Vous êtes sur la page 1sur 16

Le Journal indépendant pour tous et de tous bords!

Le Forum : www.jeunes-politique.forumpro.fr Du 3 Octobre au 8 Novembre


Partenaire : www.politeen.forumhope.com

Faites passer le lien! Numéro 11

ACTUALITE INTERNATIONALE
L’Amérique d’Obama en question.……………………………………………………………..…page 3

La PAC illustrée par la crise du lait ( partie 1 ).……………………………………………….…..page 5

FRANCE
La réforme des collectivités locales……………………………………………………………….page 9

Nostalgie du XIXe siècle……………………………………………………………………....…page 12

HISTOIRE
Il y a 20 ans : La chute du Mur……………………………………………………………..……page 14

Rédacteur en chef et mise en page : Remus et Mouton Rouge

Rédacteurs Troska ; Mouton Rouge ; Remus ; Kybuto ; La Chouette ; Révolte

www.jeunes-politique.forumpro.fr
PAGE 1 EDITORIAL

L‘affaire a fait grand bruit ! Le Courrier international, comme beaucoup d’autres journaux, en a
fait sa première page, les meilleurs analystes politiques sont montés aux créneaux, les pays
européens s’en sont régalés. Un tour de passe-passe a fait tomber cette histoire hors du champ
médiatique, mais il est tout de même nécessaire de ne pas l’oublier. Car il se pourrait bien qu’on
entende parler de son protagoniste principal encore longtemps.

Jean Sarkozy, cadet des fils du Président, est beau, grand, blond etc… bref tout le contraire de son
père, mais il partage avec lui son plus vilain défaut : son opportunisme politique.

Né et habitant à Neuilly, petite bourgade paisible et luxueuse de la banlieue parisienne, depuis


toujours, il en est du haut de ses vingt deux ans, le maitre incontesté. Ce dernier n’hésitera
d’ailleurs pas à se retourner contre son partenaire de campagne, David Martinon, pour mieux
garantir son succès électoral ! Comme quoi le Prince Jean à commencé tôt dans le milieu !

Mais si Jean n'est pas (encore) connu pour ses performances politiques, il n'en a pas moins
occupé à plusieurs reprises le terrain médiatique… Et notamment avec la justice. En 2007 ce
dernier est mené en correctionnel après avoir percuté avec son scooter, à la Concorde, une BMW
en 2005.

Face à certaines pressions, c’est l’assureur du chauffeur qui doit lui-même réaliser une enquête
pour attester que c’était bien le Prince Jean qui conduisait le scooter ce jour là. Remarquons que
ce même scooter a mobilisé les meilleurs services spéciaux de police ainsi que divers tests ADN
quand celui-ci a été volé. La police fait vraiment bien son travail.

Mais tout ceci est sans compter le formidable parcours scolaire de Jean. Car il veut faire comme
papa, et pas qu’un peu ! Comme le président, il fait du droit. Et pas dans n’importe quelle
université, la Sorbonne s’il vous plait ! Actuellement en deuxième année de licence, avec un an de
retard sur ses camarades, Jean ne semble pas vraiment briller… mais ce n’est pas grave, papa a
raté Science Po.

Mais tout ça est sans compter l’ascension fulgurante que le « Fiston à Piston » a savamment
exécutée ces mois derniers. En passe de devenir président de l’Epad, c'est-à-dire pour faire simple
le petit baron du premier quartier d’affaire européen : la Défense, Jean à finalement renoncé face
à la cohue médiatique et populaire que ce formidable « abus de pouvoir » suscita. Pourtant il le
méritait bien, à vingt deux ans et avec une licence ratée en droit, le jeune homme aurait pu
parfaitement remplir avec brillo ces responsabilités… en plus il s’était coupé les cheveux pour
l’occasion.

Remus
PAGE 2 DIVERS

Le Coup d’gueule du mois.

C
eux qui me suivent le savent. La mélodie des abandonnées est mon jeu. Les marginaux, les
chômeurs, les impécunieux, les révolutionnaires, les humiliés, les opprimés, les laissés-pour-
compte, les bannis, les tôlards, les handicapés et tout les oubliés de la société rouleau
compresseur, mes modèles.
Je me plais à les écouter, la voix tremblante d’émotions exprimant l’incompréhension, l’injustice, ou
l’infecte saumure du monde où nous sommes.
Leurs drôles de vies chahutées par l’oppression poussent des cris de rage, des cris d’incertitude, des
cris de révolte.
Les élites poussent notre monde à l’agonie, quand au peuple il préfère se laisser bercer, se laisser
gouverner à la place de prendre ses responsabilités.
Aujourd’hui, je vous le dit, cela suffit ! Nous nous sommes toujours pliés aux contraintes fixées par
nos oppresseurs, qu’il soit Etat, Capitalisme ou Religion.
« O Gentilshommes, la vie est courte. Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois ».
Ces mots au combien sensés de William Shakespeare nous tracent la voie, libérons nous enfin de
toutes ces chaines pendant à nos cou si chétifs.

