Vous êtes sur la page 1sur 5

LA POPULATION DE LA FRANCE

A voir :

EXPLICATION des différents statut des terres d'outres mers. Disponible à l'adresse:
https://www.youtube.com/watch?v=HNw91bMd6dc

TOUT savoir sur la population française en 26 minutes!. Disponible à l'adresse:


https://lecafedufle.fr/population-francaise/

La population d'un pays comprend l’ensemble des ressortissants[1]du pays


considéré, présents ou temporairement absents, ainsi que les étrangers[2]
résidant[3] de manière permanente dans ce pays. La population totale inclut : les
forces armées nationales stationnées à l'étranger[4], les marins marchands [5]en
mer, le personnel diplomatique à l'étranger, les étrangers civils résidant dans le pays
et les personnes déplacées résidant dans le pays. Elle exclut : les forces armées
étrangères stationnées dans le pays, le personnel diplomatique étranger, les civils
étrangers résidant temporairement dans le pays.

Depuis la Seconde Guerre Mondiale, la France a connu des évolutions comparables


à celles de ses voisins : évolution de la famille, des professions, de l'habitat, des
activités, et aussi chômage, vieillissement[6], changement[7] de la répartition de la
population. Certaines de ces évolutions modifient l'organisation du territoire.

La répartition de la population

Au 1er janvier 2019, la France, hors[8] collectivités territoriales d'outre mer, compte
près de 67 millions d'habitants, dont 64,8 millions en France métropolitaine et 2,2
millions dans les départements et régions d'outre-mer (DROM[9]). Les collectivités
d'outre-mer (COM[10]) comptent 607 790 habitants. C'est en juin 2019 que la
population de la France dépasse officiellement 67 millions d'habitants. Les 66
millions avaient été dépassés en janvier 2014 et les 65 millions en mai 2011.

La zone la plus peuplée[11] se trouve à l'est d'une ligne Le Havre-Marseille. Cela


correspond à la partie la plus anciennement industrialisée, celle qui a attiré la main
d'œuvre. On peut distinguer des zones plus ou moins peuplées résultant du relief et
de la répartition des activités économiques. Néanmoins[12] la densité de 106
hab/km² est faible et la France est peu peuplée.

La répartition de la population est concentrique avec pour centre Paris et son


agglomération où vivent les 2/5ème des Français. Ensuite viennent des zones à
densités moyennes qui se trouvent à la périphérie de la France. Ce sont soit les

1
vieilles régions industrielles soit les zones touristiques de la façade maritime soit les
axes de communication importants (région Rhônes-Alpes). Enfin les zones à très
faibles densités : la France du vide qui correspond à des montagnes et à des zones
agricoles. On peut tracer la diagonale du vide, des Ardennes aux Pyrénées.

Plus de 40% de la population est regroupée sur 1/100ème du territoire alors que10%
de la population occupe les 2/3 du territoire. L'Ile de France attire toujours et les
zones peu peuplées continuent à se vider malgré[13] les efforts des municipalités
pour retenir les jeunes. On assiste aussi au phénomène de rurbanisation[14] : les
travailleurs[15] viennent habiter les zones rurales en périphérie des grandes villes.
La population est urbaine à 80%.

Les migrations

En ce qui concerne la mobilité, les Français sont beaucoup moins mobiles que les
Américains et lorsqu'ils déménagent (1/2 Français a changé de logement entre 1982
et 1990), c'est souvent dans la même agglomération ou zone urbaine (16% ont
changé de région en déménageant). En fait, on observe des migrations pendulaires
qui se développent avec le phénomène de périurbanisation[16]. Seulement un
Français sur deux travaille dans la commune où il habite et cela a été renforcé avec
la crise économique. On va de plus en plus loin pour trouver un emploi ​quitte à
[17]ne revenir chez soi que le week-end.

Ce sont donc les communes rurales périurbaines et les banlieues qui attirent les
populations en recherche d'un cadre de vie plus agréable. Des villes comme Paris
ou Marseille perdent des habitants. Ce sont les jeunes qui viennent à Paris alors que
la population âgée se retire en province ou dans le sud et constitue l'essentiel des
migrations entre départements et régions. Beaucoup de régions ont un ​solde
migratoire​[18]​ négatif surtout les vieilles régions industrielles.

