Vous êtes sur la page 1sur 27

LES ESSAIS NATIONAUX

COMPLÉMENTAIRES

Y. DESCANTES LCPC
Mel:yannick.descantes@lcpc.fr

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 1


PLAN
• Introduction
• Vidéogranulomètre et granularité
• Vidéogranulomètre et angularité
• GRAP et résistance au polissage
• Friabilité
• Alcalins solubles dans l’eau de chaux
• Conclusion

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 2


INTRODUCTION
• Dpc 89/106/CEE et doc. Construct 03/600 Rev.
1 => exigences additionnelles « quasiment » interdites
• Normes produits EN => utiliser les méthodes
d’essais EN
• Cependant
– liste de caractéristiques incomplète
– certaines méthodes ne sont pas pertinentes
– progrès technologiques dans chaque État membre
• Volonté de
– combler les lacunes
– moderniser les essais (conditions de travail)
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 3
VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Intérêt mondial pour l’analyse optique de la
granularité et de la forme des granulats
• VDG 40 français, Haver CPA allemand,
PARTAN norvégien, Optisizer suédois, PPMS
australien, WIPSHAPE américain, …
• Pourquoi ?
– granularité = une clé du comportement des
mélanges,
– remplacement du tamisage, fastidieux et imprécis,
– autres possibilités (granulométrie en ligne,
angularité, …).

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 4


VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Dispositif optoélectronique caractérisant la
granularité et la forme de particules
• Composé de trois sous-ensembles
Source Tambour
lumineuse séparateur

– un système Trémie
d ’alimentation d’alimentation

– un système opto- Couloir vibrant


électronique
Caméra
– une unité Unité d’acquisition
d ’acquisition et et de traitement
de traitement

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 5


VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Principe d’acquisition du VDG

Voile mono-couche
de granulats

Source
Camera CCD (1024 cellules)
lumineuse
Segments d’ombre
consécutifs

t t+τ t+2τ t+nτ


Chute de 0,2mm

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 6


VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Caractéristiques mesurées
– courbe granulométrique (de 1 à 63 mm, calibrage)
– facteurs d’allongement (L/G) des particules
– angularité des particules
• Une analyse prend quelques minutes
• Norme d’essai XP P 18-566 (granularité/allongt)
– gain de temps de préparation d’échantillon (lavage
facultatif, séchage rapide suffisant)
– valeurs de fidélité excellentes
• Matériel robuste, pas de frais d’entretien
• Quel intérêt pour vous ?
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 7
VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Contrôle granulométrique en carrière
– fréquence élevée d’analyse possible (contrôle du
chargement de chaque camion)
• gage de qualité pour le client (régularité du produit)
• source d’économie pour l’industriel
– possibilité de blindage du dispositif (aucune
contestation)
– implantation possible en ligne (fonctionnement semi-
automatique)
• partenariat avec COLAS
• présentation du dispositif
• dispositif en service depuis 1 an ½

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 8


VDG EN LIGNE

Bande
chargement
recomposition
Préleveur

Portique
chargement
recomposition Sortie silos

Pupitre
commande Local du
recomposition VDG

vue d’ensemble du dispositif

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 9


VDG EN LIGNE

Trémie du
préleveur

Goulotte
alimentant
le VDG

Détail du transfert des granulats vers le VDG

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 10


VDG EN LIGNE

Goulotte
d’arrivée des
granulats

Trémie "anti- Ordinateur


blocage" (masqué)

Couloir vibrant
asservi

Intérieur de l’abri

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 11


VDG EN LIGNE

Panneau de
Historique contrôle de
des l’essai
produits
analysés

Vue
Web’cam

Interface logiciel
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 12
VDG EN LIGNE

Environne
ment de la
messagerie
Contenu
du message
E-mail
reçu du
Graphe
VDG
joint avec
Priorité fuseau
élevée = identifié
non-
conformité
détectée

Messagerie (PC distant ou PDA)


22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 13
VIDÉOGRANULOMÈTRE
• Contrôle de l’angularité des gravillons
alluvionnaires
– méthodes européennes
• comptage manuel de faces cassées (EN 933-5)
– méthode de référence
– lent, pénible, peu fidèle, …
• angulomètre à gravillons (EN 933-6)
– nettement plus efficace que le comptage manuel !!
– n’opère qu’entre 4 et 20 mm
– n’est pas sensible exclusivement aux faces cassées
– méthode optique (angularité VDG)
• calibrage nécessaire
• fréquence de contrôle accrue à moindre coût (qualité)
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 14
ANGULARITÉ VDG

6/10 Concassé 6/10 Roulé

=> l’œil voit la différence … le VDG aussi !!!


