Vous êtes sur la page 1sur 9

Livre Management Industriel et Logistique

Chapitre 1 : La fonction industriel et logistique dans


l’entreprise (Page 29 --- 57)
1. Quelle a été l’influence de la libéralisation du commerce mondial sur la fonction
industrielle des entreprises ?
Avec la libéralisation générale des échanges commerciaux, il n’existe plus de marchés réservés,
la concurrence peut provenir de n’importe quel pays de la planète, aussi bien des pays
développés que des pays en voie de développement
2. Quelles ont été les grandes étapes dans l’évolution des idées dans le domaine de la
gestion industrielle et logistique ?
C’est au XIV siècle (14) que les premières idées de rationalisation de l’activité de production se
concrétisèrent :
 La standardisation dans les chantiers navals vénitiens
 Adam Smith : Division du travail
 Les idées de rationalisation dans le travail se sont surtout développées au début du 20e
siècle avec :
- 1911 : OST (Taylor)
- 1913 : Travail à la chaine et standardisation (Ford)
- 1913 et 1924 : Quantité économique.
- 1916 : Principes de direction et de gestion (Fayol)
- 1917 : GANTT (principes d’ordonnancement)
 La gestion scientifique, par l’application des concepts mathématiques a des problèmes de
gestion de l’activité.
 L’apparition de l’informatique en 1960.
 JAT.
 Lean management
 Bisness process
 Fin 1990 : ERP (SCM).
3. Quelles ont été les principales évolutions dans les critères de compétitivité des entreprises
industrielles ?
 Service client
 La réduction des besoins en fond de roulement
 Réduction des couts
 Respect de l’environnement
4. Quels sont les rapports entre la fonction industrielle et la fonction Marketing ?

 Définition des produits offerts


 niveau de prix (et donc cout de revient)
 délais de livraison et modes de distribution.
5. Quels sont les rapports entre la fonction industrielle et la fonction Finance ?
 Besoin de fonds de roulement (donc niveau des stocks)
 politique d’investissement.
6. Quels sont les rapports entre la fonction industrielle et la fonction Gestion des Ressources
Humaines ?

 Politique de recrutement,
 Politique de la mobilité interne et de formation du personnel.

7. Quels sont les principes du taylorisme ?


On a 2 principes : le premier principe réside dans l’analyse du travail, le chronométrage, la
recherche de bonnes méthodes de travail, l’élimination de gestes inutiles, la section des ouvriers,
établissement de temps standard et le salaire en rendement, ce qui a donné naissance à
l’organisation scientifique du travail (OST).
Le second principe énonce une double division du travail :
-une division horizontale qui conduit a divisé une tâche complexe en une succession de tache
simple.
-une division verticale dans laquelle les taches d’exécution et les taches de gestion sont
clairement séparées.
8. Qu’est-ce que la valeur ajoutée économique ?
La valeur ajoutée économique est égale au profit net après impôts moins les couts du
financement de l’activité.
Chapitre 2 : Opération, processus, produits et
ressources (Page 29 --- 57)

1. En quoi la variété accroît-elle la complexité d’un système logistique ?


Au niveau managérial, l’accroissement de la variété complexifie du système logistique
puisqu’elle met en œuvre un grand nombre des inputs et un grand nombre des taches plus à une
flexibilité des du personnels et du matériels
2. À quoi servent les « cas d’emploi » dans les nomenclatures ?
Il permet d’identifie, dans toutes les nomenclatures, les liens qui aboutissent au composant
considéré.
3. Donnez des exemples de nomenclatures en I, V, A, Y, X ?
La typologie en I correspond aux entreprises qui utilisent un nombre réduit de matière première
et proposent une gamme de produits finis contenant peu de références par exemple : dans les
industries de base (sucre, huile).
La typologie en V est associée à des industries de transformation dans lesquelles les opérations
successives induisent un accroissement progressif de la variété. Exemple on peut citer la
métallurgie, ou diverses qualités d’aciers sont transformées en des milliers de produits finis
spécifique.
La typologie en A regroupe des entreprises qui réalisent de l’assemblage de matières et
composants, comme le secteur de l’hi-fi.
La typologie en X et Y, regroupe les entreprises qui fabriquent en masse avec une
personnalisation des produits l’exemple le plus connu de production en X est celui de la
fabrication des automobiles alors que les fabricants de mobilier de bureau ou de valises sont de
type Y.
4. Que contient une gamme de fabrication ?
Une gamme de fabrications contienne des produits qui ont les mêmes opérations de
conditionnement et d’entrée et de sortie du stock
5. Comment estime-t-on les temps standards de fabrication ?
Le temps standards = temps normal multiplier par le coefficient de l’effort K

