%*,$)-)\#%#-%:#%*1$%1\,).%*#(.%;D133#.%3C%,x%
#33#%:,($%#:-.1X:#_%
&-.#%C%3DB9,(-#%;#%3D1(-.#K%3()%31)$$#.%$1%*319#K%$#%
;).#%3#$%97,$#$%2g2#%$)%'(#3'(#U,)$%:,($%
:D1\,:$%*1$%#:\)#%;D#:-#:;.#%3#%.#-,(.K%:#%*1$%
O1)$$#.%3#$%O.1$_%&6W&%VWSv%F%VvVS+6%F%
0&Qip6_%5%
A31(;):#%Q,).,:%
Tiré du journal paroissial Secteur Haut-Lac (VS) de juin-juillet-août 2015

Vouvry Sur le thème du mois : l’Equipe Notre-Dame de Vouvry


Comment le groupe est-il né ?
En 1982 un an après la Mission, sous l'impulsion du cha-
noine Bernard Rausis, curé de la paroisse.
Marie-Claire et Charly Carron furent le couple pilote de
l'équipe pendant un an.
Quatre couples forment l'équipe actuelle, Evelyne et
Denis Quaglia, Sylvie et Marc Mariaux, Monique et Maurice
Coppex, Claudine et Henri Boiron, notre conseiller spirituel
est André Carron.
Habitant tous au village et faisant partie de diverses so-
ciétés nous avons un lien particulier.

Expérience marquante dans la vie de l'équipe ?


Les retraites en équipe toujours enrichissantes au Sim-
plon ou ailleurs.
Les journées ou week-end passés avec les enfants.
La fête des rois qui nous réunissait tous pendant des
années pour un goûter avec galettes, jeux et chansons. Il y
a quelques années, nous avons réuni pratiquement tous nos De gauche à droite, debout : Monique et Maurice Coppex, Denis Quaglia, assis : Père André Carron, Sylvie et Marc Mariaux, Henri et Claudine
enfants adultes pour une fête des rois, souvenir inoubliable. Boiron, Evelyne Quaglia

Qu'est-ce que ce mouvement ou votre intégration dans un Lorsque l'un de nous a un passage à vide, une traver- Quel point d'attention souhaiteriez-vous donner à des
tel groupe apporte à votre couple ? sée du désert, l'équipe nous stimule, nous nous portons jeunes ?
Prendre du temps pour lire le thème qui est choisi en tous dans la prière. Suivre son cœur, se laisser habiter par une parole posi-
équipe (lecture que je n'aurais sans doute pas faite autre- C'est une grande amitié qui s'est créée au fil des an- tive et ne pas avoir peur d'aller là où elle nous entraîne.
ment). Nous questionner sur notre relation à Dieu, person- nées, elle nous soutient tous dans nos difficultés (mala- Etre à l'écoute de l'autre, lui laisser sa place, se dire
nelle ou en couple. dies, deuils, chômage, vieillissement de nos parents) les choses même si quelquefois nous n'avons pas envie
Lire et « décortiquer » un texte d'Evangile, qu'est-ce qu'il comme dans les grandes joies (naissances, mariages, pe- d'entendre le retour, ne pas baisser les bras. ETRE VRAI –
me dit aujourd'hui dans ma vie de tous les jours ? tits-enfants). VIVANT – DEBOUT. Claudine Boiron

............................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................

02 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR HAUT-L AC I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR HAUT-L AC I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015 03
"D&'()*#%+,-.#/012#%;D&\),::1q%
H#9-#(.%]1(-/"19%

!%t(#3%*,):-%;D1--#:-),:%$,(71)-#.)#q/\,($%
;,::#.%C%;#$%<#(:#$m%
+,-.#%#Y*B.)#:9#%31)$$#%#:-.#\,).%*,(.%3#$%
9,(*3#$%<#(:#$%#-%2,):$%<#(:#$%(:%
#:.)97)$$#2#:-%;#%31%\,3,:-B%;DSvE&W%$,($%3#%
.#41.;%;#%0)#(%#:%U1)$1:-%2B2,).#%;#$%\B9($%
3(2):#(YK%2134.B%3#$%9.)$#$%'()%*#(\#:-%g-.#%;#$%
B-1*#$%*,(.%*.,4.#$$#.K%1\#9%3D1**()%;#%31%*.)8.#%
9,:<(413#%#-%;(%;)13,4(#_%5%
T#,.4#--#%#-%Q#.:1.;%G1--1.,:)%
VIE DES PAROISSES
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Haut-Lac (VS) de juin-juillet-août 2015

Vionnaz
Sur le thème du mois :
l’Equipe Notre-Dame d’Evionnaz
Comment le groupe est-il né ?
Notre couple a rejoint il y a 4 ans
l’équipe EVIONNAZ 1 fondée en 1982
et regroupant des membres de cette
région. Malgré des conceptions par-
fois différentes du mystère de la Foi et
de la vie de l’Eglise, l’intégration s’est
très bien passée, sans doute grâce à
l’Esprit Saint. Et cette année Sonia et
Jean-Paul Angéloz nous ont rejoints
pour un cheminement long et fécond
espérons-le.