22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 15
ANGULARITÉ VDG
• principe
– recherche de segments sur le contour de l’ombre
– calcul des angles α entre segments adjacents
– critère ANG = moyenne des angles les plus forts

25 axe Y 25 axe Y
20
20
contour
15 15

10 10

5 5
axe X (pixels) axe X (pixels)
0 0
-25 -20 -15 -10 -5 0 θ 5 10 15 20 25 -30 -20 -10 0 10 20 30
-5 -5
r
-10 -10

-15 α -15

-20 droite d’équation -20

-25 r = xcosθ + ysinθ -25

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 16


ANGULARITÉ VDG
• Bonne corrélation ANG / Cx/y (EN 933-5)
100

90

80
Ctc = 3878.9 x ANG - 658.21 Cc = 3594.7 x ANG - 622.25
70
R2 = 0.94 R2 = 0.93
C[tc, c, tr] (%)

60
Ctc vs ANG
50 Cc vs ANG
40 Ctr vs ANG

30

20 Ctr = -2156.4 x ANG + 420.13


R2 = 0.92
10

0
0.1700 0.1750 0.1800 0.1850 0.1900 0.1950 0.2000

ANG (no dimension)

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 17


ANGULARITÉ VDG

Menu pour
visualiser les
résultats

Choisir
« morphologie »

Messagerie (PC distant ou PDA)


22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 18
GRAP
• Résistance au polissage mesurée par l’essai
PSV (EN 1097-8)
– préparation des échantillons délicate et longue
– l’émeri utilisé coûte cher
– essai seulement sur roue complète (14 éprouvettes)
=> intérêt à disposer de matériaux provenant de 6
carrières pour lancer l’essai => délais !!
• Existence de matériels d’essais alternatifs
– en Allemagne
– en France
• machine GRAP
• norme XP P 18-580
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 19
GRAP

2 cycles
(1 cycle = 40 minutes,
plus rapide que le PSV)

Machine GRAP et principe de l ’essai RPA


22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 20
GRAP

Intérieur de la machine GRAP (plaquettes)


22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 21
GRAP
80
75
70
65
RPA = 1,02PSV + 8,00
RPA 60 2
R = 0,93
55
50
45
40
35
35 45 55 65 75

PSV

Corrélation RPA/PSV (21 carrières en France, Belgique et UK)

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 22


FRIABILITÉ

• Résistance mécanique du sable non mesurée


– important pour sables de couche de roulement
• pb sables et gravillons d’origines différentes
• pour LA > 30, effet sur maniabilité/résistance mécanique du
mélange
– essai MDE sur le sable (P 18-576)
• fraction 0,2/2 ou 0,2/4 mm
• charge abrasive 2500 g + 2,5 l eau
• 100 tr.min-1, 15 min.
• Fs = m(< 0,1 mm)/mini

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 23


E/C vs Fs
0,9
E/C = 0,01Fs + 0,39
R² = 0,80
0,8
E/C

0,7

0,6

0,5
0 20 40 60 80 100
Fs

– 6 mortiers dont 5 de sables calcaires 0/4mm et un de sable


alluvionnaire
– Bonne corrélation entre E/C et Fs (sauf sable très friable)
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 24
ALCALINS SOLUBLES
DANS L’EAU DE CHAUX
• EN 206-1 (bétons) exige la détermination de la
teneur globale en alcalins des mélanges
• “PARTNER” => n’en tient pas compte
• teneur en alcalin des alluvions marines/fluviales
parfois significatif (jusqu’à 1217 mg/kg en F.)
• Méthode d’essai LPC n°37 utilisée
– fraction d/D avec d≥0 and D≤20mm
– échantillon 500 g + 10 g chaux + 500 g eau distillée
bouillante

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 25


ALCALINS SOLUBLES
DANS L’EAU DE CHAUX

– chauffage (four, 140 °C) pour accélérer l’extraction


des alcalins
– filtration + 1 cm3 acide nitrique (0,15 M)
– mesure de la masse d’alcalins extraits par
spectromètre à absorption atomique

22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 26


CONCLUSION

• Essais applicables en suivi de production


(MPG) et dans les marchés (contractuel)
– résolutions n° 234 et 237 du TC154/SC6
• Encourager la pratique pour moderniser les
normes
• Alcali-réaction
– approche F. appliquée (XP P18-594 et FD P 18-542)
– non abordée, travaux EN bientôt lancés
• A suivre …
22/11/2006 Formation aux normes d'essais européennes des granulats (LPEE) 27