Vous êtes sur la page 1sur 14

Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Groupe Tp AB :
XING XING PAN EIGSI 2011
AZIZI TARIK
RYDEEN THOMAS

PROJET D’ÉLÉMENTS FINIS

Etude du comportement thermique et électrique


d’un composite polymère conducteur

ENCADRÉ PAR : Mr. P.SALAGNAC


Mr. V.NICOLAS

1
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Sommaire
Sommaire.......................................................................................................................2

Couplage « transferts thermique-Electrocinétique »


2
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur.

Objectif : Prédire le champ de température et le courant électrique dans un matériau


polymère conducteur.
Intérêts : Prise en main d’un logiciel de modélisation physique et application à un cas
théorique.

1- Présentation du problème physique


Présentation du problème :
Il s’agit d’étudier le comportement thermique et électrique d’un polymère composite
3
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

conducteur diphasique lorsqu’il est soumis à une différence de potentiel électrique. Le


passage du courant provoque l’échauffement du polymère par effet Joule, il s’agit donc
d’un problème thermique couplé à un problème électrique.

Dispositif expérimental :
Le polymère sous forme d’une bande de faible épaisseur est placé horizontalement
entre deux électrodes de cuivre. Il est entouré par de l’air ambiant. On prendra en
compte des pertes de chaleur sur les surfaces latérales par convection naturelle et
rayonnement. Les pertes sur les faces supérieure et inférieure seront négligés vu la
faible épaisseur du matériau. Le problème devient alors bidimensionnel.
Ci-dessous, le polymère sujet de l’étude :

Dimensions: 180*5*50 (mm)

Les températures du centre Tc du matériau et de sa surface Ts sont mesurées


à l’aide de thermocouples de type K de diamètre 250 µ m . La température
ambiante T0 est également mesurée. Un système d’acquisition permet
d’enregistrer les différentes températures, la tension et l’intensité électrique
au cours du temps. Cependant, pour valider les résultats de la simulation
numérique, on ne confrontera que les données obtenues en régime
permanent.

Calcul du coefficient d’échange global :

Le coefficient d’échange global est estimé à partir de la puissance


évacuée par le matériau, de l’écart de la température entre la surface et l’air
ambiant et de la surface d’échange (les deux faces latérales).
4
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

P
Soit : hglob = avec S=2*L*H
S (Ts − T0 )

A partir des données expérimentales :


Tension U Tc Ts P T0
120V 108,2 ℃ 98,4 ℃ 24.4W 20 ℃

hglob= 172.9 W/(m2.K)

Formulation mathématique :

Matériaux : isotropes, homogènes.

La conduction électrique est régie par l’équation de Laplace :

: La conductivité électrique (dépend de V et T)

Les transferts de chaleur sont déterminés par l’équation de la chaleur :


¶T
r Cp =Ñ ×( k Ñ T) + Q ( T )
¶t
k : Conductivité thermique
Q(T) : Puissance volumique dissipée par effet Joule (W.m-3)

E : Norme du champ électrique

Le champ est relié au potentiel par la relation :


u
r uuuu
r
E = - grad (V ) = - Ñ V
Ce qui nous donne :
  ∂V  2  ∂V 2 
Q = σ (T )   + 
  ∂x   ∂y  
 

Les conditions aux limites associées au problème électrique peuvent être de deux types (Neumann
ou Dirichlet), soit :
r r r r
− densité de courant imposée : n ×J = n ×J imp
− potentiel imposé : V= V imp

5
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

r r
Pour spécifier une condition d’isolation électrique, on aura la condition : n ×
J =0
Pour imposer un potentiel à la terre, on aura : V=0

Les conditions aux limites associées au problème thermique peuvent également être de deux
types :

r r
- Densité de flux de chaleur imposée : q ×n = qimp
- Température imposée : T= Timp

Définition du modèle :
r r
Pour simuler la présence d’une paroi isolante (adiabatique), on imposera : q ×
n =0

Pertes de chaleur aux extrémités négligeables, pertes par convection et rayonnement sur les
deux autres bords. On applique une tension U sur une des extrémités, l’autre étant relié à la masse
(potentiel nul, soit V=0)

Calcul du coefficient d’échange h sur les transferts de chaleur par convection:

Dans le cas d’un échange entre une paroi verticale et de l’air au repos, h se calcule alors à
l’aide du nombre (sans dimension) de Nusselt défini par :

g bair
Ra = Tp - T¥ L3ref et Nu=CRan
vair aair

C et n sont des constantes dépendant du Ra.


g : accélération de la pesanteur (g = 9.81m/s2)

bair : coefficient d’expansion volumique de l’air. ( bair = 2.99e-3K-1)

Lref : longueur de référence. (Lref = hauteur = 0.05m)

6
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

vair : viscosité cinématique de l’air. ( vair = 1.73e-5 m2/s)

aair : Diffusivité thermique. ( aair = 2.46e-5 m2/s)

A partir de données expérimentales, on se trouve la valeur Ra :

104<Ra<109 (régime laminaire),


Alors C=0.59 et n=0.25
On peut alors calculer h avec :

Nukair
h=
Lref
En pratique, les deux modes de transfert (convection et rayonnement) ont lieu
simultanément, les pertes de chaleur au niveau d’une paroi s’écrivent alors :
r r
q ×n = h(Tp - T¥ ) + es (Tp 4 - T¥ 4 )

2- Présentation du modèle numérique

Choix des équations :


