Vous êtes sur la page 1sur 36
Fikabladet België - Belgique P.B. Antwerpen Stuivenberg P602231 - BC10913 Magazine pour tous les participants,

Fikabladet

België - Belgique P.B. Antwerpen Stuivenberg P602231 - BC10913

Magazine pour tous les participants, animateurs & IST

Décembre ‘10, janvier & février ‘11

No.1

Driemaandelijks

Afgiftekantoor:

Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen

No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen
No.1 Driemaandelijks Afgiftekantoor: Antwerpen Stuivenberg V.U. Christophe Lambrechts Lange Kievitstraat 74 2018 Antwerpen

Mot d’accueil Et maintenant

3

4-5

Le contingent belge

6-7

Jamboree en chiffres Mots cachés Akabe, c’est à dire?

8

9

10-11

Weekend animateur 8-10 octobre

12-13

Weekend IST 15-17 octobre Unit weekend 1

14-15

16-17

Dates unit weekend 2 Règles de vie

18

19

L’ uniforme

2 0 -22

Jamboree lexique

24-27

Interview: participer Interview: participer

comme IST - 1 comme IST - 2

28-29

30-31

Interview: participer comme animateur Mot de l’intendance Calendrier Colophon

32-33

34

35

36

Contenu

- 2 28-29 30-31 Interview: participer comme animateur Mot de l’intendance Calendrier Colophon 32-33 34 35

- 2 28-29 30-31 Interview: participer comme animateur Mot de l’intendance Calendrier Colophon 32-33 34 35
Mot d’accueil Bonjour ! Nous sommes prêts pour un voyage exceptionnel… Vous aussi? Il nous

Mot d’accueil

Bonjour !

Nous sommes prêts pour un voyage exceptionnel… Vous aussi?

Il nous reste encore un peu de temps avant que nous prenions la route vers la Suède, mais le temps va passer vite!

Dés aujourd’hui, vous êtes attendus pour participer aux weekends qui vous permettrons de construire une super ambiance au sein de votre unit, par des jeux et des activités de teambuilding concoctées par votre équipe de 4 animateurs. Ensuite, vous aurez un avant-goût du Jamboree au mini-camp où tout se déroulera comme en Suède. Enfin, le pré-camp servira de préambule à un Jamboree inoubliable!

Nous sommes encore en 2010, mais vous écrirez un petit bout d’histoire en 2011 ! 30 000 scouts et guides du monde entier qui partent au camp ensemble, c’est… simplement du scoutisme, mais à grande échelle ! On attend avec im- patience et curiosité de vous rencontrer lors du premier week-end des membres!

de vous rencontrer lors du premier week-end des membres! Sincère poignée de main gauche, Arnaud en

Sincère poignée de main gauche,

Arnaud en Greet Coordination Générale du Jamboree 2011

Et maintenant

Et maintenant Salut Scouts et Guides ! Et maintenant ? Que se passe-t-il ? Je me

Salut Scouts et Guides !

Et maintenant ? Que se passe-t-il ? Je me suis posé cette question aussi il y a presque 4 ans, quand je me suis inscrit comme membre pour le Jamboree en Angleterre. Et j’avais à l’époque un nombre incalculable de questions… Comme vous, probablement…

Finalement, tu t’es inscrit pour une aventure qui te marquera pour le restant de tes jours. Il est assez logique que cela génère un léger stress et que tu te demandes ce qui t’attend tout au long de cette aventure.

Mais il n’y a pas de raison de paniquer !

Les jours qui ont précédé le premier week-end membre, je me souviens tout de même que je n’ai pas réussi à dormir sur mes deux oreilles. Lors de mon départ le vendredi soir, j’avais presque des sueurs froides. Et ça ne s’est pas arrangé quand j’ai du raconter qui j’étais à un animateur

que je n’avais encore jamais vu. Il m’a annoncé que j’étais dans la troupe

F.

Ensuite, la panique m’a carrément assailli. Je suis entré dans un ter- rain rempli d’autres jeunes. Je me suis dirigé vers mon terrain de troupe dans une espèce d’avion bricolé et j’ai fait connaissance avec le reste de ma troupe.

Je suis entré dans l’endroit du weekend où un tas de garçons et filles de mon âge se trouvaient, avec les 4 animateurs de notre troupe.

Vous serez divisez en troupe, mais en Suède, elles sont appelées units. Tu sauras de quelle unit il s’agit en (re)lisant ton invitation pour le premier week-end membres. Cette unit, ce sera ton petit monde pendant l’année Jamboree à venir. Une unit est composée de 36 membres. Il s’agit de gar- çons et de filles (de la même tranche d’âge). Quand on y ajoute 4 anima- teurs, une unit est donc composée de quarante membres enthousiastes.

Cette année encore, deux troupes accueillant des membres Akabe vont également participer. Pour ceux qui ignoreraient ce que signifie Akabe, tu pourras certainement le découvrir en parcourant ce périodique. Il est possible que ce soit ton unit, mais seulement si tu as indiqué que c’était ton choix lors de l’inscription.

Comme je l’ai déjà dit, ton unit est ton camp de base pour l’ensemble du projet Jamboree. Tu participes à deux week-ends avant le Jamboree et tu pars au mini-camp (pendant les vacances de Pâques 2011). Et évidem- ment, tu seras avec elle sur le terrain pendant le Jamboree en Suède. Et bien sûr, vous pourrez vous revoir après le Jamboree !

Mais commençons par le commencement, le week-end membre qui s’annonce. Je ne peux te donner qu’une règle d’or pour t’en sortir in- demne. “Il n’y a pas de raison de paniquer !”

Tout semble nouveau, grand et angoissant mais ce ne l’est pas en fait. Une fois que tu as appris à connaître ton unit, tu te sentiras bien plus à ton aise. C’est promis !

Profites-en ! A pleins poumons !

appris à connaître ton unit, tu te sentiras bien plus à ton aise. C’est promis !