6. Comment le processus d’apprentissage doit-il être exploité au niveau de


l’organisation de systèmes de production ?
Lorsque des taches identiques sont répétées, Le temps nécessaire pour réaliser une opération
manuelle diminue en fonction du nombre de réalisations de la tâche
7. En quoi les tailles de lots de fabrication conditionnent-ils les coûts de production ?
Au niveau de nomenclatures de conditionnement si un lot et composer de 10 unités cela va
démunie les couts de l’emballage, de transports ce qui influence les couts de revient
Chapitre 3

1. On a souvent reproché à l’usine de réduire le travail en miettes, c’est-à-dire de confier à


Chaque opérateur une très faible partie de la fabrication d’un produit. Quel était le but
Recherché ? Citez les avantages et les inconvénients de ce choix.

Le but recherché est l’accroissement rapide de la production industrielle parmi les avantages de
cette organisation on site :
 Une formation facile des ouvriers
 Une productivité élevée
 Des salaires bas
Les inconvénients sont :
 Faible qualité
 Travail monotone
 Climat défavorable
2- Dans l’exemple cité au paragraph 3/2.3 (fabrication de quatre portières d’un véhicule en
alternance), supposons que l’on installe un dispositive permettant de réduire le temps de
changement de l’outil à une heure. Quelles décisions peut-on prendre ? Existe-t-il plusieurs
choix possibles sur la façon d’exploiter ce progrès en réorganisant le flux ?

On peut démunier la taille de lot pour produire plus de séries ce qui va permettre à une
synchronisation des flux et d’annuler les ruptures de productions et des fluctuations les flux
seront d’ailleurs moins interrompu et la fonction du stock peut être éliminé entre les ateliers

3. Citez des exemples d'organisation du travail par produit et par technologie dans les
services que vous utilisez quotidiennement.

4. En général, un service n’est pas stockable. Existe-t-il cependant des cas où le travail peut
être préparé à l’avance ? À quoi correspond, dans ces conditions, le concept de stock ?
Dans le cas des services on peut prendre des rendez-vous ou des réservations pour évite les files
d’attentes le stock dans les services n’a aucun sens
5. Citez, dans différents secteurs industriels, des exemples d'entreprises qui privilégient des
délais courts et comparez les à des entreprises qui privilégient plutôt la stabilité de
l’organisation (avec pour conséquence des délais plus longs).

Les enterprises qui privileges des delai courts se sont des enterprises qui fabriquant totalements
ou partiellement leurs produits avant d’avoir recu la commande du clients (exp fast-food, grand
distribution) ce qui leurs permet de dimunier les delai de livraison par contre les entreprises qui
previlegient des delais long comme les entreprises du secteurs aeronotique etc
Chapitre 4

1. Un des atouts de l’industrie japonaise est souvent cité : c’est le fait de disposer d’une
Structure industrielle à plusieurs niveaux. Les grandes entreprises (Toyota, Sony, etc.) font
Faire une part importante du produit à des entreprises moyennes, elles-mêmes donneurs
D’ordres vis-à-vis de petits ateliers ou de travailleurs à domicile. Quels avantages cette
Structure hiérarchisée offre-t-elle pour l’équilibre charge/capacité ?