Qu'est-ce que ce mouvement ou votre


intégration dans un tel groupe ap-
porte à votre couple ?
Nous sommes convaincus que la De gauche à droite, debout : Marius Formaz, Bernard et Georgette Pattaroni, Sonia Angéloz, assis :
vie du mouvement END et les thèmes Aloys et Sabine Jordan, Chanoine André Brutin , Irène et Jean Marquis
d’approfondissement proposés ont
donné un nouvel élan à notre couple Quel point d'attention souhaiteriez- faisant mémoire des vécus lumineux,
sur le plan de la prière et celui dialogue vous donner à des jeunes ? malgré les crises qui peuvent être des
sous la forme du « devoir de s’asseoir », Notre expérience laisse entre- étapes pour progresser, avec l’appui de
qui encourage un échange régulier sur voir pour les couples jeunes et moins la prière conjugale et du dialogue.
les joies et difficultés inhérentes à la jeunes un enrichissement de la volon-
vie d’un couple. té d’AIMER sous le regard de Dieu en Georgette et Bernard Pattaroni

.............................................................................................................................................................................

04 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR HAUT-L AC I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015


V)\.#%$1%U,)%#:%&'()*#%+,-.#/
012#%
"#$%Ah-#1(Y%;(%H,3#)3%

!%01:$%9#%2,(\#2#:-K%:,($%:,($%-.,(\,:$%#:%
9,:e1:9#%#-%#:%12)-)BK%;1:$%(:#%4.1:;#%U12)33#%
*3#):#%;DB9,(-#K%;D#:-.1);#%$*).)-(#33#%#-%2,.13#_%
&:%91$%;#%O#$,):K%:,($%$,22#$%$,(-#:($%#-%
*1.-14#,:$%-,($%#:$#2O3#%;1:$%3D#$*.)-%;#%
0)#(_%5%
G.,*,$%.#9(#)33)$%*1.%a(3)1:1%A,99,3,%
rencontre
re
r e
Tiré du journal paroissial Les Coteaux du Soleil (VS) de juin 2015
rencontre
ntr
tr

6/78#%$)%9'/%#1%:;*/<#%='(8#>?)@#
Isabelle et Guy Rard témoignent de leur parcours dans ce mouvement

Présentez-nous votre couple


Nous sommes mariés depuis 46 ans et nous
avons deux enfants et sept petits-enfants.
Nous partageons notre temps entre nos petits-
enfants, le bénévolat et notre chalet d’Isière.

Comment avez-vous connu le mouvement des


Equipes Notre-Dame ?
Nous faisons partie de l’équipe END d’Ardon
depuis l’automne 1988, suite à la Mission parois-
siale où le mouvement nous a été présenté par
le couple Yvette et Jean-Claude Glassey. Les
Equipes Notre-Dame, fondées par le Père Henri
Caffarel en 1938, sont présentes dans le monde
entier.

Qu’est-ce que ce mouvement apporte à votre


couple ?
Nous avons appris à vivre notre foi plus profon-
dément, par la lecture quotidienne de l’Evan-
gile et le partage avec quatre autres couples
d’Ardon. Nous nous réunissons une fois par
mois pour travailler un thème à choix, proposé
par le mouvement. Nous nous retrouvons, à
tour de rôle, chez un couple qui organise le
repas ; la réunion est menée par le couple qui
reçoit la fois suivante. Lors de ces rencontres,
nous sommes accompagnés par un conseil-
ler spirituel, notre cher abbé Ernest Melly,
qui nous suit depuis le début. Des rassemble-
ments nationaux et internationaux sont l’occa- Un couple sous la protection de la Vierge Marie
sion d’intéressants échanges, avec de beaux
moments d’enseignement et de partage.
En suivant les points concrets d’efforts, selon la
charte des END, qui ne sont pas toujours faciles
à tenir, nous nous sentons appelés à suivre le
='*$%)7'1$%)<<8/$%A%7/78#% Christ dans la confiance. Nous encourageons
d’autres couples à venir nous rejoindre pour
1'(8#%9'/%<.*$%<8'9'1,B@#1( mieux parcourir le chemin de vie à deux.
Pour plus de renseignements, vous pouvez nous
contacter au 027 346 50 32 ou au 079 859 56 93.
Dans ce mouvement, nous nous trouvons
en confiance et en amitié, dans une grande
Merci pour votre témoignage de chrétiens
famille pleine d’écoute, d’entraide spirituelle
engagés et bonne route à votre équipe !
et morale. En cas de besoin, nous sommes
soutenus et partageons tous ensemble dans
l’esprit de Dieu. Propos recueillis par Juliana Coccolo

! "#$%&'(#)*+%,*%-'.#/.
0*/1%2345
"#%9,(*3#K%*#-)-#%&43)$#%-B2,):%
;#%3D12,(.%;#%0)#(%
H#9-#(.%;#$%0#(Y/W)\#$%

!AD#$-%31%*.,\);#:9#%'()%:,($%1%12#:B$%C%
.#<,):;.#%3#$%B'()*#$_%5%
!%A#31%U1)-%;(%O)#:%;Dg-.#%1\#9%;#$%4#:$%
'()%\,:-%;1:$%3#%2g2#%$#:$%#-%9#$$#.%
;Dg-.#%C%9,:-.#/9,(.1:-%9,22#%;1:$%31%
\)#%;#%-,($%3#$%<,(.$_%5%
S4:8$%S:[1J%
Tiré du journal paroissial Secteur des Deux-Rives (VS) de mi-juin à mi-août 2015

Le couple, petite Eglise témoin


de l'amour de Dieu FAMILLE

Dans notre secteur, les Equipes Notre-Dame sont un mouvement


très actif. Chaque année de nouveaux couples, jeunes ou moins
jeunes, rejoignent une équipe. Ils veulent faire route ensemble.
Mais pourquoi ?
Un couple témoigne de ses vingt années dans ce mouvement.