Le contingent Guidisme et Scoutisme en Belgique (GSB) est l’organisation belge membre de l’Organisation Mondiale

Le contingent

Guidisme et Scoutisme en Belgique (GSB) est l’organisation

belge membre de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) et de l’Association mondiale des Guides et Éclaireuses (AMGE). Elle rassemble cinq associations.

Les Scouts en Gidsen Vlaanderen et la FOS composent le pay- sage scout et guide en Flandres. Du côté francophone de la Belgique, trois fédérations (Les Scouts, les Guides Catholiques de Belgique et les Scouts et Guides Pluraliste de Belgique) des- sinent le paysage scout. Ensemble, ces cinq fédérations forment GSB.

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce qu’au niveau mondial, nous sommes tous considérés comme les scouts et les guides de Bel- gique, et non comme cinq fédérations de scouts et de guides de Belgique.

Cette année, trois des cinq fédérations ont décidé de mener to- talement ce projet ensemble et d’organiser en commun les acti- vités de préparation. Il s’agit des Scouts en Gidsen Vlaanderen, des Scouts et des Scouts et Guides Pluralistes.

vités de préparation. Il s’agit des Scouts en Gidsen Vlaanderen, des Scouts et des Scouts et

belge

SGP: Scouts et Guides Pluralistes de Belgique Les scouts et guides pluralistes francophones rassemblent 4.000
SGP: Scouts et Guides Pluralistes
de Belgique
Les scouts et guides pluralistes francophones
rassemblent 4.000 membres dont 29 partiront au
Jamboree.
Scouts en Gidsen
Vlaanderen
Ils comptent 75.000 membres dont
861 prennent part au Jamboree.
comptent 75.000 membres dont 861 prennent part au Jamboree. FOS Le scoutisme pluraliste en Flandres. Il
comptent 75.000 membres dont 861 prennent part au Jamboree. FOS Le scoutisme pluraliste en Flandres. Il

FOS

Le scoutisme pluraliste en Flandres. Il compte environ 8.000 membres, dont environ 467 pren- dront part au Jamboree.

membres, dont environ 467 pren- dront part au Jamboree. Les Scouts Une autre fédération francop- hone.
Les Scouts Une autre fédération francop- hone. comptent Ils 54.000 Ils membres. seront représentés au
Les Scouts
Une
autre fédération francop-
hone.
comptent Ils
54.000 Ils membres.
seront
représentés
au
Jamboree
par 62
membres.
fédération francop- hone. comptent Ils 54.000 Ils membres. seront représentés au Jamboree par 62 membres.

Mais sais-tu combien nous serons ?
Mais sais-tu combien nous serons ?

Jamboree en chiffres

Le Jamboree, c’est aussi des chiffres… Tu sais certainement que nous ferons parties des 30.000 scouts et guides du monde en- tier qui participeront à ce grand rassemblement.

Les fédérations des Scouts et Guides Pluralistes, Scouts en Gid- sen Vlaanderen et Les Scouts ont décidé de s’unir pour pouvoir organiser et préparer au mieux ta présence au Jamboree en Su- ède.

Et ça a marché ! Tu as marqué ton envie de participer et tu n’es pas le seul. Parmi les scouts et les guides de nos 3 fédérations (provenant de chaque province, de chaque communauté et de chaque région), 750 scouts et guides participeront aux différen- tes activités pendant l’année et pendant le Jamboree. Ils seront encadrés par 90 animateurs et répartis dans 21 units.

Pendant cette période, 96 IST (International Service Team) nous aideront à profiter au maximum de ces moments, vivront eux aussi des activités et feront des rencontres.

Et n’oublions pas les COT qui s’occupent de préparer notre présence au Jamboree, ils sont au nombre de 16. Certains tra- vaillent à la préparation du Jamboree depuis presque 1 an et d’autres depuis quelques mois.

Si l’on compte bien, il y aura 952 Scouts et Guides des 3 Fédé- rations qui vont attendre et préparer ensemble le grand évène- ment scout de l’année 2011, le JAMBOREE!

David & Michaël Commission administration

Mots cachés

S G N I T E E M S N W Z Z U C
S
G
N
I
T
E
E
M
S
N
W
Z
Z
U
C
E
D
V
O
E
U
Ç
P
A
R
T
A
G
E
Q
Z
C
B
C
U
C
L
Ç
N
S
Y
C
A
Q
S
Ç
S
R
E
I
N
N
O
I
P
L
R
B
T
B
D
Ç
T
M
P
X
R
P
G
T
U
G
N
I
R
A
H
S
M
O
P
A
H
C
S
D
N
E
I
R
V I
Ç
O
Ç
I
K
K
O
J
M
S
Z
G
R
Y
B
A
K
N
I R
Q
M
S
R
L
T
E
Ç
X
U
P
N
E
G
M
M
U
Z
O
E
G
O
C
E
O
T
T H
W
E
I
I
I
I
Q
Z
B
D
R
G
L
I
F
U
R
Q
I D
C
D
H
T
Z
E
T
F
V
U
E
I
V
H
D
R
T
P
N
R
G
E
C
U
B
U
Y
I
T
L
D
E
N
H
H
S
I
M
G
E
Ç
N
S
O
J
N
T
N
M
A
P
R
G
N
E
O
E
S
E
N
D
A
D
C
G
Y
E
J A
R
J
U
J
E
E
L
T
N
N
C
Z
T
N
S
G P
V
I R
Y
V
T
Q
L
R
I
I
J
N
O
Z
U
E
Y
A T
V
F
N
E
E
N
M
E
O
D
R
N
L
N
F
R
I
L
Z
E
N
H
A
Ç
C
E
I
D
B
A
A
I
S
T
E
E
R
P
Z
R
U
U
T
N
O
V
A
R
M
R
D
S
W
R
F
D
F
M
Z
C
F
U
U
E
P
D
L
E
A
I
I
F
E
E
O
B
M
I
C
K
Y
X
U
V
O
A
Q
V
J
T
L
R
D
S
V
F
W
S
J
N
K
E
R
H
N
D
F
A
V
Y
O
F
E
L
T
C
F
S
E
D
I
U
G
D
N
Q
U
S
H
Ç
S
I
N
Z

ADVENTURE

JAMBOREE

SHARING

AMITIE

MEETINGS

SIMPLYSCOUTING

AVENTURE

NATURE

SOLIDARITE

AVONTUUR

NATUUR

SOLIDARITEIT

DELEN

ONTMOETINGEN

SOLIDARITY

ECLAIREURS

PARTAGE

SUEDE

FRIENDSCHIP

PIONNIERS

SWEDEN

GIDSEN

RENCONTRES

VRIENDSCHAP

GUIDES

RINKABY

Akabe c’est du scoutisme !

