Vous êtes sur la page 1sur 2

DECLARATION DU 31 MARS 2020 FONDANT

LE PLAN « RONESANS RUN 2020 »

I - Chronologie de nos Engagements face AU COVID 19 :


Suite à notre appel du 21 mars 2020 par la presse et les réseaux sociaux (cf. https://www.zinfos974.com/Video-
Coronavirus-Croire-et-Oser-exerce-son-droit-d-alerte_a151309.html) à dénoncer la gestion calamiteuse de cette
crise par les autorités publiques, le 22 mars, un collectif informel de citoyens « Konfiné Pa Rézinié » a engagé
une procédure pour alerter le Procureur de la République.
Vous avez été près de 10 000 à réagir et soutenir cette initiative ! Merci de votre confiance.
Un coup d’épée dans l’Eau peut être pour certains…

Pourtant, l’Histoire nous enseigne encore aujourd’hui que le sens du combat finit par payer. Pour preuve,
l’ordonnance de référé du 28 mars 2020, à l’initiative de l’UGTG – menée par Elie DOMOTA - , a donné raison à
nos frères Guadeloupéens : le tribunal assigne la préfecture et l’ARS de Guadeloupe à acheminer massivement
des masques et des médicaments.
Dans la même lignée, ce mercredi 01 avril 2020, la députée Ericka BAREIGTS a rejoint notre consortium
d’avocats locaux, qui a lancé une requête au TA contre le Préfet et l’ ARS de la Réunion. Requête comportant 6
injonctions, afin de mettre en place des mesures de protection contre la propagation du virus.

II – Traitement de l’urgence sanitaire et sociale :

Pour étayer les fondements de notre plainte et la suite à lui donner, nous exigeons :

1. Confinement et traitement des personnes atteintes et non prise en charge par l’hôpital
2. Des masques généralisés pour tous ceux qui ne peuvent pas rester confinés
3. Le diagnostic préventif, avec suivi de la température corporelle, pour suivre la résilience de notre
organisme face à l’invasion virale et connaître ainsi l’état de son évolution : mieux informés et attentifs
pour comprendre et combattre, en mobilisant les médecins et infirmières /aides soignantes libéraux,
dans cette mission …
4. Des tests pour toutes les populations des 1ères et 2èmes lignes,
5. Et enfin un traitement médicament dès le diagnostic de la présence de la maladie pour diminuer la
charge virale !

➢ Du discours dissonant de l’Etat central :

Le 01 avril 2020, l’administration centrale s’est encore illustrée dans une cacophonie dissonante à la limite de la
farce :
à 16h44, heure locale, le Préfet s’exprime sur le maintien en stade 2 de la gestion de la pandémie.
A 20h, la Ministre de l’Outre-Mer annonce une autre information : passage au stade 3.
S’ensuit une série d’articles relayés par les différents médias locaux sur la toile, pour corroborer le maintien en
stade 2.

➢ Propositions :

On nous promet des masques qui ne sont toujours pas là. On nous refuse des médicaments qui ne seraient pas
avérés efficaces encore.

1
Pourquoi ne commandons-nous pas nous Réunionnaises et Réunionnais nos masques et médicaments nous-
mêmes ? Compte tenu de la défaillance de l’Etat, qui ne peut pas nous en approvisionner, devant la pénurie
mondiale ?

Nous appelons donc la création d’un FONDS CITOYEN/ COLLECTIVITES (par plateforme crowfunding)
pour :

→ mobiliser les sommes nécessaires aux approvisionnements en urgence et assurer les commandes
que nos frères Chinois sont prêts à honorer ;
→ soutenir les initiatives locales et solidaires (fabrication de masques et gels hydroalcooliques /
plateforme d’approvisionnements et distribution en produits alimentaires locaux / épiceries solidaires
de proximité / plateformes de services publics accessibles à domicile).

Ce fonds d’initiatives locales Réunionnaises sera le premier acte fondateur d’un véritable plan de « RONESANS
RENYON. »

III - PLAN DE RENAISSANCE : « RONESANS RENYON»


Nous devons renaître et faire renaître la Réunion, autour d’une Communauté de croyances dans des valeurs et
des espérances nouvelles. Une Communauté de projections dans des ambitions fondatrices, une Communauté
de projets au travers d’engagements et d’actions effectives et assumées par les Collectivités en charge, avec en
soutien les forces vives et les énergies Réunionnaises,:

• En première ligne de l’action de proximité et d’engagement, comme la nouvelle loi Proximité et


Engagement nous y invite d’ailleurs : le Bloc intercommunal autour des EPCI/ Communes alignés sur la
même trajectoire : que font nos élus en place, au-delà de l’Action des CCAS ? Que doit faire notre
Agglomération dès à présent pour accompagner et soutenir l’Economie, les initiatives de proximité
pour garantir la sûreté alimentaire et le service minimum à ses concitoyens ;

• En première ligne aussi, le Département et la Région et pour lesquels la crise stigmatise encore plus la
nécessité d’accélérer le rapprochement institutionnel. Les voies régionales et départementales
devraient être à l’unisson et marquer le poids attendu pour porter les exigences dont nous nous faisons
l’écho et il n’en ait rien !
Où est la Région et son plan d’urgence que toutes les autres Régions prennent tant sur le plan sanitaire
qu’économique ? Où est la Région dans l’écho à donner aux quelques voies d’élus parlementaires
Réunionnais qui s’élèvent ? Que fait le Département en dehors de ses champs de compétences du
social dans les exigences à porter face à l’Etat ?

« Chaque génération, dans une relative opacité, a le devoir de découvrir sa mission : la remplir ou la trahir ! »
Le Secrétariat Général du PCO -
Alek LAI KANE CHEONG

Vous aimerez peut-être aussi