Comment ont-ils rejoint une équipe ?


Tout commence lors de la préparation
à leur mariage. Lors des retraites qu'ils
partagent avec d'autres couples (jeunes
mariés, futurs mariés ou mariés depuis
plus longtemps), ils se rendent compte
de l'importance de continuer à travailler
chaque jour les grâces qu'ils recevront
lors de leur mariage.
Ils désirent vivre après le sacrement
d'autres retraites.
Peu après leur mariage, ils échangent
sur le parvis de l'église avec un foyer ami
qui s'est fixé comme objectif de former
une nouvelle équipe dans le secteur. Ils
participent alors à deux soirées d'infor-
mation en compagnie d'autres couples.
Ils décident de tenter l'aventure. Ils for-
ment donc une équipe de six couples et
un conseiller spirituel. soucis peuvent être partagés (comment
Après la première année, ils se rendent élever ses enfants dans la foi, comment
compte de la richesse des rencontres et réagir face à la détresse d'amis qui se
que ce qui leur est proposé va les aider à séparent...). « Ça fait du bien d'être avec
soigner leur union sur le long terme. Ils des gens qui vont dans le même sens et
choisissent de continuer. cesser d'être à contre-courant comme
dans la vie de tous les jours. »
Qu'est-ce que les équipes Ce lien qui unit les équipiers est très
leur apportent ? fort, en témoignent de nombreux autres
« C'est la providence qui nous a amenés couples. Cette force qui porte, les uns
à rejoindre les équipes. Il est cependant les autres, permet de soutenir un couple
difficile de réellement comparer ce que qui se trouve momentanément dans
serait notre vie si nous n'avions pas fait l'épreuve. Ce couple pourra à son tour
partie des équipes. Nous avons toujours se trouver pilier dans la difficulté d'un
vécu avec. » Le mari ajoute : « Je ne sais autre foyer. Merci aux équipes pour ce
pas comment serait notre couple si nous qu'elles apportent dans le chemin de
n'avions pas fait partie des équipes. » vie des mariés et de la paroisse et merci
Ils sentent de manière particulière le lien à ce couple d'avoir témoigné pour ces
de prière qui unit les équipiers. Ce lien moments de partage de leur vécu.
les porte dans la vie de tous les jours et
en particulier lors d'épreuves. Viennent Bel été à chacun.
ensuite les liens d'amitié qui se créent,
l'ouverture d'un espace où les mêmes Agnès Ançay

3
Témoignages

p:%3)#(%*,(.%*1.-14#.%:,-.#%U,)%
Les Equipes Notre-Dame

Un lieu#-%:,$%):-#..,41-),:$%
pour partager notre foi
et nos"#%3)#:%;#$%*1.,)$$#$%MT&N%
interrogations

!%+,($%J%1\,:$%.#:9,:-.B%;#$%*#.$,::#$%'()%
L’équipe Genève 35. Angélique-Sophie et Olivier sont au centre de la photo.

Lorsque le curé modérateur de notre paroisse nous a de- Le Christ rend-il heureux ? Oui, un croyant est rayonnant

*1.31)#:-%3)O.#2#:-%;#%3#(.%U,)K%*,(.%'()%
mandé si nous souhaitions intégrer une équipe en (re)for- parce qu’il est habité par Dieu.
mation, nous n’avons pas hésité à lui répondre : « Pourquoi
La foi en Dieu de notre couple semble légère, voire hésitante
pas ? »
par rapport à celle d’autres couples. Mais cette équipe nous
9DB-1)-%)2*,.-1:-%#-%C%'()%9#31%U1)$1)-%*31)$)._%
Nous y avons rencontré des personnes qui parlaient libre-
ment de leur foi, pour qui c’était important et à qui cela
permet de partager nos doutes et interrogations et nous
aide à trouver des chemins pour nous rapprocher de Dieu.

G1.3#.%;#%0)#(K%9#31%:,($%971:4#1)-%;#%:,-.#%
faisait plaisir. Parler de Dieu, cela nous changeait de notre
Il y a certainement beaucoup de couples que l’on croise sur
quotidien, c’était nouveau et moteur. Nous ne nous connais-
notre chemin de chaque jour sans que l’on sache qu’ils sont
sions pas, nous ne nous étions pas « choisis » mais cela n’a
en communion avec Dieu. Mais ils rayonnent.

'(,-);)#:K%9DB-1)-%:,(\#1(%#-%2,-#(._%5%
pas d’importance car nous nous rassemblons sous le regard
du Seigneur. Nous avons réalisé au fil des rencontres que le Vous me direz qu’il n’est pas besoin de faire partie d’une
but de nos réunions n’était pas d’être d’accord les uns avec Equipe Notre-Dame pour être en paix, calme, joyeux et
les autres, de nous comparer les uns aux autres, de nous rayonnant, c’est sûr. Mais avec les équipes Notre-Dame,

!%v3%J%1%9#.-1):#2#:-%O#1(9,(*%;#%9,(*3#$%
faire de nouveaux amis (mais c’est un plus), mais de parta-
ger notre foi, d’échanger sur la manière dont nous la vivons
vous trouverez ce type de profil rapidement et en nombre.
Nous vivons cette joie depuis deux ans et demi maintenant.