Avez-vous peur du changement ? Croyez-vous encore aux sornettes des oppresseurs ? Refusez-vous
de vous délivrer des préjugés ? La transformation des consciences et de l’organisation sociétale portent
des risques. Qu’importe, se borner à évoluer ainsi et à ce rythme nous mènera inévitablement à notre
perte.
J’entends les réfractaires, les réactionnaires, les crédules bavant de façon éhontés leurs mépris à la
venue d’un mouvement social. Ils crachent sur leurs frères par peur du lendemain, blêmissent à l’idée
de quitter un temps soit peu leur confort et l’anesthésie qu’ils aiment tant.
Ami, ne vois-tu pas qu’ici, nos libertés possèdent les bleus de Rodney King. Rejoins nous, affronte le
monde avec toute la dignité que livre un homme luttant debout.
Plus puissant qu’un spartiate pendant la dure bataille des Thermophiles, tu combattras l’esclavagisme
économique et étatique.
Camarade, le monde est à nous, qu’attendons-nous pour le prendre ?
Révolte

La Citation du mois.
Hugo Chavez, Président du Venezuela.

« On en est où avec l’uranium pour


l’Iran ? »
PAGE 3 ACTUALITE INTERNATIONALE

L’Amérique d’Obama : socialisme ou civilisation ?

’état de grâce du Président Barack

L
prises avec les Talibans depuis 2001. La
Obama, occupant la Maison Blanche reprise du dialogue avec le monde musulman,
depuis moins d’un an, semble prendre indiqué par Obama lors de son discours du
fin. Les images historiques du premier Caire devrait contribuer à apaiser les tensions
président américain noir, acclamé comme un avec l’Occident.
messie par une foule d’adulateurs hystériques, Cependant, il serait injuste de passer sous
laissent place à celles d’une Amérique silence les aspects positifs des mandats de
profonde qui descend dans la rue. Inquiète et George W. Bush. On en parle très peu, mais le
laissée pour compte par l’administration Président Bush a mené une véritable politique
démocrate. Le sauvetage de banques morale au sein de la société américaine. Ses
irresponsables, les plans de relance coûteux et positions intransigeantes contre des dérives
la réforme du système de santé font d’Obama telles que l’euthanasie, l’avortement, les
le porteur d’un socialisme à peine déguisé, en manipulations génétiques ou encore le «
rupture avec le modèle traditionnel américain. mariage homosexuel » ont permis aux Etats-
Baignant dans l’idéologie social-démocrate, Unis d’exister aussi comme puissance de
toujours sous le charme du grand gourou civilisation. Non au sens de champion
Obama, les commentateurs européens, expansionniste de la démocratie, comme le
notamment français, ne manquent pas de voient les néoconservateurs, mais comme la
dénigrer cette résistance populaire, comme une force de l’Occident chrétien face au délitement
réaction extrémiste de de la morale
l’opposition républicaine. et de la
société. La
Jusqu’ici, les Français et une volonté de
grande partie des Européens s’opposer à
se sont plu à haïr le Président l’Islam
Bush. En effet, il est conquérant
indéniable que sa politique confirme ce
fut catastrophique, tant au statut, même
niveau national qu’au niveau si elle s’est
international. A l’échec traduite de
économique se sont rajouté manière
les désastres diplomatiques et brutale et
militaires, notamment en Afghanistan et en maladroite diplomatiquement. Ses aspects
Irak. Obama doit gérer ces fiascos qui courageux de la politique américaine sont
plombent les perspectives américaines. Le remis en question par Obama, qui semble parti
retrait des troupes américaines d’Irak promis pour suivre la voie de la social-démocratie
lors des élections suit son cours, abandonnant progressiste à l’européenne.
progressivement un pays en proie à la guerre L’inquiétude des Américains est dans ce cas
civile. L’effort de guerre est progressivement tout à fait fondée. Les Etats-Unis sont, depuis
redirigé vers l’Afghanistan où l’OTAN est aux leur création, porteurs d’un modèle de société
PAGE 4 ACTUALITE INTERNATIONALE

libéral basé sur la liberté individuelle, la exemple, tout comme les compromis vis-à-vis
responsabilité, la libre entreprise, tempéré par de l’Islam posent un cas de conscience pour la
un profond sentiment religieux. La politique société américaine. C’est la défense des
d’Obama, tendant vers un Etat plus présent, libertés et des valeurs si chères aux Américains
interventionniste à la fois dans l’économie et la qui est l’enjeu de l’opposition républicaine
société est perçu comme l’arrivée du face à l’administration démocrate. Et ceux-ci
socialisme en Amérique et donc une menace n’ont pas envie de les voir disparaître comme
pour les libertés. De plus, les positions « elles ont été abandonnées en Europe.
progressistes » d’Obama, en faveur des
couples homosexuels et de l’euthanasie par La Chouette

La PAC illustrée par la crise du lait (Episode 1)

(Explication: les exemples de la crise du lait sont écrit en violet.)