On observe un glissement de la population du Nord vers le Sud mais cela est


compensé par un accroissement naturel plus important au Nord. Il en résulte que la
répartition géographique de la population n'évolue que très lentement : la Massif
Central continue à se dépeupler.

La principale cause des migrations est le travail.

Les migrations sont aussi externes avec l'arrivée de personnes en provenance des
DOM-TOM et des immigrés. La France comptait en 1990 (les résultats détaillés du
recensement[19] de 1999 ne sont pas encore disponibles) 4, 2 millions d'immigrés et
3, 6 millions d'étrangers qui se concentrent dans les régions les plus industrialisées
et les plus urbanisées (40% en Ile de France).

2
L'évolution démographique

La France est entrée dans la transition démographique au XVIIIème siècle alors


qu'elle était le pays le plus peuplé d'Europe et au 4ème rang mondial. La France se
distingue des autres par la baisse[20] rapide de la natalité et par une transition
démographique qui précède la révolution industrielle. La France s'inquiète du
vieillissement. La durée de vie s'allonge sans cesse, la mortalité recule. Cela
entraîne des inégalités : jeunes/vieux; hommes/femmes, actifs/retraités ; inégalités
selon les catégories sociales et les régions.

Les mutations de la société

On observe une réduction de la fécondité et de la taille des familles que ce soit dans
les villes ou dans les campagnes. La structure de la famille évolue : familles
monoparentales ou recomposées. La société est marquée par : l'augmentation des
naissances hors mariage (40 % des naissances en France), les divorces,
l'augmentation[21] du nombre de célibataires. En ce qui concerne la population
active, le nombre de personnes augmente encore et atteint 25 millions malgré
l'allongement des études et l'abaissement de l'âge de la retraite. Cela est dû au
développement de l'activité féminine, concentrée dans le ​secteur tertiaire [22](80%
des femmes). La population active est frappée[23] par le chômage (11% des actifs).
Les professions continuent à évoluer et la répartition entre les trois secteurs s'est
profondément modifiée (même s'il est parfois difficile de classer les activités): déclin
du ​secteur primaire [24]et forte croissance du secteur tertiaire qui renforce le salariat
et est le seul secteur à créer des emplois. Cette modification de répartition des actifs
se perçoit[25] dans l'organisation du territoire et dans la répartition géographique de
la population.

Sitographie :

http://keepschool.com/fiches-de-cours/lycee/geographie/population-france.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_France

https://ro.wikipedia.org/wiki/Sector_economic

[1]​ resortisant (​persoană fizică sau juridică aparținând unui stat și care se află sub protecția
altui stat)

3
[2]​ străini (n.m.)

[3]​ résider: a locui

[4]​ în străinătate

[5]​ marina comercială

[6]​ îmbătrânire

[7]​ schimbare

[8]​ în afara

[9]​ départements et régions d'outre-mer/ departamente și regiuni de dincolo de mări:


Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte

[10] collectivités d'outre-mer/ colectivități de dincolo de mări: Saint-Pierre-et-Miquelon,


Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie

[11]​ Populată,

[12]​ totuși

[13]​ în ciuda

[14]​ unirea spațiilor rurale cu cele urbanizate

[15]​ muncitorii

[16] periurbanizare; spațiul periurban se caracterizează prin prisma a trei elemente specifice:
vecinătatea spațială a orașului; relațiile foarte strânse cu acesta; aspectul exterior (cu
dominanța spațiilor construite, rezidențiale, industriale sau comerciale)

[17]​ au risque de- cu riscul de

[18]​ sold migratratoriu: este dat de diferența dintre intrările (imigranți) si ieșirile (emigranți)
dintr-o țară

[19]​ recensământ (​operație administrativă constând în înregistrarea statistică a populației, a


animalelor, a vehiculelor ​etc.​ dintr-o țară sau dintr-o regiune dată)

[20]​ scăderea

[21]​ creșterea

[22]​ sector terțiar: sectorul serviciilor

[23]​ lovită, afectată

4
[24]​ sectorul primar: cel care obține produse direct din natură, materii prime, creații, etc

[25]​ percevoir: a percepe