'(#%3D,:%9.,)$#%$(.%:,-.#%97#2):%;#%971'(#%
dans nos couples et de nous soutenir les uns et les autres
dans notre cheminement de croyant. Angélique-Sophie et Olivier Mabille

<,(.%$1:$%'(#%3D,:%$197#%'(D)3$%$,:-%#:%
P I E R R E

9,22(:),:%1\#9%0)#(_%E1)$%)3$%.1J,::#:-_%5%
MAGNARD
OPTICIEN
LUNETIER Patrick Feusi

S:4B3)'(#/H,*7)#%#-%i3)\)#.%E1O)33#%
Ch. des Bossonailles 22 études
115, rue de Genève 1222 Vésenaz rénovations
1226 Thônex Tél. & fax: 022 772 22 02 entretien
Tél. 022 349 32 71 Natel: 079 662 38 36 surveillance

LE LIEN DES PAROISSES • Juin-juillet-août 2015 5


Tiré du journal paroissial Le lien des paroisses (GE) de juin-juillet-août 2015

Témoignages

Les Equipes Notre-Dame

Un lieu pour partager notre foi


et nos interrogations

L’équipe Genève 35. Angélique-Sophie et Olivier sont au centre de la photo.

Lorsque le curé modérateur de notre paroisse nous a de- Le Christ rend-il heureux ? Oui, un croyant est rayonnant
mandé si nous souhaitions intégrer une équipe en (re)for- parce qu’il est habité par Dieu.
mation, nous n’avons pas hésité à lui répondre : « Pourquoi
La foi en Dieu de notre couple semble légère, voire hésitante
pas ? »
par rapport à celle d’autres couples. Mais cette équipe nous
Nous y avons rencontré des personnes qui parlaient libre- permet de partager nos doutes et interrogations et nous
ment de leur foi, pour qui c’était important et à qui cela aide à trouver des chemins pour nous rapprocher de Dieu.
faisait plaisir. Parler de Dieu, cela nous changeait de notre
Il y a certainement beaucoup de couples que l’on croise sur
quotidien, c’était nouveau et moteur. Nous ne nous connais-
notre chemin de chaque jour sans que l’on sache qu’ils sont
sions pas, nous ne nous étions pas « choisis » mais cela n’a
en communion avec Dieu. Mais ils rayonnent.
pas d’importance car nous nous rassemblons sous le regard
du Seigneur. Nous avons réalisé au fil des rencontres que le Vous me direz qu’il n’est pas besoin de faire partie d’une
but de nos réunions n’était pas d’être d’accord les uns avec Equipe Notre-Dame pour être en paix, calme, joyeux et
les autres, de nous comparer les uns aux autres, de nous rayonnant, c’est sûr. Mais avec les équipes Notre-Dame,
faire de nouveaux amis (mais c’est un plus), mais de parta- vous trouverez ce type de profil rapidement et en nombre.
ger notre foi, d’échanger sur la manière dont nous la vivons Nous vivons cette joie depuis deux ans et demi maintenant.
dans nos couples et de nous soutenir les uns et les autres
dans notre cheminement de croyant. Angélique-Sophie et Olivier Mabille

P I E R R E
MAGNARD
OPTICIEN
LUNETIER Patrick Feusi
Ch. des Bossonailles 22 études
115, rue de Genève 1222 Vésenaz rénovations
1226 Thônex Tél. & fax: 022 772 22 02 entretien
Tél. 022 349 32 71 Natel: 079 662 38 36 surveillance

LE LIEN DES PAROISSES • Juin-juillet-août 2015 5


"#%O#1(%97#2):%#:%-.,)$%B-1*#$%
;#%31%*.B*1.1-),:%1(%21.)14#%
"#%3)#:%;#$%*1.,)$$#$%MT&N%
!%"#(.%*1.9,(.$%*#.2#-%;#%2)#(Y%9#.:#.%3#%
$#:$%;#%3#(.%;B9)$),:_%W19,:-#.%3#(.%7)$-,).#%
#$-%*,(.%O#1(9,(*%;#%9,(*3#$%(:#%
;B21.97#%):71O)-(#33#_%E1)$%'(#3%O,:7#(.%
*,(.%#(Y%;#%.#\#:).%$(.%9#%'(D)3$%,:-%\B9(K%
;#%3#%.#3).#K%$,(\#:-%'(#3'(#$%1::B#$%*3($%
-1.;K%#-%;#%$#%.#:;.#%9,2*-#%;#%31%.)97#$$#%
;#%3#(.%97#2):%#-%;#%31%*.,U,:;#(.%;#%3#(.%
12,(._%0#%$)-(#.%1($$)%9#%'()%3#(.%1%*#./%2)$%
;D1\1:9#.%;1:$%3#(.%7)$-,).#%#-%'()%U1)-%31%
U,.9#%;#%3#(.%9,(*3#_%5%
!%"#$%e1:9B$%$#:-#:-%O)#:%'(#%9D#$-%3#(.%
9B3BO.1-),:%#-%#:%2g2#%-#2*$%'(#%9D#$-%
9#33#%;#%3D&43)$#_%E1)$%)3$%$#:-#:-%1($$)%'(D#33#%
:#%3#(.%1**1.-)#:-%*1$K%*1.9#%'(D#33#%#$-%;#%
3D,.;.#%;(%2J$-8.#_%p:%2J$-8.#%'(#%3#$%
e1:9B$%;B9,(\.#:-%B2#.\#)33#2#:-%#:%$DJ%
*.B*1.1:-K%#:%3#%9B3BO.1:-%#-%#:%3#%\)\1:-_%5%
E1.9%G1$$#.1%
Tiré du journal paroissial Le lien des paroisses (GE) de juin-juillet-août 2015