En 1960, la sécurité alimentaire I. Historique


européenne n’est autonome qu’à 80%. En
moins de 10 ans, l'autonomie européenne a 1962:
dépassée les 100%. L’Union Européenne (à 6) n’est pas
Toutefois, depuis 30 ans, la plupart des autonome et doit moderniser son
filières agricoles subissent une crise sans agriculture. Elle met en place la PAC,
précédent. Politique Agricole Commune, en
Pour mieux comprendre les enjeux du garantissant des prix élevés et en
secteur laitier, il est important de savoir protégeant la production intérieure, via des
qu’aujourd’hui, la France est le 2e droits de douanes.
producteur européen de lait et l’un des plus
gros exportateurs. Les exportations de lait Les objectifs de la PAC sont :
représentent 16% des exportations - D’accroître la productivité de
agricoles françaises et génèrent un solde l’agriculture ;
positif de 3,5 milliards d’euros. - D’assurer un niveau de vie équitable à la
population agricole ;
- De stabiliser les marchés ;
- De garantir la sécurité des
approvisionnements ;
- D’assurer des prix raisonnables aux
consommateurs.

Pour restructurer le secteur du lait, l’UE


décide d’intervenir sur le marché par
l’administration des prix :
Le Conseil des Ministres fixe des prix
indicatifs de vente de lait, c'est-à-dire un
prix de vente minimum et garanti pour les
producteurs de lait:
PAGE 5 ACTUALITE INTERNATIONALE

- Toute importation de lait se verra taxer dissuasives. De nombreux producteurs de


jusqu’à atteindre le prix indicatif ; le lait lait souhaitent se reconvertir, vers les
importé ne peut donc pas concurrencer le céréales par exemple, et reçoivent des
lait français. primes de cessation versées par l’Etat.

- Si le marché ne peut absorber tout le lait Années 1990 :


et que le prix-producteur risque de passer La crise de la vache folle et les problèmes
en deçà du prix indicatif, l’Etat doit acheter environnementaux remettent en cause
l’excédent pour faire remonter les cours. notre confiance dans le modèle agricole.
Cette excédent est alors stocké en attendant On parle de crise d’identité des
soit d’être revendu à l’étranger (donc un agriculteurs.
lait subventionné), soit en cas de besoin de
lait et lorsque le prix du marché devient
supérieur au prix d’intervention. 1994 :
- Chaque année, le prix indicatif est Les accords de Marrakech du GATT (ex-
rediscuté par le conseil et revu à la hausse. OMC) obligent les Etats-Membre à
- Des actions marketing stimulent la libéraliser le marché.
demande de lait, aussi bien interne
qu’externe.
2003 :
Années 1970 : Les pressions de l’OMC, le coût de la PAC
La sécurité alimentaire est atteinte en (environ 50% du budget européen) et
Europe grâce au productivisme, à l’adhésion des pays de l’Europe de l’est
l’intensification des exploitations et aux (qui ont besoin d’un soutien financier) ont
progrès techniques. raison de l’UE. Elle prend la décision de
libéraliser le marché mais souhaite garantir
un revenu suffisant aux producteurs.
Années 1980 : Il est donc décider, via la 3e réforme de la
Les dépenses de l’Etat s’envolent. PAC, de :
Au vue de ces prix garantis, les - Supprimer progressivement les quotas, en
producteurs de lait augmentent les augmentant chaque année- Soutenir le
drastiquement leur production. L’Etat doit développement rural,
racheter des quantités importantes, qu’il ne - Les prix garantis sont baissés, les
peut stocker et doit alors les écouler (à subventions sont découplées de la
perte). production et imposent de respecter une
On parle des montagnes de beurre ou des sorte de charte environnementale.
lacs de lait quasiment donnés. Ainsi, il est décidé de verser une prime
On commence aussi à se poser des laitière aux producteurs, les Droits de
questions sur l’environnement, la qualité Paiement Unique (DPU), déconnectée de
des sols et la pollution des eaux (par les la production.
nitrates notamment). Constat :
Seul 1% des terres seront contrôlées.
Finalement, ce mode de subvention profite
1984 : avant tout aux grandes exploitations et
Les coûts deviennent trop élevés pour entraîne un productivisme forcené, au
l’Etat et l’UE décide de réformer la PAC. détriment de l’environnement.
C’est l’apparition des fameux quotas
laitiers (QL): Chaque producteur se voit
imposer un quota de production de lait au- 2005 :
delà duquel les pénalités deviennent vite
PAGE 6 ACTUALITE INTERNATIONALE

le premier ministre de l’Australie dénonce envers l’OMC, l’UE décide de stopper les
les subventions de l’UE. Il estime qu’une quotas laitiers progressivement et
vache européenne reçoit en moyenne 2,2$ définitivement en 2015.
de subventions par jour, ce qui est Certains interprètent cette stratégie comme
inacceptable quand on sait que plus d’un une volonté d’éjecter les faibles du marché
milliard d’individus ne gagnent même pas et de ne conserver que les meilleurs, cela
1$ par jour. afin de préparer les agriculteurs à la future
suppression des quotas.