Mais c’est tout de même un peu dif-

férent. Anders KAn BEst (Autrement,

ce peut être mieux) ! C’est une

méthode de travail développée

au sein de Scouts en Gidsen

Vlaan-

deren et destinée aux enfants qui souffrent

d’un handicap. Prome-

nades en radeau, jeux dans les bois, camps, feux de camps ou prome-

nades à cheval… Tout cela est possible aussi

en mode Akabe. Akabe,

c’est donné la chance aux enfants avec

un handicap de s’engager

dans un mouvement de jeunesse… C’est à des activités divertissantes et adaptées.

la possibilité de participer

Dans un groupe Akabe le nombre

d’animateurs doit être suffisant

pour que chaque enfant reçoive l’attention

requise. Chaque enfant a

aussi – à côté de quelques limites

– une foule de capacités.

L’on tente au mieux de développer

ces capacités en organisant

des

activités adaptée, à la fois délassantes et imagination sont les deux mots clés.

amusantes. Créativité et

Akabe, c’est à dire?

à la fois délassantes et imagination sont les deux mots clés. amusantes. Créativité et Akabe, c’est

10

Akabe et Jamboree?

Il y aura 2 units mixtes au Jamboree. Qu’est-ce que ça veut dire ?

2 units mixtes au Jamboree. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela signifie qu’il y a

Cela signifie qu’il y a des units où l’on dénombre des membres Akabe. C’est un choix conscient et c’est pourquoi nous prévoyons également 3 animateurs supplémentaires. De cette manière, il est possible que des

jeunes avec un handicap participent au Jamboree. Grâce aux animateurs

complémentaires, il est possible d’offrir ce projet à ces enfants dans un

format sur mesure.

Les enfants “ordinaires” ont eux-aussi fait le choix conscient de se trou-

ver dans une troupe mixte. Nous trouvons qu’il est important de laisser à

chacun la possibilité de choisir.

Lors du précédent Jamboree, ce projet a été mené pour la première fois par les Scouts en Gidsen Vlaanderen, ce fut une expérience enrichissan- te pour chacun que nous voulons certainement renouveler.

Pour cette édition du Jamboree, il n’y a pas que des membres extraordi- naires qui participent mais également des IST Akabe. Après l’expérience positive vécue par les Scouts en Gidsen Vlaanderen au Flamboree, il a été décidé de leur proposer de prendre part au Jamboree. Quelques buddies vont accompagner les IST Akabe. Pendant le mini-camp et le Jamboree, 3 buddies soutiendront 2 IST Akabe.

buddies vont accompagner les IST Akabe. Pendant le mini-camp et le Jamboree, 3 buddies soutiendront 2

11

buddies vont accompagner les IST Akabe. Pendant le mini-camp et le Jamboree, 3 buddies soutiendront 2

Weekend animateur

Oui oui, finalement le premier we animateurs est arrivé. Vendredi soir pas loin de 80 animateurs sont arrivés au Kluis. Après un bref moment d’accueil par l’équipe de coordination, ce fut l’occasion de quelques jeux de connaissances. La glace était brisée, les premiers contacts étaient créés et l’on a pu continuer au bar. C’est encore plus facile quand la ren- contre est combinée à une petite soirée déguisée. Tout le monde était sur son 31 : de l’ouvrier au pirate en passant par le cow-boy et le Mexicain…

L’ambiance chauffait déjà.
L’ambiance chauffait déjà.

Après un petit-déjeuner princier, nous avons reçu un briefing sur l’ensemble du projet. Quelques films, de belles photos et les explications ad hoc étaient au programme pour nous donner envie de mettre le pied à l’étrier.

Notre curiosité sur la composition des staffs n’est pas restée plus long- temps sans réponse. Armé d’une pièce de puzzle, chacun est parti à la recherche de ses collègues. Et oui, les puzzles se sont reconstitués ! Les premières réunions pour le préparation du premier week-end membres ont pu commencer !

Dans l’après-midi, nous sommes partis vers les bois pour jouer à un grand jeu de sardines… Missions, requins, tentatives de piratages… tous les ingrédients étaient réunis. L’occasion de jouer le jeu et de voir com- ment il fonctionne pour le premier week-end membres.

Nous nous sommes ensuite mis à table comme une bande

de fauves affamés. La soirée fut bavarde et animée de jeux de société pour ceux qui le souhaitaient. Pour les autres, un petite causette ou une petite danse au bar.

Au petit-déjeuner, on a pu apercevoir quelques petits yeux mais ils avai- ent disparus après un jeu d’extérieur tout en mouvement. Une petite bataille de bombes de farines… “Bombes”, “farines” et quelques pho- tos, voilà qui ne nécessite pas de grandes explications… On s’est bien amusé! Une petite photo de groupe pour conclure et tout le monde a pu prendre le chemin du retour de bonne humeur. Les animateurs sont partants!