Formation

Le beau chemin en trois étapes


de la préparation au mariage
Rencontrer des couples qui préparent la célébration sacramentelle de leur mariage
est toujours pour moi une grande joie. C’est souvent avec un coup de téléphone que
le chemin commence et avec beaucoup de questions pratiques. Alors, au téléphone
j’en dis le moins possible, juste de quoi les rassurer… et dès que je peux je glisse un
« mais le mieux, ce serait que nous nous rencontrions » !
Faire connaissance et nous situer au riage ». Mais pas à travers un débat énumérer toutes sortes de dimensions
niveau de la vie du couple devient d’idées. Leur parcours permet de mieux de leur vie de couple auxquelles ils
alors l’occasion d’une découverte réci- cerner le sens de leur décision. Racon- s’engagent. C’est vraiment très émou-
proque. Bien sûr, il faut faire un projet ter leur histoire est pour beaucoup de vant quand, pendant cette troisième
de célébration que l’on affinera, il faut couples une démarche inhabituelle. étape, les fiancés s’adressent l’un à
aussi régler quelques questions admi- Mais quel bonheur pour eux de reve- l’autre et, se regardant dans les yeux se
nistratives, mais moins que ce que nir sur ce qu’ils ont vécu, de le relire, disent ce qu’ils promettent ! Dans nos
redoutaient les fiancés... Il s’agit plutôt souvent quelques années plus tard, et rencontres on ne peut approfondir que
pour eux de saisir que c’est vraiment de se rendre compte de la richesse de quelques points, mais le couple pour-
de leur mariage qu’il s’agit, que ce sont leur chemin et de la profondeur de leur suivra la démarche dans un dialogue
eux qui en sont les ministres et que la amour. De situer aussi ce qui leur a per- plus personnel. Le document à remplir
préparation qu’on leur propose n’a de mis d’avancer dans leur histoire et qui et dans lequel l’Eglise leur demande de
but que de se donner les moyens de fait la force de leur couple. dire leur projet aide beaucoup. Je ne
vivre de la meilleure des façons ce qui « Pourquoi voulez-vous vous marier leur propose ce document qu’au terme
va engager leur vie. à l’église ? » Difficile pour les fiancés du dialogue et ils y retrouvent de fait
Dans cette première rencontre, je pro- d’entrer dans cette deuxième étape. tout ce qu’ils avaient dit d’eux-mêmes.
pose toujours au couple de rencontrer Non pas parce qu’ils n’ont pas de C’est tout autre chose qu’un « papier à
d’autres couples dans le cadre de ren- bonnes raisons (ça n’a jamais été le cas remplir », ce sont de véritables pistes
contres CPM proposées par la « pas- avec les couples que j’ai rencontrés), pour l’approfondissement de leur dé-
torale familiale » telle qu’elle existe à mais parce que la plupart du temps, le marche.
Genève. Je leur dis que là ils pourront vocabulaire leur fait défaut. Alors petit Presque toujours, nous nous rendons
partager avec d’autres ce qu’ils vivent, à petit on essaie de mettre des mots dans l’église où le mariage sera célé-
parce que moi je n’ai pas grand-chose sur la réalité de leur foi, de saisir com- bré, nous voyons sur place « comment
à dire sur la vie de mon couple… Je bien elle est présente dans leur vie. on va faire » ce qui petit à petit s’est
leur dis aussi que je n’ai pas souvenir C’est souvent aussi l’occasion de « faire projeté pour la célébration au terme
d’avoir entendu que ceux qui y ont par- le point » et de repartir dans un chemin de chacune de nos rencontres. Les
ticipé l’aient regretté, au contraire ! de foi. De devenir davantage attentif à fiancés sentent bien que c’est leur
Je leur propose aussi un parcours que ce Dieu qui va leur dire, à la manière célébration en même temps que c’est
j’ai vu se dessiner petit à petit en pré- d’une nouvelle création : « désormais, celle de l’Eglise. Mais ils sentent aussi
parant des mariages. Trois étapes y vous n’êtes plus deux, mais un seul » et qu’elle ne leur appartient pas, parce
sont apparues qui me semblent justi- qui s’engage comme partenaire discret qu’elle est de l’ordre du mystère. Un
fier qu’on se rencontre au moins trois mais sûr à leurs côtés. mystère que les fiancés découvrent
fois. Se dire ce qu’on se promet, c’est essen- avec émerveillement en s’y préparant,
Il s’agit d’abord de situer ce que le tiel pour ceux qui vont se marier. Pour en le célébrant et en le vivant.
couple met derrière le mot de « ma- expliciter leur projet, les fiancés vont Marc Passera
©www.horizoncreation.ch - photo: Shutterstock