Faire appel à une sous-traitance permet de satisfaire une partie de la charge par un potentiel
externe ce qui va ajuster la fluctuation entre charge et capacité pour avoir un équilibre entre eux

2. Pourquoi existe-t-il une file d’attente à l’entrée d’un restaurant universitaire ?


L’existence de files d’attente accélère-t-elle le service des repas ? Quelle solution proposez-
vous pour éviter l’attente ? Comment transposer cet exemple au cas d’une usine ?
par ce qu’il a un déséquilibre entre charge et capacité l’existence du fils d’attente n’aura aucun
influence sur le service car il a un temps de traitement fixe, pour éviter l’attente il faut anticiper
la demande partiellement, développer la polyvalence de la main d’œuvres investir en machine et
équipements on peut transposer cet exemple au cas d’une organisation en considérant les élèvent
sont les clients et les repart sont les produits finis et les restaurateurs sont les machines

3. La capacité d’une usine dépend à la fois de ses machines et des personnes chargées de les
faire fonctionner. En programmant sa capacité future, l’usine doit-elle prévoir un excédent
de machines ou un excédent de personnes ?
Il faut ajuster entre les machines et les personnes charger de leurs fonctionnements car si on
prévoit un excédent des machines cela va augmenter peut le chiffre d’affaire et si on prévoit une
augmentation des personnes charger de leurs fonctionnement sont augmentation des machine on
ne va pas utiliser la capacité totales des personnes charger
4. Quelles sont les unités de mesure utilisées lors d’un calcul de capacité d’une ressource ?
Les unités de mesures sont :
 Les flux
 La durée de disponibilité des ressources par période calendaire
5. Comment les entreprises confrontées à une demande présentant des fluctuations
saisonnières peuvent-elles organiser l’équilibrage entre charge et capacité ? Considérez les
exemples suivants : les charrues, les crèmes glacées, les jouets de plage, le pain de mie frais.
Pour confrontées a une demande de fluctuations saisonnières l’entreprise doit exploite les
périodes de faible demande pour créer des stocks qui sera utiliser pour compenser la productions
dans les périodes de demande excessives et pour réaliser un équilibre entre charge et capacité
6. Sur une ligne de montage, un responsable d’atelier doit placer les opérateurs. Va-t-il
mieux placer les opérateurs les plus lents au début, au milieu ou en fin de ligne ? Pourquoi?

Les opérateurs les plus lents goulets doivent être placé au début de la chaine pour limiter la
capacité des autres opérateurs et aussi la capacité totale de la chaine tout la chaine va fonctionner
en terme de l’opérateur goulet

7. Qu’est-ce que le TRG ? A titre d’illustration qualitative, étudiez le processus qui consiste
à regonfler un pneu dans un centre de gonflage (sur une autoroute par exemple). En
prenant comme hypothèse que la seule opération utile est le gonflage du pneu proprement
dit, identifier l’ensemble de temps perdus et chiffrer le TRG de l’installation.

TRG ou taux de rendement global elle permet de calculer le temps réellement utilisé par rapport
au temps disponible exp :
Operations Temps de gonflage Temps de réglage TRG
machine
Gonflage pneu 2min 3min 2/5=40%
/
8. L’usine dont vous êtes responsable comporte trois chaînes parallèles. Les délégués du
personnel souhaitent la mise en place d’horaires variables (embauche le matin de 8 h à 10
h, sortie le soir entre 17 h et 19 h, cumul hebdomadaire de 39 heures à respecter). Quelle
sera votre position ?

Si les trois chaines sont parallèles et le temps de travail et de 39h/S la capacité théorique de
chaque chaines de 100 ouvriers est de 3900h/S alors la capacité totale théorique de l’entreprise
est de 3900h/S*3=11700h/S

9. En pratique, de nombreuses usines (organisées en lignes de production) structurent leur


atelier en deux parties : des chaînes spécialisées d’une part, dédiées à la réalisation des
références standards à gros volume, et des chaînes polyvalentes et flexibles d’autre part
pour des références variées et moins vendues. Justifiez ce type d’organisation et précisez les
problèmes et les enjeux.

Les organisations qui adaptent des polyvalentes et flexibles cherche à mieux ajuster la demande
et cherche des couts de revient plus faibles mais elle rencontre des difficultés pour s’adapter aux
évolutions du marche
10. Dans certains cas, il est admissible dans une organisation industrielle ou logistique que
certaines ressources (machines ou personnel) ne soient que très peu utilisées. Pourquoi ?
C’est le cas où les charges sont inferieur a la capacité