-10 octobre, De Kluis 1
-10 octobre, De Kluis
1

Weekend IST

Weekend IST 1
Weekend IST 1

1-1 octobre, De Hoge Rielen

Finalement, nous y sommes. Pour les IST aussi, le Jamboree se met en route. Vendredi 15 octobre, des dizaines de scouts et guides se sont dirigés vers Kasterlee, de Hoge Rielen, pour prendre pleine- ment connaissance de ce que le Jamboree leur a concocté et de ce qu’on attend d’eux.

Malgré le froid, nous nous sommes réchauffés de photos, films et autres informations afin de mettre le feu à la nouvelle année.

On considère cet échange franco-néerlandophone comme un pré- ambule au futur Jamboree.

Au travers d’un jeu, nous avons été répartis en petits groupes, d’où nous prendrons notre envol la plupart du temps et au sein desquels les premiers rendez-vous se sont fixés.

C’était le début d’une aventure passionnante. Un week-end où sont nées les premières amitiés et où les anciennes ont repris vigueur, où les Wallons et les Flamands vivaient en harmonie ;) où des scouts entrèrent dans une nouvelle di- mension…

où les Wallons et les Flamands vivaient en harmonie ;) où des scouts entrèrent dans une

Unit weekend 1:

Unit weekend 1: Une histoire écrite pour et par des scouts dans l’attente du Jamboree ‘Nous

Une histoire écrite pour et par des scouts dans l’attente du Jamboree

‘Nous écrivons ces lignes à la fin de l’année 2010, alors qu’une aven- ture magnifique commence. Pour 750 garçons et filles, une 100-aine d’IST, une 90-aine d’animateurs et quelques COT le projet qui va les amener vers l’International World Jamboree 2011 en Suède com- mence.’

Scouting for Belgians raconte l’histoire de gens dotés de véritables sentiments, d’un engagement pro- fond et surtout d’un inimaginable désire de les partager avec des par- tisans. L’histoire emmène le lecteur dans divers endroits de week- ends autour la Belgique (avec des journées très actives mais aussi des longues conversations autour du feu de camp) mais traverse aussi un mini-camp de 5 jours et un pré-camp au lointain Dane- mark pour culminer dans un pays à l’exotisme rêvé : la Suède. Un incontournable pour tous les passionnés d’échanges internationaux, de plaisirs simples et ceux qui veulent vivre et faire vivre ce que le scoutisme signifie,… En bref : Tout le monde y trouve son compte, jeune ou (un peu) plus vieux que l’on soit plein d’expérience ou complètement inexpérimenté.

soit plein d’expérience ou complètement inexpérimenté. Interessé? Vas-y! Que tu sois animateur ou animé, fonce

Interessé?

Vas-y! Que tu sois animateur ou animé, fonce vers De Kluis, De Brink, Moerkensheide, Merkenveld, De Hoge Rielen, ou La Fre- snaye!

Scouting for Belgians

Partage le meilleur de toi-même avec tous ceux que tu rencontres et plonge vers de nouvelles sensations, des manières de penser diffé- rentes, d’autres styles de vies, d’autres cultures,…

Profite à fond des moments passés ensemble, des jeux, de la vie avec les autres qu’ils soient participants/animateurs/IST.

avec les autres qu’ils soient participants/animateurs/IST. Engage-toi pour construire, avec les autres, une expérience

Engage-toi pour construire, avec les autres, une expérience qu’on n’oubliera jamais et où l’on se fait pour la vie des amis tout autour du globe !

autres, une expérience qu’on n’oubliera jamais et où l’on se fait pour la vie des amis

1

Dates weekend

Les dates de vos deuxièmes weekends d’unit sont dores et déjà connues!

Unit Naam Datum A B C D E F Ambiorix Jacques Brel Charlepoeng Damiaan Baron
Unit
Naam
Datum
A
B
C
D
E
F
Ambiorix
Jacques Brel
Charlepoeng
Damiaan
Baron James Ensor
Dirk Frimout
G
Godfried van Bouillon
11/3 - 13/3
11/3 - 13/3
04/2 - 06/2
18/2 - 20/2
18/3 - 20/3
18/3 - 20/3
25/2 - 27/2
H
Piet Huysentruyt
I
Isabelle A
J
Jeroom
K
Kamagurka
L
Helmut Lotti
M
Magritte
N
Jef Nys
O
Wim Opbrouck
P
Regi Penxten
Q
Eddy Wally
R
Axelle Red
S
Adolphe Sax
T
Tom Waes
U
Urbanus
18/3 - 20/3
18/3 - 20/3
11/3 - 13/3
25/2 - 27/2
25/2 - 27/2
18/2 - 20/2
18/3 - 20/3
11/3 - 13/3
18/3 - 20/3
25/2 - 27/2
11/3 - 13/3
18/3 - 20/3
25/2 - 27/2
18/3 - 20/3

Leefregels

Leefregels En t’inscrivant au Jamboree, tu t’es inscrit dans tout un projet. Tu t’es engagé à

En t’inscrivant au Jamboree, tu t’es inscrit dans tout un projet. Tu t’es engagé à être présent, physiquement et mentalement. L’enrichissement que tu pourras en tirer est certainement proportionnel à ton investisse- ment dans la vie en groupe

Pour que chacun puisse profiter à fond de cet évènement et qu’il reste inoubliable pour tout le monde, nous te demandons de respecter ces quelques règles:

• Il est interdit de fumer pendant les activités. • Les personnes de moins de
• Il est
interdit de fumer
pendant les activités.
• Les personnes de moins de 16 ans ne peuvent pas fumer.
• Pour les fumeurs de plus de 16 ans, les périodes et les
zones dans lesquelles il est permis de fumer sont clai
rement définies. Il est interdit de fumer en dehors de ces
temps et lieux.
• Pour les membres, le Jamboree est
sans alcool.
Amener
des boissons alcoolisées pour sa consommation person-
nelle est strictement interdit.
• Les drogues (y compris les drogues dites « douces ») sont
strictement interdites.
• L’usage du
gsm
est interdit pendant les activités et reste
mesuré pendant les temps de pause.
• Les
MP3, iPod et autres gadgets électroniques
ne sont
pas autorisés.
• Les
relations de couple
éventuelles ne peuvent déran-
ger le reste du groupe.