2007:
La crise est là 2009 :
Suite à la spéculation sur les produits La recommandation des prix
agricoles, les prix augmentent et interprofessionnels de la CNIEL, sorte
deviennent incontrôlable. L’UE décide de d’accord sur les prix du lait, prend fin. Cet
re-nationaliser une partie de la politique accord peut être perçu comme un système
agricole et d’augmenter les quotas pour d’entente illicite et anticoncurrentiel sur le
faire diminuer les prix. marché.
Les producteurs de lait profitent de
l’envolée des prix, parfois de 50%, et Il semble toujours nécessaire de réguler
empochent en même temps les DPU. l’agriculture européenne.
La concurrence devient importante, car de
nombreux pays
européens
encouragent leurs II. Les solutions
exportations (Pays- proposées
Bas, Allemagne, Récemment, il a été
l’Europe de proposé de taxer très
l’Est…) et le lait en fortement les éleveurs
poudre à bas prix, qui dépasseraient les
néo-zélandais en quotas et d’utiliser les
particulier, fait bénéfices pour
également son subventionner les
entrée. producteurs souhaitant se
Les stocks reconvertir. Cette
augmentent en opération serait donc
même temps que la transparente pour le
spéculation budget de l’Etat,
diminue. déplacerait le centre du problème et
redonnerait une forme de pouvoir aux
Etats-membres. Cela pourrait être une des
2008 : solutions.
Pour toutes ces raisons, les prix du lait
chutent brutalement.Comme les prix de De nombreux experts invoquent la
vente deviennent inférieurs aux coûts de nécessité d’un nouvel accord
revient, l’UE décide également de interprofessionnel sur les prix, les
subventionner, en partie, les producteurs de quantités et la durée entre les producteurs,
lait par des restitutions, c'est-à-dire en les transformateurs mais aussi les
compensant les pertes des producteurs par distributeurs. Cela semble très
des aides.Pour respecter son engagement difficilement négociable. Par exemple,
PAGE 7 ACTUALITE INTERNATIONALE

dans le secteur laitier, il y a plus de 10.000 fluctuations, donc en les couplant avec la
producteurs, une dizaine de production.
transformateurs (dont, en France, 2 des 3 La France a également proposée un
plus grandes firmes mondiales: Danone et système d’assurance pour compenser ces
Lactalis) et quelques distributeurs. flottements.
Et puis, est-ce juste de maintenir les prix
artificiellement ? Le mois prochain: Analyse et conclusion.

D’autres voudraient simplement lisser les Kybuto


prix, car trop fluctuants, en utilisant le
stockage temporaire et/ou en utilisant les
DPU pour compenser les pertes-
PAGE 8 FRANCE

La réforme des collectivités territoriales


I. Le contexte françaises pour rivaliser avec celles des autres
Etats Membres. On le remarque
La France possède les records européens particulièrement au niveau des campus et des
- Du nombre d’élu par habitant : 1 élu/185 centres universitaires.
habitant, - Une certaine opacité : les collectivités
- Du nombre de collectivité territoriale par territoriales sont coincées entre autonomie et
habitant : 0,6 collectivité pour 1.000 habitants. suprématie de l’Etat.
- Du nombre de commune : Environ 50% des
communes de l’UE sont en France (36.000 Face à une administration coûteuse et peu
communes). De ce fait, la majorité des réactive, des réformes ont été jugées
communes sont très peu peuplés : 94,5% ont nécessaires.
moins de 5.000 habitants, 55% ont moins de
500 habitants.
II. Le besoin de réforme
Deux constats : Eric Woerth fut un des pionniers et proposa de
1e constat : Ce mille-feuille administratif offre supprimer les départements.
peu de réactivité, car chaque décision doit être Les conseillers généraux (ou autrement dit 1/3
validée par l’échelon supérieure. On observe des sénateurs) s’y opposèrent vivement.
même des fonctions en doublon (exemple : le La mission fut alors confiée au comité
développement économique à l’échelle d’Edouard Balladur.
régionale et départementale) et des aberrations
(exemple : le département s’occupe des 1. Le rapport Balladur
collèges et la région des lycées). Le rapport est tombé le 5 mars 2009 et propose
2e constat : Un des objectifs des élus est de se 20 mesures dont la plus discutée est la fusion
montrer actif via des constructions, des projets, des départements et des régions sur la base du
etc…D’où l’important endettement de volontariat (sur 5 ans). Il sera aussi possible de
certaines collectivités territoriales. fusionner deux départements ou deux régions.
Ces propositions devraient réduire d’un tiers
Conséquences directes : les effectifs des exécutifs intercommunaux et
- Une faible marge de manœuvre avec des faire passer l’effectif d’élus régionaux et
dotations et des budgets faibles à cause de la départementaux de 6.000 à 3.000 : ce seront les
présence d’une multitude d’intermédiaires, de mêmes représentants qui siègeront au conseil
frais de gestion élevés et de l’entrecroisement général et au conseil régional.
des compétences. Il est également proposé un renforcement des
- La hausse des inégalités avec les régions anciennes mesures et une nouvelle
pauvres ou peu peuplées qui ont des charges organisation : intercommunalités, métropoles,
fixes très élevés mais peu de dotations. communautés de commune,…
- Des difficultés croissantes des régions
PAGE 9 FRANCE

