Vous êtes sur la page 1sur 7

MARCHE DE MAITRISE

D’ŒUVRE POUR LA
RESTRUCTURATION
DE LA LAVERIE DU LYCEE
MONGE

Annexe 1 au CCTP : 
Cahier des charges  
relatif à la mission OPC 

Janvier 2012
SOMMAIRE

PREAMBULE

ARTICLE 1 : OBJET 3

ARTICLE 2 : ETENDUE DE LA MISSION 3

ARTICLE 3 : DEFINITION DE LA MISSION 4


3.1. Etudes du projet 4
3.2. Préparation des travaux 4
3.3. Suivi du chantier en cours de travaux 7
3.4. Suivi des finitions jusqu’à réception sans réserves des travaux 9

ARTICLE 4 : MOYENS 10
4.1. Moyens en personnel 10
4.2. Moyens matériels mis à la disposition de l’OPC 10

Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 2/7
PREAMBULE

Le coordonnateur OPC s’engage à respecter les règles de l’art, les principes généraux de la profession, les règlements
en vigueur et les directives du maître d’ouvrage dont il est tenu de défendre les intérêts légitimes.

Les documents destinés aux entreprises et aux prestataires seront établis en autant d’exemplaires que d’intéressés par
l’opération, à la charge du coordonnateur OPC.

ARTICLE 1 : OBJET

Le présent document a pour but de donner un cadre général à l’accomplissement de la mission d’Ordonnancement, de
Pilotage et de Coordination (OPC). Cependant, le titulaire devra prévoir, dans son offre, tous les éléments de mission
qui, même non décrits, s’avéreraient nécessaires pour l’accomplissement de sa mission dans le respect des règles de l’art
et des objectifs définis par le maître d’ouvrage.

ARTICLE 2 : ETENDUE DE LA MISSION

La mission OPC aura pour objet d’ordonnancer, de piloter, de coordonner, au niveau de l’opération dans son ensemble,
les interventions de tous les participants qui contribuent à la réalisation de l’ouvrage, et dont l’intervention ou la prise
de décision conditionne la forme de l’objectif, à savoir :

- le maître d’ouvrage,
- les utilisateurs,
- l’équipe de maîtrise d’œuvre,
- le bureau de contrôle technique,
- le coordonnateur Sécurité, Protection de la Santé,
- les services publics,
- les entreprises titulaires de tous les lots de la présente opération,
- tous les autres participants à l’opération.

En aucun cas sa mission ne se substitera, même partiellement, à celle du maître d’œuvre.

ARTICLE 3 : DEFINITION DE LA MISSION

La mission du coordonnateur OPC est décomposée en 4 phases, qui tiennent compte de l’avancement de l’opération :

- les études du projet,


- la période de préparation des travaux,
- le suivi de chantier en cours de travaux,
- l’organisation des réceptions de travaux et le suivi des opérations jusqu’à la levée des réserves des travaux.

3.1. Etudes du projet

Au cours de la phase d’études de maîtrise d’œuvre, le coordonnateur OPC devra établir en liaison avec l’ensemble des
participants aux stades APD et PRO, le documents de planification générale de l’opération.

Il devra vérifier et relancer la maîtrise d’œuvre pour que celle-ci produise les plans d’exécutions nécessaires au
démarrage et l’avancement du chantier.

3.2. Préparation des travaux

Pendant cette période, le coordonnateur OPC devra :

1- Etablir tous documents de synthèse des principes d’organisation et de planification générale de l’opération en
coordination avec l’ensemble des participants.

Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 3/7
2- Préciser si besoin avec le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, le coordonnateur SPS et les responsables des lots
concernés, l’implantation générale du chantier, les points de livraison des fluides utiles à la construction, les stockages
matériaux et déblais, tous travaux préparatoires et tous points particuliers nécessaires à l’organisation du chantier.

3- Etablir le calendrier détaillé d’exécution des travaux dans le cadre des délais contractuels. Ce document comportera
3 parties :

a) le calendrier des études des entreprises et de remise des schémas, plans, réservations, cheminements,
documents techniques, etc. Le cas échéant, ce document prendra également en compte les délais d’études des
prestataires intellectuels.
Ce document, établi avec les corps d’état intéressés, devra être approuvé par ceux-ci et être présenté à l’approbation
du maître d’œuvre dans un délai compatible avec les calendriers contractuels.