Le principe de base reste simple… R-E-S-P-E-C-T de soi, des autres… De chacun!

1

L’uniforme

Tout le monde voit ce qu’est un “uniforme”: nous nous habillons de manière similaire. Lorsque tu dois porter l’uniforme, il s’agit de l’uniforme de ta fédération:

il s’agit de l’uniforme de ta fédération: Pour Les Scouts , il s’agit • de la

Pour Les Scouts, il s’agit

• de la chemise d’uniforme bleue ou rouge,

• d’une jupe ou d’un pantalon bleu (long ou court),

• du foulard (uniquement le foulard de contingent).

Pour Les Scouts et Guides Pluralistes, il s’agit :

• de la chemise d’uniforme grise,

• d’une jupe ou d’un pantalon bleu (long ou court),

• du foulard (uniquement le foulard de contingent).

Pour Les Scouts et Guides Pluralistes Seascouts, il s’agit :

• de la chemise d’uniforme bleue

• d’une jupe ou d’un pantalon bleu (long ou court),

• du foulard (uniquement le foulard de contingent).

Pour tous,

• le nœud foulard n’est pas obligatoire,

• le choix du T-shirt te sera communiqué ultérieurement,

• le pull est facultatif mais est porté sous la chemise.

0

Nous aimerions voir un uniforme en ordre complet lors du deuxième weekend membres.

Dés le moment où tu as reçu le foulard belge, tu portes ce fou- lard et ce foulard uniquement. Tu ne peux donc pas porter un autre foulard sur le bras de ta chemise.

Tu portes l’uniforme lors de l’arrivée et du départ de toutes les activités du Jamboree. Pendant le Jamboree, l’uniforme est porté pendant la cérémonie d’ouverture, pendant la cérémonie de clôture et lorsque l’organisation le demande, lors des voyages si nous l’estimons nécessaire et lorsque l’équipe Jamboree le de- mande.

En dehors des badges repris ci-dessous, nous ne voulons pas voir d’autres badges, impressions ou “nids à microbes” sur ta chemise, ta jupe, ton pantalon, ton pull, ton T-shirt ou ton fou- lard. Les badges admis sur ta chemise: cf. page suivante.

1
1

L’uniforme

1. Badge de contingent belge au-dessus de la poche droite.

2. Chez Les Scouts, l’insigne de section éclaireur ou pion- nier sur la poche droite.

a.

2. Chez Les Scouts, l’insigne de section éclaireur ou pion- nier sur la poche droite. a.

b.

Chez les Scouts et Guides Pluralistes, les insignes d’étapes de progression sur la poche droite si tu les souhaites.

3. Chez les Scouts et Guides Pluralistes, l’insigne de section im- médiatement au-dessus de la poche gauche.

4. Badge de participant au-dessus de la poche gauche, tu ne re- çois ce badge qu’au Jamboree.

5. Chez Les Scouts, l’insigne de la promesse sur ta poche gauche si tu as fais ta promesse.

a.

b.

Chez les Scouts et Guides Pluraliste, l’insigne ou le logo fédéral sur ta poche gauche.

6. Chez Les Scouts, l’insigne du mouvement (au-dessus duquel tu peux ajouter un insigne au couleur de la Belgique et de l’Europe et en-dessous duquel tu peux ajouter un insigne de l’OMMS) sur la manche droite.

a.

b.

Chez les Scouts et Guides Pluralistes, l’insigne au cou- leur de la Belgique et de l’Europe, la bande d’unité, l’insigne de région et l’insigne de l’AMGE pour les filles ou de l’OMMS pour les garçons sur la manche droite.

7. Chez Les Scouts, le badge alpha et les badges sur la man- che gauche si tu le souhaites.

a.

b.

Chez les Scouts et Guides Pluralistes, les insignes de pro- jets personnels si tu le souhaites et éventuellement la bande Seascout et le logo Seascout sur la manche gauche.

Les flots d’épaules correspondant à ton totem et à tes fonctions sont également autorisés.

Jamboree

Unité/Troupe/Troep/Troop/Unit? Plusieurs langues, cela donne parfois plusieurs noms mais tous ces mots recouvrent
Unité/Troupe/Troep/Troop/Unit?
Plusieurs langues, cela
donne parfois
plusieurs
noms mais
tous ces mots recouvrent
une même réalité…
C’est le groupe
avec lequel tu pars au Jamboree.
Une unit classique
répartis en 4
se compose de 36 membres,
patrouilles, et de 4 animateurs ou –trices. Le responsable final
Pour l’ensemble du projet, ton unit
d’une unit est le Troopie.
ensemble l’ensemble
est ton nouveau chez toi. Vous traversez
les rencontrer à diverses
du projet et tu auras l’occasion de
Tu pars au Jamboree
avec ton unit.
camp.
des membres porteurs d’un
bénéficieront d’animateurs sup-
reprises pendant l’année. Vous dormez et mangez ensemble sur le Certaines unités accueilleront handicap (Akabe).
reprises
pendant l’année.
Vous dormez et mangez ensemble sur le
Certaines unités accueilleront
handicap (Akabe).
plémentaires.
Ces units
Troopie?
Le Troopie, c’est
l’animateur responsable de
l’unit. Ceci ne signifie bien
entendu pas que les autres
animateurs sont irrespon-
sables mais indique
sim-
plement qu’il est le point
de
contact privilégié pour
les autres animateurs,
les
participants, les parents et
les COT et qui est donc
le
coordinateur pour son unit.

Sous-camp? Les sous-camps sont les mai- sons des scouts au Jamboree. C’est là que la
Sous-camp?
Les sous-camps sont les mai-
sons des scouts au Jamboree.
C’est là que la plus grande
partie de la vie de tous les
jours se déroule pendant le
camp. Dormir, cuisiner, net-
toyer, …
Au Jamboree Scout Mondial,
tu recevras les outils pour
créer ton “chez toi” et tu au-
ras le temps nécessaire pour
profitez pleinement de la vie
en sous-camp.

lexique

lexique Contingent? Les contingents sont les groupes na- tionaux représentatifs qui viennent au Jamboree Scout Mondial.