On a choisit 2 équations relatives aux problèmes thermique et
7
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

électrique et 2D pour la dimension:


Equation 1 :
Choisir dans《Multiphysics》>《Electromagnetics》 >《Conductive
media DC》
Pour 《Dépendent variables》: on a《V》(le nom de l’inconnue du
problème: ici le potentiel est appelé V)
Pour 《Elément》:on a choisir《Langrange - Quadratique》
Equation 2 :
Choisir dans《Heat tranfer》>《conduction》, transigent ananlysis.
Pour 《Dépendent variables》:《T》pour la température.
Pour 《Elément》:on a choisir《Langrange - Quadratique》
Définir la géométrie :
Définir un rectangle de 0,18 m de large * 0,005 m de hauteur. Les
coordonnées du coin inferieur gauche sont : x=0 et y=0.

Définir les constantes :


Les propriétés thermo physiques et constantes relatives à notre
problème :
(en unités du système International : unités SI)

8
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Propriétés Libellee Valeur numérique (Unité SI)


Accélération de la pesanteur gpes 9.81
Viscosité cinématique de l’air nu_air 1.73e-5
Diffusivité thermique A_aire 2.46e-5
Coefficient d’expansion Beta_air 2.99e-3
volumique de l’air
Conductivité thermique de l’air Lambda_air 0.0274
Longueur de référence L 0.05
Émissivité du matériau Emmis 0.95
Constante de Stefan-Boltzmann sigmasb 5.67e-8
Tension impose U 120
Temperature ambiant T0 293
Masse volumique du polymère Rho_poly 1160
Conductivité Lambda_poly 0.32

On définit préalablement toutes les propriétés et constantes utilisées dans le


tableau. Et il nous permettre facilement de refaire les calculs avec d’autres
valeurs et limiter par ailleurs les risques d’erreur de saisie.

Définir les expressions :

On définit les expressions dans Options> Expressions> Expressions Scalaire.

Pour le probleme qui traite ici, les propriétés à définir en tant qu’expression
sont :
 La conductivité électrique : sigma = sma * T 3 + smb * T 2 + smc * T + smd
 La capacité thermique: cp_poly = cpa*T + cpb

Ici on ajoute les constantes dans le tableau précédent ( dans Options>Constants ) :


sma -1.523e-7
smb 0.00013628
smc -0.04066102
smd 5.34744292
cpa 6.9129
cpb -574.27

 Le coefficient d’échange de convection :

- Pour le coefficient d’échange, on pourra dans un premier temps on definit


dans les expressions le nombre de Rayleigh Ra et le nombre de Nusselt Nu
et enfin le coefficient d’échange hconv.

9
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

g bair
1) Ra = Tp - T¥ L3ref et Nu=CRan
vair aair

Nukair
2) h =
Lref

- Pour le calcul du nombre de Nusselt, il est nécessaire d’utiliser une


fonction booléenne pour tenir compte de la condition sur Ra.
Nu=CRan
- Pour simplifier, on ne prendra en compte que les deux cas :
a) Ra<104 (régime laminaire) alors C = 0,39 et n = 0.25
b) 104<Ra<109 (régime laminaire) alors C= 0.59 et n= 0.25

On definit les conditions aux limites :

Equation 1 : le problème électrique

Equation 2 : le problème de température.


Pour un problème avec rayonnement, les températures doivent
impérativement être spécifiées en Kelvin.
- sélectionner《heat transfer by conduction (ht)》dans le menu
《Multiphysics》,.
- choisir 《Boundary Settings》dans le menu 《Physics》,

Fig.3:--------------------------
- Les frontières 1 et 4 : Il n’y a pas le transfert d’énergie thermique donc ils sont isole
mais entre les deux il y a une différence de tension de 120V.

- Les frontières 2 et 3 : Il y a la convection et le rayonnement qui créer un flux qu’on a


appelle « qq » mais il n’y a pas le transfert d'électricité à ces deux limites.

3 – Présentation des résultats du modèle

10
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Figure 4 : Dans cette figure on voit la relation entre la température et le distance vertical où 0 est
la coté deux (dans la figure 3 )et 5 est la coté trois.

11
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

12
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Figure 5 : Avec cette figure on voit que la température ne change pas dans la direction horizontale
mais la tension change dans cette direction.

Figure 6 : La température à deux points, au centre (y=2.5) en bleu et y=5 en vert, change avec le
temps mais près de 2000 seconds les deux arrivent à l’équilibre.

Les résultats de l’intégration aux limites sont que l’entré et la sorti du courant sont égal,
1,87 E-7 A/m ou 9,35 E-10 A. Dans les autres cotés où le sort de courant est zéro on trouve que le
sort de chaleur est 246,1 W/m (44,3 W) chaque ou 88,6 totale. Ces résultats viennent affirmer que
le problème est non-linéaire mais les températures étaient les mêmes que quand le système est
arrivé à l’équilibre.

13
Janvier 2009
Sujet : Etude du comportement thermique et électrique d’un composite polymère conducteur

Conclusion :
Le courant qui passe dans cette pièce marche comme la génération d’énergie et où le centre
au du faite que il doit transmit l’énergie par conduction viens le plus chaud. La tension est 120 v
donc il y a une limite de l’énergie qui est créé dans la pièce. À la cause de cette limite, environs
de 2000 seconds après le début de la transmission d’énergie, la pièce arrive à l’équilibre.

14
Janvier 2009