2. Les échelons

a. Intercommunalité :
L'intercommunalité est le regroupement
de communes ou de municipalités dans
une structure légale en vue de coopération
dans un ou plusieurs domaines (eau,
ordures, urbanisme…).
L’objectif à atteindre est, à terme, que les
intercommunalités se transforment en
communes de plein exercice, ce qui
permettrait à la France de compter des
communes fortes, en nombre raisonnable.
Il convient que les communes qui ne sont
membres ni d’une communauté urbaine,
ni d’une communauté d’agglomération ni
d’une communauté de communes
rejoignent, avant 2014, la forme de
groupement correspondant à l’importance
de leur population.

b. Communauté de commune : Cette formule pourra être élargie à certaines


La communauté de communes est un intercommunalités, sur la base du volontariat.
établissement public de coopération
intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs 3. La clause de compétence générale
communes, sans seuil minimum de population Nouvelle règle du jeu : la clause de
(contrairement aux intercommunalités). compétence générale, autrefois généralisée à
toutes les collectivités, sera désormais
Elle a pour objet d'associer des communes au exclusive aux communes. Elle permet d’élargir
sein d'un espace de solidarité, en vue de son champ de compétence légal, s’il est estimé
l'élaboration d'un projet commun de être dans l’intérêt public, local ou
développement et d'aménagement de l'espace.Il départemental.
est proposé qu’avant 2014, tous les SIVOM
(syndicat intercommunal à vocation multiple) 4. Les réformes financières
et SIVU (syndicat intercommunal à vocation
unique) puissent s’élargir, lorsque leur - La taxe professionnelle, dîtes « taxe imbécile
périmètre correspond à celui d’un groupement » car taxant les investissements, va être
de communes. supprimée le 1e janvier 2010. Elle était versée
Les communautés d’agglomération (au moins aux collectivités territoriales et représentaient
50.000 habitants) sont une autre forme de un peu plus de 40 % de leurs budgets.Elle sera
coopération intercommunale, qui concerne remplacée en grande partie par la cotisation
surtout les transports en commun. économique territoriale, assise sur le foncier et
sur la valeur ajoutée. La partie sur le foncier
c. Métropole (ex-communauté urbaine): irait aux communes et la partie sur la valeur
Elle remplacera le département dans les ajoutée irait aux départements et régions.
agglomérations de plus 500.000 habitants, qui - De nouvelles taxes versées aux collectivités
seraient alors des collectivités territoriales à pourraient voir le jour : taxes sur les antennes
statut particulier (compétences communales et de téléphonie mobile (taxe pylône IFER), taxe
départementales). Il est proposé de créer avant sur les éoliennes…
2014, un premier groupe de métropoles (Lyon, - Des taxes versées à l’Etat pourraient être
Lille, Marseille, Bordeaux, Toulouse,Nantes, transférées aux collectivités.
Nice, Strasbourg, Rouen, Toulon et Rennes).
PAGE 10 FRANCE

Même si certaines personnalités pensent ces budgétaires et par le transfert aux collectivités
réformes inutiles d’un point de vue financier, d'impôts économiques » ne soit pas suffisant.
la majorité s’accordent à dire que ces réformes (cf. 4. les réformes financières).
pourraient permettre de faire économiser 17 En effet, si on en croit les dernières
milliards d’euros à l’Etat par an. estimations, l'autonomie des recettes pour:
- Les régions passeraient de 54,3% (2008) à
49,7% (après réforme),
III. Les critiques - Les départements passeraient de 66,4%
(2008) à 62,9% (après réforme).
Les objectifs du comité Balladur sont de rendre
l’administration plus réactive, plus efficace, Pourtant, ne faudrait-il pas aller au bout de la
plus lisible et moins coûteuse : c'est-à-dire plus décentralisation et respecter le principe
compétitive. constitutionnel d’autonomie ?
Cependant, plusieurs protestations ont été
évoquées ; si certaines sont pertinentes, Malgré ces craintes, on peut imaginer que la
d’autres ressemblent davantage à de la réforme ira vers plus d’autonomie financière:
manipulation, légitimée par la peur de perdre « La réforme des finances locales sera
son poste. néanmoins menée au même rythme que celle
des collectivités, avec pour objectifs la
1. Les compétences "garantie de l'autonomie financière des
collectivités locales", une plus grande
Certains contestataires affirment qu’aucune "responsabilité dans l'évolution des dépenses",
vraie modification n’a été apportée à la une réduction des "gaspillages", et
répartition des compétences. "l'indispensable modernisation de la fiscalité
Par exemple, supprimer la clause de locale pour la vitalité de notre économie". »
compétence générale et regrouper conseil Il serait intéressant d’en profiter pour
général et conseil régional pourraient affaiblir moderniser les impôts, d’une part pour
les collectivités et créer une confusion. financer directement les collectivités, d’autre
part pour les rendre plus équitables.
On ne connaît d’ailleurs toujours pas le mode
d’élection des futurs conseillers territoriaux.
Mais ne nous emballons pas. Les champs de
compétences ne sont pas encore définis mais
sont bien prévus. Le comité Balladur n’a pas
voulu prendre position sur ce point mais
précise bien que le gouvernement devra bien
réviser l’attribution des compétences et 3. Le dispositif de péréquation
supprimer les doublons.
Aucun mécanisme n’a été annoncé pour
assurer l’égalité entre les régions. On peut
espérer que les fusions de départements riches
2. L’autonomie financière et pauvres permettront une meilleure
répartition mais rien ne le garantit. Le
On observe un vrai paradoxe : les collectivités
président du Sénat a recommandé une
vont se voir confier plus de responsabilités et
de pouvoir, mais ne verront aucun progrès sur répartition des nouveaux impôts selon des
leurs autonomies financières. Dans le rapport, critères fiscaux et la réalité démographique,
il est question d’une sorte de plafond pour ne pas rendre les collectivités
d’autonomie financière et d’une pauvres,encore plus pauvres.
règlementation plus stricte des pouvoirs
d’imposition des collectivités.
Aujourd’hui, près de 45% du budget des 4. Fausse décentralisation ?
régions provient des dotations de l’Etat et de
nombreux élus craignent que le remplacement Certains vont plus loin. Ils parlent de ré-
de la taxe professionnelle par « des dotations féodalisation des liens sociaux (Alain Supiot,
PAGE 11 FRANCE