Contingent?

Les contingents sont les groupes na- tionaux représentatifs qui viennent au Jamboree Scout Mondial. Ils sont composés essentiellement des partici- pants, des animateurs, des IST et du staff de contingent - et il n’y a qu’un contingent par pays.

En tant que participant au Jamboree, que tu sois un membre des Scouts en Gidsen Vlaanderen, de la FOS Open Scouting, de « Les Scouts », des Scouts et Guides Pluralistes ou des Guides Catholiques de Belgique, tu fais partie du contingent belge.

COT?

(COT)

Contingent Organisation Team

La participation de chaque contingent au 22e Jamboree Scout

de préparation.

Mondial demande plusieurs mois

a donc désigné

Depuis quelques mois déjà, chaque fédération

des

de coordonner la préparation

des personnes qui soccupent

puisse se préparer à une

activités pour que chaque participant

aventure inoubliable.

Note que nos amis

du staff de contingent.

Les COT font partie suédois te parleront

Manage-

peut-être de CMT (Contingent

la même chose…

ment Team)… Et bien, cest exactement

Teamie?

Le Teamie est un peu le troopie d’une encore… Le teamie, c’est l’IST qui est

team… Bien… Mais responsable de

l’intendance d’un week-end de Unit. C’est donc celui qui est

le point de contact

privilégie pour les autres IST, les anima-

teurs et les COT et qui est donc le coordinateur pour

sa team.

Il ne fait pas forcément

partie du groupe de

travail IST.

Jamboree IST? International Service Team (IST) Le 22e Jamboree Scout Mondi- al en Suède en
Jamboree
IST?
International Service Team
(IST)
Le 22e Jamboree Scout Mondi-
al en Suède en 2011 comptera
plus de 6000 scouts travaillant
dans l’Equipe Internationale
de Service. Ces scouts de plus
de 18 ans aideront dans toutes
les zones du Jamboree, nous
rendant possible de proposer
expérience fantastique à
tous les participants.
Team?
Une centaine d’IST de nos
trois fédérations
partent au
Jamboree. Pour l’ensemble
des missions « belges »,
c’est-à-dire des missions
qui se dérouleront avant
une
les
le départ en Suède,
IST sont répartis
en équi-
Ils participeront également à
la préparation des activités en
Belgique.
pes (teams) pour faciliter
l’organisation et la coordi-
nation.

Fika?

Fika est une institution

sociale en

Suède. Il s’agit en fait de prendre

une pause et de prendre un

café

lexique

Buddy?

d’un handicap. Ils travailleront

Parmi les IST, certains souffrent

de travailler Ces IST un

avec d’autres IST qui ont spécifiquement choisi

si cela savère nécessaire.

avec eux et de les aider

peu particuliers seront les buddies des IST qui souffrent dun

handicap.

avec ses collègues, des amis, rendez-vous ou en famille. Le mot en a une connotation
avec ses collègues, des amis,
rendez-vous ou en famille. Le mot
en
a une connotation tout à fait am-
biguë car il peut désigner
un ren-
dez-vous avec votre patron. Le café
est accompagné d’une collation
légère (généralement une spécia-
lité suédoise nommée Kanelbulle,
etc.) et la
mais aussi un sandwich
pratique est au cœur de la vie sué-
une
doise. Fika n’est pas seulement
pause de travail : c’est aussi un ras-
semblement social occasionnel.

Interview: participer

Interview: participer Bonjour, je m’appelle Damien Frérotte, ancien animateur et chef d’unité de la TO-002. J’ai

Bonjour, je m’appelle Damien Frérotte, ancien animateur et chef d’unité de la TO-002. J’ai participé au Jamboree 2007 en tant qu’IST avec un job au World Village.

Pourquoi t’étais-tu inscrit au Jamboree à l’époque ?

Je voulais participer à un événement grandiose au niveau du scoutisme. On m’avait beaucoup parlé du Jamboree, de l’ambiance, des échanges possibles que je voulais le vivre moi aussi.

Quelle était ta plus grande attente par rapport au Jambo- ree ?

Je voulais vivre cette aventure à fond, faire des rencontres exceptionnel- les et découvrir de nouvelles cultures.

Quelle était ta plus grande peur ?

Me sentir perdu, ne pas oser aborder les personnes d’autres pays.

De quoi as-tu le plus profité pendant ton premier we ?

De la rencontre entre nous tous, de l’ambiance et de commencer à nou- er des amitiés avec d’autres membres du contingent.

Comment s’est déroulée la 1ère rencontre avec les autres IST ?

Lors d’une des réunions de préparation du Jamboree, au début, c’était assez spécial parce que personne ne se connaissait vraiment et n’osait pas trop se parler. Ensuite, nous avons commencé à travailler ensemble et l’ambiance s’est tout de suite détendue.

Quel est ton plus beau souvenir du Jamboree ?

Oh, il y en a tellement que c’est difficile de choisir

Mais je retiendrais surtout l’ambiance lors de la 1ere soirée IST sur le sous-camp des IST ou nous avons réussi à faire flotter le drapeau avec le logo belge du 100è anniversaire du scoutisme sur la scène.

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué ?

comme IST - 1

Le sentiment d’appartenir tous à une même famille, celle du scoutisme, peut importe les différences qu’il existe entre nos pays, « l’esprit scout » est présent chez tout le monde.

Et aussi se souvenir la dernière nuit quand Alessandro, cet IST chilien qui a traversé le sous-camp, chercher et trouver ma tente afin de me re- mettre son foulard qu’il avait porté durant tous le Jamboree. Une vérita- ble amitié était née.

Est-ce que le Jamboree t’a changé ?

