Vous êtes sur la page 1sur 4
Auyourd’hui : Les enyeux de l'eau Commmnencons par vn consensus : l'eau est un élément indispensable la. vie. Elle recowre 45% de la surface de la terre Seulement 2,8% est dovce y EF 0,7% de cette eau est liquide ~~ 4 Heureusement pow nous, cette eav doe se renowelle " grace av cycle de Peau. Sauf que ces réserves sont difficilement accessibles et rarement potables | Du coup, pour arriver 4 nos robinets, Elle doit thre captée... Pow bre traitée. Et acheminée. zi at Finalement, on se retrovve avec un stock liquide et potable limité. Tellement limité qu’en 2042, selon POMS, 2,4 milliards de terriens nfavaient pas accds 4 eav potable. Ce qui pose d’importants problames de santé, d’hygitne et d'éducation. En France, l'enjeu est dif férent, fates nos problématiques sont liges & la. qualité, Nous avons de plus en plus de mal & neHtoyer @ les polluants issus de nos modes de vie. lidaire onsable de Dans l’épisode précédent : Rémi décowvrait que nos modes de vie pec impactaient la qualité de Peau. Hais alors, que se passe-t-il ? Sexe ire por Ti faut savoir qu'un —ebotsenetsper 600 | pour Cason deme frangais consomme un américain ‘en moyenne 60 | pour 200 | d'eau /jour un indien es © Ces moyennes ne comprennent pas l’empreinte eav des produits consormmés ! Notre énorme usage quotidien a. évidement un impact. Les pollutions sont diverses : résidus chimiques de médicaments, produits de toilette et d’ entretien,. smartedorts En plus de la souller avec difFérents produits et z rmabiires, Peau potable que Pon gaspille (histoire dv robinet qui coule) va prendre le méme chermin et se méler & u eau “sale” dans les réseaux d’évacvation. Dv coup, & la fin .. ca Et ovi | Donc elle doit, elle aussi, ttre traitée dans des stations d’épuration. Hais noweau problime, les procédés deviennent de plus en plus complexes et cottteux poor lareldcher dens l nature sofisemmnent propre powr limiter son impact sur Pemironmerert eles futurs stocks d’eau douce. ec Dans l’épisode précédent : ea ‘ids Second Minpck de rextoodes an de vie sw cette ressowrce limitde qv'est l'eau. ais alors, comment agir av quotidien ? On va pas se prendre la tate entre les mains Aan? ~~ Et non | T ya des solutions. Diya, bien str, les éco-gestes que l'on nous rabliche comme des ordres depuis Iécole mais qui prennent du sens lorsque I'on connait les enyeuk. itiiewsae gf! EAs pooh muse Ne laisse pas ‘rends une dovche covler Pea rapide pht3t gum bain 04,08, Cabana cangs : |, eset prota do on cone, Hais il existe aussi des techniques simples et peu codteuses. Economiseur d'env pour les toileHes ‘te rise jt pour robinet et douche ‘on, "ai pas trowé comment le Fabriquer mol-méme. Has ga cotke environ 40 euros et y a yske & visser. a pertct économiser presque 50% d'eau sr a tte durée d'écovlerent. r (On peut aussi ne pas our lerobinet Fond) Cot sce gets, Twrasbride! SPER v Si ye veux que cette relation dure, II me faut eo PR Cautres alternatives Sonera Dans l’épisode précédent : Rémi décowirait qu'av-dels. des économies d'eau, ‘il faut aussi revoir notre utilisation. 2 ais alors, comment agir av quotidien ? Des alternatives, ily ena des tas, toutes & adapter av liev ct Fon vit. ¥a celles qu sont critiquées par méconnaissance : Les toilettes siches rs gedomes catiepige! OS “ Sone Fi I g i \n bon bricolew ov menuisier Fera des folettes Sitimmtament de he. Le neHayage av vinaigee blanc et la PSP sclvresppriment ls odes et les mooches. “ Les produits dentrtien ols et fats maison in tose plage oe yates 1 oot | : i Betepe. awe Si on oublie nos habitudes qui vevlent qu'un Pepe, produit doit mousser pour nettoyer et qu'apris w ‘un coup de serpillire, on doit nfcessairerent avoir les narines bourées de lavande, c'est efficace. Ya celles qui sont toutes bthes, mais auxquelles on ne pense pas : Les récupérateurs d’eav de pluie eu . v temeeoe Uhr ino SEE sent ‘tein o Et puis, ya la pls importante: rédvire son empreinte env. CChagpe produit ov objet a. consonemé de eau pour thre Fabriqu — @ Ff ‘Akg de ble ha de boout —{hshirt en colon eswideu SBchtas ‘noo dew Les wines prodisent ce qe nous consmmos, ces as & ous de ous oblliser ‘en oesHonnant nos besoin. Des associations et collec font du lobbing Pole protection de cee resource et nolre soutien lew drme dy poids 9.8 %: Quelqves ressources ——— po tg tate ca gercemamae tees a e__-trpci ee hs i nm OE ea ge bet — "Por caller fe ea 5