Il devra être assorti d’un « circuit de plans » permettant l’approbation de tous les intervenants, y compris bureau de
contrôle et coordonnateur SPS.

b) le calendrier des études :

b.1. Le coordonnateur OPC provoque et dirige les réunions pour établir le calendrier détaillé d’exécution, document
contractuel qui sera imposé à toutes les entreprises.

A cet effet les documents suivant devront être établis par le coordonnateur OPC :

- planning tous corps d’état de l’ensemble des travaux (méthode PERT ou analogue). Ce dernier document servira de
base pour l’établissement du calendrier détaillé contractuel.

Ce planning détaillé contractuel précisera notamment, pour toutes les entreprises :

les délais, les études, fabrication, commandes,


succession des interventions,
durée des interventions,
période de préparation,
travaux de second œuvre,
réception,
fin des travaux,
chevauchement éventuel des interventions,
possibilité pour chaque entreprise de prendre de l’avance ou de rattraper du retard,
les effectifs ou moyens prévus pour chaque entreprise.

- les différents plannings préciseront les délais d’approvisionnement, les délais à respecter pour éviter des troubles dans
la tenue des matériaux et des ouvrages, les dates fixant les étapes à respecter dans le déroulement des travaux.

Ce calendrier devra impérativement être achevé à la fin de la période de préparation.

b.2. Etablit l’organigramme de tous les intervenants.

b.3. Met à jour les contraintes et les formalités conditionnant les études et les travaux.
b.4. Met au point définitivement le ou les plans d’organisation de chantier et contrôle son évolution au cours de
l’avancement.

b.5. Etablit la liste des plans ou détails complémentaires à établir par les entreprises ou la maîtrise d’œuvre pour
éliminer tous risque d’ennuis ultérieurs pendant les travaux, notamment en limite de prestation entre lots.

b.6. Etablit un planning définissant les cadences de production des plans, des travaux préparatoires des mises au point de
préfabrication, des commandes de matériel à soumettre à l’acceptation du maître d(œuvre, assure le stockage et la
présentation des modèles retenus.
Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 4/7
b.7. Fait établir, en accord avec toutes les entreprises, le règlement de chantier et du compte prorata.

b.8. Assure la circulation des documents techniques pour obtenir leur approbation en temps utiles ( BET, contrôleur
technique, conducteur d’opération, maître d’ouvrage).

Dans ce but, le coordonnateur OPC devra :

- examiner les dispositions et les moyens en hommes et matériel prévus par les entreprises pour réaliser les travaux
dans les délais impartis.

- vérifier les hypothèses prises par les entreprises pour définir les cadences leur servant de base pour établir leurs délais
partiels ou globaux.

Ces examens donneront lieu à un rapport.

c) le calendrier financier :

Le coordonnateur OPC dresse l’échéancier financier détaillé, établi nécessairement sur le calendrier contractuel DES
TRAVAUX ; Cet échéancier tiendra compte des variations de prix prévisionnelles ainsi que des honoraires du maître
d’œuvre, du coordonnateur SPS, du bureau de contrôle et de l’OPC.

Ce document a pour but de permettre au maître d’ouvrage de constituer à temps les provisions financières pour le
règlement des sommes dues aux entreprises. Ce document sera remis au maître d’ouvrage et au maître d’œuvre en
même temps que le calendrier contractuel des travaux.

Pendant l’exécution des travaux, le coordonnateur OPC actualisera cet échéancier financier ( assorti des modifications
dues à des variations éventuelles du calendrier).

Assure la reproduction et la diffusion des documents mentionnés ci-dessus.


Intervention auprès des entreprises pour obtenir la mise au point des plans d’exécution, suivant les directives données
par le maître d’œuvre dans les délais voulus. Le coordonnateur OPC assurera la diffusion des plans fournis en six
exemplaires par les entreprises ou ingénieurs spécialistes, suivant la répartition à définir au début des travaux.

3.3. Suivi du chantier en cours de travaux

Le coordonnateur OPC assurera la direction des réunions hebdomadaires de chantier.