Évidemment, je pense qu’un Jamboree change quiconque y participe. Tout dépend évidemment de la façon dont on vit son Jamboree. Seul dans son coin ou au contraire à la recherche de découvrir un maximum de chose.

As-tu noué des contacts avec des gens d’autres pays ? Est- tu toujours en contact avec eux ?

J’ai noué des liens avec des scouts des 5 continents et je continue à cor- respondre avec certains d’entre eux, il n’est pas toujours facile de gar- der contact parce que ce n’est pas évident de correspondre en anglais

qui n’est pas notre langue maternelle

contact avec des scouts francophones. Certains sont devenus des amis et nous nous sommes revus, notamment lors de ces dernières années que

donc il est vrai que j’ai plus de

j’ai passées en Suisse. J’espère pouvoir retrou- scouts lors de ce Jamboree 2011.

ver d’autres

j’ai plus de j’ai passées en Suisse. J’espère pouvoir retrou- scouts lors de ce Jamboree 2011.
j’ai plus de j’ai passées en Suisse. J’espère pouvoir retrou- scouts lors de ce Jamboree 2011.

Interview: participer

Je m’appelle Delphine Lallemand j’étais IST au Jamboree 07.

Pourquoi t’étais-tu inscrit au Jamboree à l’époque ?

La première fois que j’ai entendu parler du Jamboree du centenaire, je me suis dit « je dois absolument y être ». Je voulais à tout prix y aller. Je me suis dit que c’était une sorte d’accomplissement de mon parcours scout. En plus, mon grand-père avait assisté au Jamboree de la Paix en 1947, et j’effectuais en même temps une sorte de pèlerinage.

et j’effectuais en même temps une sorte de pèlerinage. Quelle était ta plus grande attente par

Quelle était ta plus grande attente par rapport au Jamboree?

Je voulais vivre l’événement du siècle ! Vivre un moment fort avec des scouts du monde entier, partageant les mêmes valeurs que moi.

Quelle était ta plus grande peur ?

Rien en particulier, ou alors j’ai oublié !

De quoi as-tu le plus profité pendant ton premier week-end?

De la pluie ! L’Angleterre était sous eau et ce n’est pas une métaphore. Nous avons marché sous la pluie pendant deux heures, nous avons mon- té nos tentes de pré-camp sous la pluie et le terrain du Jamboree était tellement boueux que les organisateurs ont dû déverser des tonnes de copeaux de bois pour éviter qu’on ne s’enfonce partout ! Et pourtant, je n’en garde que de bons souvenirs !

Comment s’est déroulée la première rencontre avec les autres IST ?

Super bien ! J’allais au Jamboree sans connaître personne et il faut bien dire que les scouts sont des gens qui sont ouverts et qui lient facilement connaissance, donc j’ai vite sympathisé avec d’autres IST.

Quel est ton plus beau souvenir du Jamboree ?

Un soir après le repas, on s’est retrouvé à une trentaine d’IST près du chapiteau réfectoire. On était en cercle et deux IST faisaient une danse que tout le monde imitait. Quand ils ont eu terminé, deux ou trois autres ont pris la relève, et ainsi de suite. C’était fantastique parce que person- ne ne parlait la même langue et tout le monde se comprenait. On a aussi

0

comme IST -

pu remarquer que les scouts ont des danses qui se ressemblent partout dans le monde.

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué ?

En dehors des cérémonies qui rassemblaient tous les scouts, de la tail- le du camp, des infrastructures extraordinaires et des spécificités de chaque pays, ce qui m’a le plus marqué positivement, ce sont les ren- contres improvisées : des Tahitiens qui chantent en jouant du djembé, invitant tout le monde à danser, des scouts du Québec qui nous invitent à déguster des crêpes au sirop d’érable, etc. Tout le monde est altruiste et sympathique.

Est-ce que le Jamboree t’a changé ?

Je ne pense pas avoir changé, mais en tout cas, il m’a marquée pour toujours. J’ai rencontré des gens extraordinaires, découvert d’autres cultures et religions. Le Jamboree a renforcé mon optimisme quant à l’avenir de la planète. L’être humain est capable de vivre dans la pluri- culturalité, dans le respect de la nature et la fraternité.

As-tu noué des contacts avec des gens d’autres pays ? Es-tu toujours en contact avec eux ?

Oui, avec beaucoup, mais j’ai gardé des contacts avec seulement deux ou trois, des Guatémaltèques et un Chilien. J’ai aussi noué des contacts avec les IST belges et on se revoit de temps en temps.

Guatémaltèques et un Chilien. J’ai aussi noué des contacts avec les IST belges et on se

1

Guatémaltèques et un Chilien. J’ai aussi noué des contacts avec les IST belges et on se

Interview: participer

Bonjour, je m’appelle Christophe Bastin, ancien animateur à la BC025 et animateur d’une des trois troupes du contingent Les Scouts - SGP en 2007. Pour info, j’étais également parti- cipant au Jamboree 2003 en Thaïlande.

Pourquoi t’étais-tu inscrit au Jamboree à l’époque ?

Je voulais vivre, une fois de plus, cette ambiance internationale si riche et pleine de rencontres !

Quelle était ta plus grande attente par rapport au Jamboree?

Faire en sorte que la troupe dont nous avions la charge, vive cette aventure le plus intensément possible !

Mais aussi de revoir mes copines thaïlandaises, rencontrées 4 années auparavant au Jamboree en Thaïlande.

rencontrées 4 années auparavant au Jamboree en Thaïlande. Quelle était ta plus grande peur ? Ma

Quelle était ta plus grande peur ?

Ma foi, la nourriture anglaise…

De quoi as-tu le plus profité pendant ton premier week-end?

Participer à l’élaboration de l’ambiance de groupe : faire du team building et préparer les scouts à la multi-culturalité.

Comment s’est déroulée la première rencontre avec les mem- bres de ta troupe ?