docteur d’Etat en droit) ou de destructions des Il s’agit d’une réforme que M. Sarkozy tient à
contre-pouvoirs (Jean-Paul Huchon, homme cœur et qui sera mise en place.Toutes les
politique, président du conseil régional Ile de modalités ne sont pas encore clairement
France). Ces réformes seraient une fausse établies mais elles sont actuellement étudiées
décentralisation : elles éloigneraient les élus lors des conseils des ministres. On remarque
des citoyens (par exemple en réduisant de une opposition, particulièrement chez les élus
moitié le nombre d’élus régionaux et et la gauche, mais il semble indéniable que
département ou encore selon les raisons cette réforme apportera plus d’efficacité et des
évoquées ci-dessus). économies.
Il serait également question d’une
transformation des entreprises privées en Le projet passera au Sénat avant la fin de
décideurs (via les Partenariat Public Privée). l'année ; la réforme des collectivités
territoriales prévues à la base pour la fin 2009,
n’aboutira vraisemblablement pas avant les
IV. Conclusion élections régionales de 2010.

Ces propositions risquent bien de chambouler Kybuto


notre administration. D’un coté, elle va
permettre de réaliser des économies et de créer
des synergies ; d’un autre, elle va créer des
mécontents : principalement ceux qui perdront
leur place.

Nostalgie du XIXeme siècle

Ce siècle formidable ne l’est, certes, pas sous

E
tudiant actuellement les évolutions
politiques de la France au XIXe siècle, tous les angles, mais est un véritable moment
je ne peux pas m’empêcher de de politique, la politique avec un grand « P »,
constater comme le mot politique a perdu de celle qui fait mourir, celle qui tue, celle qui
son sens depuis ce siècle formidable. change !

A vrai dire depuis la IIIe République, le mot Résumons brièvement : Empire, Monarchie,
politique ne signifie plus rien, il a fait place au République, Empire puis enfin République. Un
marketing, à la facilité et surtout à siècle et tant de changements, tant
l’immobilisme ! d’évolutions. Un siècle et tant de splendeur,
tant de bravoure. Car oui, le XIXe a beau être
Depuis la IIIe République, nous supportons le un siècle remplis de morts, de famines et
gouvernement des partis « modérés ». Ces d’épidémies, il reste le Grand Siècle de la
partis sont les emblèmes d’une société qui, politique à la Française.
depuis plus d’un siècle, s’est totalement
transformée en loque « modérée » mais surtout
paralysée. A cette époque, les hommes meurent pour
leurs idées. A cette époque on croit en
Le XIXe est de ces grands siècles instables où quelqu’un, ou au moins en quelque chose. Les
la France a mérité la grandeur de son Histoire. hommes et les femmes sont sans arrêt prêts à
PAGE 12 FRANCE