examens de la vue
lentilles de contact
lunettes
instruments…

Cours de Rive 15, Genève 022 735 29 11


lindegger-optic.ch

LE LIEN DES PAROISSES • Juin-juillet-août 2015 4


E1.97#.%C%-.,)$u%
H#9-#(.%]1(-/"19%

!%G()$%3#%91;#1(%;D(:#%.#:9,:-.#%1\#9%9#33#%
'()%1331)-%;#\#:).%2,:%B*,($#_%p:#%7)$-,).#%
,x%:,($%1\,:$%<,(B%;D#2O3B#%31%91.-#%;#%31%
\B.)-B%#-%;(%*.,<#-%;#%;(.B#_%5%
!%&-%(:%<,(.%3#%*1.)%U,(%;#%$D#:414#.%*,(.%31%
\)#R%(:%9,:-.1-%C%-.,)$K%1\#9%0)#(%#-%(:#%
cJ.)#33#%;D12)$%'()%:,($%,:-%#:-,(.B$%;1:$%
3DB43)$#_%5%
!%0#%U1)-K%9#%-.,)$)82#%$)4:1-1).#%;#%:,-.#%
9,:-.1-%;#%21.)14#%:#%:,($%1%<121)$%
3`97B$P%5%
!%"D12,(.%;1:$%31%;(.B#%#$-%(:#%1\#:-(.#%$)%
9,2*3#Y#%'(D)3%:#%*#(-%.#*,$#.%$(.%:,$%
$#(3#$%U,.9#$P%5%
!%t(#%9#%G8.#%1)21:-%.B\B3B%*1.%aB$($%:,($%
4();#%$(.%9#%97#2):K%$1:$%9#$$#%C%9,:$-.().#K%
;#%3D12,(./;,:P%5%
A7.)$-,*7#%
ÉDITO
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Secteur Haut-Lac (VS) de juin-juillet-août 2015

Marcher à trois…
Cher lecteur, ce numéro nous accompagnera trois
mois : de la Fête-Dieu à la reprise des classes fin août !
Le dossier romand s’intéresse au mariage et aux
Equipes Notre-Dame. En plus des rendez-vous de nos com-
munautés, vous y trouverez des témoignages de couples
de notre secteur qui y sont engagés depuis des années.
Marié depuis 19 ans avec Caroline, l’équipe pastorale
m’a tout naturellement confié l’édito.
Plus je rencontre des couples, heureux comme tour-
mentés, plus j’y découvre des histoires singulières et com-
plexes m’évitant depuis longtemps de dire des généralités
sur le sujet.
Je me contenterai donc de relire brièvement ma propre
histoire de couple en y cherchant les éléments fondateurs.
Je revois d’abord l’enfant que j’étais et qui a été
aimé. Cet amour reçu aux origines est un des piliers de la
confiance que j’ai pu donner à mon épouse.
Il y a ensuite un long chemin de quête personnelle,
de recherche de sens, de solitude, de rencontres avec des
croyants et des communautés vivantes qui m’ont révélé
un Dieu vivant et proche qui marche à mes côtés avec infi-
niment de bienveillance !
Puis le cadeau d’une rencontre avec celle qui allait de-
venir mon épouse. Une histoire où nous avons joué d’em-
blée la carte de la vérité et du projet de durée (j’avais 26
ans). Il y eut alors le choc des différences de culture, d’édu-
cation, de relation aux amitiés, à l’argent… des conflits,
des prises de tête, de longues heures de discussion… puis
l’émergence de chemins de compromis 1 !
Et un jour le pari fou de s’engager pour la vie : un
contrat à trois, avec Dieu et une kyrielle d’amis qui nous
ont entourés dans l’église. Un réseau de soutien.
Nous avons eu la grâce de pouvoir accueillir des en-
fants et de pouvoir toujours les nourrir ! Pour pouvoir
cheminer spirituellement en couple, nous avons rejoint le
mouvement des Focolari et prenons au moins un week-end
de retraite spirituelle par année. Et il faut bien dire que ces
temps de « retrait » nous ont chaque fois permis de décou-
vrir le « pas » suivant que nous avions à vivre pour faire
grandir notre amour : temps commun hebdomadaire, ajus-
tement des mauvais comportements, deuxième voiture
pour que chacun puisse respirer, ajustement des règles
familiales, introduction d’un temps de prière matinal,…
De fait, ce troisième signataire de notre contrat de
mariage ne nous a jamais lâchés !
Mais je l’ai vu aussi aider concrètement chacun des
membres de couples séparés et des couples recomposés.
Dieu est à l’œuvre là où l’amour est blessé et là où il est
soigné.
L’amour dans la durée est une aventure si complexe
qu’il ne peut reposer sur nos seules forces !
Que ce Père aimant révélé par Jésus nous guide sur ce
chemin, sans cesse à construire, de l’amour-don !
Christophe

1
Le livre du Père Denis Sonet « Découvrons l’amour, Pour ne pas aimer
idiot » nous a beaucoup aidés à comprendre nos différences de per-
ceptions du monde et les inévitables ajustements !

.............................................................................................................................................................................

02 PAROISSES VIVANTES I SECTEUR HAUT-L AC I JUIN-JUILLET-AOÛT 2015


oissial Décanat Sion de juillet-août 2015

n « Equipe Notre-Dame »
Vivre%en%«%Equipe%Notre/Dame%»%%
Notre-Dame parmi près de 50 autres équipes réparties dans le Valais
Stéphane, un couple parmi près de 200 autres couples qui, mois après
Décanat%de%Sion%
année, se retrouvent pour partager, prier ensemble. Mais c'est quoi,
otre-Dame ». Témoignage…
.....................................................................................................................

s bientôt 12
BH

uipe Notre-
le partage,
e les coéqui-
ment l’invi-
de prendre
n temps de
(devoir de

tuations de
uipe devient
tien dans la
a prière.