Il devra effectuer une seconde visite hebdomadaire hors rendez-vous de chantier.
Il assistera à toutes les autres réunions ou sa présence est indispensable.
Il relancera le maître d’œuvre pour la production des plans d’exécution et de détails nécessaires au chantier.
Il assurera la diffusion des plans.
Pendant la durée du chantier, le représentant du coordonnateur OPC devra respecter et faire respecter le planning de
l’opération et notamment :

1- hors des réunions de chantier :

- relancer toute entreprise défaillante, et, en cas d’insuccès, informer le représentant du maître d’ouvrage et le
maître d’œuvre,

- planifier et organiser l’incidence des interventions extérieurs pour raccordement des fluides, livraison de
matériels,

- coordonner et transmettre aux entreprises les chois des matériaux et coloris par le maître d’œuvre,

- s’assurer que les matériaux sont approvisionnés à la cadence nécessaire,

Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 5/7
- vérifier que les moyens mis en œuvre par les entreprises (matériel, personnel,…) correspondent à la cadence
d’exécution qu’elles se sont engagées à respecter,

- en cas de retard d’entreprises, modifier des délais globaux contractuels définis par le maître d’ouvrage et en
assurer la diffusion.

2- pour les réunions de chantier :

- établir l’ordre du jour de la réunion,

- définir par corps d’état, l’avancement des travaux et le confronter avec les prévisions des plannings,

- indiquer et imputer les retards par rapport aux plannings ( maître d’œuvre et entreprises),

- examiner les dispositions à prendre avec le maître d’œuvre et les entreprises pour rattraper ces retards et
établissements de plannings de rattrapage.

- rédiger, sous contrôle du maître d’œuvre, et diffuser le compte rendu relatant :

l’avancement des travaux,

les points particuliers du déroulement du chantier et des incidents éventuels de la semaine écoulée,

l’ordre du jour et les décisions à prendre,

la convocation au rendez-vous suivant,

les retards constatés avec leurs conséquences sur le bilan des pénalités.

En y ajoutant :

le compte- rendu des décisions prises par le maître d’œuvre sur le chantier, établi par ses soins,

les croquis de détail établis par le maître d’œuvre sur le chantier.

La diffusion de ce compte- rendu se fera au :

maître d’ouvrage (2 exemplaires)


maître d’œuvre (1 exemplaire)
entreprises intéressées (1 exemplaire)
bureau de contrôle technique (1 exemplaire)
coordonnateur SPS (1 exemplaire)
utilisateurs (1 exemplaire)
autres participants le cas échéant (1 exemplaire)

3.4. Suivi des finitions jusqu’à réception sans réserves des travaux

1- Durant la phase de réception, le coordonnateur OPC devra :

- assister le maître d’œuvre dans le recensement des malfaçons ou travaux terminés lors des visites de réception
préalables,

- organiser matériellement la réception,

- organiser et planifier :
Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 6/7
les essais et contrôles,

les remises de plans et documents conformes à l’exécution (DOE, DIUO,…) avec les OPR,

les travaux nécessaires à la levée des réserves,

les visites de contrôle du maître d’œuvre,

les visites du contrôleur technique,

l’information au maître d’ouvrage sur la possibilité de saisir la commission de sécurité,

la remise des documents définitifs du solde à la date de levée des dernières réserves par la dernière
entreprise.

2- Enfin, le coordonnateur OPC devra :

- Organiser et planifier les travaux nécessaires à la levée des réserves formulées au cours des visites de
réception (notamment celles visant les questions de sécurité en vue du passage de la commission de sécurité).

- Animer les équipes de levée de réserves.

- Planifier les visites de contrôle des représentants du maître d’ouvrage et du représentant du maître d’œuvre.

ARTICLE 4 : MOYENS

4.1. Moyens en personnel

Le coordonnateur OPC déplacera sur le chantier les personnes qualifiées et responsables pour assurer une prestation
satisfaisante dans le cadre de sa mission.

4.2. Moyens matériels mis à la disposition de l’OPC

Dossier de chantier

Au départ, deux dossiers complets de marché des entreprises seront remis au coordonnateur OPC, à la charge du
maître d’ouvrage. Un exemplaire sera obligatoirement gardé à disposition sur le chantier.

Pendant les travaux, le coordonnateur OPC assurera le classement et la conservation des pièces suivantes sur le
chantier :

- Un exemplaire de l’ensemble constituant les différents marchés et leurs avenants.


- Un exemplaire de tous le plans de détail approuvés par le maître d’œuvre.
- La collection des procès-verbaux des réunions de chantier.

Ces documents seront tenus à la disposition des différents entrepreneurs afin que ceux-ci puissent les consulter à tout
moment.

A la réception, l’ensemble de ces documents sera remis au maître d’ouvrage en une seule fois.

Lu et approuvé. Le représentant légal du Lycée Monge


Le maître d’œuvre

Lycée Monge
Annexe CCTP mission OPC restructuration de la laverie du Lycée Monge – janvier 2012 – page 7/7