défendre leurs idéaux. On meurt pour Les sables mouvants, c’est le confort matériel,
l’Empire, pour l’Empereur. On meurt pour l’espoir, la richesse éphémère d’un disque de
exprimer sa colère au Rois. On meurt pour Johnny Halliday ou d’une voiture de sport. Le
croire en la République. On meurt… lieu, c’est la démocratie modérée, celle qui ne
A cette époque, la télévision ne dicte pas de fait rien, celle qui ne change pas.
façon de penser. A cette époque les hommes
politiques sont de vrais intellectuels. Qui peut Plus je comprends le monde qui m’entoure,
oser comparer le discours d’un Sarkozy à ceux plus je me demande s’il est nécessaire de
qu’ont pu prononcer des soutenir des partis dits «
hommes comme Hugo, extrêmes », de critiquer
Chateaubriand, Thiers ..? les hommes au pouvoir,
Ces hommes qui de critiquer l’opposition
défendaient leurs idéaux quand elle se trompe.
avec verve, honneur et J’ai de plus en plus de
courage. Ces hommes mal à croire que mon
qui réprimaient, ou combat est utile quand je
déclenchaient des vois l’immobilisme dans
frondes populaires. lequel nous sommes
plongés.
L’avènement du
libéralisme, puis de la démocratie à plongé Il m’arrive alors de rêver, du XIXe, de sang, de
notre civilisation dans un bac de sables révolution, de Politique, de fanatisme, de
mouvants. Impossible de se dégager de cette changements, d’évolutions !
situation, impossible de bouger… Qui,
aujourd’hui, serait capable de faire une Oui le XIXe ne comportait ni le confort, ni la
révolution, ne serait-ce qu’une émeute, une qualité de vie, ni la longévité. On y mourrait
Commune, un soulèvement populaire ? Qui,
encore d’épidémies, de faim ou de froid. Oui le
aujourd’hui, serait prêt à abandonner son XIXe comportait deux Frances, celle des villes
confort matériel éphémère pour ses idées et celles des campagnes. On y trouvait
politiques ? Personne. Et c’est bien là tout le beaucoup d’illettrés, d’enfants travailleurs.
problème. Mais que ce XIXe était beau. On y faisait
encore de la politique ; c’était un siècle
Notre société occidentale « exemplaire » n’est formidable.
pas morte, non. Notre société surnage, reste au
Mouton Rouge
dessus des sables mouvants. Mais elle a beau
rester fièrement à la surface, elle n’en est pas
moins immobilisée et sans ambitions autres
que de survivre en ce lieu.
PAGE 13 HISTOIRE

Il y a 20 ans : La chute d’un Mur

L
e 9 novembre 1989, à 18h57, Egon transforme en parti socialiste hongrois,
Krenz, secrétaire général du parti abandonnant tout référence au marxisme-
socialiste unifié depuis le 13 octobre, léninisme, au role dirigeant du part ainsi qu'à la
fait annoncer l'ouverture du mur de Berlin dictature du prolétariat.
et de la frontière entre R.D.A et R.F.A
Novembre : Démission de la direction du parti
D'extraordinaires retrouvailles réunissent alors Tchécoslovaque.
des millions d'Allemands séparés depuis 1961,
voire 1945.
Décembre : Formation d'un gouvernement
pluraliste en Tchécoslovaquie, élection à la
L'Europe de l'Est en 1989 présidence de la République du dissident
Vaclav Havel. Le même mois, en Roumanie,
renversement du régime de Nicolae Ceausescu.
Les pays de l'est sont régis par le système du
parti unique, qui réserve le pouvoir aux Signes avant coureurs : La Pologne des
communiste et favorise la concentration des années 80
pouvoirs entre les mains d'un homme ; ainsi,
en Roumanie, Nicolae Ceausescu. Nul doute que ce grand mouvement de
Du point de vue extérieur, ces pays sont libération ne se serait pas développé aussi
étroitement liés à l'Union soviétique, ainsi que rapidement si le changement n'avait pas été
du point de vue militaire ( Pacte de Varsovie ) autorisé, ou même promu, par l'Union
et du point de vue économique ( Comecon ). Soviétique.
La tendance à l'intégration n'a fait que croitre Depuis l'écrasement du printemps de Prague et
depuis l'échec du printemps de Prague, en la " normalisation " de la Tchécoslovaquie, il
1956. apparait en effet qu'aucune évolution politique
Enfin, une crise morale et économique sans ne peut avoir lieu dans l'accord du " grand frère
précédent affecte l'Europe de l'est : la ". La Pologne des années 1980 en fournit la
désaffection est total par rapport à des régimes preuve à contrario : seule parmi les pays de
qui ne satisfont pas l'aspiration de la l'Est, elle reconnait depuis les accords de
population à un minimum de bien-être. Gdansk, signés à l'été 1980, l'existence d'un
syndicat indépendant, Solidarnosc ( Solidarité
La fin de l'Europe de l'Est ), qui, derrière son chef Lech Walesa, remet en
cause le fonctionnement du parti-Etat tout en
orchestrant les revendications de la société
L'évènement s'insère dans une imposante série Polonaise. Or, au lieu d'intervenir directement
de révolutions. contre cette évolution, la direction soviétique
confie à un polonais, le général Jaruzelski, la
Juin : En Pologne, le parti communiste est mis tache de " normaliser " son pays. Une attitude
en minorité par la Diète. aussi modérée permet, dans d'autres pays
également, la lente renaissance d'une opinion
Aout : Tadeusz Mazowiecki, un des dirigeants publique : ainsi en Hongrois ( où les bienfait
de Solidarnosc, devient Premier ministre. économique du " karadisme " apparaissent
Octobre : Le parti socialiste ouvrier roumain se chaque jour de plus en plus menacés et
fragiles), en Tchécoslovaquie et en R.D.A
PAGE 14 HISTOIRE

