Vous êtes sur la page 1sur 27

9

Licence appliquée en géographie

01
AMENAGEMENT DE TERRITOIRE

-2
RI
APPORT DE LA TÉLÉDÉTECTION A L’ÉTUDE
ET LE SUIVI DES INONDATIONS DANS

AM
LA PLAINE DE SOLIMAN (NABEUL)
ma

Réalisé par Sous la direction de :


s

Amri Basma Mr. Brahim Jaziri


Ba

Année Universitaire 2016-2017


Introduction générale

9
01
Problématique et objectifs de l’étude

-2
RI
Présentation de la zone d’étude

AM
SIG et télédétection pour l’analyse des inondations
ma

Résultats cartographiques
s
Ba

Conclusion générale
9
01
-2
Aléa Vulnérabilité Risque

RI
AM
Les inondations constitue un risque naturel majeur
ma

amplifié par l’action de l’Homme sur le milieu.


s
Ba
Problématique et objectifs

9
01
Les inondations, Les systèmes

-2
étant un d’information

RI
phénomène de géographique et la
dynamique télédétection
fluviale naturelle,
AM apporte-t-ils des
ma
quel en est le poids éléments de
de l’intervention réponse à cette
s
Ba

humaine ? question ?
9
Valoriser le rôle de la

01
-2
Télédétection et des SIG dans

RI
l'étude du risque des inondations.

AM
Cartographier, les inondations de
ma
s

septembre 2018 dans la plaine de


Ba

Soliman
Ba
sma
AM
RI
-2
01
9
Localisation de la zone d’étude

 La ville de Soliman
appartient au gouvernorat de

9
Nabeul. Elle s’ouvre sur la

01
plaine de Grombalia –

-2
Soliman qui forme un
triangle s’ouvrant sur le

RI
Golfe de Tunis du coté nord

AM
et se rétrécit en direction du
sud.
ma
 La ville de Soliman est
située à mi-chemin entre de
s

Tunis et Nabeul à environ 35


Ba

km de la Capitale.
 La région d’étude couvre une
superficie de 119.3 km².
La plaine de Soliman est large, d’est en ouest, de 15 km avec une longueur qui
dépasse10 km.
Elle présente une topographie plane qui s’incline doucement vers la mer.
Cette plaine est cadrée à l’ouest par la terminaison nord-est de la Dorsale
tunisienne.

9
01
-2
RI
AM
s ma
Ba
Carte des pentes

La platitude du terrain, l’imperméabilité du sol, la vulnérabilité de la plaine

9
et un réseau hydrographique très dense sont des éléments du déterminisme

01
naturel qui fragilisent un milieu exposé aux risques d’inondation.

-2
RI
AM
s ma
Ba
LE RÉSEAU
HYDROGRAPHIQUE
 Le total des longueurs des cours

9
d’eau s’élève à 262 km.

01
 Le réseau hydrographique

-2
superficiel est formé

RI
essentiellement par Sebkhat

AM Soliman et les cours d’eau


ma
 Le réseau hydrographique de la
s
Ba

Sebkha Soliman est formé

principalement par l’Oued El Bey.


LES INONDATIONS DE SEPTEMBRE 2018
La carte de la répartition pluviométrique du 22 septembre 2018 montre bien
un épicentre localisé au niveau de la délégation de Beni Khalled avec une
valeur maximale de 297 mm.

9
Ce maximum diminue de part et d'autre pour atteindre 56 mm à El Haouria

01
et 35 à l’extrémité Ouest de Hammamet.

-2
RI
AM
s ma
Ba
Ba
sma
AM
RI
-2
01
9
9
01
SIG et télédétection pour l’analyse des

-2
inondations

RI
AM
sma
Ba
Acquisition Traitements Visualisation des
des données des données résultats
Classificatio
Données

9
cartographiqu
n des images

01
es et imagerie satellitaires

-2
RI
Géoréférenc
Bibliographi
ement
e Carte

AM
synthétique du
risque d’
l
:

Réalisation
ma
inondation
Travail sur de la base
Terrain
s

des données
Ba
l
:

Données Création des


statistiques cartes
LES ÉTAPES DE LA CARTOGRAPHIE DES
TERRAINS INONDÉS

9
01
-2
RI
AM
Téléchargement
Combinaison des Reclassification Carte des Calcul des
des images Calcul du NDWI
bandes du raster terrains inondés superficies
sentinel
s ma
Ba
9
01
La combinaison 4-3-2 donne

-2
une image avec de vraies

RI
couleurs

AM
ma
s
Ba
Découper raster avec le
shp de la zone d’étude

9
01
-2
RI
AM
sma
Ba
Calcul de l’NDWI
Le calcul de l’NDWI pour les images Setinel 2 se fait par
l’application de la formule suivante :
NDWI= (Bande 8A – Bande 11) / (Bande8A + Bande 11)

9
01
-2
RI
AM
s ma

Fausses couleurs Terrains inondés


Ba

La carte de la différence de pixel permet de délimiter la surface


inondée sans pour autant la calculer.
Les valeurs obtenues sont comprises entre 0.35 et -0.95.
Les valeurs élevées concernent les zones non inondées alors que les
valeurs faibles, négatives, concernent les zones inondées.
9
01
 On multiple le nombre de cellule [count] par (400m2) pour

-2
avoir une superficie en m² puis on divise le résultat sur
10000pour obtenir une superficie en ha.

RI
 La superficie d’un pixel étant 20m*20m=400m²

AM
s ma
Ba
La reclassification permet de reclasser ou modifier les
valeurs d’un raster.

9
01
-2
RI
AM
s ma
Ba
 Une fois la table
attributaire achevée, on
ajoute un champ qu’on

9
01
nomme « Superficie en
ha ».

-2
RI
AM
s ma
Ba
 on ouvre le calculateur du
champ.

9
On multiple le nombre de

01

cellule [count] par (400m2)

-2
pour avoir une superficie en

RI
m² puis on divise le résultat
sur 10000pour obtenir une
AM
ma
superficie en ha.
s

 La superficie d’un pixel


Ba

étant 20m*20m=400m²
9
01
La superficie de la zone inondée dans la zone étude
de Soliman est estimée à 2030,2 ha.

-2
RI
AM
s ma
Ba
Ba
sma
AM
RI
-2
01
9
9
01
-2
RI
Conclusion générale

AM
sma
Ba
 Dans ce travail, on a adopté une mise en place d’un
système d’information géographique et un traitement
par télédétection simple dans l'étude de risque des

9
inondations.

01
-2
 La responsabilité de l’Homme, au terme du risque

RI
d’inondation, se traduit par l'installation des infrastructures et

AM
équipements dans les zones à risque, l’exploitation du lit
majeur essentiellement par l’agriculture, et la dégradation de la
ripisylve.
s ma
Ba
Ba
sma
AM
RI
-2
01
9