couple, re-
une équipe
mps. Parfois,
ui nous cor-
e particuliè-
me et les dis-

«%L’un%des%aspects%les%plus%importants%de%notre%
euvent nous En équipe Notre-Dame
nnaissances
sentir que nous ne sommes pas seuls. Cette année, l’un de nos coéqui-
vie%d’équipiers%est%de%sentir%que%nous%ne%
Pas seuls dans notre vie de foi et de piers nous a proposé de créer un
ages et les prière, pas seuls dans notre petitesse groupe WhatsApp. Cette " nouvelle

sommes%pas%seuls.%Pas%seuls%dans%notre%vie%de%
eprésentent pour faire face à notre vocation de technologie " a renforcé notre senti-
nts concrets chrétien, pas seuls devant certaines ment d’appartenance à notre équipe

tre vie foi%et%de%prière,%pas%seuls%dans%notre%petitesse%


unions nous difficultés de la vie. Parfois la solida- et a facilité le partage immédiat d’in-
de rité de l’équipe revêt des aspects pra- tentions de prière. »
es évoqués tiques, mais c’est surtout par la prière
pour%faire%face%à%notre%vocation%de%chrétien,%pas%
mieux suivre commune les uns pour les autres,
ler utiles à même et surtout en dehors des réu-
Valérie et Stéphane

ous nourrir, seuls%devant%certaines%difficultés%de%la%vie.%


quipier lors nions, que nous ressentons notre lien.
Dans notre équipe, comme dans bien

Parfois%la%solidarité%de%l’équipe%revêt%des%
enir pour de d’autres, nous prions chaque jour pour * Les six points concrets d'effort de la charte
un couple et pour notre conseiller spi- END : le devoir de s’asseoir (ensemble et sous
le regard de Dieu), l’oraison (prière person-
rituel. Il est agréable de savoir qu’un
aspects%pratiques,%mais%c’est%surtout%par%la%
nelle), l'écoute de la Parole de Dieu, la prière
plus impor- jour des amis prient non seulement en couple, la règle de vie (chemin d'amour quo-
piers est de avec mais pour vous. tidien), la retraite annuelle (en équipe).

prière%commune%les%uns%pour%les%autres,%même%
et%surtout%en%dehors%des%réunions,%que%nous%
ressentons%notre%lien.%»%
FELLAY MARET & CIE
Installations électriques
Condémines 42 – SION Valérie%et%Stéphane%
Bureau 027 322 54 84
Fax 027 322 54 10
RENCONTRE
.........................................................................................................................................................................

Tiré du journal paroissial Décanat Sion de juillet-août 2015

Vivre en « Equipe Notre-Dame »


Sion 12, une équipe Notre-Dame parmi près de 50 autres équipes réparties dans le Valais
romand. Valérie et Stéphane, un couple parmi près de 200 autres couples qui, mois après
mois, année après année, se retrouvent pour partager, prier ensemble. Mais c'est quoi,
vivre en « Equipe Notre-Dame ». Témoignage…
.......................................................................................................................................................

«M embres depuis bientôt 12


ans d’une Equipe Notre-
Dame, nous y apprécions le partage, BH

la prière, la solidarité entre les coéqui-


piers et plus particulièrement l’invi-
tation qui nous est faite de prendre
au moins chaque mois un temps de
discussion en tête à tête (devoir de
s’asseoir).

Au fil des différentes situations de


vie qui se présentent, l’équipe devient
un lieu d’allégresse, de soutien dans la
peine et de solidarité par la prière.

Ce qu’un couple, notre couple, re-


tire de sa participation à une équipe
varie donc au cours du temps. Parfois,
c’est le thème de l’année qui nous cor-
respond et nous intéresse particuliè-
rement. La lecture du thème et les dis-
cussions qui s’en suivent peuvent nous En équipe Notre-Dame
ouvrir à de nouvelles connaissances
sur la foi, l’Eglise, le couple. sentir que nous ne sommes pas seuls. Cette année, l’un de nos coéqui-
Pas seuls dans notre vie de foi et de piers nous a proposé de créer un
D’autres fois, les partages et les prière, pas seuls dans notre petitesse groupe WhatsApp. Cette " nouvelle
piqûres de rappel que représentent pour faire face à notre vocation de technologie " a renforcé notre senti-
les discussions sur les points concrets chrétien, pas seuls devant certaines ment d’appartenance à notre équipe
d’effort (PCE) * lors des réunions nous difficultés de la vie. Parfois la solida- et a facilité le partage immédiat d’in-
amènent à revigorer notre vie de rité de l’équipe revêt des aspects pra- tentions de prière. »
prière. Les trucs et astuces évoqués tiques, mais c’est surtout par la prière
par l’un ou l’autre pour mieux suivre commune les uns pour les autres, Valérie et Stéphane
ces PCE peuvent se révéler utiles à même et surtout en dehors des réu-
tous. Les paroles d’un coéquipier lors nions, que nous ressentons notre lien.
des soirées peuvent aussi nous nourrir, Dans notre équipe, comme dans bien
nous éclairer ou nous soutenir pour de d’autres, nous prions chaque jour pour * Les six points concrets d'effort de la charte
longues périodes. un couple et pour notre conseiller spi- END : le devoir de s’asseoir (ensemble et sous
le regard de Dieu), l’oraison (prière person-
rituel. Il est agréable de savoir qu’un nelle), l'écoute de la Parole de Dieu, la prière
L’un des aspects les plus impor- jour des amis prient non seulement en couple, la règle de vie (chemin d'amour quo-
tants de notre vie d’équipiers est de avec mais pour vous. tidien), la retraite annuelle (en équipe).