C’était très spécial de voir des adolescents venir de tous les coins de Bruxelles et de la Wallonie. Déjà entre nous, les différences pouvai- ent se remarquer (l’accent, les expressions, …) Et ce fut un moment très agréable, très excitant !

Quel est ton plus beau souvenir du Jamboree ?

Sans conteste la cérémonie d’ouverture, où nous étions réunis à

comme animateur

comme animateur 40000. L’émotion était palpable. Et puis aussi, tout à fait par hasard, Sai et

40000. L’émotion était palpable. Et puis aussi, tout à fait par hasard, Sai et Gift, mes deux amies thaïlandaises sont pas- sées par là. Que de joie mes enfants !

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué ?

Deux scouts de ma troupe m’accompagnaient dans cette aventure. Nous avions décidé de refaire la démarche de notre Promesse Scoute. Ce fut un grand mo- ment d’amitié et d’engagement à nous trois.

Est-ce que le Jamboree t’a changé ?

La question ne devrait pas être posée… Un Jamboree change une personne par défaut ! Sa manière de voir l’autre, de percevoir les grands enjeux sur cette terre, … En fin de compte, c’est notre way of life que nous adaptons.

As-tu noué des contacts avec des gens d’autres pays ? Es-tu toujours en contact avec eux ?

C’est ça aussi qui est génial : échanger sa carte de visite et attendre des nouvelles et vice-versa. Ainsi, j’ai déjà accueilli chez moi Adriana (Mx), Edzenia (Venezuela), Gift (Thaïlande), et Meta (Slo), Krzysztof (Pl), Elisa (Es) lors de camps. De plus, j’ai été moi-même très bien accueilli dans une unité scoute à Bangkok, à Madrid et à Ljubljana. N’est-ce pas ça qui forme la jeunesse ?

Un mot de l’intendance…

Une voiture pleine de victuailles à décharger

Kluis ! Quelques embouteillages et déviations plus loin, une bonne heu- re derrière le volant, me voici au milieu des bois. D’ailleurs, ils ressem- blent pas mal aux arbres de La Fresnaye (centre Les Scouts). Je me sens déjà un peu chez moi !

Mais la route descend pas mal, il y a des bosses, des fosses

voiture et toutes les courses ? Appeler Florie

Et bien, il faudra s’y faire. Deux jours sans téléphone (mais pas sans in- ternet :D).

Là, des boites de céréales, un énorme pot de mayo, des kilos d’orange :

ça doit être ça. Vite, déchargez, ranger

La cuisine est géniale, il y a tout le matos. On attend plus que les

cuistots. Ils arrivent petit à petit : un, deux, trois, quatre

finalement huit ce we ! Sans doute un peu trop, mais cela nous a permis

il est temps d’arriver au

Où est la

Euh, on ne capte pas ici !

et mettre le feu sous la soupe.

Nous serons

de diviser le travail et de ne pas s’épuiser à la tâche (“nous le déjeuner,

vous le bar

dien : le budget est un peu serré donc on ne fera pas des folies culinai- res, mais les cuistots vont essayer de faire avec les moyens du bord et chouchouter les animateurs.

”).

Et puis aussi un peu de temps pour améliorer le quoti-

Que l’on attend parfois derrière le buffet : qui va boire les 7 thermos de

café préparés (sans oublier le thé, le lait chaud, le cacao chaud biscuits, les fruits, les yaourts ? Jamais de pause ou quoi ?

Alors, on fait le tour des groupes avec les plateaux de puddings spécu- loos, on met la table dehors (pratique pour manger les hot-dogs et splur- cher partout du ketchup ou de la moutarde), on stresse moins devant les deux derniers malheureux paquets de madeleine restants.

Bref, on n’aura pas vu toutes les activités (merci Facebook pour décou- vrir tout ce que les animateurs ont fait pendant le we), mais on aura passé un super moment tous ensemble et, d’après les échos, empoisonné personne, voire ravi quelques estomacs.

Merci à tous ! Et surtout à nos collègues qui ont été super indulgents avec notre mauvais néerlandais et qui ont dû bien exercer leur français.

), et les

Calendrier

Quoi? Quand? Qui? WE anima- teurs & IST WE units 11-13 février La date est
Quoi?
Quand?
Qui?
WE anima-
teurs & IST
WE units
11-13 février
La date est déterminée par
le staff de ta troupe.
Cf.
p.18!
Minicamp
Du 17 au 21 avril 2011
Les animateurs &
les IST
Les membres, les
animateurs & les
IST
Les membres, les
animateurs & les
IST
Précamp +
Jamboree
Du 21 ou 22 juli au
8 août
Les membres, les
animateurs & les
IST
& les IST Précamp + Jamboree Du 21 ou 22 juli au 8 août Les membres,

Colophon

Editeur: Jamboree, Scouts en Gidsen Vlaanderen vzw, Lange Kie- vitstraat 74 2018 Antwerpen, jamboree@scoutsengidsen- vlaanderen.be, www.jamboree2011.be

Fikabladet est un périodique destinée à tous les participants, animateurs et IST qui prennent part au Jamboree 2011 et sont actifs dans la préparation au sein des Scouts en Gidsen Vlaan- deren, de Les Scouts of des Scouts et guides pluralistes.

Rédacteur en chef et coördination: Tom Van Ooteghem / Sarah Koval / Joke Van der maelen

Ont collaboré à cette édition: Karel Vanrietvelde, David Deckers, Michaël Meessen, Tom Van Ooteghem, Sarah Koval, Kirsten Proost, Gerlinde Van Roey, Greet de Stecker, Arnaud Bisteau, Jan Verhoeven, Katrien Dewel

Lay-out: Joke Van der maelen

Photos: Wouter Van Espen, Pieter Fillet, Joke Van der maelen, Sigrid Proost, Tomas Digneffe

Lay-out: Joke Van der maelen Photos: Wouter Van Espen, Pieter Fillet, Joke Van der maelen, Sigrid