La Hongrie suit, en octobre ; la


L'Effet Gorbatchev : l'exigence de la Tchécoslovaquie en novembre ; et l'Allemagne
transparence de l'Est revient au multipartisme, le même
automne, tout en travaillant à sa fusion avec
L'évènement décisif est l'élection de M. l'Europe de l'Ouest.
Gorbatchev au poste de secrétaire général du
P.C.U.S et la politique de réforme qu'il met en Certains pays suivent plus lentement le
place. Dès ses premiers mouvement : ainsi la
voyages en Europe de l'Est, Bulgarie, où l'effacement de
le leader soviétique est Todor Zivkov permet une
acclamé par la jeune évolution très progressive du
génération contestatrice. Les régime qui, en novembre
progrès de la Glasnot en 1990, renonce à sa
U.R.S.S, notamment sur le dénomination de "
chapitre d'une histoire république Populaire " et
longtemps falsifiée, ont des surtout l'Albanie, où la
conséquences directes sur les dictature de Ramiz Alia
débats politiques en Europe s'oriente très doucement vers
de l'Est. L'opinion publique une libéralisation, en 1991-
polonaise réclame la vérité sur Katyn, sur 1991. D'autres Etats "
l'insurrection de 1944 à Varsovie, sur le manquent " leur révolution en 1989 : ainsi la
protocole secret du pacte germano-soviétique, Roumanie, où le dictateur Nicolae Ceausescu
par lequel L'Union soviétique s'engageait à est renversé et exécuté le 25 décembre dans
intervenir militairement contre la Pologne dix- des conditions obscures, et où le régime, dans
huit jours après l'attaque l'attaque Nazie. En l'année qui suit, ne parvient pas à effectuer sa
Tchécoslovaquie, en Hongrie, l'opinion transition démocratique. Malgré ces zones
publique formule des revendications du même d'ombres, l'Est de l'Europe, l'Europe tout
ordre et exige l'instauration de régimes entière, et en fait, l'équilibre international
démocratiques marqués par des élections sortent profondément modifiés des
libres. bouleversements accomplis en 1989.

Moscou donne l'impulsion L'est de l'Europe après l'Europe de l'Est

Or, loin de réagir contre de telles exigences, L'Allemagne réunifiée :


Moscou encourage le mouvement. Le 30 mars Au-delà de l'effondrement des structures du
1989, le ministre des affaires étrangères parti et de l'Etat est-allemand, au-delà de
soviétiques déclare : L'U.R.S.S soutient et l'événement considérable qu'est la réouverture
approuve les processus dynamiques et du mur de Berlin, la conséquence
tumultueux qui se déroulent dans les pays de fondamentale des événement de 1989 est la
l'Europe de l'Est. Le message est parfaitement disparition des anciennes R.D.A et R.F.A et
compris dans la plupart des pays de l'Est ; les leur fusion dans un nouvel Etat. Cette
évolutions se précipitent à partir de cette date. transformation est un fait acquis en octobre
La Pologne, une fois de plus, prend la tête du 1990, une fois obtenu l'accord des autres
mouvement : les élections de juin 1989 s'y nations européennes et surtout de l'U.R.S.S.
soldent par une victoire de l'opposition
anticommuniste, qui permet la nomination de Des dirigeants venus de la dissidence :
Tadeuz Mazowiecki comme Premier ministre.
PAGE 15 HISTOIRE

Les anciens dirigeants sont écartés du pouvoir, auprès des occidentaux et en particulier des
et même parfois exécutés ( N.Ceausescu). Etats-Unis et de la Communauté économique
Tadeuse Mazowiecki en Pologne, Vaclav européenne des subsides ou des aides
Havel et Alexandre Dubcek en financières indispensables à leur relèvement
Tchécoslovaquie sont les figures marquantes
des nouveaux gouvernements. En seulement,
une équipe contestée s'établit au pouvoir,
dirigée par Ion Illiescu, président de la
République : l'opposition de la jeunesse et des
intellectuels des grandes villes ne peut rien
contre cette équipe soutenue par les ruraux et
par les ouvriers des plus petits centres urbains.

L'appel à l'Occident :
économique.
Sans rompre immédiatement avec les accords
militaires du pacte de Varsovie, ni renoncer à
leur appartenance au Comecon, les Etats de
l'ancienne Europe de l'Est ( le cas de
l'Allemagne étant à mettre à part ) cherchant Troska

POUR EN SAVOIR PLUS

Nous contacter:
Vous souhaitez réagir à un article? Ou alors participer à
la rédaction? Vous voulez apprendre à nous connaître ?
Rien de plus simple, pour nous contacter inscrivez vous
sur notre forum www.jeunes-politique.forumpro.fr
ou en envoyez un mail à journal-ojp@live.fr

Rédacteur en chef et mise en page : Remus et Mouton Rouge

Rédacteurs Troska ; Mouton Rouge ; Remus ; Kybuto ; La Chouette ; Révolte

www.jeunes-politique.forumpro.fr