Vous êtes sur la page 1sur 2

Chap 4 : Conflits et mobilisation sociale

« Les soc démoi sont traversées par la tension entre les ≠s et l’idéal égalitaire. Ces tensions se traduisent bien souvent ds la
réalité par des conflits. »  Les conflits ont une vertu essentielle : rendre le chgt scle possible.

1. Mutations du travail et conflits sociaux


1.1. Des conflits du W aux conflits sociaux
- Les ≠s du mde du W peuvent déboucher sur des conflits. Elle entraîne des conflits qd elles ne sont pas
acceptés, c’est donc les ≠s qui sont parfois l’enjeu de conflits. Cpdt elles peuvent aussi créer de la
compétition entre les indiv et dépend aussi de la mobi scle (plus elle est grde moins il y aura de
mobilisaº).
- Ces ≠s et cflts finissent par ranger les indiv en grp rivaux. La div du W amѐne une diffº des Weurs et
donc l’émergence d’identité pro distinctes. Elles deviennent alors facilement ccrentes ds l’entrep
(apparition d’un adversaire). De plus la div du W est déterminant ds la construction de la cs du grp (les
indiv sont moins dispersés géographiquement). Pr qu’il y ai cflt du W il faut des cflt d’intérêts autour des
≠, une identité collective affirmée, que les grp se mobilisent (à noter que la relation fctionne ds l’autre
sens, un conflit peut entraîner la cs de grp).
- Les cflts portés par ces grp finissent par déborder du cadre du W proprement dit pour concerner
l’ensemble de la soc entraînant un cflt scl. Par ex l’opp enytre ouvriers et bourgeoisie a prit une valeur
poli et cltrlle entraînant une ségrégation scle avec la disposition des quartiers.
- L’analyse du cflt scle peut alors être menée en termes de lutte des classes.
 L’analyse marxiste : Le syst Kiste opp la bourgeoisie au prolétariat. Pr Marx les cflts entre
classes sont le moteur du chgt scl.
Il faut pr poursuivre la crs transf les rapports de prd. Pr Marx la plus value provient du W. Or si
on baisse la par du facteur W on baisse les profits. Un jr le syst s’effondrera (trop dim la part du
W ds la prd dus à ‘sur’ mécanisaº). Il faut qu’une cs de classe se crée qui pourra ensuite
permettre la rev.

K&W
Mode de prd Kiste Infrastructures Rapport de prd (K domine W)
E
Superstructures Eglise
Ecole
Entrep
Famille (touche pas au jouer de ton frѐre)
Note : il y a une interdépendance entre les infrastrct, de plus les superstrct légitiment les infrastrct par les
valeurs et idéo qu’elles transmettent.

Valeur d’usage – Valeur d’échange = Plus Value

 Les contestations de l’analyse marsixte : le Kisme est tjrs là, il est basé sur une trop fort
évolutionnisme (du jr au lendemain), l’orig des chgt sociaux n’est pas seulement ds la lutte des
classes (féminisme), certains pense aue la position écoi ne détermine pas/plus la classe (ex ;
l’autorité).

1.2. Les mutations du W transf les cflts sociaux, l’ex de la classe ouvriѐre
- Les mutations du W ont réduit le poids des ouvriers, brouillé leur identité pro, et dim leur capacité de
mobilisaº.
 Dim ds la PA
 Transf de la nature du W (de + en + qualifiés et ds les services, ils sont donc disséminés et ne
font plus parti de la prd)
 La taille des entrp à dim (automatisaº) il y a donc moins de rassemblement devant les grilles
 L’identité est moins imposée il se la forme seule (individualisaº)
 La cltr ouvriѐre recule avec la transf du W ouvrier et entrent plus ds une vaste classe moyenne
grâce à de meilleur condiº de vie.
- Cpdt si l’influence poli et scle des ouvriers est moins nette, les raisons du cflt avec les classes sup restent
fortes : poids numérique ds la pop, faible mobi, ≠s tjrs importantes.
1.3. Le rôle des synd ds les cflts sociaux
- Ils ont fav l’émergence de cflt sociaux par leur capacité d’org, ils permettent aussi de les régler plus
facilement par l’institutionalisaº (des cflts et des org).
Les synd :
 Rassemblent les moyens mats et humains
 Sont un cadre institutionnel permettant des décisions et des négociations collectives
 Gardent les cflts ds des formes acceptables

En csq les cflts et négociaº antérieurs ont permit l’édictions de rѐgles régissant les divers situaº de conflits potentiels (drts du
W encadrent les licenciements, grilles de rémunéraº, ce qui rend aussi les choses moins contestable par les salariés). Les synd
facilite donc l’act collective mais permet aussi de piloter les cflts et de les rendre moins radicaux.