FELLAY MARET & CIE


Installations électriques
Condémines 42 – SION
Bureau 027 322 54 84
Fax 027 322 54 10
BRAMOIS
René Bitschnau
Tél. 027 203 14 21

PAROISSES VIVANTES I DÉCANAT SION I JUILLET-AOÛT 2015 03


EB;)-1-),:$%F%G.)8.#$%
6).B%;(%<,(.:13%*1.,)$$)13%
H#9-#(.%&:-.#2,:-%
Tiré%du%journal%paroissial%
Décanat%de%Sion%

Dieu dit : couple chrétien,


tu es ma fierté et mon espoir
Quand j’ai créé le ciel et la terre,
et dans le ciel les grands luminaires,
je vis en mes créatures des vestiges de mes perfections,
et je trouvais que cela était bon.
Quand j’eus recouvert la terre de son grand manteau
de champs et de forêts,
je vis que cela était bon.
Quand j’eus créé les animaux innombrables
selon leur espèce,
je contemplai en ces êtres vivants et foisonnants
un reflet de ma vie débordante,
et je trouvai que cela était bon.
De toute ma création montait alors
une grande hymne solennelle et jubilante
célébrant ma gloire et mes perfections.
Et pourtant nulle part je ne voyais l’image
de ce qui est ma vie la plus secrète, la plus fervente.
Alors s’est éveillé en moi le besoin de révéler
le meilleur de moi-même :
et ce fut ma plus belle invention. Le Père Henri Caffarel,
C’est ainsi que je te créais, couple humain, fondateur du mouvement END
« à mon image et à ma ressemblance »,
et je vis que cela était très bon.
Au milieu de cet univers dont chaque créature épelle ma gloire,
célèbre mes perfections,
enfin avait surgi l’amour, pour révéler mon Amour.
Couple humain, ma créature bien-aimée, mon témoin, privilégié,
comprends-tu pourquoi tu m’es cher entre toutes les créatures,
comprends-tu l’espoir immense que je mets en toi ?
Tu es porteur de ma réputation, de ma gloire,
tu es pour l’univers la grande raison d’espérer…
parce que tu es l’amour.
Henri Caffarel, à la manière de Péguy
EB;)1-78'(#%
Vous trouverez toutes les informations a rencontré les paroissiens du secteur en mars dernier en
à jour sur le site internet-source : est le fondateur.
http ://pastorale-famille-sion.ch/
pages/qui-sommes-nous http ://www.afich.ch/

&-%$)%,:%$#%;,::1)-%.#:;#q/\,($m%
Association des foyers interconfession-
En particulier les liens suivants : nels de Suisse.
L’AFI a pour objectif d’aider les couples à
http ://www.ellelui.ch/?page_id=389
A3):$%0)#(%
vivre leur différence en s’aidant mutuel-
Sept soirées autour d’un repas et d’un exposé. lement.
Jean Marquis

Le festival des familles, une journée de ressourcement et de fête autour de notre évêque

!  "#$%&'()*#$%+,-.#/012#%www_#'()*#$/:,-.#/;12#_U.%
!  G1$-,.13#%;#%31%U12)33#%;(%;),98$#%;#%H),:%
*1$-,.13#/U12)33#/$),:_97%
!  H,).B#$%&33#%y%"()%www_#33#3()_97%
!  G1.9,(.$%V)\.#%y%S)2#.%www_\)\.#/#-/1)2#._,.4%
!  H#$$),:$%$(.%;#%:,2O.#(Y%-782#$%1(-,(.%;(%9,(*3#%#-%
;#%31%U12)33#K%U,:;B%*1.%3#%*8.#%0#:)$%H,::#-%
www_93#._:#-%
!  S$$,9)1-),:%;#$%U,J#.$%):-#.9,:U#$$),::#3$%;#%H()$$#%
www_1e97_97%
%

A31(;#%G1.\#Y%
Tiré du journal paroissial Clins Dieu sur les Contrées NK! de juin 2015
Echo local de l’Eclairage
de Paroisses Vivantes
CLAUDE PARVEX

Et si on se donnait rendez-vous ?
Quelles occasions réserver spécifiquement à notre couple ? Quel temps privilégié lui donner et à quelle
fréquence ? Ces questions reviennent fréquemment et posées pratiquement dans les réflexions de la
préparation au mariage. La fréquentation des Equipes Notre Dame (END) offre une réponse séduisante
aux couples catholiques ; le dossier romand de Paroisses Vivantes détaille ce lieu privilégié dans les pages
précédentes.

Le catalogue ci-dessous énumère de manière non exhaus- http ://www.vivre-et-aimer.org/


tive quelques autres lieux d’intérêt. De belles occasions Une session est programmée le 15
pour les époux de passer du temps ensemble et de réfléchir novembre à Montana sur le thème :
en couple sur les points importants de leur relation. « Relire le chemin parcouru, découvrir une façon de communi-
Nous devons ces informations à Anne et Marco Mayoraz, quer qui donne un nouvel élan à la relation…».
responsables de la pastorale de la famile du diocèse de
Sion. Ils ont rencontré les paroissiens du secteur pastoral en http :/www.cler.net/Accompagnement-couples-et-familles
mars dernier lors de deux soirées de réflexion pour le temps Sessions sur de nombreux thèmes
du Carême. à choix autour du couple et de la
famille. Le Père Denis Sonnet qui
Vous trouverez toutes les informations a rencontré les paroissiens du secteur en mars dernier en
à jour sur le site internet-source : est le fondateur.
http ://pastorale-famille-sion.ch/
pages/qui-sommes-nous http ://www.afich.ch/
Association des foyers interconfession-
En particulier les liens suivants : nels de Suisse.
L’AFI a pour objectif d’aider les couples à
http ://www.ellelui.ch/?page_id=389 vivre leur différence en s’aidant mutuel-
Sept soirées autour d’un repas et d’un exposé. lement.
Jean Marquis

6 Le festival des familles, une journée de ressourcement et de fête autour de notre évêque