- Mais les mutations du W affaiblissent les synd. Cette désyndicalisaº est due à l’aug du chôm (explicaº
conjoncturelle), aux transf du W (explicaº structurelle)(éclatement du collectif de W, nv types d’emplois,
dim taille des entrep, hrs flexibilsées) et l’institutionnalisaº (aug du nº de permanents affaiblie le
sentiment de représentaº).
- La montée de l’indivi remet en cause l’action collective avec la présence de ‘passagers clandestin’
(Olsen) en hausse (on veut bien le beurre mais l’argent du beurre aussi). Les indiv ne participent a un
cflts que si celui-ci leur apport un benef direct.
- Cpdt cette dysndº entraîner une radicalisaº des cflts (car plus d’org)

2. Diversité des objets et des formes de l’action collective


2.1. Nvx Mov Sociaux
On dit NMS due aux nvx acteurs (pas seulement des Weurs), aux obj de cflt (nelle valeurs, au non de l’intérêt
collectif), et aux nelle formes d’action (ex : boycott).

2.2. Est-ce la fin des conflits du W ?


- Les NMS sont plus adaptés à nos soc individualistes, mondialisée, où la place du W se red ; la mobilisaº
est une démarche perso, la mº est synonyme de nvx cflts (pays pauvres/FMN), la solidarité s’exprime à
l’ext de l’entrep.
- De plus les NMS se mêlent aux cflt tradi ; il y a tjrs eu de mov.sociaux ext au W (abolition de
l’esclavage), de plus ils sont peu à peu reconnut institutionnellement (créaº ministѐre de
l’environnement).
Il y a peut-être une convergence des dif formes de cflts, ex synd SUD avec des act moins tradi et plus
proche de ses adhérents.

2.3. NMS et chgmt scl


- Ils font aparaître de nvx cflts en remettant en cause la légitimité d’≠s qui étaient jusque là socialement
acceptées (féminisme)
- Ils sont l’occasion d’une transf cltrlle de la soc parce-qu’ils bousculent et renouvellent sont syst de
normes et de valeurs (dénonciation exploitaº des enfants, protections de l’environnement…)
- Ils essaient de déboucher sur une transf de la soc en influençant les poli publiques (IVG).

Ccl : Les cflts, soient-ils du W ou non, sont un passage obligé pr le chgmt socl. Il serait donc utopique de vouloir qu’il n’y en
ai pas. Ils ont donc un côté trѐs positif. Mais ils ne sont pas forcément rév aire , ils peuvent aussi être conservateurs (luddistes
du 19ѐmeS, opp à la mise en place de machines). D’autres visent à imposer le chgmt (’68), ceux ne sont pas les salaires qui
sont src de cflt. Les chgmt engendrés ne sont pas tous forcément souhaité (aug salaires→transf org W→aug prdivi). Les
chgmt hors entrep et ds l’entrep s’influent parfois (la scolarisaº des classes ouvriѐres a amené la contestaº des relaº avec le
patronnat).On voit que les cflts et le chgmt scl interagissent les uns sur les autres : au cours du tps, les cflts génѐrent du chgmt
scl et le chgmt scl transf les cflts.

Group scl : ensemble de personne ayant des pts en communs


Classe scle : personnes ayant la même position ds les rapports de prd, partageant un ensemble de valeur, de mode de vie et
ayant le sentiment d’appartenir à cette classe.
Grp scl≠classe scle
Valeur d’usage : la valeur du bien pr un Ceur en fct de l’utilité qu’il en retire (notion subjective).
Valeur d’échange : relative à un autre bien, selon Marx ce qui def la valeur d’une marchandise est la quantité de tps de W
fourni pr la fabriquer.